National   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / REPRESSION - PRISON

Calais : l’évacuation a commencé


|


Il n’y a pas de destruction de lieux de vie qui soit “humanitaire”. Il n’y a pas tri humain respectant la “dignité humaine. Choisir entre un centre de rétention et un CAO n’est pas un choix.

L’évacuation de "la Jungle" de Calais a commencé ce matin, lundi 24 octobre. Voici un texte qui fait le point sur son déroulement, publié par Calais Migrant Solidarity le 21 octobre.

Vous pouvez aussi trouver sur leur blog un article de CalaisResearch sur 40 entreprises qui profitent de l’expulsion de la Jungle et des violences aux frontières... devinez qui est l’entreprise stéphanoise qui y est citée... ?!?

Suite à la réunion du 20 octobre entre la sous-préfecture de Calais et les associations sur les CAO, nous savons désormais comment la préfecture organise l’expulsion de la jungle.

L’expulsion va commencer lundi 24 octobre. La destruction commencera mardi 25.
La création du hangar de tri rue des Garennes est confirmée. Les personnes passeront par le hangar de tri avant d’être répartis dans les bus qui partiront en continu vers les CAO. Le périmètre contrôlé annoncé est bien plus large que le bidonville, des équipes de gendarmes mobiles controlleront les entrées et les sorties.
La préfecture placera en CRA toutes les personnes encore présentes sur la jungle qui refuseront d’aller en CAO. Des CRA viennent d’ouvrir spécialement pour l’opération, d’autres ont été vidés pour recevoir les personnes déportées depuis Calais. Il est probableque l’aéroport de Marck soit utilisé pour envoyer les personnes vers les différents centres de rétention à travers la France.

Le hangar de tri sera ouvert de 8h à 20h. Il est déjà fortement gardé par la police.
Les personnes seront amenées et séparées en différentes files indiquées par des "pictogrammes représentatifs" : les hommes seuls, les familles, les mineurs ou personnes prouvant être “vulnérables”.

Toutes les personnes, à part les mineurs, auront le choix entre deux régions de départ en CAO. Les personnes devront porter un bracelet de couleur correspondant à leur région de destination, elles seront ensuite triées et regroupées par destination dans des tentes de 50 places. Elles devront déclarer leur identité (nom, prénom, date de naissance).

Chaque fois qu’une tente sera pleine, un bus partira vers les CAO avec à leur bord deux associatifs, un pompier et une personne de la sécurité civile. Salam et la Vie Active seront également présents dans les bus.

Il y aura soixante bus lundi, quarante mardi et trente mercredi.
Les personnes devraient pouvoir rester un mois en CAO, ensuite elles devront confirmer leur demande d’asile en France, ou fuir à nouveau.

Alors que l’OFII promet aux personnes, dont les empreintes ont été prises dans d’autres pays, qu’elles ne seront pas dublinées, nous n’avons toujours aucune garantie écrite de cela. Il y a déjà eu des cas de personnes dublinées, déportées après un départ en CAO.

Les mineurs seront interrogés pour vérifier leur âge. Ces entretiens vont être menés par des binômes associations/ organisations gouvernementales : France Terre D’Asile y participe avec l’OFPRA ainsi que la Direction Générale des étrangers en France et Home Office (UK)

Les personnes reconnues comme mineures à l’issue des entretiens passeront par le Camp d’Accueil Provisoire afin de « traiter leur situation », notamment concernant la réunification familiale. Les mineurs qui seraient obligés ou qui voudraient rester en France seront dirigés vers des CAO mineurs. Aucune info n’est donnée sur la date de leur mise en fonctionnement ni leur localisation.
Des associations collaborent à ce processus. France Terre d’Asile participe à la sélection des mineurs, Salam et la Vie Active seront présentes pour monter dans les bus.

La PASS et La Vie Active continueront leurs activités pendant l’expulsion.
L’entrée du bidonville sera contrôlée, seules les associations accrédités par la préfecture y auront accès. Un point presse sera mis à la disposition des journaliste à l’intérieur du centre de tri, ils/elles ne savent pas encore s’ils/elles pourront accéder au camp.Les associations ont remis des listes de leurs membres.

Les personne ne figurant pas sur ces listes n’auront pas accès à la jungle et sont susceptibles d’êtres arrêtées. Quatre anglais ont déjà reçu des OQTF. Les arrestations des personnes non reconnues par les ONG et les OQTF pour les européens vont sans doute se généraliser. Nous remercions chaleureusement tou.te.s les professeurs qui, sollicités par le ministère de l’intérieur pour aider les forces de police à la traduction lors des garde à vue, ont refusé.
La pression policière augmente de jour en jour sur la zone. Des gazages massifs ont ponctué ces dernières nuits. Il semblerait que des nouveaux gaz (type incapacitant) soient utilisés, provoquant nausées, vomissements, migraines et ayant des effets persistants plusieurs heures.

Il n’y a pas de destruction de lieux de vie qui soit “humanitaire”. Il n’y a pas tri humain respectant la “dignité humaine.
Choisir entre un centre de rétention et un CAO n’est pas un choix.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Concert de Soutien à Roya Citoyenne

Concert de Soutien à Roya Citoyenne, le 7 avril 2018 à la Gueule Noire avec ZERO GAIN (punk rock / Sainté), PERVERS & TRUANDS (punk rock-rap / Sainté) et LA CLIC (rock-ska-reggae). 20h30 / $5 + adh. prix libre.
Avec la participation de Cédric Herrou, Dan Oudin & Gibi


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Concert Ko Salisana

Concert en soutien à une famille congolaise menacée d’expulsion samedi 31 mars 2018 à partir de 19h à La Gueule Noire avec VOÉ, TRI’ACTE et la BATUCADA D’UNIEUX (Prix Libre)


National   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Coordination nationale de lutte les 24 et 25 mars 2018 à Lyon - Contre les politiques anti-migratoires - Solidarité avec les migrant.es

En vue de prolonger et de partager les multiples luttes en cours et en soutien aux migrant-e-s, et afin d’organiser collectivement une réplique nationale à la « loi Collomb », nous vous invitons à une rencontre de coordination nationale le 24 et 25 mars à Lyon.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

karaoké so frenetic en soutien à Kamelote

le Samedi 17 Mars à 20h, soirée de soutien pour lancer le projet Kamelote. Les Marseillais·es de Sing or Die, karaoké so frenetic aux milliers de morceaux, en tournée internationale, s’arrêtent à la Gueule Noire. Venez Déguisé·es !!!
Kamelote : projet de lieu d’accueil avec une zone de gratuité et une possibilité de divers échanges.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement à l’occasion de la Journée Internationale des Migrants

L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui.
A l’initiative du Collectif Loire « Pour que Personne ne dorme à la Rue », avec ses nombreux soutiens : SOYONS NOMBREUX.SES ! ce lundi 18 décembre 2017 à 18h00, Place Jean Jaurès à Saint-Étienne -


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation étudiante contre l’A45 et les expulsions de personnes migrant.e.s

Lundi 4 décembre, des étudiant.e.s du Département d’Études Politiques et Territoriales ont participé, à leur manière, à l’inauguration en grandes pompes du nouveau bâtiment de Sciences Po Lyon, sur le campus stéphanois de l’Université Jean Monnet.
Les maires de Lyon et Saint-Étienne, le préfet et la rectrice de la région Rhône-Alpes Auvergne, les président.e.s de l’Université de Lyon, de Jean Monnet et de Sciences Po Lyon ont été accueilli.e.s par une banderole et un tractage dénonçant le projet de l’autoroute A45 ainsi que la situation dramatique que vivent les migrant.es à Saint Etienne, à Lyon et, dans l’ensemble de la France.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Panser la santé de façon communautaire

Souvent ressentie comme un domaine réservé aux professionnels et dits experts, la santé ne se limite pourtant pas à un diagnostic physique docte et anonyme. Face aux incompréhensions entre migrant.e.s algérien.ne.s de longue date et bureaucratie sanitaire française, l’association Globe 42 construit un espace d’échanges afin de redonner aux populations migrantes parole et prise sur leurs corps. Discussion avec l’une des membres de l’association...


Saint-Étienne et alentours Couac   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / REPRESSION - PRISON

« Beaucoup de points d’interrogation » : récit d’un migrant à Saint-Étienne

Amédée est Angolais, a 21 ans, est en bac pro mécanique et vit en France depuis 4 et demi maintenant. Il nous raconte son histoire et les difficultés rencontrées au quotidien.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

[Agir ensemble 42] Soutien aux enfants et adultes à la rue

Le collectif Agir ensemble organise une rencontre mardi 14 novembre 2017 à 17h30 à la bourse du Travail, pour échanger sur la situation des enfants non scolarisés des familles à la rue, les idées pour favoriser leur apprentissage,...
Par ailleurs, le collectif alerte sur le fait qu’il y a 2 familles qui dorment dans leur voiture avec 9 enfants, avec le froid la situation est compliquée. Si des idées, elles sont bienvenues.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

[Agir Ensemble 42] Alors, il ne nous resterait plus qu’à regarder « crever » nos semblables dans la rue

Nous sommes le premier novembre 2017 en France à Saint-Étienne, premier jour de la trêve hivernale. Des familles et leurs enfants dorment et vivent dans la rue dans une indifférence outrageante. Elles sont arrivées ici en 2011. Nous avons créé un collectif « agir ensemble » pour leur venir en soutien.


National   REPRESSION - PRISON

Ambert, Toulouse, Limoges : vague de perquisitions et détentions provisoires

Petit florilège de textes pour retracer la vague de perquisitions et détentions provisoires pour « destructions en bande organisée » à Ambert, Toulouse et Limoges.


A Lire ailleurs   REPRESSION - PRISON

Série de discussions à Lyon autour de la Justice : la connaître, y faire face, vivre sans.

Il y a 10 ans, « l’affaire de Tarnac » défrayait notre actualité. Depuis un cycle d’affrontements s’est rouvert au travers de la libération d’espaces (ZAD, maisons, quartiers, bois et jardins occupés) ou de l’expression de luttes autonomes, plus ou moins liées aux contextes de mouvements sociaux. Et l’arsenal policier et juridique s’est considérablement renforcé. Si on cherche aujourd’hui à interroger cette espèce de trajectoire contre-insurrectionnelle, ce n’est pas pour le plaisir de la généalogie ou par une passion à la fois morbide et critique qui magnifierait la toute puissance du système et l’impuissance des dominés. C’est parce que tout ce bazar pose des problèmes tactiques et stratégiques aux mouvements.


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

[Contre toutes les prisons] Emission Papillon du jeudi 1er mars 2018

Au sommaire :
- Nouvelles de Fabrice Boromée
- Présentation du dernier numéro de l’Envolée, bientôt disponible.
- Lecture de la tribune du sociologue-anthropologue Didier Fassin au sujet de la mort d’Angelo Garan, assassiné par la milice du GIGN... et par la prison.


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

Pas d’émission Papillon ce jeudi 15 février

C’est exceptionnel, il n’y aura pas d’émission anti-carcéral ce jeudi sur Radio Dio et Radio Canut. On se retrouve le jeudi 22 février à 20h sur les ondes avec la Petite Cuillère.


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


A Lire ailleurs   REPRESSION - PRISON

Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13e mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à « un agent dépositaire de l’autorité publique » et écope de quatre mois de prison avec sursis.


A Lire ailleurs   REPRESSION - PRISON

En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que « la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service ». 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON

Stop aux barreaux, Stop aux bourreaux !

Rassemblement contre l’enfermement et le système carcéral
Samedi 25 novembre à 15 h place du Peuple


Saint-Étienne et alentours Papillon   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

Faites sortir l’accusé

Projection du film « Faites sortir l’accusé » suivi d’un débat sur le sens moral de l’enfermement avec le collectif Papillon et le journal l’Envolée.
Mardi 21 novembre 2017 de 16h à 20h30, à l’amphi Huvelin au 15 Quai Claude Bernard, Université Lyon 3


A la une...

REPRESSION - PRISON
Encore un mort au mitard : Communiqué de prisonniers de Seysses  

Samedi 14 avril, un prisonnier est mort dans le quartier disciplinaire de la prison de Seysses (31). Depuis, tous les jours, des prisonniers refusent de remonter de promenade malgré l’intervention des ERIS (Equipes régionales d’intervention et de sécurité) ; plus d’une centaine, parfois 200, une banderole a même été déployée dans la détention pour dénoncer ce que tous refusent d’accepter comme un suicide.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Déclarons nous tout-e-s sur la ZAD !  

La Préfecture nous pousse à nous régulariser... en déclarant des installations agricoles individuelles. La Préfète a donné jusqu’au 23 avril pour remplir ce formulaire, sous menace de venir expulser et détruire les habitats qui n’ont pas été démolis la semaine dernière. Formulaire qui par ailleurs n’est qu’une étape sans aucune garantie puisqu’il s’agit de déposer des « candidatures » qui seront traitées par les services de la préfecture, uniquement sur des critères agricoles et notamment en fonction de leur viabilité économique !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien ZAD NDDL ! Appel Intergalactique  

Bienvenue en France.
Dans l’idée et dans la pierre : Liberté, égalité, fraternité.
Dans la chair et le réel : services publiques attaqués. Solidarité condamnée. Liberté bafouée. Paysannerie asphyxiée. Quartiers populaires mutilés. Mouvements sociaux annihilés. Corps médical réprimé, Cheminots niés. Étudiants muselés. Retraités méprisés. Et d’autres encore....


REPRESSION - PRISON
Un mort en prison, révolte au Mirail  

Dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 avril, nos ami·es de iaata.info apprenaient la mort de J. 27 ans habitant du quartier des Izards à Toulouse dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 avril. Il est décédé alors qu’il était incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses dans des circonstances jusqu’ici inconnues.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Soirée projection et concert de Rebetiko en soutien au convoi solidaire pour la Grèce  

Vendredi 4 mai, à partir de 19h à l’Amicale Laïque du Crêt de Roc (16 Rue Royet)
Après une collecte d’aliments et de divers ressources, des stéphanois.es rejoindront à la mi-mai le convoi pour la Grèce, en solidarité avec les grec.que.s, les exilé.e.s et les luttes sociales.


MOBILISATIONS - LUTTES
Grande Manifestation interpro contre les réformes Macron  

Ce jeudi 19 Avril, grande manifestation interprofessionennelle à Saint Etienne, départ Chateaucreux à 10h30.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
La Grande Tournée contre les Center Parcs passe à Lyon le 25 avril  

La grande tournée, sera accueillie toute la journée du mercredi 25 avril à l’atelier du Chat Perché, 29 rue Salomon Reinach, Lyon 07.
Et n’oubliez pas : samedi 28 et dimanche 29 tous et toutes sur la ZAD de Roybon !


MOBILISATIONS - LUTTES
De la vergence des luttes soixante-huitardes et dix-huitardes  

Une brève « poésie » contributive à la guerre en cours
Et puisque l’époque semble soudain vouloir faire anniversaire en rejouant cinquante ans plus tard un fameux mois de mai du siècle dernier, puisque le réel, qui n’a cessé d’être relégué toujours un peu plus au loin depuis cinquante ans au moins, semble vouloir faire retour sur la scène-monde, autrement dit puisqu’en ces temps troublés la révolution refait quelque peu parler d’elle alors même que le spectacle-marchant n’en finissait plus devant ça d’annoncer sa victoire définitive, en particulier médiatiquement, il nous a semblé de quelque importance, ici, d’interroger la situation présente dans ce qui la lie ou la distingue de l’année 1968.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
28 & 29 avril 2018 à Roybon – Nina crève la bulle !  

Dans la forêt occupée de Roybon se prépare l’arrivée de la Grande Tournée « Center Parcs Ni Ici Ni ailleurs (NINA) ». Après 3 semaines d’infotour et pour finir en beauté, on vous a concocté un sacré programme avec balade, théâtre, concerts, jeux forains, cantine et pizzas...


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien à la ZAD : Un samedi après-midi dans le centre ville  

Ce samedi 14 Avril à Saint Étienne, en réaction aux expulsions ultra violentes des habitations de la ZAD de Notre Dame des Landes, une foule bigarrée a manifesté en soutien dans une humeur déterminée et joyeuse. Diaporama


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Une collecte et un convoi solidaire vers la Grèce se préparent à Saint-Etienne  

Le 25 février, en présence du réalisateur Yiannis Youlountas, était projeté au Méliès le film L’amour et révolution sur les luttes sociale en Grèce. Après quelques discussions, plusieurs personnes ont décidé de participer au convoi solidaire co-organisé par Yiannis Youlountas. Car non, rien n’est fini en Grèce.


MOBILISATIONS - LUTTES
Occupation de l’Amphi 01 - Programme de la semaine  

L’occupation de l’amphi est repartie depuis lundi matin. La résistance s’organise. Venez nombreux.ses !!


MOBILISATIONS - LUTTES
Printemps 2018, petit florilège pour faire le point sur les mobilisations  

Mouvement étudiant contre la Loi Vidal, grève des cheminots pour le service public, crise dans l’éducation nationale, mouvement pour un service national des déchets... Ce printemps s’annonce chaud pour Emmanuel Macron et ses amis.

Article mis à jour le 10/04/2018

MOBILISATIONS - LUTTES
Occupation de l’amphi E01 à Tréfilerie !!  

Suite à L’AG du jeudi 05/04 à 16h00, nous, étudiant-e-s précaires et soutiens, avons décidé l’occupation de l’amphi E01 situé sur le campus Tréfilerie, Université Jean Monnet.