Numéro Zéro - Site collaboratif d'information et de luttes sur Saint Etienne et sa région
Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Comme un ouragan, manif sauvage de lycéen’nes


|

« Comme un ouragan, la tempête en moi
A balayé le passé
Allumé le vice, c’est un incendie
Qu’on ne peut plus arrêter »

Stéphanie de Monaco

  • Une douzaine d’interpellations hier dans les rangs lycéens

    Ils ont entre 16 et 21 ans et se sont fait choper par les flics dans les rues de Saint hier pendant la manif sauvage de lycéen. Ils ont été présenté au parquet dès l’après-midi.

Je m’apprête à prendre le tram vers Carnot pour aller au taf. Mais aujourd’hui grosse surprise vers 8h30 j’aperçois une bonne cinquantaine de jeunes du lycée Pro Benoit Charvet se diriger vers le centre ville. Ça renverse des poubelles et ça chante sur les rails du tram. Les badauds hallucinent, ils n’ont même pas eu le temps d’infuser leur caféine que quelques jeunes essayent de rentrer en force dans le petit casino en face de la rue Grand Gonnet.
Chez les badauds, ça commente méchant « mais quand est ce qu’ils vont leur envoyer l’armée » râle une vieille réac, tandis qu’une daronne à l’épicerie craint juste de devoir payer les frais des poubelles renversées. Au delà de ça elle comprend la rage « mon frigo il est vide chez moi aussi ».

Les jeunes continuent leur chemin, définitivement habités par la rage et la satisfaction de louper une journée de cours. Évidemment les trams sont arrêtés, alors les usager’es râlent pas mal. Arrivés devant la préfecture, une maigre rangée de flics leur barre la route, après quelques « macron démission » et « nique la police », ils forcent le barrage et continuent vers place du peuple.

Ellipse.

Vers midi, du coté de l’hôtel de ville, des restes de barricades enflammées bloquent le passage des trams, au niveau des arcades, coté jean jaures, ça chauffe pas mal. Les flics barrent l’accès à la place et envoient des grenades lacrymo chaque fois que les manifestants s’approchent trop. Le cortège que j’avais croisé ce matin a triplé de volume. Le nombre de personnes présentes est dur à déterminer, il n’y a pas vraiment de cortège et ça court dans tous les sens. C’est jeune dans l’ensemble et super mixte, autant de nanas que de mecs. Quelques gilets jaunes un peu plus vieux ont l’air d’avoir échoué sur place, ils errent un peu hagards, mais n’hésitent pas à ravitailler les plus jeunes en sérum phy. Des flics municipaux et quelques CRS protègent l’accès à l’hôtel de ville. Devant l’impossibilité d’aller plus loin, la joyeuse troupe se replie rue de la résistance, mais toujours impossible d’avancer. Alors on rebrousse chemin vers place du peuple et on envoie une nouvelle barricade, ça crie, ça insulte et ça chahute la police... Mais ça reste gentil, au pire quelques bouteilles en verre qui volent vers les kisdés, mais rien de bien grave. Du coté des uniformes par contre ils ouvrent les vannes des lacrymos. Après quelques minutes sur place, les jeunes décident de monter le ton et de chasser une rangée de baqueux direction square violette. Cette fois-ci ils ont sorti les flash ball. On reconnaît le bruit distinctement, le claquement qui annonce l’arcade ouverte ou la mâchoire explosée. Les flics poussent d’un cran et inondent la place du peuple de lacrymo, tout le monde se replie vers le square Waldeck Rousseau ou dans les petites rues adjacentes.
Arrivés devant H&M on découvre la chance d’avoir des conteneurs à verre individuels, pratique.
Pendant quelques minutes le crédit agricole et le franchisé Apple vont se transformer en chamboule tout, l’intégralité de deux poubelles à verre iront s’écraser sur leurs vitrines.
L’ambiance est plus tendue, mais ça reste mobile, jamais plus de 5 minutes au même endroit. Le tram s’enfuit tandis que la foule lui court après jusqu’à Centre 2, tout ça au son slogan du jour : « Macron Nique ta mère » scandé par 150 jeunes en transe, surprenant !

Arrivés devant C2 les flics nous dépassent et viennent bloquer la seule entrée encore en état. Ils barrent l’entrée ? Pas grave pensent les jeunes, on aura qu’à ouvrir une borne incendie et dégommer un bus. Au bout de quelques minutes, les renforts arrivent et le cran monte encore. Ils vident le carrefour à coup de lacrymo, mais surtout à coup de rafales de flashball.
Les manifestant’es se regroupent un peu plus bas devant la fac et s’en prennent au horodateurs et arrêts de bus.
Je me rend compte maintenant que la mobilité et l’énergie des manifestant’es jouent grave sur le moral et la stratégie des keufs, ils perdent patience. Les jeunes ne se cristallisent sur aucune cible en particulier. Si ça passe pas, on bouge ailleurs. Ça ressemble au chat et à la souris. Saint-Étienne c’est leur terrain de jeu pour la journée. Et en plus d’être réactives et rapides, illes sont attentifs et sympas. La circulation n’est pas interrompue ? c’est eux qui s’en occupent.
Les flics noient tout le monde sous la lacrymo ? les jeunes vont chercher les mamies coincées dessous.

Il est pas loin de 14h, ça fait déjà deux bonnes heures que les flics courent dans tout les sens, ils décident d’appuyer une bonne fois pour toute et pressent tout le monde en direction d’Anatole France. Une pile de barrière en métal vient s’enfoncer dans les vitrines du carrefour city, puis tout le monde reprend son chemin vers place du peuple. Au niveau du franchisé Apple, la vitrine saute et quelques agités en profitent pour s’y engouffrer et anticiper leurs courses de noël. A ce moment là, les flics prennent tout le monde en sandwich et c’est la débandade. Un petit groupe se faufile jusqu’à la bourse du travail puis remonte sur la colline des pères. Les flics n’ont visiblement plus rien à perdre puisqu’ils tirent au flash ball par rafales et dans le dos. Un peu plus loin, une voiture banalisée et 3 camions de CRS foncent à contre sens dans une rue après deux gamins qui s’enfuient en courant, ralentis par leur sac à dos. Ils lèvent les mains en l’air, les flics les embarquent.
Il est 14h30, fin de la partie.
A samedi !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • {a priori} il y aurait eu une douzaine d’arrestation a priorio pour déradations et vols.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et manif unitaire !

Rendez-vous à 10h30 à la Bourse du travail vendredi 14 décembre. Grève et manifestation unitaire contre (entre autre) la future réforme de l’assurance chômage et les 4 milliards d’euros de cadeaux prévus par le gouvernement au patronat. Appels de différents syndicats dans différents secteurs.



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Au charbon, debout la fange : texte de gilets jaunes de Sainté

Un appel des gilets jaunes de Monthieu à venir soutenir leur action de blocage dans les jours qui suivent suite à une rumeur apparemment fondée d’une probable expulsion du rond-point. Suite à la manif de samedi, plusieurs camions de GM et voitures de police stationnaient devant le rond-point et le parking du Géant. Nous le publions en regard d’un autre, publié sur Radio vostanie qui, appelle, au contraire à ne pas converger avec les mouvements populistes.



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Rassemblement de soutien aux récent.e.s inculpé.e.s devant le palais de justice

Mercredi 12 décembre à 13h30 devant le palais de justice.
Des comparutions immédiates auront lieu au tribunal de Saint-Étienne à partir de 13h30. Nous appelons les stéphanois·e·s à venir en nombre pour soutenir les interpellé·e·s !


Mise à jour :


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

Appel des gilets jaunes de commercy

Des assemblées populaires partout ! Refusons la récupération ! Vive la démocratie directe ! Pas besoin de « représentants régionaux » !
Depuis près de deux semaines le mouvement des gilets jaunes a mis des centaines de milliers de personnes dans les rues partout en France, souvent pour la première fois Le prix du carburant a été la goutte de gasoil qui a mis le feu à la plaine. La souffrance, le ras-le-bol, et l’injustice n’ont jamais été aussi répandus. (...)



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Paroles de gilets

Samedi 1er novembre, 15h, le cortège des « gilets jaunes » quitte la place Jean Jaurès, où la clameur un peu confuse des cris de manifestant-e-s est couverte par le bruit des motos pétaradantes. Les slogans « Macron – démission » et le chant « Les gilets jaunes » prennent le dessus. Si le gilet jaune est revêtu par presque tout le monde, les participants sont divers – leurs motivations aussi. Quelques paroles recueillies dans l’après-midi en témoignent.



Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Marche mondiale pour le climat

Rendez-vous gare de Châteaucreux à St-Etienne, le 8 décembre à 10h30.
Après le succès des marches pour le climat du 8 septembre et 13 octobre, une mobilisation internationale est lancée pendant les prochaines négociations climatiques mondiales : la COP24 qui aura lieu à Katowice, ville jumelle de Saint-Étienne. Soyons nombreux-se-s dans les rues partout le 8 décembre, pour rappeler l’urgence d’agir !



Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

#Revanche Lycéenne : blocages et manif tendue ce matin dans les rues de Saint-Étienne

Nouveaux blocages aujourd’hui (6 décembre) dans de nombreux lycées de Saint-Étienne : Fauriel, Honoré d’Urfé, Benoît Charvet, Benoît Fourneyron et peut-être d’autres dans l’Ondaine, la vallée du Gier (infos à confimer). Depuis ce matin, lycéen.ne.s sont dans les rues du centre-ville, déterminé.e.s comme jamais. (...)


Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la manif des gilets jaunes du 1er décembre à Saint-Étienne

Quelques lecteur.rice.s du Numéro Zéro nous ont fait parvenir ce récit qui revient sur ce qu’il s’est passé samedi après-midi dans les rues de Sainté. Nous sommes toujours à la recherche d’autres écrits, témoignages, prises de position pour alimenter cet article, tenter d’y voir plus clair, alimenter nos réflexions.



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Troisième semaine de mobilisation des gilets jaunes, ça a chauffé à Centre 2

A Roanne, à St Chamond, à Saint-Étienne, les gilets jaunes continuent de mobiliser pour le 3e samedi consécutif. Des vitrines et du matériel urbain cassé pendant les manifestations, des magasins et des rues bloquées, les gilets jaunes sont déterminé’es mais nagent toujours dans un marasme idéologique douteux.



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève au Mc Donalds de La Fouillouse : la lutte continue

Troisième jour de grève au Mc Donalds de La Fouillouse ce jeudi (28 novembre). Les salarié.e.s restent déterminé.e.s et ne vont rien lâcher !



Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Ateliéphémère spécial jouet.

Pour Noël, réparons au lieu d’acheter !
Atelier de réparation de jouet au Baramioch’
À partir de 6 ans, accompagné d’un adulte.



Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Le Gueuloir #2 est sorti en ville !

Le journal des gueulard.e.s stéphanois.es qui rue dans les brancards !
Le Gueuloir qu’est-ce que c’est ? C’est un journal de libre expression et d’information qui a été créé par les occupant·e·s de l’amphi E01 mobilisé·e·s contre la loi Vidal. Il a pour vocation de s’adresser aux étudiant·e·s et aux lycéen·ne·s de Saint-Étienne pour raconter ce qu’il se passe actuellement dans nos facs et ailleurs.
Le Gueuloir c’est un papelard pour se lâcher, pour rêver, rétorquer, critiquer, interpeller et gueuler un bon coup contre les réformes actuelles et contre cette chienne de société ! Il s’agit d’un défouloir, d’un lâcher-prise, aussi bien d’une tribune pour les sans voix, que d’une page vierge pour les artistes.



Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Vous avez dit postco ? par le C.R.A.A.P

Le mercredi 28 novembre à 20h30, Le CRAAP (Collectif de Réflexions d’Analyses et d’Actions Postcoloniales) présente son deuxième bulletin sur les questions postcoloniales : plusieurs sujets seront abordés de la difficulté à utiliser le mot jusqu’aux personnes qui sont assignées aux identités postcoloniales.



Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEDIAS

Descriptif, Chapeau, à quoi servent-ils et comment les écrire ?

Pour publier un article sur le numéro zéro vous aurez besoin de remplir les champs
- titre
- rubrique
- Déscriptif rapide
- chapeau
Voici une présentation de ces différentes parties d’un article.



Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 novembre

Évaluations délirantes, réformes à la hussarde, suppressions de postes, surenchère sécuritaire... le ministre de l’éducation remodèle à grande vitesse l’école publique. Son objectif : une école... privée, contre le peuple, au service des patrons. Stoppons-le ! De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 ! À Saint-Étienne, manifestation à 10h, départ de la Bourse du travail.


Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Rencontres et Soirée avec votre site préféré : Le numéro Zéro !

L’après-midi du 10 Novembre sera consacrée à des présentations et ateliers pour apprendre à mieux utiliser le site, et que le site réponde mieux à vos attentes. Puis le soir on boit, on mange, on continue à discuter, et, qui sait, on danse ?!



A Lire ailleurs   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

L’enseignement supérieur sur le site Lyon – Saint-Étienne, un millefeuille très fragmenté

La refonte programmée de l’université lyonnaise est dure à suivre, même pour celles et ceux qui y étudient ou y travaillent. Tentative d’éclairage syndicale et associative des sites concernés et de leurs relations.



National   CONSOMMATION - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Festival Les Mauvaises herbes

festival à Chadrac (43) organisé par l’association Nature & Progrès 43.
L’agriculture fournit l’essentiel de notre alimentation. Or, Le modèle agricole actuel détruit tout : l’écosystème, la santé des consommateurs et celle des paysans. Près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que la malbouffe et l’obésité progressent. A terme, ce système met à mal notre capacité à nourrir l’Humanité. devant l’urgence de s’unit contre les « rouleaux compresseurs », paysans, consommateurs, citoyens, nous devons lever les freins pour développer l’agriculture de demain ! Rassemblons-nous pour comprendre et agir ensemble !



Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Deuxième édition des Mots Délivrent, le festival littéraire du café-lecture le Remue-Méninges

Pour la deuxième fois, le café-lecture stéphanois investit ses locaux et tourne sa programmation vers la lecture, l’écriture mais pas que ... pour un festival gratuit, ouvert à tous et trans-artistique du 15 au 18 novembre



Saint-Étienne et alentours Couac   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Les livres sont-ils assez design pour Sainté ?

Alors que la Fête du livre ouvre ses portes ce jeudi 11 avril 2018, nous proposons la lecture d’un article du Couac paru à l’issue de l’édition précédente. Les échos qui nous parviennent de l’événement à venir laissent à penser que certaines des interrogations soulevées demeurent actuelles. Toute actualisation par la proposition d’un nouvel article ou l’ajout de commentaires est donc bienvenue !



A la une...

REPRESSION - PRISON
Des gilets jaunes face à la justice... de classe  

Un gouvernement qui ne parvient pas à écraser un mouvement de contestation dans l’œuf dispose de plusieurs outils pour le circonscrire et l’étouffer s’il menace de tenir, voire de s’étendre. Au bout de cette chaîne répressive, il y a les tribunaux. Récits de quelques audiences de gilets jaunes et quelques conseils pour mieux faire face à la Justice par l’équipe du journal l’Envolée.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Les « 7 de Briançon » ont été condamnés  

En avril, les « 7 de Briançon » avaient manifesté contre des militants d’extrême droite venus chasser les migrants à la frontière franco-italienne. Accusés d’avoir aidé des exilés à pénétrer en France, ils viennent d’être condamnés à des peines de prison.


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s. La pression s’intensifie, l’expulsion est imminente. Ils et elles ont besoin de soutien.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Oulx : un nouveau refuge autogéré s’ouvre  

Ce dimanche 9 décembre a été ouverte la CASA CANTONIERA à Oulx, un bâtiment vide et inutilisé depuis des décennies. À partir d’aujourd’hui, il s’agit de lui redonner vie : contre les frontières et le dispositif qui les soutient et les détermine. Contre le Décret Salvini et sa politique de répression et de guerre aux pauvres. Pour un monde où tous.tes puissent choisir où et comment vivre.


MOBILISATIONS - LUTTES
SORTEZ COUVERT-E-S  

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... Réduisons les risques !
Quelques conseils et un contact.


EXPLOITATION ANIMALE
6 mois de prison requis contre deux activistes antispécistes : récit d’un procès et appel à la mobilisation  

Le procès de 7 activistes ayant bloqué l’abattoir de Roanne le 5 février 2018 eu lieu le 19 Novembre. Le procureur a requis 6 mois de prison ferme contre les deux fondateurices de l’association 269 Libération Animale. Illes sont accusé.e.s d’être les « complices instigateur.e.s » de l’action. Ce texte est un récit du procès en terre spéciste, entre légitimation de la violence sur les autres animaux, et analogie entre activisme et terrorisme.


GENRE - FEMINISME
L’expo moisie du MAMC : 24h de la vie d’une bonniche décorative  

Du 1er décembre au 22 septembre 2019, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne accueille l’exposition (navrante) 24 heures de la vie d’une femme. Retour de deux individu.e.s, après un bout de dimanche passé entre colère et sidération.


MOBILISATIONS - LUTTES
Le point de convergence qui vient ne semble pas être le nôtre  

Texte critique sur le mouvement des gilets jaunes, il analyse les revendications qui émergent. Les ambiances incroyables et réjouissantes que l’on peut vivre dans la rues ne doivent pas nous empêcher de rester vigilant’e sur le fond. Nous avons trouvé que ce texte peut y contribuer.
« Car ce n’est pas la tête de Macron ou de telle autre marionnette particulière au service des intérêts de la bourgeoisie que nous voulons »


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
« Désinvestissez des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne » : le message de militant.e.s stéphanois.e.s à AXA  

Lundi, de 16 heures à 18 heures, les militants des droits des palestiniens se sont rassemblés devant une agence franchisée AXA de Saint-Étienne. Ils ont sensibilisé passants et clients sur les investissements problématiques de la maison mère dans des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne. Cette mobilisation se fait dans le cadre de la campagne internationale de désinvestissement menée par le BDS et qui a pour objectif d’instaurer une pression croissante sur l’État hébreu jusqu’au rétablissement intégral des droits des palestiniens.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Quand on aura gagné  

Poème plein de rage et d’espoir pour éclairer nos troubles.
"Avec dans les yeux
Le feu
Des poubelles et du monde
..."


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
#Revanche Lycéenne : semaine du 10 au 14 décembre  

Nouvelle semaine de blocages et manif lycéennes déjà ce lundi matin dans les rues de Sainté. la semaine démarre comme elle avait fini : sous les gaz... (Article mis à jour tout au long de la semaine)


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilet jaune acte IV : Sainté scintille  

Acte IV de la manifestation des gilets jaunes à Sainté. Des gilets jaunes, des sans-gilets et beaucoup de rage. Cinq mille personnes arpentent le centre-ville. Récit à chaud d’une journée de mobilisation par des Stéphanois-e-s.


MOBILISATIONS - LUTTES
Mouvement des gilets jaunes : sommaire des articles publiés sur notre site  

Nous recenserons dans cet article toutes les publications que nous avons reçues à propos des gilets jaunes. Continuons à abreuver le site d’analyses critiques et de récits enthousiasmants de ce mouvement ! (Article mis à jour).


MOBILISATIONS - LUTTES
Interview. Il y a six ans, des “gilets jaunes” avant l’heure en Italie  

En 2013, un mouvement de colère citoyen voit le jour en Italie. La mobilisation des “fourches” émerge sur les réseaux sociaux et bloque les routes ; elle dénonce les taxes, l’austérité, le chômage, le coût de la vie, l’élite et, surtout, elle refuse d’être récupérée par les partis. Cinq ans plus tard, les “fourches” ont disparu, mais l’Italie est dirigée pour la première fois par une coalition entièrement populiste. Quelles leçons en tirer alors que surgit un mouvement similaire en France ? L’analyse de Leonardo Bianchi, journaliste et auteur d’un essai sur les mouvements de colère en Italie.


REPRESSION - PRISON
Des nouvelles de Loïc Citation - G20 de Hambourg  

Loïc Citation, militant contre les grands projets inutiles à Bure et ailleurs, fait partie des personnes ayant subi une violente répression depuis des années. Il est actuellement emprisonné en Allemagne, soupçonné d’avoir participé au contre-sommet du G20 à Hambourg. Un procès fleuve contre les activistes de ce contre-sommet s’ouvre le 18 décembre.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Etudiants étrangers et université Saint-Étienne – Lyon : l’excellence de l’exclusion  

Lundi 19 novembre, Edouard Philippe annonçait que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extra-européens seraient élevés 3 000 euros environ par mois, soit une multiplication par 16. Quelques jours auparavant, des représentants de l’Université de Lyon – dans laquelle l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne va être dissoute au 1er janvier 2020 – faisaient preuve de moins de scrupules encore : l’objectif est de porter ces frais à 4 500 euros. Cette hausse a vocation à s’étendre à tous.


REPRESSION - PRISON
3 mois fermes pour vol : bilan des premiers procès de samedi  

Trois des 11 personnes interpellées samedi en fin de manifestation « gilets jaunes » passaient en comparution immédiate hier au tribunal de Saint Etienne. Banalement la justice bourgeoise abat sa répression sur les plus fragiles, bilan d’audience.