Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

La mairie a été investie en solidarité avec les Roms

28 avril 2016

Suite à la manif de Jeudi 28 Avril, en début d’après-midi, plus de 50 personnes sont entrées dans l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne pour interpeller l’équipe municipale.


Un rappel des faits récents dans un article déjà paru ici : Traitement des Roms à Saint-Étienne, un degré de plus dans l’infâme

Par leur action envers les familles Roms vivant sur la commune, le maire Gaël Perdriau et son adjoint à la sécurité mettent en danger des personnes humaines actuellement à la rue. Des individu-e-s ont voulu lui rappeler ses beaux discours, lui qui déclarait il y a un an "qu’à Saint-Étienne, l’accueil n’est pas un vain mot". Nous avons demandé à être reçu-e-s par le maire, qui était malheureusement absent, seulement trois personnes ont pu s’entretenir très brièvement avec le Secrétaire Général de mairie. Nous n’avons entendu qu’un discours simplificateur, assez méprisant, et aucune solution n’est envisagée pour l’instant de leur côté.

  • Retrouvez ci-dessous le texte d’un tract diffusé jeudi 28/04 :

Les Stéphanois sont fiers de leur ville, de leur culture populaire, de leur générosité et hospitalité... et ils ont raison. Mais aujourd’hui, le sens du mot hospitalité ou « welcome Europe » utilisé par le service com’ de la mairie prend un tout autre sens. Le maire aurait-il troqué son « j’accueille les migrants »
par « j’accueille le ballon rond » ??
Depuis le 4 avril et la fin de la trève hivernale, des familles rroms dorment dehors sur des terrains sans eau, électricité ni sanitaires. Elles subissent des intimidations de la part de la police et se sont vues refuser le droit à la domiciliation par la mairie et le CCAS. La domiciliation permet aux personnes sans domicile fixe d’avoir une adresse administrative, de recevoir leur courrier et leurs prestations sociales. Par ce refus, la municipalité manque à ses devoirs et met des familles en danger.

#stéphanoisfiers ?
Bienvenue à toutes et à tous, réfugiés, demandeurs d’asile, sans-papiers, rroms... !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MEMOIRE

Izmir, une maison pas comme les autres

Un film sur l’histoire de ce squat stéphanois mythique
Le 26 juillet 2006 à 6h du matin, les CRS venaient défoncer la porte du squat Izmir à St Étienne pour en expulser les occupants. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles, qui était une source d’informations peu disponibles ailleurs, et qui participait au maintien d’une "culture alternative" sur st-étienne.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Des lieux vides, des gens à la rue ?

Cinq familles dans la rue, hommes, femmes, enfants, quelle importance ?
La municipalité s’en fout de laisser dans la misère ces familles Rroms après la fermeture du gymnase, marquant la fin du plan d’urgence hivernal. Installées dans le Parc Couriot, elles sont intimidées et menacées par la police municipale qui, ne reculant devant rien, ira jusqu’à profiter de leur absence pour jeter l’ensemble de leurs affaires, dont les jeux et cartables des enfants. La classe, mépris de classe.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / LOGEMENT - SQUAT

Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au Lieu-dit

Un lieu n’est rien sans vie, on ouvre tout ! Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au LIEU-DIT, École occupée au 6 rue Baptiste Marcet, la Métare, Saint-Étienne.




National   LOGEMENT - SQUAT

[Communique de la CNT-AIT/63] Avec le collectif du 1e mai, renforçons la lutte autonome contre les projets megalos !

Suite au 1 mai libertaire de ST Pourçain sur Sioule
A l’heure de projets aussi inutiles que coûteux dans l’Allier (porcherie industrielle de Chirat l’Eglise qui détruit la nappe phréatique, projet d’un golf-villas-hôtel-parking-appartements à Montcombroux les Mines sur 300 hectares de terres agricole et de forêt), tandis qu’on nous explique quotidiennement que pour les salaires, le logement… les caisses sont vides, que les luttes autonomes sont criminalisées.




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Les Camille’s et le Collectif du 1er Mai

Suite à l’appel d’un rassemblement libertaire à St Pourçains sur sioule (03)
Cet article ainsi que le montage sert, tout d’abord, à rendre compte de notre action politique du 1er mai et l’enthousiasme des participants…
Il a pour but aussi de faire en sorte que ces initiatives ne se limitent pas au 1er Mai et donc, voici un petit résumé.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

Réunion du collectif "Pour que personne ne dorme à la rue"

Mercredi 28 janvier 2015 à 17h à la Bourse du Travail de St-Etienne.
La réunion aura lieu salle 66 au 1er étage côté droit de la Bourse et sera précédée d’une Conférence de presse à 16h30, dans la même salle, pour une communication suite au jugement du 27/01.




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

[Montreynaud] Père Riffard : au tribunal pour apologie du droit d’asile

Rendant ce mardi 27 janvier au matin son délibéré dans l’affaire du père Riffard, curé de Montreynaud poursuivi pour avoir hébergé des demandeurs d’asile, la cour d’appel de Lyon a surpris l’auditoire en se déclarant incompétente.




International   LOGEMENT - SQUAT / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Opération Mos Maiorum, plus de 19000 interpellations

Publié sur Sans Papiers Ni Frontières
L’Union européenne vient de publier son bilan de l’opération Mos Maiorum, gigantesque opération de rafles à travers l’Europe menée du 13 au 26 octobre par 27 pays et coordonnée par Frontex. [Le rapport du conseil de l’Europe est disponible ici (en anglais)]




Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Droit d’asile, droit au logement : respecter la loi, respecter les personnes

Vendredi 18 octobre 2013 - 18H - Place Jean Jaures
Appel collectif : rassemblement - conférence de presse publique du collectif "QUE PERSONNE NE DORME A LA RUE"
Depuis plusieurs mois maintenant, dans une majorité des grandes villes de notre département de la Loire, des personnes et des familles sont laissées sans solution de logement.




International   LOGEMENT - SQUAT / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

[Varsovie] Le Squat Elba menacé d’expulsion

Appel à soutien
Le 16 mars le centre culturel squatté "Elba", rue Elblaska 9/11 à Varsovie a été illégalement expulsé par la société de sécurité précipita "Skrzecz" engagée par le propriétaire du site, une société finlandaise, "Stora Enso".
 Plusieurs personnes ont été attaquées et forcées à sortir des bâtiments.
La sécurité a détruit l’intérieur de la maison, détruisant les biens des habitants et a jeté le reste dehors.




0 | 10

A la une...

EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Gala de boxe et soirée "Soul Train" en soutien a Georges Ibrahim Abdallah  

Le 21 octobre, nous vous invitons à un gala de boxe (boxe anglaise, pieds poings, MMA) regroupant des équipes de St-Étienne, Lyon, Marseille, Paris, Grenoble, Berlin, etc ... Suivie d’un Sound Système "Soul Train" (Dj Spyderman from St-Cham) et d’une Boum All Night Long.
Cette soirée sera en soutien a Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste arabe, combattant pour la libération de la Palestine, détenu en France depuis près de 34 ans. L’argent collecté en soutien servira aux mandats pour cantiner afin d’améliorer son quotidien.

Mise à jour le 20/10 : Attention, cet événement est annulé suite à un arrêté préfectoral, plus d’infos bientôt sur https://rebellyon.info/.

EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Ateliéphémère  

L’ateliéphémère est un atelier d’entraide autour de la réparation d’objets divers : informatique, électroménager, jouet, machine à coudre, matériel son et vidéo...
Programme décembre 2017 / janvier 2018


MOBILISATIONS - LUTTES
"Non". S’opposer aux grands projets d’aménagement. Ne pas proposer "d’alternatives".  

Cette brochure est la retranscription d’une discussion autour des sujets suivants : pourquoi et comment s’opposer aux grands projets d’aménagement ? Quelles difficultés rencontrons-nous avec la notion "d’alternatives" ? Pourquoi ne pas en proposer ?
Discussion croisée entre opposant.es à l’A45 (Auvergne-Rhône-Alpes), camarades de l’Amassada (Aveyron), et occupant.es de la forêt de Roybon (Isère).


SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER
Projection et discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire  

La CNT 42 propose une discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire ouverte à toutes les personnes intéressées autour du film : "Bernard Lambert, Paysan et Rebelle" de Christian Rouaud
Quelles luttes communes ? C’est nous qui travaillons c’est nous qui décidons. La CNT est engagée pour un autre futur.


REPRESSION - PRISON
Journée de soutien des anti-G20 de Hambourg  

Face au capitalisme et à tous ses effets néfastes, des personnes se mobilisent. Du 6 au 9 juillet 2017 se tenait à Hambourg le sommet des vingt plus grandes puissances mondiales. En réponse à cela les organisations progressistes ont organisé un contre sommet et des manifestations au cours desquelles la police allemande - bras armé des États représentés au G20 - a fait preuve d’un déchaînement de violences à l’encontre des manifestant-e-s, des journalistes et même des avocat-e-s.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
La condition des agriculteurs : rencontres contre la normalisation  

Le 20 mai 2017, un agriculteur qui refusait de se soumettre aux contrôles harcelants de l’administration a été abattu par les gendarmes. A la suite de ce meurtre dégouttant, un collectif s’est monté pour combattre l’hyper-normalisation de nos vies et de celles des agriculteurices en particulier. Des rencontres nationales autour de ce sujet auront lieu les 28 et 29 octobre prochain dans notre région.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
A45, pétition bidon !  

Non content d’étaler partout sa belle pétition, Perdriau cherche à imposer aux personnels des collectivités locales de signer et de soutenir son combat d’arrière-garde...


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Lettre ouverte sur la situation des familles Rroms à Saint-Étienne  

Je vous adresse cette lettre car la presse locale reste sourde à nos multiples messages concernant les familles Rroms à la rue. Les services municipaux du Centre communal d’action sociale refusent de façon quasi systématique d’accorder de les domicilier – clef qui leur ouvre quelques droits – et ceci en contradiction avec tous les textes réglementaires. Sans que le préfet qui a pourtant autorité en la matière ne lève le petit doigt.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Aurillac 2017 : Appel à témoignages  

En août 2016, les participant.e.s du festival d’art de rue d’Aurillac ont pu constater une augmentation de la présence policière, absurdement justifiée par "l’état d’urgence". Pour entrer dans le centre-ville, il fallait subir des fouilles de sac voire au corps, et il était interdit d’avoir des objets en verre ou de l’alcool, alors même que des boissons alcoolisées étaient vendues partout dans l’enceinte du festival. Suite à ces mesures et à un certain nombre de provocations, une manif a éclaté, qui a conduit à plusieurs gardes à vue.
Plus récemment, l’édition 2017 a été le théâtre d’une surveillance policière moins agressive mais tout aussi pesante.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange  

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26ème édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Les mille maux de l’enseignement du français aux étrangers  

L’enseignement du français aux personnes étrangères pâtit des contradictions de l’État, du jeu de la concurrence et des discriminations, au détriment bien souvent des personnes auquel il est censé être destiné : retour sur une politique pleine d’arrière-pensées avec des militant.es de l’association Alpha.