Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Brèves du Couac


|

Quelques brèves sur les débats au Conseil municipal de Saint-Étienne et les décisions qui y sont prises...


Cravate fine et gros sabots : le style Perdriau.

Un conseil municipal c’est long, à Saint-Étienne, c’est bas de plafond. Le 16 janvier, nous y étions. À l’ordre du jour, deux points principaux parmi les quarante : le débat d’orientation budgétaire pour 2017 et la présentation du rapport sur le développement durable.
Inutile de te dire, cherE lecteurE, que le.la stéphanoisE du pavé n’a pas droit aux documents pour suivre de près les discussions, encadréE qu’ilLE est dans un coin de la salle, derrière deux piliers massifs et une barrière savamment située à hauteur de tête lorsqu’on est assis. Un genre de box de vingt places.
Les deux premières heures sont une vaste opération de communication verbeuse. La novlangue s’affiche en couleurs : « une ville qui vibre », « du rythme dans la ville », « ville de l’innovation artistique », « parcours du bien vieillir », « attention intergénérationnelle », « zone de destination commerciale », « le numérique facilite la ville », living lab, émulation, synergies, diversification… etc. À chaque délégation son label, à chaque éluE son opération de customisation.
Après 2 h 12 de lecture et d’échanges soporifiques, Madame Thomas, élue communiste, s’inquiète des répercussions humaines des transferts de compétences et de postes entre la ville et la métropole, le « turnover de personnel », et pointe la tenue à huis clos des conseils de quartiers : « question épanouissement des êtres humains, on peut mieux faire ». La parole continue de circuler, avant que le maire, vingt minutes plus tard, décide de lui répondre en s’octroyant un petit plaisir : « Quant à Madame Thomas qui se préoccupe du bien-être des êtres humains, alors là… J’avoue que je pense aux populations de la Corée du Nord, de la Chine, de l’Union soviétique, de la Roumanie, de l’Éthiopie, entre 60 et 80 millions de morts des régimes communistes, je dois dire que votre propos me fait penser que pour vous tous les êtres humains n’ont pas la même valeur ».
À celles qui veulent le son et l’image, c’est à 2 h 35 dans le replay du conseil municipal, disponible sur le site de la ville. À ceux qui s’étaient entichés de monsieur le maire et qui tomberaient de leur siège en visionnant cette vidéo, rassurez-vous, car : « Si vous avez aimé le dynamisme de 2016, vous allez adorer 2017 qui se fera sur le même rythme » !

[…] La suite

« On ne veut pas rater l’occasion d’aider les p’tits stéphanois », Conseil Municipal du 13 février, 126e minute.
Mais de quoi parle-t-on ?! Du dispositif Coup de pouce, sensé « favoriser l’apprentissage de la lecture et de l’écriture », « donner le goût aux plus jeunes du livre papier [car] c’est un plaisir qui doit se cultiver très tôt, une porte sur l’imaginaire et une première étape dans l’apprentissage de la citoyenneté » [1]. Pour cela, une subvention de 40 000 € a été votée et attribuée au Rotary Club [2] de Saint-Étienne lors du Conseil Municipal du 13 février. Ironie du sort — et de l’ordre du jour — les débats de cette séance se sont également portés sur les personnels ATSEM et sur leurs conditions de travail au sein des écoles de la ville. Ces Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles, majoritairement des femmes, ont déposé un préavis de grève le jeudi 9 février, reconductible jusqu’aux vacances de février. Leur syndicat majoritaire, la CGT Territoriaux de la Ville de Saint-Étienne, pointe le manque de moyens criant, avec notamment une ATSEM pour 48 enfants à l’école de Solaure, et « réclame l’affectation d’une ATSEM par classe pour toutes les écoles de la ville et la titularisation des précaires [...] » [3]. Nous voyons donc que tous les « p’tits stéphanois » ne sont pas logés à la même enseigne. Serait-ce là une illustration du caractère visionnaire de la politique de l’équipe municipale ? Où une approche restrictive de l’éducation ?

Pfuiiit, les conseils de quartier !

En matière de démocratie locale, à Sainté nous sommes servis. Sur décision du maire Gaël Perdriau, qui avait déjà par ailleurs supprimé une séance de conseil municipal sur deux, les conseils de quartiers se voient profondément remodelés. Selon une de nos taupes, qui s’était fadé par curiosité une ou deux de ces réunions publiques (dans leur version antérieure donc), celles auxquelles il avait assisté n’étaient déjà presque que des instances d’enregistrement de plaintes d’habitants sur des sujets hautement brûlants tels que crottes de chien, déchets encombrants et bruits de rue, bref du haut niveau de démocratie participative (ce mot de novlangue qui est par ailleurs un étonnant pléonasme). L’opposition PS a donc beau jeu de s’insurger du récent changement…
Mais qu’en est-il maintenant ? La majorité municipale LR se vante d’avoir mis en place avec ces conseils de quartiers rénovés « un nouveau dispositif pour être encore plus près de vous et à l’écoute de vos avis et attentes […] en maintenant une relation étroite entre vous et vos élus ». De quoi s’agit-il en vérité ? Désormais, ces réunions se tiendront en privé, seulement 3 fois par an, et surtout elles vont impliquer seulement 6 habitants, désignés aux deux tiers par… les élus de la majorité. On pourrait penser que le minimum à faire, concernant ces prétentions de démocratie participative, serait que n’importe qui d’intéressé par la chose puisse y assister et y participer. Mais apparemment les élus LR préfèrent avoir affaire à leurs amis et contacts habituels, pour avoir à coup sûr, une vision très plurielle et au plus près de la diversité des attentes des stéphanois ! « Provoquons l’avenir », mais en nous prémunissant de toute critique, surtout. Julien Talpin, chercheur en science politique au CNRS, fait cette analyse dans un article de 2016 : à partir d’une situation sur la ville de Roubaix, il déclare que les blocages et réticences en matière de démocratie participative « viennent très souvent des élus ». À mettre en regard avec notre illustration stéphanoise…
Nous pouvons autrement compter sur l’appli « MobiliSÉ », proposée depuis quelque temps par la Ville, pour signaler via smartphone tout « dysfonctionnement ». Voilà qu’on peut participer, on est bien rassuré.

[1Samy Kefi-Jérôme (adjoint à l’éducation), « Un “coup de pouce” à la réussite », dans Saint-Étienne Ville Design le Magazine, numéro 16, janvier 2017.

[2« Les membres du Rotary échangent des idées, connaissent les besoins de la collectivité et se retrouvent pour faire avancer les programmes qui permettent à l’organisation d’avoir un impact. » <rotary.org>

[3« Saint-Étienne, grève dans les écoles et les structures multiaccueil », <zoomdici.fr>


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Le Gueuloir #2 est sorti en ville !

Le journal des gueulard.e.s stéphanois.es qui rue dans les brancards !
Le Gueuloir qu’est-ce que c’est ? C’est un journal de libre expression et d’information qui a été créé par les occupant·e·s de l’amphi E01 mobilisé·e·s contre la loi Vidal. Il a pour vocation de s’adresser aux étudiant·e·s et aux lycéen·ne·s de Saint-Étienne pour raconter ce qu’il se passe actuellement dans nos facs et ailleurs.
Le Gueuloir c’est un papelard pour se lâcher, pour rêver, rétorquer, critiquer, interpeller et gueuler un bon coup contre les réformes actuelles et contre cette chienne de société ! Il s’agit d’un défouloir, d’un lâcher-prise, aussi bien d’une tribune pour les sans voix, que d’une page vierge pour les artistes.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Soirée Projection/Discussion autour des films « Hedera »

L’engrangée (Saint-Sixte, 42) vous propose une soirée Projection/Discussion autour des films « HEDERA » ce vendredi 23 Novembre à partir de 20h30. HEDERA c’est 6 films qui regroupent des témoignages de vécus collectifs, dont le lien se situe dans les dynamiques anarchistes actuelles. « Une histoire d’un an de rencontres entre 2015 et 2016 où nous avons pu partager nos expériences, nos différents choix de luttes ou nos déceptions. »


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Descriptif, Chapeau, à quoi servent-ils et comment les écrire ?

Pour publier un article sur le numéro zéro vous aurez besoin de remplir les champs
- titre
- rubrique
- Déscriptif rapide
- chapeau
Voici une présentation de ces différentes parties d’un article.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   INFORMATIQUE - SECURITE / MEDIAS

Quelques trucs indispensables pour limiter les informations que l’on disperse sur Internet

Cet article ne s’adresse pas aux pros de l’ordi (ou du multiphone) : il ne s’agit pas de se rendre invisible, anonyme sur Internet, mais de prendre quelques mesures, rapides et faciles, à ne faire qu’une fois, qui permettent de réduire les informations livrées à des entreprises, à limiter son profilage, et même d’accélérer l’accès aux pages Internet.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Rencontres et Soirée avec votre site préféré : Le numéro Zéro !

L’après-midi du 10 Novembre sera consacrée à des présentations et ateliers pour apprendre à mieux utiliser le site, et que le site réponde mieux à vos attentes. Puis le soir on boit, on mange, on continue à discuter, et, qui sait, on danse ?!


Opinions   GENRE - FEMINISME / MEDIAS

[radio] Podcasts féministes : on va vous casser les oreilles !

Une sélection non exhaustive de podcasts féministes à mettre entre les oreilles de toutes et tous !


Saint-Étienne et alentours Ça Roule   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Diophonie #03

Vendredi 26 janvier 2018, soirée en soutien à Radio Dio présentée par Ça roule, le Dix-Sept, Maquillage/Crustacées, et Papillon. RDV à 20h30 au local Ça roule 15, rue Georges Dupré (Ramina Grobis) à St Etienne et l’entrée est PRIX LIBRE.


Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Sortie du n°5 de Couac

Après de longues vacances et quelques remises en question, l’équipe de Couac a continué l’aventure : fabriquer à plusieurs mains un canard local d’enquête critique. Pour bien démarrer cette nouvelle année, pas de dossier, mais de chouettes articles & illustrations pour une actualité toujours aussi surprenante !


Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du « sang », des clics et des mollards.

Une petite action s’est déroulé ce week-end au salon Tatou juste, voire le compte-rendu ici. Jusque là, rien d’exceptionnel, et rien de particulièrement foufou. Mais notre brave maire a sauté sur l’occasion pour monter tout ça en épingle et stigmatiser les opposant-es à l’A45...


A Lire ailleurs   MEDIAS

SOS d’un canin en détresse - Appel à soutien du journal CQFD

On le sait : les appels à soutien, c’est triste comme un jour sans vin. Et par les temps qui courent, c’est un peu trop tous les jours. Si on en est réduit, contraint et forcé, à cette extrémité, ce n’est pas par plaisir de la jouer lacrymal. Mais parce qu’il y a danger mortel pour le Chien rouge. Car oui : CQFD ne va pas bien. Du tout.


A la une...

GENRE - FEMINISME
L’expo moisie du MAMC : 24h de la vie d’une bonniche décorative  

Du 1er décembre au 22 septembre 2019, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne accueille l’exposition (navrante) 24 heures de la vie d’une femme. Retour de deux individu.e.s, après un bout de dimanche passé entre colère et sidération.


MOBILISATIONS - LUTTES
Le point de convergence qui vient ne semble pas être le nôtre  

Texte critique sur le « mouvement » des gilets jaunes, il analyse les revendications qui emmergent. es ambiances incroyables et réjouissante que l’on peut vivre dans la rues ne doivent pas nous empecher de rester vigilant’e sur le fond. il nous est paru que ce texte peut y contribuer.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
« Désinvestissez des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne » : le message de militant.e.s stéphanois.e.s à AXA  

Lundi, de 16 heures à 18 heures, les militants des droits des palestiniens se sont rassemblés devant une agence franchisée AXA de Saint-Étienne. Ils ont sensibilisé passants et clients sur les investissements problématiques de la maison mère dans des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne. Cette mobilisation se fait dans le cadre de la campagne internationale de désinvestissement menée par le BDS et qui a pour objectif d’instaurer une pression croissante sur l’État hébreu jusqu’au rétablissement intégral des droits des palestiniens.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Quand on aura gagné  

Poème plein de rage et d’espoir pour éclairer nos troubles.
"Avec dans les yeux
Le feu
Des poubelles et du monde
..."


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
#Revanche Lycéenne : semaine du 10 au 14 décembre  

Nouvelle semaine de blocages et manif lycéennes déjà ce lundi matin dans les rues de Sainté. la semaine démarre comme elle avait fini : sous les gaz... (Article mis à jour tout au long de la semaine)


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilet jaune acte IV : Sainté scintille  

Acte IV de la manifestation des gilets jaunes à Sainté. Des gilets jaunes, des sans-gilets et beaucoup de rage. Cinq mille personnes arpentent le centre-ville. Récit à chaud d’une journée de mobilisation par des Stéphanois-e-s.


MOBILISATIONS - LUTTES
Mouvement des gilets jaunes : sommaire des articles publiés sur notre site  

Nous recenserons dans cet article toutes les publications que nous avons reçues à propos des gilets jaunes. Continuons à abreuver le site d’analyses critiques et de récits enthousiasmants de ce mouvement !


MOBILISATIONS - LUTTES
Interview. Il y a six ans, des “gilets jaunes” avant l’heure en Italie  

En 2013, un mouvement de colère citoyen voit le jour en Italie. La mobilisation des “fourches” émerge sur les réseaux sociaux et bloque les routes ; elle dénonce les taxes, l’austérité, le chômage, le coût de la vie, l’élite et, surtout, elle refuse d’être récupérée par les partis. Cinq ans plus tard, les “fourches” ont disparu, mais l’Italie est dirigée pour la première fois par une coalition entièrement populiste. Quelles leçons en tirer alors que surgit un mouvement similaire en France ? L’analyse de Leonardo Bianchi, journaliste et auteur d’un essai sur les mouvements de colère en Italie.


REPRESSION - PRISON
Des nouvelles de Loïc Citation - G20 de Hambourg  

Loïc Citation, militant contre les grands projets inutiles à Bure et ailleurs, fait partie des personnes ayant subi une violente répression depuis des années. Il est actuellement emprisonné en Allemagne, soupçonné d’avoir participé au contre-sommet du G20 à Hambourg. Un procès fleuve contre les activistes de ce contre-sommet s’ouvre le 18 décembre.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Etudiants étrangers et université Saint-Étienne – Lyon : l’excellence de l’exclusion  

Lundi 19 novembre, Edouard Philippe annonçait que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extra-européens seraient élevés 3 000 euros environ par mois, soit une multiplication par 16. Quelques jours auparavant, des représentants de l’Université de Lyon – dans laquelle l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne va être dissoute au 1er janvier 2020 – faisaient preuve de moins de scrupules encore : l’objectif est de porter ces frais à 4 500 euros. Cette hausse a vocation à s’étendre à tous.


REPRESSION - PRISON
3 mois fermes pour vol : bilan des premiers procès de samedi  

Trois des 11 personnes interpellées samedi en fin de manifestation « gilets jaunes » passaient en comparution immédiate hier au tribunal de Saint Etienne. Banalement la justice bourgeoise abat sa répression sur les plus fragiles, bilan d’audience.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Comme un ouragan, manif sauvage de lycéen’nes  

Manifestaton sauvage pleine de rage dans les rues du centre ville ce matin, récit d’une personne qui a préféré ne pas aller au travail pour être au côté des lycéen’nes


MEMOIRE
A tous les sacrifiés du système : force, courage et détermination  

En 2001, des prisonniers de la centrale d’Arles enfermés pour de très longues peines s’adressaient dans une vidéo à tous les sacrifiés du système, au peuple...
Voilà un court extrait de leur communiqué + lien vidéo intégrale (13 min)


LOGEMENT - SQUAT
Aberration ordinaire : un proprio engage des « gros bras » pour expulser un squat  

Ce matin – jeudi 29 novembre – les habitant.e.s du 13 boulevard Jules Janin (squat dans lequel vivent des personnes exilées) ont subi une agression. Trois hommes, après avoir forcé la porte d’entrée de l’immeuble, ont en effet pénétré dans le bâtiment prétextant des travaux à effectuer sur ordre du propriétaire. (...)


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s. La pression s’intensifie, l’expulsion est imminente. Ils et elles ont besoin de soutien.