Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Grève contre la LRU toujours en cours. Ca bouge dans les facs stéphanoises


|

Manifestation jeudi 19 février 2009 à 13H30 au départ de la faculté de la Métare


A l’échelon national, la coordination des universités a appelé, lundi 2 février, à une grève illimitée dans toutes les universités. Le vote de cette grève à été adopté depuis par bons nombres de facs.
Sur saint-Etienne, depuis le début du mois de janvier de l’année 2009, les étudiants et une partie des enseignants de la faculté de Tréfilerie sont en grève, rejoints par les salariés du personnel administratif, les chercheurs ainsi que les agents d’entretien.

Régulièrement, des assemblées générales sont organisées. La dernière AG comportait une écrasante majorité de personnes décidées à faire grève. Les étudiants et étudiantes de la fac de droit L1 et L2, réputés pour ne pas être les premiers à débrayer un mouvement de protestation, ce sont eux aussi prononcés en faveur du mouvement de protestation.

A l’heure actuelle, des occupations actives avec débrayage des cours ont lieu.
Cela signifie, que les étudiants, les profs et autres salariés grèvistes, participent aux AG et organisent des activités à l’intérieur de la fac.
En effet, comme le disaient certains d’entre eux :
« lever la main et voter pour la grève dans un amphi cela ne suffit pas, il faut bien que l’occupation et la grève prennent forme, il faut donc un maximum de gens présent dans l’enceinte de la faculté, si tout le monde rentre chez soi après avoir voter la grève, le mouvement ne tiendra pas ».

D’ailleurs, tous les jours, aux alentours de midi, dans le hall central de Tréfilerie, des grévistes organisent un repas collectif ouvert à toutes et à tous.

Il y a aussi d’autres activités. Via, un atelier nommé « réflexions de grévistes », des débats sont régulièrement organisés.

Il faut rappeler que les journées de grève sont retirer sur les fiches de paie. Une « caisse de grève » à donc été crée, en solidarité avec les personnes qui seraient trop pénalisées financièrement par des journées de grève, cette caisse est alimentée par d’autres salariés afin de soutenir les grévistes touchant des bas salaires et très bas salaires.

Localement encore, l’application de la LRU (loi relative aux libertés et responsabilités des universités), se traduit, entre autres et pour l’instant, par la suppression de six postes (personnel technique et administratif).

Pour avoir un petit aperçu de ce qui se discute lors des Assemblées Générales, voir les deux vidéos ci dessous :

Une première vidéo ici : le journal de la grève 1

une seconde là : le journal de la grève 2

ainsi que les dernières motions adoptées dans les facultés :
Motions de la coordination nationale et adoptées par l’AG :
- La CN condamne la politique d’affaiblissement structurelle de la recherche et de l’enseignement, les nouveaux contrats doctoral et les suppressions d’emplois. La communauté universitaire et de recherche demande à être concertée pour une nouvelle loi différente de la LRU ; soutient la mobilisation en cours et appel à un mouvement de grève totale et illimitée (zéro contre et 16 abstentions).

- La CN invite tous les présidents à rejoindre le mouvement ; dénonce la série de réformes sans aucune concertation, la LRU, la précarisation, le démantèlement des concours nationaux, la Masterisation et les réformes des bourses sur critères sociaux. La CN invite les enseignants du premier et second degrés ainsi que les syndicats pour un grand débat national (9 contres et 12 abstentions).

- La CN maintiens ses actions dont la grève et appel à diverses actions (AG au CNRS le 12/02 ; Cérémonie de non-remise des maquettes dans les rectorats le 13/02 ; journée nationale de manifestation le 19/02 ...) (14 contres et 17 abstentions).

- La CN condamne la violence policière et dénonce la présence policière sur les campus (15 contres et 6 abstentions).

Nouvelles motions adoptées par L’AG :
- Dénonce le rapport LAMBERT, refuse la réforme des bourses sur critères sociaux et condamne le démantèlement du CROUS (4 contres et zéro abstention).

- Condamne le démantèlement du CNRS et des grands organismes de recherche (5 contres et 4 abstentions).

- Nous étudiants, condamnons les attaques contre les systèmes d’éducation et l’accès au Savoir (4 contres et 15 abstentions).

- Nous les étudiants grévistes stéphanois resterons mobilisés tant que toutes nos revendications ne seront pas satisfaites ( 201 pours, 29 contres et 97 abstentions).

Demain, jeudi 19 février 2009, sera le premier jour d’occupation de la faculté de la Métare. Une manifestation au départ de cette même fac aura lieu avec la volonté « d’enterrer symboliquement les six postes supprimés » sur Saint-Étienne.
Rendez vous donc à 13H30 devant la fac.

Cette manifestation est évidement ouverte à tout les étudiants et autres personnels des autres facs de Saint-Étienne ainsi qu’aux élèves de lycées, collèges et bien évidement aussi, aux salariés, chômeurs et rmistes désirant soutenir ce mouvement de lutte, jusqu’à présent, relativement tenace et décidé à ne pas céder malgré la répression.

D’autres manifestations auront lieu début Mars, les dates exactes seront communiquées sur le site du Numérozéro ultérieurement.

pour plus d’infos, voir le blog du collectif tréfilerie et de la coopérative étudiante de Saint-Étienne : UJM en lutte

mieux connaitre la LRU : lien wikipédia



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 réactions

  • ras le bol de la greve vous pourrissez la vie des jeunes

  • Rendez-vous jeudi 26 février 2009 à 11h au 4 bis rue de l’université pour participer au projet d’UFR autogérée !

    Nous sommes un regroupement d’étudiant(e)s ainsi que d’enseignant(e)s-chercheur(e)s, et nous pensons qu’il est nécessaire, au sein de l’université telle qu’elle est actuellement conçue et vécue, de créer une structure alternative que nous appelons UFR autogérée. En effet, celle-ci s’explique par le fait que le système universitaire que nous connaissons ne répond pas à toutes nos attentes. Pour sa création nous nous sommes inspirés des exemples qui existent déjà à Paris 3 (UFR autogérée) et Paris 8 (UFR zéro).

    De plus le mode de fonctionnement de cette UFRA correspond à la façon dont nous envisageons les relations à l’intérieur de l’université. En effet ne comportant, par exemple, pas de tribune, toute idée de supériorité professeurs/étudiants ou intervenants/étudiants est rejetée de cette UFRA. Il faut préciser que nous ne voulons pas reproduire l’exemple de l’Université populaire car celle-ci est basée sur l’intervention d’une personne délivrant un cours, ouvrant sur un débat ; or nous pensons qu’il est préférable que chacun, sans distinction de niveau, apporte sa connaissance, complète et améliore le débat auquel, une fois encore, chacun est libre de participer. Nous souhaitons sortir du cadre de distribution du savoir actuel qui en est à la consommation pour passer à une organisation où le savoir serait réellement partagé. Il s’agit donc de revoir le mode de transmission des idées et du savoir, développer, penser, une Université différente et émancipatrice. C’est donc pour cela que nous avons choisi de nous inscrire dans une organisation autogérée. Cet espace nous permet d’instaurer un mode d’échange profitant à tou(te)s avec une participation active de tou(te)s puisque chacun partage ses questionnements, interrogations, mais aussi sa connaissance, sa manière de voir etc…

    Petit à petit un profil à cette UFR se dessine. Tout d’abord avec les différents points de vue rencontrés au fil des discussions sur l’université et d’une manière générale au sujet des différents thèmes (non-imposés mais proposés par chacun) abordés au cours des réunions.

    Cependant nos échanges ne sont pas uniquement basés sur le principe de réunion, un forum sur internet a été mis en place. Celui-ci nous permet de poursuivre nos discussions, nos débats mais également de proposer un autre mode de partage et d’aborder ce que nous ne voyons pas forcément en réunion. Il constitue un espace à part entière de cette UFRA.

    Nous essayons ainsi de partager, de discuter, de créer, d’apprendre ensemble à l’intérieur d’une structure d’une organisation autogérée, d’une part pour apporter des réponses, des solutions à nos attentes sur lesquelles ne se base aucunement l’université actuelle et d’autre part, pour susciter d’autres interrogations pouvant sortir du domaine, du contexte universitaire. Ainsi, progressivement se crée cette structure alternative répondant à nos attentes.

    L’idée de cette UFRA est née à la fin du mouvement contre la LRU, nous souhaitons aujourd’hui la proposer au plus grand nombre de personnes au sein même de l’Université de Lyon (Lyon 1, 2 et 3). Cette motivation est relancée par le mouvement de grève des personnels universitaires auquel les étudiant(e)s, réuni(e)s en AG, ont décidé de se joindre. Ce projet permet de passer d’une logique de réaction trop souvent de mise, à une logique de création, création à notre image. Il nous semble donc important de monter une alternative de manière à occuper l’université et de ne pas avoir une « fac morte », c’est pour cela que nous souhaitons mettre en place des conférences-débats auxquelles tous et toutes peuvent participer. L’UFRA est à créer, du nom à son fonctionnement, des thèmes à ses perspectives.

    Pour concrétiser tout ça, nous vous proposons de venir à une première séance de cette UFR. Elle aura lieu jeudi 26 février à 11h. Elle sera introduite par une intervention portant sur la migration du vocabulaire des compétences de l’entreprise vers l’université. Nous prendrons ensuite de le temps de discuter de la mise en place concrète de cette fac alternative pour les prochaines séances.

    Rendez-vous jeudi 26 février 2009 à 11h au 4 bis rue de l’université pour participer au projet d’UFR autogérée !

  • Bonjour,

    de nombreux personnels et étudiants mobilisés sur Lyon considèrent la
    lutte en Guadeloupe exemplaire et fondent solennellement ce jeudi 19
    février 2009 le Liyannaj Kont Pwofitasyon à l’Université (LKPU).

    Nous appelons à étendre l’insurrection dans tous les secteurs en métropole.

    Contact : lkpu douaalter.lautre.net

  • Vive la rentrée !!! voir le blog UJM, des nouveautés au programme : [http://ujmenlutte-st-etienne.over-b...]

  • voir la rubrique opinion : cliquez ici

A lire aussi...

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée Générale au campus Tréfilerie

Mardi 29 janvier à 18h à l’amphi E.01.
Face aux augmentations des frais d’inscription, à la mise en place de la sélection et à la répression policière. Faisons entendre notre voix !
Communiqué des ex-occupant.es de l’Amphi.



Dans la thématique "EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS "

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Débat « Démocratie, représentation, peuple. Comment la contestation des Gilets jaunes (re)définit ces termes ? »

Le mouvement des Gilets jaunes dure depuis plus de six mois. Cette mobilisation pose de profondes questions sur le fonctionnement du système démocratique en France et sur ses fondements mêmes. Débat avec Samuel Hayat et les Gilets jaunes à l’Amicale laïque de la Richelandière (82 rue de la Richelandière), mercredi 12 juin 2019 à 19h.


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Rencontres antinucléaires à Grenoble

Samedi 15 juin, journée de rencontres antinucléaires au 38 (38 rue d’Alembert, Grenoble).


International   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPLOITATION ANIMALE

Morsures : rencontres antispécistes

Les 4, 5 et 6 octobre 2019 auront lieu à Genève trois jours de rencontres contre l’exploitation animale. Save the date !


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Nouvel atelier de conversation en français langue étrangère « Bouches à oreilles »

Pour se rencontrer au travers de la la langue française, découvrir sa ville et ceux qui la peuplent. Pour discuter simplement et librement, de tout et de rien... Destinés aux nouveaux et nouvelles arrrivant.e.s comme aux stéphanois.e.s de longue date.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation et grève contre la loi « Fonction Publique » et la loi « Blanquer »

RDV à Saint-Étienne, mardi 19 mars 2019. Départ à 10h30 cours Fauriel devant la CCI en direction de la préfecture.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Pour que l’université reste accessible à tous !

Après une mobilisation fin janvier, des syndicats étudiants et enseignants de l’Université Jean Monnet appellent à un rassemblement le vendredi 1er mars 10h30 devant le site Tréfilerie de l’Université Jean Monnet. Leur communiqué est reproduit ici.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Football militant

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s du Briançonnais et de mettre à jour sa présentation très sociale du sport et des loisirs.
Retour sur cette association très active dans la Loire, et zoom sur le foot à 7, ou foot autogéré !


A Lire ailleurs   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Conseils à l’attention des personnes blessées par la police et de leurs proches

Après le déchaînement de violence policière de ces dernières semaines à Saint-Étienne et partout en France, il semble pertinent de publier ce petit tutoriel rédigé par le collectif Désarmons-les.

Mise à jour :


A Lire ailleurs   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / FLICAGE - SURVEILLANCE

Ne jamais éteindre son téléphone : une nouvelle approche à la culture de la sécurité

Dans les années 80, un/e anarchiste qui voulait, par exemple, mettre le feu à un bâtiment administratif, élaborait son plan et en même temps elle/il regardait s’il n’y avait pas de dispositifs d’écoute chez lui/elle. A la fin des années 90, le/la même anarchiste éteignait le téléphone et utilisait des messages cryptés sur internet. Avec l’approche des années 2020, il nous est nécessaire de repenser notre stratégie : la collecte d’informations s’est améliorée et nous devons tenir compte aussi de cela.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Comité Solidaire : Sortez couvert.e.s !

Petit tract d’info en manif et ailleurs pour résister face à la justice et à la répression


Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES "

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Gilets jaunes acte XXXV - Maillot jaune et gilets jaunes

Samedi 13 juillet le tour de France passe par Saint-Étienne et les GJ ne lâchent rien ! Toute la région en soutien. Rendez-vous à 14h place du peuple !


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Marche solidaire pour le respect du droit d’asile et contre la procédure Dublin

Le collectif des occupants de la bourse appelle à une manifestation pour le respect du droit d’asile et contre la procédure Dublin.
Rendez-vous devant la statue de la liberté place Jules Ferry à 10h. Des prises de parole se passeront sur la place du Peuple après une marche dans la ville.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement contre la réforme de l’assurance chômage

Mercredi 26 juin à 10h30 devant la maison de l’emploi. Ripostons à l’attaque sans précédent du gouvernement contre les chômeuses et les chômeurs !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Rendu du procès de la loi travail : deux camarades relaxé.es, deux camarades condamné.es

Jeudi dernier (13 juin) avait lieu le dernier procès concernant le mouvement de la loi travail, après un énième report. Quatre personnes étaient inculpées essentiellement pour des dégradations lors de manifestations - œufs de peinture ou tags. Le délibéré est tombé hier.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[Brève] Soutien des Gilets jaunes aux soignants des Urgences en grève

Samedi 8 juin, les gilets jaunes sont venus à la rencontre des soignant.es urgentistes en grève à l’hôpital Nord.


Saint-Étienne et alentours   FLICAGE - SURVEILLANCE / MOBILISATIONS - LUTTES

Pétition contre l’installation de micros

Une pétition est lancée contre l’installation de micros dans le quartier Tarentaize-Beaubrun-Couriot. Le texte est reproduit ici, et la pétition à télécharger pour signature.


A Lire ailleurs   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

[Valence] A bas l’atome citoyen : manif anti-nucléaire le mardi 4 juin

Le coming out de la nucléocratie ne lésine pas sur le jargon participatif à la mode : « gouvernance » du risque, entrée dans la « transparence », implication « citoyenne ». L’énormité de l’arnaque ne devrait soulever en temps normal que le mépris et indignation, et ne trouver face à elle qu’une salle vide. Elle va pourtant trouver, à Valence, des admirateurs et des complices un peu bruyants. Rendez-vous ce mardi 4 juin à partir de 17h à la DIRECCT (70 avenue de la Marne 26000 Valence).


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

La jeunesse, mobilisée pour le climat et réprimée

Retour sur la seconde mobilisation à Saint-Étienne le 24 mai suite à l’appel international Youth For Climate : une belle mobilisation mais une répression policière inattendue et scandaleuse !


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Manifestation pour sauver le climat et le droit d’asile

Samedi 25 mai - Mobilisation européenne #STOP DUBLIN*
RDV à partir de 10h à la Bourse du travail.
Marche pour le droit d’asile et pour le climat.
À midi : partage de pique-nique et prises de paroles au parc du Puits Couriot.
Et aussi, de 13h à 17h après-midi partage place de l’hôtel de ville : lectures et goûter sont prévus (n’hésitez pas à amener des textes qui vous semblent cohérents).


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Grève pour le climat Saint-Étienne - #2

Nous avons été très nombreux à Saint-Étienne pour le premier acte de ce mouvement mondial, il est temps de remettre ça ! Rendez-vous le 24 mai, 12 h place de l’Hôtel de Ville, départ 13 h.
« Pour la première fois depuis des décennies, nous, les jeunes, sommes convaincus que notre vie ne sera pas meilleure que celle de nos parents. La raison de cet avenir sombre ? Un modèle de société mortifère, qui détruit la vie sur Terre et défait les équilibres des écosystèmes et les liens sociaux. »


Dans la thématique "LOI LRU (2007 - 2009) "

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Appel à soutien !! Répression du mouvement universitaire

Le printemps 2009 a été marqué par la plus longue grève que l’université stéphanoise ait connue dans son histoire. Les étudiant-e-s et les personnels de l’UJM, mobilisé-e-s contre les lois Pécresse, combattent depuis plus de deux ans maintenant les réformes qui soumettent l’université aux logiques du monde marchand. Ces diverses lois, du Plan Campus à la LRU, compromettent gravement l’existence des petites et moyennes structures universitaires comme celle de Saint-Étienne et c’est en cela que nos luttes ne sont pas vaines. Elles sont encore moins des luttes minoritaires et isolées puisqu’elles ont réussi à mobiliser et fédérer les énergies deux années durant.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Hôpitaux et universités en lutte : quelques dates à retenir !

Avec l’actuel projet de loi Bachelot « Hôpital Patient Santé Territoire », le gouvernement de Nicolas Sarkozy livre l’hôpital public et la santé aux marchés financiers. Dans la Loire l’accès aux soins publics pour tous sera réduit. Le CHU engage déjà un plan de « redressement financier » entraînant 450 à 800 suppressions de postes d’ici 2012.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Université solidaire : programme du mois de mai

L’université Jean Monnet reste mobilisée, avec plein de choses prévues dans les jours qui viennent (grève reconduite ce lundi 4 mai)... La lutte contre la LRU et ses décrets d’application continue !


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Témoignage : La grève perturbée par des membres du personnel administratif de la faculté Jean Monnet :

Cet article comporte, un témoignage qui n’engage que moi même (je ne suis ni étudiant ni enseignant), le communiqué de presse des étudiants en lutte ainsi qu’un appel à la manifestation unitaire du jeudi 5 mars 2009.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Communiqué de presse des étudiants de l’UJM daté du mardi 24/02/09

Les étudiants de l’Université Jean Monnet, réunis en Assemblée Générale le 23 février 2009, réaffirment leur solidarité avec les luttes menées par les étudiants, personnels, enseignants et enseignants-chercheurs dans l’hexagone et leur total rejet de la loi « LRU ».


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel de la coordination nationale étudiante réunie à Rennes II les 14 et 15 février 2009 :

Nous, étudiants de 63 universités réunis en coordination nationale à Rennes les 14 et 15 février, appelons à amplifier la mobilisation sur les universités par la grève réelle et reconductible des étudiants.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à la coordination étudiante

Les universités de Grenoble, réunies en de nombreuses AG, appellent à une coordination de toutes les universités de France. En effet, la mobilisation du 29 Janvier a littéralement débordé : jamais, depuis vingt ans, autant de travailleurs et travailleuses ne s’étaient mis en grève. Les cortèges, rassemblant deux millions et demi de personnes dans tout le pays, rappellent les temps forts des grands mouvements sociaux qui nous ont précédés. La force liée au mal-être généralisé qui s’en est dégagée nous semble capable de contrer le pouvoir en place, seulement si nous réussissons à continuer efficacement la lutte via une organisation infaillible qu’il nous appartient de mettre en place.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Nouvelle AG des personnels précaires de l’université de Saint-Étienne

Mardi 18 novembre a eu lieu une première réunion des personnels précaires de l’Université Jean Monnet.
Nous avons, à cette occasion, commencé à recenser les problèmes auxquels nous sommes confrontés et à imaginer des solutions collectives et concrètes. Quelques pistes d’actions ont été évoquées : recenser les expériences, les témoignages pour les diffuser le plus largement possible, alerter la presse, intervenir auprès des instances universitaires…


Opinions   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

La loi LRU laisse de côté le développement des carrières académiques

De nombreuses et importantes évolutions dans la gestion des universités et des organismes de recherche se profilent, et certaines ont déjà été inscrites dans la loi (loi LRU). Parmi ces évolutions, les modalités de recrutement des docteurs sont extrêmement préoccupantes.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Journée de mobilisation contre la LRU et son monde

Jeudi 6 décembre, à st-étienne et partout en france,
Depuis plus d’un mois maintenant, on se mobilise en france, en particulier dans et autour des universités contre la Loi LRU (« Liberté et Responsabilité des Universités »), mais plus largement contre diverses réformes du gouvernement, contre la « sarkozysme »...


A la une...

REPRESSION - PRISON
[Lyon] Après la victoire de l’Algérie à la CAN le 19 juillet, la préfecture et les flics font la fête à leur manière  

Alors qu’à Sainté la place Jean Jaurès s’est retrouvée sous les gaz et que la Police concocte tranquillement quelques 400 procès verbaux pour des "infractions au code de la route", à Lyon une fois de plus, les festivités qui suivirent la victoire de l’équipe nationale d’Algérie dans la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ont été réprimées avec violence par les forces de « l’ordre ». Comme le dimanche 7, le jeudi 11 et le dimanche 14 juillet, la détermination policière à restaurer l’ordre républicain et post-colonial a transformé une fête en vaste foire aux gazs lacrymogènes, aux coups de matraque, aux tirs de LBD et même au tir de canon à eau.


REPRESSION - PRISON
Le CRS responsable de la mort de Zineb Redouane à Marseille est de Saint-Étienne  

La rumeur circulait depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux affiliés aux Gilets Jaunes - La France en colère, La Loire en colère, etc. Elle a été ensuite confirmée par un article de « La Provence » datant du 3 juillet. C’est donc bien un policier de la brigade CRS 50 de Saint-Étienne qui avait dans les mains le lanceur Cougar responsable de la mort de Zineb Redouane.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Bure : Le bois Lejuc est réoccupé !  

Près de Bure, le bois Lejuc est réoccupé depuis le 18 juillet à 14h. De nombreuses personnes ont réinvesti ce lieu au sol comme dans les arbres pour réaffirmer leur opposition au projet de centre d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo, au nucléaire et à son monde, industriel, colonial, militaire. Les forces policières qui occupaient jusque là ce lieu stratégique et protégeaient les intérêts de l’Andra ont été contraintes de quitter les lieux. Nous appelons dès maintenant à converger dans le bois Lejuc ainsi que dans les villages de Bure et Mandres-en-Barrois, situés à deux kilomètres de la forêt.


LOGEMENT - SQUAT
Nouvelle édition du « squat de A à Z »  

La fameuse brochure écrite en 1999 et régulièrement mise à jour est LE texte de référence pour qui veut participer à l’ouverture de squats en France. Il vient d’être mis à jour pour intégrer notamment les nouveaux textes de lois françaises.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Dix ans après les révoltes de Firminy – 2/3 : Entretien avec un habitant  

Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 juillet 2009, des « émeutes » éclatent dans le quartier de Firminy-Vert à Firminy. Elles vont durer trois nuits durant lesquelles des confrontations violentes opposent des jeunes aux forces de l’ordre, et vont toucher aussi les communes voisines de la vallée de l’Ondaine. Dix ans après, le Numéro Zéro revient à travers trois articles sur ces événements. Que s’est-il alors passé à Firminy ? (1/3) Comment ces événements ont-ils été vécus et analysés par les premiers concernés à l’époque ? (2/3) En quoi raisonnent-ils avec des épisodes plus récents dans les « quartiers populaires » ou des « mouvements sociaux » ? (3/3)


VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES
Rencontre avec des membres actifs de l’amicale du Crêt de Roch  

Dimanche 14 juillet a lieu le Bal populaire du Crêt de Roch, organisé par l’association d’éducation populaire Les cris du quartier, en lien avec l’Amicale Laïque du Crêt de Roch. Entretien avec deux membres actifs de ces deux collectifs, publié dans le journal du carnaval de l’Inutile du 30 mars 2019.


CAPITALISME - GLOBALISATION
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !  

Un appel du collectif G7 BLOKATU en cinq langues (français, basque, anglais, espagnol, allemand) à bloquer le sommet du G7 du 24 au 26 août prochains à Biarritz.
"Dès aujourd’hui, nous invitions celles et ceux que l’espoir d’un monde meilleur anime à nous rejoindre. Ensemble, imaginons et organisons des actions qui empêcheront les puissants de ce monde de se pavaner en toute impunité. Barrons-leur la route pour dégager d’autres chemins.
Peuples d’ici et d’ailleurs, vous, nous, soyons des milliers à les encercler, les isoler, les empêcher !
La violence est de leur côté, la justice du nôtre."


MEMOIRE
Dix ans après les révoltes de Firminy – 1/3 : Ce qui s’est passé à Firminy-Vert en juillet 2009  

Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 juillet 2009, des « émeutes » éclatent dans le quartier de Firminy-Vert à Firminy. Elles vont durer trois nuits durant lesquelles des confrontations violentes opposent des jeunes aux forces de l’ordre, et vont toucher aussi les communes voisines de la vallée de l’Ondaine. Dix ans après, le Numéro Zéro revient à travers trois articles sur ces événements. Que s’est-il alors passé à Firminy ? (1/3) Comment ces événements ont-ils été vécus et analysés par les premiers concernés à l’époque ? (2/3) En quoi raisonnent-ils avec des épisodes plus récents dans les « quartiers populaires » ou des « mouvements sociaux » ? (3/3)


DROITS SOCIAUX - SANTE
La mobilisation s’intensifie au CHU de Saint-Étienne  

Alors que les urgentistes du CHU de Saint-Étienne poursuivent leur lutte, les urgences psychiatriques rejoignent elles aussi officiellement la grève qui contamine le CHU.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Avant l’été, communiqué du collectif des occupant’es de la Bourse et après  

Trois mois après le début de la mobilisation pour venir en soutien aux migrant’es sans logement, le collectif fait le point sur la situation en ce début d’été.


INFORMATIQUE - SECURITE
Dégooglisons Sainté !  

Vendredi 5 juillet, à 11h, Google inaugure son « Atelier numérique », 11 place Jean Moulin. Des invité-e-s en tenue d’apparat, des petites mains chargées de tenir stands et ombrelles, une poignée de badauds... et des militant-e-s pour faire entendre et voir notre détermination à dégoogliser Saint-Étienne !


MOBILISATIONS - LUTTES
Assemblée de Montceau-les-Mines : les Gilets jaunes veulent s’inscrire dans la durée  

Le week-end du 29 et 30 juin, la troisième assemblée des assemblées des Gilets jaunes se tenait à Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. Alors qu’il est en perte de vitesse dans la rue, le sort d’une partie du mouvement reposait sur les épaules des 700 Gilets jaunes mandatés pour cette assemblée. On est allé prendre la température…


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Baccalauréat : un jury sous la menace du ministre  

Jeudi 04 juillet au matin, un centre d’examen du baccalauréat de l’agglomération stéphanoise. Par opposition aux réformes du baccalauréat et du lycée en général, des correcteurs ont décidé de ne pas transmettre leurs notes. Mais le ministre de l’Éducation a prévu le recours à la contrainte et à l’arbitraire pour faire plier les opposant-e-s et faire croire que tout est dans l’ordre.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Le bras de fer du bac  

Mercredi 3 juillet a 19h30, c’était au tour de Jean Michel Blanquer, ministre de l’éducation, de passer sur le plateau du 19h Ruth Elkrief sur la chaine du pouvoir BFMTV.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
2048  

Courte nouvelle d’anticipation parue dans le journal du Carnaval de l’Inutile de mars 2019.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’atelier numérique et nous, un cauchemar exotique  

Google inaugure son atelier numérique 11 place Jean Moulin le 6 juillet.
Un triporteur équipé d’une ombrelle bariolée propose des sodas gratuits sur la place Chapelon. En s’approchant un peu, on remarque le logo de Google sur les maillots couleur future des deux personnes qui accostent les badauds. Les évangélistes distribuent des papelards élogieux sur l’atelier numérique de Saint-Étienne.


LOGEMENT - SQUAT
Samedi dernier, une centaine de personnes marche pour l’acceuil et la solidarité avec les migrant’es  

Ils étaient près d’une centaine le samedi 29 Juin à s’être réuni.e.s pour une marche solidaire devant la statue de la Liberté (à côté de Centre Deux à Saint-Étienne) symbole de liberté qui parle à quiconque à travers le monde.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Assurance chômage : ce qui va changer  

Ce matin devant la maison de l’emploi de Saint-Étienne, en réponse à l’appel national de la CGT, ce sont plusieurs dizaines de personnes privées d’emploi qui sont venues contester les décrets annoncés par le gouvernement le 18 juin.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Ouverture de l’antenne bénévole SOS MÉDITERRANÉE à Saint-Étienne  

Les bénévoles de l’antenne de Saint-Étienne vous invitent à la soirée de lancement. SOS MÉDITERRANÉE est une association de citoyens européens décidés à agir face à la tragédie des naufrages à répétition en Méditerranée centrale. Ses équipes poursuivent trois missions : sauver des vies en mer, protéger les rescapés et sensibiliser l’opinion publique.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
[Oulx] Appel à la solidarité contre les répressions à la frontière franco-italienne  

Située à dix km de la frontière italienne, Oulx est un carrefour obligé sur la route vers la France. Depuis décembre, la Casa Cantoniera Occupata est un lieu autogéré pour toutes celleux qui veulent s’organiser contre le dispositif frontalier, pour celleux qui veulent le franchir ou le détruire. La Casa a besoin d’aide et lance un appel à toutes celleux qui ont envie d’agir, dès maintenant et pour tout l’été.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
« Cœur d’Histoire » : beaucoup de bruit pour...  

Jeudi 20 Juin 2019 à 18h dans une salle de la Bourse du Travail avait lieu une réunion durant laquelle le maire de Saint-Étienne et son adjoint à la politique du logement Monsieur Jean-Pierre Berger, remettaient une synthèse des quatre ateliers thématiques qui se sont déroulés ces derniers mois, dans le cadre du projet « Cœur d’Histoire », des ateliers auxquels ont participé tout au plus 300 habitant.es., qui, aux dires des Stéphanois.es interviewé.es pour cet article, n’étaient pas très représentatifs de la population dans son ensemble.


FLICAGE - SURVEILLANCE
GJ, six mois plus tard : après la répression policière, la répression judiciaire  

Interpellés lors de l’acte VIII du mouvement des Gilets Jaunes, deux stéphanois – accusé d’outrages, rébellion et violence sur « agents dépositaires de l’autorité publique » – étaient à la barre du tribunal correctionnel mercredi 12 juin.


MOBILISATIONS - LUTTES
Les ouvriers de Colas en grève  

Les ouvriers de colas se sont mis en grève pour demander l’annulation du licenciement de leur collègue.


AIDE A LA REDACTION
Topo Numéro Zéro 2019  

Le Numéro Zéro existe depuis 2003. Rapide retour en archives sur son histoire et son fonctionnement.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Qui est Magali Tabareau, la juge attaquée chez elle au LBD ?  

Lundi 17 juin 2019 vers 9h30, deux personnes munies de casques de moto ont sonné à la porte de la présidente de la cour d’assises de Versailles, Magali Tabareau, à Nézel. Lorsqu’elle a ouvert sa fenêtre, elle a reçu un tir de Lanceur de Balle de Défense en plein visage, sous l’œil. Elle a été hospitalisée dans la foulée, victimes de multiples fractures. Article publié sur Desarmons-les !


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Soutien aux mobilisations en Algérie : quinzième rassemblement à St-Étienne  

Alors qu’en Algérie la contestation ne faiblit pas pour réclamer la fin du système que symbolisait l’ancien chef de l’État Bouteflika, la solidarité continue à s’exercer à l’étranger. Dimanche 16 juin se tenait à Saint-Étienne le quinzième rassemblement en soutien au peuple algérien.


MEMOIRE
La fusillade du Brûlé à La Ricamarie, c’était il y a 150 ans  

Ce n’est pas d’aujourd’hui que le pouvoir blesse, mutile et tue. Il y a cent cinquante ans jour pour jour, le 16 juin 1869 à La Ricamarie, la troupe tire froidement et sans sommation sur des mineurs en lutte et leurs soutiens. Bilan : quatorze morts. Retour sur cet événement marquant de l’histoire du mouvement ouvrier avec un extrait de l’ouvrage de Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1865 à nos jours.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Pétition en ligne contre l’installation de micros à Beaubrun-Tarentaize  

Le collectif SERENICITY lance une pétition en ligne contre l’installation de micros à Beaubrun-Tarentaize. Signez ! Diffusez ! Cette pétition et les signatures collectées seront ensuite envoyées à la Commission nationale informatique et libertés avec un courrier d’explication.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
[Radio] Joie, rage et courage - Qu’est-ce qui se trame ?  

Alors qu’une troisième ligne de tramway va arriver à Saint-Étienne, retour sur les choix de construction des lignes de tramway et les projets de restructuration urbaine avec la gentrification en toile de fond. Petit exemple de lutte contre les transports payants avec les mutuelles des fraudeur-euses et les actions des R.Z. en Allemagne à la fin des années 70.


LOGEMENT - SQUAT
Logement : pas de repos sur Les Lauriers  

Si le rejet par le tribunal de l’expulsion de la Poste à Solaure a donné un peu de répit à ces personnes à qui l’on refuse l’accès à un logement, il n’en demeure pas moins qu’elles sont contraintes, ici comme ailleurs, de vivre dans un squatt. Rencontre avec un de ceux qui slaloment entre les squats, la rue et l’hébergement d’urgence (article paru initialement dans le journal du Carnaval de l’Inutile de mars 2019).