Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Les parents bloquent et occupent l’École Maternelle de Chavanelle

Non aux enfants abandonnés dans des classes surchargées ! Voici un texte rédigé par un groupe de parents de l’école maternelle Chavanelle (centre ville de St-Étienne), ils occuperont dès le 21 septembre et pour une durée indéterminée l’école pour soutenir les enseignants dans leur demande d’une classe supplémentaire.


Nous sommes les parents d’élèves de l’école maternelle Chavanelle. En ce début d’année scolaire, nous constatons que nos enfants sont répartis dans des classes surchargées (3 classes de 30 et une de 28).Nous estimons que les conditions actuelles ne sont pas acceptables car elles ne permettent pas de dispenser un apprentissage adapté. L’accueil des enfants ne permet pas une prise en charge confortable des plus jeunes, la classe est dispensée dans des conditions compliquées et nos enfants rentrent fatigués et excités le soir. La fatigue, tant chez les enfants que chez les encadrants et enseignants, se fait déjà sentir au bout d’à peine trois semaines de classe. Ceci nous inquiète fortement.



L’équipe enseignante a fait part dès le 2 septembre des difficultés à travailler dans ces conditions et a demandé l’ouverture d’une classe supplémentaire. Cette demande est restée sans réponse à ce jour. Pour reconsidérer la situation de l’école, l’équipe enseignante a décidé d’une journée de grève ce mardi 20 septembre approuvée par les parents lors d’une réunion au cours de laquelle 50 familles étaient présentes le mardi 13 septembre.

Sans accord de l’inspection pour l’ouverture d’une cinquième classe, les parents d’élèves prendront l’initiative de bloquer l’établissement pour une durée indéterminée dès ce mercredi 21 septembre.Nous sommes soucieux du bien-être de nos enfants et souhaitons simplement qu’ils puissent s’épanouir et grandir au sein de l’école publique sereinement et en toute bienveillance."


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • Message du 22/09 :
    A L’ATTENTION DE MONSIEUR BATAILLER ET MONSIEUR THOMAS DE L’INSPECTION ACADEMIQUE

    COPIE ENVOYEE A LA PRESSE

    Madame, Monsieur,

    Nous sommes les parents d’élèves de l’école maternelle Chavanelle à Saint-Etienne. Nous vous avons contacté lundi afin de vous faire savoir notre mécontentement quant aux effectifs importants dans les classes cette année.

    A ce jour, nous n’avons aucun retour de votre part. La seule réponse étant celle donnée par voie de presse par Monsieur Thomas.
    Si nous avons bien compris, celle-ci consiste d’une part à placer des enfants de grande section de maternelle dans une classe de CP dans l’école élémentaire Chavanelle et de proposer aux parents d’envoyer leurs enfants dans une autre école de la ville (Berkeley et Fauriel).

    Ces deux propositions ne nous satisfont pas du tout. Nous ne souhaitons ni précipiter une rentrée à l’école élémentaire, ni imposer une deuxième rentrée, dans une nouvelle école, qui plus est éloignée de nos domiciles.

    Depuis 8h30 ce matin nous essayons d’avoir un échange téléphonique avec Messieurs Batailler et Thomas. Sans succès.

    Monsieur Thomas indiquant dans l’article du Progrès du 21/09 que "notre enjeu reste l’échange et le dialogue avec les familles", nous sollicitons un entretien à l’école avec l’ensemble des parents d’élèves mobilisés (environ 50 familles).

    En attendant une réponse de votre part, nous prenons l’initiative de bloquer une classe à partir de ce jour et jusqu’à ce que nous ayons un échange direct avec Monsieur Batailler ou Monsieur Thomas.

    Nous espérons que vous comprenez nos préoccupations et comptons sur vous pour trouver une solution humainement adaptée à la situation.

    Les parents des enfants de l’école maternelle Chavanelle mobilisés pour l’ouverture d’une 5ème classe.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Apéroconcert ré-ouverture du local ça roule

Le local ça roule (au Ramina Grobis, 15 rue Georges Dupré), lieu d’échange de savoirs autonomisant et de pratique du bricolage en tout genre pour l’autogarantie des nécessités vitales dans le respect des lombrics !, réouvre enfin ses portes, et en musique.




National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / INFORMATIQUE - SECURITE

Parution de la 5ème édition du Guide d’autodéfense numérique

Le Guide d’autodéfense numérique récidive, paré de sa nouvelle mise à jour, afin de fournir conseils et recettes adaptés pour s’orienter dans les méandres parfois hostiles de la jungle numérique.




National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Weekend de rencontres sportives de l’Amicale du Combat Libre de Lyon

L’Amicale du Combat Libre (ACL) s’entraîne tout les mardis et mercredi à l’Atelier des Canulars à Lyon 7e. On a décidé de proposer les 23-24 septembre un week-end entier de rencontres sportives au Moulin de Recours à Saint Maurice en Trièves. Au menu : des ateliers de découvertes, un gala, des concerts, des rencontre et des discussions, des repas partagés, des balades et même des ateliers tronçonneuses !




Saint-Étienne et alentours Couac   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Quand l’école publique invente et réagit

Alors que des esprits malveillants pourraient simplement voir dans notre marmaille une future main-d’œuvre docile, trois écoles publiques du centre-ville de Saint-Étienne ont choisi d’éduquer les enfants sous le prisme de la coopération et de l’esprit critique. L’auteur de cet article a écrit pour Couac depuis l’intérieur de l’Éducation nationale, nous publions ici son travail d’enquête auprès de ses collègues enseignant(e)s et leurs élèves.




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Association ça roule

Association ça roule
Pour l’auto-garantie des nécessités vitales.
Jusqu’au respect des lombrics.




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

La fabuleuse transpiration des mystérieux synthés d’or

Vendredi 09 juin 2017 au local "ça roule" (Ramina Grobis)
Apéro concert : pour découvrir cet atelier d’échanges de savoirs et cette triplette du label Spielzeug Muzak : ame de boue...cellule34... tzii...




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

CONCERT soutien à "Grandir avec l’Oralité" et "Calandreta"

Vendredi 19 mai 2017 au Ramina Grobis à 19h30 / prix libre
Duo pUECH/GOURDON + FAUNE + La BARACANDE
Le soutien de ce concert est pour "la calandreta", école bilingue en projet et "Grandir avec l’Oralité", association d’éducation par le conte d’après les recherches de Suzy Platiel.




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

La laïcité par les ados !

Lundi à 12h et 19h, mardi à 8h et samedi à 11h sur Dio.
Une émission Dio construite par et avec des Terminales du Lycée Fauriel cette semaine sur vos ondes ! Plusieurs mois de prépa pour construire une heure et demi de réflexion critique sur ce sujet épineux : pluralisme des croyances, port des signes distinctifs, régimes alimentaires, vivre-ensemble, manipulation du concept…




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Rencontre échange avec Samir Boumediene

La colonisation du savoir, une histoire des plantes médicinales du nouveau monde. Biopiraterie, réappropriation des plantes médicinales, colonisation des savoirs...
Mercredi 22 mars 2017, 20h, Remue-méninges




Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MEMOIRE

Grand Ensemble propose "Mémoires Vives"

Dans le cadre du dispositif "Mémoires Vives", Grand Ensemble, atelier de cinéma populaire, en collaboration avec LE BABET, vous propose une rencontre sur le thème des mémoires de la guerre d’indépendance algérienne le vendredi 3 février 2017 à 18h, au lycée Etienne Mimard (amphithéâtre)




0 | 10 | 20 | 30

A la une...

EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Gala de boxe et soirée "Soul Train" en soutien a Georges Ibrahim Abdallah  

Le 21 octobre, nous vous invitons à un gala de boxe (boxe anglaise, pieds poings, MMA) regroupant des équipes de St-Étienne, Lyon, Marseille, Paris, Grenoble, Berlin, etc ... Suivie d’un Sound Système "Soul Train" (Dj Spyderman from St-Cham) et d’une Boum All Night Long.
Cette soirée sera en soutien a Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste arabe, combattant pour la libération de la Palestine, détenu en France depuis près de 34 ans. L’argent collecté en soutien servira aux mandats pour cantiner afin d’améliorer son quotidien.

Mise à jour le 20/10 : Attention, cet événement est annulé suite à un arrêté préfectoral, plus d’infos bientôt sur https://rebellyon.info/.

EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Ateliéphémère  

L’ateliéphémère est un atelier d’entraide autour de la réparation d’objets divers : informatique, électroménager, jouet, machine à coudre, matériel son et vidéo...
Programme décembre 2017 / janvier 2018


MOBILISATIONS - LUTTES
"Non". S’opposer aux grands projets d’aménagement. Ne pas proposer "d’alternatives".  

Cette brochure est la retranscription d’une discussion autour des sujets suivants : pourquoi et comment s’opposer aux grands projets d’aménagement ? Quelles difficultés rencontrons-nous avec la notion "d’alternatives" ? Pourquoi ne pas en proposer ?
Discussion croisée entre opposant.es à l’A45 (Auvergne-Rhône-Alpes), camarades de l’Amassada (Aveyron), et occupant.es de la forêt de Roybon (Isère).


SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER
Projection et discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire  

La CNT 42 propose une discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire ouverte à toutes les personnes intéressées autour du film : "Bernard Lambert, Paysan et Rebelle" de Christian Rouaud
Quelles luttes communes ? C’est nous qui travaillons c’est nous qui décidons. La CNT est engagée pour un autre futur.


REPRESSION - PRISON
Journée de soutien des anti-G20 de Hambourg  

Face au capitalisme et à tous ses effets néfastes, des personnes se mobilisent. Du 6 au 9 juillet 2017 se tenait à Hambourg le sommet des vingt plus grandes puissances mondiales. En réponse à cela les organisations progressistes ont organisé un contre sommet et des manifestations au cours desquelles la police allemande - bras armé des États représentés au G20 - a fait preuve d’un déchaînement de violences à l’encontre des manifestant-e-s, des journalistes et même des avocat-e-s.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
La condition des agriculteurs : rencontres contre la normalisation  

Le 20 mai 2017, un agriculteur qui refusait de se soumettre aux contrôles harcelants de l’administration a été abattu par les gendarmes. A la suite de ce meurtre dégouttant, un collectif s’est monté pour combattre l’hyper-normalisation de nos vies et de celles des agriculteurices en particulier. Des rencontres nationales autour de ce sujet auront lieu les 28 et 29 octobre prochain dans notre région.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
A45, pétition bidon !  

Non content d’étaler partout sa belle pétition, Perdriau cherche à imposer aux personnels des collectivités locales de signer et de soutenir son combat d’arrière-garde...


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Lettre ouverte sur la situation des familles Rroms à Saint-Étienne  

Je vous adresse cette lettre car la presse locale reste sourde à nos multiples messages concernant les familles Rroms à la rue. Les services municipaux du Centre communal d’action sociale refusent de façon quasi systématique d’accorder de les domicilier – clef qui leur ouvre quelques droits – et ceci en contradiction avec tous les textes réglementaires. Sans que le préfet qui a pourtant autorité en la matière ne lève le petit doigt.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Aurillac 2017 : Appel à témoignages  

En août 2016, les participant.e.s du festival d’art de rue d’Aurillac ont pu constater une augmentation de la présence policière, absurdement justifiée par "l’état d’urgence". Pour entrer dans le centre-ville, il fallait subir des fouilles de sac voire au corps, et il était interdit d’avoir des objets en verre ou de l’alcool, alors même que des boissons alcoolisées étaient vendues partout dans l’enceinte du festival. Suite à ces mesures et à un certain nombre de provocations, une manif a éclaté, qui a conduit à plusieurs gardes à vue.
Plus récemment, l’édition 2017 a été le théâtre d’une surveillance policière moins agressive mais tout aussi pesante.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange  

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26ème édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Les mille maux de l’enseignement du français aux étrangers  

L’enseignement du français aux personnes étrangères pâtit des contradictions de l’État, du jeu de la concurrence et des discriminations, au détriment bien souvent des personnes auquel il est censé être destiné : retour sur une politique pleine d’arrière-pensées avec des militant.es de l’association Alpha.