Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Rencontre avec le collectif Rosa Bonheur




Le Collectif Rosa Bonheur, le Centre social du Babet, la Librairie Lune et l’Autre et le master Altervilles (DEPT-UJM) vous convient à une rencontre autour de la parution du livre « La ville vue d’en bas : Travail et production de l’espace populaire » (éditions Amsterdam) jeudi 21 novembre à 18h30 au Club Babet, 6 rue Jeanne Jugan 42000 Saint-Étienne.


La désindustrialisation à l’œuvre depuis les années 1970 a confiné des pans entiers des classes populaires aux marges du salariat. Avec cet essai, le Collectif Rosa Bonheur entend aller à la rencontre de ces personnes, en cherchant à comprendre comment ils organisent leur quotidien, comment ils font face concrètement aux problèmes de la subsistance et de la stigmatisation dont ils peuvent être victimes. « Que font les gens dont on dit qu’ils ne font rien ? », c’est en résumé la question qui est posée dans cette enquête qui dressent le portrait de femmes et d’hommes en marge de l’emploi salarié mais pour autant loin d’être inactifs, réalisant ce que nous nommons le travail de subsistance, fait d’emplois précaires, d’activités informelles qui parfois permettent de produire des revenus, d’autoproduction et d’échanges divers en vue de prendre soin des autres. Quelques exemples : s’occuper collectivement des personnes âgées, des enfants, des malades, mais au-delà, prendre soin des besoins de chacun des membres de la famille ; bricoler ce qu’on a récupéré, rénover son logement, réparer sa voiture ou celle des autres contre un peu d’argent ; s’occuper d’un jardin pour récolter ses propres légumes… Autant d’activités qui sont immédiatement orientées vers la satisfaction de besoins des proches et dont l’inscription spatiale se situe dans celui du vécu quotidien (lieu d’habitation, quartier).

Le Collectif Rosa Bonheur s’est consacré depuis 2011 à l’analyse sociologique de l’organisation de la vie quotidienne dans les espaces urbains désindustrialisés. Il est composé de Anne Bory, José-Angel Calderón, Yoan Miot, Blandine Mortain, Juliette Verdière et Cécile Vignal.

En guise de mise en bouche, une interview du collectif ici : [1]

Inscription souhaitée au secrétariat du
Centre social du Babet : 04 77 33 33 92 Et/ou par mail à l’adresse : secretariat lelabet.fr


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES "

Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Soirée festive d’autofinancement pour la création d’un lieu autogéré

Le samedi 14 décembre de 17h à 3h, on vous invite à une soirée spectacle, concerts et Djset pour financer notre projet de création de lieu autogéré à Annonay (07)


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

SOIRÉE (F)RAP - Soirée de soutien à un festival féministe au Maghreb

C’est samedi 23 novembre que ça se passe ! Un concert avec pour notre plus incroyable bonheur et pour que de la chaleur irradie dans nos oreilles que votre présence exceptionnellement brillante soit au firmament de votre destinée totale.
Une soirée de soutien à un festival féministe au Maghreb avec une scène sans mec cis.


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

FEMINIST FIGHT CLUB #3 - Soirée de soutien à un festival féministe au Maghreb

Le plus grand Feminist Fight Club en autogestion collaborative et cooptation collective du monde aura lieu le 16 NOVEMBRE à 19h !!!! On oublie pas que ce sera une soirée de soutien à un festival féministe au Maghreb, alors quand tu viendras à la soirée, prends tout le monde avec toi !


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Permanences du Bilboquet

Les permanences du Bilboquet c’est tous les samedis de 17h à 19h // Au 17 rue de la Mulatière. Infokiosque / Distro / Fanzinothèque / Ateliers / Expos.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Concert de soutien pour le local autogéré le 17

Concert de soutien pour le local autogéré le 17. Le vendredi 22 novembre à la Gueule noire.


Saint-Étienne et alentours R.A.P. Sainté   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Petit Resto végan en soutien aux mouvements climat

Venez retrouver les antennes stéphanoises des Jeunes pour le climat (YFC) et Extinction Rébellion autour d’un repas le temps de midi pour se rencontrer et échanger, samedi 19 octobre à La Gueule Noire à partir de midi.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[Mézères, 43] Projection du documentaire Pied de biche

Le collectif Pied-de-Biche Marque-Page vous invite à la projection du film « Pied de biche », un documentaire sur les squatteurs.ses des Tanneries et du Quartier Libre des Lentillères (Dijon). Le dimanche 27 octobre à Mézères (43) à 15h30.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Don d’appareils électriques et électroménagers

L’association l’ateliéphèmère vous propose un certain nombre d’appareils non testés et à prix libre.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Diophonie #8 le mardi 1er octobre à prix libre !

Le label que l’on nomme Vox Project propose, avec le complot de Radio Dio et le Pied de Biche, l’exceptionnel concert du groupe SEINE, venu de Croatie !


A la une...

MEDIAS
5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !  

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute ce qui semblera un air de révolution...


DISCRIMINATIONS - RACISME
Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injections ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake  

Alors qu’elle rentre d’une longue journée de travail comme couturière, Rosa Parks refuse de céder sa place à un passager "blanc" comme lui oblige la loi ségrégationniste et raciste de l’état de l’Alabama. Arrêtée par la police et condamnée pour « conduite désordonnée », elle ne se résigne pas à être une victime de plus du racisme ordinaire. Démarre alors un vaste mouvement de boycott qu’elle organise avec le jeune pasteur Martin Luther King Jr. et de nombreux.euses militant.es du mouvement des droits civiques.


SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER
C’est quand qu’on arrête ?  

La bloggueuse de bande dessinée féministe (mais pas que) Emma a proposé une synthèse, sous forme de BD, des dossiers militants qui existent sur la retraite pour expliquer le nouveau projet de retraite inventé par Macron et Delevoye.


MOBILISATIONS - LUTTES
1947 : la « révolution » à Saint-Étienne  

À la fin de l’année 1947, les grèves se multiplient, à Saint-Étienne comme ailleurs, préfigurant la grande grève des mineurs de 1948. Elles culminent avec le rassemblement du 29 novembre, aux abords de la Préfecture.


REPRESSION - PRISON
[Grenoble] Retour sur l’opération de fichage et perquisition menée le 26 novembre  

Mardi 26 novembre, à partir de six heures du matin, six lieux alternatifs de Grenoble et ses alentours se sont fait perquisitionner. ZAD, squat ou colocation, personne n’a été épargné.
Le prétexte officiel est d’enquêter sur les incendies qui se produisent dans le département depuis deux ans. Une fois de plus, ce sont les milieux autonomes, libertaires, féministes ou écologistes qui sont visés.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mutiler oui, mais local !  

Le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business, et dans la Loire les usines qui se battent pour répondre aux appels à mutiler de la police nationale ne manquent pas. Petit retour sur un contrat local et bien juteux.


MOBILISATIONS - LUTTES
Et tout le monde attend le 5 décembre !  

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Parce qu’il est nécessaire que cette première date soit massive et déterminée, nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


MOBILISATIONS - LUTTES
Soutenons Anas et sa famille  

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


LOGEMENT - SQUAT
Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement  

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


LOGEMENT - SQUAT
La mairie de St Etienne dit qu’elle brûle pour éviter d’aider des enfants !  

Dans le parc du Musée de la Mine à Saint-Étienne vivent depuis plusieurs mois 7 familles d’origine roumaine, dont environ 25 enfants. Pour réclamer de l’aide aux pouvoirs publics qui demeurent sourds malgré les températures négatives, elles ont occupé le hall de la Mairie aujourd’hui. La réponse a été tonitruante.


MOBILISATIONS - LUTTES
Anniversaire des Gilets jaunes, Saint-Étienne  

Samedi 16 novembre, comme partout en France, se sont rassemblés à Saint-Étienne de nombreux manifestants. Ils étaient plus de 1000 à s’être retrouvés pour fêter le premier anniversaire des Gilets Jaunes. Un véritable regain de mobilisation, qui d’ailleurs a pu être observé sur la totalité du pays, mais qui n’est pas une surprise : en effet le ras-le-bol est toujours le même !


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.


MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement pour A. : des larmes, de la rage et... des arrestations  

Suite à l’appel de l’ensemble du milieu militant stéphanois, de OSE CGT et de Solidaires Étudiant-e-s Lyon, un rassemblement a eu lieu en solidarité à Anas.K et pour dénoncer les coupables de cette tragédie. La journée s’est terminée avec une charge de la Police, un gazage en règle et deux étudiants arrêtés, toujours en garde à vue.