Informations globales   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Des soutiens à notre lutte depuis d’autres pays...




De Francfort à Montréal en passant par la Grèce, les soutiens internationaux à la lutte en cours en France nous arrivent. De quoi se redonner du baume au cœur pour la journée de mobilisation de Jeudi 28 Avril.


Le 19 avril en début de soirée, autour de 100 personnes ont manifesté en solidarité avec la jeunesse en lutte en France au cours d’une manif sauvage à travers le quartier de Bockenheim, puis ont attaqué le consulat de France. Pour lire la suite du récit vous pouvez vous rendre sur le site de Contra Info..

Occupation du consulat de france a montreal par le Workers’ union

A Montréal ce sont des syndicats de travailleureuses, choqués de la répression que subissent nos manifestations, qui ont occupé le Consulat Général de France à Montréal en signe de solidarité et de combat. La suite du récit surParis-luttes.info

Des camarades grecs, nous ont envoyé par le biais du site attack.org ce magnifique message de soutien :

Chèr-es camarades,

Vos mobilisations constituent le phare pour toute la jeunesse de l’Europe, qui, aujourd’hui est frappée de l’attaque des gouvernements réactionnaires et néolibérales, ainsi que de l’Union Européenne et du FMI. Avec cette lettre nous voulons exprimer notre solidarité internationaliste indéfectible. Nous voulons apprendre par vos luttes, coordonner notre pas avec le votre.

Vos luttes, qui n’hésitent pas devant l’état d’urgence et la répression violente que subissent vos manifestations, sont aussi nos luttes. Comme vous, nous sommes face à une situation de chômage permanent et de travail précaire. Notre jeunesse est forcée à l’émigration à la recherche d’une vie meilleure. Tous ceux qui restent, nous sommes incapables d’être économiquement indépendants, de s’amuser, de s’éduquer, d’aimer, de vivre. La jeunesse constitue le cobaye de leur politique. Alors qu’ils essayent d’exploiter nos facultés au maximum, en même temps la majorité de notre génération se trouve face au chômage et dépérissement de nos capacités et notre créativité. Leur but est que nous travaillons sous les pires conditions, dans des travaux précaires, sans aucune sécurité. La loi El Khomri s’aligne parfaitement à ces préoccupations et nous rappelle les mesures adoptées en Grèce depuis le début de la crise économique. Et cela démontre que l’attaque se passe partout malgré les différentes vitesses avec lesquelles elle est est promue. Et si aujourd’hui c’est vous qui êtes le cible, au prochain virage ça sera nous.

Nous luttons donc avec vous, car, comme vous dites “on vaut mieux que ça”. Nous vous remercions de nous avoir rappelé que rien n’est encore perdu. La victoire de cette lutte dépasse les frontières françaises et nous encourage à suivre notre lutte.

En ce moment, en Grèce, alors qu’en Europe se lèvent des murs aux réfugiés que les politiques de l’UE, des USA et des gouvernements, notre avec la jeunesse au premier rang, montre sa solidarité indéfectible. On lutte contre le racisme et le fascisme. On revendique des frontières ouvertes en Europe, asile, protection et logements pour tous et on s’oppose aux expulsions et aux réadmissions des réfugiés vers la Turquie. Nous essayons de créer des relations de solidarité, d’ouvrir des chemins vers l’égalité, en édifiant des espaces de liberté pour nos luttes communes.

Parallèlement à ce combat, on lutte aussi contre le projet de loi contre la sécurité sociale, ainsi que contre toutes le mesures d’ austérité que prépare notre gouvernement avec l’UE et le FMI. Nous luttons pour que le gouvernement de SYRIZA n’apporte pas son projet El Khomri, comme elle projette déjà.

Nous n’oublions pas qu’il y a 10 ans, vos mobilisations contre la loi “sur l’égalité des chances” et le CPE ont inspiré le mouvement de la jeunesse en Grèce. Du mouvement étudiant en 2006-07, la révolte de décembre 2008 après l’assassinat du jeune Grigoropoulos, le soulèvement des ouvriers en 2010-12 et jusqu’au NON massif au référendum de l’année dernière, la jeunesse grecque a laissé son héritage aux luttes de notre peuple. A travers tout cela nous avons appris qu’afin que les luttes puissent gagner, elles doivent avoir des objectifs précis pour qu’elles ouvrent le chemin vers le renversement total.

Et ces objectifs doivent se diriger vers le renversement de leurs préoccupations de nous rendre une jeunesse du chômage et de la précarité, une génération sans futur. Malgré les allégations des partis politiques et des médias, nous pouvons tous travailler avec des salaires satisfaisants. Nous pouvons tous avoir de la sécurité sociale. Nous pouvons tous travailler dans des conditions humaines et avec des relations de travail stables. Il suffit que le patronat, les gouvernements, l’UE et leurs politiques payent.

Pour que tout cela soit possible, l’initiative doit se trouver aux vrais organes du mouvement et non pas dans les bureaucraties syndicales, qui rentrent au dialogue avec les gouvernements. Enthousiasmés, nous avons vu comment vous avez imposé vos mobilisations continues, comment vous avez choisi l’auto-organisation, les AGs, contre la logique de négociation des directions syndicales. Enthousiasmés, nous avons vu que vous avez refusé les propositions pour une “amélioration” du projet de loi et vous avez décidé de continuer à revendiquer le retrait total de la loi El Khomri.

Notre lutte doit durer activement jusqu’à la victoire. Et, justement, en n’adoptant pas la logique des mouvements symboliques, nos combats aboutissent que quand on obtient ce qu’on revendique. On intensifie, donc, jusqu’au renversement de ces politiques ; on intensifie, avec des mobilisations actives, jusqu’à ce qu’on impose notre droit.

On considère que ces critères non seulement vous les adoptez mais vous les enseignez à toute la jeunesse de l’Europe. C’est donc important que votre lutte remporte la victoire. Car on considère que c’est notre lutte aussi. Et elle montrera que nos adversaires ne sont pas invincibles ! Votre lutte donnera le signal pour le soulèvement internationaliste de toute la jeunesse européenne. Soyez sûrs que nos jours arrivent aussi. Les jours quand la jeunesse grecque et européenne montrera sa force, sa combativité, sa détermination à vivre dans un monde meilleur. Les jours quand tous ceux qui nous veulent subis, payeront pour la misère que nous vivons aujourd’hui. Pour tous les réfugiés qui se sont noyés dans la Méditerranée, pour ceux qui cherchent un travail pour survivre, pour tous ceux qui travaillent pour rien. Et ces jours-là, on commencera à bâtir notre société, sans exploitation, pauvreté, guerre et racisme avec le seul critère, non pas du profit de quelques uns, mais des besoins des peuples. Nous donnons ces combats avec enthousiasme et sans peur, ayant toujours en tête ce que vous avez écrit aux murs de la Sorbonne :

La Sorbonne, lutte contre la loi travail


“La situation est excellente ! Où disperserons-nous les cendres du vieux monde ?”

Nous vaincrons !

Des salutations de camarades,

ELEVE INSOUMIS
COORDINATION NATIONALE DE L’UNITE DE GAUCHE
RESEAU DE JEUNESSE DE GAUCHE
ATTACK au chômage et à la précarité
BLOCK IT ! jeunes contre la nouvelle loi sur la sécurité sociale
MOUVEMENT PARTAGÉ DE LA GAUCHE INDEPENDANTE aux Universités
LANTZA / rassemblement des travailleurs au tourisme et à l’alimentaire

Réseau des Soldats Libres SPARTACUS

ps : Notre pensée et avec vous et vos luttes. Le 13 avril nous serons aussi dans la rue, à la manifestation de notre jeunesse contre la loi sur la sécurité sociale et les politiques du gouvernement et de l’UE

Pour faire honneur à toutes les personnes à travers le monde qui nous regarde et nous soutienne, qui souffrent elles aussi de la misère capitaliste, soyons plus déterminées que jamais pour cette semaine de mobilisation qui s’annoncent avec le Jeudi 28, et le dimanche 1er Mai.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES "

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Conférence « L’Europe vue d’Algérie »

Auteur de l’ouvrage L’Algérie face à la catastrophe suspendue. Gérer la crise et blâmer le peuple sous Bouteflika (1999-2014) (Karhala, 2019), Thomas Serres donne une conférence sur le regard porté en Algérie sur l’Europe. À l’Université Jean Monnet (77 rue Michelet, campus Tréfilerie), le jeudi 12 septembre.


Informations globales   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

[Grèce] Escalades des violences policières dans le quartier d’Exarcheia

Durant sa campagne, le nouveau premier ministre grec Mitsotakis avait annoncé vouloir « nettoyer le quartier d’Exarcheia en un mois ». Cette menace a été mise à exécution dès le 26 août avec l’expulsion de quatre lieux occupés en solidarité avec les migrants. Depuis, le quartier vit sous occupation policière et est la cible de véritables exactions. Retrouvez ici une compilation d’articles publiés sur le blog de Yannis Youlountas.


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

G7-EZ – C’est parti !!

En direct-live du contre-sommet à Hendaye, des reporters des sites MUTU proposent chaque jour quelques nouvelles en photos et/ou récits du contre-sommet.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Diophonie #7 le 25 août !

La 7e Diophonie se tiendra le dimanche 25 août 2019, à partir de midi jusqu’au soir, aux Guinguettes de Couriot !


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

G7 à Biarritz : programme du contre-sommet et des mobilisations

Le sommet du G7, qui réunit les chefs des sept États parmi les plus riches de la planète, se tient à Biarritz du 24 au 26 août, sous la présidence de la France. Plusieurs évènements sont organisés contre cette réunion : des manifestations et rassemblements les 24 et 25 août ainsi qu’un contre-sommet et un village des alternatives du 21 au 23 août.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Diophonie #6 le 26 juillet !

Soirée berbère exceptionnelle vendredi 26 juillet 2019 à 20h au 17 : folk DIY de l’Atlas à Sainté !
Radio Dio et le 17 s’associent pour vous proposer un concert rare : le Duo 100% berbère de Lahcen Akil et Imdukal’N’El Hussain Safir, deux musiciens des montagnes de l’Atlas marocain, en tournée française. Ils chantent leurs vies et leurs culture dans tout ce qu’elles ont de poétique et de politique...
Ils seront précédés du duo surprise « Vitesse et Précipitation » (violon-banjo-voix).


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !

Un appel du collectif G7 BLOKATU en cinq langues (français, basque, anglais, espagnol, allemand) à bloquer le sommet du G7 du 24 au 26 août prochains à Biarritz.
"Dès aujourd’hui, nous invitions celles et ceux que l’espoir d’un monde meilleur anime à nous rejoindre. Ensemble, imaginons et organisons des actions qui empêcheront les puissants de ce monde de se pavaner en toute impunité. Barrons-leur la route pour dégager d’autres chemins.
Peuples d’ici et d’ailleurs, vous, nous, soyons des milliers à les encercler, les isoler, les empêcher !
La violence est de leur côté, la justice du nôtre."


Informations globales   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

[Oulx] Appel à la solidarité contre les répressions à la frontière franco-italienne

Située à dix km de la frontière italienne, Oulx est un carrefour obligé sur la route vers la France. Depuis décembre, la Casa Cantoniera Occupata est un lieu autogéré pour toutes celleux qui veulent s’organiser contre le dispositif frontalier, pour celleux qui veulent le franchir ou le détruire. La Casa a besoin d’aide et lance un appel à toutes celleux qui ont envie d’agir, dès maintenant et pour tout l’été.


Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soutien aux mobilisations en Algérie : quinzième rassemblement à St-Étienne

Alors qu’en Algérie la contestation ne faiblit pas pour réclamer la fin du système que symbolisait l’ancien chef de l’État Bouteflika, la solidarité continue à s’exercer à l’étranger. Dimanche 16 juin se tenait à Saint-Étienne le quinzième rassemblement en soutien au peuple algérien.


Saint-Étienne et alentours La dérive   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Luttes en Grèce - Rencontre avec des membres de Rouvikonas

A l’occasion d’une tournée en France et en Belgique, des militants de Rouvikonas viendront à Saint-Étienne, au lieu autogéré La Dérive (91 rue Antoine Durafour) le mercredi 5 juin à 19h.
Comment résister face au durcissement des régimes politiques en Europe ? Comment sortir du capitalisme et de la société autoritaire ? Sur quelles bases créer des convergences de luttes ? Que propose Rouvikonas ?


Dans la thématique "LOI TRAVAIL (2017 - 2018) "

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Rendu du procès de la loi travail : deux camarades relaxé.es, deux camarades condamné.es

Jeudi dernier (13 juin) avait lieu le dernier procès concernant le mouvement de la loi travail, après un énième report. Quatre personnes étaient inculpées essentiellement pour des dégradations lors de manifestations - œufs de peinture ou tags. Le délibéré est tombé hier.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation solidarité avec les inculpé.e.s 42 de la loi travail

Le comité de soutien des inculpés du mouvement contre la loi Travail dans la Loire appelle à une Manifestation jeudi 7 mars 2019 à 11h30 devant la Bourse du Travail de Saint-Étienne suivi d’un rassemblement le même jour devant le TGI de Saint-Étienne à 13h.


Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON

Communiqué des huit inculpé.e.s de la loi travail

Le jeudi 7 mars 2019 aura lieu au Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne, l’audience où nous serons jugé-es pour des faits en lien avec le mouvement contre la Loi Travail du printemps 2016. Nous sommes accusé-es de dégradations que nous aurions commises lors des manifestations de ce mouvement.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Loi Travail : la répression continue

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Fête de soutien aux inculpé-es de la loi travail

Printemps 2016 : de nombreuses manifestations festives, déterminées, rassemblent des centaines de personnes dans les rues de Sainté pour s’opposer à la loi travail et à son monde. Depuis, avec ses images de vidéosurveillance, ses GAV et ses convocations, la justice poursuit et condamne celles & ceux qu’elle identifie comme auteur-es d’actions. Nous vous proposons de se retrouver pour une soirée de soutien.


Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON

La répression, les procès, ça continue...

Huit personnes (pas moins !) seront jugées dans un nouveau procès le 13 septembre 2018 au TGI de Saint-Étienne, pour des faits reprochés lors de manifestations contre la loi travail du printemps 2016.
Une réunion publique est proposée pour en discuter, s’organiser pour réagir : jeudi 24 mai à 18h, à la Bourse du travail (salle 66).


Saint-Étienne et alentours Papillon   REPRESSION - PRISON

[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13e mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à « un agent dépositaire de l’autorité publique » et écope de quatre mois de prison avec sursis.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT 42] Jeudi 16 novembre 2017 lois Macron, loi des patrons… collectivement, faisons reculer le gouvernement et le patronnat

Journée nationale interprofessionnelle et intersyndicale de grève et de manifestations :
- ST ETIENNE : 10H30 Place Jules Ferry (Statue de la Liberté en dessous de Centre 2)
- ROANNE : 10H30 Université Avenue de Paris


Opinions   GENRE - FEMINISME

Féministes, au travail !

Tract diffusé lors de la manif du 19/10 à Saint-Étienne
Aujourd’hui, en 2017, à compétences et qualifications égales, les femmes gagnent en moyenne un quart de moins que les hommes. Le système de valeurs patriarcales fait que des métiers, occupés majoritairement par des femmes, tels que le ménage, l’aide à la personne, l’éducation des enfants, et les activités associatives et culturelles (notamment les contrats aidés) ne sont pas reconnus comme des emplois produisant une valeur économique et sociale importante. Les formations à la plupart de ces emplois sont sommaires (les femmes sauraient « naturellement » les faire), les salaires sont bas, les amplitudes horaires de travail trop longues, et très peu de reconnaissance sociale est accordée à ces secteurs pourtant essentiels à notre société...


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Manifestons le 10/10 contre les ordonnances, pour la défense des services publics

Face à l’ampleur des attaques du gouvernement contre le droit du travail, contre les classes sociales les moins aisées ou encore contre les services publics, les syndicats et le Front social appellent à une journée de mobilisation le mardi 10 octobre.


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Gilets Jaunes - Acte 50 : Appel à manifestation nationale à Saint-Étienne  

Depuis plusieurs semaines, l’appel circule sur les différentes plate-forme GJ de la Loire et d’ailleurs. Pour cet acte 50, les GJ de Saint-Étienne appellent à converger sur la ville aux sept collines pour un retour aux sources ! On reprend les bonnes habitudes : rendez-vous samedi 26 octobre à 13h au rond-point de Monthieu et à 14h place du Peuple. Tou.te.s ensemble ! On lâche rien !


MEMOIRE
Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « Ici on noie les Algériens ! »  

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins. Cette manifestation rassemble environ 30 000 personnes.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Rassemblement pour les personnes sans logement  

Depuis avril 2019, des personnes se battent à Saint-Étienne pour le simple droit à un logement digne. Depuis avril 2019, les pouvoirs publics à qui devrait incomber cette tâche restent - à une exception près - sans réaction, dans l’indifférence voire dans le mépris total. Depuis avril 2019, un collectif de lutte s’est créé pour tenter de faire face à cette urgence. Le collectif des habitants de la bourse appelle les Stéphanois.es à un rassemblement de solidarité, samedi 19 octobre à 14h, place du Peuple à Saint-Étienne.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Détruire le capital : un combat vital  

L’heure n’est pas à une écologie de comptoir où on culpabiliserait ceux qui ne font pas le tri, l’heure est à une écologie radicale. On ne peut pas continuer dans un monde capitaliste, il faut s’attaquer aux racines du problème et arrêter de se contenter des guirlandes aux arbres. Continuer avec la surproduction, l’exploitation animale, à vivre dans la société du pétrole, c’est ne pas s’attaquer à la base du problème.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Taclons Puma - 2e round  

Journée d’Action Internationale contre le sponsoring de Puma organisée par le collectif stéphanois de soutien au peuple Palestinien‎.
BDS42 reprend du service mercredi prochain. Ce 16 octobre à partir de 16h30, place du peuple, nous organisons un rassemblement pour la seconde action internationale contre Puma et dans le but de dénoncer leur sponsoring de la fédération israélienne de football.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Appel à témoin suite à l’agression policière raciste du 28 septembre  

Appel à témoins concernant l’agression policière raciste ayant eu lieu rue Rouget de Lisle dans la nuit du 28 septembre.
Comme le racontait un texte publié il y a peu sur Numéro zéro, deux personnes noires ont été agressées par des policiers stéphanois dans la nuit du 28 au 29 septembre. Les forces de l’ordre les ont violemment frappées, humiliées, et ont eu à leur égard des propos et comportements extrêmement racistes et choquants.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Déclaration de la Commune Internationaliste du Rojava  

Alors que Donald Trump a annoncé le retrait rapide des soldats présents dans la région, le président de la Turquie Erdogan en a profité pour menacer d’une opération militaire. Opération lancée hier ; quatre villes subissent des bombardements aériens de l’armée turque. Le but pour Erdogan : éradiquer les forces kurdes et leurs alliéEs en place dans la région du Rojava et éradiquer toute velléité d’émancipation des peuples. Le peuple kurde du Rojava lance un appel à la mobilisation.


ANTIFASCISME
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos  

Antonin Bernanos est un militant antifasciste autonome. Incarcéré durant près de deux ans suite à l’affaire de la voiture de police brûlée Quai de Valmy en 2016, il est de nouveau en détention – provisoire – depuis six mois suite à la plainte d’un hooligan d’extrême-droite dont le groupe a été mis en déroute lors d’une confrontation de rue avec des antifascistes. Dans cette lettre, Antonin revient sur l’infiltration des groupes d’extrême-droite durant la phase initiale du soulèvement, et sur la manière dont celle-ci s’articule étroitement avec la stratégie répressive de l’État – qu’il s’agisse de répression policière ou de propagande médiatique.


REPRESSION - PRISON
[Courrier Parloir Hélicoptère] Partage d’experiences et d’outils sur le soutien aux personnes incarcérées  

Lancement de la plateforme Courrier Parloir Hélicoptère pour référencer et partager des expériences et des outils de soutien aux personnes incarcérées.
Nous sommes un petit groupe de personnes qui avons et avons eu des proches incarcéré-es et on a rencontré des difficultés à communiquer avec elleux – ce qui nous a amenés à nous poser des questions sur les outils à mettre en place pour lutter contre l’isolement des personnes incarcérées.


GENRE - FEMINISME
[CNT Femmes Libres Sainté] Présentation et Brochure d’octobre 2019  

« CNT Femmes Libres » est un outil non-mixte de lutte contre les violences patriarcales sur les lieux de travail, dans les pratiques syndicales, dans l’espace privé ou public.


REPRESSION - PRISON
IanB, membre de Désarmons-les ! revient sur son arrestation à Montpellier le 28 septembre 2019  

Samedi 28 septembre, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, IanB, membre du collectif Désarmons-les !, s’est fait violemment interpeller. On nous relate plusieurs faits de violences au même endroit : des coups de matraque qui visaient une observatrice LDH et des personnes qui, dans le passé, ont déjà été mutilées ou blessées par la Police. On nous relate un contexte très violent, anxiogène et paniquant. Dans cette lettre IanB revient sur son interpellation et sur le sentiment d’injustice et de colère qui l’a envahi à sa sortie de garde à vue et sur cette brutalité d’État qui se banalise.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Agression raciste de la part de la police stéphanoise  

Un habitant de la ville a envoyé son témoignage dans lequel il dénonce une agression raciste de la part de la police stéphanoise. Ces faits se sont produits ce week-end et il est primordial de les faire connaître. En effet, ce genre d’agressions de la part des forces de l’ordre n’est pas rare et il faut les dénoncer par tous les moyens !