National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Encore une grève à la SNCF !


|

C’est avec cette façon, mi-ironique mi-gênée que Pascal [1], un chef d’équipe à l’entretien des voies m’annonce la grève de jeudi prochain à la SNCF. C’est le début de la conversation, je viens de monter dans cette voiture au logo de la compagnie ferroviaire pour un trajet en stop, et mon conducteur ne sait pas encore sur quel pied danser avec moi. Il se dit sans doute que, comme le véhiculent les media le plus souvent, j’étais de cette majorité qui se sent « pris en otage » par les grèves. Petit à petit, il comprend que je suis moi aussi du côté des travailleur’euses en lutte et m’aide à défaire les idées généralement reçues (mais pas du tout fondée) sur les cheminot’es.


Des conditions de travail idyllique

Un’e jeune cheminot’e qui entre à la SNCF (il faut avoir moins de 30 ans ou au moins deux enfants pour prétendre au poste) commence sa carrière avec un salaire de base de 1240 euros brut. Ce qui n’est rien moins que 200 euros en dessous du SMIC [2]. Classe la fonction publique !

Il ou elle travaillera ensuite tout au long de sa carrière sur les voies, sous la pluie ou la neige, de jour comme de nuit, à restaurer et entretenir le réseau, à la main le plus souvent, au péril de leur vie puisque les trains continuent bien souvent de circuler pendant les travaux.

Quand je lui demande ce qu’il gagne après 15 ans de métier et des responsabilités de chef de chantier, Pascal me répond que son salaire de base est de 1800 euros brut, avec les primes de déplacements il arrive parfois à atteindre 3000 euros brut. Et puis, part d’un grand rire franc, pas du genre à se larmoyer le mec.

Un’e jeune cheminot’e qui entre à la SNCF [...] commence sa carrière avec un salaire de base de 1240 euros brut.

Sauf que voila, les cotisations pour la retraite, elles, sont calculées sur le montant du salaire de base et que depuis deux ans environ, l’URSAFF a modifié leur régime fiscal pour se mettre à taxer aussi les primes. Résultat presque la moitié de son revenu n’est pas comptabilisé dans les cotisations retraite mais il paye des impôts dessus. C’est effectivement très « spécial » comme régime. Il me parle de ses collègues qui avaient pris un crédit sur la base de leur revenu (salaire plus primes) mais qui depuis ce changement à l’URSAFF se retrouve à payer plus d’impôts, sans pour autant que les autres services publics (aide au logement par exemple) ne les considère dans une tranche moins élevée. Grosse perte de niveau de vie.

Et puis la retraite justement, on en parle. Je lui raconte mes souvenirs de piquets de grève avec les cheminots de Perrache pendant les manifestations contre la réforme des retraites en 2010, plutôt gais comme souvenir mais qui laisse un goût bien amer puisque nous n’avons rien gagné. Les cheminot’es sont passé’es à un âge de départ à la retraite qui devra atteindre 61.5 ans, s’illes ne peuvent pas se permettre trop de décôtes, sans aucune considération pour la pénibilité de leur travail. [3]

Le régime spécial des cheminots est bourré d’avantages

Alors quoi ? C’est quoi c’est super avantages dont tout le monde parle ? La sécurité de l’emploi ? Oui, c’est vrai, quand au bout de 20 ans de loyaux service sur les voies dans des conditions de merde il a le physique abîmé, la compagnie ferroviaire n’a pas le droit de virer son personnel, elle est obligée de le reclasser quelque part. C’est souvent au guichet que la SNCF place un cheminot trop fatigué, alors c’est sur, un vieux gars abîmé en devanture de boutique ça rentre pas forcement dans le standing moderne de la SNCF. Pour ces postes-là, on privilégie plutôt de jeunes intérimaires, tout droit sortie d’école de commerce au physique plus dynamique. Mais quoi ? C’est pas absolument normal de ne pas se faire virer à la première hernie discale quand c’est un travail pénible au service du public qui nous a esquinté le corps ?

Un salaire bien bas, augmenté de primes qui ne cotise pas pour la retraite mais sont taxées comme le reste, des conditions de travail éreintantes,...

Il y a aussi les voyages gratuits. Ah ! les voyages gratuits qui font couler toute la vindicte médiatique sur le dos du régime spécial des cheminots. Mais bon, as-t-on déjà vu un boulanger payer son pain ? Dans la plupart des entreprises, les employés reçoivent d’une façon ou d’un autre un intéressement sur le produit de leur travail, non ? Les stewarts et hotesses de l’air ne paient pas l’avion à ce que je sache, il ont aussi le droit à des billets gratuits ou de grosses réductions pour leurs familles et leurs amis. Bah là, illes ont droit à la gratuité sur les trajets et quelques réservations sur les TGV par an, rien de scandaleux, si ? En plus Pascal me précise que la plupart des cheminot’es qu’il connaît utilisent le train seulement pour aller au travail ou leurs enfants pour aller au lycée, parce que quand ils prennent des vacances illes privilégient souvent la voiture.

Un salaire bien bas, augmenté de primes qui ne cotise pas pour la retraite mais sont taxées comme le reste, des conditions de travail éreintantes, des avantages en nature basique, il faut vraiment être un passionné du rail de père en fils comme Pascal pour ne pas être tenter de partir chez les sous-traitants de plus en plus nombreux de la SNCF.

Au pire, au lieu de se plaindre ils peuvent aller dans le privé

Sferis [4], Colasrail, et autre Bouygues sont de plus en plus souvent sous-traiter par la SNCF pour faire le boulot des cheminot’es. Une formation réduite, surtout dans le domaine de la sécurité, pas de visite médicale régulière comme y sont soumis les cheminots, des horaires hyper flexibles, pas toujours de primes de vacances ou de fin d’année, permettent à ces boîtes privées d’offrir à leurs employés de bien meilleurs salaires (environ 3000 euros de salaire de base en début de carrière). Mais voilà, il faut avoir envie, quand on habite au Luxembourg, de travailler à Chambéry pendant la journée, puis la nuit à St Étienne après une pause dans le train. Il faut avoir envie d’être logé dans des conditions de merde 5 jours par semaine, y laisser sa santé, peut être sa vie. Il faut avoir envie d’être sous la responsabilité d’une personne moins payée que soit mais qui est responsable de notre sécurité. Drôle de rôle.

(...) rien n’est acquis et seule la lutte paie.

C’est là qu’avec Pascal on regrette que les conventions collectives arrachées au patronat par les générations précédentes soient appelées « acquis sociaux ». Et non, bordel, rien n’est acquis et seule la lutte paie. Il ne sait plus comment le faire comprendre aux plus jeunes qui préfèrent passer du temps sur les réseaux sociaux que de se battre pour leurs droits. Un moment nostalgique, certes, mais vite balayé puisqu’il embraie sur un portrait de son fils qui, à 16 ans, est plus énervé qu’aucun. Espoir.

A propos de la lutte syndicale Pascal ne quittera pas la CGT parce que c’est une tradition familiale mais regrette que les centrales s’éloignent de plus en plus de la base. Qu’a cause de leur désirs carriéristes, les bureaucrates se rapprochent de plus en plus des patrons. Et il sait très bien que c’est parce qu’il est plus remonté qu’un autre qu’on la écarté de sa fonction de délégué du personnel et de membre du comité d’hygiène et de sécurité. Être trop vindicatif pour un syndicaliste, c’est une tare ? Ah, bon.

(...) à cause de leur désirs carriéristes, les bureaucrates [des syndicats] se rapprochent de plus en plus des patrons.

On est arrivé à destination mais je lui propose de boire un coup, envie de prolonger la rencontre encore un peu. Je suis bien consciente que des gars comme ça j’en rencontrerais de moins en moins, puisque les départs à la retraite amènent peu d’embauche. Déjà 3500 cheminot’es de moins cette année, petit à petit remplacés par des intérimaires, des sous-traitants, et autres flexibles à merci. Pourquoi ? Est-ce qu’illes coûtent moins chers ? Oui y’a un peu de ça mais surtout la SNCF voudrait faire baisser le nombre des cheminots sous la barre des 150 000 pour pouvoir faire sauter leur caisse de sécurité sociale. Qu’illes passent tous au régime général et qu’illes n’aient plus cette unité qui fait que les conducteur’euses se battent aux côtés des mécanos. Morceler les travailleur’euses à tout prix, diviser pour mieux régner. Recette classique.

Encore une fois je suis bien contente que mon chauffeur a le rire franc, qu’il me raconte tout cela sans s’en plaindre, sinon il aurait un goût bien amer mon picon-bière.

Courage à tou’te’s les grévistes ce jeudi, il en faut pour perdre un journée de salaire quand on ne roule pas sur l’or, et merci à Pascal pour le trajet.

On pourrait réécrire cet article maintenant et ajouter toutes les conneries qu’on entend à propos de la grève des chemionot’es en cours. La plus énorme, par exemple, que les grévistes seraient payé’es pour être en grève, hallucinant !

[1le prénom a été modifié par peur des représailles de la hiérarchie, sympa le climat

[21457 euros mensuel en 2015

[3"Sachant que 166 trimestres correspondent à 41,5 années de travail et en prenant un salarié qui a été embauché à 20 ans, à quel âge pourra t-il prendre sa retraite et toucher sa pension sans décote ?

– Au régime général : 62 ans (il aura sa retraite pleine à 61,5 ans mais devra attendre six mois d’atteindre l’âge légal de départ).

– Au régime spécial de la SNCF : 61,5 ans soit neuf ans et demi après l’âge légal de départ s’il est conducteur ou quatre ans et demi après l’âge légal de départ s’il est agent sédentaire."in Sylvain cheminot

[4filiale privée au sein du groupe sncf


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Ils canardent nos utopies et volent notre avenir »

Le gouvernement a annoncé la fin de la période d’« expulsions », après une dernière semaine horrible où un camarade a perdu sa main à cause de l’explosion d’une grenade GLI-F4. d’autres ont été blessés, on n’a toujours pas de nouvelles de la personne qui a été poussée du toit des Domaines par les flics et qui est partie inconsciente. On est toujours en alerte ... On attend de de voir ce ce que ça donne sur le terrain...N’hésitez pas à passer, il y a de quoi faire ici, besoin de bras pour déblayer, construire, jardiner, danser...Ils détruisent ? On reconstruira, ZAD vitam !!


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Censure à la FAC !

Vendredi 01 juin 2018, pendant le Fest’U (Festival Universitaire de St-Étienne) nous avons tenté d’interpeller les étudiants sur ce qu’il se passe dans les facs et les lycées partout en France. Des membres du Gueuloir (Journal stéphanois) avaient rédigé un texte qu’une étudiante devait lire sur scène après un concert, mais celle-ci en a été violemment empêchée.


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Puy en Velay : ne laissons pas seuls les macronistes

Mercredi 30 mai 2018, le comité local de la République en Marche de Haute-Loire (#LREM43), faisait le bilan de “l’an 1 de Macron et de LREM” dans le café Le Majestic du Puy en Velay. Des individus s’y sont rendus afin de perturber cette petite sauterie et rendre hommage à Maxime, mutilé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

On a tous des bonnes raisons de bloquer le baccalauréat

Cette proposition de blocage du bac s’inscrit dans le mouvement social en cours, et notamment dans la continuité des blocages de partiels et des transports, des sabotages et autres formes de ruptures avec la normalité. Il est évident que bloquer le bac permettrait de faire passer la mobilisation à un niveau supérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et Manif le 22 mai 2018 !!

Mouvement social mai 2018 : Fonction publique en grève le 22 mai !
MANIFESTATIONS :
- Saint-Étienne 10h30 Place Jules Ferry (statue de la Liberté entre l’Université et Centre 2)
- Roanne 10h devant la gare


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Rassemblement de soutien à Notre Dame des Landes

Les expulsions ont repris ce matin à la ZAD de Notre Dame des Landes, soyons nombreux et nombreuses à affirmer notre opposition à cette politique de la terre brûlée.


A Lire ailleurs   INFORMATIQUE - SECURITE / MOBILISATIONS - LUTTES

Paris 8 : les étudiant·es dégagent un flic qui filme leur AG sous le manteau !

Ce jeudi 10 mai 2018 se tenait l’AG de l’occupation du mouvement étudiant de la fac Paris 8 Vincennes Saint—Denis. Au cours de l’AG, certainEs d’entre nous ont repéré un individu au comportement étrange : un homme seul que personne ne connaissait et avec un look de RG. Après avoir observé un long moment son comportement suspect (il s’est déplacé plusieurs fois dans l’amphi), deux camarades ont demandé à lui parler a l’extérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grande Manifestation interpro contre les réformes Macron

Ce jeudi 19 Avril, grande manifestation interprofessionennelle à Saint Etienne, départ Chateaucreux à 10h30.


Opinions   MOBILISATIONS - LUTTES

De la vergence des luttes soixante-huitardes et dix-huitardes

Une brève « poésie » contributive à la guerre en cours
Et puisque l’époque semble soudain vouloir faire anniversaire en rejouant cinquante ans plus tard un fameux mois de mai du siècle dernier, puisque le réel, qui n’a cessé d’être relégué toujours un peu plus au loin depuis cinquante ans au moins, semble vouloir faire retour sur la scène-monde, autrement dit puisqu’en ces temps troublés la révolution refait quelque peu parler d’elle alors même que le spectacle-marchant n’en finissait plus devant ça d’annoncer sa victoire définitive, en particulier médiatiquement, il nous a semblé de quelque importance, ici, d’interroger la situation présente dans ce qui la lie ou la distingue de l’année 1968.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Marche mondiale pour le climat

Rendez-vous gare de Châteaucreux à St-Etienne, le 8 décembre à 10h30.
Après le succès des marches pour le climat du 8 septembre et 13 octobre, une mobilisation internationale est lancée pendant les prochaines négociations climatiques mondiales : la COP24 qui aura lieu à Katowice, ville jumelle de Saint-Étienne. Soyons nombreux-se-s dans les rues partout le 8 décembre, pour rappeler l’urgence d’agir !


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Quel est le prix d’une abeille sur les marchés boursiers ?

Le collectif NINA Lyon vous invite au débat qu’il organise à Lyon, jeudi 29 novembre avec Antoine Costa autour du livre « La Nature comme marchandise » (Ed. Monde à l’envers).


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

[Bure] Premier « Bal des malfaiteur.euse.s » à Sainté

Samedi 10 novembre à la Gueule Noire, à partir de 20h, dans la foulée de la journée de rencontre et présentation du Numéro Zéro.

Texte d’appel :
Nous avons clamé que nous ne serions pas les prochain.es à subir la répression, à Bure comme ailleurs. Il est temps maintenant pour nous de reprendre la main et de nous retrouver dans la rue. En fin de journée du 10 novembre, au cœur de l’automne d’une année cousue et décousue par l’infernal tandem macronien de la concertation et de la répression, nous proposons de faire émerger et rejoindre les premiers bals des malfaiteurs. Esquissons ensemble ce premier pas de danse, et gageons qu’il y en aura d’autres !


National   CONSOMMATION - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Festival Les Mauvaises herbes

festival à Chadrac (43) organisé par l’association Nature & Progrès 43.
L’agriculture fournit l’essentiel de notre alimentation. Or, Le modèle agricole actuel détruit tout : l’écosystème, la santé des consommateurs et celle des paysans. Près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que la malbouffe et l’obésité progressent. A terme, ce système met à mal notre capacité à nourrir l’Humanité. devant l’urgence de s’unit contre les « rouleaux compresseurs », paysans, consommateurs, citoyens, nous devons lever les freins pour développer l’agriculture de demain ! Rassemblons-nous pour comprendre et agir ensemble !


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

L’ A 45 est « définitivement » abandonnée ! La lutte paye !

La ministre des transports Elisabeth Borne a confirmé l’abandon du grand projet - bien inutile et nuisible - d’autoroute entre Lyon et Saint-Étienne. Première réaction de la coordination des opposants.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

A 45, et maintenant on fait quoi ? Journée radio pirate à la hune

Le 7 octobre, à la tour contre l’A45 de l’Ollière (près de Chagnon, près de Cellieu), journée - rencontre - débat, radio « pirate » autour de l’A45 et son monde, mais pas que... Toutes et tous à la Hune pour un anniversaire radiophonique, musical et convivial.


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Marche pour la forêt : montrons-leur de quel bois on se chauffe

4 marches organisées par les syndicats de l’ONF traverseront la France afin de dénoncer les dangers pesant sur la forêt.
Une d’elle partira le 2 octobre de Valence. Elles se termineront le 25 octobre en forêt de Tronçais (Allier). La marche partant de Valence le 2 octobre, passera par l’Ardèche, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme et l’Allier.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

La Grande Fête des Possibles

Dans le cadre de l’évènement national « La fête des possibles », le collectif Fleurir le quartier avec la participation de Compostons Collectifs, Déchets Non Nous, Zéro déchet, Incroyables Comestibles, Verdissons Nos Villes, le CPIE et CTC 42 vous proposent une belle rencontres samedi 15 septembre de 10h à 22h sur le thème de l’alimentation, des communs et du vivre ensemble.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Le 22 septembre, toutes et tous à la Talaudière !

Rassemblement contre l’A45 et son monde à La Talaudière le 22 septembre 2018.
La bataille contre l’autoroute A45, cette deuxième autoroute entre Brignais (Rhône) et La Fouillouse (Loire), payante et parallèle à l’autoroute existante, n’est pas finie : à nous d’obtenir son abandon définitif.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

« Ça grésille dans le poteau - Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine »

Samedi 13 octobre dans le cadre du "Fest 20 years of LFP" : après cinq longues années d’aventures, les Recueils sonores sur la lutte contre la THT Cotentin-Maine sont sortis, sous l’oeil bienveillant des éditions Mère Castor ! Nous vous invitons donc à découvrir ce qui est devenu une série radiophonique en cinq épisodes, accompagnée d’un livre et d’un poster, et intitulé “Ça grésille dans le poteau – Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine”.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et manif unitaire !

Rendez-vous à 10h30 à la Bourse du travail vendredi 14 décembre. Grève et manifestation unitaire contre (entre autre) la future réforme de l’assurance chômage et les 4 milliards d’euros de cadeaux prévus par le gouvernement au patronat. Appels de différents syndicats dans différents secteurs.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Au charbon, debout la fange : texte de gilets jaunes de Sainté

Un appel des gilets jaunes de Monthieu à venir soutenir leur action de blocage dans les jours qui suivent suite à une rumeur apparemment fondée d’une probable expulsion du rond-point. Suite à la manif de samedi, plusieurs camions de GM et voitures de police stationnaient devant le rond-point et le parking du Géant. Nous le publions en regard d’un autre, publié sur Radio vostanie qui, appelle, au contraire à ne pas converger avec les mouvements populistes.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Rassemblement de soutien aux récent.e.s inculpé.e.s devant le palais de justice

Mercredi 12 décembre à 13h30 devant le palais de justice.
Des comparutions immédiates auront lieu au tribunal de Saint-Étienne à partir de 13h30. Nous appelons les stéphanois·e·s à venir en nombre pour soutenir les interpellé·e·s !


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

Appel des gilets jaunes de commercy

Des assemblées populaires partout ! Refusons la récupération ! Vive la démocratie directe ! Pas besoin de « représentants régionaux » !
Depuis près de deux semaines le mouvement des gilets jaunes a mis des centaines de milliers de personnes dans les rues partout en France, souvent pour la première fois Le prix du carburant a été la goutte de gasoil qui a mis le feu à la plaine. La souffrance, le ras-le-bol, et l’injustice n’ont jamais été aussi répandus. (...)


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Paroles de gilets

Samedi 1er novembre, 15h, le cortège des « gilets jaunes » quitte la place Jean Jaurès, où la clameur un peu confuse des cris de manifestant-e-s est couverte par le bruit des motos pétaradantes. Les slogans « Macron – démission » et le chant « Les gilets jaunes » prennent le dessus. Si le gilet jaune est revêtu par presque tout le monde, les participants sont divers – leurs motivations aussi. Quelques paroles recueillies dans l’après-midi en témoignent.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

#Revanche Lycéenne : blocages et manif tendue ce matin dans les rues de Saint-Étienne

Nouveaux blocages aujourd’hui (6 décembre) dans de nombreux lycées de Saint-Étienne : Fauriel, Honoré d’Urfé, Benoît Charvet, Benoît Fourneyron et peut-être d’autres dans l’Ondaine, la vallée du Gier (infos à confimer). Depuis ce matin, lycéen.ne.s sont dans les rues du centre-ville, déterminé.e.s comme jamais. (...)


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la manif des gilets jaunes du 1er décembre à Saint-Étienne

Quelques lecteur.rice.s du Numéro Zéro nous ont fait parvenir ce récit qui revient sur ce qu’il s’est passé samedi après-midi dans les rues de Sainté. Nous sommes toujours à la recherche d’autres écrits, témoignages, prises de position pour alimenter cet article, tenter d’y voir plus clair, alimenter nos réflexions.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Troisième semaine de mobilisation des gilets jaunes, ça a chauffé à Centre 2

A Roanne, à St Chamond, à Saint-Étienne, les gilets jaunes continuent de mobiliser pour le 3e samedi consécutif. Des vitrines et du matériel urbain cassé pendant les manifestations, des magasins et des rues bloquées, les gilets jaunes sont déterminé’es mais nagent toujours dans un marasme idéologique douteux.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève au Mc Donalds de La Fouillouse : la lutte continue

Troisième jour de grève au Mc Donalds de La Fouillouse ce jeudi (28 novembre). Les salarié.e.s restent déterminé.e.s et ne vont rien lâcher !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Concert de soutien contre la carrière de St julien Molin Molette

Jeudi 6 décembre à 20h00 au RDC à St Julien Molin Molette
Le 17 octobre, le gouvernement abandonne le projet d’autoroute A45, qui devait relier Lyon à St Étienne. Cette victoire, rendue possible par une mobilisation citoyenne massive, sauve des terres agricoles très fertiles d’un goudronnage inutile.
A St-Julien-Molin-Molette, cette annonce redonne un espoir plus que certain


Saint-Étienne et alentours   MEMOIRE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[Gremmos] La grève des mineurs de 1948, c’était il y a 70 ans

L’année 2018 aura été riche en anniversaires et autres commémorations : mai 68, Nuit de cristal, centenaire de l’armistice du 11 novembre. Une date est complètement passée entre les mailles des grandes pompes médiatiques : celle des 70 ans de la grève des mineurs de 1948. Retour sur cette grève « insurrectionnelle » dans le bassin stéphanois avec une émission radiophonique du Gremmos (Groupe de recherche et d’étude sur la mémoire du mouvement ouvrier stéphanois).


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[Brève] Un travailleur de Big Mat fait une grave chute à Boën-sur-Lignon

Le travailleur serait passé à travers le toit et aurait fait une chute de six ou sept mètres. Il souffre d’un important traumatisme crânien et d’une blessure à l’épaule.
Petit rappel, il y a encore en France près de 40 accidentés pour 1000 salarié.e.s par an (chiffres de 2016). La France est également à la première place en ce qui concerne le nombre de morts au (ou à cause du) travail.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

La bataille du rail se poursuit : manifestation cheminot·e·s le 9 novembre

Le secteur fédéral CGT appelle les cheminot.e.s du périmètre Rhône-Alpes à la grève et à participer à la manifestation organisée le vendredi 9 Novembre, à 12H, à la gare Perrache (esplanade), en direction du conseil régional AURA. Départ et action également à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Emission de la CNT42 tous les 1ers dimanche du mois à 19h sur RadioDio

C N T … ce sigle que vous croisez sur des tracts, sur une banderole noire et rouge souvent en fin de manifs... mais qui sont – elles ? qui sont-ils ? C’est quoi CNT ?? »
C’est pour faire des propositions de réponse que nous avons décidé de prendre la parole sur l’antenne de radio Dio tous les 1ers dimanche du mois à 19 heures si on y arrive !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail

Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail.
Le rouleau compresseur gouvernemental se montre sourd aux protestations légitimes, grèves et manifestations contre la casse du service public, du rail, du Code du travail, contre le gel du point d’indice et le rétablissement de la journée de carence pour les fonctionnaires...


Saint-Étienne et alentours   MEMOIRE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[GREMMOS] Présentations de l’ouvrage « Le monde ouvrier face à la Grande Guerre »

Jeudi 27 septembre 2018 à la Maison Rouge (Crêt de Roc) à Saint-Étienne, en début de soirée et mardi 20 novembre à 19h, à la Cinémathèque de Saint-Étienne, suivie de la projection du film « Les croix de bois ».
Entrée libre


Saint-Étienne et alentours Couac   MEMOIRE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Une Mine autogérée à Saint-Étienne... en 1891 !

Inaugurée en 1891, la Mine aux mineurs de Monthieu dura jusqu’en 1908. Elle eut une vie agitée, secouée par de nombreux procès, et même une grève ! Et pourtant elle réussit à faire vivre, pendant plus de dix ans, entre 70 et 100 mineurs. Cette expérience, avec son histoire mouvementée et contrastée, peut être utile aujourd’hui encore, comme elle le fut à la fin du XIXe siècle.


Saint-Étienne et alentours Couac   MEMOIRE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Grandeur et décadence des coopératives de consommation

Alors que l’agro-industrie, la production de masse, peuvent nous entraîner à consommer beaucoup trop et mal, il est temps de revisiter l’histoire de ces coopératives qui ont permis une autre consommation à partir du besoin réel des gens, particulièrement des prolétaires. Cette très longue expérience nous montre qu’il est possible de développer un secteur alternatif ambitieux au capitalisme, porteur de transformation sociale.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Etat de santé du CHU de Saint Etienne : résumé d’une discussion organisée par Couac

Le 14 Juin 2018, à l’occasion de la sortie de son nouveau numéro le journal Couac organisait une discussion intitulée : « Santé, bien-être, pour qui, à quel prix ? ». Résumé des discussions.


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Licenciement de 124 ouvrières du groupe Rocher en Turquie : rassemblement de solidarité

Les Sampianes appellent à boycotter Yves Rocher pour protester contre le licenciement abusif de 120 ouvrier.e.s (majoritairement des ouvrières) de l’usine Flormar en Turquie (à Gebze), usine dont le groupe Rocher est le principal actionnaire (51%). Rassemblement de soutien sur Saint-Étienne le Mercredi 20 Juin à 16h, Place du Peuple


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Il y avait masse contre le mur !

Entre 1500 et 2000 personnes ont répondu, samedi 24 novembre, à l’appel aux masses contre le mur de la Plaine et la politique de la ville de Marseille. A la détermination des habitant.e.s du quartier à faire entendre à la Mairie que personne ne veut du chantier de la Plaine, la préfecture a répondu par le grotesque d’un dispositif policier surréaliste...


National   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Manif de masse(s). Bal masqué contre le Mur de la Plaine le samedi 24 novembre

Appel aux masses contre le Mur de la Honte et le chantier de la Plaine.
Déambulation festive offensive et masquée au départ de la sinistre Mairie de Marseille, Vieux Port, samedi 24 novembre, 16h.


A Lire ailleurs   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les gentrifier...


A Lire ailleurs   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

A Marseille, manifestation pour défendre la Plaine !

Depuis des années, les habitant.es et les usagèr.es de la Plaine à Marseille se battent contre le projet de « requalification » de la place, piloté par la Mairie et son bras gentrificateur, la Soléam. Entre le développement d’Euroméditerranée et l’opération Grand Centre Ville, ce n’est pas seulement la Plaine mais aussi les quartiers de Noailles, Belsunce, les Crottes, la Belle de Mai etc. qui sont destinés à être « nettoyés » pour les touristes et les développeurs.


A Lire ailleurs   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[Marseille] Suivi de la lutte à la Plaine

Après une semaine éprouvante, entre l’abattage des arbres mardi, et la répression à outrance de la résistance au travaux, ce fut un beau week end sur la Plaine. Des milliers de personnes ont défilé samedi en un joyeux cortège jusqu’à la place, où a été installé le gourbi n°8, don de la ZAD de Notre Dame des Landes. La « réhabilitation » de la place a continué dans la soirée et dimanche, au programme moins de caméras, et plein de constructions : bacs à fleurs, balançoires, tables, toilettes sèches, coin barbecue... Tout cela dans un esprit convivial.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Pub Belle la Ville ?

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité.


Saint-Étienne et alentours Couac   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Chère, très chère école privée !

Lors du conseil municipal de juin 2017, alors qu’était abordé le budget de Saint-Étienne, un chiffre avait retenu mon attention : sur les millions d’euros de dépenses de fonctionnement dans le domaine de l’éducation — dont une grande partie est dévolue aux écoles primaires et maternelles — pas moins de 2 millions étaient dévolues aux écoles privées de la commune, soit 25 % du budget tout de même. Je décidais de me pencher sur ce qui me semblait alors être un mystère.


Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Folie des grandeurs, bienvenue en métropole !

Depuis le 1er janvier 2018, sur Sainté et ses alentours, nous vivons officiellement dans une « métropole ». Mais qu’est-ce que ça implique dans nos vies d’urbaines ou de ruraux, ou d’entre les deux ? Chez Couac, l’envie a émergé de soulever quelques-unes des questions que ça peut poser, et au moins d’éclaircir un peu le brouillard de tous ces termes bureaucratiques…


Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Design et raffiné

La municipalité de Saint-Étienne a fait de « l’expérience design » l’axe de sa promotion de la ville. Le design a sa biennale, il a aussi eu son pavillon FrenchTech DesignTech© à l’automne dernier. Décryptage de cette opération de communication sous la forme d’un récit, partial et partiel, de ces mondanités.


Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

L’A45, ce n’est pas fini – Restons mobilisé·es

La Coordination des opposants à l’A45 reste prudente sur les suites politiques du dossier d’autoroute A45.


A la une...

MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Oulx : un nouveau refuge autogéré s’ouvre  

Ce dimanche 9 décembre a été ouverte la CASA CANTONIERA à Oulx, un bâtiment vide et inutilisé depuis des décennies. À partir d’aujourd’hui, il s’agit de lui redonner vie : contre les frontières et le dispositif qui les soutient et les détermine. Contre le Décret Salvini et sa politique de répression et de guerre aux pauvres. Pour un monde où tous.tes puissent choisir où et comment vivre.


MOBILISATIONS - LUTTES
SORTEZ COUVERT-E-S  

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... Réduisons les risques !
Quelques conseils et un contact.


EXPLOITATION ANIMALE
6 mois de prison requis contre deux activistes antispécistes : récit d’un procès et appel à la mobilisation  

Le procès de 7 activistes ayant bloqué l’abattoir de Roanne le 5 février 2018 eu lieu le 19 Novembre. Le procureur a requis 6 mois de prison ferme contre les deux fondateurices de l’association 269 Libération Animale. Illes sont accusé.e.s d’être les « complices instigateur.e.s » de l’action. Ce texte est un récit du procès en terre spéciste, entre légitimation de la violence sur les autres animaux, et analogie entre activisme et terrorisme.


GENRE - FEMINISME
L’expo moisie du MAMC : 24h de la vie d’une bonniche décorative  

Du 1er décembre au 22 septembre 2019, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne accueille l’exposition (navrante) 24 heures de la vie d’une femme. Retour de deux individu.e.s, après un bout de dimanche passé entre colère et sidération.


MOBILISATIONS - LUTTES
Le point de convergence qui vient ne semble pas être le nôtre  

Texte critique sur le « mouvement » des gilets jaunes, il analyse les revendications qui emmergent. es ambiances incroyables et réjouissante que l’on peut vivre dans la rues ne doivent pas nous empecher de rester vigilant’e sur le fond. il nous est paru que ce texte peut y contribuer.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
« Désinvestissez des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne » : le message de militant.e.s stéphanois.e.s à AXA  

Lundi, de 16 heures à 18 heures, les militants des droits des palestiniens se sont rassemblés devant une agence franchisée AXA de Saint-Étienne. Ils ont sensibilisé passants et clients sur les investissements problématiques de la maison mère dans des entreprises qui profitent de la colonisation israélienne. Cette mobilisation se fait dans le cadre de la campagne internationale de désinvestissement menée par le BDS et qui a pour objectif d’instaurer une pression croissante sur l’État hébreu jusqu’au rétablissement intégral des droits des palestiniens.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Quand on aura gagné  

Poème plein de rage et d’espoir pour éclairer nos troubles.
"Avec dans les yeux
Le feu
Des poubelles et du monde
..."


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
#Revanche Lycéenne : semaine du 10 au 14 décembre  

Nouvelle semaine de blocages et manif lycéennes déjà ce lundi matin dans les rues de Sainté. la semaine démarre comme elle avait fini : sous les gaz... (Article mis à jour tout au long de la semaine)


MOBILISATIONS - LUTTES
Gilet jaune acte IV : Sainté scintille  

Acte IV de la manifestation des gilets jaunes à Sainté. Des gilets jaunes, des sans-gilets et beaucoup de rage. Cinq mille personnes arpentent le centre-ville. Récit à chaud d’une journée de mobilisation par des Stéphanois-e-s.


MOBILISATIONS - LUTTES
Mouvement des gilets jaunes : sommaire des articles publiés sur notre site  

Nous recenserons dans cet article toutes les publications que nous avons reçues à propos des gilets jaunes. Continuons à abreuver le site d’analyses critiques et de récits enthousiasmants de ce mouvement !


MOBILISATIONS - LUTTES
Interview. Il y a six ans, des “gilets jaunes” avant l’heure en Italie  

En 2013, un mouvement de colère citoyen voit le jour en Italie. La mobilisation des “fourches” émerge sur les réseaux sociaux et bloque les routes ; elle dénonce les taxes, l’austérité, le chômage, le coût de la vie, l’élite et, surtout, elle refuse d’être récupérée par les partis. Cinq ans plus tard, les “fourches” ont disparu, mais l’Italie est dirigée pour la première fois par une coalition entièrement populiste. Quelles leçons en tirer alors que surgit un mouvement similaire en France ? L’analyse de Leonardo Bianchi, journaliste et auteur d’un essai sur les mouvements de colère en Italie.


REPRESSION - PRISON
Des nouvelles de Loïc Citation - G20 de Hambourg  

Loïc Citation, militant contre les grands projets inutiles à Bure et ailleurs, fait partie des personnes ayant subi une violente répression depuis des années. Il est actuellement emprisonné en Allemagne, soupçonné d’avoir participé au contre-sommet du G20 à Hambourg. Un procès fleuve contre les activistes de ce contre-sommet s’ouvre le 18 décembre.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Etudiants étrangers et université Saint-Étienne – Lyon : l’excellence de l’exclusion  

Lundi 19 novembre, Edouard Philippe annonçait que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extra-européens seraient élevés 3 000 euros environ par mois, soit une multiplication par 16. Quelques jours auparavant, des représentants de l’Université de Lyon – dans laquelle l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne va être dissoute au 1er janvier 2020 – faisaient preuve de moins de scrupules encore : l’objectif est de porter ces frais à 4 500 euros. Cette hausse a vocation à s’étendre à tous.


REPRESSION - PRISON
3 mois fermes pour vol : bilan des premiers procès de samedi  

Trois des 11 personnes interpellées samedi en fin de manifestation « gilets jaunes » passaient en comparution immédiate hier au tribunal de Saint Etienne. Banalement la justice bourgeoise abat sa répression sur les plus fragiles, bilan d’audience.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Comme un ouragan, manif sauvage de lycéen’nes  

Manifestaton sauvage pleine de rage dans les rues du centre ville ce matin, récit d’une personne qui a préféré ne pas aller au travail pour être au côté des lycéen’nes


MEMOIRE
A tous les sacrifiés du système : force, courage et détermination  

En 2001, des prisonniers de la centrale d’Arles enfermés pour de très longues peines s’adressaient dans une vidéo à tous les sacrifiés du système, au peuple...
Voilà un court extrait de leur communiqué + lien vidéo intégrale (13 min)


LOGEMENT - SQUAT
Aberration ordinaire : un proprio engage des « gros bras » pour expulser un squat  

Ce matin – jeudi 29 novembre – les habitant.e.s du 13 boulevard Jules Janin (squat dans lequel vivent des personnes exilées) ont subi une agression. Trois hommes, après avoir forcé la porte d’entrée de l’immeuble, ont en effet pénétré dans le bâtiment prétextant des travaux à effectuer sur ordre du propriétaire. (...)


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s. La pression s’intensifie, l’expulsion est imminente. Ils et elles ont besoin de soutien.