Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Soirée de soutien Aux semaines anticoloniales et anti racistes




Du 14 au 16 septembre, tout·es à St Julien Molin Molette pour un WE DE FOLIE !


VENDREDI 14 SEPT - 19H - Au Rez de Chaussée (Montée des Fabriques)

Concerts de Soutien aux Semaines Anticoloniales et Antiracistes [1]
avec Ursulalala, Portron Portrons Lopez, Gang de DJs Dynastits
infokiosk, projections, bouffe végé et bar
Prix libre

DIMANCHE 16 SEPT. DE 15H À 18H - 1er étage Salle Des Fêtes

Labo-fiction - Inventer des futurs désirables ...
Dans le cadre des journées du patrimoine et en écho aux Ateliers du Futur qui ont donné naissance aux Tables Sorties piraillones, "Tu Joues ?" propose ce dimanche un moment d’échange et de réflexion créative, pour imaginer, rêver un monde futur. Nous avons pour cela le plaisir d’accueillir l’équipe des ateliers de l’Antémonde [2] qui animera ce moment collectif de recherche et d’expérimentation...

Et puis le 19 octobre au Rez de Chaussée : Concert de Petra Pied de Biche/ Vices et Râlements Déviants/ Myscier Blodya (sous réserve)
On vous en reparle...

Les Semaines anticoloniales et antiracistes qui se déroulent tout au long du mois de mars sur Annonay et St Julien Molin Molette sont organisées par l’ASTI d’Annonay, association de solidarité avec tous et toutes les immigré.e.s.

Elles ont pour objet d’analyser et de dénoncer pour les combattre au quotidien, les façons dont la France maltraite les personnes non blanches et les personnes immigré.es, enfants d’immigré.es ou migrantes.

Par le biais de rencontres, conférences, films, théâtre… nous vous invitons à réfléchir sur les politiques de l’État français, dans les quartiers populaires, dans les territoires d’Outre-mer, en Afrique, mais aussi sur le combat pour la Palestine, sur les réalités des migrations et des personnes migrantes, sur les différentes luttes en cours au Kurdistan, sur l’histoire des colonisations... Nous voulons comprendre les systèmes racistes et coloniaux à l’œuvre dans nos sociétés, et comment nous en sommes nous-mêmes acteurs et actrices.

Gouvernant.es, pseudo intellectuel.les et médias dominants ne cessent de renvoyer certaines catégories de la population à une culture qui serait incompatible avec nos soi-disantes valeurs occidentales. Ce phénomène, le renvoi d’une partie de la population à une catégorie autre, étrangère, s’appelle la racialisation. Aujourd’hui, la racialisation vise les personnes migrantes, les personnes héritières de l’immigration, les Rroms, les musulmans et les musulmanes, les personnes supposées l’être, et les habitantes et habitants des quartiers populaires.

Nous nous efforçons de lutter aux côtés des premiers et premières concernées. Nous savons quelle violence est imposée aux personnes racisées qui entrent en lutte ; l’association Lallab, le collectif Mwasi, les organisatrices du camp d’été décolonial et du Nyansapo festival, Rokhaya Diallo, les familles des jeunes racisés tués par la police, tous et toutes sont confronté.e.s à une réaction violente. Nous souhaitons participer à faire entendre leurs luttes et à dénoncer les violences qui leur sont faites.

Nous vous encourageons à découvrir quelques unes de ces personnes et leur actions à travers l’exposition « Militantes antiracistes » sur les murs du Rez-De-Chaussée le soir du concert.

Enfin, les militant.e.s de l’ASTI sont conscient.e.s que certaines personnes sont victimes de discriminations croisées, discrimination raciale, de classe, de genre... Iels s’efforcent donc de faire connaître la notion d’intersectionnalité.

L’ASTI d’Annonay dénonce et combat l’ensemble de ces politiques ; c’est pourquoi elle se veut anticolonialiste, antiraciste, anticapitaliste, et féministe.

Bonne soirée.

[1Organisé par L’ASTI d’Annonay (Associations de Soutien Avec Tous et Toutes les Immigré.es)

[2LES ATELIERS DE L’ANTÉMONDE proposent un atelier d’imagination prolongeant l’univers développé dans les nouvelles d’anticipation de l’ouvrage « Bâtir aussi ».


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "EXPRESSION - CONTRE-CULTURE "

Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

FemceesFest, festival de Hip-Hop à Saint-Étienne

1, 2, 3 novembre 2018 - 5e édition ! - Des rappeuses, des ateliers, du graff, d’la danse, un état d’esprit ! / / / | | \ \ \
Au programme, trois soirées Hip-Hop. Une vingtaine d’artistes réuni.e.s pour du Rap, BeatBox, Danse, Opens Mic et DJ set ! Mais aussi, des ateliers d’initiation aux différentes disciplines HH et des crêpes !!!


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Deuxième édition des Mots Délivrent, le festival littéraire du café-lecture le Remue-Méninges

Pour la deuxième fois, le café-lecture stéphanois investit ses locaux et tourne sa programmation vers la lecture, l’écriture mais pas que ... pour un festival gratuit, ouvert à tous et trans-artistique du 15 au 18 novembre


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Concert LFP / Clapier en soutien au collectif Descours

La France Pue organise avec le Clapier un concert le dimanche 21 octobre en soutien au collectif Descours et des Logis.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert à St julien Molin molette

Le 19 octobre 2018, nous avons le plaisir d’accueillir au Rez De Chaussée, Petra pied de biche pour la sortie de son deuxième album « Rage de raison ». Elle nous a donc concocté une superbe soirée.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Fête des éditions A.E.C

Maison associative (loi 1901), les éditions A.E.C organisent une fête à l’occasion de la sortie de leur premier ouvrage, le vendredi 12 octobre 2018, au 3 rue Jules Romain, derrière la bibliothèque universitaire de Tréfilerie, de 18h à minuit et plus si affinité.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

boum de rentrée des Sampianes

Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, organisent une boum de rentrée jeudi 04 octobre 2018 à la Gueule Noire. Venez papoter si vous préférez et danser si ça vous tente. Pour connaître la collective et ses actions, se rencontrer, discuter, se rassembler autour de projets féministes... et aussi grignoter un petit quelque chose vegan avant d’enflammer la piste !
*Soirée en mixité gouines meufs trans* - Entrée gratuite + adhésion au lieu à prix libre.


National   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Salon du livre libertaire de Cluny : 29 et 30 septembre

Salon du livre liber­taire les samedi 29 et diman­che 30 ­sep­tem­bre 2018 à la salle des Griottons à Cluny.
Normer, surveiller, punir seront les thèmes du salon de cette année.


A Lire ailleurs   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

— - The Guinguette is Back --- 2d édition

Après une première édition très réussie et appréciée le 15 septembre, préparez-vous pour la 2d édition !


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Cabaret - Boum en soutien au bilboquet

Samedi 28 septembre à 20h30 à la gueule noire.
Avec LE CABARET DU COEUR FENDU (spectacle néo-burlesque Féministe / Lille)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Lecture de poésie palestinienne

Lecture de poésie palestinienne dans le cadre de l’exposition photo « La Palestine de 1880 à 1942 » à la MJC des Tilleuls - rue du Pavillon Chinois - Saint Etienne
Samedi 22 septembre 2018 à parti de 18H30


Dans la thématique "DISCRIMINATIONS - RACISME "

A Lire ailleurs   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

[Gisti-info] Non, le mouvement No Border n’est pas responsable de l’augmentation de la tension dans le Calaisi

« Ils incitent les migrants à des actes de violence ». « Ils profitent du désarroi et de la détresse des migrants, et les poussent (...) à l’émeute ». « Ils utilisent les migrants pour leur propre combat ». Le ministère de l’intérieur, la maire de Calais, la préfète du Pas-de-Calais ont uni leurs voix pour accuser les militants No Border d’être à l’origine de l’augmentation de la tension à Calais et à l’intérieur du ghetto où ont été assignés plusieurs milliers d’exilé.e.s.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

« Vos guerres nos morts » - Rassemblement pour la solidarité entre les peuples / contre les guerres impérialistes

Communiqué du Comité Antifa de Saint Etienne : C’est avec tristesse et colère que nous avons appris les attentats meurtriers du 13 novembre 2015.
Par ce communiqué nous voulons exprimer notre solidarité aux victimes et à leurs familles mais aussi notre soutien aux personnes qui vont subir la stigmatisation orchestrée par de nombreux politiques à laquelle nous refusons de nous associer.
Il est nécessaire aussi de préciser que nous condamnons l’hypocrisie des dirigeants politiques, qui en menant des guerres d’expansion impérialiste pour défendre leurs propres intérêts économiques, partagent la responsabilité de ce drame et de la récupération qui en est faite.


National   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Des outils du FUIQP pour une auto-formation politique et la prochaine mobilisation

Quelques contenus d’éducation populaire du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP) pour une auto-formation politique et militante.


National   DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRE - FEMINISME

2005-2015 dix ans de révolte des quartiers - Appel Marche de la dignité et contre le racisme

Samedi 31 octobre 2015 - 14H - Départ de Barbès
En octobre 2005, étaient fauchées en Seine-Saint-Denis, les jeunes vies de deux clichois, une tragédie mettant en cause des fonctionnaires de police. Depuis, la stratégie de l’État français, loin de chercher à châtier les coupables, consiste uniquement à fuir ses responsabilités. Comme il l’a fait dans les dizaines de crimes policiers depuis des décennies. Ce même mois d’octobre 2005, comme réponse à leur mort, un vent de colère secoua toutes les banlieues de France pendant des semaines. Les interprétations les plus courantes de ces émeutes incriminèrent à juste titre la déshérence des quartiers, les conditions sociales lamentables, le chômage, la vie dure : une véritable guerre sociale faite aux pauvres. Mais elle ne dirent pas assez combien au cœur de cette révolte, figurait, forte, l’exigence de respect. La dénonciation du mépris par lequel avait été traitée la mort de ces deux adolescents et à travers leur cas, la dénonciation du mépris souverain dans lequel sont tenus les habitants des quartiers, leur attachement à la dignité collective.


A Lire ailleurs   DISCRIMINATIONS - RACISME / REPRESSION - PRISON

[Info GISTI] Contrôles au faciès : l’État se pourvoit en cassation au lieu de s’engager fermement contre les discriminations

L’État entend contester cinq arrêts de la cour d’Appel de Paris le condamnant pour « faute lourde ».


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Soutien aux chibanis de la SNCF en lutte

Lundi 21 septembre 2015 - 14h30 - Gare de Chateaucreux
Mise à jour : La SNCF vient d’être condamnée pour discrimination et va devoir verser de grosses sommes aux chibanis en dédommagement !
Rassemblement maintenu.. pour montrer notre soutien et célébrer.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Pétition contre les contrôles de police abusifs au faciès dans la vallée du Gier

Le 24 Juin 2015 fut une victoire historique lorsque pour la première fois, la cour d’appel de Paris a condamné l’Etat pour « faute lourde » dans cinq cas de « contrôles au faciès », l’Etat va devoir verser 1500 euros de dommages et intérêts dans chacun des cas.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

LIBERA ME, un Ciné-Conf’Concert

Ce mardi 30 juin, au Remue-Méninges (remue-meninges.com), 59 rue Désiré Claude, 42100 Saint-Étienne, The dRiLy doOm présentera son CINÉ-CONF’CONCERT !!


National   DISCRIMINATIONS - RACISME / PROSTITUTION - TRAVAIL DU SEXE

À Belleville, la police affame les travailleuses du sexe

Communiqué du STRASS et des Roses d’Acier
Les violences policières sur les travailleuses de Belleville sont, depuis plusieurs années déjà, monnaie courante. Elles ont franchi une nouvelle étape le 20 mai 2015.
Depuis vendredi dernier en effet, la présence policière est devenue quotidienne, avec des agents en uniforme en voiture, en moto, et à pied, qui effectuent des contrôles constants.


A la une...

LOGEMENT - SQUAT
Traces des expulsions successives à Saint-Étienne (bourse et fac)  

Récolte, recueil, archivage des enregistrements en tous genre : photos, vidéos, audio.... réalisées lors de ces derniers jours à Saint-Étienne.
Recherches des « traces » numériques des deux expulsions ayant eu lieu vendredi et dimanche à Saint-Étienne, révélant l’acharnement et la mobilisation policière contre cette réponse à la saturation des services sociaux que fut l’occupation de la bourse du travail et puis d’un bâtiment de la fac.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Le clergé stéphanois et la charité...  

Démonstration de solidarité par le clergé stéphanois. La charité bien au chaud enfermée dans leurs églises !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
[St-Julien-Molin-Molette] Week-end anti-nucléaire en soutien à la lutte à Bure  

Du vendredi 3 mai au dimanche 5 mai, un week-end d’information, de soutien et de partage est organisé à Saint-Julien-Molin-Molette autour de la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mouchards et drones à Saint-Étienne : le maire veut étouffer le débat  

La Quadrature du Net publie et analyse les documents obtenus auprès de la mairie de Saint-Étienne sur son projet de « Safe City ». Micros couplés à la vidéosurveillance, drones automatisés, application de dénonciation citoyenne… Ils révèlent la ville sous-surveillance telle que fantasmée par son maire, Gaël Perdriau.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Grève de la faim en soutien aux personnes expulsées  

Face à l’indifférence, une femme se met en grève de la faim en soutien aux personnes expulsées de la Bourse du Travail et de la faculté. Elle explique son passage à l’action.


DROITS SOCIAUX - SANTE
La Préfecture de la Loire s’engage contre le logement pour tou.te.s  

On ne fait pas disparaître les gens en les repoussant d’un endroit vers un autre. Ils et elles continuent d’exister de toute façon. Appel aux riches propriétaires, et à leurs nièces, cousins, petits enfants.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Liste des besoins à la Bourse du Travail occupée  

Après une semaine d’occupation à la Bourse, les besoins en produits de première nécessité sont très importants pour la survie des personnes qui ont trouvé un abri provisoire dans les locaux de la Bourse du travail. Liste des besoins.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Université Tréfilerie expulsée ce matin : c’est de l’acharnement !  

Après le traumatisme de l’expulsion de la Bourse vendredi matin, les forces de l’ordre continuent de traquer et brutaliser les personnes fragiles et sans-abri qui avaient trouvé refuge pour la nuit dans un bâtiment de l’université, sur le campus de Tréfilerie.
Communiqué du collectif de soutien.


LOGEMENT - SQUAT
Evacuation de la Bourse occupée  

Contrairement à ce qu’elle avait annoncé, la préfecture a ordonné l’évacuation de la Bourse du Travail occupée, ce matin à 6h. Jettant à la rue des dizaines de personnes.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Expulsion de la Bourse ce matin à l’aube  

Ce matin un important dispositif de police a procédé à l’expulsion des occupants de la Bourse du Travail. Laissant de nombreuses personne à la rue...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Menaces d’expulsion à la Bourse du Travail  

Comme vous avez pu le lire depuis 10 jours dans nos colonnes, la Bourse du Travail est occupée par des personnes sans autre solution d’hébergement. Aujourd’hui, la préfecture déclare pouvoir débloquer un certain nombre de places d’hébergement et dans le même temps l’évacuation de la Bourse du Travail serait prévue pour demain matin.
Communiqué du collectif de soutien de l’occupation de la Bourse.


REPRESSION - PRISON
C’est officiel, la « loi anti-casseurs » est en marche !  

Ce matin, la « Loi visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations » a été gravée dans le marbre du Journal officiel. On a choisi un texte de fond sur la question du port de masque en manifestation pour marquer le coup.


MEDIAS
Sortie du Journal du carnaval 2019 : design-on l’ennemi !  

Ce journal, sorti à l’occasion du carnaval de 2019, gratte pour voir ce qui se cache derrière la marque de Saint-Étienne comme capitale du design.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Récapitulatif d’une semaine d’occupation à la Bourse du Travail  

Depuis 10 jours, les personnes sans abri affluent chaque jour à la Bourse du Travail occupée. Cet article tente de récapituler ce qui a amené à cette situation explosive. Entre solidarité rageuse des habitant’es de Saint-Étienne et mépris des pouvoirs publics, l’occupation continue tant bien que mal.
Pétition de soutien en ligne ici.
Liste des besoins pour les personnes sur place ici.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Revendication de l’action spontanée en direction de Gaël Perdriau, vendredi 5 avril sous les arcades de Saint-Étienne  

Depuis presque une semaine des personnes expulsées de leur squat ou mises à la rue à la fin de la trêve hivernale occupent la Bourse du Travail. Malgré les nombreuses lettres ouvertes qui lui ont été adressées, le maire, Gaël Perdriau, n’a toujours pas daigné rencontrer ces personnes sans-abri ou le collectif mobilisé en soutien. A croire que si on veut parler au maire, il faut aller le chercher.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Appel à manifester contre les frontières, à Montgenèvre et dans toutes les villes  

A la frontière comme ailleurs, luttons contre les politiques migratoires.
Organise ta manif dans ta ville ou rejoins-nous sur le col de Montgenèvre le 20 avril à 11h.


REPRESSION - PRISON
Huit mois ferme pour un gilet jaune suite à la manifestation du 30 mars  

Mercredi 2 avril. Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne. Nouvelle audience, même comédie : une cour aux ordres du parquet, une justice de classe qui fait le taf. Et qui donne les mêmes leçons de morale, par-dessus le marché : « Monsieur J. a participé à un phénomène de débordement. Il est adulte et il n’a pas joué son rôle d’adulte » (M. Le Procureur).


LOGEMENT - SQUAT
Occupation de la Bourse du travail par des personnes sans hébergement et leurs soutiens  

Suite à la fin de fin de la trêve hivernale et l’expulsion violente de squats de migrant·es, de nombreuses personnes (dont des personnes malades et des enfants en bas âge) sont aujourd’hui sans aucune solution de relogement. Face à cette situation insupportable, une poignée d’associatifs et de citoyen·nes mobilisé·es ont décidé d’occuper la Bourse du travail de Saint-Étienne ce lundi 1er avril.
Retrouver dans cet article tous les textes qui ont été publié sur notre site


MOBILISATIONS - LUTTES
Carnaval de l’acte XX : nous partîmes 2000...  

Ce samedi, dans une ambiance de black-out (au moins une dizaine de personnes arrêté’es de façon préventive, tous les magasins du centre fermés et sur-protégés, Verney-Carron « barricadé » dans son usine de mort, etc), le carnaval de l’inutile rejoint l’appel régional des gilets jaunes. Malgré les préventions de la préfecture, ce sont près de 7000 personnes qui défilent dans les rues de Saint Etienne, dans le centre, dans les quartiers populaires, sur le boulevard urbain.
Applaudissements, musiques et gaz lacrymogène, récit à quelques mains d’une journée bigarrée et radicale.


LOGEMENT - SQUAT
Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat  

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


GENRE - FEMINISME
Un lexique partiel du féminisme et des oppressions  

Comme la plupart des mouvements politiques et de critique sociale, le féminisme possède son vocabulaire propre. Qui n’est pas forcément très accessible...
Ce lexique tente de regrouper et d’expliquer des termes, pour certains issus du milieu universitaire, qui sont souvent utilisés pour parler des oppressions et des luttes féministes. Il s’adresse aux personnes qui subissent des oppressions et aussi aux personnes qui n’en subissent pas mais vivent dans une société structurée par ces oppressions, et sont donc également concernées.


LOGEMENT - SQUAT
[Brève] Flics et riverain.es contre une occupation  

Suite aux expulsions (fin de la trêve hivernale) et face au nombre de personnes, familles, enfants qui se retrouvent démunis et à la rue, des militant.e.s et membres d’associations ont tenté de réquisitionner dans l’urgence un bâtiment vide depuis des années au 36, rue des Armuriers à Saint-Étienne ce 27 mars.


LOGEMENT - SQUAT
2,8 millions de logements inoccupés en France et Saint Etienne n’est pas en reste  

A l’abri sous les flonflons de la biennale, la mairie met des dizaines de familles et personnes à la rue. Alors que partout en France le nombre de logements vides augmente et que selon une récente étude de L’INSEE, il y a environ 13 000 logements vides à Saint-Étienne, comment le maire Pedriau peut-il encore défendre une « ville inclusive » ?
Retour en chiffres sur la soi-disant crise du logement en France et à Saint-Étienne en particulier.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Le congrès international des femmes au Chiapas n’aura pas lieu...  

Cette année, les féministes zappatistes font face à des menaces de trop grande ampleur pour pouvoir accueillir le deuxième congrès international des femmes qu’elles pensaient organiser. Dans une lettre ouvertes aux féministes du reste du monde, elles expliquent le contexte de cette annulation et appellent à poursuivre les luttes féministes et anticapitalistes dans toutes les régions du monde.


MEMOIRE
La Commune de Saint-Étienne, du 24 au 28 mars 1871  

La Commune de Saint-Étienne eut lieu entre le 24 et le 28 mars 1871, après plusieurs jours d’agitation. Le 24 mars une centaine de manifestant.e.s, rejoints par la Garde Nationale et la foule, investissent l’Hôtel de ville et hissent sous la coupole le drapeau rouge.


LOGEMENT - SQUAT
Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Saint-Étienne, Monsieur le Préfet de la Loire et au-delà  

Nous étions, ce mercredi soir, quelques dizaines de citoyens soutenant la cause des migrants et personnes sans domicile fixe à vouloir interpeller, lors de l’inauguration de la Biennale du design, nos responsables politiques et administratifs, sur les menaces d’expulsions pesant sur quelques squats de notre ville, ainsi que sur notre inquiétude de voir mises à la rue de nombreuses personnes et familles à la fin de la trêve hivernale.