National   DISCRIMINATIONS - RACISME / REPRESSION - PRISON
Info GISTI

Contrôles au faciès : l’État se pourvoit en cassation au lieu de s’engager fermement contre les discriminations

Action collective

|

L’État entend contester cinq arrêts de la cour d’Appel de Paris le condamnant pour « faute lourde ».


Le Premier ministre a décidé de contester les décisions de la Cour d’appel de Paris, condamnant l’État pour discrimination à l’encontre de cinq jeunes hommes contrôlés par la police sur la base de leur origine 1.
Le pourvoi en cassation introduit par l’État reflète le choix inacceptable du gouvernement de laisser perdurer les contrôles dits « au faciès », au rebours des engagements du candidat Hollande.

Dans cette procédure en justice, où 13 jeunes hommes se plaignaient de contrôles au faciès, l’État n’a reculé devant rien, allant jusqu’à prétendre que les règles d’égalité et de la non-discrimination ne s’appliquaient pas aux forces de l’ordre.

La cour n’a heureusement pas suivi cette défense absurde et a rappelé l’évidence : les actions policières doivent être menées dans le respect des principes de non discrimination. Dans cinq cas, la Cour a constaté l’existence d’un contrôle discriminatoire : ces décisions sont historiques.

Pour la première fois, l’État a été condamné par la justice pour des contrôles d’identité au faciès. La Cour a rappelé que l’État est tenu de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les discriminations, obligation qu’il n’a pas respectée. Elle a également considéré que l’absence de remise d’un récépissé après un contrôle d’identité empêche les victimes d’avoir un recours efficace en cas de discrimination ou d’abus et que le rôle de la police est d’exercer ses missions sur des bases objectives et non selon des critères ethniques ou physiques.

Cette position est également celle du Défenseur des droits qui a en
effet affirmé, dans un avis de février 2015 et en soutien aux plaignants à la procédure, qu’il est nécessaire d’encadrer davantage les pratiques de contrôles, de sorte que tout contrôle soit basé sur des critères objectifs, et non sur le « ressenti » ou « l’instinct » des agents trop souvent invoqués pour masquer des stéréotypes discriminatoires.

Plutôt que de contester des décisions qui le mettent en cause, le gouvernement devrait tirer les conséquences de ces décisions en introduisant un système de récépissé des contrôles et en modifiant le cadre législatif qui permet les contrôles (l’article 78-2 du Code de Procédure Pénale) afin d’autoriser uniquement des contrôles fondés sur des critères objectifs.

L’option prise par le gouvernement est d’autant plus choquante que la lutte contre le racisme est la grande cause nationale de 2015. Le Président de la République a ainsi rappelé dans son discours au camp des Milles (Bouches-du-Rhône) que « la République ne connaît pas de races ni de couleurs de peau … Elle ne connaît pas de communautés. Elle ne connaît que des citoyens libres et égaux en droit. Ce principe n’est pas négociable et ne le sera jamais ». Ce beau discours cache mal le cynisme d’un État qui reste dans le déni des contrôles au faciès en France.

Au-delà de leur impact dévastateur sur les personnes contrôlées, les contrôles au faciès contribuent à nourrir et renforcer les stéréotypes et les préjugés qu’une partie de la société peut avoir à l’égard de ceux qui en sont la cible. Comment combattre le racisme et les discriminations lorsque ce sont les représentants de l’État qui agissent sous l’influence de stéréotypes ?

Selon un de leurs avocats maître Slim Ben Achour « Les personnes à l’origine des dossiers judiciaires avaient donc raison : bien que personne n’ait rien à leur reprocher, elles sont bien considérées comme des citoyens de seconde zone ».

Les organisations signataires déplorent la décision de l’État de se pourvoir en cassation. Elles demandent au gouvernement de revoir sa position, et appellent les plus hautes autorités à mettre enfin un terme au scandale des contrôles au faciès.

Paris, le 16 octobre 2015

*Organisations signataires :*

* *ECLORE
* Gisti
* Ligue des Droits de l’Homme
* MCDS
* Open Society Justice Initiative
* Pazapas Belleville
* Syndicat des Avocats de France
* **Syndicat de la Magistrature *

[1 <http://www.gisti.org/spip.php?page=...> ] "Condamné
pour contrôles au faciès, l’Etat se pourvoit en cassation
<http://www.lemonde.fr/police-justic...> ",
Le Monde du 16 octobre 2015


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Formation : « Elèves sans toit, sans papiers, comment agir dans son école, son collège ou son lycée ? », Lyon, 15-16 novembre

Formation intersyndicale ouverte à toutes celles et tous ceux qui veulent savoir comment mettre en place un comité de soutien dans leur établissement en échangeant avec des associations ou collectifs militants (Jamais Sans toit, RESF, C.L.A.S.S.E.S,...), à Lyon, les jeudi 15 et vendredi 16 novembre.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée de soutien Aux semaines anticoloniales et anti racistes

Du 14 au 16 septembre, tout·es à St Julien Molin Molette pour un WE DE FOLIE ! avec concerts de Soutien aux Semaines Anticoloniales et Antiracistes, Labo-fiction - Inventer des futurs désirables ...


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

8-9 août : collecte de nourriture en soutien aux exilé.e.s de la vallée de la Roya

Encore beaucoup d’arrivant.e.s dans la vallée de la Roya cet été, il y a un grand besoin d’aide sur place et de ravitaillement de nourriture ! Une collecte aura donc lieu à Saint-Étienne afin de ravitailler les cantines solidaires de la vallée.
#délitdesolidarité #collombenpls


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert de RAP, reggae et Afro trap en soutien aux migrants

Ce samedi 7 Avril à partir de 21h, le collectif Nuances organise un concert de soutien à la maison occupée du 35 rue Paul Bert.


National   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Semaines anticoloniales et antiracistes Annonay/Saint Julien Molin MOlette

Les Semaines anticoloniales et antiracistes d’Annonay et St Julien Molin Molette se terminent ce samedi, le 31 mars, avec une journée bien remplie. avec une table ronde « Racisme et Colonialisme », un atelier « Que veut dire race aujourd’hui ? », et un Concert Rap avec K’s Khaldi LaMâDaMe et Original Laeti.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

karaoké so frenetic en soutien à Kamelote

le Samedi 17 Mars à 20h, soirée de soutien pour lancer le projet Kamelote. Les Marseillais·es de Sing or Die, karaoké so frenetic aux milliers de morceaux, en tournée internationale, s’arrêtent à la Gueule Noire. Venez Déguisé·es !!!
Kamelote : projet de lieu d’accueil avec une zone de gratuité et une possibilité de divers échanges.


National   DISCRIMINATIONS - RACISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Rencontre-débat autour du livre « Mirage Gay à Tel Aviv »

Tournée nationale de de Jean Stern, auteur du livre. À saint-étienne, il sera au remue méninge le vendredi 2 mars à 20h. Invité par BDS Saint-Étienne et les démineurs.


A Lire ailleurs   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPLOITATION ANIMALE

Diffusion de stickers anti-spécistes

Histoire de faire parler de cette lutte souvent peu visible, histoire de porter une critique de l’exploitation animale qui est issue de nos combats contre toutes formes de domination et des luttes sociales pour l’émancipation collective et pour un monde égalitaire : diffusion de stickers antispécistes à photocopier, faire passer et coller.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Ouvrir la voix - Amandine Gay

Le Babet, Démineurs et Les Héroïnes s’associent pour vous proposer la projection du film documentaire d’Amandine Gay, Ouvrir la voix - Dimanche 5 novembre 2017 à 15h30 au cinéma Le Méliès St-François, suivi d’un débat en présence de la réalisatrice et ainsi s’interroger tous ensemble sur « le privilège de l’innocence de sa couleur de peau ».


A Lire ailleurs   DISCRIMINATIONS - RACISME

Le modèle AmériKKKa

Le traitement par la presse de la manifestation de Charlottesville et la manière dont les agitateurs de droite en font le récit sont un bel exemple de la bascule idéologique à droite de « l’Occident ».
Dans la presse mainstream personne ne s’émeut de voir des gens habillés comme des nazis et revendiquer la supériorité « d’une race » dans les rues des USA.
Lire la suite sur Quartiers libres


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

Festival Des mots Délivrent - Enfermés dehors : « Par la Ville Hostile » et « A ceux qui se croient libres »

Rencontre avec Bernard Leclair et Nadia Ménenger au Remue-Méninges.
Inspiré d’un fait réel, Bertrand Leclair à travers Par la Ville Hostile [Mercure de France ] raconte l’expulsion locative d’une femme dont les fils ont été condamnés pour trafic de stupéfiants au sein de la cité.
A ceux qui se croient libres [l’insomniaque] de Nadia Ménenger témoigne d’une vie passée derrière les barreaux ainsi que les luttes des prisonnier.e.s dans les années 80.


National   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / REPRESSION - PRISON

Soutien et procès des 3 + 4 de Briançon

Jeudi 8 novembre, 7 militant.es seront jugé.es à Gap pour « aide au passage en bande organisée », encourant jusqu’à 10 ans de prison. Au-delà de ces personnes, ce sont les solidarités à la frontières que l’État cherche à briser et à criminaliser.


Saint-Étienne et alentours   MEMOIRE / REPRESSION - PRISON

Dix ans d’Action directe - Un témoignage, 1977-1987

Dans le cadre du « LFP : 20 Years Fest », Jann Marc Rouillan viendra le jeudi 11 octobre 2018 à 18h à Ursa Minor. présenter son dernier livre « Dix ans d’Action directe - Un témoignage, 1977-1987 » paru chez Agone.


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

Projection du film « Faites sortir l’accusé, histoire d’un prisonnier longue peine »

Projection du film « faites sortir l’accusé » de PeG, en présence du réalisateur au Méliès Saint-François, lundi 1er octobre. Une histoire d’amour et d’amitiés qui dévoile une partie de l’implacable machine judiciaire. Une plongée anti-spectaculaire dans le temps infini des longues peines.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Loi Travail : la répression continue

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


International   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / INFORMATIQUE - SECURITE

Raids policiers et saisie des informations bancaires des soutiens de Riseup en Europe

Mercredi 4 juillet, le collectif Riseup et son soutien financier en Europe, ZwiebelFreunde (littéralement « les amis de l’Oignon », qui soutient l’anonymat sur Internet) ont chacun publié un communiqué sur une grave opération policière. Elle s’est déroulée le 20 juin en Bavière sous prétexte de l’identification des admins d’un blog antifasciste.


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

Pour la fermeture des mitards

Près de 80 000 hommes et femmes sont enfermés dans les prisons françaises, soumis à une peine de prison. Combien parmi ces hommes et femmes sont en plus punis dans les quartiers disciplinaires (QD), les sinistres « mitards » pour quelques jours voire pour plusieurs mois ?


Saint-Étienne et alentours Papillon   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

[Contre toutes les prisons] Emission Papillon du jeudi 7 juin 2018

Au sommaire : répression des manifestant-e-s contre la Loi Travail ; prises de paroles de prisonniers ; et encore des accidents ou morts suspectes...


A Lire ailleurs   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / REPRESSION - PRISON

Perquisitions en cours à Bure

Perquisitions en cours à Bure dans la Meuse depuis 7h ce matin du mercredi 20 Juin 2018 à l’encontre des militant’es et activistes anti-nucléaire...


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Fête de soutien aux inculpé-es de la loi travail

Printemps 2016 : de nombreuses manifestations festives, déterminées, rassemblent des centaines de personnes dans les rues de Sainté pour s’opposer à la loi travail et à son monde. Depuis, avec ses images de vidéosurveillance, ses GAV et ses convocations, la justice poursuit et condamne celles & ceux qu’elle identifie comme auteur-es d’actions. Nous vous proposons de se retrouver pour une soirée de soutien.


A la une...

LOGEMENT - SQUAT
Repas de soutien Maison solidaire  

La Maison solidaire est un lieu d’accueil et de soutien pour les jeunes migrants mineurs isolés, arrivant à Saint-Étienne. L’association ne reçoit pas de subventions et ne vit que de dons privés.
Dimanche 25 novembre - 12 h à La Dérive


MEMOIRE
[Gremmos] La grève des mineurs de 1948, c’était il y a 70 ans  

L’année 2018 aura été riche en anniversaires et autres commémorations : mai 68, Nuit de cristal, centenaire de l’armistice du 11 novembre. Une date est complètement passée entre les mailles des grandes pompes médiatiques : celle des 50 ans de la grève des mineurs de 1948. Retour sur cette grève « insurrectionnelle » dans le bassin stéphanois avec une émission radiophonique du Gremmos (Groupe de recherche et d’étude sur la mémoire du mouvement ouvrier stéphanois).


REPRESSION - PRISON
L’État tue, ses experts enterrent. « Résistons ensemble » d’octobre et novembre 2018  

Bulletin numéro 176, octobre/novembre 2018, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.


ANTIFASCISME
[Lyon] Répression du mouvement antifasciste : perquisition et garde-à-vue, six lyonnais.e.s interpellé.e.s  

Mardi 13 novembre, à 6h du matin, six militant.e.s antifascistes ont vu leurs portes défoncées par des policiers cagoulés. Après plus de 24 de garde-à-vue, elles et ils sont accusé.e.s d’avoir, une nuit d’avril dernier, muré le local fasciste « Bastion Social » et sont poursuivis pour dégradation, outrage et même « association de malfaiteur ».


DISCRIMINATIONS - RACISME
Vous avez dit postco ? par le C.R.A.A.P  

Le mercredi 28 novembre à 20h30, Le CRAAP (Collectif de Réflexions d’Analyses et d’Actions Postcoloniales) présente son deuxième bulletin sur les questions postcoloniales : plusieurs sujets seront abordés de la difficulté à utiliser le mot jusqu’aux personnes qui sont assignées aux identités postcoloniales.


REPRESSION - PRISON
Des Interdictions Administratives de Stade aux interdictions de manifester : le stade comme laboratoire de la répression  

L’Association Nationale des Supporters alerte sur le risque de voir s’étendre à toute la société, une série de pratiques bien connues dans le monde des supporters de football : les Interdictions Administratives de Stade (IAS). Le nouveau projet de loi présenté récemment au sénat s’inspire de ce modèle testé depuis 2006 pour l’appliquer aux manifestations. Quand le stade sert de laboratoire répressif...


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s, ils et elles ont besoin de soutien la pression s’intensifie, l’expulsion est imminente


MOBILISATIONS - LUTTES
Résistance simultanée, sans frontières le 10 de chaque mois  

Un appel sans frontières vient d’être publié sur Indymedia Athènes, lancé par Rouvikonas et des compagnons de luttes de plusieurs régions du monde : Grèce, Mexique, Espagne, France, Argentine, Algérie, Italie, Belgique, Canada, Allemagne...
Pour une journée de résistance simultanée, sans frontières, le 10 décembre 2018, contre le durcissement du capitalisme et de la société autoritaire.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !  

De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les gentrifier...


INFORMATIQUE - SECURITE
Et si on sécurisait nos échanges ?  

Appels, SMS, réseaux sociaux... tous ces moyens d’échanges sont surveillés par les flics et pourtant nous sommes nombreux.ses à continuer de discuter de nos actions dessus. Si on changeait nos habitudes ?


GENRE - FEMINISME
Sordides nouvelles de l’Italie de Matteo Salvini suite au meurtre de Désirée  

Quand le président italien récupère un féminicide sordide pour abreuver son racisme, réaction du collectif abbatto i muri


GENRE - FEMINISME
Kobanê : mémoire d’une combattante des YPJ  

Le 1er novembre a été déclaré journée mondiale pour Kobanê, afin de revendiquer la résistance du peuple Kurde face à l’ennemi, ISIS. Aujourd’hui, Kobanê signifie lutter pour la libération d’Afrin, la libération d’Abdullah Ocalan, de tou.te.s les détenu.e.s politiques ainsi que garder en mémoire les martyres qui ont donné leur vie pour la résistance.
A l’occasion de cette journée la Brigata Maddaléna (délégation de femmes) a donné la parole à Rojin Evrim, commandante des YPJ qui a elle même vécu la libération de Kobanê.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Projection débat : Fanon, hier et aujourd’hui  

Vendredi 16 novembre à 20h30 au Méliès Saint-François
Hassan Mezine a décidé de faire un film sur Frantz Fanon, dont l’oeuvre nous aide à comprendre le monde et à repenser les rapports de domination. Parce que la lutte contre le colonialisme doit se poursuivre aujourd’hui, notamment en Palestine...
Organisé par BDS France Saint-Étienne, le CRAAP, les héroïnes et la JC Loire...


REPRESSION - PRISON
La Direction de L’Administration Pénitentiaire (DAP) rompt son partenariat avec le Génépi  

Le Genepi est une association étudiante œuvrant auprès des personnes incarcérées depuis 42 ans. Le 20 septembre 2018, la direction de l’administration pénitentiaire (DAP) a mis fin de manière brutale à son partenariat avec le Genepi. Suite à cette décision, des bénévoles se sont déjà vus refuser l’accès à plusieurs établissements pénitentiaires dans toute la France.


REPRESSION - PRISON
Les 7 ambitions du sénat pour prévenir et punir les manifestations  

La proposition de loi « visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs » a été adoptée par la droite au sénat le 23 octobre 2018 : ce n’est qu’une proposition, elle n’est pas définitive.
Le sénat propose 7 mesures pour encadrer encore plus les manifestations. Une occasion de se pencher sur ce projet réactionnaire.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 novembre  

Évaluations délirantes, réformes à la hussarde, suppressions de postes, surenchère sécuritaire... le ministre de l’éducation remodèle à grande vitesse l’école publique. Son objectif : une école... privée, contre le peuple, au service des patrons. Stoppons-le ! De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 ! À Saint-Étienne, manifestation à 10h, départ de la Bourse du travail.


INFORMATIQUE - SECURITE
Quelques trucs indispensables pour limiter les informations que l’on disperse sur Internet  

Cet article ne s’adresse pas aux pros de l’ordi (ou du multiphone) : il ne s’agit pas de se rendre invisible, anonyme sur Internet, mais de prendre quelques mesures, rapides et faciles, à ne faire qu’une fois, qui permettent de réduire les informations livrées à des entreprises, à limiter son profilage, et même d’accélérer l’accès aux pages Internet.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Festival Les Mauvaises herbes  

festival à Chadrac (43) organisé par l’association Nature & Progrès 43.
L’agriculture fournit l’essentiel de notre alimentation. Or, Le modèle agricole actuel détruit tout : l’écosystème, la santé des consommateurs et celle des paysans. Près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que la malbouffe et l’obésité progressent. A terme, ce système met à mal notre capacité à nourrir l’Humanité. devant l’urgence de s’unit contre les « rouleaux compresseurs », paysans, consommateurs, citoyens, nous devons lever les freins pour développer l’agriculture de demain ! Rassemblons-nous pour comprendre et agir ensemble !


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Deuxième édition des Mots Délivrent, le festival littéraire du café-lecture le Remue-Méninges  

Pour la deuxième fois, le café-lecture stéphanois investit ses locaux et tourne sa programmation vers la lecture, l’écriture mais pas que ... pour un festival gratuit, ouvert à tous et trans-artistique du 15 au 18 novembre