Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / LOGEMENT - SQUAT

Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au Lieu-dit




Un lieu n’est rien sans vie, on ouvre tout ! Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au LIEU-DIT, École occupée au 6 rue Baptiste Marcet, la Métare, Saint-Étienne.


Pourquoi le Lieu-dit ?

Avril 2016 : Fin du plan d’urgence hivernal, cinq familles qui dormaient dans un gymnase sont (re)mises à la rue. Ne reculant devant rien, la mairie déroge même à ses obligations légales et leur refuse la domiciliation. Sans boîte aux lettres et empêchés d’accéder à leurs droits fondamentaux ces personnes sont baladées. De squats en campements, de campements en terrains vagues, la chasse aux Rroms s’organise. Après plusieurs jours d’intimidation sur le campement du parc Couriot, de menace de garde à vue, la police municipale profite de l’absence des familles pour saisir l’ensemble de leurs affaires (couvertures, tentes, cartables, vêtements...) sous prétexte « d’abandon sur la voie publique ». À la même période, à peu près, des Stéphanois de diverses origines et de divers âges se retrouvent place Jean Jaurès, passent la Nuit Debout et ont vent de ces événements. Dans ce contexte, s’agrègent des groupes, des individus, des groupes d’individus, se forme une en-vie. Une en-vie de lieu, un lieu pour faire venir des gens qui n’en ont pas et qui risquent gros à avoir lieu, c’est-à-dire à exister. Un lieu aussi pour s’émanciper, vivre d’autres modes d’habitation, s’auto-gérer. Habiter les lieux et non seulement habiter dans les lieux. Et puis au même moment, mais déjà un mois avant, un an avant, cinq ans avant, une école publique. Vide et vacante. Au milieu d’un quartier dit ZUS, zone urbaine sensible.

Un jour de mai, la police découvre que l’école vide est pleine de gens. Des gens dehors, des gens dedans. Et puis, quand la police est partie, les gens dehors et les gens dedans posent des chaises sous le porche, se retrouvent, prennent un café. Et les voisins, qui ne sont plus privés du lieu public, passent. Certains repassent. Entrent. Amènent des meubles, du thé, des matelas. Des outils circulent. On défriche un terrain de foot, on plante un jardin. On joue. On dort, on habite, on bricole, on cuisine, on parle. On se rencontre. On veut en faire un lieu commun, plein d’activités telle qu’une bibliothèque, un atelier, une zone de gratuité, un p’tit ciné, une laverie, un espace de réunions, tout ça sans subvention.

Oui mais, le 17 mai le procès a eu lieu. Le verdict est pour le 30 mai. Taxés d’une ATTEINTE INTOLERABLE AU DROIT DE PROPRIÉTÉ, nous risquons l’expulsion immédiate ! Mais tu sais quoi Perdriau ? Fallait nous expulser plus tôt ! Ici on a eu le temps de vivre, de parler, d’écrire, de projeter, de créer, de faire l’amour, de boire, de laver, de construire, de semer. Et ces 10 JOURS restants, ça nous donne encore le temps de jouer, de bringuer, d’accueillir, de rire, de danser, de manger nos radis, d’ouvrir, d’inviter, d’exposer et tous les trucs qu’on a déjà faits ou pas encore pensés. Tous les trucs que nous, ce nous qui grandit chaque jour, auront en-vie de faire. Surtout, nous l’avons construit ce nous et ce nous ne sera pas expulsé, fermé, scellé, emmuré. Ce nous ira ailleurs, dans un ou plusieurs ailleurs. Ou se dissoudra dans la population. Tu nous retrouveras Gaël, dans d’autres lieux, urbains ou champêtres (ZAD partout !), dans les files d’attente de la CAF, dans les manifs et les blocages (Loi travail, retrait total !), dans les cinémas et les boulangeries, dans les ateliers ou sur les trottoirs désignés, dans les vernissages et les crémaillères, dans les temps périscolaires (précaires), dans les bars et au Mixeur (consom’acteurs), dans les cocktails et dans les poubelles (gâchées). Face au vide organisé de l’espace que la pub nique, nous ouvrirons tout pour créer l’utopie, le bon lieu. Nous ne demandons rien, ne pétitionnons personne, nous ouvrons les portes et les fenêtres pour toutes celles qui voudront vivre, s’essayer, donner leur avis et l’appliquer. Nous prendrons de la place. Car ce qui gêne les pouvoirs privants, ce n’est pas le squat, pas vraiment. Ça ne les gêne pas ces messieurs-dames, pas vraiment, que nous soyons sur un terrain boueux, que nous squattions discrètement des appartements, que nous campions là où ils ne souhaitent pas particulièrement bétonner pour la mobilité. Ce qui les gêne c’est que nous vivions là où nous avons choisi de vivre, des espaces grands, à construire, sur un hectare de terrain, avec des fenêtres, et même pas discrets vivant heureux, sans être cachés. Ce qui les gêne, c’est que plutôt que de nous satisfaire des miettes habituelles, nous avons rempli ces lieux de notre vie et de notre autonomie. Ce lieu trop beau pour nous, semble dangereux pour eux.

Mais c’est trop tard, nous savons maintenant que nous préférons vivre debout qu’à genoux. Alors on ouvre tout et dès maintenant, venez donc nous voir au 6 rue Baptiste Marcet.

Les occupant-e-s du Lieu-dit

Programme en détail

  • PDF à télécharger :
  • Tract :

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

National   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

L’agenda 2019 de la Luttine est disponible !

Comme chaque année depuis cinq ans, la Luttine, lieu militant lyonnais, sort un agenda en soutien à elle même. Celui de 2019 est maintenant dispo à la commande !



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Quand on aura gagné

Poème plein de rage et d’espoir pour éclairer nos troubles.
"Avec dans les yeux
Le feu
Des poubelles et du monde
..."



Saint-Étienne et alentours La dérive   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée Gaston Couté

Nous aurons le plaisir de recevoir Philippe Camus pour la présentation de sa « somme », publiée aux Editions libertaires, sur Gaston Couté, poète libertaire et chansonnier vendredi 7 décembre 2018, à 19h, à la Dérive.



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert noise à l’Entrepots

Guilhem all (noise rotative//Bretagne) + A ten year winter (noise trap//Tarn) + Ponge (noise indus//Côte du Drône) vendredi 30 novembre 2018.



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Soirée Projection/Discussion autour des films « Hedera »

L’engrangée (Saint-Sixte, 42) vous propose une soirée Projection/Discussion autour des films « HEDERA » ce vendredi 23 Novembre à partir de 20h30. HEDERA c’est 6 films qui regroupent des témoignages de vécus collectifs, dont le lien se situe dans les dynamiques anarchistes actuelles. « Une histoire d’un an de rencontres entre 2015 et 2016 où nous avons pu partager nos expériences, nos différents choix de luttes ou nos déceptions. »



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

Festival Des mots Délivrent - Enfermés dehors : « Par la Ville Hostile » et « A ceux qui se croient libres »

Rencontre avec Bernard Leclair et Nadia Ménenger au Remue-Méninges.
Inspiré d’un fait réel, Bertrand Leclair à travers Par la Ville Hostile [Mercure de France ] raconte l’expulsion locative d’une femme dont les fils ont été condamnés pour trafic de stupéfiants au sein de la cité.
A ceux qui se croient libres [l’insomniaque] de Nadia Ménenger témoigne d’une vie passée derrière les barreaux ainsi que les luttes des prisonnier.e.s dans les années 80.



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cabarets du grand soir / Réveil Tard’yf / Surprises prohibées

Un week-end sur le thème des prohibitions.
Plus de 20 artistes pour un cabaret interdit et un concert sulfureux le samedi 24 en soirée.
Un évènement familial le dimanche 24 en journée autour d’un brunch, d’une scène ouverte et d’un spectacle de mentalisme.



Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert de soutien à la Gueule Noire

Vendredi 09 novembre 2018 avec BOOM BOOM KID (crooner punk mélodique et rapide / Argentine) + PORTE-FENETRE (ukelepunk / Sainté) + ACS (hip-hop / Lyon) + DJ’s RYTHM & BROGUES (reggae / soul / ska)
Ouverture des portes 19h30 / Prix libre + adhésion prix libre



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / ZAD

Soirée projection aux Arts du Forez animée par le collectif Les Scotcheuses

Les scotcheuses sont des petits outils pour faire le montage en pellicule, mais c’est aussi le nom d’un collectif de cinéma artisanal. Avec nos caméras super 8, on se balade sur des lieux en luttes pour fabriquer des fictions avec les gens qui habitent ces lieux et ces luttes. On vient vous proposer de regarder des ouesterns qu’on a fait à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (...)



Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Emission de la CNT42 tous les 1ers dimanche du mois à 19h sur RadioDio

C N T … ce sigle que vous croisez sur des tracts, sur une banderole noire et rouge souvent en fin de manifs... mais qui sont – elles ? qui sont-ils ? C’est quoi CNT ?? »
C’est pour faire des propositions de réponse que nous avons décidé de prendre la parole sur l’antenne de radio Dio tous les 1ers dimanche du mois à 19 heures si on y arrive !



Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Aberration ordinaire : un proprio engage des « gros bras » pour expulser un squat

Ce matin – jeudi 29 novembre – les habitant.e.s du 13 boulevard Jules Janin (squat dans lequel vivent des personnes exilées) ont subi une agression. Trois hommes, après avoir forcé la porte d’entrée de l’immeuble, ont en effet pénétré dans le bâtiment prétextant des travaux à effectuer sur ordre du propriétaire. (...)



A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / LOGEMENT - SQUAT

Airbnb arrête le business dans les colonies illégales israëliennes

Décision d’Airbnb de quitter les colonies illégales d’Israël : une victoire partielle pour les droits humains et contre l’impunité.



Saint-Étienne et alentours La dérive   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Repas de soutien Maison solidaire

La Maison solidaire est un lieu d’accueil et de soutien pour les jeunes migrants mineurs isolés, arrivant à Saint-Étienne. L’association ne reçoit pas de subventions et ne vit que de dons privés.
Dimanche 25 novembre - 12 h à La Dérive



International   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Soutien aux migrant.e.s dans les Alpes : deux expulsions de lieux solidaires en moins d’une semaine

Le mercredi 10 octobre à 8 heures, le squat refuge « Chez Jésus » a été violemment expulsé par la police italienne. Ce refuge autogéré perché à plus de 2000m d’altitude, à 500 mètres de la police aux frontières italienne, accueillait les migrant·es qui voulaient venir en France. Hier matin, c’est la maison Cézanne de Gap qui était expulsée, laissant à la rue 17 personnes.



National   LOGEMENT - SQUAT

Squats et Loi Elan, une mise au point

Petite mise au point sur la Loi Elan qui nous pend au nez.
Elle entraine de multiples modifications dégueulasses sur la question du logement dont une sur les squats.



Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Le squat de lutte cévenole « La Borie » sera expulsable à la fin de l’été, appel à soutien !

Berceau d’une lutte mémorable dans les Cévennes contre un grand projet de barrage dans les années 80, ce lieu d’habitation et d’expériences politiques sera expulsable à partir du mois d’Août, rappel historique et appel à soutien.



Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

Rendu du procès du 14 juin pour une ouverture de squat

Le 14 juin dernier, de nombreuses personnes se sont rassemblées pour soutenir 5 personnes en procès inculpées suite à une tentative d’ouverture d’un squat. Les familles roumaines sont toujours à la rue avec des enfants en bas âge. Le délibéré sera rendu le jeudi 5 juillet à 13h30 au palais de justice de Saint-Étienne, tous celles et ceux qui le souhaitent, peuvent venir.



Saint-Étienne et alentours Couac   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Saint-Étienne : Privilégier l’image ou la vie des habitant-es ?

Christelle Morel Journel et Valérie Sala Pala sont enseignantes-chercheuses à Saint-Étienne. Dans un récent article, elles décryptent les discours tenus sur la ville. Un premier, misérabiliste, insiste sur le dépeuplement et la pauvreté ; un second, à l’opposé, dépeint une métropole innovante et attractive. Un autre discours, qui ne chercherait ni à stigmatiser Saint-Étienne ni à en faire un produit à vendre, reste à imaginer. Rencontre.



Saint-Étienne et alentours Couac   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Ruines vs buildings

« Châteaucreux, quartier d’affaires » disaient-ils déjà il y a 15 ans… Habitant près de la gare, je me demande encore de quel chapeau est sortie cette idée bien cocasse. Au Crêt-de-Roc, 30 à 40 % du bâti est vacant. À Saint-Étienne, ce pourcentage avoisine en moyenne les 20 % soit environ 10 000 logements vacants. À côté de ça, l’EPASE continue de lancer des chantiers de construction de studios, d’appartements, d’hôtels grand standing. À qui la faute ? Cet article propose de survoler les acteurs de l’immobilier à Sainté.



National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Puy en Velay : ne laissons pas seuls les macronistes

Mercredi 30 mai 2018, le comité local de la République en Marche de Haute-Loire (#LREM43), faisait le bilan de “l’an 1 de Macron et de LREM” dans le café Le Majestic du Puy en Velay. Des individus s’y sont rendus afin de perturber cette petite sauterie et rendre hommage à Maxime, mutilé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.



A la une...

URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
L’empathie de la non-vie  

Design-on l’ennemi. Le design, c’est cool, c’est sympa, n’est-ce pas ? C’est Trendy diront certains pour être dans le coup. Ça rime avec le beau, l’innovation, le progrès. Parfois il y a un petit côté fascinant, magique dirons-nous. Si ça va trop loin alors c’est de la science-fiction, « mais c’est avant tout pour poser des questions » répondront les naïfs la bouche en cœur. Un concept fourre-tout : design environnemental, design commercial, design social, design numérique, design humanitaire… Bref, rien de bien méchant dans ce « quelque chose perdu entre l’art et l’industrie » que nul ne sait trop définir avec précision. Nous allons donc tenter d’expliquer, ici, ce que recouvre ce terme et ce qu’il implique réellement sur et dans nos vies.


REPRESSION - PRISON
Ecologie du terrorisme  

Quelques notions sur l’emploi par les États et l’Empire-marchand dans son ensemble de la notion de terrorisme. Par le comité A.E.C.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Journée internationale des migrant.e.s  

A l’occasion de la Journée Internationale des Migrants qui marquera aussi le lancement des États Généraux et locaux des Migrations, un Rassemblement est organisé à St-Étienne, mardi 18 décembre 2018 à 18h place Jean Jaurès.


MOBILISATIONS - LUTTES
Aux gilets jaunes  

Lettre ouverte d’une personne qui a passé du temps sur les rond-points de Haute-Loire aux gilets jaunes rencontrés.


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilet jaune acte V : tout Sainté ou rien. Récit de la manif du 15 décembre  

15 Décembre 2018 : un samedi festif et revendicatif.
Récit subjectif de quelques personnes ayant vécues l’acte V stéphanois, du rond-point de Monthieu au Soleil, via jules Janin.


REPRESSION - PRISON
Des gilets jaunes face à la justice... de classe  

Un gouvernement qui ne parvient pas à écraser un mouvement de contestation dans l’œuf dispose de plusieurs outils pour le circonscrire et l’étouffer s’il menace de tenir, voire de s’étendre. Au bout de cette chaîne répressive, il y a les tribunaux. Récits de quelques audiences de gilets jaunes et quelques conseils pour mieux faire face à la Justice par l’équipe du journal l’Envolée.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Les « 7 de Briançon » ont été condamnés  

En avril, les « 7 de Briançon » avaient manifesté contre des militants d’extrême droite venus chasser les migrants à la frontière franco-italienne. Accusés d’avoir aidé des exilés à pénétrer en France, ils viennent d’être condamnés à des peines de prison.


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s. La pression s’intensifie, l’expulsion est imminente. Ils et elles ont besoin de soutien.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Oulx : un nouveau refuge autogéré s’ouvre  

Ce dimanche 9 décembre a été ouverte la CASA CANTONIERA à Oulx, un bâtiment vide et inutilisé depuis des décennies. À partir d’aujourd’hui, il s’agit de lui redonner vie : contre les frontières et le dispositif qui les soutient et les détermine. Contre le Décret Salvini et sa politique de répression et de guerre aux pauvres. Pour un monde où tous.tes puissent choisir où et comment vivre.


MOBILISATIONS - LUTTES
SORTEZ COUVERT-E-S  

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... Réduisons les risques !
Quelques conseils et un contact.


EXPLOITATION ANIMALE
6 mois de prison requis contre deux activistes antispécistes : récit d’un procès et appel à la mobilisation  

Le procès de 7 activistes ayant bloqué l’abattoir de Roanne le 5 février 2018 eu lieu le 19 Novembre. Le procureur a requis 6 mois de prison ferme contre les deux fondateurices de l’association 269 Libération Animale. Illes sont accusé.e.s d’être les « complices instigateur.e.s » de l’action. Ce texte est un récit du procès en terre spéciste, entre légitimation de la violence sur les autres animaux, et analogie entre activisme et terrorisme.


GENRE - FEMINISME
L’expo moisie du MAMC : 24h de la vie d’une bonniche décorative  

Du 1er décembre au 22 septembre 2019, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne accueille l’exposition (navrante) 24 heures de la vie d’une femme. Retour de deux individu.e.s, après un bout de dimanche passé entre colère et sidération.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
« Désinvestissez des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne » : le message de militant.e.s stéphanois.e.s à AXA  

Lundi, de 16 heures à 18 heures, les militants des droits des palestiniens se sont rassemblés devant une agence franchisée AXA de Saint-Étienne. Ils ont sensibilisé passants et clients sur les investissements problématiques de la maison mère dans des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne. Cette mobilisation se fait dans le cadre de la campagne internationale de désinvestissement menée par le BDS et qui a pour objectif d’instaurer une pression croissante sur l’État hébreu jusqu’au rétablissement intégral des droits des palestiniens.


MOBILISATIONS - LUTTES
Mouvement des gilets jaunes : sommaire des articles publiés sur notre site  

Nous recenserons dans cet article toutes les publications que nous avons reçues à propos des gilets jaunes. Continuons à abreuver le site d’analyses critiques et de récits enthousiasmants de ce mouvement ! (Article mis à jour).


REPRESSION - PRISON
Des nouvelles de Loïc Citation - G20 de Hambourg  

Loïc Citation, militant contre les grands projets inutiles à Bure et ailleurs, fait partie des personnes ayant subi une violente répression depuis des années. Il est actuellement emprisonné en Allemagne, soupçonné d’avoir participé au contre-sommet du G20 à Hambourg. Un procès fleuve contre les activistes de ce contre-sommet s’ouvre le 18 décembre.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Etudiants étrangers et université Saint-Étienne – Lyon : l’excellence de l’exclusion  

Lundi 19 novembre, Edouard Philippe annonçait que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extra-européens seraient élevés 3 000 euros environ par mois, soit une multiplication par 16. Quelques jours auparavant, des représentants de l’Université de Lyon – dans laquelle l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne va être dissoute au 1er janvier 2020 – faisaient preuve de moins de scrupules encore : l’objectif est de porter ces frais à 4 500 euros. Cette hausse a vocation à s’étendre à tous.