Saint-Étienne et alentours   GLOBALISATION - CAPITALISME

[Biennale du design] Éloge de la marchandisation

Au nom de la défense de la qualité de vie sur la région stéphanoise nous condamnons cette manifestation néfaste et toxique, comme pollution intellectuelle émanant d’une propagande mercantile qui pourrit la vie des stéphanois.


Le design est le mot qui marque son appartenance à la marchandisation de l’art et sa soumission au colonisateur culturel américain. Plus on parle de design moins on sait ce que dessiner veut dire. Le design désigne l’enrobage publicitaire des marchandises qui sortent sur le marché, le marketing culturel des désirs dissout dans la consommation, le merchandising lucratif de l’émotion du manque, la spéculation bourgeoise sur les sensations de l’absence.

Claude Weisbuch, professeur de gravure à l’école des Beaux-arts de St-Étienne, disait dans les années 70 que "la chose la plus importante pour bien dessiner, c’est de se mettre à l’aise." Ces notions de plaisir et de liberté ont disparu des fabriques à Design où ne comptent que la démarche du travail, sa conformité et sa souffrance. Sous le règne de la marchandise et de sa mise en représentation spectaculaire, la création n’est plus que de poudre de perlimpinpin jetée aux yeux de contemplatifs crédules. Dans l’ombre de la confusion, les autoproclamés créatifs sont des illuminés qui se prennent pour le créateur.

L’homme moderne a faim de création, alors "on achète de l’art comme on achète des spaghettis" (Marcel Duchamp). L’art est la présentation d’un processus de fétichisation de la marchandise. La réalisation d’une œuvre n’est plus que le support de son développement stratégique, seul la conception du produit est représentée dans les vitrines à contemplation. L’art est la fabrique publicitaire du merchandising novateur, "ils ne font pas des tableaux, ils font des chèques" (Marcel Duchamp). Sur ce marché culturel, seul le bourgeois qui achète, décide de ce qui doit être bon et fixe la valeur marketing à la Bourse des stratèges. L’art sert de publicité suprême à un capitalisme totalitaire qui se croit triomphant.

Et voilà que la Biennale du Design, cette entreprise de propagande des pouvoirs dominants, a pris comme objectif et comme promesse de rendre le durcissement de l’esclavage du travail en mutation, largement critiqué et contesté lors des manifestations récentes du printemps 2016, désirable et magnifique dans la perspective d’une nouvelle société technologique du bonheur informatisé. Changer l’image d’un travail devenu invivable en design supérieur d’une activité magnifiée, en faisant passer l’esclavage d’un travail obligatoire pour une liberté émancipatrice.

Le fait que le langage de la communication s’est perdu, voilà ce qu’exprime positivement le mouvement de décomposition moderne de tout art, son anéantissement formel.
(Guy Debord)

Travailler, c’est souffrir de devoir obéir à un impératif absurde, avilissant, destructeur, celui de produire des marchandises quelconques de manière rentable à n’importe quel coût physique, psychique et écologique. Travailler, c’est souffrir de devoir obéir à des chefs et/ou à des clients, de subir du harcèlement, des humiliations et autres souffrances. Travailler, c’est souffrir de devoir exécuter cet impératif dans des conditions éprouvantes physiquement comme nerveusement, d’où du stress, des dépressions, des déformations physiques, des accidents de travail, des burn‑out, des suicides. Travailler, c’est devoir accomplir une activité généralement indifférenciée, absurde et/ou destructrice. Travailler, c’est souffrir d’être réduit à un robot, une machine, un esclave. Travailler, c’est souffrir de rentrer vidé chez soi, de ne pas pouvoir vivre pleinement. Travailler, c’est souffrir d’être en perpétuelle guerre d’agression psychique avec ses frères et ses soeurs en raison de la concurrence capitaliste. Travailler, c’est souffrir d’être menacé chaque seconde d’élimination économique, d’obsolescence productive. Travailler, c’est souffrir d’une précarité permanente. Travailler, c’est souffrir d’être traité de "capital humain", de "mauvaise graisse", de "facteur humain", de "bras cassés", "d’inadaptés", de "fainéants", etc. Travailler, c’est souffrir d’être un soldat d’une guerre permanente, d’être sacrifié au nom de la Patrie économique. Travailler, c’est souffrir d’une augmentation continuelle de sa souffrance, au travers des réformes incessantes du travail. Travailler, c’est souffrir. (...)

"Ne travaillez jamais" signifie donc n’acceptez jamais ce monde où l’on doit vendre son temps d’existence, son activité, son faire, comme marchandise, comme marchandise produisant d’autres marchandises et de l’argent, comme marchandise produisant un monde de souffrance ‑ et de mort.
Nous sommes faits pour vivre, pour aimer, pour désirer, pour créer, et non pour produire des marchandises et nous vendre comme travailleurs.
(Comité érotique révolutionnaire)

Quand l’art se réduit au relooking de l’exploitation du travail, il devient la police secrète de la propagande de la marchandisation du monde. Le dépassement de l’art s’exprime aujourd’hui par la révolte dans la rue, réalisation critique de sa mort comme travail aliéné, et de sa vie sans entraves comme renversement de perspectives.

Contre la loi du travail et sa propagande publicitaire !
Détournement, blocage et sabotage !

Nanartiste Duduche

http://resistance-verte.over-blog.c...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Opinions   GLOBALISATION - CAPITALISME

Aux Champs-Elysées du vice électoraliste

De la présidentielle 2017 en France
De la fonte redoublée des glaces au Brexit anglais, des contestés jeux olympiques de Rio à la victoire de Donald Trump aux États-Unis, de Notre-Dame-des-Landes à la chute de Matteo Renzi en Italie, en passant par la révolte des Sioux et l’apostasie de présidence inaugurée en France par l’ectoplasmique François Hollande, tout ou presque tout, en 2016, aura échappé à "l’intelligence" du vieux pouvoir politique, et montré un épuisement d’icelui qu’aucun clignement d’œil médiatique ne parviendra plus maintenant à déguiser.




Saint-Étienne et alentours Couac   GLOBALISATION - CAPITALISME / MEDIAS

Dans le monde merveilleux de Burger King

À lire dans Couac #1...
La multinationale américaine débarque en terre stéphanoise et a besoin d’employés dociles, qui seront formés aux frais de Pôle Emploi. Une réunion d’information a donc été organisée à la Maison de l’Emploi, afin de présenter les nombreux avantages à travailler pour la marque. Attention, certains propos sont aussi nauséabonds que la nourriture servie dans ses fast-food !




National   GLOBALISATION - CAPITALISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à manifestation contre le climate chance

Lundi 26 Septembre 2016 à 14h à Nantes
Appel à diffuser autour de vous, pour lancer trois journées de blocage et de sabotage d’un événement international qui prétend faire partie de la solution alors qu’il participe directement au problème ! Si nous voulons défendre notre avenir, c’est au présent que ça se passe et en ne laissant pas les gros destructeurs de la planète et de nos vies décider à notre place !




International   ALTERNATIVES ECOLOGIQUES / GLOBALISATION - CAPITALISME

Appel à mobilisation : sabotons le climate chance !

Fin septembre 2016 à Nantes
Un sommet mondial des acteurs non-étatiques du Climat se réunissent à la cité des congrés de Nantes du 26 au 28 Septembre 2016. Pour un capitalisme plus vert et une exploitation labelllisée "durable", ces boîtes prépareront cet avenir irradié dont nous ne voulons pas.




National   ALTERNATIVES ECOLOGIQUES / GLOBALISATION - CAPITALISME

[anticop21.org] Le site de la mobilisation contre la COP21

Suivi quotidien de la mobilisation contre la COP21
Depuis le début de la semaine la répression s’est intensifié sur les mouvements de contestation contre la COP21. Après les convocations arbitraires et les assignations à résidence un peu partout en France, la préfecture a aussi organisé, depuis quelques jours, des rafles au faciès dans les rues et le métro de Paris de personnes qui auraient des têtes de ZADiste.
Pourtant malgré la tentative d’intimidation la mobilisation continue. Vous trouverez dans cet article le suivi du 2 décembre et des derniers jours.




Opinions   GENRES - FEMINISME / GLOBALISATION - CAPITALISME

De l’indécence de la "solidarité nationale" sur Facebook

Texte d’une Féministe Antifa
C’est l’État Français qui fabrique et vend les armes que les terroristes finissent par pointer sur les populations civiles...




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GLOBALISATION - CAPITALISME

Viv(r)e la simplicité volontaire !

Rencontre vendredi 29 mai 2015 à partir de 19h à la librairie Lune et l’Autre en présence de Sophie Divry et Bruno Clémentin
La librairie Lune et l’Autre vous invite vendredi 29 mai à venir échanger et débattre avec Sophie Divry et Bruno Clémentin autour du livre Vivre la simplicité volontaire paru aux éditions L’Échappée/Le Pas de côté.




National   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GLOBALISATION - CAPITALISME

Après-midi discussion « le pouvoir est maudit »

30 mai 2015 à Clermont Ferrand au café lecture des Augustes (rue Gauthier de Biauzat)
Les sections de la CNT-AIT/63 de Clermont Ferrand et de la montagne thiernoise organisent et vous invitent à une après midi discussion "le pouvoir est maudit" (histoire de mouvements révolutionnaires) le 30 mai prochain au café lecture des Augustes (rue Gauthier de Biauzat) à Clermont Ferrand entre 14h30 et 18h30.




International   GLOBALISATION - CAPITALISME / MOBILISATIONS - LUTTES

[Un camp à Bure à l’été 2015] De la nécessité de se retrouver

Nous venons des contre-sommets, des campements Action Climat, des villages No Border, des luttes à Notre-Dame-des-Landes, au Val de Suse ou à Sivens, des luttes anti-nucléaires comme à Valognes, Montabot ou Bure, des luttes sociales, féministes et anti-autoritaires…
Si toutes ces luttes sont singulières, nous sommes nombreux.ses à y porter les mêmes idéaux d’horizontalité et de réflexions pour combattre toutes les formes de domination. Nous trouvons aussi du commun dans nos modes de vie et d’action. Ces combats se croisent parfois, et se renforcent mutuellement.




National   GLOBALISATION - CAPITALISME

Occupons Wall Street ! L’anarchisme d’Occupy Wall Street

Jeudi 15 janvier 2015 à 19h30 - librairie LA GRYFFE
Débat avec l’auteur Mark Bray

Fondé sur 192 entretiens menés auprès des militants qui ont fait vivre Occupy Wall Street, le livre de Mark Bray, "Occupons Wall Street", paru aux éditions Noir et Rouge est la première étude exhaustive de la pensée et des pratiques politiques des principaux protagonistes de ce mouvement né le 17 septembre 2011 à New York, dont le noyau dur était composé principalement de militants anarchistes ou anarchisants.




0 | 10 | 20 | 30

A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement contre la violence policière. Justice pour Théo, Adama, Wissam et les autres !  

Suite à l’agression du jeune Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois, de nombreux rassemblements ont eu lieu un peu partout en France. Dont un à Saint-Étienne, ce mercredi 15/02 à 18h30, place du Peuple, en solidarité avec Théo et la population d’Aulnay et de banlieue parisienne, qui subit quotidiennement le harcèlement de la police.


GENRES - FEMINISME
Assemblée de femmes travailleuses, travailleurs et jeunes.  

Il s’agit de faire du 8 mars 2017 une journée internationale des femmes qui se battent pour l’égalité des droits et le respect de leur choix de vie. En mettant en avant cet aspect nous renouons avec les origines de cette journée voulue par Clara Zetkin en 1910 pour marquer l’unité internationales des luttes émancipatrices des femmes et leur rôle essentiel pour la conquête des droits dans et avec le mouvement ouvrier.


MEDIAS
[audio] Le 8 février, la "Boîte à surprises" sur Radio Dio invitait Couac  

Mercredi 8 février 2017, la "Boîte à surprises" en direct sur Radio Dio, invitait quelques voix de Couac en studio. Pour une présentation du journal, un retour et approfondissement sur le numéro deux du canard local qui pince, et un petit coup de projecteur sur des luttes locales...


MOBILISATIONS - LUTTES
[jeu-concours] Un panneau dans la gueule de l’A45  

Ce jeu se fait en trois phases :
phase 1 : Fais marcher ton cerveau, ton inventivité, ou plutôt comme on dit à Sainté pendant la biennale "your creative soul of design", et réalise un détournement de panneau routier contre l’A45.
phase 2 : Envoie ton oeuvre sur le Numéro Zéro en commentaire de cet article, ou en venant aux "Assemblées contre l’a45 et plus encore" (voir l’agenda du Numéro Zéro).
phase 3 : Télécharge tes propositions préférées, imprime-les, et colle-les n’importe où !


MOBILISATIONS - LUTTES
ManiFêteAction à Saint-Julien-Molin-Molette  

Rapide retour sur la journée de ManiFêteAction... Environ 400 personnes étaient présentes ce samedi 18/02 sous un beau soleil, pour marcher et crier, chanter leur opposition à la carrière Delmonico-Dorel, et revendiquer une nouvelle fois une chose simple : son arrêt en 2020, contre le projet d’extension. On a vu aussi se faire le lien avec la lutte contre l’A45, avec la présence d’opposant-es à ce projet.


REPRESSION - PRISON
Emission Papillon du jeudi 2 février 2017  

Contre toutes les prisons
Les 1er et 3ème jeudis du mois 20h à 21h sur Radio Dio 89.5FM à St-Etienne sur Radio Canut 102.2FM à Lyon et Saint-Quentin Fallavier (en alternance avec "la Petite Cuillère")


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
[Bédothèque de Luxe] Goûter de l’édition BD et politique  

La bibliothèque BD des Arts du Forez invite des éditeurs et auteurs pour un rendez-vous convivial le vendredi 17 février 2017 à partir de 17h, aux Arts du Forez (4 bd Robert Maurice - Maison des Associations, 1er étage).


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
L’A45 : petite leçon de charlatanisme  

[Les dossiers COUAC]
Le samedi 19 novembre 2016 , avait lieu à la Gueule Noire une discussion organisée par Carabichou au sujet du projet de l’A45. Sensibles à la question, et déjà très actifs sur le terrain, quelques représentant-es de différentes associations d’opposant-es étaient également présents. Nous y sommes allé-es pour en savoir un peu plus sur cette autoroute qui est loin de faire consensus.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Rencontre avec une opposante à l’A45  

[Les dossiers COUAC]
Julia Lourd, coprésidente du collectif "Sauvegarde des Coteaux du Jarez" était présente à la discussion sur l’A45, le samedi 19 novembre à la Gueule Noire. Elle a accepté de répondre à nos questions.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Maudits carriéristes  

[Les dossiers COUAC]
De singulier, il n’a pas que son nom, Saint-Julien-Molin-Molette, ou le nom de ses habitant’es, les Piraillons et les Piraillonnes. Son histoire et sa topographie également font de ce village un lieu vraiment hors du commun. Si volonté politique il y avait, on imaginerait volontiers un avenir radieux à cette commune exceptionnelle. Mais le développement capitaliste mégalomane ne voit pas les choses ainsi.


MEDIAS
Un canard qui pince à Saint-Étienne et sa région : le n°2 de Couac est disponible !  

... Ainsi que les solutions tant attendues des mots croisés.
Le numéro 2 de Couac (journal local d’enquête critique) est disponible depuis fin décembre 2016. Où peut-on le trouver ?