Informations globales   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Des soutiens à notre lutte depuis d’autres pays...




De Francfort à Montréal en passant par la Grèce, les soutiens internationaux à la lutte en cours en France nous arrivent. De quoi se redonner du baume au cœur pour la journée de mobilisation de Jeudi 28 Avril.


Le 19 avril en début de soirée, autour de 100 personnes ont manifesté en solidarité avec la jeunesse en lutte en France au cours d’une manif sauvage à travers le quartier de Bockenheim, puis ont attaqué le consulat de France. Pour lire la suite du récit vous pouvez vous rendre sur le site de Contra Info..

Occupation du consulat de france a montreal par le Workers’ union

A Montréal ce sont des syndicats de travailleureuses, choqués de la répression que subissent nos manifestations, qui ont occupé le Consulat Général de France à Montréal en signe de solidarité et de combat. La suite du récit surParis-luttes.info

Des camarades grecs, nous ont envoyé par le biais du site attack.org ce magnifique message de soutien :

Chèr-es camarades,

Vos mobilisations constituent le phare pour toute la jeunesse de l’Europe, qui, aujourd’hui est frappée de l’attaque des gouvernements réactionnaires et néolibérales, ainsi que de l’Union Européenne et du FMI. Avec cette lettre nous voulons exprimer notre solidarité internationaliste indéfectible. Nous voulons apprendre par vos luttes, coordonner notre pas avec le votre.

Vos luttes, qui n’hésitent pas devant l’état d’urgence et la répression violente que subissent vos manifestations, sont aussi nos luttes. Comme vous, nous sommes face à une situation de chômage permanent et de travail précaire. Notre jeunesse est forcée à l’émigration à la recherche d’une vie meilleure. Tous ceux qui restent, nous sommes incapables d’être économiquement indépendants, de s’amuser, de s’éduquer, d’aimer, de vivre. La jeunesse constitue le cobaye de leur politique. Alors qu’ils essayent d’exploiter nos facultés au maximum, en même temps la majorité de notre génération se trouve face au chômage et dépérissement de nos capacités et notre créativité. Leur but est que nous travaillons sous les pires conditions, dans des travaux précaires, sans aucune sécurité. La loi El Khomri s’aligne parfaitement à ces préoccupations et nous rappelle les mesures adoptées en Grèce depuis le début de la crise économique. Et cela démontre que l’attaque se passe partout malgré les différentes vitesses avec lesquelles elle est est promue. Et si aujourd’hui c’est vous qui êtes le cible, au prochain virage ça sera nous.

Nous luttons donc avec vous, car, comme vous dites “on vaut mieux que ça”. Nous vous remercions de nous avoir rappelé que rien n’est encore perdu. La victoire de cette lutte dépasse les frontières françaises et nous encourage à suivre notre lutte.

En ce moment, en Grèce, alors qu’en Europe se lèvent des murs aux réfugiés que les politiques de l’UE, des USA et des gouvernements, notre avec la jeunesse au premier rang, montre sa solidarité indéfectible. On lutte contre le racisme et le fascisme. On revendique des frontières ouvertes en Europe, asile, protection et logements pour tous et on s’oppose aux expulsions et aux réadmissions des réfugiés vers la Turquie. Nous essayons de créer des relations de solidarité, d’ouvrir des chemins vers l’égalité, en édifiant des espaces de liberté pour nos luttes communes.

Parallèlement à ce combat, on lutte aussi contre le projet de loi contre la sécurité sociale, ainsi que contre toutes le mesures d’ austérité que prépare notre gouvernement avec l’UE et le FMI. Nous luttons pour que le gouvernement de SYRIZA n’apporte pas son projet El Khomri, comme elle projette déjà.

Nous n’oublions pas qu’il y a 10 ans, vos mobilisations contre la loi “sur l’égalité des chances” et le CPE ont inspiré le mouvement de la jeunesse en Grèce. Du mouvement étudiant en 2006-07, la révolte de décembre 2008 après l’assassinat du jeune Grigoropoulos, le soulèvement des ouvriers en 2010-12 et jusqu’au NON massif au référendum de l’année dernière, la jeunesse grecque a laissé son héritage aux luttes de notre peuple. A travers tout cela nous avons appris qu’afin que les luttes puissent gagner, elles doivent avoir des objectifs précis pour qu’elles ouvrent le chemin vers le renversement total.

Et ces objectifs doivent se diriger vers le renversement de leurs préoccupations de nous rendre une jeunesse du chômage et de la précarité, une génération sans futur. Malgré les allégations des partis politiques et des médias, nous pouvons tous travailler avec des salaires satisfaisants. Nous pouvons tous avoir de la sécurité sociale. Nous pouvons tous travailler dans des conditions humaines et avec des relations de travail stables. Il suffit que le patronat, les gouvernements, l’UE et leurs politiques payent.

Pour que tout cela soit possible, l’initiative doit se trouver aux vrais organes du mouvement et non pas dans les bureaucraties syndicales, qui rentrent au dialogue avec les gouvernements. Enthousiasmés, nous avons vu comment vous avez imposé vos mobilisations continues, comment vous avez choisi l’auto-organisation, les AGs, contre la logique de négociation des directions syndicales. Enthousiasmés, nous avons vu que vous avez refusé les propositions pour une “amélioration” du projet de loi et vous avez décidé de continuer à revendiquer le retrait total de la loi El Khomri.

Notre lutte doit durer activement jusqu’à la victoire. Et, justement, en n’adoptant pas la logique des mouvements symboliques, nos combats aboutissent que quand on obtient ce qu’on revendique. On intensifie, donc, jusqu’au renversement de ces politiques ; on intensifie, avec des mobilisations actives, jusqu’à ce qu’on impose notre droit.

On considère que ces critères non seulement vous les adoptez mais vous les enseignez à toute la jeunesse de l’Europe. C’est donc important que votre lutte remporte la victoire. Car on considère que c’est notre lutte aussi. Et elle montrera que nos adversaires ne sont pas invincibles ! Votre lutte donnera le signal pour le soulèvement internationaliste de toute la jeunesse européenne. Soyez sûrs que nos jours arrivent aussi. Les jours quand la jeunesse grecque et européenne montrera sa force, sa combativité, sa détermination à vivre dans un monde meilleur. Les jours quand tous ceux qui nous veulent subis, payeront pour la misère que nous vivons aujourd’hui. Pour tous les réfugiés qui se sont noyés dans la Méditerranée, pour ceux qui cherchent un travail pour survivre, pour tous ceux qui travaillent pour rien. Et ces jours-là, on commencera à bâtir notre société, sans exploitation, pauvreté, guerre et racisme avec le seul critère, non pas du profit de quelques uns, mais des besoins des peuples. Nous donnons ces combats avec enthousiasme et sans peur, ayant toujours en tête ce que vous avez écrit aux murs de la Sorbonne :

La Sorbonne, lutte contre la loi travail


“La situation est excellente ! Où disperserons-nous les cendres du vieux monde ?”

Nous vaincrons !

Des salutations de camarades,

ELEVE INSOUMIS
COORDINATION NATIONALE DE L’UNITE DE GAUCHE
RESEAU DE JEUNESSE DE GAUCHE
ATTACK au chômage et à la précarité
BLOCK IT ! jeunes contre la nouvelle loi sur la sécurité sociale
MOUVEMENT PARTAGÉ DE LA GAUCHE INDEPENDANTE aux Universités
LANTZA / rassemblement des travailleurs au tourisme et à l’alimentaire

Réseau des Soldats Libres SPARTACUS

ps : Notre pensée et avec vous et vos luttes. Le 13 avril nous serons aussi dans la rue, à la manifestation de notre jeunesse contre la loi sur la sécurité sociale et les politiques du gouvernement et de l’UE

Pour faire honneur à toutes les personnes à travers le monde qui nous regarde et nous soutienne, qui souffrent elles aussi de la misère capitaliste, soyons plus déterminées que jamais pour cette semaine de mobilisation qui s’annoncent avec le Jeudi 28, et le dimanche 1er Mai.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES "

Saint-Étienne et alentours BDS 42   MOBILISATIONS - LUTTES / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Une mobilisation pour dire non à l’Eurovision 2019 en terre d’apartheid

Mardi dernier, vers 16h30, des militants Stéphanois du BDS ont rejoint les militants Lyonnais devant le siège de France 3. Ils ont demandé à ce que France Télévisions fasse valoir ses principes éthiques pour se retirer de l’Eurovision 2019. L’événement doit en effet avoir lieu à Tel Aviv en Israël, suite à la victoire en 2018 de Netta Barzilai, la chanteuse israélienne. Mais les militants, qui dénoncent l’instrumentalisation de la culture par Israël à des fins de normalisation d’une situation de colonisation, d’apartheid et de domination ethnico-religieuse n’entendent pas laisser cet événement s’organiser sans réagir.


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

[Vidéo] Soutien aux gilets jaunes depuis le Rojava

Les internationalistes et des habitant.e.s du Rojava ont envoyé plusieurs messages de solidarité aux membres du mouvement des gilets jaunes.
"Aux gilets jaunes, à celles et ceux qui manifestent, qui sont sur les barricades et blocages, qui occupent leurs lycées et leurs facs, qui sont en grève, qui s’organisent. Nous nous adressons à vous en tant que Commune Internationaliste depuis le Rojava, le Kurdistan de l’Ouest, au Nord de la Syrie. (...)


Saint-Étienne et alentours BDS 42   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection débat : La Clef du Sol

Organisée par BDS France Saint-Étienne, la projection du film « La Clef du Sol » aura lieu dimanche 20 janvier à l’amicale laïque de Tardy, à partir de 20h30. La réalisatrice Muriel Jacoub et la journaliste Annie Fiore, auteure de plusieurs livres sur la Palestine, seront toutes deux présentes pour le débat qui suivra le film. Le film aborde la question du droit au retour des palestiniens sur leurs terres d’origine, 70 ans après le partage de 1948 qui a vu l’amputation des terres palestiniennes et qui a engendré une épuration ethnique connue sous le nom de Naqba. Voyage entre camps de réfugiés, villages palestiniens détruits et témoignages de réfugiés de 48 qui espèrent toujours pouvoir retourner chez eux un jour. Entrée libre, buffet à prix libre dès 19h.


Saint-Étienne et alentours BDS 42   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection débat : Yallah ! Yallah !

Mercredi 9 janvier à 20h30, le film Yallah ! Yallah ! sera diffusé à l’amicale laïque de Tardy. Réalisé par les argentins Fernando Romanazzo et Cristian Pirovano, le film raconte la vie de sept palestiniens attachés au monde du football. Il montre leur passion pour ce sport, leurs activités quotidiennes, et les difficultés liées à la vie sous l’occupation israélienne. L’événement, organisé par BDS France Saint-Étienne, accueillera le réalisateur Fernando Romanazzo qui sera là pour animer le débat après le film. Entrée libre, buffet prix libre dès 19h.


Saint-Étienne et alentours BDS 42   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

« Désinvestissez des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne » : le message de militant.e.s stéphanois.e.s à AXA

Lundi, de 16 heures à 18 heures, les militants des droits des palestiniens se sont rassemblés devant une agence franchisée AXA de Saint-Étienne. Ils ont sensibilisé passants et clients sur les investissements problématiques de la maison mère dans des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne. Cette mobilisation se fait dans le cadre de la campagne internationale de désinvestissement menée par le BDS et qui a pour objectif d’instaurer une pression croissante sur l’État hébreu jusqu’au rétablissement intégral des droits des palestiniens.


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / LOGEMENT - SQUAT

Airbnb arrête le business dans les colonies illégales israëliennes

Décision d’Airbnb de quitter les colonies illégales d’Israël : une victoire partielle pour les droits humains et contre l’impunité.


Saint-Étienne et alentours BDS 42   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Des militant.e.s BDS Stéphanois.es disent non à l’instrumentalisation de la culture par Israël

Hier, mercredi 28 novembre, une dizaine de militants de BDS France Saint-Étienne se sont déplacés à Lyon pour dénoncer l’instrumentalisation de la culture par Israël. Ils ont rejoint les militants du Collectif 69 de Soutien au Peuple Palestinien pour dire non à cette stratégie qui consiste à redorer l’image d’Israël et vise à normaliser une situation d’occupation, de colonisation et d’apartheid. Au total, une cinquantaine de militants se sont positionnés devant La Maison de la Dance pour protester contre la venue de la Batsheva Dance Company qui se produit dans le cadre de la saison France/Israël 2018.


Saint-Étienne et alentours BDS 42   DISCRIMINATIONS - RACISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Salle comble pour « Fanon : hier, aujourd’hui » : vers une relecture critique du colonialisme ?

Le film dédié à Frantz Fanon a eu un grand succès vendredi 16 novembre. Retour sur l’œuvre de Fanon et sur les conséquences néfastes de la colonisation, de hier à aujourd’hui.


Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

France-Afrique : le dossier noir

La Françafrique au prisme de la Côte d’Ivoire. Rencontre avec Raphaël Granvaud, membre de l’association Survie à la librairie Lune et l’autre, mercredi 14 novembre à 19h.


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Résistance simultanée, sans frontières le 10 de chaque mois

Un appel sans frontières vient d’être publié sur Indymedia Athènes, lancé par Rouvikonas et des compagnons de luttes de plusieurs régions du monde : Grèce, Mexique, Espagne, France, Argentine, Algérie, Italie, Belgique, Canada, Allemagne...
Pour une journée de résistance simultanée, sans frontières, le 10 décembre 2018, contre le durcissement du capitalisme et de la société autoritaire.


Dans la thématique "LOI TRAVAIL (2017 - 2018) "

Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES

Nous ne voulons pas l’ersatz et la migraine !

De quelques considérations, dans lesquelles nous ne communiquerons pas sur la pseudo-violences de quelques manifestants lors de la manifestation parisienne du 14 juin 2016, mais où nous essaierons de contribuer modestement à la lutte en cours.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Foot de rue, contre l’UEFA, contre la Loi Travail

RDV Place du Peuple, Samedi 25 juin 2016 à 16h
Nous relayons ici le message reçu d’une mystérieuse organisation, le FFRAP (Front des Footballeur-euses Radicalement Anticapitalistes et Populaires).


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Suivi de la mobilisation contre la loi Travail et son monde, à Sainté

Du 6 au 19 juin 2016
Déjà 3 mois que nous sommes mobilisé-e-s contre la loi Travail et son monde sur Saint-Étienne et sa région, comme partout ailleurs en France. Beaucoup de rencontres, de moments partagés qui nous renforcent et nous motivent plus que jamais. Continuons cette lutte, uni-e-s, nombreux-ses et déters !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Violences policières contre les cortèges syndicaux et les manifestants

Le droit de manifester directement remis en cause par l’État
Nous apportons notre soutien à l’ensemble des personnes injustement interpellées, gardées à vue, condamnées, ou en attente de procès pour avoir osé exprimer leur refus d’une loi scélérate.
En particulier, aux 4 militant-e-s (convoqué-es au tribunal le 13 juillet) à celui de la CGT des territoriaux de St-Etienne (gardé à vue suite à la manif du 14 juin à Paris dont le procès est prévu pour le 27 juillet), aux 3 militants condamnés le 3 juin avec qui nous menons des luttes depuis plusieurs années à St Etienne.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

À Lyon ce matin, la justice administrative bafoue le droit de grève, que ne ferait-t-on pas pour l’Euro 2016 ?

Après la météo, ce sont maintenant les Fan Zones qui servent de prétexte à briser la grève. Comme à St-Etienne où le maire assignait ce mercredi 8 juin au Tribunal Administratif de Lyon les agent.es municipaux en grève bloquant un centre technique municipal. Tribunal qui, en fin de journée, a étrangement ordonné l’évacuation du piquet de grève. Retour sur cette situation rocambolesque.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

« Le mot d’ordre ? Tous dans la rue ! »

Rencontre avec les grévistes du CTM
Nous sommes allés à la rencontre de grévistes du Centre Technique Municipal de Saint Étienne, mercredi 8 juin en fin d’après-midi. De nombreuses personnes étaient présentes en soutien à ce même moment, suite à la décision de justice du T.A. de Lyon de faire évacuer le piquet de grève.


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES

Si une force découvre son propre nombre...

Lycéens, étudiants, salariés, chômeurs, retraités, syndiqués, révolutionnaires, électrons libres, nous nous sommes retrouvés à [contrer ensemble une loi]. Comment avons-nous pu franchir tous les obstacles jusqu’ici ? Parce qu’une charge bien plus explosive que cette seule opposition nous en a donné la puissance. De cela, tout le monde est convaincu.


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour une coordination nationale de lutte les 11 et 12 juin à Paris

Mobilisation nationale contre la Loi « Travail ! »
Dans la perspective de la journée de mobilisation nationale du mardi 14 juin et en réponse à l’appel d’Ales pour une coordination nationale des assemblées de luttes, nous appelons à se retrouver le samedi 11 à partir de 10h à la fac de Nanterre pour une journée d’assemblée consacrée à un retour sur les différentes expériences locales de luttes et de mise en perspectives du mouvement contre la loi Travail et son monde.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la Loi « Travaille ! » la mobilisation continue

Compte rendu et appels à action
Les dernières semaines la mobilisation contre la loi « travaille ! » a pris une nouvelle tournure dans la région stéphanoise. Outre une manifestation festive et offensive jeudi dans les rues du centre ville, la CGT avait appelé à des actions de blocage et des rassemblements de soutien tout au long de la semaine. Dans les jours qui viennent on reste mobilisé’es contre cette loi anti-sociale et le monde capitaliste qui l’engendre.


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES

Appel pour une coordination nationale des assemblées de lutte

La dynamique du mouvement contre la Loi travail repose essentiellement sur l’initiative de regroupements de personnes s’organisant de manière autonome. Nous pensons que nous avons besoin de réfléchir et construire les outils communs de cette autonomie, et qu’une coordination des assemblées de lutte pourrait renforcer le rapport de force nécessaire au retrait pur et simple de la Loi travail.


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien aux décrocheurs de portraits  

Faisons le procès des responsables de l’écocide qui menace l’humanité, mardi 17 décembre à l’occasion du procès de Vincent BONY.


MOBILISATIONS - LUTTES
Retour sur les manifestations et actions du 5, 6 et 7 décembre  

Ces derniers jours de mobilisation contre la réforme des retraites ont été riches en événements. Gilets jaunes, syndicalistes (ou pas), précaires, étudiant.es, lycéen.ne.s... De nombreux stéphanois.es ont pris la rue ces trois derniers jours. Retour en images.


MOBILISATIONS - LUTTES
Contre la réforme des retraites : nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre  

Contre le projet de retraite par points, pour un système de retraite et un monde solidaire, nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre 2019.
RDV 10h30 devant la gare de Châteaucreux à Saint-Étienne et à 10h30 Pont du Coteau à Roanne.


REPRESSION - PRISON
Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986, Malik Oussékine assassiné par deux voltigeurs de la police  

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986 à Paris, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers « voltigeurs » motocyclistes. Un anniveraire d’autant plus sinistre que les redoutables « voltigeurs », après avoir été interdits à la suite de leur forfait contre Malik Oussekine, ont été officiellement réintroduits en mars 2019. Et ont bien vite renoué avec les pratiques d’alors (lire ici).


MOBILISATIONS - LUTTES
Suivi du mouvement contre la réforme des retraites  

Blocages, piquets de grève, Assemblées générales, actions, manifestations, etc. La journée du 5 décembre qui a réuni plus de 22000 personnes dans les rues de Saint-Étienne va, semble-t-il, marquer le début d’une période riche en événements. Tentative de centralisation de toutes les informations liées au mouvement contre la réforme des retraites à Saint-Étienne.


MEDIAS
5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !  

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute quelque chose qui aura un air de révolution...


TRAVAIL - PRÉCARITÉ
C’est quand qu’on arrête ?  

La bloggueuse de bande dessinée féministe (mais pas que) Emma a proposé une synthèse, sous forme de BD, des dossiers militants qui existent sur la retraite pour expliquer le nouveau projet de retraite inventé par Macron et Delevoye.


MOBILISATIONS - LUTTES
1947 : la « révolution » à Saint-Étienne  

À la fin de l’année 1947, les grèves se multiplient, à Saint-Étienne comme ailleurs, préfigurant la grande grève des mineurs de 1948. Elles culminent avec le rassemblement du 29 novembre, aux abords de la Préfecture.


REPRESSION - PRISON
[Grenoble] Retour sur l’opération de fichage et perquisition menée le 26 novembre  

Mardi 26 novembre, à partir de six heures du matin, six lieux alternatifs de Grenoble et ses alentours se sont fait perquisitionner. ZAD, squat ou colocation, personne n’a été épargné.
Le prétexte officiel est d’enquêter sur les incendies qui se produisent dans le département depuis deux ans. Une fois de plus, ce sont les milieux autonomes, libertaires, féministes ou écologistes qui sont visés.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mutiler oui, mais local !  

Le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business, et dans la Loire les usines qui se battent pour répondre aux appels à mutiler de la police nationale ne manquent pas. Petit retour sur un contrat local et bien juteux.


MOBILISATIONS - LUTTES
Et tout le monde attend le 5 décembre !  

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Parce qu’il est nécessaire que cette première date soit massive et déterminée, nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


MOBILISATIONS - LUTTES
Soutenons Anas et sa famille  

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


LOGEMENT - SQUAT
Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement  

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


LOGEMENT - SQUAT
La mairie de St Etienne dit qu’elle brûle pour éviter d’aider des enfants !  

Dans le parc du Musée de la Mine à Saint-Étienne vivent depuis plusieurs mois 7 familles d’origine roumaine, dont environ 25 enfants. Pour réclamer de l’aide aux pouvoirs publics qui demeurent sourds malgré les températures négatives, elles ont occupé le hall de la Mairie aujourd’hui. La réponse a été tonitruante.


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.