Saint-Étienne et alentours  

La zone de gratuité, encore moins chère ! Samedi 5 février à 14h

Près du square Massenet à St-é

Le Caddie est devenu le totem de nos sociétés capitalistes. "J’achète donc je suis" est le credo des temps modernes...
Et si on arrêtait tout ?


# Qu’est ce que la Zone de gratuité ?

Acheter - jeter - acheter - jeter (etc.. ) : c’est le mécanisme absurde, aberrant, ravageur, qui fait vivre le capitalisme.
Découvrez les joies du circuit adverse : donner - récupérer.

A raison d’une fois par trimestre environ, la zone de gratuité s’installe au cœur de la ville, se réapproprie l’espace public pour laisser la parole à celui ou celle qui veut la prendre : un stand se dresse, des citoyens lambdas discutent, offrent leur temps, leur volonté de montrer qu’un autre système est possible, sans obligatoirement passer par le commercial, le marketing et autre marchandising.
La zone de gratuité met un coup de pied et fait un pied de nez à la consommation abusive : elle propose l’offre ou la récupération de biens consommables ou non consommables, l’échange d’idées, de réflexions et d’envies.

# Comment ça marche ?

Le concept est simple : vous pouvez venir glaner et acquérir gratuitement vêtements, musiques, jouets, bouffe ou donner, si le cœur vous en dit, tout ce qui ne vous sert plus et dort dans vos placards.

Organisée par des gens comme vous et moi, la zone de gratuité s’ouvre à toutes et tous, sans différence, où tout le monde peut s’investir, se servir, donner ou passer "juste pour voir".
Dans la zone de gratuité, il n’y a pas forcément d’échange, on ne compte pas ce que vous amenez, ni ce que vous prenez ; vous pouvez amener des biens et ne rien prendre, vous pouvez prendre sans rien donner. Il y a là ni fric, ni troc. Seulement de la gratuité.

Il n’y a pas de prix, pas d’étiquettes, de pubs, de musiques commerciales qui formatent vos esprits à consommer, pas de bousculade, de stress.. Seulement le bonheur de découvrir que des biens vous attendent là, sans rien vous demander, si ce n’est "récupère moi !"


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A la une...

URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Carnaval !  

Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Grand Carnaval Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018.
Rendez-vous à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).


REPRESSION - PRISON
Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis  

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


REPRESSION - PRISON
Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos  

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


GENRES - FEMINISME
Front Santé Sexuelle de Medic’Action : appel à témoignages dans le cadre d’un mois contre la médecine misogyne  

Le 8 mars est peut-être l’occasion pour les boîtes de nuit de proposer une soirée « cocktail gratuit pour les filles » ou pour votre collègue Michel de faire la vaisselle à la place de sa femme, cela reste pour les militantes une date incontournable pour clamer haut et fort les revendications féministes. C’est dans cet objectif que le FSS de Médic’Action prend l’initiative de consacrer un mois au thème de la médecine misogyne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
L’amour et la révolution  

Projection-débat en première nationale du film "L’amour et la révolution" avec le réalisateur Yannis Youlountas, le 25 février, 19h au Méliès St François, 8 rue de la Valse à St-Étienne.


ANTIFASCISME
Sainté Antifa Fest’ 3/02  

Le comité antifasciste ainsi que d’autres organisations politiques, syndicales et associatives travaillent depuis plusieurs années pour organiser différents rassemblements, manifs, tractages, discussions publiques, collages sur Saint Etienne…


REPRESSION - PRISON
[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan  

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13ème mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à "un agent dépositaire de l’autorité publique" et écope de quatre mois de prison avec sursis.


REPRESSION - PRISON
En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie  

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que "la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service". 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Le sel ne perdra jamais son goût  

Si la colonisation a été établie avec la Déclaration de Balfour, alors qu’elle soit démantelée avec la déclaration de Trump."
Par Dr Samah Jabr – 24 décembre 2017
La docteure Samah Jabr est psychiatre et psychothérapeute. Elles est auteure du livre "Derrière les fronts - Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation" –


MEDIAS
Sortie du n°5 de Couac  

Après de longues vacances et quelques remises en question, l’équipe de Couac a continué l’aventure : fabriquer à plusieurs mains un canard local d’enquête critique. Pour bien démarrer cette nouvelle année, pas de dossier, mais de chouettes articles & illustrations pour une actualité toujours aussi surprenante !