Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la Loi Travail, où en est-on à Saint-Étienne ?


|

Les avancées de notre(s) mobilisation(s) depuis le début du « mouvement » : récit et point de vue subjectif d’une partie prenante.


Les actions déjà menées

Chronologiquement le mouvement, ici comme ailleurs, a débuté le 9 mars avec l’appel « On vaut mieux que ça », qui a eu une résonance locale. Pour faire rapide, si on s’en tient aux dates « fortes » que sont les manifs unitaires, rassemblant syndicats pro, organisations et partis, jeunes, lycéens, étudiants, appels divers, et surtout individuEs mobiliséEs (mais invisibiliséEs), on a marché à Sainté les 9, 17 et 31 mars, puis les 9 et 14 avril.

Beaucoup de travail d’info militante est fait par les animateurs du site stéphanois Réseaux Citoyens, merci à eux. Je me suis permis ici de faire quelques liens vers leurs articles passés sur cette mobilisation. Et en voilà encore un autre : une analyse du projet de loi El Khomri.

Les moments de ces mobilisations les plus combatifs et véners (les plus beaux ?), sont à mettre au crédit de jeunes, qui lors de la manif’ du 31 ont coordonné un petit chantier collectif en BTP. Un récit à retrouver ici. Puis le 9 avril, on a pu faire un petit tour de la Place de l’Hôtel de Ville à l’arrivée de la manif’ pour crier à ces salauds de banquiers, que nous, notre ennemi c’était vraiment la finance. Par la même occasion, de jolies phrases avait été imprimées sur des affiches qui ont servi à recouvrir leurs gris murs. On a vu aussi sporadiquement fleurir dans la ville, à des endroits choisis (local PS...) quelques tags de gens énervéEs.

Depuis le 9 avril au soir, des Nuits Debout se tiennent périodiquement, avec des lieux de rendez-vous parfois variables, le plus simple pour tout comprendre, comment y aller, c’est de suivre cette page, ou alors de checker l’agenda du Numéro Zéro.

Dans les rendez-vous notables à venir : la prochaine grosse manif du 28 avril prochain, on se retrouve à 11h devant la CCI (chambre de commerce et d’industrie), Cours Fauriel.

No(s) limit(es)

- C’est quand même vraiment dommage qu’il n’y ait eu que des RDV de manif’ calés sur les dates « syndicales », et que pas grand chose se passe entretemps comme action concrète... Pourtant il y aurait plein de possibilités : par exemple...
Et il n’y a pas eu pour l’instant d’appel à grève reconductible après ces journées. Mais du coup les syndicalistes pourraient dépasser les mots d’ordre de leurs directions, ça pousserait l’ensemble à plus se mobiliser ! Car on n’a rien sans rien, non ?

- La Nuit Debout rassemble gentiment des tas de personnes d’horizons différents qui ont de la bonne volonté, mais elle ne prend pas conscience de son potentiel. On veut faire la politique par nous-mêmes, alors allons-y ! Croit-on vraiment qu’ils nous laisseraient nous réunir comme ça tranquillement sur les places si nous étions une véritable force alternative ? Non évidemment, alors allons-y, devenons un potentiel de subversion du quotidien ! Si on veut la démocratie directe (sujet qui revient souvent là-bas), il va falloir agir dans un sens qui aille contre ce pouvoir-là.

Un nouveau souffle ?

Que pourrait-on faire les jours et semaines qui viennent ?

- Au niveau des lycées qui sont encore en vacances pour quelques jours, mais reprennent bientôt... Il y a eu de nombreux blocages ailleurs, pourquoi pas l’envisager Sainté ? Au moins les jours de « grosse » mobilisation comme ça l’a été le 31/03, ce qui permet à toutEs les potes lycéennEs de venir sans le complexe du « il y a cours sans moi ».


- à l’Université, la proposition d’un blocage a échoué il y a quelques jours, mais les étudiantEs qui le souhaiteraient mais ne pourraient-ils pas envisager l’occupation d’un amphi ? Ils étaient tout de même nombreux à souhaiter le blocage total, donc peut-être assez pour une occupation partielle. Cela créerait un point de rencontre et de convivialité dont on imagine le potentiel en ces moments de lutte.


- Pour celles/ceux qui bossent, on sait la grève reconduite comme étant difficile, notamment sur l’aspect financier, mais il y a possibilité d’actions ciblées, ne nécessitant même pas toute la journée pour celle/celui qui aurait quand même d’autres obligations ! On peut renvoyer là à l’appel à « tout bloquer » lancé par des syndicalistes auto-organisés. Définir nos cibles et passer à l’action est le bon moyen de lutter contre ce qui nous gouverne vraiment, cette science néfaste : l’Économie. Même si on annonce publiquement ce qu’on souhaite bloquer où et quand, pas grave ! Si les flics sont au rendez-vous, leur présence paralysera à elle seule le lieu en question ! Il y a partout autour de nous des autoroutes, des péages, des artères, des lieux de livraison, de commerce...
En 2010 contre la réforme Fillon des retraites, un centre de tri postal à St Just St Rambert avait par exemple été bloqué toute une matinée.

- Pour préparer tout cela, on peut se retrouver en comités d’actions. La Bourse du Travail est faite pour donner à ceux qui luttent un lieu pour s’organiser.

- Tout le temps, partout, faire connaître notre mobilisation, inlassablement en parler, faire venir de nouvelles personnes. Faisons des tracts, si on ne se sent pas de rédiger, plein de supers textes existent, avec pas que du jargon gauchiste inabordable au non-initié... Et les photocopies ça coûte rien, allons-y tous de notre petite impression. Le public passant par Pôle Emploi, ou à la Caf est des plus concerné par tout ça.


- Les manifs (et tout autre moment) devraient continuer et amplifier ces moments combatifs et actifs (en référence au mur du 31/03, aux banques redécorées...). Et nous concernant, à Sainté, que l’État, sa préf’ et ses poulets sachent que s’ils répriment nos envies d’agir, on répondra solidaires et plus forts. Ils sont le bras armé et obéissant des riches qui dictent leurs lois. Donnons-nous à nous-mêmes nos lois ! Qui tient un œuf vise un keuf.

Mais au fond...

Il se déroule dans ces moments la construction de nos liens, de nos affinités, et se réalisent des échanges mutuels et solidaires entre les différents âges et types de personnes mobiliséEs. On se rapproche et on se comprend mieux. Les observations et critiques formulées là, ou dans d’autres prises de positions, peuvent être sources de réflexion collective sur comment on agit (agira) mieux ensemble. Soyons notre éducation populaire !

Tout cela construit déjà le monde de demain, celui dont on souhaite petit à petit qu’il pousse hors de la scène ce vieux monde pourri. Car au fond, si on se bat contre cette loi, on sait bien ce qu’on veut, non ? On se cherche les uns les autres pour le construire. Et progressivement, foutre à terre les carcans pourris du capitalisme.

Parce que merde, non décidément on lâchera pas.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • Actions "on bloque tout"
    Publié le 20 avril 2016 | Maj le 19 avril

    Infos sur des rdv à venir demain mercredi et jeudi

    - demain mercredi 20 avril : journée "On bloque tout !"
    Rdv à 10h30 à République.
    Ne ratez pas ce tour de chauffe.
    Prévenez collègues et amis de ce rendez-vous.

    - jeudi 21 avril à 11h30 gare d’Austerlitz, à l’appel des étudiant-es, cheminot-es et hospitalier-es

    Journée d’action à l’appel des coordinations étudiantes, de la coordination des intermittent.e.s et précaires et d’autres : bloquons des entreprises qui exploitent en CDI à temps partiel - à un salaire proche du SMIC HORAIRE- ces 25% de lycéen.ne.s de plus de 16 ans qui travaillent déjà, ces « étudiants » dont les trois quart sont enrôlés dans l’emploi précaire dès à présent, ces mères isolées à qui ni les minima « sociaux » ni la « prime d’activité » ne garantissent de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants, ces précaires plus âgés, dépourvus de droit à une pension de retraite substantielle.

    Sous contrat pour 15, 18 ou 20 heures hebdo, ces femmes, ces jeunes, ces « chômeurs en activité à temps réduit » travaillent souvent, pour le même tarif horaire, jusqu’à 35 voire 48h par semaine. Y compris le dimanche et la nuit. L’obligation pour ces salariés d’accepter des HEURES COMPLÉMENTAIRES (payés au même tarif) a assez duré.

    NON À LA LOI TRAVAIL !

    Interrompre le travail, c’est maintenant

    Prenons le temps de la lutte, du blocage économique.

    DROIT AU CHOMAGE !

    On nous dit que la flexibilité n’a pas de prix, à nous de la faire payer !


Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES "

Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Occupation de la Bourse du travail par des personnes sans hébergement et leurs soutiens

Suite à la fin de fin de la trêve hivernale et l’expulsion violente de squats de migrant·es, de nombreuses personnes (dont des personnes malades et des enfants en bas âge) sont aujourd’hui sans aucune solution de relogement. Face à cette situation insupportable, une poignée d’associatifs et de citoyen·nes mobilisé·es ont décidé d’occuper la Bourse du travail de Saint-Étienne ce lundi 1er avril.
Retrouvez dans cet article tous les textes qui ont été publié sur notre site

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Carnaval de l’acte XX : nous partîmes 2000...

Ce samedi, dans une ambiance de black-out (au moins une dizaine de personnes arrêté’es de façon préventive, tous les magasins du centre fermés et sur-protégés, Verney-Carron « barricadé » dans son usine de mort, etc), le carnaval de l’inutile rejoint l’appel régional des gilets jaunes. Malgré les préventions de la préfecture, ce sont près de 7000 personnes qui défilent dans les rues de Saint Etienne, dans le centre, dans les quartiers populaires, sur le boulevard urbain.
Applaudissements, musiques et gaz lacrymogène, récit à quelques mains d’une journée bigarrée et radicale.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Appel à soutenir les travailleur.ses de Loire Offset Titoulet

Les 133 travailleur.ses de Loire Offset Titoulet vont se retrouver sur le carreau à cause de la gestion patronale. Encore un bel exemple de violence sociale. Mercredi 20 mars, les travailleur.ses lancent un appel pour les soutenir devant le tribunal de commerce de Saint-Étienne, à partir de 13h.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Gilets jaunes Acte XIX

Rendez-vous samedi 23 mars à 13h au rond-point de Monthieu et à 14h place du Peuple.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la journée stéphanoise de mobilisation « Youth For Climate »

Vendredi dernier, le 15 mars, à l’appel à la mobilisation internationale Youth For Climate les jeunes de Saint-Étienne (et des alentours) ont largement répondu présents ! Une mobilisation massive avec environ 2000 lycéens, étudiants et même collégiens.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation et grève contre la loi « Fonction Publique » et la loi « Blanquer »

RDV à Saint-Étienne, mardi 19 mars 2019. Départ à 10h30 cours Fauriel devant la CCI en direction de la préfecture.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Gilets Jaunes Acte XVIII

Manifestation des Gilets Jaunes samedi 16 mars 2019 à Saint-Étienne. RDV à 14h place du Peuple. Convergence nationale à Paris le même jour.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Rassemblement de soutien au peuple algérien

Pour une Algérie libre, digne et démocratique. Non au prolongement du 4e mandat !
Dimanche 17 mars dès midi place de l’hôtel de ville et à 14h, place du Peuple à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel unitaire à une marche pour le climat

Marche pour le Climat, Samedi 16 mars à Saint-Étienne et partout en France au lendemain de la grève mondiale des jeunes du vendredi 15 mars 2019 en Europe et dans le Monde.


Dans la thématique "LOI TRAVAIL (2017 - 2018) "

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[En images] 19 mai, une manif déterminée et solidaire à Sainté

Ce jeudi 19 mai, nous étions à nouveau (voire encore plus) nombreux dans les rues de Sainté contre la Loi Travail et son monde. Rapide récit et des images...


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[à lire ailleurs] Unité dans la lutte, diversité des actions

Compilation d’articles lus ailleurs, qui a pour but de réfléchir à ce qui est notre situation locale de la lutte stéphanoise contre la Loi Travail et son monde.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[En images] 49.3°C ça chauffe : Nouvelle manif à Sainté

Sur les murs de la ville sont apparus plein de slogans : « La loi me travaille », « 49.3 Basta »… Retour et récit subjectif de la manif du 17/05 à Sainté, contre la Loi Travail et son monde.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[video] Jeudi dernier : répression et désinformation à l’encontre des opposant’es à la Loi « Travail ! »

Retour d’expérience, répression policière et désinformation
Nous avons pu avoir une version de la mobilisation sur France Bleu Saint-Étienne. Malheureusement, la plupart des informations données se sont avérées faussées.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

10 mai 2016, Réaction dans la rue au 49.3...

Suite à l’annonce de l’utilisation du 49.3, un rendez-vous place Jean Jaurès a circulé rapidement. Deux heures plus tard, plus de 400 personnes se sont retrouvées sur la place Jean Jaurès. Après avoir fait en sorte que le micro-rassemblement de réacs contre la GPA bouge de là, le groupe s’est regroupé près de la station de tram, en bloquant les voies. Rapides prises de paroles, et quelques rendez-vous sont donnés... Puis le groupe s’est déplacé jusque devant le grand portail de la pref’. Quelques slogans s’écrasent contre les murs trop propres de la préfecture, et quelques œufs de peinture sont lancés (à moins que ce ne soit le contraire).


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Une manif déterminée ce jeudi 28 avril

On s’est retrouvés ce jeudi 28 avril aux alentours de 11h, devant la Chambre de Commerce et d’Industrie, Cours Fauriel. De nombreuses personnes ont répondu à l’appel à la mobilisation, syndiqué-e-s ou non, de toutes générations. Récit subjectif.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[Vidéo] Sainté contre la Loi Travail ce jeudi 28 avril

Un retour en vidéo sur la Manif contre la Loi Travail du 28 avril 2016 à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la Loi « travaille ! » et le monde capitaliste qui l’a engendrée

Le Jeudi 28 à 11h, rendons nous nombreureuses devant la chambre de commerce et d’industrie de st-etienne pour une grande manifestation contre le projet de loi El Komery. Retrouvez dans cet article, l’appel de la coordination des groupes anarchistes et une liste des principaux appels à la grève.


Informations globales   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Des soutiens à notre lutte depuis d’autres pays...

De Francfort à Montréal en passant par la Grèce, les soutiens internationaux à la lutte en cours en France nous arrivent. De quoi se redonner du baume au coeur pour la journée de mobilisation de Jeudi 28 Avril.


Informations globales   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Sons Bâtards sur CANUT - Travailler plus pour travailler ?

Mercredi 27 avril à 16h, Sons Bâtards officiera son mix critique dans l’air du temps et des mouvements en cours. Ça va causer travail et brasser de la manif, quoi…
Sons Bâtards est une émission de mix critique sur Radio Canut à Lyon. Une heure de mélange de musiques hors-cadre et d’extraits d’autres émissions de radios non-commerciales qui s’entremêlent autour d’un thème.


A la une...

RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Taclons Puma - 2e round  

Journée d’Action Internationale contre le sponsoring de Puma organisée par le collectif stéphanois de soutien au peuple Palestinien‎.
BDS42 reprend du service mercredi prochain. Ce 16 octobre à partir de 16h30, place du peuple, nous organisons un rassemblement pour la seconde action internationale contre Puma et dans le but de dénoncer leur sponsoring de la fédération israélienne de football.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Appel à témoin suite à l’agression policière raciste du 28 septembre  

Appel à témoins concernant l’agression policière raciste ayant eu lieu rue Rouget de Lisle dans la nuit du 28 septembre.
Comme le racontait un texte publié il y a peu sur Numéro zéro, deux personnes noires ont été agressées par des policiers stéphanois dans la nuit du 28 au 29 septembre. Les forces de l’ordre les ont violemment frappées, humiliées, et ont eu à leur égard des propos et comportements extrêmement racistes et choquants.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Déclaration de la Commune Internationaliste du Rojava  

Alors que Donald Trump a annoncé le retrait rapide des soldats présents dans la région, le président de la Turquie Erdogan en a profité pour menacer d’une opération militaire. Opération lancée hier ; quatre villes subissent des bombardements aériens de l’armée turque. Le but pour Erdogan : éradiquer les forces kurdes et leurs alliéEs en place dans la région du Rojava et éradiquer toute velléité d’émancipation des peuples. Le peuple kurde du Rojava lance un appel à la mobilisation.


ANTIFASCISME
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos  

Antonin Bernanos est un militant antifasciste autonome. Incarcéré durant près de deux ans suite à l’affaire de la voiture de police brûlée Quai de Valmy en 2016, il est de nouveau en détention – provisoire – depuis six mois suite à la plainte d’un hooligan d’extrême-droite dont le groupe a été mis en déroute lors d’une confrontation de rue avec des antifascistes. Dans cette lettre, Antonin revient sur l’infiltration des groupes d’extrême-droite durant la phase initiale du soulèvement, et sur la manière dont celle-ci s’articule étroitement avec la stratégie répressive de l’État – qu’il s’agisse de répression policière ou de propagande médiatique.


REPRESSION - PRISON
[Courrier Parloir Hélicoptère] Partage d’experiences et d’outils sur le soutien aux personnes incarcérées  

Lancement de la plateforme Courrier Parloir Hélicoptère pour référencer et partager des expériences et des outils de soutien aux personnes incarcérées.
Nous sommes un petit groupe de personnes qui avons et avons eu des proches incarcéré-es et on a rencontré des difficultés à communiquer avec elleux ce qui nous a amené à nous poser des questions sur les outils à mettre en place pour lutter contre l’isolement des personnes incarcérées.


GENRE - FEMINISME
[CNT Femmes Libres Sainté] Présentation et Brochure d’octobre 2019  

« CNT Femmes Libres » est un outil non-mixte de lutte contre les violences patriarcales sur les lieux de travail, dans les pratiques syndicales, dans l’espace privé ou public.


REPRESSION - PRISON
IanB, membre de Désarmons-les ! revient sur son arrestation à Montpellier le 28 septembre 2019  

Samedi 28 septembre, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, IanB, membre du collectif Désarmons-les !, s’est fait violemment interpeller. On nous relate plusieurs faits de violences au même endroit : des coups de matraque qui visaient une observatrice LDH et des personnes qui, dans le passé, ont déjà été mutilées ou blessées par la Police. On nous relate un contexte très violent, anxiogène et paniquant. Dans cette lettre IanB revient sur son interpellation et sur le sentiment d’injustice et de colère qui l’a envahi à sa sortie de garde à vue et sur cette brutalité d’État qui se banalise.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Agression raciste de la part de la police stéphanoise  

Un habitant de la ville a envoyé son témoignage dans lequel il dénonce une agression raciste de la part de la police stéphanoise. Ces faits se sont produits ce week-end et il est primordial de les faire connaître. En effet, ce genre d’agressions de la part des forces de l’ordre n’est pas rare et il faut les dénoncer par tous les moyens !


REPRESSION - PRISON
[Riom, Puy-de-Dôme] Lettre collective de la Cellule des prisonniers révoltés  

Inaugurée en 2016, la prison de Riom (63) dite de « nouvelle génération » selon ses promoteurs, est depuis son ouverture le théâtre de révoltes de la part des prisonniers. Cette lettre écrite par des prisonniers se revendiquant de la « Cellule des Prisonniers Révoltés » dénonce leurs conditions de vie et affirme leur volonté de lutter.


FLICAGE - SURVEILLANCE
[Lyon] La gendarmerie utilise la reconnaissance faciale pour identifier les suspects  

C’est une audience du 17 septembre dernier au tribunal de Lyon, passée un peu inaperçue, qui met en lumière cette nouvelle technique policière. Une personne passait en procès pour un vol de camion le 5 septembre. Comment a-t-elle été reconnue et arrêtée ? Par reconnaissance faciale !


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Trombinoscope des collaborateurs du « réaménagement urbain » à Saint-Étienne  

Ce trombinoscope paru dans le journal du carnaval de l’inutile de Mars 2019, nous propose un petit tour d’horizon des assos de « réaménagement urbain » qui ont pignon sur rue à Sainté. Jeunes, « alter » et pleine de bonne intentions, nous avons ici une vue rapide sur leurs histoires, leurs projets et leurs liens avec le pouvoir municipal ou national.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Alerta alerta anti-CRA !  

Depuis plusieurs mois déjà la lutte contre les CRA s’accroît à l’intérieur comme à l’extérieur. Pas plus tard que la semaine dernière débutait une grève de la faim dans les CRA de Palaiseau et de Plaisir. Dans ce contexte et pour mieux comprendre l’abomination que sont les CRA, voici ci-dessous un article (paru en juin dans le Gueuloir n°4) sur le sujet.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Technopolice  

Le site technopolice.fr propose de la documentation sur la vidéo-surveillance, les « smart city » et les technologies de contrôle qui se développent sur le territoire français. La ville de Saint-Étienne est bien placée dans la course : les documents et échanges liés aux projet Serenecity / SOFT sont accessibles sur le site.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Retraites, la bataille commence  

Le mardi 24 septembre, ce sera un premier rendez-vous pour ce qui devrait être le début d’une lutte et d’un rapport de force pour enfin, reconquérir des droits :
rassemblement à Saint-Étienne à 10h30 devant la bourse du travail pour une manifestation que l’on espère massive et offensive.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Des centaines de jeunes dans la rue pour la grève pour le climat  

Le rendez-vous avait lieu à 9h30 à la place du peuple. Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées, dont des collégien·ne·s et des étudiant·e·s, mais majoritairement des lycéen·nne·s venant principalement d’Honoré d’Urfé et de Fauriel.
Compte rendu en image de la mobilisation pour la journée de grève pour le climat.


DISCRIMINATIONS - RACISME
« Dans ses yeux j’ai vu la haine » : récit de la femme attaquée à coup de couteau à Sury-le-Comtal  

La presse nationale a peu relayé cette information. Question de « choix éditorial » suppose-t-on... Or, il s’agit bien d’une attaque raciste et islamophobe qui a eu lieu le 11 septembre dernier, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Étienne. Dans d’autres contextes, on aurait même pu qualifié cet attaque de « terroriste » (?!) Voici un récit de cette femme agressée violemment pour avoir eu pour seul tort le fait de porter un bout de tissu sur la tête. Article publié sur le site du Collectif Contre l’Islamophobie en France.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Des fumées de bitume toxiques à la centrale du Fay à Saint-Jean-Bonnefonds  

Les nuisances produites actuellement, surtout le matin, par la Centrale d’enrobé du Fay à Saint-Jean-Bonnefonds s’avèrent déraisonnables et excessives pour les populations habitant juste à coté. Cela fait des années que ce mécontentement n’est pas pris en compte et laisse place aux affaires quel qu’en soit le prix. Article publié sur le blog de Résistance verte.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
La Rentrée Solidaire 2019  

Pour se donner la pêche de militer à la rentrée, nous vous avons fait une petite sélection d’évènements militants pour cette rentrée 2019. On y trouve des soirées conférences, du théâtre, une manif, et des rassemblements. Venez motivé’es !