National   DROITS SOCIAUX - SANTE / GENRES - FEMINISME

Non, la France n’a pas dépsychiatrisé la transidentité !

Petite mise au point autour de l’effet d’annonce de "la dépsychiatrisation de la transidentité" par la France fin 2009 et début 2010 : pourquoi ce décret ne va pas dans le sens d’un dépsychiatrisation de la transidentité ? Parce que dans les faits, rien ne change : les trans’ restent considéré-e-s comme des personnes malades. Malades, donc à soigner, pas responsables ni capables d’effectuer des choix...


Petit rappel des faits :

le 16 mai 2009, Roselyne Bachelot-Narquin annonce en grande pompe la "dépsychiatrisation de la transidentité". Il s’agit en fait de la reclassification de la transidentité de l’ALD 23 (troubles psychiatriques) à l’ALD 31 (hors liste).

En février 2010, rebelote, Roselyne Bachelot-Narquin fait sa pub lors de la publication du décret rendant effective son annonce du 16 mai (le 10/02 au journal officiel).

Un petit décodage nous montre ce qu’il en est vraiment...

Avant tout, qu’est-ce qu’une ALD ? C’est une affection longue durée. Il s’agit d’une liste d’affections, en réalité plus de 400 pathologies regroupées en trente catégories. Établie par l’assurance maladie française, elle permet un remboursement intégral des soins. Figurent dans la liste des ALD par exemple les diabètes, les cancers, les hépatites, les maladies chroniques ou encore l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Pour bénéficier d’une ALD, coûteuse pour l’état et très spécifique, il est donc nécessaire d’établir un diagnostic, ou plus largement un "protocole thérapeutique".

Il existe une catégorie d’ALD dite "hors liste" (numéro 31), permettant elle aussi un remboursement à 100%, qui concerne en théorie les affections graves pour lesquelles la durée prévisible des soins est supérieure à 6 mois. C’est désormais cette ALD qui concerne les personnes trans, alors qu’auparavant c’était l’ALD 23 (troubles psychiatriques).

Alors, pourquoi ce décret ne va pas dans le sens d’un dépsychiatrisation de la transidentité ? Parce que dans les faits, rien ne change : les trans’ restent considéré-e-s comme des personnes malades. Malades, donc à soigner, pas responsables ni capables d’effectuer des choix...

*** puisqu’il faudra toujours qu’un médecin établisse un diagnostic pour obtenir le droit à l’ALD 31

*** puisque la transidentité figure toujours dans le DSM IV (4ème édition du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) et la CIM 10 (Classification Internationale des Maladies, de l’Organisation Mondiale de la Santé), deux listes internationales des maladies mentales, qui restent de solides références pour les médecins en France comme ailleurs (il faut savoir que l’homosexualité a été retirée du DSM en 1973 !)

*** puisque la HAS (Haute Autorité pour la Santé) vient de rendre un rapport qui préconise un diagnotic et un suivi psychiatrique obligatoires ainsi qu’un test de vie réelle d’une durée d’un an et demi minimum aux personnes désirant transitionner (c’est-à-dire vivre dans le genre vers lequel on souhaite aller dans sa vie quotidienne AVANT d’avoir accès aux traitements hormonaux et opérations), ce qui fait du parcours trans’ une longue séries d’épreuves

Le Ministère de la Santé affirmait d’ailleurs que "cette déclassification ne veut pas dire absence de recours à la médecine, ni renonciation au diagnostic médical des troubles de l’identité de genre ou abandon du parcours de prise en charge".

Et pourtant...

Les associations trans’ portent pourtant toute une séries de revendications, mais elles ne sont pas entendues. Y figurent par exemple :
- La dépathologisation de la transidentité et son retrait des listes internationales de maladies mentales (DSM IV et CIM 10) ;
- La dépsychiatrisation effective de la transidentité parce qu’il est intolérable que les différentes étapes de la transition restent soumises au bon vouloir des psychiatres ;
- La reconnaissance de la transphobie comme discrimination au même titre que le racisme ou l’homophobie, et par conséquent, la prise en compte de la transphobie par la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) ;
- Un réel échange entre la HAS, le Ministère de la Santé, les personnes trans et les associations qui les représentent, pour que les trans, qui sont les premierEs concernéEs, soient enfin acteur-ice-s dans la révision du rapport sur la prise en charge de la transidentité en France ;
- La suppression du recours aux expertises médicales, humiliantes et souvent vécues comme des viols, et ce y compris pour les personnes ayant été opérées à l’étranger ;
- Un accès facilité au changement d’état civil, sans stérilisation forcée ;
- L’arrêt des opérations sur les enfants dont la vie n’est pas en danger et des traitements de normalisation prescrits sans le consentement éclairé de l’enfant et/ou de l’adulte intersexué ;
- Des études épidémiologiques sur la santé des personnes Trans, et en particulier sur la prévalence du VIH-Sida ;
- Des campagnes de prévention contre les IST en direction des personnes trans.

Voilà une bonne séries d’idées et d’actions à entreprendre si la France veut réellement aller vers une meilleure prise en compte des personnes trans’, et non pas seulement passer pour l’avant-garde en étant "le premier état à dépsychiatriser la transidentité" !

Sources / plus d’infos :
http://www.outrans.org
http://chrysalidelyon.free.fr
http://transidentite.fr


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • depuis qu’on est en ALD31, la sécu ne veut plus rembourser la mammoplastie, pourquoi ????


Dans les mêmes thématiques...

A Lire ailleurs   GENRES - FEMINISME

Un groupe aux propos sexistes et racistes qui tourne dans nos lieux : Bonheurs Inutiles.

Une découverte musicale gerbante aujourd’hui. Un groupe de chanson française pseudo punk qui tourne visiblement partout en France, en Suisse, en Belgique, dans les bars, la rue, mais aussi et surtout dans nos endroits militants.
Ça s’appelle Bonheurs Inutiles. Outre le fait que ça n’a aucun intérêt musical, ces deux gars blancs cis hétéro ont des propos ultra misogynes et racistes et disent ainsi dénoncer la société...




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRES - FEMINISME

Soirée RAP + Open Mic + DJ set en soutien au Femcees Fest

Le 27 MAI 2017 à la Gueule Noire
Cette année le Femcees Fest est de retour pour la 5e session !
Toujours plus de meufs s’emparent du micro ou de diverses disciplines du Hip Hop pour s’exprimer et c’est tant mieux. En perspective fin octobre 2017, un festival de 3 jours avec des ateliers, du son, du graff, d’la danse, un état d’esprit !




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRES - FEMINISME

Do (Cl)it Yourself !!

Samedi 13 mai 2017, site Mosser à Saint-Étienne. A partir de 13h atelier entre femmes autour du clitoris (sur inscription) et discussion en la présence de Manon Labry, auteure du livre "Riot Grrrls. Chronique d’une révolution punk féministe" au Gran Lux suivis d’une soirée concerts/mixes à Ursa Minor.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRES - FEMINISME

Films le 5 mai au 17 rue de la mul’

Un moment convivial en soutien femcees fest 2017
à voir, à boire, à manger, à écouter...




Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRES - FEMINISME

Rassemblement de soutien aux LGBTI Tchétchènes

Pendant que des hommes homosexuels tchétchènes se font arrêter, torturer et tuer, nos représentant-es, français-es et européen-nes ne font rien.
RDV samedi 22 avril 2017 à 18h, place de l’Hôtel de ville.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRES - FEMINISME

P’tit resto antispéciste de la Gueule Noire en soutien au Femcees Fest 2017

SAMEDI 15 AVRIL 2017
12H00 : Repas vegan bio & prix libre en soutien au Femcee’s Fest




Saint-Étienne et alentours   GENRES - FEMINISME

Journée De La Visibilité Trans

Journée d’échange et de formation sur l’accès aux soins des personnes trans qui se déroulera dans les locaux d’Actis suivie de la projection du film « TANGERINE » de Sean S. Baker.
La projection sera suivie d’une discussion-débat autour de la situation des personnes trans en France, de leurs combats et de de leurs revendications.
Jeudi 6 avril, la journée à Actis, puis 20H00 au cinéma Le Méliès (Jean-Jaurès)




Saint-Étienne et alentours   GENRES - FEMINISME / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[Conférence] "Les ouvrières à l’épreuve du féminisme et du syndicalisme"

Conférence de Fanny Gallot, mercredi 22 mars 2017, 18h, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, campus Tréfilerie, amphithéâtre E01
Entrée libre




National   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRES - FEMINISME

Cerises & Grenades Tribune pour trois femmes révolutionnaires.

Jeudi 9 mars 2017 à 20 h au Cinéma les Amphis à Vaulx-en-Velin, dans le cadre de la Journée internationale des Droits des Femmes Organisée par le collectif des Femmes coordonné par l’Espace Projet Inter-associatif et la ville de Vaulx-en-Velin




National   DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRES - FEMINISME

2ème numéro de la revue Assiégées

Revue décoloniale, nous poursuivons notre ambition de mettre au centre de la revue les racisé·e·s sous le joug du patriarcat, tout en nous inscrivant dans la lutte contre le capitalisme. Après un premier numéro autour de l’étau, la question qui traverse ce second numéro est celle de la lutte.




0 | 10 | 20 | 30 | 40
Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection : "Derrière les Fronts" à Montbrison

Projection d’un documentaire lundi 15 Mai à 20h au Cinéma Rex de Montbrison, coorganisée par l’AFPS Saint Etienne et BDS, sur les conséquences invisibles de la colonisation




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

le compteur gazpar prend de vitesse linky

Depuis quelques jours les habitants des quartiers Beaubrun, Tarentaize et Tardy ont reçu des courriers annonçant que les nouveaux compteurs gazpar allaient être installés prochainement. Ces compteurs sont prétendus "intelligents" car ils communiquent les données de consommation plusieurs fois par jour aux fournisseurs de gaz. Le tout en utilisant les ondes électro magnétiques. L’arrivée de gazpar sur Saint-Étienne précède le déploiement à partir de juin prochain du compteurs linky (pour l’électricité).
Ici ou là, la résistance pour des raisons économiques, de santé et contre la surveillance s’organise pour refuser ces installations.




Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[Projection/Débat] La sociale

La projection gratuite du film, ce lundi 03 avril 2017 (17h30) à l’EN3S sera suivie d’un débat avec la participation de son réalisateur Gilles PERRET.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   DROITS SOCIAUX - SANTE

Projection "L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins..."

Dimanche 29 janvier 2017 à La Gueule Noire
L’aluminium contenu dans les vaccins est toxique. Il provoque des maladies graves. Le film "L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins...", réalisé par Marie-Ange Poyet, donne pour la première fois la parole aux victimes, à des scientifiques, des journalistes, des politiques et une historienne.




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Les Camille’s et le Collectif du 1er Mai

Suite à l’appel d’un rassemblement libertaire à St Pourçains sur sioule (03)
Cet article ainsi que le montage sert, tout d’abord, à rendre compte de notre action politique du 1er mai et l’enthousiasme des participants…
Il a pour but aussi de faire en sorte que ces initiatives ne se limitent pas au 1er Mai et donc, voici un petit résumé.




A Lire ailleurs   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT 38] Travailleurs et travailleuses du social jusqu’où irons-nous ?

En cette période de fin de trêve hivernale, les questions sur le sens de notre boulot s’imposent à nous, travailleurs et travailleuses sociales : comment se fait-il que nous soyons capables de remettre à la rue des personnes en situation de grande précarité, des migrant.e.s de tous pays ? Serions-nous seulement les valets d’une politique anti pauvres, raciste, xénophobe portée par les gouvernements successifs ?




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / PROSTITUTION - TRAVAIL DU SEXE

[ACT UP - Paris] Newsletter novembre 2013

Journée mondiale de lutte contre le sida : pas d’entraves à l’accès au soins !
Besoin de bénévoles (couture, préparation d’actions, collages) à l’occasion du 1er décembre. Joignez ou rejoignez Act Up-Paris ! Envoyez un mail sur benevoles[at]actupparis.org.




Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE

Rencontre et Discussion avec des Travailleurs et des Travailleuses de l’Hôpital

Parce que nous sommes tou-te-s des usagers de l’Hôpital…
Qu’est-ce que le plan "hôpital 2009" ? Quels dangers ? Quelles mobilisations ? …
Et les franchises médicales, qu’est-ce que c’est ?
Comment on se mobilise, au quotidien comme pendant les mouvements sociaux ?
Et la grève ?…
Quelles solidarités concrètes entre les différents secteurs et les différentes luttes ? entre les employés et les usagers ?




National   DROITS SOCIAUX - SANTE

Lettre ouverte au peuple de france

Analyse et alertes sur la situation en Sarkozie vu par un américain (US)




National   DROITS SOCIAUX - SANTE

Travailleurs du social et précaires : vers où pointe la boussole ?

Alors à l’état de projet, la loi sur la prévention de la délinquance a suscité un phénomène plutôt rare : une mobilisation collective de travailleurs des secteurs sociaux, sanitaires et psy, avec un collectif national unitaire de résistance à la délation... La promulgation de la loi n’a pas éteint la mobilisation, qui se poursuit par un appel à la résistance reproduit plus bas... Mais est-ce bien suffisant, du point de vue de ceux qui sont déjà passés par le bureau d’une assistante sociale ou d’un psychologue ?




0 | 10

A la une...

EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Faîtes du libre  

Des concerts, des ateliers pour apprendre et bricoler ensemble, du codage à la portée de chacune, des médias qui racontent des trucs qu’on n’entendra pas ailleurs, des échanges sur l’autonomie, des lieux et des collectifs qui se rencontrent...
Du 5 au 9 juillet à Sainté
Tout le programme est prix libre


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Palestine - AFPS  

PALESTINE, Enfances volées
Un documentaire réalisé par Danièle Laurier (40 mn)
Six enfants de Beit Umar, de Halhul, de Bil’in, de Jenin et de la Vallée du Jourdain ressemblent à nos enfants : ils rient, pleurent, jouent, mais, chaque jour ils affrontent ce déséquilibre, cette tension intense, une douleur diffuse face à l’occupation israélienne.
Mercredi 28 juin à 19H , au Centre Social du Babet


MOBILISATIONS - LUTTES
Marchons contre l’A45 !  

Pour nous rendre compte de ce que serait cette future autoroute à notre porte. Pour voir de nos propres yeux l’ampleur des destructions qu’elle provoquerait : terres agricoles, bâtiments, activités de subsistance, espaces naturels, faune et flore...
Du 27 juin au 4 juillet, Marchons contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon !


REPRESSION - PRISON
Emission Papillon du jeudi 15 juin 2017  

- Présentation du livre Ca ne valait pas la peine mais ça valait le coup, 26 lettres contre la prison par Hafed Benotman (édition du Bout de la Ville), co-fondateur de l’Envolée, disparut en 2015.
- Présentation de l’Envolée n°46
- Compte rendu du procès en appel de Romain, pour la mutinerie de Valence


REPRESSION - PRISON
Emission Papillon du jeudi 1er juin 2017 + dernières émissions  

Au sommaire :
. Nouvelles de Fabrice Boromée, prisonnier guadeloupéen incarcéré pour une très longue peine et à qui l’Administration Pénitentiaire refuse le transfert auprès de ses proches, en Guadeloupe.
. Interview de Chloé Medhi, auteur de romans noirs. Dans ses romans Chloé évoque des histoires de prisons, de crimes policiers, de vengeance...
. Annonce du procès de Romain Leroy à Grenoble le 14 juin.


REPRESSION - PRISON
Comment se renforcer face à la police et à la justice ?  

Suite à un premier rendez vous en mai, voici un deuxième moment de discussion et d’échanges. Lors de mouvements de contestations, au cours de luttes auxquelles nous pouvons participer, ou dans notre vie de tous les jours, nous pouvons être confronté-es aux flics, et à la justice.
Mardi 20 juin 2017 de 19h00 à 21h30
Rdv sur le quai de la gare du clapier


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Banalités de base n°1  

Une première série de 100 aphorismes dialoguant avec des images afin d’établir une critique de l’Empire-marchand et un certain rapport au monde


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Tournée sur la situation au Vénézuela, en soutien au portail Contrapoder, La Libertaria et Indymedia Venezuela.  

Une tournée en France, de juin à septembre, pour présenter des vidéos et débats sur l’Arco Minero del Orinoco du Vénézuela (plan de minerie gouvernemental), et collecter des fonds pour acheter un serveur et un vieux ciné dans les Andes Vénézuelienne pour créer l’ Ateneo Museo Autonomo “La Libertaria”.
En recherche de dates


GENRES - FEMINISME
Soutenons le Festival afroféministe NYANSAPO !  

Soutenons la tenue du festival NYANSAPO, festival afroféministe militant à l’échelle européenne, du 28 au 30 juillet 2017 à Paris. C’est le collectif Mwasi qui organise et accueille cette première édition. C’est sans compter sur les tentatives de sabotage du festival, taxé de "communautariste" puisque proposant des espaces non-mixtes.


REPRESSION - PRISON
Ils sont en train de tuer Fabrice Boromée  

L’administration pénitentiaire veut éliminer Fabrice Boromée alors qu’il ne fait que demander un transfert en Guadeloupe pour être rapproché des siens.
Comme plus de 500 prisonniers originaires des DOM-TOM, Fabrice Boromée purge une peine en métropole, loin de ses proches. Il réclame son transfert en Guadeloupe depuis 2011.


MOBILISATIONS - LUTTES
Goûter interminable à Bure !!!  

On sent bien maintenant que le sens de nos vies se cherche dans des lieux communs et autonomes : dans les salles autogérées de fac, dans les cantines urbaines, dans les zones à défendre… A Bure, la recherche d’autonomie politique prend place à la fois dans des maisons collectives achetées et dans le bois Lejuc. Après un pique nique interminable pour empêcher les premiers travaux de CIGEO, il y a un an, nous y avons fait notre nid. Du 19 au 26 juin 2017, on veut fêter ça par un goûter d’anniversaire interminable au coeur du bois !


MOBILISATIONS - LUTTES
Interdit(e)s de manif, unissons-nous !  

Ici nous voudrions attirer l’attention sur les interdictions de manifester, et comment y résister. Apparues dans ce mouvement à la mi-mai (à Paris pour onze personnes, à Nantes pour huit personnes et à Rennes pour une personne) les interdictions de manif sont, en réalité, des interdictions de séjour sur une zone donnée pendant une période donnée. En clair, on interdit de se rendre sur le parcours d’une manif le jour où elle a lieu.


REPRESSION - PRISON
Quelques infos et remarques au sujet du projet de construction de la nouvelle prison dans la Loire  

"On n’humanise pas un cimetière" Top El Hadj, lors de son procès pour évasion de la Centrale de Moulins.
La maison d’arrêt de la Loire se trouve à la Talaudière, commune qui touche Saint Étienne.
Il y a 328 places "officielles" dans cette vieille taule pourrie construite en 1968, un quartier hommes, un quartier femmes, et un centre de semi-liberté (construit plus récemment). L’été dernier, un article de plus évoquait la "surpopulation", avec plus de 480 enfermé-es.