Saint-Étienne et alentours Couac   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Les "consultations publiques" : j’ai raté quelque chose ?

Les grands projets inutiles se multiplient, les consultations publiques qui vont avec aussi. Mais à quoi servent-elles ? Les questions d’environnement sont complexes car elles soulèvent à la fois des questions juridiques, sociales, économiques, scientifiques...


C’est pour cette raison que les décideurs ont préféré ne pas s’intéresser à l’avis des citoyens pendant longtemps, pour assurer la simplicité et la rapidité des décisions. Jusque dans les années 90 et la populaire loi Barnier, les politiques pouvaient octroyer des permis de construire simplement parce qu’ils leurs semblaient être dans l’intérêt général. Mais depuis, et notamment grâce à la Convention d’Aarhus, signée par de nombreux pays et ratifiée en France en 2002, les autorités administratives et les maîtres d’ouvrage doivent obligatoirement mettre en place des outils d’information et de participation citoyenne pour valider la légitimité et la légalité de leur projet si celui-ci est susceptible d’avoir des impacts sur l’environnement. Tous les projets ne sont pas soumis au même règles. Certains, ayant un impact minime, peuvent être faits sans consultation ; d’autres, plus importants, sont automatiquement soumis à ces procédures pour pouvoir être déclarés d’utilité publique. Dans cette dernière catégorie entrent typiquement les autoroutes, les voies de chemin de fer, les aéroports, les barrages, les mines, les travaux de stockage de déchets radioactifs, etc...

Concernant l’A45, à quoi a servi la consultation publique ?

Il est tentant de vous dire : à rien. Pourtant, ce n’est pas exactement le cas.
La consultation peut être un argument politique, voire juridique pour les citoyen-nes. Il faudra, devant le tribunal, que les autorités administratives et/ou le maître d’ouvrage justifient leur position à la suite de la consultation. Par exemple, dans le cas de l’A45, le commissaire-enquêteur avait émis une réserve demandant une étude d’impact supplémentaire concernant les nappes phréatiques. Si les autorités n’étaient pas obligées de réaliser cette étude, elle l’ont cependant faite car il aurait été impossible de justifier le contraire. Cependant, ces mesures s’exercent toujours à la marge. L’exécutif conserve un très fort pouvoir décisionnel. C’est pourquoi il est tentant de dire que la participation du public est symbolique. C’est la différence entre démocratie représentative et démocratie participative : dans la première ils peuvent faire semblant d’écouter les citoyens, malgré l’obligation légale de mettre en place une consultation ; tandis que dans la deuxième la décision administrative doit obligatoirement suivre les résultats de la consultation.

Des efforts peuvent être faits sur de nombreux points.

Tout d’abord, l’accès à l’information, afin que l’ensemble de celles-ci soient mises à disposition des citoyen-nes. Le cas de l’A45 est assez classique. Le maître d’ouvrage va segmenter l’ensemble en plusieurs petits projets. Cela lui permet à la fois de ne pas atteindre certains seuils qui l’obligeraient à consulter la population sur tous les segments de l’autoroute. Mais aussi d’éviter d’en apporter une vision globale, qui montrerait en réalité un impact environnemental, économique, social et politique plus important. Par exemple, le projet d’A45 soumis à l’enquête publique ne comprend pas le prolongement futur vers le sud-ouest, ni les lotissements ou les zones industrielles prévues sur le tracé, ni les nombreux viaducs et tunnels nécessaires à sa construction. En outre, le débat public a eu lieu en 1993 et l’enquête publique en 2007... Depuis, le contexte économique, social, environnemental n’aurait-t-il pas changé ? Ne faudrait-il pas une nouvelle phase d’information et de consultation aujourd’hui ?
De plus, le débat doit être décentralisé. En effet, aujourd’hui, on constate que ce sont souvent les mêmes qui participent : les grandes organisations de protection de l’environnement, certains experts pointus et renommés dans les domaines économiques ou scientifiques, des lobbies puissants (chasseurs par exemple) mais pas souvent les pauvres ni les riverains... Alors que ce sont les premiers impactés.

Appel à participer !

Même si elles sont souvent biaisées, tronquées, allons participer aux consultations : elles existent et il faut les faire vivre, s’en saisir pour pouvoir les améliorer. Quelques exemples, dans d’autres pays, montrent qu’il est possible de concerter la population dans un délai raisonnable. Une solution proposée par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) est de mettre en place des comités tournants de décision, en rassemblant des représentants de l’État, des collectivités territoriales, de l’entreprise chargée du projet, de syndicats, d’associations, et de citoyens (des jeunes comme des anciens). Cela a une chance d’exister un jour si ces derniers montrent qu’ils souhaitent participer aux décisions sur l’environnement.
A ce jour, aucune compétence spécifique n’est requise pour donner son avis : chacun d’entre nous peut écrire une lettre en posant des questions au promoteur et/ou à l’administration (et ensuite, éventuellement, montrer qu’elles sont restées sans réponses…).

Les questions peuvent aborder tous les sujets : l’emploi, le transport durable, l’agriculture, la qualité de l’air, la qualité des sols, la qualité de l’eau, etc.. N’attendons pas que les méthodes de consultation soient réformées pour mettre les promoteurs et décideurs politiques devant leur contradictions !

Zoom sur les différents processus de consultation français

Le droit français prévoit trois modes de consultation : le débat public, l’enquête publique et la concertation. Ils ont souvent lieu dans cet ordre là. Voici leurs principales caractéristiques :

Le débat public est une rencontre entre le promoteur du projet et le public, organisée par la Commission Nationale du Débat Public (la CNDP), une autorité administrative indépendante de l’État. Pendant ce débat, toute personne peut soumettre une observation ou poser une question au maître d’ouvrage. Celui-ci devra y répondre dans un délai de 3 mois dans un rapport dans lequel il pourra s’engager à modifier le projet. A l’issue du débat, la CNDP n’a pas le pouvoir de donner un avis favorable ou défavorable : elle n’a fait qu’organiser la discussion.

L’enquête publique est menée par un commissaire-enquêteur. Celui-ci peut être désigné par le président du tribunal administratif, le préfet, le maire, ou encore le président du conseil du département. Il est choisi en fonction de ses compétences techniques, socio-économiques, environnementales, politiques... Autrement dit les compétences requises pour pouvoir faire un bilan de l’impact du projet, qu’il soumettra au préfet. A l’issue de l’enquête, à laquelle toute personne peut répondre, le commissaire-enquêteur publie un avis favorable, avec réserves, ou défavorable au projet.

La concertation est menée par les pouvoirs publics eux-mêmes, est souvent utilisée par les villes pour modifier le PLU. Elle doit avoir lieu lorsque le projet est en cours d’élaboration. Elle comprend l’obligation d’informer et de dialoguer avec les personnes susceptibles d’être intéressées par le sujet, néanmoins c’est l’autorité administrative qui décide de l’objectif et des modalités de la concertation. Par ailleurs, comme dans les procédures présentées précédemment, l’autorité n’est pas juridiquement tenue par l’avis des citoyens.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Rencontre avec Aude Vidal, auteure du livre "Égologie"

Jeudi 18 janvier 2018 à 20h30 à Remue Méninge, 43 rue Michelet.
Rencontre avec Aude Vidal et Nardo.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Cyle d’émission sur l’agro-industrie

Depuis la rentrée, joie rage et courage vous a diffusé sur le 89.5 fm 3 émission rentrant d’en un cycle sur la question de l’agro-industrie.
- agro-industrie partie 1… retour sur l’histoire de l’industrialisation de l’agriculture.
- agro-industrie partie 2… l’industrialisation par filières et par les normes.
- agro-industrie partie 3… paroles de paysans pour sortir de ce merdierl’industrialisation par filières et par les normes.




National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Préparons-leur un hiver ardent !

Le 12 décembre à Paris, à l’occasion du second anniversaire de la COP 21, se tiendra un sommet international sur l’économie et la transition énergétique. Face à cette nouvelle opération de marketing vert, des territoires en lutte - de Bure à Roybon en passant par Notre Dame des Landes, des collines aveyronnaises, en passant par le plateau de Millevaches, à la ceinture maraîchère dijonnaise ou les côtes du Finistère - se sont regroupés pour une déclaration commune. Il s’agit de rendre visible - avant, pendant et après le sommet - la manière dont le gouvernement Macron poursuit en réalité un ensemble de projets d’aménagement destructeurs et nuisibles. Cette déclaration met en avant la vitalité des résistances en cours face à ces projets mortifères et un calendrier commun tout au long du mois de décembre pour continuer à densifier ces luttes.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Non au parc industriel éolien sur la commune des Vastres (Haute-loire)

L’implantation de 5 éoliennes de 150 mètres est prévue sur la commune des Vastres en Haute-loire en limite du parc des monts d’Ardèche. Ce projet dit des 2 plateaux comprend 2 sites d’implantations distincts : trois éoliennes sur la zone des « Platayres » et deux sur le hameau du « Pau des Vastres » en limite de la commune de Fay-sur-Lignon.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Soirée de soutien et présentation de la lutte à Bure

Infotour des chouettes hiboux de Bure !
Il y a 25 ans, l’État a choisi le petit village de Bure dans la Meuse pour y enfouir les déchets nucléaires les plus dangereux.
L’opposition n’a jamais cessé : squat de terres agricoles, installations dans les villages alentours, bataille juridique, manifestations...
Depuis plus d’un an des opposant.es occupent et habitent le Bois Lejuc, empêchant ainsi le début des travaux.




A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

[GLYPHOSATE] Crime contre l’humain et tout le vivant

Les dangers du glyphosate et de ses co-formulants associés ne sont plus à démontrer devant la réalité des atteintes à la santé des populations (en Amérique latine notamment mais aussi en Europe chez les agriculteurs et les animaux d’élevage). Des études indépendantes apportent elles aussi des arguments scientifiques sur les conséquences de ces molécules sur la santé. A cela s’ajoutent maintenant le scandale de la manipulation des agences européennes par la firme Monsanto et ses expertises truquées. Les décideurs ne peuvent plus faire semblant de les ignorer.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Retour sur le dimanche 23 octobre à la Gueule Noire

Projection du film "Bernard Lambert, paysan et rebelle" et discussion entre des membres de la CNT et de la Confédération Paysanne




National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

La condition des agriculteurs : rencontres contre la normalisation

Le 20 mai 2017, un agriculteur qui refusait de se soumettre aux contrôles harcelants de l’administration a été abattu par les gendarmes. A la suite de ce meurtre dégouttant, un collectif s’est monté pour combattre l’hyper-normalisation de nos vies et de celles des agriculteurices en particulier. Des rencontres nationales autour de ce sujet auront lieu les 28 et 29 octobre prochain dans notre région.




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPLOITATION ANIMALE

Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26ème édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.




A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Mode d’emploi pour démonter un compteur LINKY et rebrancher un ancien compteur

Suite au récent démontage d’un compteur Linky à Grenoble, voici un mode d’emploi pour celles et ceux qui souhaiteraient réitérer cette opération, que nous encourageons partout en France.
A lire sur Indymedia Grenoble




0 | 10 | 20 | 30
Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Rencontre -débat samedi 3 février, contre l’A45, la carrière de Saint-Julien-Molin-Molette et les grands projets inutiles en général

En attendant le passage à Lyon, le 25 avril de la tournée contre les Center Parcs de Roybon, Le Rousset et Poligny...
Notre Dame des Landes, centre d’enfouissement nucléaire de Bure, ferme-usine des Mille Vaches, ligne à grande vitesse Lyon-Turin, Center Parcs (Roybon, le Rousset, Poligny)... vous connaissez ?




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45, mais pas que...

La prochaine assemblée sera consacrée à la manière dont nous pouvons marquer notre solidarité avec des luttes et mouvements qui, proches de nous par les problématiques qu’illeux affrontent, sont cependant éloignés géographiquement. Rendez-vous MARDI 6 FÉVRIER À 19H à l’AMICALE LAÏQUE DU CRÊT DE ROC, RUE ROYET, À SAINT-ETIENNE.




Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Mobilisation étudiante contre l’A45 et les expulsions de personnes migrant.e.s

Lundi 4 décembre, des étudiant.e.s du Département d’Études Politiques et Territoriales ont participé, à leur manière, à l’inauguration en grandes pompes du nouveau bâtiment de Sciences Po Lyon, sur le campus stéphanois de l’Université Jean Monnet.
Les maires de Lyon et Saint-Étienne, le préfet et la rectrice de la région Rhône-Alpes Auvergne, les président.e.s de l’Université de Lyon, de Jean Monnet et de Sciences Po Lyon ont été accueilli.e.s par une banderole et un tractage dénonçant le projet de l’autoroute A45 ainsi que la situation dramatique que vivent les migrant.es à Saint Etienne, à Lyon et, dans l’ensemble de la France.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Semaine contre l’A45 à Sainté [du 12 au 19 décembre 2017]

Non, l’A45 ne se fera pas ! Si le message est simple, les arguments sont aussi nombreux que les opposant·e·s sont divers·e·s. Cette semaine permettra à une partie de cette diversité de s’exprimer, au travers de différentes soirées, projections, spectacles, débats... On vous attend nombreux·ses pour en discuter, s’informer... et partager les idées et les envies qui font vivre notre territoire. Nous ne nous laisserons pas aménager !




Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du "sang", des clics et des mollards.

Une petite action s’est déroulé ce week-end au salon Tatou juste, voire le compte-rendu ici . Jusque là, rien d’exceptionnel, et rien de particulièrement foufou. Mais notre brave maire a sauté sur l’occasion pour monter tout ça en épingle et stigmatiser les opposant-es à l’A45...




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45 et pas seulement

Mardi 5 décembre à 18h30 au local ça roule (15 rue Georges Dupré).
Venons nombreux et nombreuses




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Greenwashing à la stéphanoise, au salon Tatou Juste

Dimanche après-midi, la foire Tatou Juste a été le théâtre d’une petite action contre l’A45. Une quinzaine de personnes se sont placé-e-s devant le stand de Saint-Étienne Métropole et ont déroulé une banderole sur les dangers que représente la construction de l’A45 pour la biodiversité. C’est sur ce sujet que Saint-Étienne Métropole, qui sous-traitait la gestion du stand à la Frapna, arborait un magnifique clip, et autres outils de propagande sur leur prétendues actions.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45, mais pas que...

Lundi 13 novembre à 18h30. Assemblée de lutte contre l’A45... et plus encore, au local "ça roule" (15 rue Georges Dupré).
Il y a du pain sur l’asphalte...




Opinions   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

"Non". S’opposer aux grands projets d’aménagement. Ne pas proposer "d’alternatives".

Cette brochure est la retranscription d’une discussion autour des sujets suivants : pourquoi et comment s’opposer aux grands projets d’aménagement ? Quelles difficultés rencontrons-nous avec la notion "d’alternatives" ? Pourquoi ne pas en proposer ?
Discussion croisée entre opposant.es à l’A45 (Auvergne-Rhône-Alpes), camarades de l’Amassada (Aveyron), et occupant.es de la forêt de Roybon (Isère).




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Projection et discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire

La CNT 42 propose une discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire ouverte à toutes les personnes intéressées autour du film : "Bernard Lambert, Paysan et Rebelle" de Christian Rouaud
Quelles luttes communes ? C’est nous qui travaillons c’est nous qui décidons. La CNT est engagée pour un autre futur.




0 | 10 | 20 | 30 | 40

A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Urgence : Expulsion en cours à Bure - Rassemblement à 18h devant la Pref  

Ce matin du 22 février 2018, des camions de gardes mobiles se sont parqués aux alentours du bois Lejuc occupé contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires près de Bure dans la Meuse.


GENRE - FEMINISME
De Mujeres libres à Femmes libres Plaidoyer pour une coordination de Femmes Libres au sein de la CNT  

Nos luttes ne nous renvoient pas dos à dos. Complémentaires, elles s’additionnent
En 1936, Mujeres Libres revendique de mettre fin au "triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes". En juillet 1937, avec ses 20000 adhérentes, provenant majoritairement des secteurs populaires, Mujeres Libres défend l’émancipation des femmes et leur participation à la lutte révolutionnaire. L’organisation se réclame d’un "féminisme prolétarien" dans le but de se dissocier du féminisme libéral qui prône l’égalité des femmes sans contester les rapports de domination de classes. Leurs "camarades" n’étaient pas pour autant enclins à les reconnaître politiquement comme une organisation autonome au sein du mouvement libertaire.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Festival "un poil dans la soupe"  

Festival "un poil dans la soupe" proposé par les SAMPIANES du 08 au 11 mars 2018 à Sainté.
Au programme : Atelier d’autodéfense féministe et autogéré, Lecture collective, Soirée au poil, Restouf, Lab.Langue, Poing final...


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Expérience de la non-mixité : Conf. Gesticulée par Laure Clerjon  

Jeudi 22 Février 2018 à 20h30 : Conférence Gesticulée par Laure Clerjon : "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle ! Ou comment l’expérience de la non-mixité nous transforme."


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Carnaval !  

Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Grand Carnaval Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018.
Rendez-vous à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).


REPRESSION - PRISON
Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis  

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


REPRESSION - PRISON
Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos  

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


GENRE - FEMINISME
Front Santé Sexuelle de Medic’Action : appel à témoignages dans le cadre d’un mois contre la médecine misogyne  

Le 8 mars est peut-être l’occasion pour les boîtes de nuit de proposer une soirée « cocktail gratuit pour les filles » ou pour votre collègue Michel de faire la vaisselle à la place de sa femme, cela reste pour les militantes une date incontournable pour clamer haut et fort les revendications féministes. C’est dans cet objectif que le FSS de Médic’Action prend l’initiative de consacrer un mois au thème de la médecine misogyne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
L’amour et la révolution  

Projection-débat en première nationale du film "L’amour et la révolution" avec le réalisateur Yannis Youlountas, le 25 février, 19h au Méliès St François, 8 rue de la Valse à St-Étienne.


REPRESSION - PRISON
[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan  

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13ème mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à "un agent dépositaire de l’autorité publique" et écope de quatre mois de prison avec sursis.


REPRESSION - PRISON
En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie  

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que "la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service". 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.