National   DROITS SOCIAUX - SANTE / GENRE - FEMINISME

Non, la France n’a pas dépsychiatrisé la transidentité !

Petite mise au point autour de l’effet d’annonce de "la dépsychiatrisation de la transidentité" par la France fin 2009 et début 2010 : pourquoi ce décret ne va pas dans le sens d’un dépsychiatrisation de la transidentité ? Parce que dans les faits, rien ne change : les trans’ restent considéré-e-s comme des personnes malades. Malades, donc à soigner, pas responsables ni capables d’effectuer des choix...


Petit rappel des faits :

le 16 mai 2009, Roselyne Bachelot-Narquin annonce en grande pompe la "dépsychiatrisation de la transidentité". Il s’agit en fait de la reclassification de la transidentité de l’ALD 23 (troubles psychiatriques) à l’ALD 31 (hors liste).

En février 2010, rebelote, Roselyne Bachelot-Narquin fait sa pub lors de la publication du décret rendant effective son annonce du 16 mai (le 10/02 au journal officiel).

Un petit décodage nous montre ce qu’il en est vraiment...

Avant tout, qu’est-ce qu’une ALD ? C’est une affection longue durée. Il s’agit d’une liste d’affections, en réalité plus de 400 pathologies regroupées en trente catégories. Établie par l’assurance maladie française, elle permet un remboursement intégral des soins. Figurent dans la liste des ALD par exemple les diabètes, les cancers, les hépatites, les maladies chroniques ou encore l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Pour bénéficier d’une ALD, coûteuse pour l’état et très spécifique, il est donc nécessaire d’établir un diagnostic, ou plus largement un "protocole thérapeutique".

Il existe une catégorie d’ALD dite "hors liste" (numéro 31), permettant elle aussi un remboursement à 100%, qui concerne en théorie les affections graves pour lesquelles la durée prévisible des soins est supérieure à 6 mois. C’est désormais cette ALD qui concerne les personnes trans, alors qu’auparavant c’était l’ALD 23 (troubles psychiatriques).

Alors, pourquoi ce décret ne va pas dans le sens d’un dépsychiatrisation de la transidentité ? Parce que dans les faits, rien ne change : les trans’ restent considéré-e-s comme des personnes malades. Malades, donc à soigner, pas responsables ni capables d’effectuer des choix...

*** puisqu’il faudra toujours qu’un médecin établisse un diagnostic pour obtenir le droit à l’ALD 31

*** puisque la transidentité figure toujours dans le DSM IV (4ème édition du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) et la CIM 10 (Classification Internationale des Maladies, de l’Organisation Mondiale de la Santé), deux listes internationales des maladies mentales, qui restent de solides références pour les médecins en France comme ailleurs (il faut savoir que l’homosexualité a été retirée du DSM en 1973 !)

*** puisque la HAS (Haute Autorité pour la Santé) vient de rendre un rapport qui préconise un diagnotic et un suivi psychiatrique obligatoires ainsi qu’un test de vie réelle d’une durée d’un an et demi minimum aux personnes désirant transitionner (c’est-à-dire vivre dans le genre vers lequel on souhaite aller dans sa vie quotidienne AVANT d’avoir accès aux traitements hormonaux et opérations), ce qui fait du parcours trans’ une longue séries d’épreuves

Le Ministère de la Santé affirmait d’ailleurs que "cette déclassification ne veut pas dire absence de recours à la médecine, ni renonciation au diagnostic médical des troubles de l’identité de genre ou abandon du parcours de prise en charge".

Et pourtant...

Les associations trans’ portent pourtant toute une séries de revendications, mais elles ne sont pas entendues. Y figurent par exemple :
- La dépathologisation de la transidentité et son retrait des listes internationales de maladies mentales (DSM IV et CIM 10) ;
- La dépsychiatrisation effective de la transidentité parce qu’il est intolérable que les différentes étapes de la transition restent soumises au bon vouloir des psychiatres ;
- La reconnaissance de la transphobie comme discrimination au même titre que le racisme ou l’homophobie, et par conséquent, la prise en compte de la transphobie par la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) ;
- Un réel échange entre la HAS, le Ministère de la Santé, les personnes trans et les associations qui les représentent, pour que les trans, qui sont les premierEs concernéEs, soient enfin acteur-ice-s dans la révision du rapport sur la prise en charge de la transidentité en France ;
- La suppression du recours aux expertises médicales, humiliantes et souvent vécues comme des viols, et ce y compris pour les personnes ayant été opérées à l’étranger ;
- Un accès facilité au changement d’état civil, sans stérilisation forcée ;
- L’arrêt des opérations sur les enfants dont la vie n’est pas en danger et des traitements de normalisation prescrits sans le consentement éclairé de l’enfant et/ou de l’adulte intersexué ;
- Des études épidémiologiques sur la santé des personnes Trans, et en particulier sur la prévalence du VIH-Sida ;
- Des campagnes de prévention contre les IST en direction des personnes trans.

Voilà une bonne séries d’idées et d’actions à entreprendre si la France veut réellement aller vers une meilleure prise en compte des personnes trans’, et non pas seulement passer pour l’avant-garde en étant "le premier état à dépsychiatriser la transidentité" !

Sources / plus d’infos :
http://www.outrans.org
http://chrysalidelyon.free.fr
http://transidentite.fr


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • depuis qu’on est en ALD31, la sécu ne veut plus rembourser la mammoplastie, pourquoi ????


Dans les mêmes thématiques...

Opinions   GENRE - FEMINISME

Féministes, au travail !

Tract diffusé lors de la manif du 19/10 à Saint-Etienne
Aujourd’hui, en 2017, à compétences et qualifications égales, les femmes gagnent en moyenne un quart de moins que les hommes. Le système de valeurs patriarcales fait que des métiers, occupés majoritairement par des femmes, tels que le ménage, l’aide à la personne, l’éducation des enfants, et les activités associatives et culturelles (notamment les contrats aidés) ne sont pas reconnus comme des emplois produisant une valeur économique et sociale importante. Les formations à la plupart de ces emplois sont sommaires (les femmes sauraient "naturellement" les faire), les salaires sont bas, les amplitudes horaires de travail trop longues, et très peu de reconnaissance sociale est accordée à ces secteurs pourtant essentiels à notre société...




International   DROITS SOCIAUX - SANTE / GENRE - FEMINISME

Droit à l’IVG partout en Europe : mobilisations le 28 septembre

Une mobilisation d’ampleur européenne est organisée autour du 28 septembre, journée internationale pour le droit à l’avortement, à l’appel de plusieurs dizaines d’associations et de collectifs. Une pétition européenne a été lancée.
Certains Collectifs de défense de l’IVG, rassemblant associations, organisations syndicales et politiques locales, ont décidé de se mobiliser en solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, pour faire raisonner localement la revendication du droit à l’avortement partout, pour toutes et dans de bonnes conditions.




Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME

Rencontre avec 2 féministes en lutte contre le néolibéralisme en Abya Yala (Amérique Latine et Caraïbes)

Rencontre avec Jules Falquet et Ochy Curiel
La rencontre aura lieu le mercredi 20 septembre à 19h au Remue Méninges 43 rue Michelet. La participation est libre. La rencontre est organisée par le caféministe 42.




National   GENRE - FEMINISME

Soutenons le Festival afroféministe NYANSAPO !

Soutenons la tenue du festival NYANSAPO, festival afroféministe militant à l’échelle européenne, du 28 au 30 juillet 2017 à Paris. C’est le collectif Mwasi qui organise et accueille cette première édition. C’est sans compter sur les tentatives de sabotage du festival, taxé de "communautariste" puisque proposant des espaces non-mixtes.




A Lire ailleurs   GENRE - FEMINISME

Un groupe aux propos sexistes et racistes qui tourne dans nos lieux : Bonheurs Inutiles.

Une découverte musicale gerbante aujourd’hui. Un groupe de chanson française pseudo punk qui tourne visiblement partout en France, en Suisse, en Belgique, dans les bars, la rue, mais aussi et surtout dans nos endroits militants.
Ça s’appelle Bonheurs Inutiles. Outre le fait que ça n’a aucun intérêt musical, ces deux gars blancs cis hétéro ont des propos ultra misogynes et racistes et disent ainsi dénoncer la société...




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

Soirée RAP + Open Mic + DJ set en soutien au Femcees Fest

Le 27 MAI 2017 à la Gueule Noire
Cette année le Femcees Fest est de retour pour la 5e session !
Toujours plus de meufs s’emparent du micro ou de diverses disciplines du Hip Hop pour s’exprimer et c’est tant mieux. En perspective fin octobre 2017, un festival de 3 jours avec des ateliers, du son, du graff, d’la danse, un état d’esprit !




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

Do (Cl)it Yourself !!

Samedi 13 mai 2017, site Mosser à Saint-Étienne. A partir de 13h atelier entre femmes autour du clitoris (sur inscription) et discussion en la présence de Manon Labry, auteure du livre "Riot Grrrls. Chronique d’une révolution punk féministe" au Gran Lux suivis d’une soirée concerts/mixes à Ursa Minor.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

Films le 5 mai au 17 rue de la mul’

Un moment convivial en soutien femcees fest 2017
à voir, à boire, à manger, à écouter...




Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRE - FEMINISME

Rassemblement de soutien aux LGBTI Tchétchènes

Pendant que des hommes homosexuels tchétchènes se font arrêter, torturer et tuer, nos représentant-es, français-es et européen-nes ne font rien.
RDV samedi 22 avril 2017 à 18h, place de l’Hôtel de ville.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

P’tit resto antispéciste de la Gueule Noire en soutien au Femcees Fest 2017

SAMEDI 15 AVRIL 2017
12H00 : Repas vegan bio & prix libre en soutien au Femcee’s Fest




0 | 10 | 20 | 30 | 40
Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Panser la santé de façon communautaire

Souvent ressentie comme un domaine réservé aux professionnels et dits experts, la santé ne se limite pourtant pas à un diagnostic physique docte et anonyme. Face aux incompréhensions entre migrant.e.s algérien.ne.s de longue date et bureaucratie sanitaire française, l’association Globe 42 construit un espace d’échanges afin de redonner aux populations migrantes parole et prise sur leurs corps. Discussion avec l’une des membres de l’association...




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

Assemblée du collectif STOP LINKY GAZPAR 42

Le groupe d’action et d’information contre les compteurs communicants sur St-Etienne et sa région organise une réunion ouverte à toutes et tous le jeudi 16 novembre à 18h30 au Baramioche/
Echange d’informations diverses et préparation d’une action qui se déroulera avant la fin du mois...




A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

[GLYPHOSATE] Crime contre l’humain et tout le vivant

Les dangers du glyphosate et de ses co-formulants associés ne sont plus à démontrer devant la réalité des atteintes à la santé des populations (en Amérique latine notamment mais aussi en Europe chez les agriculteurs et les animaux d’élevage). Des études indépendantes apportent elles aussi des arguments scientifiques sur les conséquences de ces molécules sur la santé. A cela s’ajoutent maintenant le scandale de la manipulation des agences européennes par la firme Monsanto et ses expertises truquées. Les décideurs ne peuvent plus faire semblant de les ignorer.




Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Projection : "Derrière les Fronts" à Montbrison

Projection d’un documentaire lundi 15 Mai à 20h au Cinéma Rex de Montbrison, coorganisée par l’AFPS Saint Etienne et BDS, sur les conséquences invisibles de la colonisation




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

le compteur gazpar prend de vitesse linky

Depuis quelques jours les habitants des quartiers Beaubrun, Tarentaize et Tardy ont reçu des courriers annonçant que les nouveaux compteurs gazpar allaient être installés prochainement. Ces compteurs sont prétendus "intelligents" car ils communiquent les données de consommation plusieurs fois par jour aux fournisseurs de gaz. Le tout en utilisant les ondes électro magnétiques. L’arrivée de gazpar sur Saint-Étienne précède le déploiement à partir de juin prochain du compteurs linky (pour l’électricité).
Ici ou là, la résistance pour des raisons économiques, de santé et contre la surveillance s’organise pour refuser ces installations.




Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

[Projection/Débat] La sociale

La projection gratuite du film, ce lundi 03 avril 2017 (17h30) à l’EN3S sera suivie d’un débat avec la participation de son réalisateur Gilles PERRET.




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   DROITS SOCIAUX - SANTE

Projection "L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins..."

Dimanche 29 janvier 2017 à La Gueule Noire
L’aluminium contenu dans les vaccins est toxique. Il provoque des maladies graves. Le film "L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins...", réalisé par Marie-Ange Poyet, donne pour la première fois la parole aux victimes, à des scientifiques, des journalistes, des politiques et une historienne.




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Les Camille’s et le Collectif du 1er Mai

Suite à l’appel d’un rassemblement libertaire à St Pourçains sur sioule (03)
Cet article ainsi que le montage sert, tout d’abord, à rendre compte de notre action politique du 1er mai et l’enthousiasme des participants…
Il a pour but aussi de faire en sorte que ces initiatives ne se limitent pas au 1er Mai et donc, voici un petit résumé.




A Lire ailleurs   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT 38] Travailleurs et travailleuses du social jusqu’où irons-nous ?

En cette période de fin de trêve hivernale, les questions sur le sens de notre boulot s’imposent à nous, travailleurs et travailleuses sociales : comment se fait-il que nous soyons capables de remettre à la rue des personnes en situation de grande précarité, des migrant.e.s de tous pays ? Serions-nous seulement les valets d’une politique anti pauvres, raciste, xénophobe portée par les gouvernements successifs ?




National   DROITS SOCIAUX - SANTE / PROSTITUTION - TRAVAIL DU SEXE

[ACT UP - Paris] Newsletter novembre 2013

Journée mondiale de lutte contre le sida : pas d’entraves à l’accès au soins !
Besoin de bénévoles (couture, préparation d’actions, collages) à l’occasion du 1er décembre. Joignez ou rejoignez Act Up-Paris ! Envoyez un mail sur benevoles[at]actupparis.org.




0 | 10

A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Urgence : Expulsion en cours à Bure - Rassemblement à 18h devant la Pref  

Ce matin du 22 février 2018, des camions de gardes mobiles se sont parqués aux alentours du bois Lejuc occupé contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires près de Bure dans la Meuse.


GENRE - FEMINISME
De Mujeres libres à Femmes libres Plaidoyer pour une coordination de Femmes Libres au sein de la CNT  

Nos luttes ne nous renvoient pas dos à dos. Complémentaires, elles s’additionnent
En 1936, Mujeres Libres revendique de mettre fin au "triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes". En juillet 1937, avec ses 20000 adhérentes, provenant majoritairement des secteurs populaires, Mujeres Libres défend l’émancipation des femmes et leur participation à la lutte révolutionnaire. L’organisation se réclame d’un "féminisme prolétarien" dans le but de se dissocier du féminisme libéral qui prône l’égalité des femmes sans contester les rapports de domination de classes. Leurs "camarades" n’étaient pas pour autant enclins à les reconnaître politiquement comme une organisation autonome au sein du mouvement libertaire.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Festival "un poil dans la soupe"  

Festival "un poil dans la soupe" proposé par les SAMPIANES du 08 au 11 mars 2018 à Sainté.
Au programme : Atelier d’autodéfense féministe et autogéré, Lecture collective, Soirée au poil, Restouf, Lab.Langue, Poing final...


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Expérience de la non-mixité : Conf. Gesticulée par Laure Clerjon  

Jeudi 22 Février 2018 à 20h30 : Conférence Gesticulée par Laure Clerjon : "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle ! Ou comment l’expérience de la non-mixité nous transforme."


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Carnaval !  

Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Grand Carnaval Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018.
Rendez-vous à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).


REPRESSION - PRISON
Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis  

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


REPRESSION - PRISON
Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos  

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


GENRE - FEMINISME
Front Santé Sexuelle de Medic’Action : appel à témoignages dans le cadre d’un mois contre la médecine misogyne  

Le 8 mars est peut-être l’occasion pour les boîtes de nuit de proposer une soirée « cocktail gratuit pour les filles » ou pour votre collègue Michel de faire la vaisselle à la place de sa femme, cela reste pour les militantes une date incontournable pour clamer haut et fort les revendications féministes. C’est dans cet objectif que le FSS de Médic’Action prend l’initiative de consacrer un mois au thème de la médecine misogyne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
L’amour et la révolution  

Projection-débat en première nationale du film "L’amour et la révolution" avec le réalisateur Yannis Youlountas, le 25 février, 19h au Méliès St François, 8 rue de la Valse à St-Étienne.


REPRESSION - PRISON
[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan  

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13ème mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à "un agent dépositaire de l’autorité publique" et écope de quatre mois de prison avec sursis.


REPRESSION - PRISON
En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie  

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que "la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service". 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.