A Lire ailleurs   INFORMATIQUE - SECURITE

L’histoire de Riseup.net


|

Aujourd’hui, nous présentons l’histoire de Riseup.
Avec un p’tit appel à soutien...


Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.

Au départ, le projet fournissait des courriels et des listes de diffusion à une bande d’ami-e-s qui avaient besoin d’une manière sécurisée de communiquer qui n’était pas fournie par les entreprises contre qui elles et ils se mobilisaient. C’était un projet assez simple : nous les hébergions, nous chiffrions leurs données et nous ne gardions pas de journaux de connexion (logs). C’était en 2000 et l’internet était encore quelque chose de relativement nouveau.

Au fur et à mesure que nous accueillions de nouvelles personnes dans Riseup.net, les réflexions théoriques des membres du collectif sur l’organisation démocratique prenaient de l’ampleur. Nos conversations sur la manière dont les technologies peuvent être utilisées pour protéger et servir les gens et non les exploiter évoluaient constamment. À l’époque, tous nos serveurs étaient installés dans des communes et les maisons de nos ami-e-s et nous passions beaucoup de nuits dans d’éloignés sous-sols à souder des câbles pour maintenir nos services.

Certain-e-s membres du collectif sont partis. D’autres sont arrivés. Nous avons parfois eu beaucoup de conflits, comme c’est inévitablement le cas dans de bonnes personnes travaillent collectivement. Certains-e-s d’entre nous ont fait des études supérieures, d’autres ont déménagées au Canada, ont eu des enfants, se sont marié-e-s ou sont maintenant occupé-e-s par d’autres projets. Beaucoup de gens ont quitté temporairement et sont revenu lorsqu’ils et elles ont à nouveau eu du temps pour Riseup dans leur vie. Beaucoup sont restés. Pendant tout ce temps, nos systèmes et nos technologies ont évolué pour offrir plus à nos utilisateurs et utilisatrices, qui ne sont plus uniquement nos ami-e-s, mais aussi nos allié-e-s dans cette quête idéaliste.

Nous avons déplacé nos serveur dans un endroit plus sécuritaire. Nous nous sommes fait des ami-e-s militant-e-s informaticien-ne-s à travers le monde et nous avons offert des outils et de la bande passante à des plus petits collectifs pour qu’ils prospèrent. Nous avons développés de nombreux logiciels utiles - tous libres et distribués sans entraves. Nous avons été poursuivi par quelques conservateurs religieux qui n’ont pas aimé quelques un-e-s de nos utilisateurs et utilisatrices queer fassent un kiss-in dans leur église. Avec des avocat-e-s militant-e-s, nous avons donné notre meilleur, nous somme allé en court fédérale et nous avons refusé-e-s de donner de l’information sur nos extraordinaire utilisateurs et utilisatrices. Nous avons gagné notre cause et nous continuons de grandir.

Puis est venu Edward Snowden. Tout à coup, ce que nous répétions à qui voulait l’entendre depuis des années n’était plus qu’une théorie conspirationniste : les gens ont comprenaient que la surveillance touchait tout le monde. Nos utilisateurs et utilisatrices se sont braqué-e-s et nous avons amélioré notre sécurité. Les spammers et les arnaqueurs nous ont attaqué de tous les côtés et nous avons contre-attaqué dans une guerre constante et ennuyante. Nos ennemis ont trouvé des manières surprenantes pour utiliser nos services et nous avons dû jouer au chat et à la souris pour les foutre dehors. À chaque année, nous avons amélioré nos systèmes, comme par exemple l’an dernier quand nous avons chiffré notre stockage de courriel. À chaque année, nous avons continué de parler de nos raisons d’être et à réfléchir à comment les technologies, qui évoluent tout autour de nous, sont des endroits essentiels à libérer. Le temps s’écoule toujours au rythme de soixante secondes par minutes et nous continuons d’élargir et d’approfondir le travail que nous faisons.

Et nous voici, 18 ans plus tard. Certain-e-s d’entre vous sont là depuis le tout début. Certain-e-s d’entre vous sont de nouveaux utilisateurs et de nouvelles utilisatrices. Nous sommes très chanceux et chanceuses d’être avec vous tous et toutes aujourd’hui et nous sommes toujours aussi sans-emploi, exalté et exténué que jamais. S’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît, si vous en avez les moyens, permettez-nous de vivre une autre année.

https://riseup.net/fr/donate

Espoir et amour,
Le collectif Riseup

cf. : https://mars-infos.org/l-histoire-d...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

International   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / INFORMATIQUE - SECURITE

Raids policiers et saisie des informations bancaires des soutiens de Riseup en Europe

Mercredi 4 juillet, le collectif Riseup et son soutien financier en Europe, ZwiebelFreunde (littéralement « les amis de l’Oignon », qui soutient l’anonymat sur Internet) ont chacun publié un communiqué sur une grave opération policière. Elle s’est déroulée le 20 juin en Bavière sous prétexte de l’identification des admins d’un blog antifasciste.


Saint-Étienne et alentours Couac   INFORMATIQUE - SECURITE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Voisins vigilants : banalités de la politique sécuritaire

Les voisins vigilants ont l’œil jaune et grand ouvert, c’est même à ça qu’on les reconnaît. À Saint-Étienne, les quartiers La Bérardière, la Chèvre, la Colline des pères ou encore Bel-air vivent sous l’œil éclatant du dispositif « Stéphanois vigilants », où on peut se surveiller mutuellement afin, selon l’objectif affiché par la police, de diminuer le nombre de cambriolages dans ces quartiers.


A Lire ailleurs   INFORMATIQUE - SECURITE / MOBILISATIONS - LUTTES

Paris 8 : les étudiant·es dégagent un flic qui filme leur AG sous le manteau !

Ce jeudi 10 mai 2018 se tenait l’AG de l’occupation du mouvement étudiant de la fac Paris 8 Vincennes Saint—Denis. Au cours de l’AG, certainEs d’entre nous ont repéré un individu au comportement étrange : un homme seul que personne ne connaissait et avec un look de RG. Après avoir observé un long moment son comportement suspect (il s’est déplacé plusieurs fois dans l’amphi), deux camarades ont demandé à lui parler a l’extérieur.


Saint-Étienne et alentours Couac   INFORMATIQUE - SECURITE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Numérique, mon amour

A l’heure où le numérique occupe une place toujours croissante dans notre quotidien, Gaël Perdriau et son équipe rêvent de transformer notre cité stéphanoise en « ville connectée », n’hésitant pas pour ce faire à employer les grands moyens.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Parution de la 5e édition du Guide d’autodéfense numérique

Le Guide d’autodéfense numérique récidive, paré de sa nouvelle mise à jour, afin de fournir conseils et recettes adaptés pour s’orienter dans les méandres parfois hostiles de la jungle numérique.


National   INFORMATIQUE - SECURITE

Parution de la quatrième édition du Guide d’autodéfense numérique

Deux ans déjà sont passés depuis la dernière édition du Guide d’autodéfense numérique, ouvrage qui vise à présenter « l’absence d’intimité » du monde numérique et propose des méthodes pour ajuster ses pratiques quotidiennes en conséquence. N’ayant pas réussi à arrêter le progrès depuis la dernière mouture, nous avons décidé de travailler sur une quatrième édition adaptée aux dernières nouveautés. Elle est d’ores et déjà disponible.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Atelier auto-défense numérique N°2

Samedi 14 Janvier 2017 - La Gueule Noire - 14h30
Quelques notions de sécurité avec un ordinateur par le Collectif 101010
Après avoir abordé pendant le 1er atelier la question des traces que l’on laisse dans un ordinateur et des moyens de s’en débarrasser et surtout de ne pas en faire, nous aborderons les questions de sécurité internet, des traces et de l’anonymat dans notre utilisation du réseau.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   INFORMATIQUE - SECURITE / MEDIAS

Tutoriel : comment publier un article ?

Une explication pratique du processus à suivre pour publier un article sur Numéro Zéro.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Atelier auto-défense numérique

Samedi 26 novembre 2016 - 14h30 - La Gueule Noire
Quelques notions de sécurité avec un ordinateur par le Collectif 101010

Peut-être vous êtes vous déjà demandé s’il était possible de retrouver un document mis à la corbeille. Ou, à contrario, s’il était possible d’effacer réellement un texte, une image enregistré-e sur votre disque dur. Voire, de faire en sorte que plus aucune trace de ce document n’existe dans votre ordinateur...
Vous pouvez venir avec vos questions, vos remarques. Récoltées au début, elles serviront de point de départ à la discussion.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Des nouvelles de l’Ateliéphémère : sortie du GARAEMES et projection du documentaire « la tragédie électronique »

Le Guide pour Apprendre à Réparer ses Appareils ÉlectroMénagers et Électronique Soi-même vient de sortir.
Pour l’occasion, une fin de journée dédiée à comment et pourquoi réparer ses appareils soi-même.
Ce guide est disponible en consultation libre et à l’achat à prix libre au Remue-méninges.


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Marche pour la forêt : montrons-leur de quel bois on se chauffe  

4 marches organisées par les syndicats de l’ONF traverseront la France afin de dénoncer les dangers pesant sur la forêt.
Une d’elle partira le 2 octobre de Valence. Elles se termineront le 25 octobre en forêt de Tronçais (Allier). La marche partant de Valence le 2 octobre, passera par l’Ardèche, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme et l’Allier.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Conditionnement toxique  

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.


REPRESSION - PRISON
Projection du film « Faites sortir l’accusé, histoire d’un prisonnier longue peine »  

Projection du film « faites sortir l’accusé » de PeG, en présence du réalisateur au Méliès Saint-François, lundi 1er octobre. Une histoire d’amour et d’amitiés qui dévoile une partie de l’implacable machine judiciaire. Une plongée anti-spectaculaire dans le temps infini des longues peines.


MOBILISATIONS - LUTTES
Loi Travail : la répression continue  

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


MOBILISATIONS - LUTTES
Pub Belle la Ville ?  

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
[Cluny] Salon des éditions libertaires  

Salon du livre liber­taire les samedi 29 et diman­che 30 ­sep­tem­bre 2018 à la salle des Griottons à Cluny.


MEMOIRE
Une Mine autogérée à Saint-Étienne... en 1891 !  

Inaugurée en 1891, la Mine aux mineurs de Monthieu dura jusqu’en 1908. Elle eut une vie agitée, secouée par de nombreux procès, et même une grève ! Et pourtant elle réussit à faire vivre, pendant plus de dix ans, entre 70 et 100 mineurs. Cette expérience, avec son histoire mouvementée et contrastée, peut être utile aujourd’hui encore, comme elle le fut à la fin du XIXe siècle.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Chère, très chère école privée !  

Lors du conseil municipal de juin 2017, alors qu’était abordé le budget de Saint-Étienne, un chiffre avait retenu mon attention : sur les millions d’euros de dépenses de fonctionnement dans le domaine de l’éducation — dont une grande partie est dévolue aux écoles primaires et maternelles — pas moins de 2 millions étaient dévolues aux écoles privées de la commune, soit 25 % du budget tout de même. Je décidais de me pencher sur ce qui me semblait alors être un mystère.


LOGEMENT - SQUAT
Squats et Loi Elan, une mise au point  

Petite mise au point sur la Loi Elan qui nous pend au nez.
Elle entraine de multiples modifications dégueulasses sur la question du logement dont une sur les squats.