International   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Le sel ne perdra jamais son goût

Si la colonisation a été établie avec la Déclaration de Balfour, alors qu’elle soit démantelée avec la déclaration de Trump."
Par Dr Samah Jabr – 24 décembre 2017
La docteure Samah Jabr est psychiatre et psychothérapeute. Elles est auteure du livre "Derrière les fronts - Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation" –


Les dernières calomnies religieuses et raciales incarnées dans la décision de l’Administration Trump de transférer l’ambassade US à Jérusalem ont jeté du sel dans la blessure toujours ouverte de l’occupation par Israël de la Palestine. Cette manœuvre est une preuve supplémentaire de l’absence de toute légitimité morale, sociale et légale de la position politique des États-Unis sur l’occupation.
Dans la situation actuelle du peuple palestinien et des nations arabes et islamiques, Trump a trouvé exactement ce dont Israël avait besoin pour atteindre ses objectifs : le despotisme arabe est le partenaire approprié pour accomplir cette tâche dangereuse.
Cependant, la décision de Trump, aussi choquante qu’elle puisse être, ne devrait pas être une surprise. En 1990, le Congrès US a accepté de déplacer l’ambassade états-unienne de Tel Aviv dans la Jérusalem occupée ; ceci s’est répété sous le Président Bill Clinton en 1995. La décision comporte trois volets : l’unification de la ville de Jérusalem ; la reconnaissance de toute la ville comme étant la capitale d’Israël ; et le transfert « au bon moment » de l’ambassade. L’Autorité palestinienne a fourni le « bon moment », et de ce fait, elle se trouve dans situation extrêmement embarrassante.
La direction palestinienne est responsable pour avoir accepté la décision reportée sur le sort de Jérusalem quand elle a signé l’accord d’Oslo. Abbas et ses officiels ont été incapables de s’opposer à la politique d’Israël qui consolidait l’occupation et la colonisation par le fait accompli d’une ville de Jérusalem judaïsée, et de l’expansion des colonies de peuplement en Cisjordanie en général, et à Jérusalem en particulier.
Même à ce moment-là, après que la décision de procéder conformément aux souhaits du Congrès a été prise, la réponse de l’Autorité palestinienne n’a pas réussi à aller plus loin que de rejeter la décision de Trump et de l’inviter à faire marche arrière. Aucune mesure concrète visant à faire pression sur Israël ou l’Administration US n’a été prise. Et pourtant, la décision de Trump est basée sur le mensonge et la violation de la législation internationale, elle devrait donc nous fournir l’occasion d’invalider les Accords d’Oslo. C’est le moment de nous dresser contre la vague de la normalisation israélienne du processus d’occupation ; c’est le moment de résister au plan US-israélien qui défigure la région avec leur « accord du siècle ».
Le niveau toujours plus haut du danger pour les Palestiniens – en particulier pour les Jérusalémites – les oblige à lutter pour leur survie ; cette fois, quand même, les dirigeants palestiniens ne doivent pas se cacher derrière les écoliers pour s’engager dans la bataille pour Jérusalem. Nous avons besoin de clarté d’esprit et de développer des directives précises pour mettre en œuvre un programme cohérent de libération nationale. Nous avons besoin de nous fixer de nouveaux objectifs pour œuvrer à la fin de l’occupation et au retraits des colonies, et pas seulement à l’abandon de la décision états-unienne de reconnaître Jérusalem comme la capitale des autorités de l’occupation.
Nous ne pouvons pas faire front aux exigences de cette période dangereuse sans avoir le courage d’admettre nos erreurs passées. Afin de réussir à nous forger une voie nouvelle et efficace, il nous faut analyser notre comportement passé et en tirer les leçons. Les Palestiniens doivent reconnaître qu’Israël n’a jamais voulu, et ne veut toujours pas, s’engager dans un accord politique avec eux impliquant une forme ou autre de retrait d’une quelconque partie de la Palestine occupée. Il nous faut reconnaître que les États-Unis n’ont jamais été, et ne seront jamais, un intermédiaire neutre. L’Autorité palestinienne doit reconnaître l’échec de son approche des négociations au cours des 26 années passées ; reconnaître, effectivement, que ces négociations n’ont servi qu’à légitimer l’occupation et à servir ses buts, ne débouchant sur aucun acquis national, seulement sur de nouveaux abandons des droits et de la morale des Palestiniens.
Les dirigeants palestiniens qui ont été les pionniers de cette approche ratée doivent à présent annuler tout ce qui peut l’être et tout ce qui en découle ; cela inclut la coordination de la sécurité avec les Israéliens, de même que les institutions et les accords, notamment les Accords d’Oslo. Ces dirigeants doivent demander pardon au peuple palestinien avant de quitter leur poste. À l’heure actuelle, il faut que le peuple réactive et réforme l’Organisation de libération de la Palestine de sorte qu’elle puisse prendre les rênes et conduire au but qui doit être le sien d’une véritable libération nationale. Alors c’est seulement quand la direction palestinienne aura pris une direction claire, en considérant Israël tel qu’il est, un ennemi occupant, que nous pourrons faire honte aux autres régimes arabes et musulmans qui parlent d’Israël comme d’un « voisin » ou d’un « allié ». Ce n’est qu’alors que nous serons capables de résister à toutes les initiatives et pressions qui viennent du monde arabe et veulent nous imposer un accord politique injuste.
Les ambassadeurs de l’OLP ont la responsabilité de mobiliser les communautés palestiniennes dans la diaspora et de les inciter à recruter des militants de solidarité dans tous les pays où elles vivent. Avec une bonne direction, cette vague de solidarité sera bientôt soutenue massivement par beaucoup de gens justes dans la communauté internationale.
Nous ne pouvons pas compter sur les régimes officiels. Notre espoir se situe sur le terrain de la volonté populaire et du rôle de la société civile internationale à travers le monde arabe, musulman et libre, pour soutenir une révolte durable. Cette révolte doit partir de la Palestine, mais elle peut se propager internationalement avec le symbolisme de Jérusalem pour impacter directement l’occupation et l’Administration US. Une telle action internationale ne peut se limiter à des manifestations, des ralliements et des protestations ; elle doit englober tous les aspects d’un engagement populaire venant des syndicats, des organisations professionnelles et des autres institutions de la société civile, afin d’intégrer une action parlementaire efficace, au nom de Jérusalem et de la Palestine. Les objectifs de ce mouvement doivent aller au-delà de la mobilisation initiale visant à annuler la décision de Trump sur Jérusalem, vers un vaste programme pour accroître la sensibilisation et rassembler une influence politique pour la libération de la Palestine.
Il ne s’agit pas d’un fantasme héroïque ; l’action qui découle du peuple a déjà fait ses preuves en matière de changements politiques et des pratiques de l’occupation ; l’exemple le plus récent est la décision concernant les portes électroniques de la mosquée Al-Aqsa, où les Israéliens ont dû faire marche arrière, cédant devant la révolte populaire.
La liberté ne concerne pas seulement les opprimé-es, tout comme la santé ne concerne pas seulement les malades et la pauvreté ne concerne pas seulement les pauvres. Jérusalem n’est pas seulement une question palestinienne mais elle concerne aussi tous les Arabes, musulmans et chrétiens, et toutes les personnes justes et généreuses à travers le monde. La communauté internationale a tendance à attribuer la responsabilité de Jérusalem aux Palestiniens, mais tous les mouvements arabes, islamiques et de libération doivent continuer à agir en commun, à se mettre en réseau et à mobiliser pour cette cause. Le but n’est pas seulement de prouver que Trump et ses conseillers ont tort dans leur présomption que la résistance sera temporaire et transitoire, mais aussi de soutenir la révolte populaire palestinienne et de faire pression sur leurs gouvernements pour influencer la politique états-unienne.
De par sa valeur symbolique, la question de Jérusalem peut isoler Israël et les États-Unis, comme nous venons de l’observer dans le vote aux Nations-Unies. Si la colonisation a été établie avec la Déclaration de Balfour, alors qu’elle soit démantelée avec la déclaration de Trump.
La ferveur des Palestiniens ne sera pas altérée par la décision de Trump. Nous avons vu comment Ibrahim Abu Thurayya, ce Palestinien qui a perdu ses deux jambes durant le bombardement israélien de Gaza en 2008, s’est dressé pour protester contre le vol de Jérusalem. Les Palestiniens n’ont pas perdu leur salinité ; en effet, leur sel ne perdra jamais son goût. Nous ne partirons pas de Jérusalem à cause de la décision de Trump ; l’hégémonie US-israélienne n’ébranlera pas notre foi dans notre cause et dans nos droits légitimes à notre patrie. La décision de Trump ne fera qu’accroître notre détermination à affronter la politique israélienne avec tout notre potentiel. Nous inspirerons le sel de la terre pour relever le goût d’une révolution mondiale contre l’occupation israélienne et la domination des États-Unis, jusqu’à ce que toutes les deux soient vaincues.

Traduction : JPP pour les Amis de Jayyous


La docteure Samah Jabr dirige l’unité psychiatrique du ministère de la Santé. Elle est psychiatre et psychothérapeute, professeure clinicienne adjointe, Université George Washington.
Elle est l’auteure du livre "Derrière les fronts - Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation" –
http://www.pmneditions.com/?p=463
 
https://www.middleeastmonitor.com/2...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Rassemblements de soutien à la Palestine

Malgré la neige, environ 200 personnes étaient réunies ce samedi 9 décembre à Saint-Étienne. A l’appel de BDS 42, ces citoyens étaient venus protester contre la décision de Trump d’annexer Jérusalem et d’y installer l’ambassade américaine.
Prochain rassemblement : Samedi 16 décembre 2017 à 14h place du peuple




International   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée spéciale Palestine, "Derrière les fronts"

Mercredi 6 décembre à 20h au Méliès
Soirée spéciale animée par BDS Saint-Etienne en présence de la réalisatrice !
Alexandra Dols a suivi la psychiatre Palestinienne Samah Jabr et nous raconte l’impact psychologique de l’occupation sur les palestiniens.




Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Journée de soutien des anti-G20 de Hambourg

Face au capitalisme et à tous ses effets néfastes, des personnes se mobilisent. Du 6 au 9 juillet 2017 se tenait à Hambourg le sommet des vingt plus grandes puissances mondiales. En réponse à cela les organisations progressistes ont organisé un contre sommet et des manifestations au cours desquelles la police allemande - bras armé des États représentés au G20 - a fait preuve d’un déchaînement de violences à l’encontre des manifestant-e-s, des journalistes et même des avocat-e-s.




Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Rassemblement pour la Paix ! - Saint-Étienne

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Paix, afin de célébrer cette date, et de s’unir pour exiger la paix et l’arrêt des interventions et guerres impérialistes, Rassemblement le Samedi 23 à 10h, Place du Peuple, à l’appel de la JC Loire, du PCF Saint-Etienne, de l’Association France-Palestine Solidarité, et de BDS 42.




Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Palestine - AFPS

PALESTINE, Enfances volées
Un documentaire réalisé par Danièle Laurier (40 mn)
Six enfants de Beit Umar, de Halhul, de Bil’in, de Jenin et de la Vallée du Jourdain ressemblent à nos enfants : ils rient, pleurent, jouent, mais, chaque jour ils affrontent ce déséquilibre, cette tension intense, une douleur diffuse face à l’occupation israélienne.
Mercredi 28 juin à 19H , au Centre Social du Babet




Saint-Étienne et alentours   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Palestine - Gaza

Rencontre Jeudi 22 juin 2017 au ciné Chaplin de Rive-de-Gier. Soirée-débat pour se plonger dans la vie à GAZA, pour échanger sur l’actualité en PALESTINE, croire en un avenir de Justice et de Paix...




International   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Tournée sur la situation au Vénézuela, en soutien au portail Contrapoder, La Libertaria et Indymedia Venezuela.

Une tournée en France, de juin à septembre, pour présenter des vidéos et débats sur l’Arco Minero del Orinoco du Vénézuela (plan de minerie gouvernemental), et collecter des fonds pour acheter un serveur et un vieux ciné dans les Andes Vénézuelienne pour créer l’ Ateneo Museo Autonomo “La Libertaria”.
En recherche de dates




International   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Journée internationale de soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim

Un appel a été lancé pour une journée internationale de grève de la faim ce jeudi 25 mai, étant donné la situation des prisonniers palestiniens qui sont en danger de mort, à leur 36ème jour de grève de la faim.
SAINT-ÉTIENNE : de 9h00 à 20h00, Place du Peuple




International   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Appel depuis le Venezuela aux anarchistes d’Amérique latine et du monde : La solidarité est beaucoup plus qu’une parole écrite

Nous nous adressons à tous les organes d’expression du mouvement libertaire, en particulier ceux de notre continent, non seulement pour attirer votre attention sur la situation que nous vivons au Venezuela depuis avril 2017, mais sur ce qui est pour nous une urgence, c’est-à-dire faire en sorte que l’anarchisme au niveau international s’exprime plus fortement en ces dramatiques circonstances, avec des attitudes et des actions cohérentes par rapport à ce qu’a été la prédication et la pratique de l’idéal anarchiste durant son parcours historique.




Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection : "Derrière les Fronts" à Montbrison

Projection d’un documentaire lundi 15 Mai à 20h au Cinéma Rex de Montbrison, coorganisée par l’AFPS Saint Etienne et BDS, sur les conséquences invisibles de la colonisation




0 | 10 | 20 | 30 | 40

A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Urgence : Expulsion en cours à Bure - Rassemblement à 18h devant la Pref  

Ce matin du 22 février 2018, des camions de gardes mobiles se sont parqués aux alentours du bois Lejuc occupé contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires près de Bure dans la Meuse.


GENRE - FEMINISME
De Mujeres libres à Femmes libres Plaidoyer pour une coordination de Femmes Libres au sein de la CNT  

Nos luttes ne nous renvoient pas dos à dos. Complémentaires, elles s’additionnent
En 1936, Mujeres Libres revendique de mettre fin au "triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes". En juillet 1937, avec ses 20000 adhérentes, provenant majoritairement des secteurs populaires, Mujeres Libres défend l’émancipation des femmes et leur participation à la lutte révolutionnaire. L’organisation se réclame d’un "féminisme prolétarien" dans le but de se dissocier du féminisme libéral qui prône l’égalité des femmes sans contester les rapports de domination de classes. Leurs "camarades" n’étaient pas pour autant enclins à les reconnaître politiquement comme une organisation autonome au sein du mouvement libertaire.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Festival "un poil dans la soupe"  

Festival "un poil dans la soupe" proposé par les SAMPIANES du 08 au 11 mars 2018 à Sainté.
Au programme : Atelier d’autodéfense féministe et autogéré, Lecture collective, Soirée au poil, Restouf, Lab.Langue, Poing final...


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Expérience de la non-mixité : Conf. Gesticulée par Laure Clerjon  

Jeudi 22 Février 2018 à 20h30 : Conférence Gesticulée par Laure Clerjon : "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle ! Ou comment l’expérience de la non-mixité nous transforme."


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Carnaval !  

Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Grand Carnaval Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018.
Rendez-vous à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).


REPRESSION - PRISON
Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis  

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


REPRESSION - PRISON
Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos  

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


GENRE - FEMINISME
Front Santé Sexuelle de Medic’Action : appel à témoignages dans le cadre d’un mois contre la médecine misogyne  

Le 8 mars est peut-être l’occasion pour les boîtes de nuit de proposer une soirée « cocktail gratuit pour les filles » ou pour votre collègue Michel de faire la vaisselle à la place de sa femme, cela reste pour les militantes une date incontournable pour clamer haut et fort les revendications féministes. C’est dans cet objectif que le FSS de Médic’Action prend l’initiative de consacrer un mois au thème de la médecine misogyne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
L’amour et la révolution  

Projection-débat en première nationale du film "L’amour et la révolution" avec le réalisateur Yannis Youlountas, le 25 février, 19h au Méliès St François, 8 rue de la Valse à St-Étienne.


REPRESSION - PRISON
[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan  

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13ème mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à "un agent dépositaire de l’autorité publique" et écope de quatre mois de prison avec sursis.


REPRESSION - PRISON
En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie  

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que "la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service". 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.