Saint-Étienne et alentours Couac   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Ruines vs buildings




« Châteaucreux, quartier d’affaires » disaient-ils déjà il y a 15 ans… Habitant près de la gare, je me demande encore de quel chapeau est sortie cette idée bien cocasse. Au Crêt-de-Roc, 30 à 40 % du bâti est vacant. À Saint-Étienne, ce pourcentage varie selon les quartiers et avoisine en moyenne les 20 %, ce qui fait environ 10 000 logements vacants dans la ville (JP Bergé, l’élu au logement, donne publiquement le chiffre de 9 000). À côté de ça, l’EPASE continue de lancer des chantiers de construction de studios, d’appartements, d’hôtels grand standing. À qui la faute ? Cet article propose de survoler les acteurs de l’immobilier à Sainté.


Rues du Développement Durable (RDD), une association montée par une dizaine de membres (chacun-e ayant apporté un capital minimum au lancement), s’est décidée à contacter les propriétaires pour en finir avec ces locaux semi-abandonnés. Ils négocient des baux à moindre prix en promettant de prendre en charge les travaux par de l’autorénovation ou des chantiers de bénévoles. 8 locaux en ont bénéficié depuis 2012 ! Selon RDD, « on ne peut pas continuer à être clandestins pour régler les problèmes fondamentaux de notre société » [1]... Mais cette démarche a ses limites : tout d’abord, elle concerne uniquement les locaux commerciaux ; deuxièmement, elle se heurte à la logique business des agences ou des foncières. Prenons l’exemple des anciens locaux de l’association Actis : ils appartiennent à une foncière parisienne qui a fait l’objet d’une OPA [2] et qui a oublié qu’elle avait ces locaux dans son portefeuille. Ce sont 300 m², trois étages, en plein centre. Aucun bail ne peut être négocié, la ville ne s’en préoccupe pas, et en attendant il y a toujours des personnes qui dorment dehors.

Autre événement troublant : au quartier d’affaires, dans la montée de la fameuse rue Ferdinand, une façade d’immeuble s’écroule subitement pour cause d’insalubrité. C. Dellara, conseiller municipal chargé de la sécurité publique et référent du quartier de Châteaucreux, nous explique que selon la loi, c’est la faute aux propriétaires du bien ; or ils sont introuvables pour le moment… En attendant qu’une procédure soit engagée, c’est donc la municipalité qui paye les frais de démolition. Mais l’EPASE est bien embêtée ! Elle a déjà assez de travail comme ça avec des constructions à tour de bras, à 200 mètres en contrebas...

Finalement, les propriétaires n’ont qu’à s’occuper de leurs biens. Mais le marché n’est pas très incitatif : la taxe sur les logements vacants (TLV), fixée par décret, ne s’applique pas à Saint-Étienne car ici le marché de l’immobilier n’est pas assez florissant — trop d’offres de logement pour pas assez de demandes [3]. On continue pourtant de construire, à des prix qui ne correspondent pas au marché actuel. Prenons l’exemple des résidences étudiantes, qui proposent des chambres neuves de 20 m² à plus de 400 euros, eau, gaz et électricité non inclus [4] pour des étudiants fraîchement arrivés dans la région. Étonnant que les vieux appartements du centre-ville ne soient pas loués.

La situation est donc bien bouchée : soit les propriétaires ne trouvent pas preneur, soit ils ont déjà oublié qu’ils avaient un immeuble sur Saint-Étienne. Et, parole d’élu, les investisseurs privés (pour ne pas nommer Vinci ou Eiffage) ne s’intéressent pas à ces immeubles. Eux sont intéressés par les friches pour construire, notamment car cela revient moins cher que de rénover. L’EPASE, financée en grande partie par l’État, préfère donc démolir et vendre les terrains aux grosses entreprises de BTP.

Quant aux maîtres d’œuvre, ce sont en majorité des cabinets d’architectes parisiens qui emportent les appels d’offres. Où est le « quartier créatif » stéphanois prôné par la municipalité ? Vinci par exemple, travaille avec le cabinet Emmanuel Combarel Dominique Marrec Architectes (ecdm) pour l’îlot Poste-Weiss en face de la gare. Les résultats de ces assemblages entrepreneuriaux aboutissent à des prestations légèrement déconnectées des réalités du terrain (suffit de regarder le paysage), voire fantaisistes (600 places de parking créées à Châteaucreux [5] ? En prévision de la construction de l’A45... Peut-être). Il faut savoir que la « préférence locale » est interdite par la loi dans l’attribution des marchés publics, et ceci au risque d’annuler le contrat, car elle est considérée comme discriminante envers les autres entreprises — néanmoins, un critère de « connaissance de l’environnement local » peut être pris en compte pour faciliter l’accès au marché aux entreprises locales [6]

En tout cas, les cahiers des charges auxquels doivent répondre les entreprises sélectionnées semblent illusoires à souhait. Hier, avec le centre commercial « Le Century » — où était installée la FNAC jusqu’à présent — Dubanchet espérait « donner le coup d’envoi » de « l’Europe commerciale » en Rhône-Alpes [7]. Aujourd’hui, aux yeux de Perdriau, c’est le centre commercial Steel qui incarne l’avenir. Et demain ??

[1Lors d’une conférence animée par RDD lors de la Biennale de Design, le 19 mars, à la friche rue Neyron.

[2Offre publique d’achat, autrement dit la foncière s’est fait racheter par une autre entreprise.

[3La taxe d’habitation sur les logements vacants (THLV), en revanche, s’applique. C’est la taxe qui s’applique au bout de deux ans si le logement reste inoccupé. Mais il y a plusieurs façons de s’en exonérer : si le bâtiment nécessite des travaux dont le coût est supérieur à 25 % de la valeur du bien, si le propriétaire montre qu’il essaye de louer/vendre mais qu’il n’y parvient pas (en vendant son bien à une agence par exemple) ou encore en occupant son bien minimum 3 mois par an. Son montant équivaut à celui de la taxe d’habitation, néanmoins aucun plafonnement ne s’applique sur la THLV en fonction des revenus.

[4Site d’annonces de la « Résidence Monet - Studélites ».

[5Site de Saint-Étienne Métropole.

[6Article du 30/03/2016 par Daniel Tasciyan, avocat : <www.village-justice.com/articles/pr...> .

[7Aujourd’hui Saint-Étienne, le magazine des Stéphanois, juin 1985, p. 16.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire aussi...

Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Cœur d’Histoire » : beaucoup de bruit pour...

Jeudi 20 Juin 2019 à 18h dans une salle de la Bourse du Travail avait lieu une réunion durant laquelle le maire de Saint-Étienne et son adjoint à la politique du logement Monsieur Jean-Pierre Berger, remettaient une synthèse des quatre ateliers thématiques qui se sont déroulés ces derniers mois, dans le cadre du projet « Cœur d’Histoire », des ateliers auxquels ont participé tout au plus 300 habitant.es., qui, aux dires des Stéphanois.es interviewé.es pour cet article, n’étaient pas très représentatifs de la population dans son ensemble.



Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Pas d’expulsion à Solaure ! Conférence de presse et rassemblement

Ce mardi 4 juin, appel à rassemblement place Jean-Jaurès à 17h30 pour une conférence de presse à propos du droit au logement pour tou.te.s et de la situation des personnes en demande d’asile à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / LOGEMENT - SQUAT

Rencontre avec Victor Collet autour du livre « Nanterre, du bidonville à la cité » (éditions Agone)

Vendredi 17 mai 2019 à 19h à l’Amicale Laïque du Crêt de Roch (16 rue Royet).
De l’entrée des premiers militants chrétiens dans les bidonvilles jusqu’à la naissance des mouvements menés par les immigrés eux-mêmes, en passant par l’engagement des gauchistes de la faculté toute proche, ce livre est une histoire de rencontres et de luttes.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

1 Toit = 1 Droit Entrainement Solidaire

Entraînement solidaire self-défense en soutien aux personnes sans-abri


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Campagne collective : on s’affiche pour le droit au logement !

Depuis plus d’un mois maintenant vous avez pu voir fleurir sur les murs sales de notre bonne ville une campagne d’affiches de soutien aux personnes qui se font régulièrement expulsées de leurs abris. Parce que tout le monde à le droit à un toît et que nous manquons toujours de bras, à vos pinceaux, prêt’es ? Collez !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Actions en soutien aux expulsé-e-s de la Bourse du Travail

De nombreuses actions depuis le début du mois dont des performances / lectures ce vendredi 25 mai 2019 à 13h place de l’Hôtel de Ville.
La mobilisation de ces différents moyens d’intervention dans l’espace public nous rappelle notre devoir citoyen et incite à des gestes engagés en vue d’une solution de logement durable. Assurons un accueil en dignité !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT

Être à la rue tue : un an après le décès de Jean-Claude

Être à la rue tue. Il y a un an, le 1er mai 2018, est décédé Jean-Claude dit « Le Cow-Boy », qui vivait dans les rues stéphanoises.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Appel à soutien : réquisition citoyenne solidaire

Appel à venir soutenir l’occupation de l’ancienne poste de Solaure pour y loger les personnes qui se trouvaient auparavant à la Bourse du Travail, et tou.te.s celleux qui en ont besoin.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

Rassemblement solidaire aux personnes à la rue

Cela fait un mois que des citoyens et des associations se mobilisent jour et nuit pour interpeller les pouvoirs publics sur leurs manquements et la violence des expulsions que subissent les personnes sans-abri. Jusqu’aujourd’hui la seule réaction de la mairie de Saint Etienne a été de redoubler dans son mépris et la violence. Continuons à exprimer ensemble notre solidarité envers ces personnes que les autorités pourchassent. Rassemblons nous nombreureuses devant les marches de l’hôtel de ville lundi 29 à 16h.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Ça vient de loin

On deviendra pas grand.e.s
Si ça veut dire se taire


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

[Audio] Expulsions et petits calculs cyniques... Logement pour tout’es à Sainté, l’argent est là !

Alors que les personnes sans-abri dorment toujours temporairement dans les vestiaires de la piscine de la Talaudière, un petit calcul s’impose. Que faire des millions d’économie suite à l’abandon du projet d’autoroute A45 ? C’est édifiant.


Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Quartier Saint-Roch : nouveau théâtre de rénovation urbaine

Article paru dans le journal du Carnaval de l’Inutile du 30 mars 2019.
La transformation du quartier Saint-Roch vise à redynamiser un quartier qualifié de « précaire », « peu attractif », « peu sécuritaire ». L’aspect participatif du projet est revendiqué par les aménageurs. Nous avons donc mené l’enquête et nous sommes interrogés sur le lien entre l’EPASE (Établissement public d’aménagement de Saint-Étienne) et les associations du territoire.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Le Couac n°7 est sorti !

L’équipe du Couac vous présente un nouveau numéro de son pigeon dépenaillé. Avec une formule qui ne change pas : des brèves, des articles d’actu et d’investigation sur différents thèmes ainsi qu’un dossier. Un dossier cette fois consacré aux différentes formes de contrôle sur la ville et ses habitant.e.s. On vous propose ici l’édito du numéro.


Saint-Étienne et alentours   FLICAGE - SURVEILLANCE / MEDIAS

Langue de bois, novlangue, « serenicity » : gros mensonges

Serenicity serait une super pompier qui va sauver les citoyen.nes perdu.e.s du web, Serenicity une start-up pour écouter les oiseaux avec l’aval de CNIL ? Et le Progrès serait un journal d’information ?
Sur la question des micros à Beaubrun, on nous dit n’importe quoi. Petit décryptage.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Que sont nos quartiers devenus ? » socio-histoire des grands ensembles des quartiers Sud-Est de Saint-Étienne

Rencontre à la librairie Lune et l’Autre jeudi 2 mai à 19h avec Rachid Kaddour autour de son livre « Les grands ensembles patrimoines en devenir » : une histoire des politiques urbaines et du peuplement des grands ensembles de Beaulieu/Montchovet/La Métare (PUSE).


Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Sortie du Journal du carnaval 2019 : design-on l’ennemi !

Ce journal, sorti à l’occasion du carnaval de 2019, gratte pour voir ce qui se cache derrière la marque de Saint-Étienne comme capitale du design.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

2,8 millions de logements inoccupés en France et Saint Etienne n’est pas en reste

A l’abri sous les flonflons de la biennale, la mairie met des dizaines de familles et personnes à la rue. Alors que partout en France le nombre de logements vides augmente et que selon une récente étude de L’INSEE, il y a environ 13 000 logements vides à Saint-Étienne, comment le maire Pedriau peut-il encore défendre une « ville inclusive » ?
Retour en chiffres sur la soi-disant crise du logement en France et à Saint-Étienne en particulier.


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Saint-Étienne, Monsieur le Préfet de la Loire et au-delà

Nous étions, ce mercredi soir, quelques dizaines de citoyens soutenant la cause des migrants et personnes sans domicile fixe à vouloir interpeller, lors de l’inauguration de la Biennale du design, nos responsables politiques et administratifs, sur les menaces d’expulsions pesant sur quelques squats de notre ville, ainsi que sur notre inquiétude de voir mises à la rue de nombreuses personnes et familles à la fin de la trêve hivernale.


Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Design partout, Justice nulle part

A vous visiteuses et visiteurs de la Biennale de l’ennui,
Nous ne sommes pas dupes, ne le soyez pas lors de votre passage touristique à Sainté. La biennale du design vend une ville qui n’existe pas et qui n’est pas la nôtre. Elle n’inonde en rien la vraie vie et n’est qu’une vitrine. Ce n’est pas avec un événement international que les stéphanois-e-s auront une plus belle vi(ll)e.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Carnaval de l’inutile

Il fut un temps, où le carnaval était le jour où les esclaves se déguisaient en roi pour se moquer des puissant.e.s. Une occasion d’inverser les rôles, de transgresser les normes établies. Pour un jour, le monde marche à l’envers ! Aujourd’hui, à Saint-Étienne, ce sont les puissant.e.s qui l’organisent – celleux-là mêmes qui relookent la ville en Capitale du design. Celleux-là mêmes qui font mourir des quartiers habités pour en construire de nouveaux aseptisés. Nous proposons plutôt un giga carnaval coloré, bruyant et indomptable !
Les 30 et 31 mars 2019, ce sera un week-end coloré, bruyant et indomptable !


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Gilets Jaunes - Acte 50 : Appel à manifestation nationale à Saint-Étienne  

Depuis plusieurs semaines, l’appel circule sur les différentes plate-forme GJ de la Loire et d’ailleurs. Pour cet acte 50, les GJ de Saint-Étienne appellent à converger sur la ville aux sept collines pour un retour aux sources ! On reprend les bonnes habitudes : rendez-vous samedi 26 octobre à 13h au rond-point de Monthieu et à 14h place du Peuple. Tou.te.s ensemble ! On lâche rien !


MEMOIRE
Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « Ici on noie les Algériens ! »  

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins. Cette manifestation rassemble environ 30 000 personnes.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Rassemblement pour les personnes sans logement  

Depuis avril 2019, des personnes se battent à Saint-Étienne pour le simple droit à un logement digne. Depuis avril 2019, les pouvoirs publics à qui devrait incomber cette tâche restent - à une exception près - sans réaction, dans l’indifférence voire dans le mépris total. Depuis avril 2019, un collectif de lutte s’est créé pour tenter de faire face à cette urgence. Le collectif des habitants de la bourse appelle les Stéphanois.es à un rassemblement de solidarité, samedi 19 octobre à 14h, place du Peuple à Saint-Étienne.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Détruire le capital : un combat vital  

L’heure n’est pas à une écologie de comptoir où on culpabiliserait ceux qui ne font pas le tri, l’heure est à une écologie radicale. On ne peut pas continuer dans un monde capitaliste, il faut s’attaquer aux racines du problème et arrêter de se contenter des guirlandes aux arbres. Continuer avec la surproduction, l’exploitation animale, à vivre dans la société du pétrole, c’est ne pas s’attaquer à la base du problème.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Taclons Puma - 2e round  

Journée d’Action Internationale contre le sponsoring de Puma organisée par le collectif stéphanois de soutien au peuple Palestinien‎.
BDS42 reprend du service mercredi prochain. Ce 16 octobre à partir de 16h30, place du peuple, nous organisons un rassemblement pour la seconde action internationale contre Puma et dans le but de dénoncer leur sponsoring de la fédération israélienne de football.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Appel à témoin suite à l’agression policière raciste du 28 septembre  

Appel à témoins concernant l’agression policière raciste ayant eu lieu rue Rouget de Lisle dans la nuit du 28 septembre.
Comme le racontait un texte publié il y a peu sur Numéro zéro, deux personnes noires ont été agressées par des policiers stéphanois dans la nuit du 28 au 29 septembre. Les forces de l’ordre les ont violemment frappées, humiliées, et ont eu à leur égard des propos et comportements extrêmement racistes et choquants.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Déclaration de la Commune Internationaliste du Rojava  

Alors que Donald Trump a annoncé le retrait rapide des soldats présents dans la région, le président de la Turquie Erdogan en a profité pour menacer d’une opération militaire. Opération lancée hier ; quatre villes subissent des bombardements aériens de l’armée turque. Le but pour Erdogan : éradiquer les forces kurdes et leurs alliéEs en place dans la région du Rojava et éradiquer toute velléité d’émancipation des peuples. Le peuple kurde du Rojava lance un appel à la mobilisation.


ANTIFASCISME
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos  

Antonin Bernanos est un militant antifasciste autonome. Incarcéré durant près de deux ans suite à l’affaire de la voiture de police brûlée Quai de Valmy en 2016, il est de nouveau en détention – provisoire – depuis six mois suite à la plainte d’un hooligan d’extrême-droite dont le groupe a été mis en déroute lors d’une confrontation de rue avec des antifascistes. Dans cette lettre, Antonin revient sur l’infiltration des groupes d’extrême-droite durant la phase initiale du soulèvement, et sur la manière dont celle-ci s’articule étroitement avec la stratégie répressive de l’État – qu’il s’agisse de répression policière ou de propagande médiatique.


REPRESSION - PRISON
[Courrier Parloir Hélicoptère] Partage d’experiences et d’outils sur le soutien aux personnes incarcérées  

Lancement de la plateforme Courrier Parloir Hélicoptère pour référencer et partager des expériences et des outils de soutien aux personnes incarcérées.
Nous sommes un petit groupe de personnes qui avons et avons eu des proches incarcéré-es et on a rencontré des difficultés à communiquer avec elleux – ce qui nous a amenés à nous poser des questions sur les outils à mettre en place pour lutter contre l’isolement des personnes incarcérées.


GENRE - FEMINISME
[CNT Femmes Libres Sainté] Présentation et Brochure d’octobre 2019  

« CNT Femmes Libres » est un outil non-mixte de lutte contre les violences patriarcales sur les lieux de travail, dans les pratiques syndicales, dans l’espace privé ou public.


REPRESSION - PRISON
IanB, membre de Désarmons-les ! revient sur son arrestation à Montpellier le 28 septembre 2019  

Samedi 28 septembre, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, IanB, membre du collectif Désarmons-les !, s’est fait violemment interpeller. On nous relate plusieurs faits de violences au même endroit : des coups de matraque qui visaient une observatrice LDH et des personnes qui, dans le passé, ont déjà été mutilées ou blessées par la Police. On nous relate un contexte très violent, anxiogène et paniquant. Dans cette lettre IanB revient sur son interpellation et sur le sentiment d’injustice et de colère qui l’a envahi à sa sortie de garde à vue et sur cette brutalité d’État qui se banalise.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Agression raciste de la part de la police stéphanoise  

Un habitant de la ville a envoyé son témoignage dans lequel il dénonce une agression raciste de la part de la police stéphanoise. Ces faits se sont produits ce week-end et il est primordial de les faire connaître. En effet, ce genre d’agressions de la part des forces de l’ordre n’est pas rare et il faut les dénoncer par tous les moyens !