Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cantine de soutien aux activistes inculpé.e.s et détenu.e.s de 269 Libération Animale




L’espace autogéré stéphanois « La Gueule Noire » organise le samedi 19 janvier (à partir de 12h) une cantine de soutien aux camarades antispécistes de 269 Libération Animale touché.e.s par la répression pour leur pratique de l’action directe contre le système économique.


Au programme de cette cantine de soutien :

* Menu vegan à prix libre préparé par le P’tit Resto de la Gueule Noire,
* Présentation de l’activisme de 269 Libération Animale (discussion sur la lutte antispéciste : stratégies et répression, projection de vidéos, etc),
* Collecte d’ouvrages politiques pour Matthias, notre camarade de lutte détenu depuis 44 jours à la prison Champ-Dollon en Suisse (https://www.facebook.com/solidarite...),
* Vente d’illustrations engagées et de notre magazine,
* Infokiosque.

Et pour celles et ceux qui ne peuvent pas venir, la caisse de soutien en ligne c’est par ici : https://www.cotizup.com/solidariter...

**********

Qui sommes-nous ?
Si le militantisme « animaliste » se limite aujourd’hui dans sa grande majorité à un appel à la vertu, faisant la part belle au choix individuel et à la sensibilisation de l’opinion publique, l’objectif de notre collectif 269 Libération Animale est résolument opposé à cette promotion d’un antispécisme capitaliste, légaliste et moraliste.

De ce positionnement, découle une stratégie très différente, loin de la « persuasion morale » dont usent la majorité des associations et collectifs animalistes. Notre priorité n’est pas de convaincre en masse ; mais de mettre en déroute le pouvoir spéciste.

Être vegan ne suffit pas : c’est inévitablement inclus dans le panel des choix alimentaires, et, de par cette caractéristique, absorbable par le système capitaliste. La seule possibilité que nous avons, face à cette impasse, c’est de donner vie à un conflit non récupérable, qui peut être réalisé seulement si nous pouvons identifier pas seulement les structures, mais aussi les rôles qui construisent et gardent leur pouvoir (économique et social) sur l’exploitation. Un conflit, donc, qui frappe le mécanisme capitaliste qui produit la destruction des animaux.

Un antispécisme révolutionnaire
La portée révolutionnaire de la question animale se réalise si nous sommes capables de l’affronter avec les bons moyens : la libération animale traite la question de l’exploitation des animaux comme premier pas vers une mise en discussion d’ensemble d’un système autoritaire plus large.
Pour nous, seules des pratiques radicales, qui mènent un haut niveau de conflictualité vis-à-vis des responsables de l’exploitation animale, sont efficaces : une conflictualité permanente, capable de freiner la récupération de certaines pratiques de la part des institutions.

Quelles stratégies ?
Notre activisme cible les institutions qui normalisent le spécisme. En visibilisant les industries et l’Etat comme des acteurs oppressifs, nous cherchons à créer un véritable rapport de force avec le pouvoir. Il nous est apparu essentiel de réinstaurer « l’agir politique » car s’exprimer politiquement et agir politiquement sont deux choses différentes : descendre dans la rue n’est pas agir politiquement. La véritable radicalité, c’est pour nous le passage à l’acte. Ce sont les corps qui font les révolutions et si les corps demeurent devant les écrans, il ne se passe rien.
Notre champ de bataille se situe dans les abattoirs bloqués, dans les sièges sociaux occupés, dans ces zones libres que nous appelons des "sanctuaires" et qui accueillent des personnes animales réfugié.e.s.

Si les militants ont largement mythifié l’idée politique de la révolution, nous avons négligé sa dimension technique. Aujourd’hui nous tentons justement de nous ancrer dans la réalité en joignant des actions concrètes aux mots (17 actions directes menées depuis un an et demi et 413 animaux exfiltrés des abattoirs).
L’idée de ces blocages, de ces libérations, des occupations de sièges sociaux et autres actions repose ainsi sur une praxis de la « défense pour autrui » et une certaine propagande par le fait : lancer des frappes contre des cibles symboliques permet d’exprimer ouvertement une critique radicale envers certaines industries, et le système spéciste en général et, d’autre part, de ternir l’aura sacrée qui entoure la propriété privée dans notre société.

Les actions directes ont ceci de redoutable qu’elles sont chaque fois l’occasion de multiplier les complicités offensives. S’organiser efficacement, c’est avant tout nouer des liens. La réelle puissance politique vient de cette aptitude au partage et c’est cette capacité à « lier » qui effraie les institutions spécistes et engendre une répression terrible pour nous qui se traduit par une longue série de gardes à vue, de perquisitions, de saisies, de mises en examen, de plaintes et de condamnations contre les activistes de 269 Libération animale :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "EXPLOITATION ANIMALE "

Saint-Étienne et alentours   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

P’tit resto végétalien

Samedi 19 mars à 12h, prix libre, en soutien au collectif la France Pue
Ça se passera au squat la plage, 86 rue de la sablière à Saint Etienne.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EXPLOITATION ANIMALE / MEDIAS

Sur le mouvement pour l’abolition de la viande

Emission du jeudi 02/03/2011, en direct à midi et rediffusée à 17h sur Radio Dio 89.5FM à synthétienne et sur www.radiodio.org
Et si on parlait de cet ensemble des personnes dans le monde qui soutiennent la revendication politique d’abolition de la pratique d’élever et d’abattre les animaux ou de les pêcher ou de les chasser pour consommer leur chair.
Ce jeudi, en plus des quelques brèves du désordre local, l’émission sera principalement consacrée au mouvement pour l’abolition de la viande.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Semaine Mondiale d’actions pour l’Abolition de la Viande - Communiqué de clôture

Cette Semaine Mondiale d’actions pour l’Abolition de la Viande du 22 au 29 janvier 2011 - la première de cette année - a été une réussite. Des événements très divers (actions de rue, cercles de silence, opérations « barquette de viande humaine », marches de protestation...) ont été organisés dans plus de 70 villes, essentiellement en Europe, mais aussi en Afrique du Sud, dans les deux Amériques, en Inde ainsi qu’au Japon.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Semaine internationale d’actions pour l’Abolition de la Viande du 24 au 30 janvier 2011

Comme les Journées mondiales pour l’abolition de la viande ont été couronnées de succès les années précédentes, et vu l’extrême importance de cette revendication, elles vont être démultipliées cette année par trois semaines mondiales d’actions. Celles-ci auront lieu les semaines du dernier samedi des mois de janvier, mai et septembre ; la prochaine aura donc lieu entre le 24 et le 30 janvier 2011. Elle comprend la Journée mondiale pour l’abolition de la viande, ce 29 janvier.


Opinions   EXPLOITATION ANIMALE

Quick featuring Euralis

Foie gras de batterie garanti cruauté made in France
Non contente de proposer de la viande issue d’animaux abattus sans étourdissement, l’enseigne de restauration rapide Quick propose pour les fêtes de fin d’année un nouveau burger au foie gras. Euralis est le fournisseur de Quick.
En 2008, L214 avait enquêté dans 3 salles de gavage sous contrat avec Euralis : canards haletants prisonniers de cages en batterie, certains agonisants, d’autres déjà morts.


Opinions   EXPLOITATION ANIMALE

Euralis à L214 : « Silence, on gave ! »

Une vidéo qui dérange le géant du foie gras
Euralis met en demeure l’association L214 de retirer une vidéo diffusée sur Internet qui contient des images tournées dans des ateliers de gavage qui fournissent cette société. Parce cette vidéo rend compte de la réalité, L214 n’a pas l’intention de la retirer, à moins qu’il lui soit permis de retourner filmer librement et en tout transparence chez des éleveurs sous contrat avec Euralis.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Action : écrire aux supermarchés pour les poules pondeuses

Le ramassage des poules pondeuses survivantes pour les emmener à l’abattoir s’est déroulé dans l’opacité la plus complète. L214 et Animalsace ont tout de même tenté d’en savoir davantage et ont pu filmer quelques instants.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Aïd El Kebir 2010 - Enquête dans un abattoir

Mardi, le jour de l’Aïd, L214 était présente dans un abattoir de Haute-Loire. Elle y a filmé dans des conditions difficiles la mise à mort des moutons.
Dans cet abattoir, les animaux sont amenés par un restrainer, assistent au sacrifice de leur congénère, puis sont placés dans une berce pour être égorgés pleinement conscients par un couteau souvent mal aiguisé.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Hécatombe de poules pondeuses en Alsace

Plus de 120 000 poules pondeuses détenues dans les cages d’un élevage en batterie (code 3 sur l’oeuf) vont mourir en Alsace. Des milliers d’entre elles sont déjà mortes faute de nourriture et de soins. L214 et Animalsace sont sur place et les premiers retours sont tragiques. Des cadavres par milliers, un état sanitaire désastreux, des poules moribondes. Des adoptions ont été proposées mais les services vétérinaires pourraient s’y opposer pour raisons sanitaires.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Mobilisation anti foie gras : Attention changement de dernière minute

Attention Changement de dernière minute. Pour le rassemblement anti foie gras de jeudi 11 novembre, malgré notre instance, la préfecture a refusé le secteur de Notre-Dame. La manifestation se tiendra sur la place René Cassin, au pied de l’église Saint Eustache (quartier des Halles), la deuxième plus grande église de Paris.


Dans la thématique "VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES "

Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Nouvel atelier de conversation en français langue étrangère « Bouches à oreilles »

Pour se rencontrer au travers de la la langue française, découvrir sa ville et ceux qui la peuplent. Pour discuter simplement et librement, de tout et de rien... Destinés aux nouveaux et nouvelles arrrivant.e.s comme aux stéphanois.e.s de longue date.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Football militant

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s du Briançonnais et de mettre à jour sa présentation très sociale du sport et des loisirs.
Retour sur cette association très active dans la Loire, et zoom sur le foot à 7, ou foot autogéré !


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

2 Poils dans la Soupe Festival

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée en soutien à la casa cantoniera occupata de Oulx

Samedi 16 février à La Cale (amicale du Crêt-de-Roc) à partir de 20 h. Collecte sur place.
La casa cantoniera de Oulx (Italie) est un refuge autogéré pour migrant.es et exilé.es de passage. Un lieu pour pouvoir s’organiser, contre les frontières sur nos montagnes et le système qui leur est relié.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Resto vegan à la Gueule noire

Resto vegan à la Gueule Noire. Les sous iront en soutien au Bilboquet (lieu d’activités, infokiosque, expos etc..) qui s’installe et fusionne au 17, rue de la Mulatière. Le repas sera suivi d’une rencontre avec Daniel COLSON autour de son livre « Proudhon et l’anarchie »


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Manif de masse(s). Bal masqué contre le Mur de la Plaine le samedi 24 novembre

Appel aux masses contre le Mur de la Honte et le chantier de la Plaine.
Déambulation festive offensive et masquée au départ de la sinistre Mairie de Marseille, Vieux Port, samedi 24 novembre, 16h.


Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[Brève] Firminy : blocage et affrontement devant le lycée

Depuis hier (lundi 19 novembre), les lycéen.ne.s du lycée Jacob Holtzer bloquent leur lycée. Vers 10h, ils ont commencé à bloquer les entrées avec des barrières et quelques heures plus tard, les forces de l’ordre sont arrivées et ont riposté à coup de lacrymos et tirs de flashball, non sans ramasser quelques projectiles.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

P’tit resto de la Gueule Noire

Samedi 17 Novembre 2018 - 12h00
L’espace autogéré la Gueule noire vous convie à son « ptit resto » tous les troisièmes samedi de chaque mois. Une bonne occasion pour tchatcher, se rencontrer, manger ensemble... Le repas est vegan & bio (aucun animal n’est exploité ou tué pour le repas) et à prix libre (on donne ce qu’on peut/veut)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cabarets du grand soir / Réveil Tard’yf / Surprises prohibées

Un week-end sur le thème des prohibitions.
Plus de 20 artistes pour un cabaret interdit et un concert sulfureux le samedi 24 en soirée.
Un évènement familial le dimanche 24 en journée autour d’un brunch, d’une scène ouverte et d’un spectacle de mentalisme.


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement pour A. : des larmes, de la rage et... des arrestations  

Suite à l’appel de l’ensemble du milieu militant stéphanois, de OSE CGT et de Solidaires Étudiant-e-s Lyon, un rassemblement a eu lieu en solidarité à Anas.K et pour dénoncer les coupables de cette tragédie. La journée s’est terminée avec une charge de la Police, un gazage en règle et deux étudiants arrêtés, toujours en garde à vue.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Alerte rouge sur les données de santé de tou.te.s les français.e.s  

Vous ne le savez peut être pas, mais un événement majeur est en train de se jouer sur les datas santé françaises. À côté les enjeux et risques du DMP, c’est une partie de billes dans une cour de récréation. De quoi s’agit-il ?


MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement contre le Revenu Universel d’Activité  

Six ateliers sont organisés actuellement dans toute la FRANCE sur le revenu universel d’activité (RUA) comprenant la fusion de tous les minimas sociaux et l’harmonisation vers le bas. Il y aurait comme projet du gouvernement, entre autres, la contrepartie d’un « travail gratuit » contre versement de cette allocation. A cette occasion, le 15 novembre 2019, le Comité CGT des travailleurs et travailleuses privé-e-s d’emploi et précaires de SAINT-ÉTIENNE organise un débat sur le RUA à 13h00 salle Sacco et Vanzetti à la Bourse du travail, puis un rassemblement à 15h45 devant le Centre de Congrès.


MOBILISATIONS - LUTTES
Paroles de Gilet : « Le cancer de notre monde, c’est le capitalisme »  

Le mouvement des Gilets jaunes fête bientôt son premier anniversaire et il nous a semblé intéressant de relayer les paroles des premier.e.s concerné.e.s. Celles et ceux pour qui la fièvre jaune a été impossible à négocier ! Jean est stéphanois, il commence à s’intéresser au mouvement et tout s’enchaîne : les ronds-points, les manifs mais aussi la violence policière, les contrôles, la répression, l’arrestation, le procès et au bout de la chaîne... la prison. Interview réalisée en juin 2019 à sa sortie de Fresnes et publiée dans le journal L’Envolée.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Un étudiant stéphanois s’immole devant le Crous de Lyon  

En pleine détresse sociale suite à la perte de sa bourse, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne s’asperge d’essence et tente de s’immoler devant le bâtiment du Crous de Lyon.
"J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué en créant des incertitudes sur l’avenir de tou.te.s, j’accuse aussi Le Pen et tous les éditorialistes d’avoir créé des peurs plus que secondaires.
Vive le socialisme, vive l’autogestion, vive la sécu."


MOBILISATIONS - LUTTES
Les gilets jaunes ont un an : appel pour un acte 53 historique !  

Un an, 52 semaines, 365 jours ! Le 16 novembre prochain, cela fera une année que ce mouvement inédit, sorti de (presque) nous aura fait sortir dans les rues tous les samedis. Depuis plusieurs semaines, ça tourne pas mal sur les réseaux sociaux. Les GJ veulent fêter ce premier anniversaires dignement. Des rendez-vous fleurissent aux quatre coins de France pour manifester, bloquer des centres commerciaux voire des villes entières, pour réoccuper les ronds-points. Saint-Étienne n’est pas en reste et des appels à manifester sont lancés pour ce 53e acte.


DROITS SOCIAUX - SANTE
La psychiatrie des hôpitaux stéphanois rembraye pour un mois de grève  

Les personnels de psychiatrie de Saint-Étienne poursuivent leur lutte et rembrayent pour un mois de grève, du 6 novembre au 6 décembre 2019.
« Bon eh bien voilà... Ça ne s’arrange pas : les fermetures de lits continuent, le manque de moyens humains reste criant et donc, les soins se précarisent toujours plus, les conditions de travail se dégradent, nos pratiques ne se pensent plus, la violence endurée par les patients comme par les soignants est niée ! »


FLICAGE - SURVEILLANCE
Digital Saint-Étienne viole votre vie privée à votre insu !  

Digital Saint-Étienne est une centralisation des bases de données, une plate-forme numérique évolutive de gestion des données urbaines, le début de la smart city et d’une ville robotisée.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Enfant en situation de handicap : l’État oublie « d’inclure » les moyens  

Lundi 04 novembre, le « comité de suivi de l’école inclusive » a réuni au ministère de l’Éducation, le ministre et associations en charge de la scolarisation des enfants en situation de handicap. Si le ministre s’est jeté des fleurs en vantant les résultats supposés des réformes entreprises en la matière, la situation sur le terrain semble toute autre. Couac est allé discuter avec Taline Bouagal, AESH et représentante syndicale dans la Loire.


DROITS SOCIAUX - SANTE
La bataille du logement pour tou.te.s  

Le premier novembre marquait le début de la trêve hivernale. Cela ne garantit pas pour autant à chacun-e d’être correctement abrité-e. Retrouvez ici la pétition lancée pour réclamer que tous les enfants scolarisés à Saint-Étienne soient hébergés ainsi qu’un article du Couac sur la fin de la trêve hivernale du printemps dernier et la galère qui a suivi pour les personnes à la rue, en particulier celles en situation de demande d’asile.


MEDIAS
Histoire et répression d’Indymedia Linksunten (Allemagne)  

En septembre 2017, Indymedia Linksunten était interdit par le ministère de l’Intérieur allemand, perquisitions et montage policier à l’appui. Retour sur l’histoire, le contexte, les dossiers d’enquête ainsi que sur la bataille juridique menée depuis le collectif de soutien et la legal team Freiburg EA.


ANTIFASCISME
Le Rassemblement National 42 surpris avec l’Action Française  

À Saint-Étienne, la section départementale du Rassemblement National a été surprise, vendredi 1er novembre, à accueillir en ses locaux une réunion/conférence du groupuscule royaliste d’extrême droite, déjà connue pour ses méthodes violentes et fascistes : l’Action Française !


EXPLOITATION ANIMALE
Manifestation anti-corrida à Rodilhan  

La manifestation débute par une déambulation dans cette ville qui semble désertée. Les « Basta Corrida » donnent le rythme. Au bout de quelques mètres, la marche est interrompue sur un pont à quelques pas de l’arène par une barrière anti-émeutes soutenue par un camion blindé. Les esprits s’échauffent, la colère monte. Les manifestant·e·s tapent sur les grilles pour se faire entendre, et essaient d’exercer une pression sur celles-ci. La gendarmerie bien abritée derrière leurs camions n’attend pas et commence à gazer la foule moins de 10 min plus tard. La résistance ne se fit pas attendre et des manifestant·e·s affrontent les forces de l’ordre en renvoyant les palets lacrymogènes ou en jetant des pierres.


ANTIFASCISME
Saint-Étienne ANTIFA Festival 2019 en soutien aux migrant.e.s  

Vendredi 15 et samedi 16 novembre 2019 à Ursa Minor en soutien au Collectif de Solaure en collaboration avec Les Créations du Crâne, Le Comité Antifa Stéphanois, Univers Soul, Le Collectif de Solaure, La Cantine et d’autres…


DISCRIMINATIONS - RACISME
Nan, demain j’ai piscine : fermeture des locaux d’hébergement à la Talaudière  

Demain, jeudi 31 octobre, la quarantaine de personnes qui avaient trouvé refuge depuis le mois d’avril dans le vestiaire d’une piscine désaffectée de La Talaudière mise à disposition par la Maire doivent quitter les lieux. Sans autre solution, illes iront devant les locaux de la PADA pour réclamer leur droit à l’hébergement. Soyons nombreux et nombreuses à les soutenir dans cette journée difficile !


FLICAGE - SURVEILLANCE
Les grandes oreilles de Perdriau et Verney-Carron ne seront pas installées  

Suite à la mise en garde de la CNIL sur le projet d’installation de micros espions dans le quartier Tarentaize-Beaubrun, mais aussi à la lutte menée par plusieurs collectifs stéphanois, la mairie annonce qu’elle « ne mènera pas l’expérimentation des capteurs sonores envisagée au printemps dernier ».


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Démocratie « disruptée » à l’Université Jean Monnet  

Le 17 octobre dernier, se tenaient à l’Université Jean Monnet des élections en vue de renouveler différents conseils dont le Conseil d’administration, qui élit le-la président-e. Casseroles, recettes rances et plats indigestes étaient au menu. Menu dont les effluves douteuses ont inspiré cet entretien presque réel avec l’ancienne, et future, présidente – Michèle Cottier.


MOBILISATIONS - LUTTES
Nationale des Gilets Jaunes ! Un air de retrouvailles  

Ça faisait un bail qu’on avait pas vu autant de monde dans les rues un samedi à Sainté. Et ça fait plaisir ! Même si, il faut l’avouer, on est loin du nombre des décembre, janvier, février derniers... Au moment fort de la manifestation, plus de 1000 GJ de Sainté et de Navarre ont promené les forces de l’ordre tout l’après-midi et même jusqu’au début de soirée à Monthieu ! Et ce malgré le dispositif énormissime, les grenades lacrymo, les charges agressives, les tirs de LBD et les coups de matraque.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Le droit de jouer  

Samedi 19 octobre, un rassemblement était organisé pour dénoncer l’absence d’action des pouvoirs publics à Sainté face à la situation de près de 300 personnes contraintes de dormir dans les parcs, les squats ou sous les ponts. Couac s’est penché sur la situation des enfants (environ 60), qu’on semble vouloir empêcher d’accéder aux droits les plus élémentaires : dormir sous un toit, être scolarisé-e, etc.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Sortie du n°8 du Couac !  

Pour ce numéro concocté après la fin de l’été, Couac est allé mettre son nez dans les dossiers nauséabonds de la toxi-cité stéphanoise. Vous y retrouverez aussi bien sûr les habituelles brèves, divers articles sur des questions d’actualité ainsi que son inévitable grille de maux (mots) croisés. On vous propose ici, en avant-goût, l’édito et un article consacré au site de Borde-Matin – le centre de traitement de déchets de Suez situé sur la commune de Roche-la-Molière.