International  

Solidarité avec le peuple Mapuche


|


Le peuple Mapuche est une population d’origine indienne qui habite au Chili. Ce peuple lutte aujourd’hui pour ses droits ancestraux, pour récupérer son territoire qui lui en appartient depuis plusieurs siècles, bien avant l’invasion qui a mené l’Espagne en l’Amérique.

L’homme et la femme Mapuche ont un sentiment profond pour la terre et l’environnement. Dans le Mapudungum, leur langue, Mapuche signifie « des gens de la terre ».

Egalement, les Mapuches ont pour coutume de travailler ensemble, en communauté. Ceci leur a permis de soutenir des grands liens familiaux. Par exemple, ils utilisent aujourd’hui « El Mingako », qui est une manière de travailler collectivement en employant, pour l’aider, une personne d’une communauté pendant la période de la récolte.

Cela fait longtemps que le peuple Mapuche affronte la tyrannie, le despotisme et la violation de ses droits ; depuis la conquête espagnole jusqu’à aujourd’hui. Néanmoins, c’est sous la dictature de Pinochet que l’irrespect vers ce peuple s’est notamment accru. L’Etat a ouvert le marché pour la conquête néolibérale de ses territoires.

En 1976, le décret de loi N°701, a permis l’établissement d’une grande industrie forestière et de la cellulose, laquelle s’est établie dans les territoires des Mapuches. Ainsi donc, de 1976 à 1979, six entreprises de la Corfo (Corporation du développement), ont été privatisées. Les « nouveaux maîtres » ont acheté les anciennes terres revendiquées et occupées par le peuple Mapuche, ce qui est une violation des intérêts de la population indigène. Aujourd’hui, 60% de ces sociétés industrielles appartiennent à deux famille les plus riches du Chili (Matte et Angelini).

Selon l’Institut de statistique du Chili, les entreprises forestières sont propriétaires dans tout le pays de 2.767.625,9 hectares. Plus de la moitié est en territoire Mapuche, ce qui constitue une violation avouée et une claire usurpation. Il est nécessaire d’ajouter que ces entreprises polluent la terre et l’environnement en détruisant toutes les ressources naturelles qui ont servi aux Mapuches à guérir leurs maladies. Ces entreprises ont, non seulement, envahi les territoires Mapuches, mais en plus, ont renversé la « Madre Tierra » (La Mère Terre).

Aujourd’hui les Mapuches affrontent l’état chilien pour reconquérir leurs terres ancestrales des mains des bourgeois nationaux et étrangers qui sont amis de monsieur Sebastian Piñera, actuel président du Chili.

En raison de cette lutte, Il y a maintenant trois indiens arrêtés et jugés pour avoir défendu leurs territoires car la justice corrompue utilise, en effet, la loi « antiterroriste » pour les condamner en faisant usage d’un témoin caché et inconnu.

Dans ce contexte, en Amérique, la violation des droits des indiens et de leur libre autodétermination est partout égale, bien sûr avec des nuances différentes. En Colombie par exemple, les peuples originaires sont toujours touchés par les combats entre la guérilla colombienne et le gouvernement.

En Bolivie le président Evo Morales qui aussi est indien, a été contraint à suspendre un projet pour construire une route dans la forêt amazonienne, puisqu’il n’avait pas consulté les peuples qui habitent là, pour la mise en place de ce plan.

Au Venezuela, le gouvernement oblige les indiens à s’organiser en conseils communaux, ce qui est une transgression de leurs façons traditionnelles de vivre en communauté. Par ailleurs, un cacique du peuple Yukpa (Sabino Romero), a été accusé sans preuve, ce qui a élevé la contestation de nombreux indiens du Venezuela.

Évidemment, aucun Etat ne veut défendre les intérêts des peuples originaires d’Amérique, car leur but est de protéger ceux de la bourgeoisie, et non pas ceux de ces peuples. Le cas des Mapuches est le plus emblématique.

Pour savoir plus sur la lutte Mapuche, cliquez ici


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A la une...

REPRESSION - PRISON
Encore un mort au mitard : Communiqué de prisonniers de Seysses  

Samedi 14 avril, un prisonnier est mort dans le quartier disciplinaire de la prison de Seysses (31). Depuis, tous les jours, des prisonniers refusent de remonter de promenade malgré l’intervention des ERIS (Equipes régionales d’intervention et de sécurité) ; plus d’une centaine, parfois 200, une banderole a même été déployée dans la détention pour dénoncer ce que tous refusent d’accepter comme un suicide.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Déclarons nous tout-e-s sur la ZAD !  

La Préfecture nous pousse à nous régulariser... en déclarant des installations agricoles individuelles. La Préfète a donné jusqu’au 23 avril pour remplir ce formulaire, sous menace de venir expulser et détruire les habitats qui n’ont pas été démolis la semaine dernière. Formulaire qui par ailleurs n’est qu’une étape sans aucune garantie puisqu’il s’agit de déposer des « candidatures » qui seront traitées par les services de la préfecture, uniquement sur des critères agricoles et notamment en fonction de leur viabilité économique !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien ZAD NDDL ! Appel Intergalactique  

Bienvenue en France.
Dans l’idée et dans la pierre : Liberté, égalité, fraternité.
Dans la chair et le réel : services publiques attaqués. Solidarité condamnée. Liberté bafouée. Paysannerie asphyxiée. Quartiers populaires mutilés. Mouvements sociaux annihilés. Corps médical réprimé, Cheminots niés. Étudiants muselés. Retraités méprisés. Et d’autres encore....


REPRESSION - PRISON
Un mort en prison, révolte au Mirail  

Dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 avril, nos ami·es de iaata.info apprenaient la mort de J. 27 ans habitant du quartier des Izards à Toulouse dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 avril. Il est décédé alors qu’il était incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses dans des circonstances jusqu’ici inconnues.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Soirée projection et concert de Rebetiko en soutien au convoi solidaire pour la Grèce  

Vendredi 4 mai, à partir de 19h à l’Amicale Laïque du Crêt de Roc (16 Rue Royet)
Après une collecte d’aliments et de divers ressources, des stéphanois.es rejoindront à la mi-mai le convoi pour la Grèce, en solidarité avec les grec.que.s, les exilé.e.s et les luttes sociales.


MOBILISATIONS - LUTTES
Grande Manifestation interpro contre les réformes Macron  

Ce jeudi 19 Avril, grande manifestation interprofessionennelle à Saint Etienne, départ Chateaucreux à 10h30.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
La Grande Tournée contre les Center Parcs passe à Lyon le 25 avril  

La grande tournée, sera accueillie toute la journée du mercredi 25 avril à l’atelier du Chat Perché, 29 rue Salomon Reinach, Lyon 07.
Et n’oubliez pas : samedi 28 et dimanche 29 tous et toutes sur la ZAD de Roybon !


MOBILISATIONS - LUTTES
De la vergence des luttes soixante-huitardes et dix-huitardes  

Une brève « poésie » contributive à la guerre en cours
Et puisque l’époque semble soudain vouloir faire anniversaire en rejouant cinquante ans plus tard un fameux mois de mai du siècle dernier, puisque le réel, qui n’a cessé d’être relégué toujours un peu plus au loin depuis cinquante ans au moins, semble vouloir faire retour sur la scène-monde, autrement dit puisqu’en ces temps troublés la révolution refait quelque peu parler d’elle alors même que le spectacle-marchant n’en finissait plus devant ça d’annoncer sa victoire définitive, en particulier médiatiquement, il nous a semblé de quelque importance, ici, d’interroger la situation présente dans ce qui la lie ou la distingue de l’année 1968.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
28 & 29 avril 2018 à Roybon – Nina crève la bulle !  

Dans la forêt occupée de Roybon se prépare l’arrivée de la Grande Tournée « Center Parcs Ni Ici Ni ailleurs (NINA) ». Après 3 semaines d’infotour et pour finir en beauté, on vous a concocté un sacré programme avec balade, théâtre, concerts, jeux forains, cantine et pizzas...


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien à la ZAD : Un samedi après-midi dans le centre ville  

Ce samedi 14 Avril à Saint Étienne, en réaction aux expulsions ultra violentes des habitations de la ZAD de Notre Dame des Landes, une foule bigarrée a manifesté en soutien dans une humeur déterminée et joyeuse. Diaporama


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Une collecte et un convoi solidaire vers la Grèce se préparent à Saint-Etienne  

Le 25 février, en présence du réalisateur Yiannis Youlountas, était projeté au Méliès le film L’amour et révolution sur les luttes sociale en Grèce. Après quelques discussions, plusieurs personnes ont décidé de participer au convoi solidaire co-organisé par Yiannis Youlountas. Car non, rien n’est fini en Grèce.


MOBILISATIONS - LUTTES
Occupation de l’Amphi 01 - Programme de la semaine  

L’occupation de l’amphi est repartie depuis lundi matin. La résistance s’organise. Venez nombreux.ses !!


MOBILISATIONS - LUTTES
Printemps 2018, petit florilège pour faire le point sur les mobilisations  

Mouvement étudiant contre la Loi Vidal, grève des cheminots pour le service public, crise dans l’éducation nationale, mouvement pour un service national des déchets... Ce printemps s’annonce chaud pour Emmanuel Macron et ses amis.

Article mis à jour le 10/04/2018

MOBILISATIONS - LUTTES
Occupation de l’amphi E01 à Tréfilerie !!  

Suite à L’AG du jeudi 05/04 à 16h00, nous, étudiant-e-s précaires et soutiens, avons décidé l’occupation de l’amphi E01 situé sur le campus Tréfilerie, Université Jean Monnet.