Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

Communiqué suite à l’interdiction par la préfecture du FAMAS’tival


|

Forum pour le désarmement des polices et la démilitarisation des conflits

Depuis plusieurs mois, nous préparons un week end de rencontres autour de l’armement.
Des collectifs, des organisations politiques, des individu’es, se coordonnent pour que les 22 et 23 octobre se déroulent à Saint Etienne ces rencontres.


Nous attendons ce week-end des personnalités universitaires, syndicales et militantes, des familles de victimes de mutilation ou de meurtre de la police. Ils viennent rejoindre une manifestation qui était prévue dans le centre-ville le samedi après-midi et une journée de discussion et de débat avec le public le dimanche.

Le Collectif d’organisation de ce forum est composé de personnes différentes réunies par leur envie de dénoncer les guerres coloniales et les exactions policières. Nous refusons de céder à la panique, à l’état d’urgence et son tout-sécuritaire. Nous ne pouvons pas oublier que la montée des extrémismes est entre autre une conséquence de l’ingérence française au Moyen-Orient, de l’islamophobie assumée des politiques et médias français et du rapport néo-colonial de l’Etat français à ses quartiers populaires. Nous pointons la responsabilité de l’industrie française de l’armement, rentable parce que des gens meurent ici et ailleurs.

Aujourd’hui, si nous souhaitons parler de désarmement de la police et de démilitarisation des conflits, c’est pour cibler ceux qui produisent les armes qui tuent, mutilent et blessent.
C’est aussi pour questionner une logique de répression qui s’attaque d’abord aux indésirables, aux racisés, à celles et ceux qui troublent un ordre que nous estimons injuste.

Depuis quelques jours nous sommes la cible d’une campagne de provocation à la violence de la part de la préfecture et de la Mairie de Saint-Etienne, relayée par les médias locaux :
des flyers ont été distribués à tous les commerçants. Ils spéculent sur la venue d’individus violents en centre-ville et les invitent à ranger leur mobilier ou fermer leur commerce
les médias locaux n’ont de cesse d’évoquer des individus violents, « une ambiance de siège sur la ville » [1]
le centre-ville a été interdit à la circulation de façon préventive, alors qu’une demande en préfecture a été déposée

Pour couronner le tout, la préfecture a interdit la tenue de notre manifestation pendant que partout en France des manifestations d’agents de police défilent dans les rues masqués, sans autorisation aucune. Nous attaquons donc la préfecture en référé et maintenons notre appel à venir demain à 15h Place Albert Thomas, avec vos costumes et cotillons.
Nous vous invitons à venir entendre la voix de ces indésirables que le système tait, mais qui gardent le courage de faire la fête.

,

Si vous avez des informations sur les répercussions juridiques de cette décision préfectorale, contacter verneycaron riseup.net

[1Ils viennent désarmer Armeville : tous aux abris, le progrès, Vendredi 21 octobre 2016


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

Retour sur le forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits

Ce n’est pas un hasard, si ce week-end, se sont rassemblés aussi bien des individus que des collectifs : collectifs de blessés par les armes de la police, des collectifs de soutien aux victimes de violences et meurtres policiers, des militants des mouvements sociaux (syndiqués ou non), des sociologues, des associations soutenant la cause palestinienne, des membres de l’observatoire de l’industrie ,de la défense et de l’armement international…


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival : une parade colorée sous pression

Le "Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits" appelait, samedi 22 octobre 2016 à un FAMAS’tival. Une déambulation carnavalesque pour dénoncer la politique guerrière coloniale de la France et la répression des « indésirables » par les forces du maintien de l’ordre.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival : manifestation interdite par la préfécture et campagne de diffamation

Les organisateurs et les organisatrices du « Forum pour le désarmement de la Police et la démilitarisation des conflits » sont la cible d’une campagne de provocation à la violence depuis plusieurs jours et se sont vus interdire la manifestation prévue cette après-midi.
Un appel à rassemblement est maintenu.


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT

On n’a plus faim

Les dossiers Couac
Voilà déjà trois mois que les réjouissances de la coupe d’Europe de l’UEFA 2016 sont passées, pourtant le banquet pèse toujours sur l’estomac.
Parmi les aigreurs et relents fétides, on compte le dispositif sécuritaire mis en place pour encadrer la fan zone et divers événements rythmés par les matchs, qui peinent à se transformer en selles. Mais aussi une gaillardise d’un autre genre : l’exposition Sainté Créativity (sic) qui a eu lieu du 11 juin au 10 juillet Place de l‘Hôtel de Ville.


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT / MEDIAS

Verney-Carron, artisan de notre sécurité

Les dossier Couac
À Saint-Étienne, ancien bastion de l’industrie de l’armement, l’entreprise Verney-Carron est une des seules survivantes de la longue tradition armurière de la ville. Petit tour d’horizon du passé et du présent de cette boite aux visées humanistes et bienfaisantes…


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT / MEDIAS

Une ville d’armes et d’histoire

Les dossiers Couac
Saint-Étienne a une sacrée histoire, une histoire multiple, des histoires rouges, noires, jaunes, vertes... Mais ici, on va surtout s’intéresser à celle de l’armement, thématique oblige.
Tout commence, on ne sait trop quand, cela diffère selon les sources. Les plus optimistes parlent de traces de forges à l’époque de Jules César, d’autres, peut-être plus sérieux (le Musée d’Art et d’Industrie), annoncent le XIVe siècle pour les premières traces d’armuriers à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival

Dans le cadre du forum pour désarmer la police
Les 22 et 23 octobre prochain se tiendra à Saint Etienne un « Forum pour le désarmement des polices et démilitarisation des conflits ». Deux jours d’ateliers, de discussions, de concert et... de carnaval !


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT / MOBILISATIONS - LUTTES

Désarmons la police, démilitarisons les conflits !

Les 22 et 23 octobre 2016
Rassemblons-nous contre les violences et les armes de la police !
Parade de rue, discussions, ateliers, concerts...


Opinions   ARMEMENT / GENRE - FEMINISME

De l’indécence de la « solidarité nationale » sur Facebook

Texte d’une Féministe Antifa
C’est l’État Français qui fabrique et vend les armes que les terroristes finissent par pointer sur les populations civiles...


International   ARMEMENT / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Le tremblement de terre en Chine a-t-il été causé par l’arme secrète HAARP ?

Le tremblement de terre en Chine a-t-il été causé par l’arme secrète HAARP ?


A la une...

URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Classe créative ?  

Saint-Étienne, ville design, innovante, dynamique, créative, la rengaine est maintenant connue. Ce qu’on sait moins, c’est que c’est un modèle à part entière, développé dans les années 90 aux États-Unis et dont l’un des gourous se nomme Richard Florida. C’est à lui qu’on doit le concept fourre-tout de « classe créative » qui fait baver les édiles de notre belle commune.


MEMOIRE
Un portrait de Synthé fait par une de ses marges  

Si la municipalité et les autorités publiques imaginent une ville qui a souvent peu à voir avec la vie réelle de ses habitant’es, ce sont avant tout les activités et engagements de celleux-ci qui font de Saint-Étienne la Synthé qu’on connaît et dans laquelle on a envie d’habiter. Agnès, Jeannette et S., qui arpentent et font vivre les rues de Saint-Étienne depuis bien des années, nous livrent un aperçu du milieu associatif, informel et punk stéphanois et une analyse de l’évolution de la ville.


REPRESSION - PRISON
« Rien n’a changé à Seysses », un nouveau communiqué de prisonniers  

Le Syndicat pour la Protection et le Respect des Prisonniers a reçu un nouveau communiqué de prisonniers de la maison d’arrêt de Seysses qui dénonce le climat de peur qui règne à la maison d’arrêt et la gestion de la détention par des surveillants brutaux et une direction complice. Ils nous en disent plus sur les circonstances dans lesquelles un jeune homme s’est donné la mort le 14 avril 2018 et relatent une nouvelle tentative de suicide dans cette prison sous pression. Pour rappel, dans cette même prison, ce même samedi 14 avril, un autre homme était mort et un communiqué de prisonniers affirmait que son décès faisait suite à un déferlement de violence des matons à son encontre (cf. Encore un mort au mitard : Communiqué de prisonniers de Seysses).
Nous reproduisons ici ce nouveau communiqué et assurons les prisonniers de notre solidarité. Nous restons extrêmement vigilants quant au sort qui leur est fait. Merci de le relayer le plus largement possible.


MOBILISATIONS - LUTTES
Grève et Manif le 22 mai 2018 !!  

Mouvement social mai 2018 : Fonction publique en grève le 22 mai !
MANIFESTATIONS :
- Saint-Étienne 10h30 Place Jules Ferry (statue de la Liberté entre l’Université et Centre 2)
- Roanne 10h devant la gare


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Rassemblement de soutien à Notre Dame des Landes  

Les expulsions ont repris ce matin à la ZAD de Notre Dame des Landes, soyons nombreux et nombreuses à affirmer notre opposition à cette politique de la terre brûlée.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Clermont Ferrand : rassemblement contre les normes imposées au monde paysan  

Le Collectif contre les normes administratives et industrielles appelle à un rassemblement le vendredi 18 mai 2018 à partir de 9h30 devant le lycée agricole de Marmilhat à Lempdes (Puy de dôme, à côté de Clermont-Ferrand)


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Tournée de soutien à l’Espace Contreculturel Autogéré « La Libertaria », Contrapoder et Indymedia Vénézuela  

Je serais de nouveau en France, Suisse et Belgique de début juin à fin août et ferait une tournée de soutien au portail Contrapoder.org, Indymedia Vénézuela et à l’Espace Contreculturel Autogéré qui a ouvert en novembre dans une ferme de 4 hectares des Andes Vénézuéliennes sous forme de coopérative culturelle et agricole « La Cooperactiva ».


MEMOIRE
Bourse du travail : la belle endormie  

C’est l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville. Situé en plein centre, il est désormais visité par une minorité de Stéphanois : les militants des syndicats présents dans ce lieu. Pourtant, la création d’une Bourse du travail à Saint-Étienne a été l’objet d’intenses mobilisations, et ce « palais du peuple » a connu des heures fastes, certaines historiques. Nous avons rencontré et lu Jean-Michel Stein, président du Groupe de Recherches et d’Études sur les Mémoires du Monde Ouvrier Stéphanois (Gremmos), spécialiste de l’histoire de cette Bourse. Nous avons ainsi pu revisiter sa richesse et nous interroger sur les enseignements que nous pourrions en tirer aujourd’hui.


INFORMATIQUE - SECURITE
Voisins vigilants : banalités de la politique sécuritaire  

Les voisins vigilants ont l’œil jaune et grand ouvert, c’est même à ça qu’on les reconnaît. À Saint-Étienne, les quartiers La Bérardière, la Chèvre, la Colline des pères ou encore Bel-air vivent sous l’œil éclatant du dispositif « Stéphanois vigilants », où on peut se surveiller mutuellement afin, selon l’objectif affiché par la police, de diminuer le nombre de cambriolages dans ces quartiers.


INFORMATIQUE - SECURITE
Paris 8 : les étudiant·es dégagent un flic qui filme leur AG sous le manteau !  

Ce jeudi 10 mai 2018 se tenait l’AG de l’occupation du mouvement étudiant de la fac Paris 8 Vincennes Saint—Denis. Au cours de l’AG, certainEs d’entre nous ont repéré un individu au comportement étrange : un homme seul que personne ne connaissait et avec un look de RG. Après avoir observé un long moment son comportement suspect (il s’est déplacé plusieurs fois dans l’amphi), deux camarades ont demandé à lui parler a l’extérieur.


REPRESSION - PRISON
La répression, les procès, ça continue...  

Huit personnes (pas moins !) seront jugées dans un nouveau procès le 13 septembre 2018 au TGI de Saint-Étienne, pour des faits reprochés lors de manifestations contre la loi travail du printemps 2016.
Une réunion publique est proposée pour en discuter, s’organiser pour réagir : jeudi 24 mai à 18h, à la Bourse du travail (salle 66).


REPRESSION - PRISON
[Contre toutes les prisons] Emission Papillon du jeudi 3 mai 2018  

Au sommaire : Encore un décès au mitard !
Réactions à l’intérieur et à l’extérieur de la maison d’arrêt de Seysses (Toulouse) suite à une mort plus que suspecte au mitard (quartier disciplinaire) le 14 avril 2018.


INFORMATIQUE - SECURITE
Numérique, mon amour  

A l’heure où le numérique occupe une place toujours croissante dans notre quotidien, Gaël Perdriau et son équipe rêvent de transformer notre cité stéphanoise en « ville connectée », n’hésitant pas pour ce faire à employer les grands moyens.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Feurs, la lutte pour Jacques et Damien continue  

Le 19 mars, l’entreprise Valdi, qui cogérait avec la société Feursmétal (devenue Castmétal) la fonderie de la ville de Feurs, annonçait sa décision de contester la condamnation dont elle a fait l’objet dans le conflit qui l’oppose aux familles de Jacques Tissot et Damien Jamot, tués par une explosion due à la négligence de leur employeur.
Au printemps 2017, Couac avait rencontré Jean-Luc Denis, l’un des membres fondateurs du collectif Vérité et Justice pour Jacques et Damien.