Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Brèves du Couac




Quelques brèves sur les débats au Conseil municipal de Saint-Étienne et les décisions qui y sont prises...


Cravate fine et gros sabots : le style Perdriau.

Un conseil municipal c’est long, à Saint-Étienne, c’est bas de plafond. Le 16 janvier, nous y étions. À l’ordre du jour, deux points principaux parmi les quarante : le débat d’orientation budgétaire pour 2017 et la présentation du rapport sur le développement durable.
Inutile de te dire, cherE lecteurE, que le.la stéphanoisE du pavé n’a pas droit aux documents pour suivre de près les discussions, encadréE qu’ilLE est dans un coin de la salle, derrière deux piliers massifs et une barrière savamment située à hauteur de tête lorsqu’on est assis. Un genre de box de vingt places.
Les deux premières heures sont une vaste opération de communication verbeuse. La novlangue s’affiche en couleurs : « une ville qui vibre », « du rythme dans la ville », « ville de l’innovation artistique », « parcours du bien vieillir », « attention intergénérationnelle », « zone de destination commerciale », « le numérique facilite la ville », living lab, émulation, synergies, diversification… etc. À chaque délégation son label, à chaque éluE son opération de customisation.
Après 2 h 12 de lecture et d’échanges soporifiques, Madame Thomas, élue communiste, s’inquiète des répercussions humaines des transferts de compétences et de postes entre la ville et la métropole, le « turnover de personnel », et pointe la tenue à huis clos des conseils de quartiers : « question épanouissement des êtres humains, on peut mieux faire ». La parole continue de circuler, avant que le maire, vingt minutes plus tard, décide de lui répondre en s’octroyant un petit plaisir : « Quant à Madame Thomas qui se préoccupe du bien-être des êtres humains, alors là… J’avoue que je pense aux populations de la Corée du Nord, de la Chine, de l’Union soviétique, de la Roumanie, de l’Éthiopie, entre 60 et 80 millions de morts des régimes communistes, je dois dire que votre propos me fait penser que pour vous tous les êtres humains n’ont pas la même valeur ».
À celles qui veulent le son et l’image, c’est à 2 h 35 dans le replay du conseil municipal, disponible sur le site de la ville. À ceux qui s’étaient entichés de monsieur le maire et qui tomberaient de leur siège en visionnant cette vidéo, rassurez-vous, car : « Si vous avez aimé le dynamisme de 2016, vous allez adorer 2017 qui se fera sur le même rythme » !

[…] La suite

« On ne veut pas rater l’occasion d’aider les p’tits stéphanois », Conseil Municipal du 13 février, 126e minute.
Mais de quoi parle-t-on ?! Du dispositif Coup de pouce, sensé « favoriser l’apprentissage de la lecture et de l’écriture », « donner le goût aux plus jeunes du livre papier [car] c’est un plaisir qui doit se cultiver très tôt, une porte sur l’imaginaire et une première étape dans l’apprentissage de la citoyenneté » [1]. Pour cela, une subvention de 40 000 € a été votée et attribuée au Rotary Club [2] de Saint-Étienne lors du Conseil Municipal du 13 février. Ironie du sort — et de l’ordre du jour — les débats de cette séance se sont également portés sur les personnels ATSEM et sur leurs conditions de travail au sein des écoles de la ville. Ces Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles, majoritairement des femmes, ont déposé un préavis de grève le jeudi 9 février, reconductible jusqu’aux vacances de février. Leur syndicat majoritaire, la CGT Territoriaux de la Ville de Saint-Étienne, pointe le manque de moyens criant, avec notamment une ATSEM pour 48 enfants à l’école de Solaure, et « réclame l’affectation d’une ATSEM par classe pour toutes les écoles de la ville et la titularisation des précaires [...] » [3]. Nous voyons donc que tous les « p’tits stéphanois » ne sont pas logés à la même enseigne. Serait-ce là une illustration du caractère visionnaire de la politique de l’équipe municipale ? Où une approche restrictive de l’éducation ?

Pfuiiit, les conseils de quartier !

En matière de démocratie locale, à Sainté nous sommes servis. Sur décision du maire Gaël Perdriau, qui avait déjà par ailleurs supprimé une séance de conseil municipal sur deux, les conseils de quartiers se voient profondément remodelés. Selon une de nos taupes, qui s’était fadé par curiosité une ou deux de ces réunions publiques (dans leur version antérieure donc), celles auxquelles il avait assisté n’étaient déjà presque que des instances d’enregistrement de plaintes d’habitants sur des sujets hautement brûlants tels que crottes de chien, déchets encombrants et bruits de rue, bref du haut niveau de démocratie participative (ce mot de novlangue qui est par ailleurs un étonnant pléonasme). L’opposition PS a donc beau jeu de s’insurger du récent changement…
Mais qu’en est-il maintenant ? La majorité municipale LR se vante d’avoir mis en place avec ces conseils de quartiers rénovés « un nouveau dispositif pour être encore plus près de vous et à l’écoute de vos avis et attentes […] en maintenant une relation étroite entre vous et vos élus ». De quoi s’agit-il en vérité ? Désormais, ces réunions se tiendront en privé, seulement 3 fois par an, et surtout elles vont impliquer seulement 6 habitants, désignés aux deux tiers par… les élus de la majorité. On pourrait penser que le minimum à faire, concernant ces prétentions de démocratie participative, serait que n’importe qui d’intéressé par la chose puisse y assister et y participer. Mais apparemment les élus LR préfèrent avoir affaire à leurs amis et contacts habituels, pour avoir à coup sûr, une vision très plurielle et au plus près de la diversité des attentes des stéphanois ! « Provoquons l’avenir », mais en nous prémunissant de toute critique, surtout. Julien Talpin, chercheur en science politique au CNRS, fait cette analyse dans un article de 2016 : à partir d’une situation sur la ville de Roubaix, il déclare que les blocages et réticences en matière de démocratie participative « viennent très souvent des élus ». À mettre en regard avec notre illustration stéphanoise…
Nous pouvons autrement compter sur l’appli « MobiliSÉ », proposée depuis quelque temps par la Ville, pour signaler via smartphone tout « dysfonctionnement ». Voilà qu’on peut participer, on est bien rassuré.

[1Samy Kefi-Jérôme (adjoint à l’éducation), « Un “coup de pouce” à la réussite », dans Saint-Étienne Ville Design le Magazine, numéro 16, janvier 2017.

[2« Les membres du Rotary échangent des idées, connaissent les besoins de la collectivité et se retrouvent pour faire avancer les programmes qui permettent à l’organisation d’avoir un impact. » <rotary.org>

[3« Saint-Étienne, grève dans les écoles et les structures multiaccueil », <zoomdici.fr>


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / MOBILISATIONS - LUTTES

Le Déchaîné n°5 - Journal de gilets jaunes de Monthieu

Le dernier numéro du désormais célèbre journal des gilets jaunes du rond-point de Monthieu est arrivé. Présent aux ronds-points et dans les bars de la ville, il est aussi téléchargeable ici.
« Saint-Étienne a été agressé par quelques centaines de policiers sous le regard complice de l’État, qui prétend avoir tout mis en œuvre pour préserver l’intégrité physique des citoyens. Il est bien le seul à le croire. La réalité est différente et le ministre de l’Intérieur, tout comme le préfet, ont semblé nier la réalité, allant, pour le deuxième, jusqu’à qualifier les situations vécues entre les policiers et les manifestants de ’’ludiques’’. » (...)


A Lire ailleurs   MEDIAS / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Combat Syndicaliste n°439 - Décembre 2018

Au sommaire :
- Le harcèlement a encore tué
- Deux nouveaux suicides à la Poste en Dordogne.
- Quelle connerie, la guerre et les crocodiles ! Refusons l’armée et les guerres. Construisons un monde de paix !
- ...


Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / MOBILISATIONS - LUTTES

Le Déchaîné : journal de gilets jaunes de Monthieu, Sainté - N°4

Les vacances sont terminées, les ronds-points sont toujours occupés, les gilets jaunes sont toujours motivés. Lycéennes, lycéens, étudiantes, étudiants, chômeuses, chômeurs, branleuses, branleurs, rats des villes, rats des périphéries, rats des champs. La méga classe en gilet jaune !


Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / MOBILISATIONS - LUTTES

Le Déchaîné : journal de gilets jaunes de Monthieu

Un groupe de gilets jaunes du rond-point de Monthieu s’est motivé pour publier un journal qui en est à son troisième numéro : Le Déchaîné. Pas mal d’articles du Numéro Zéro ont été repris dans leur canard. Les trois numéros sont téléchargeables dans cet article.


A Lire ailleurs   MEDIAS

Mayday, 12 heures de radio pour passer les fêtes

Depuis septembre l’émission Mayday émet tous les mercredis à 18h sur Radio Canut à Lyon. Une bande radioactive a pris les studios de la radio pour le cockpit d’un avion et te fait traverser une thématique comme un long-courrier en détresse au milieu du Pacifique.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Le Gueuloir #2 est sorti en ville !

Le journal des gueulard.e.s stéphanois.es qui rue dans les brancards !
Le Gueuloir qu’est-ce que c’est ? C’est un journal de libre expression et d’information qui a été créé par les occupant·e·s de l’amphi E01 mobilisé·e·s contre la loi Vidal. Il a pour vocation de s’adresser aux étudiant·e·s et aux lycéen·ne·s de Saint-Étienne pour raconter ce qu’il se passe actuellement dans nos facs et ailleurs.
Le Gueuloir c’est un papelard pour se lâcher, pour rêver, rétorquer, critiquer, interpeller et gueuler un bon coup contre les réformes actuelles et contre cette chienne de société ! Il s’agit d’un défouloir, d’un lâcher-prise, aussi bien d’une tribune pour les sans voix, que d’une page vierge pour les artistes.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Soirée Projection/Discussion autour des films « Hedera »

L’engrangée (Saint-Sixte, 42) vous propose une soirée Projection/Discussion autour des films « HEDERA » ce vendredi 23 Novembre à partir de 20h30. HEDERA c’est 6 films qui regroupent des témoignages de vécus collectifs, dont le lien se situe dans les dynamiques anarchistes actuelles. « Une histoire d’un an de rencontres entre 2015 et 2016 où nous avons pu partager nos expériences, nos différents choix de luttes ou nos déceptions. »


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Descriptif, Chapeau, à quoi servent-ils et comment les écrire ?

Pour publier un article sur le numéro zéro vous aurez besoin de remplir les champs
- titre
- rubrique
- Déscriptif rapide
- chapeau
Voici une présentation de ces différentes parties d’un article.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Rencontres et Soirée avec votre site préféré : Le numéro Zéro !

L’après-midi du 10 Novembre sera consacrée à des présentations et ateliers pour apprendre à mieux utiliser le site, et que le site réponde mieux à vos attentes. Puis le soir on boit, on mange, on continue à discuter, et, qui sait, on danse ?!


Opinions   GENRE - FEMINISME / MEDIAS

[radio] Podcasts féministes : on va vous casser les oreilles !

Une sélection non exhaustive de podcasts féministes à mettre entre les oreilles de toutes et tous !


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Mobilisation solidarité avec les inculpé.e.s 42 de la loi travail  

Le comité de soutien des inculpés du mouvement contre la loi Travail dans la Loire appelle à une Manifestation jeudi 7 mars 2019 à 11h30 devant la Bourse du Travail de Saint-Étienne suivi d’un rassemblement le même jour devant le TGI de Saint-Étienne à 13h.


CAPITALISME - GLOBALISATION
De la nécessité de la fin d’un monde  

Plus on a une connaissance des catastrophes que le système enchaîne, des détériorations désastreuses, plus on cherche à s’adapter et essaient de survivre dans des conditions devenues extrêmes. Notre adaptation à la machine nous intègre peu à peu à son fonctionnement, elle nous machinise à son programme.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Semaines anticoloniales et antiracistes  

LA SEMAINE ANTICOLONIALE ET ANTIRACISTE est un événement organisé par l’association Sortir du Colonialisme qui milite sur l’actualité, la mémoire et le combat anticolonial, articulés avec le combat antiraciste, le racisme étant la matrice idéologique du colonialisme.


GENRE - FEMINISME
2 Poils dans la Soupe Festival  

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


MEDIAS
Le Déchaîné n°6 - Journal de gilets jaunes de Monthieu  

Le sixième numéro du désormais mythique journal des gilets jaunes du rond-point de Monthieu est arrivé. Disponible directement au rond-point et dans les bars de la ville, il est aussi téléchargeable ici.


MEMOIRE
Violence, émeute et conflits sociaux : élements d’instruction pour un député En Marche  

Alors que trois députés LREM de la Loire sur quatre ont voté en faveur de la loi anti-casseurs (Borowczyk, Mis, Faure-Muntian) - allant même jusqu’à affirmer pour l’un d’entre eux (M. Borowczyk) que « cette loi n’est pas liberticide » - il nous semble intéressant de publier cet article du site tourangeau La Rotative pour qui les député.es font preuve d’une « ignorance crasse de l’histoire des conflits sociaux en France ».


MEDIAS
[Radio] Huey P. Newton et le Black Panther Party  

Émission « Du Trafic dans le Tiroir » sur Radio Dio - Épisode 05 : Huey P. Newton.
Du trafic dans le tiroir, qui est exceptionnellement renommé, l’Amérique quel foutoir. Nous allons vous raconter l’histoire de Huey Percy Newton, jeune homme devenant moins jeunes avec les années, jeune homme noir américain tout à fait intimement liée à une autre histoire, celle du Black Panther Party, dont on en profitera pour vous narrer quelques facettes ; sans facéties.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Il a du STEEL ce chantier ...  

Nous relayons ici un texte paru sur Indymedia Nantes qui raconte en poésie une nuit de la Saint Sylvestre pas comme les autres dans le secteur Monthieu...


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilets jaunes Acte XIV. Convergence régionale à Saint-Étienne  

Samedi 16 février grande manifestation régionale à Saint-Étienne. Comme d’habitude, départ du cortège à 13h du rond-point de Monthieu puis rendez-vous à 14h place du Peuple.
Lycéennes, lycéens, étudiantes, étudiants, chômeuses, chômeurs, travailleuses, travailleurs, précaires, branleuses, branleurs, rats des villes, rats des périphéries, rats des champs. La méga classe en gilet jaune !


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Ça bouge toujours au Centre de Rétention du Mesnil Amelot : communiqué d’un groupe de prisonniers  

Depuis le 8 janvier, la lutte dans le centre de rétention de Mesnil Amelot est devenue plus collective. D’abord au CRA2 avec une grève de la faim suivie par presque l’ensemble des bâtiments (plus de 80 personnes) pendant 3 jours. Avec aussi régulièrement des communiqués, des tentatives de lutter contre les déportations par vols cachés et les violences policières.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Vous étiez filmé·e·s, vous serez bientôt écouté·e·s  

Quand le fabricant d’armes Verney-Carron construit la ville sécuritaire de demain.
A Sainté, des micros dissimulés dans le mobilier urbain pour écouter la rue... mais pas d’inquiétude, la CNIL a dit oui.


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilet jaune acte XIII. Récit en image.  

Pour cet acte 13, environ 1000 (voire 2000, ndr) manifestants sont partis de Place du Peuple puis se sont rendu respectivement à Bourse du Travail, Place Chavanelle, Jean Moulin, Châteaucreux, Boulevard Jules Janin, et Carnot.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Une collecte pour un convoi solidaire à destination de la Grèce  

Depuis 2009, le collectif ANEPOS, Action Solidarité Grèce, basé dans le Tarn et à Athènes, mène des dizaines d’actions en Grèce en partenariat avec une quarantaine de collectifs du mouvement social qui s’organisent face à l’austérité Pour soutenir ces initiatives, des convois solidaires sont organisés de France. Le convoi 2019 partira prochainement, dont un véhicule de Saint-Étienne.
La collecte aura lieu samedi 16 février de 14h à 18h à la Dérive, 91 rue Antoine Durafour à Saint-Étienne.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Contre l’atelier Google à Sainté  

Appel pour des actions communes en réaction à l’installation d’un atelier Google à St-Etienne.
Google va ouvrir à Saint-Étienne, sans doute au moment de l’inauguration de la biennale du design le 21 mars, son second atelier numérique en France (après Rennes au printemps 2018, et avant Montpellier et Nancy).
Nous ne voyons pas l’arrivée de Google comme une bonne nouvelle car elle pourrait remettre en cause le déploiement d’une politique du numérique qui garantit les droits des usagers et leurs libertés.


MOBILISATIONS - LUTTES
Grève générale et manifestation : récit à plusieurs mains de la journée du 5 février à Sainté  

Plus de 3000 personnes dans les rues de Saint-Étienne mardi matin. Gilets jaunes et syndicalistes ont défilé ensemble contre l’austérité et l’arrogance. Le cortège de la manifestation est parti de la place de l’hôtel pour se terminer devant le siège du Medef. Récit de la journée en image.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Ami.es Gilets Jaunes  

Bref appel à l’adresse des gilets jaunes d’ici ou d’ailleurs...
« Amis GJ, je communique ici à l’écrit ce que certains d’entre nous pensent, en qualité de GJ mobilisés depuis le 17 novembre. (...) »


REPRESSION - PRISON
La solitude des femmes détenues  

Huit prisons pour longue peine peuvent recevoir des femmes, la plupart étant concentrés dans la moitié nord de la France. La prison de Roanne est une de celles-ci. Les femmes sont donc très souvent incarcérées dans des établissements éloignés de leurs proches, alors qu’elles subissent déjà une rupture de lien spécifique.


LOGEMENT - SQUAT
Interview d’un habitant de la Maison bleue  

Une trentaine de personnes habitent à la « Maison bleue ». L’une d’entre elles nous a raconté son parcours, ses luttes et sa situation actuelle. De l’Angola à St Etienne, elle raconte une histoire des frontières, des repressions et des solidarités.


MOBILISATIONS - LUTTES
Mouvement des gilets jaunes : sommaire des articles publiés sur notre site  

Nous recenserons dans cet article toutes les publications que nous avons reçues à propos des gilets jaunes. Continuons à abreuver le site d’analyses critiques et de récits enthousiasmants de ce mouvement ! (Article mis à jour).


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
L’empathie de la non-vie, Design-on l’ennemi  

La biennale du Design 2019 arrive à grands pas et on commence à se prendre en pleine face le rouleau compresseur communicationnel de la mairie. Pour tenter d’y résister, voici un texte écrit suite à la huitième édition de la biennale du Design de Saint-Étienne en mars 2013 par le feu collectif Murmures-Manuela Rodriguez.