Saint-Étienne et alentours Couac   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Les "consultations publiques" : j’ai raté quelque chose ?

Les grands projets inutiles se multiplient, les consultations publiques qui vont avec aussi. Mais à quoi servent-elles ? Les questions d’environnement sont complexes car elles soulèvent à la fois des questions juridiques, sociales, économiques, scientifiques...


C’est pour cette raison que les décideurs ont préféré ne pas s’intéresser à l’avis des citoyens pendant longtemps, pour assurer la simplicité et la rapidité des décisions. Jusque dans les années 90 et la populaire loi Barnier, les politiques pouvaient octroyer des permis de construire simplement parce qu’ils leurs semblaient être dans l’intérêt général. Mais depuis, et notamment grâce à la Convention d’Aarhus, signée par de nombreux pays et ratifiée en France en 2002, les autorités administratives et les maîtres d’ouvrage doivent obligatoirement mettre en place des outils d’information et de participation citoyenne pour valider la légitimité et la légalité de leur projet si celui-ci est susceptible d’avoir des impacts sur l’environnement. Tous les projets ne sont pas soumis au même règles. Certains, ayant un impact minime, peuvent être faits sans consultation ; d’autres, plus importants, sont automatiquement soumis à ces procédures pour pouvoir être déclarés d’utilité publique. Dans cette dernière catégorie entrent typiquement les autoroutes, les voies de chemin de fer, les aéroports, les barrages, les mines, les travaux de stockage de déchets radioactifs, etc...

Concernant l’A45, à quoi a servi la consultation publique ?

Il est tentant de vous dire : à rien. Pourtant, ce n’est pas exactement le cas.
La consultation peut être un argument politique, voire juridique pour les citoyen-nes. Il faudra, devant le tribunal, que les autorités administratives et/ou le maître d’ouvrage justifient leur position à la suite de la consultation. Par exemple, dans le cas de l’A45, le commissaire-enquêteur avait émis une réserve demandant une étude d’impact supplémentaire concernant les nappes phréatiques. Si les autorités n’étaient pas obligées de réaliser cette étude, elle l’ont cependant faite car il aurait été impossible de justifier le contraire. Cependant, ces mesures s’exercent toujours à la marge. L’exécutif conserve un très fort pouvoir décisionnel. C’est pourquoi il est tentant de dire que la participation du public est symbolique. C’est la différence entre démocratie représentative et démocratie participative : dans la première ils peuvent faire semblant d’écouter les citoyens, malgré l’obligation légale de mettre en place une consultation ; tandis que dans la deuxième la décision administrative doit obligatoirement suivre les résultats de la consultation.

Des efforts peuvent être faits sur de nombreux points.

Tout d’abord, l’accès à l’information, afin que l’ensemble de celles-ci soient mises à disposition des citoyen-nes. Le cas de l’A45 est assez classique. Le maître d’ouvrage va segmenter l’ensemble en plusieurs petits projets. Cela lui permet à la fois de ne pas atteindre certains seuils qui l’obligeraient à consulter la population sur tous les segments de l’autoroute. Mais aussi d’éviter d’en apporter une vision globale, qui montrerait en réalité un impact environnemental, économique, social et politique plus important. Par exemple, le projet d’A45 soumis à l’enquête publique ne comprend pas le prolongement futur vers le sud-ouest, ni les lotissements ou les zones industrielles prévues sur le tracé, ni les nombreux viaducs et tunnels nécessaires à sa construction. En outre, le débat public a eu lieu en 1993 et l’enquête publique en 2007... Depuis, le contexte économique, social, environnemental n’aurait-t-il pas changé ? Ne faudrait-il pas une nouvelle phase d’information et de consultation aujourd’hui ?
De plus, le débat doit être décentralisé. En effet, aujourd’hui, on constate que ce sont souvent les mêmes qui participent : les grandes organisations de protection de l’environnement, certains experts pointus et renommés dans les domaines économiques ou scientifiques, des lobbies puissants (chasseurs par exemple) mais pas souvent les pauvres ni les riverains... Alors que ce sont les premiers impactés.

Appel à participer !

Même si elles sont souvent biaisées, tronquées, allons participer aux consultations : elles existent et il faut les faire vivre, s’en saisir pour pouvoir les améliorer. Quelques exemples, dans d’autres pays, montrent qu’il est possible de concerter la population dans un délai raisonnable. Une solution proposée par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) est de mettre en place des comités tournants de décision, en rassemblant des représentants de l’État, des collectivités territoriales, de l’entreprise chargée du projet, de syndicats, d’associations, et de citoyens (des jeunes comme des anciens). Cela a une chance d’exister un jour si ces derniers montrent qu’ils souhaitent participer aux décisions sur l’environnement.
A ce jour, aucune compétence spécifique n’est requise pour donner son avis : chacun d’entre nous peut écrire une lettre en posant des questions au promoteur et/ou à l’administration (et ensuite, éventuellement, montrer qu’elles sont restées sans réponses…).

Les questions peuvent aborder tous les sujets : l’emploi, le transport durable, l’agriculture, la qualité de l’air, la qualité des sols, la qualité de l’eau, etc.. N’attendons pas que les méthodes de consultation soient réformées pour mettre les promoteurs et décideurs politiques devant leur contradictions !

Zoom sur les différents processus de consultation français

Le droit français prévoit trois modes de consultation : le débat public, l’enquête publique et la concertation. Ils ont souvent lieu dans cet ordre là. Voici leurs principales caractéristiques :

Le débat public est une rencontre entre le promoteur du projet et le public, organisée par la Commission Nationale du Débat Public (la CNDP), une autorité administrative indépendante de l’État. Pendant ce débat, toute personne peut soumettre une observation ou poser une question au maître d’ouvrage. Celui-ci devra y répondre dans un délai de 3 mois dans un rapport dans lequel il pourra s’engager à modifier le projet. A l’issue du débat, la CNDP n’a pas le pouvoir de donner un avis favorable ou défavorable : elle n’a fait qu’organiser la discussion.

L’enquête publique est menée par un commissaire-enquêteur. Celui-ci peut être désigné par le président du tribunal administratif, le préfet, le maire, ou encore le président du conseil du département. Il est choisi en fonction de ses compétences techniques, socio-économiques, environnementales, politiques... Autrement dit les compétences requises pour pouvoir faire un bilan de l’impact du projet, qu’il soumettra au préfet. A l’issue de l’enquête, à laquelle toute personne peut répondre, le commissaire-enquêteur publie un avis favorable, avec réserves, ou défavorable au projet.

La concertation est menée par les pouvoirs publics eux-mêmes, est souvent utilisée par les villes pour modifier le PLU. Elle doit avoir lieu lorsque le projet est en cours d’élaboration. Elle comprend l’obligation d’informer et de dialoguer avec les personnes susceptibles d’être intéressées par le sujet, néanmoins c’est l’autorité administrative qui décide de l’objectif et des modalités de la concertation. Par ailleurs, comme dans les procédures présentées précédemment, l’autorité n’est pas juridiquement tenue par l’avis des citoyens.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Mode d’emploi pour démonter un compteur LINKY et rebrancher un ancien compteur

Suite au récent démontage d’un compteur Linky à Grenoble, voici un mode d’emploi pour celles et ceux qui souhaiteraient réitérer cette opération, que nous encourageons partout en France.
A lire sur Indymedia Grenoble




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation contre l’extension de la carrière à Saint Julien Molin-Molette

Mardi 29 Novembre se tiendra une réunion annuelle de la Commission de Suivi de Site, et à cette occasion une mobilisation du Collectif des habitants et riverains de Saint Julien Molin-Molette.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

P’tit Resto en soutien au Carabichou et la lutte contre l’A45

Samedi 19 Novembre 2016 - 12h - La Gueule Noire
Le Carabichou est un groupement de personnes qui souhaitent acquérir des produits sains, de qualité, à des prix raisonnables, issus de la filière "biologique" avec ou sans certification, favoriser les productions locales, se dégager de l’industrie agro-alimentaire et des circuits de la grande distribution, et tendre à se réapproprier leur consommation.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à rassemblement pour sauver St Julien Molin Molette le 25 octobre 2016

Communiqué de presse du "collectif d’habitants et de riverains de Saint Julien Molin Molette" : "Pour protester contre ce dictat politico-industriel et lutter pour la survie du village, rassemblement le mardi 25 octobre à 10h Place de la mairie à Saint Julien-Molin-Molette. Venez nombreux avec vos amis et vos familles ! En tenue de chantier et avec un drap blanc !"




International   CONSOMMATION - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Appel à mobilisation : sabotons le climate chance !

Fin septembre 2016 à Nantes
Un sommet mondial des acteurs non-étatiques du Climat se réunissent à la cité des congrés de Nantes du 26 au 28 Septembre 2016. Pour un capitalisme plus vert et une exploitation labelllisée "durable", ces boîtes prépareront cet avenir irradié dont nous ne voulons pas.




International   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Trafic d’OGM banalisé

En 1996, des cargaisons de soja transgénique en provenance des États Unis arrivent en Europe. Des associations environnementalistes, syndicats agricoles et une foule de citoyens anonymes se mobilisent et exigent que ces plantes modifiées génétiquement (PGM) soient évaluées et étiquetées. Mais aujourd’hui, les entreprises comptent bien commercialiser rapidement de nouveaux OGM, qui échapperont à la législation actuelle sur les OGM, jugée trop contraignante.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Projet de sentier botanique itinérant

Financement participatif pour l’impression des panneaux
Le projet consiste à mettre en place un sentier botanique éphémère et itinérant pour sensibiliser aux nombreux usages des plantes sauvages.
La caravane déploiera dans les communes intéressées des panneaux correspondant aux plantes sauvages rencontrées tout au long d’un sentier botanique éphémère. En effet la caravane s’installera, pour une période définie avec la commune, et des ballades botaniques, ateliers cueillette de plantes sauvages, réalisation d’herbier, dégustations de produits issus des plantes sauvages et autres activités seront proposées.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

La caravane des cueilleurs

Du savoir à l’usage des plantes sauvages comestibles et médicinales
La caravane des cueilleurs dispense des stages et ateliers sur l’usage des plantes sauvages, des inventaires floristiques et stages à la carte, des animations pour les enfants et entreprend de mettre en place dans plusieurs communes des sentiers botaniques éphémères et itinérants.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Groupement d’achat “Carabichou”

CARABICHOU existe depuis 2012. Il est né de l’envie :
- de s’approprier "son alimentation",
- de se dégager de l’industrie agro-alimentaire, des circuits de la grande distribution,
- d’acquérir des produits sains, de qualité, à des prix raisonnables, issus de la filière "biologique" avec ou sans certification,
- de favoriser les productions locales.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Réunion d’information pour faire le point sur la loi sur la biodiversité et sur la tentative d’imposer de nouveaux OGM

Jeudi 3 mars 2016 à Saint-Étienne, à 18h30
APRÈS LE COLZA ET LE TOURNESOL MUTÉS, BIENTÔT DE NOUVEAUX OGM CACHÉS ?
Le Sénat vient de discuter à son tour d’un projet de loi "sur la biodiversité", c’est à dire sur tout le monde vivant. Certains amendements proposés notamment par le Réseau Semences Paysannes et un collectif d’associations, ont été acceptés, d’autres refusés. La discussion va se poursuivre à l’Assemblée Nationale le 15 mars...




0 | 10 | 20
Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée contre l’A45... et plus encore

Prochaine assemblée contre l’A45... et plus encore mardi 17 octobre 2017 de 18h30 à 22h30 au local "ça roule"
15 rue Georges Dupré (ex-Raminagrobis), Sainté




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Nouvelle brûlante : c’est le revirement général à propos de l’A45

Nous vous proposons à la lecture, en exclusivité, ce communiqué de presse de la Ville de Saint-Etienne et son maire, Gael Perdriau, en réaction aux récentes annonces sur le projet d’A45.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45... et pas seulement

Plein de chose à prévoir, organiser, coordonner, réfléchir... autour de la lutte contre l’A45 et son monde. Du coup pif paf voici que la deuxième assemblée de lutte contre l’A45 mais pas seulement se déroulera au bar à mioche le mardi 19 septembre, toujours à 18h30.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45... et pas seulement

Après la marche, le grand rassemblement de début juillet dans les monts du lyonnais, et un été revigorant... de nombreuses idées et projets fleurissent. Retrouvons nous le mardi 5 septembre à 18h30 au bar à mioche place Paul Painlevé au crêt de roch (’n roll).
Rlus d’info sur la lutte contre l’A45 :



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Brochure - Zine] À l’intersection avec l’A45 #1

Sortie il y a quelques jours, et diffusé notamment durant la marche voici intersection n°1, cette brochure compile plusieurs textes contre l’A45 :
- 1001 raisons de marcher pour que ça ne marche pas
- Le soleil à l’ombre de l’A45
- Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !
- Contre l’extension de la carrière de St Julien, mais pas seulement
- A45 qui fait quoi ?




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : programme

Pour nous rendre compte de ce que serait cette future autoroute à notre porte. Pour voir de nos propres yeux l’ampleur des destructions qu’elle provoquerait : terres agricoles, bâtiments, activités de subsistance, espaces naturels, faune et flore...
Depuis le 27 juin et jusqu’au 4 juillet, marchons contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : le récit jour par jour

Du 27 juin au 4 juillet, nous avons marché contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon. Avec lenteur et détermination, à la rencontre des habitant-es concerné-es par le tracé, en croisant les vécus, les ressentis et les avis sur ce projet. En passant par le grand rassemblement des opposant-es à St Maurice sur Dargoire, qui fut un succès. Nous avons marché aussi pour apporter notre voix, une des voix qui s’élèvent contre cette autoroute et son monde. Cette marche porte en germes notre résistance commune, qui fleurira à l’avenir. On ne lâchera rien !




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Autocollants contre l’A45

ça colle pour l’A45 ?
PAs d’A45
NI ici
Ni ailleurs !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée contre l’A45, mais pas seulement... aura lieu le mardi 13 juin à 18h30 sur la place du pain levé... (au bar à mioche si il flotte).
Ce sera la dernière assemblée avant la marche sainté Lyon, et puis avant le week-end festif des 1 et 2 juillet prochain .




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Boum et bouffe de lutte contre l’A45

Soirée contre l’A45, à la Gueule Noire (16, rue du Mont) le vendredi 2 juin 2017.
A 19h : Bouffe de lutte, discussion sur le projet d’autoroute et les mobilisations à venir. Présentation de la marche contre l’A45 qui aura lieu fin juin, de St-Étienne à Lyon : pourquoi et comment y participer...
A partir de 21h jusqu’à plus soif, Boum !!!!




0 | 10 | 20

A la une...

EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Gala de boxe et soirée "Soul Train" en soutien a Georges Ibrahim Abdallah  

Le 21 octobre, nous vous invitons à un gala de boxe (boxe anglaise, pieds poings, MMA) regroupant des équipes de St-Étienne, Lyon, Marseille, Paris, Grenoble, Berlin, etc ... Suivie d’un Sound Système "Soul Train" (Dj Spyderman from St-Cham) et d’une Boum All Night Long.
Cette soirée sera en soutien a Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste arabe, combattant pour la libération de la Palestine, détenu en France depuis près de 34 ans. L’argent collecté en soutien servira aux mandats pour cantiner afin d’améliorer son quotidien.

Mise à jour le 20/10 : Attention, cet événement est annulé suite à un arrêté préfectoral, plus d’infos bientôt sur https://rebellyon.info/.

EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Ateliéphémère  

L’ateliéphémère est un atelier d’entraide autour de la réparation d’objets divers : informatique, électroménager, jouet, machine à coudre, matériel son et vidéo...
Programme décembre 2017 / janvier 2018


MOBILISATIONS - LUTTES
"Non". S’opposer aux grands projets d’aménagement. Ne pas proposer "d’alternatives".  

Cette brochure est la retranscription d’une discussion autour des sujets suivants : pourquoi et comment s’opposer aux grands projets d’aménagement ? Quelles difficultés rencontrons-nous avec la notion "d’alternatives" ? Pourquoi ne pas en proposer ?
Discussion croisée entre opposant.es à l’A45 (Auvergne-Rhône-Alpes), camarades de l’Amassada (Aveyron), et occupant.es de la forêt de Roybon (Isère).


SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER
Projection et discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire  

La CNT 42 propose une discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire ouverte à toutes les personnes intéressées autour du film : "Bernard Lambert, Paysan et Rebelle" de Christian Rouaud
Quelles luttes communes ? C’est nous qui travaillons c’est nous qui décidons. La CNT est engagée pour un autre futur.


REPRESSION - PRISON
Journée de soutien des anti-G20 de Hambourg  

Face au capitalisme et à tous ses effets néfastes, des personnes se mobilisent. Du 6 au 9 juillet 2017 se tenait à Hambourg le sommet des vingt plus grandes puissances mondiales. En réponse à cela les organisations progressistes ont organisé un contre sommet et des manifestations au cours desquelles la police allemande - bras armé des États représentés au G20 - a fait preuve d’un déchaînement de violences à l’encontre des manifestant-e-s, des journalistes et même des avocat-e-s.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
La condition des agriculteurs : rencontres contre la normalisation  

Le 20 mai 2017, un agriculteur qui refusait de se soumettre aux contrôles harcelants de l’administration a été abattu par les gendarmes. A la suite de ce meurtre dégouttant, un collectif s’est monté pour combattre l’hyper-normalisation de nos vies et de celles des agriculteurices en particulier. Des rencontres nationales autour de ce sujet auront lieu les 28 et 29 octobre prochain dans notre région.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
A45, pétition bidon !  

Non content d’étaler partout sa belle pétition, Perdriau cherche à imposer aux personnels des collectivités locales de signer et de soutenir son combat d’arrière-garde...


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Lettre ouverte sur la situation des familles Rroms à Saint-Étienne  

Je vous adresse cette lettre car la presse locale reste sourde à nos multiples messages concernant les familles Rroms à la rue. Les services municipaux du Centre communal d’action sociale refusent de façon quasi systématique d’accorder de les domicilier – clef qui leur ouvre quelques droits – et ceci en contradiction avec tous les textes réglementaires. Sans que le préfet qui a pourtant autorité en la matière ne lève le petit doigt.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Aurillac 2017 : Appel à témoignages  

En août 2016, les participant.e.s du festival d’art de rue d’Aurillac ont pu constater une augmentation de la présence policière, absurdement justifiée par "l’état d’urgence". Pour entrer dans le centre-ville, il fallait subir des fouilles de sac voire au corps, et il était interdit d’avoir des objets en verre ou de l’alcool, alors même que des boissons alcoolisées étaient vendues partout dans l’enceinte du festival. Suite à ces mesures et à un certain nombre de provocations, une manif a éclaté, qui a conduit à plusieurs gardes à vue.
Plus récemment, l’édition 2017 a été le théâtre d’une surveillance policière moins agressive mais tout aussi pesante.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange  

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26ème édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Les mille maux de l’enseignement du français aux étrangers  

L’enseignement du français aux personnes étrangères pâtit des contradictions de l’État, du jeu de la concurrence et des discriminations, au détriment bien souvent des personnes auquel il est censé être destiné : retour sur une politique pleine d’arrière-pensées avec des militant.es de l’association Alpha.