Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Censure à la FAC !


|

Hier pendant le Fest’U (Festival Universitaire de St-Étienne) nous avons tenté d’interpeller les étudiants sur ce qu’il se passe dans les facs et les lycées partout en France. Des membres du Gueuloir (Journal stéphanois) avaient rédigé un texte qu’une étudiante devait lire sur scène après un concert, mais celle-ci en a été violemment empêchée.


TÉMOIGNAGE DE NINA ÉTUDIANTE EN SOCIOLOGIE

La rupture épistémologique : le principe est de casser une définition, puis d’en reproposer une autre afin que celle ci colle plus à la réalité.

Je ne vais pas re définir le mot censure, mais manifestement, hier soir quelqu’un à réussi à trouver une autre définition (je ferais l’impasse sur la récupération politique...) : je prend le micro d’une scène du Fest’U (3 mois de paperasse pour obtenir une scène LÉGALEMENT). Je prend également une feuille que l’on m’a imprimé avec un discours. Ce dernier vient faire un point sur la conjoncture violente que subissent étudiants & lycéens.

J’attend que le concert se finisse, de façon à ne pas empiéter sur le travail des artistes qui avaient pu bénéficier de la scène. Micro devant la bouche, j’ai à peine le temps de parler 15 secondes, le son est coupé. Des vigiles commencent à venir me chercher sur scène. Je ne me rend pas compte que le son est coupé, j’ai toujours les retours... Mais d’un coup la foule se met à crier « Censure ». Je comprend alors que le son est coupé. J’arrête là la lecture. On me fait descendre de scène, et c’est l’inquisition. Qui suis je ? Que fais-je là ? Etc. Pour répondre brièvement, je suis en master de sociologie et j’ai surtout réservé la scène, c’est d’ailleurs le seul nom étudiant qui est présent sur la scène.

Inquisition terminée, un « compromis » est trouvé. Je remonte sur scène, accompagnée du Vice-président de l’UJM ; celui là même qui vient de me questionner, lire le discours et tente une simili-récuperation politique en disant « Ici, on laisse parler nos étudiants ».

J’accepte, on ne lâche rien, je commence à lire ce discours (qui a été relu en amont par Môsieur Le VP). J’ai le droit à 2 minutes, puis une finalement. Il y a de plus en plus de vigiles qui se rapprochent de la scène. Bref. De 2 minutes, s’en est une qui m’est accordée. Môsieur le VP me tourne autour et je le sens s’approcher de moi. Je lâche le discours et fini sans guide de façon à ne pas être coupée une seconde fois. Et bien si. Je suis à nouveau coupée.

Donc, non on ne laisse pas parler les étudiants même au sein de leur propre université, mais ce n’est pas de la censure. Alors de quoi s’agit il ?

DISCOURS CENSURÉ SUR SCÈNE
par le vice président de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Cela fait trois mois que des étudiants luttent partout en France contre la politique néolibérale du gouvernement. Trois mois qu’ils se battent contre la privatisation de l’enseignement supérieur et des services publics en général, pour éviter qu’ils ne deviennent des institutions privées hors de prix, uniquement accessibles à une minorité.

La privatisation n’est pas juste un mot, c’est une réalité qui arrive à grand pas. Macron veut faire une société à l’américaine. Ce qui veut dire : des diplômes payants aux prix exorbitants, des prêts étudiants impossibles à rembourser sans se ruiner la santé et un système de santé sans sécu où seuls les plus riches peuvent se faire soigner !
Le rêve américain est un cauchemar ! Il serait temps de s’en rendre compte. Et ce cauchemar est en train d’arriver chez nous, déjà à l’université de Nice on trouve des diplômes payants à 4000 € ! On commence aussi à mettre en place une sélection arbitraire et injuste qui favorisera les plus privilégiés !

C’est pour protester contre tout cela que des étudiants se battent depuis trois mois et que des lycéens commencent maintenant à les rejoindre, victimes du tri social dégueulasse de Parcoursup. Mais c’est une lutte très dure car depuis trois mois les étudiants subissent la répression des forces de l’ordre et des groupuscules d’extrême droite.
On ne compte plus le nombre d’étudiants agressés dans les rues et à l’intérieur même des facs !Toulouse, Nantes, Strasbourg, Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier… Autant de villes mobilisées pour la défense de nos biens communs, autant de manifestants qui se font réprimés dans le sang à coup de matraques ou à coup de grenades.

Car oui les forces de l’ordre utilisent des grenades ! C’est ce qui a fait perdre une main à Maxime étudiant marseillais en Science Po qui était monté soutenir la Zad, c’est aussi ce qui a tué Rémi Fraisse il y a quelques années. Il s’agit là d’une réaction disproportionnée visant à faire taire toute protestation.
À présent, c’est au tour des lycéens de subir la répression : pour avoir tenté d’occuper leur lycée, des mineurs se sont retrouvés 48h en garde à vue, mis à poil, détenus dans des conditions indécentes et déférés devant le parquet ! Certains risquent la mise en examen et d’autres la correctionnelle.

Nous dénonçons aujourd’hui ces injustices et manifestons notre soutien à tous ceux qui subissent cette répression ! Cette terreur ne nous fera pas taire !

Plus ils continueront, plus nous nous battrons et nous gueulerons notre indignation !

Pas de justice pas de paix !
La vie continue, le combat pour elle aussi !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Ils canardent nos utopies et volent notre avenir »

Le gouvernement a annoncé la fin de la période d’« expulsions », après une dernière semaine horrible où un camarade a perdu sa main à cause de l’explosion d’une grenade GLI-F4. d’autres ont été blessés, on n’a toujours pas de nouvelles de la personne qui a été poussée du toit des Domaines par les flics et qui est partie inconsciente. On est toujours en alerte ... On attend de de voir ce ce que ça donne sur le terrain...N’hésitez pas à passer, il y a de quoi faire ici, besoin de bras pour déblayer, construire, jardiner, danser...Ils détruisent ? On reconstruira, ZAD vitam !!


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Puy en Velay : ne laissons pas seuls les macronistes

Mercredi 30 mai 2018, le comité local de la République en Marche de Haute-Loire (#LREM43), faisait le bilan de “l’an 1 de Macron et de LREM” dans le café Le Majestic du Puy en Velay. Des individus s’y sont rendus afin de perturber cette petite sauterie et rendre hommage à Maxime, mutilé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Encore une grève à la SNCF !

Réédition d’un article originalement écrit pour Paris-luttes.info en octobre 2015 sur les conditions de travail des cheminot’es.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

On a tous des bonnes raisons de bloquer le baccalauréat

Cette proposition de blocage du bac s’inscrit dans le mouvement social en cours, et notamment dans la continuité des blocages de partiels et des transports, des sabotages et autres formes de ruptures avec la normalité. Il est évident que bloquer le bac permettrait de faire passer la mobilisation à un niveau supérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et Manif le 22 mai 2018 !!

Mouvement social mai 2018 : Fonction publique en grève le 22 mai !
MANIFESTATIONS :
- Saint-Étienne 10h30 Place Jules Ferry (statue de la Liberté entre l’Université et Centre 2)
- Roanne 10h devant la gare


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Rassemblement de soutien à Notre Dame des Landes

Les expulsions ont repris ce matin à la ZAD de Notre Dame des Landes, soyons nombreux et nombreuses à affirmer notre opposition à cette politique de la terre brûlée.


A Lire ailleurs   INFORMATIQUE - SECURITE / MOBILISATIONS - LUTTES

Paris 8 : les étudiant·es dégagent un flic qui filme leur AG sous le manteau !

Ce jeudi 10 mai 2018 se tenait l’AG de l’occupation du mouvement étudiant de la fac Paris 8 Vincennes Saint—Denis. Au cours de l’AG, certainEs d’entre nous ont repéré un individu au comportement étrange : un homme seul que personne ne connaissait et avec un look de RG. Après avoir observé un long moment son comportement suspect (il s’est déplacé plusieurs fois dans l’amphi), deux camarades ont demandé à lui parler a l’extérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grande Manifestation interpro contre les réformes Macron

Ce jeudi 19 Avril, grande manifestation interprofessionennelle à Saint Etienne, départ Chateaucreux à 10h30.


Opinions   MOBILISATIONS - LUTTES

De la vergence des luttes soixante-huitardes et dix-huitardes

Une brève « poésie » contributive à la guerre en cours
Et puisque l’époque semble soudain vouloir faire anniversaire en rejouant cinquante ans plus tard un fameux mois de mai du siècle dernier, puisque le réel, qui n’a cessé d’être relégué toujours un peu plus au loin depuis cinquante ans au moins, semble vouloir faire retour sur la scène-monde, autrement dit puisqu’en ces temps troublés la révolution refait quelque peu parler d’elle alors même que le spectacle-marchant n’en finissait plus devant ça d’annoncer sa victoire définitive, en particulier médiatiquement, il nous a semblé de quelque importance, ici, d’interroger la situation présente dans ce qui la lie ou la distingue de l’année 1968.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Cabaret - Boum en soutien au bilboquet

Samedi 28 septembre à 20h30 à la gueule noire.
Avec LE CABARET DU COEUR FENDU (spectacle néo-burlesque Féministe / Lille)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Lecture de poésie palestinienne

Lecture de poésie palestinienne dans le cadre de l’exposition photo « La Palestine de 1880 à 1942 » à la MJC des Tilleuls - rue du Pavillon Chinois - Saint Etienne
Samedi 22 septembre 2018 à parti de 18H30


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection du film L’Amour et la Révolution de Yannis Youlountas Ven 05 octobre

Soirée PROJECTIONS DU FILM « L’AMOUR ET LA RÉVOLUTION » en présence du réalisateur Yannis Youlountas accompagné d’un repas partagé et La Myie aux Tiroirs « polyphonie arpitane »
Vendredi 5 octobre 2µ018 à la salle associative Le Bret - Chazelles sur lyon (42)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

concert de rap en soutien à une famille congolaise réfugiée politique

concert de rap en soutien à une famille congolaise réfugiée politique


Saint-Étienne et alentours Ça Roule   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Rentrée Annulée, goûter-concert avec les groupes « Above the Tree » et « Bzzzz »

Un goûter-concert du dimanche aprèm, pour fêter le réouverture du local, ainsi que sa fermeture tout de suite après !


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Inventer des futures désirables !

Les ateliers de l’Antémonde propose d’animer une séance publique de « labo fiction », afin de rendre contagieuse notre passion pour la fabrication de fictions politiques critiques et enthousiastes ce Mardi 18 Septembre à 18H00 au bar Le pied de biche, 2 rue du jeu de l’Arc à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

LFP : 20 Years Fest

Le collectif La France Pue fête ses 20 ans d’existence. Le fest se passe en ville, pas de possibilité de camping, prenez vos dispositions (dodo chez des potes, airbnb etc...) !
Pas de chiens ni de bébés dans les concerts, merci. ATTENTION !! : Nombre de places limité, les concerts vont afficher complet, réservez vos places avant qu’il ne soit trop tard.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[LFP#358] Trash Knife + Baka + guests

Dimanche 16 septembre 2018 avec TRASH KNIFE (punk rock / Philadelphie, US of A), BAKA (power violence from Sainté, 1st show) + guests tba
Espace Autogéré La Gueule Noire / 17h00 / $5 + adh. prix libres


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée de soutien Aux semaines anticoloniales et anti racistes

Du 14 au 16 septembre, tout·es à St Julien Molin Molette pour un WE DE FOLIE ! avec concerts de Soutien aux Semaines Anticoloniales et Antiracistes, Labo-fiction - Inventer des futurs désirables ...


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Inauguration de la Cale à l’amicale du Crêt de Roc

L’Amicale du Crêt de Roc a le plaisir de vous convier à l’inauguration de sa « cale », espace du rez-de-chaussée réhabilité, le vendredi 7 septembre à partir de 18h.


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Marche pour la forêt : montrons-leur de quel bois on se chauffe  

4 marches organisées par les syndicats de l’ONF traverseront la France afin de dénoncer les dangers pesant sur la forêt.
Une d’elle partira le 2 octobre de Valence. Elles se termineront le 25 octobre en forêt de Tronçais (Allier). La marche partant de Valence le 2 octobre, passera par l’Ardèche, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme et l’Allier.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Conditionnement toxique  

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.


REPRESSION - PRISON
Projection du film « Faites sortir l’accusé, histoire d’un prisonnier longue peine »  

Projection du film « faites sortir l’accusé » de PeG, en présence du réalisateur au Méliès Saint-François, lundi 1er octobre. Une histoire d’amour et d’amitiés qui dévoile une partie de l’implacable machine judiciaire. Une plongée anti-spectaculaire dans le temps infini des longues peines.


MOBILISATIONS - LUTTES
Loi Travail : la répression continue  

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


MOBILISATIONS - LUTTES
Pub Belle la Ville ?  

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
[Cluny] Salon des éditions libertaires  

Salon du livre liber­taire les samedi 29 et diman­che 30 ­sep­tem­bre 2018 à la salle des Griottons à Cluny.


MEMOIRE
Une Mine autogérée à Saint-Étienne... en 1891 !  

Inaugurée en 1891, la Mine aux mineurs de Monthieu dura jusqu’en 1908. Elle eut une vie agitée, secouée par de nombreux procès, et même une grève ! Et pourtant elle réussit à faire vivre, pendant plus de dix ans, entre 70 et 100 mineurs. Cette expérience, avec son histoire mouvementée et contrastée, peut être utile aujourd’hui encore, comme elle le fut à la fin du XIXe siècle.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Chère, très chère école privée !  

Lors du conseil municipal de juin 2017, alors qu’était abordé le budget de Saint-Étienne, un chiffre avait retenu mon attention : sur les millions d’euros de dépenses de fonctionnement dans le domaine de l’éducation — dont une grande partie est dévolue aux écoles primaires et maternelles — pas moins de 2 millions étaient dévolues aux écoles privées de la commune, soit 25 % du budget tout de même. Je décidais de me pencher sur ce qui me semblait alors être un mystère.


LOGEMENT - SQUAT
Squats et Loi Elan, une mise au point  

Petite mise au point sur la Loi Elan qui nous pend au nez.
Elle entraine de multiples modifications dégueulasses sur la question du logement dont une sur les squats.