Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / LOGEMENT - SQUAT

Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au Lieu-dit

Un lieu n’est rien sans vie, on ouvre tout ! Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au LIEU-DIT, École occupée au 6 rue Baptiste Marcet, la Métare, Saint-Étienne.


Pourquoi le Lieu-dit ?

Avril 2016 : Fin du plan d’urgence hivernal, cinq familles qui dormaient dans un gymnase sont (re)mises à la rue. Ne reculant devant rien, la mairie déroge même à ses obligations légales et leur refuse la domiciliation. Sans boîte aux lettres et empêchés d’accéder à leurs droits fondamentaux ces personnes sont baladées. De squats en campements, de campements en terrains vagues, la chasse aux Rroms s’organise. Après plusieurs jours d’intimidation sur le campement du parc Couriot, de menace de garde à vue, la police municipale profite de l’absence des familles pour saisir l’ensemble de leurs affaires (couvertures, tentes, cartables, vêtements...) sous prétexte « d’abandon sur la voie publique ». À la même période, à peu près, des Stéphanois de diverses origines et de divers âges se retrouvent place Jean Jaurès, passent la Nuit Debout et ont vent de ces événements. Dans ce contexte, s’agrègent des groupes, des individus, des groupes d’individus, se forme une en-vie. Une en-vie de lieu, un lieu pour faire venir des gens qui n’en ont pas et qui risquent gros à avoir lieu, c’est-à-dire à exister. Un lieu aussi pour s’émanciper, vivre d’autres modes d’habitation, s’auto-gérer. Habiter les lieux et non seulement habiter dans les lieux. Et puis au même moment, mais déjà un mois avant, un an avant, cinq ans avant, une école publique. Vide et vacante. Au milieu d’un quartier dit ZUS, zone urbaine sensible.

Un jour de mai, la police découvre que l’école vide est pleine de gens. Des gens dehors, des gens dedans. Et puis, quand la police est partie, les gens dehors et les gens dedans posent des chaises sous le porche, se retrouvent, prennent un café. Et les voisins, qui ne sont plus privés du lieu public, passent. Certains repassent. Entrent. Amènent des meubles, du thé, des matelas. Des outils circulent. On défriche un terrain de foot, on plante un jardin. On joue. On dort, on habite, on bricole, on cuisine, on parle. On se rencontre. On veut en faire un lieu commun, plein d’activités telle qu’une bibliothèque, un atelier, une zone de gratuité, un p’tit ciné, une laverie, un espace de réunions, tout ça sans subvention.

Oui mais, le 17 mai le procès a eu lieu. Le verdict est pour le 30 mai. Taxés d’une ATTEINTE INTOLERABLE AU DROIT DE PROPRIÉTÉ, nous risquons l’expulsion immédiate ! Mais tu sais quoi Perdriau ? Fallait nous expulser plus tôt ! Ici on a eu le temps de vivre, de parler, d’écrire, de projeter, de créer, de faire l’amour, de boire, de laver, de construire, de semer. Et ces 10 JOURS restants, ça nous donne encore le temps de jouer, de bringuer, d’accueillir, de rire, de danser, de manger nos radis, d’ouvrir, d’inviter, d’exposer et tous les trucs qu’on a déjà faits ou pas encore pensés. Tous les trucs que nous, ce nous qui grandit chaque jour, auront en-vie de faire. Surtout, nous l’avons construit ce nous et ce nous ne sera pas expulsé, fermé, scellé, emmuré. Ce nous ira ailleurs, dans un ou plusieurs ailleurs. Ou se dissoudra dans la population. Tu nous retrouveras Gaël, dans d’autres lieux, urbains ou champêtres (ZAD partout !), dans les files d’attente de la CAF, dans les manifs et les blocages (Loi travail, retrait total !), dans les cinémas et les boulangeries, dans les ateliers ou sur les trottoirs désignés, dans les vernissages et les crémaillères, dans les temps périscolaires (précaires), dans les bars et au Mixeur (consom’acteurs), dans les cocktails et dans les poubelles (gâchées). Face au vide organisé de l’espace que la pub nique, nous ouvrirons tout pour créer l’utopie, le bon lieu. Nous ne demandons rien, ne pétitionnons personne, nous ouvrons les portes et les fenêtres pour toutes celles qui voudront vivre, s’essayer, donner leur avis et l’appliquer. Nous prendrons de la place. Car ce qui gêne les pouvoirs privants, ce n’est pas le squat, pas vraiment. Ça ne les gêne pas ces messieurs-dames, pas vraiment, que nous soyons sur un terrain boueux, que nous squattions discrètement des appartements, que nous campions là où ils ne souhaitent pas particulièrement bétonner pour la mobilité. Ce qui les gêne c’est que nous vivions là où nous avons choisi de vivre, des espaces grands, à construire, sur un hectare de terrain, avec des fenêtres, et même pas discrets vivant heureux, sans être cachés. Ce qui les gêne, c’est que plutôt que de nous satisfaire des miettes habituelles, nous avons rempli ces lieux de notre vie et de notre autonomie. Ce lieu trop beau pour nous, semble dangereux pour eux.

Mais c’est trop tard, nous savons maintenant que nous préférons vivre debout qu’à genoux. Alors on ouvre tout et dès maintenant, venez donc nous voir au 6 rue Baptiste Marcet.

Les occupant-e-s du Lieu-dit

Programme en détail

  • PDF à télécharger :
  • Tract :

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[Concerts] Antez + Perrine Bourel + Golem Mécanique

Frieda Leeda & Maquillage/Crustacés proposent ANTEZ, PERRINE BOUREL & GOLEM MÉCANIQUE, dimanche 07 janvier 2018 à 19h au Dix-Sept (PAF : 5€)




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[Concerts] Ratcharmer + R. De Ferron + Tamagawa

Une douleur dans le bras gauche et Maquillage/Crustacés Hors Les Murs présentent RATCHARMER, ROMAIN DE FERRON et TAMAGAWA, mercredi 10 janvier 2018 à 20h à L’Excuse (PAF : 5€)




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Semaine contre l’A45 à Sainté [du 12 au 19 décembre 2017]

Non, l’A45 ne se fera pas ! Si le message est simple, les arguments sont aussi nombreux que les opposant·e·s sont divers·e·s. Cette semaine permettra à une partie de cette diversité de s’exprimer, au travers de différentes soirées, projections, spectacles, débats... On vous attend nombreux·ses pour en discuter, s’informer... et partager les idées et les envies qui font vivre notre territoire. Nous ne nous laisserons pas aménager !




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée de soutien Femcees Fest

Lundi 11 décembre 2017, Soirée de soutien pour le Femcees Fest à la Gueule Noire.
En perspective pour octobre 2018, un festival de 3 jours avec des ateliers, du son, du graff, d’la danse, un état d’esprit !




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

NNY Fest @ St-É

Un collectif informel de gens qui ne dorment vraiment pas assez vous propose
✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
NNY FEST 2.0
St-Étienne / quartier Bellevue
http://nnyfest.org/
✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée Migrant’Scène

Débat et échanges autour de l’Afrique de l’ Ouest et ses réalités avec intervenants du bénin et de Guinée. Soirée festive avec concert de musique africaine et buffet vendredi 24 novembre 2017 à partir de 18h30 au Remue-Méninges.




Saint-Étienne et alentours Papillon   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

Faites sortir l’accusé

Projection du film "Faites sortir l’accusé" suivi d’un débat sur le sens moral de l’enfermement avec le collectif Papillon et le journal l’Envolée.
Mardi 21 novembre 2017 de 16h à 20h30, à l’amphi Huvelin au 15 Quai Claude Bernard, Université Lyon 3




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concerts en soutien à la Gueule Noire

Concert Trimestriel en soutien au lieu autogéré la Gueule Noire avec LOVATARAXX, TRAÎNÉE, DÉPRESSION DISCRÈTE et ALDERIC
Vendredi 24 novembre 2017 / 20h / $5 + adhésion prix libre




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Le remue-méninges fête ses 10 ans !

Pour fêter ses 10 ans, le remue-méninges vous propose, du 16 au 19 novembre, des concerts, un brunch musical, une scène ouverte, des ateliers déco ... et pourquoi pas un goûter d’anniversaire ?




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Une autre Histoire de la Publicité

Partenaire de la 3ème édition du Festival des Conférences gesticulées, le Remue-méninges accueille en ses murs une conférence sur une vision alternative du monde de la pub le jeudi 09 octobre 2017 à partir de 20h30.




0 | 10 | 20 | 30 | 40
Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

[Agir ensemble 42] Soutien aux enfants et adultes à la rue

Le collectif Agir ensemble organise une rencontre mardi 14 novembre 2017 à 17h30 à la bourse du Travail, pour échanger sur la situation des enfants non scolarisés des familles à la rue, les idées pour favoriser leur apprentissage,...
Par ailleurs, le collectif alerte sur le fait qu’il y a 2 familles qui dorment dans leur voiture avec 9 enfants, avec le froid la situation est compliquée. Si des idées, elles sont bienvenues.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MEMOIRE

Izmir, une maison pas comme les autres

Un film sur l’histoire de ce squat stéphanois mythique
Le 26 juillet 2006 à 6h du matin, les CRS venaient défoncer la porte du squat Izmir à St Étienne pour en expulser les occupants. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles, qui était une source d’informations peu disponibles ailleurs, et qui participait au maintien d’une "culture alternative" sur st-étienne.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Des lieux vides, des gens à la rue ?

Cinq familles dans la rue, hommes, femmes, enfants, quelle importance ?
La municipalité s’en fout de laisser dans la misère ces familles Rroms après la fermeture du gymnase, marquant la fin du plan d’urgence hivernal. Installées dans le Parc Couriot, elles sont intimidées et menacées par la police municipale qui, ne reculant devant rien, ira jusqu’à profiter de leur absence pour jeter l’ensemble de leurs affaires, dont les jeux et cartables des enfants. La classe, mépris de classe.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

La mairie a été investie en solidarité avec les Roms

28 avril 2016
Suite à la manif de Jeudi 28 Avril, en début d’après-midi, plus de 50 personnes sont entrées dans l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne pour interpeller l’équipe municipale.
Un rappel des faits récents dans un article déjà paru ici




National   LOGEMENT - SQUAT

[Communique de la CNT-AIT/63] Avec le collectif du 1e mai, renforçons la lutte autonome contre les projets megalos !

Suite au 1 mai libertaire de ST Pourçain sur Sioule
A l’heure de projets aussi inutiles que coûteux dans l’Allier (porcherie industrielle de Chirat l’Eglise qui détruit la nappe phréatique, projet d’un golf-villas-hôtel-parking-appartements à Montcombroux les Mines sur 300 hectares de terres agricole et de forêt), tandis qu’on nous explique quotidiennement que pour les salaires, le logement… les caisses sont vides, que les luttes autonomes sont criminalisées.




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Les Camille’s et le Collectif du 1er Mai

Suite à l’appel d’un rassemblement libertaire à St Pourçains sur sioule (03)
Cet article ainsi que le montage sert, tout d’abord, à rendre compte de notre action politique du 1er mai et l’enthousiasme des participants…
Il a pour but aussi de faire en sorte que ces initiatives ne se limitent pas au 1er Mai et donc, voici un petit résumé.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

Réunion du collectif "Pour que personne ne dorme à la rue"

Mercredi 28 janvier 2015 à 17h à la Bourse du Travail de St-Etienne.
La réunion aura lieu salle 66 au 1er étage côté droit de la Bourse et sera précédée d’une Conférence de presse à 16h30, dans la même salle, pour une communication suite au jugement du 27/01.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

[Montreynaud] Père Riffard : au tribunal pour apologie du droit d’asile

Rendant ce mardi 27 janvier au matin son délibéré dans l’affaire du père Riffard, curé de Montreynaud poursuivi pour avoir hébergé des demandeurs d’asile, la cour d’appel de Lyon a surpris l’auditoire en se déclarant incompétente.




International   LOGEMENT - SQUAT / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Opération Mos Maiorum, plus de 19000 interpellations

Publié sur Sans Papiers Ni Frontières
L’Union européenne vient de publier son bilan de l’opération Mos Maiorum, gigantesque opération de rafles à travers l’Europe menée du 13 au 26 octobre par 27 pays et coordonnée par Frontex. [Le rapport du conseil de l’Europe est disponible ici (en anglais)]




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Droit d’asile, droit au logement : respecter la loi, respecter les personnes

Vendredi 18 octobre 2013 - 18H - Place Jean Jaures
Appel collectif : rassemblement - conférence de presse publique du collectif "QUE PERSONNE NE DORME A LA RUE"
Depuis plusieurs mois maintenant, dans une majorité des grandes villes de notre département de la Loire, des personnes et des familles sont laissées sans solution de logement.




0 | 10 | 20

A la une...

INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Diophonie #03  

Vendredi 26 janvier 2018, soirée en soutien à Radio Dio présentée par Ça roule, le Dix-Sept, Maquillage/Crustacées, et Papillon. RDV à 20h30 au local Ça roule 15, rue Georges Dupré (Ramina Grobis) à St Etienne et l’entrée est PRIX LIBRE.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Le sel ne perdra jamais son goût  

Si la colonisation a été établie avec la Déclaration de Balfour, alors qu’elle soit démantelée avec la déclaration de Trump."
Par Dr Samah Jabr – 24 décembre 2017
La docteure Samah Jabr est psychiatre et psychothérapeute. Elles est auteure du livre "Derrière les fronts - Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation" –


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Cyle d’émission sur l’agro-industrie  

Depuis la rentrée, joie rage et courage vous a diffusé sur le 89.5 fm 3 émission rentrant d’en un cycle sur la question de l’agro-industrie.
- agro-industrie partie 1… retour sur l’histoire de l’industrialisation de l’agriculture.
- agro-industrie partie 2… l’industrialisation par filières et par les normes.
- agro-industrie partie 3… paroles de paysans pour sortir de ce merdierl’industrialisation par filières et par les normes.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Rassemblement à l’occasion de la Journée Internationale des Migrants  

L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui.
A l’initiative du Collectif Loire "Pour que Personne ne dorme à la Rue ", avec ses nombreux soutiens : SOYONS NOMBREUX.SES ! ce lundi 18 décembre 2017 à 18h00, Place Jean Jaurès à Saint-Étienne -


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Mobilisation étudiante contre l’A45 et les expulsions de personnes migrant.e.s  

Lundi 4 décembre, des étudiant.e.s du Département d’Études Politiques et Territoriales ont participé, à leur manière, à l’inauguration en grandes pompes du nouveau bâtiment de Sciences Po Lyon, sur le campus stéphanois de l’Université Jean Monnet.
Les maires de Lyon et Saint-Étienne, le préfet et la rectrice de la région Rhône-Alpes Auvergne, les président.e.s de l’Université de Lyon, de Jean Monnet et de Sciences Po Lyon ont été accueilli.e.s par une banderole et un tractage dénonçant le projet de l’autoroute A45 ainsi que la situation dramatique que vivent les migrant.es à Saint Etienne, à Lyon et, dans l’ensemble de la France.


MEDIAS
Sortie du n°5 de Couac  

Après de longues vacances et quelques remises en question, l’équipe de Couac a continué l’aventure : fabriquer à plusieurs mains un canard local d’enquête critique. Pour bien démarrer cette nouvelle année, pas de dossier, mais de chouettes articles & illustrations pour une actualité toujours aussi surprenante !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Préparons-leur un hiver ardent !  

Le 12 décembre à Paris, à l’occasion du second anniversaire de la COP 21, se tiendra un sommet international sur l’économie et la transition énergétique. Face à cette nouvelle opération de marketing vert, des territoires en lutte - de Bure à Roybon en passant par Notre Dame des Landes, des collines aveyronnaises, en passant par le plateau de Millevaches, à la ceinture maraîchère dijonnaise ou les côtes du Finistère - se sont regroupés pour une déclaration commune. Il s’agit de rendre visible - avant, pendant et après le sommet - la manière dont le gouvernement Macron poursuit en réalité un ensemble de projets d’aménagement destructeurs et nuisibles. Cette déclaration met en avant la vitalité des résistances en cours face à ces projets mortifères et un calendrier commun tout au long du mois de décembre pour continuer à densifier ces luttes.


MEDIAS
Du "sang", des clics et des mollards.  

Une petite action s’est déroulé ce week-end au salon Tatou juste, voire le compte-rendu ici . Jusque là, rien d’exceptionnel, et rien de particulièrement foufou. Mais notre brave maire a sauté sur l’occasion pour monter tout ça en épingle et stigmatiser les opposant-es à l’A45...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Panser la santé de façon communautaire  

Souvent ressentie comme un domaine réservé aux professionnels et dits experts, la santé ne se limite pourtant pas à un diagnostic physique docte et anonyme. Face aux incompréhensions entre migrant.e.s algérien.ne.s de longue date et bureaucratie sanitaire française, l’association Globe 42 construit un espace d’échanges afin de redonner aux populations migrantes parole et prise sur leurs corps. Discussion avec l’une des membres de l’association...


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Non au parc industriel éolien sur la commune des Vastres (Haute-loire)  

L’implantation de 5 éoliennes de 150 mètres est prévue sur la commune des Vastres en Haute-loire en limite du parc des monts d’Ardèche. Ce projet dit des 2 plateaux comprend 2 sites d’implantations distincts : trois éoliennes sur la zone des « Platayres » et deux sur le hameau du « Pau des Vastres » en limite de la commune de Fay-sur-Lignon.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
« Beaucoup de points d’interrogation » : récit d’un migrant à Saint-Étienne  

Amédée est Angolais, a 21 ans, est en bac pro mécanique et vit en France depuis 4 et demi maintenant. Il nous raconte son histoire et les difficultés rencontrées au quotidien.