A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

Tour d’horizon des manifs du 23 avril au soir


|

Suite au résultat des élections, de nombreuses manifestations ou rassemblements étaient appelés aux quatre coins de l’Hexagone. Retrouvez ici un petit tour de France des événements de la soirée post-électorale là où nous avons pu trouver des informations.


On ne se faisait pas trop d’illusions quant à ce qui pourrait se passe au soir du 23 avril. 15 ans après Le Pen au second tour des élections en 2002, beaucoup moins de gens se sont retrouvés dans la rue le soir même pour protester. La faute à une pénétration plus grande des idées frontistes dans l’ensemble du spectre de la vie politique ? D’une « respectabilité » plus grande de MLP par rapport à son paternel ? Ou bien d’un manque d’envie et de combativité de notre part, d’une communication et d’une organisation moins efficaces ? De la lassitude ?

Les années qui s’ouvrent promettent d’être dures. Quant bien même Macron (car il semble évident que c’est lui qui l’emportera) aura du mal à se constituer un gouvernement stable, les banques et le néo-libéralisme ont désormais conquis le pouvoir politique, en plus de leur poids déjà écrasant dans l’économie.
Il va nous falloir repenser sérieusement à la façon de mener des luttes radicales et efficaces contre l’Etat et le capitalisme et leur pénétration dans toutes les facettes de la vie sociale pour ne pas se faire écraser par la décomposition en marche.
En attendant, voici ci-dessous un court résumé des informations que l’on a pu recueillir sur ce qu’il s’est passé dans plusieurs villes de France hier soir. Ces infos sont susceptibles d’êtres mises à jour à mesure que des nouvelles arrivent.

A Marseille, un rassemblement était appelé sur le Cours Julien, mais rien n’en est parti.

A Paris, un appel tournait pour mettre sur pied une Nuit des Barricades dans le quartier de Bastille. La manifestation sauvage a duré plusieurs heures, jusqu’à République, et a regroupé autour de 1000 personnes à son point culminant.
La manifestation a été marquée par plusieurs violents affrontements contre la police, l’incendie de cinq véhicules (selon la préfecture de police de Paris) : tout d’abord des gros gazages près de Bastille, avant que l’ensemble se passe du côté de République / Belleville. Le local de la CFDT est aussi tagué et quatre véhicules de police dégradés. Il y aurait 29 personnes en GAV.

A Toulouse, ce sont plusieurs centaines de personnes qui sont parties en manif’ sauvage aux cris de « Tout le monde déteste le FN » dans le centre-ville. Des agences immobilières, distributeurs de billets et autres vitrines ont été détruites tandis que de nombreux tags apparaissaient sur les murs.

A partir de 19 heures, un peu de monde commence à se rassembler place du Capitole. Autour de 20h30, une assemblée, organisée par Jour Debout commence sans grande détermination. Une petite heure passe, des slogans commencent à fuser, quelques feux d’artifices chauffent la place puis environ 250 personnes essaient de partir en manif sauvage. Mais là, les manifestant-es font face à un dispositif policier qui cadenasse tout : toutes les rues sont bloquées par les baqueux, CRS ou les grilles anti-émeute. Ça tente mollement de pousser par une rue mais la manif est vite refluée. Retour au centre de la place, on sortira pas comme ça. Rendez-vous est donné de bouche à oreille pour 23h à Arnaud Bernard. A l’heure dite, on est une bonne centaine et on part assez vite, des gens nous suivent sur le passage du cortège. Quelques tags redécorent la rue et des agences immobilières sont attaquées, ça gueule « Tout le monde déteste le FN », « A bas l’Etat, les flics et les fachos ! » Au bout d’une demie heure, la manif tombe sur une équipée de BAC et de voltigeurs bien déterminés à ce que le cortège s’arrête à Saint-Sernin. La dispersion est chaotique. Il y aurait deux arrestations.

A Lyon, une manifestation a bien eu lieu malgré un silence quasi total de la presse locale sur le sujet, et avec une agressivité policière là encore très grande. De gros gazages et grenades de désencerclement à la clé.

A Rennes, la manifestation était complètement cernée par la police, avec de nombreuses nasses un peu partout. C’est donc l’équipe bleue qui a gagné, pour reprendre les termes d’expansive.info. Un compte-rendu un peu plus détaillé sur Indymedia Nantes. Même topo du côté de Rouen, où une centaine de personnes ont été empêchées de partir en manif par la police, selon la presse.

A Nantes, autre ambiance. Une banderole « Ni Banquier, Ni Raciste » ouvrait la manifestation sauvage, tandis que d’autres affichaient « Votez José Pavé » ou autre. Une manif marquée par des affrontements et des jets de quelques cocktails molotov, tandis que plusieurs banques sont éclatées. La police est très violente, il y a de nombreux blessé-e-s parmi les manifestant-e-s et quelques arrestations. Voir là encore Indymedia Nantes pour un CR un peu plus détaillé.

A Grenoble, autour de 200 personnes ont manifesté suite à l’annonce des résultats, très rapidement cernée par la police et dispersée tout aussi rapidement. Voir un court récit sur Haro.

A Tours, environ 200-300 personnes se sont rassemblées et ont manifesté, ainsi qu’à Caen ou encore à Lille.

A Bordeaux, quelques centaines de personnes manifestent dans le centre-ville, banderole « On vaut mieux que ça » et fumigènes, quelques feux de poubelles et brèves échauffourées contre la police. Il y aurait 2 arrestations. Synthèse du journal-poubelle du coin, Sud-Ouest.

A Strasbourg, un rassemblement a là aussi eu lieu avec quelques fumigènes, une arrestation de mineur pour tag insultant la fonction policière est signalée, ce qui a provoqué la dispersion de la manifestation sauvage.

A Hénin-Beaumont, fief de Le Pen, ce sont six Femen qui ont surgi plus tôt dans la journée, avant d’être rapidement maîtrisées par la police.

Pour la chronique, des bureaux de vote ont été temporairement fermés à Besançon et à Saint-Omer dans le Nord du fait de la présence de voiture suspectes dans les environs, dans lesquelles on a retrouvé un fusil dans le premier cas et rien dans le second. Un autre a rapidement été fermé dans le XXe a Paris, pour la même raison. A Haguenau en Alsace, c’est une glacière oubliée pas loin qui a déclenché l’alarme et fait venir les démineurs.

Un mort est tout de même à signaler au bureau de vote de Font Romeu dans les Pyrénées Orientales : il a fait une crise cardiaque au moment de glisser son bulletin de vote, ce qui a là encore fait fermer temporairement le bureau, le temps que les pompiers interviennent.

Et on ne compte plus trop les vitrines de permanences électorales éclatées un peu partout dans les dernières semaines.

L’article dans son intégralité ici

PS : A Saint-Etienne, « altercations entre opposants et militants du FN », dixit France bleu. Voir ici


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même thématique...

Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

A 45, et maintenant on fait quoi ? Journée radio pirate à la hune

Le 7 octobre, à la tour contre l’A45 de l’Ollière (près de Chagnon, près de Cellieu), journée - rencontre - débat, radio « pirate » autour de l’A45 et son monde, mais pas que... Toutes et tous à la Hune pour un anniversaire radiophonique, musical et convivial.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Le 22 septembre, toutes et tous à la Talaudière !

Rassemblement contre l’A45 et son monde à La Talaudière le 22 septembre 2018.
La bataille contre l’autoroute A45, cette deuxième autoroute entre Brignais (Rhône) et La Fouillouse (Loire), payante et parallèle à l’autoroute existante, n’est pas finie : à nous d’obtenir son abandon définitif.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Pub Belle la Ville ?

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

« Ça grésille dans le poteau - Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine »

Samedi 13 octobre dans le cadre du "Fest 20 years of LFP" : après cinq longues années d’aventures, les Recueils sonores sur la lutte contre la THT Cotentin-Maine sont sortis, sous l’oeil bienveillant des éditions Mère Castor ! Nous vous invitons donc à découvrir ce qui est devenu une série radiophonique en cinq épisodes, accompagnée d’un livre et d’un poster, et intitulé “Ça grésille dans le poteau – Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine”.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Tout brûle déjà. La culture, la jeunesse et les flammes

Lundi 16 octobre 2017, Françoise Nyssen venait célébrer LA culture stéphanoise : inauguration officielle de la nouvelle Comédie… et visite de la Maison de la Culture - Nouveau Théâtre de Beaulieu. On se souvient que celle-ci avait été incendiée le 17 juin de la même année. Comme d’habitude dans ce genre de situations, les condamnations sont fermes. Par contre, très peu de discussions sur le fond. Pourquoi une structure censée représenter la diversité des pratiques sociales peut-elle être prise pour cible ?


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Le squat de lutte cévenole « La Borie » sera expulsable à la fin de l’été, appel à soutien !

Berceau d’une lutte mémorable dans les Cévennes contre un grand projet de barrage dans les années 80, ce lieu d’habitation et d’expériences politiques sera expulsable à partir du mois d’Août, rappel historique et appel à soutien.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Fête de soutien aux inculpé-es de la loi travail

Printemps 2016 : de nombreuses manifestations festives, déterminées, rassemblent des centaines de personnes dans les rues de Sainté pour s’opposer à la loi travail et à son monde. Depuis, avec ses images de vidéosurveillance, ses GAV et ses convocations, la justice poursuit et condamne celles & ceux qu’elle identifie comme auteur-es d’actions. Nous vous proposons de se retrouver pour une soirée de soutien.


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Ils canardent nos utopies et volent notre avenir »

Le gouvernement a annoncé la fin de la période d’« expulsions », après une dernière semaine horrible où un camarade a perdu sa main à cause de l’explosion d’une grenade GLI-F4. d’autres ont été blessés, on n’a toujours pas de nouvelles de la personne qui a été poussée du toit des Domaines par les flics et qui est partie inconsciente. On est toujours en alerte ... On attend de de voir ce ce que ça donne sur le terrain...N’hésitez pas à passer, il y a de quoi faire ici, besoin de bras pour déblayer, construire, jardiner, danser...Ils détruisent ? On reconstruira, ZAD vitam !!


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Encore une grève à la SNCF !

Réédition d’un article originalement écrit pour Paris-luttes.info en octobre 2015 sur les conditions de travail des cheminot’es.


A la une...

LOGEMENT - SQUAT
Soutien aux migrant.e.s dans les Alpes : deux expulsions de lieux solidaires en moins d’une semaine  

Le mercredi 10 octobre à 8 heures, le squat refuge « Chez Jésus » a été violemment expulsé par la police italienne. Ce refuge autogéré perché à plus de 2000m d’altitude, à 500 mètres de la police aux frontières italienne, accueillait les migrant·es qui voulaient venir en France. Hier matin, c’est la maison Cézanne de Gap qui était expulsée, laissant à la rue 17 personnes.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
L’ A 45 est « définitivement » abandonnée ! La lutte paye !  

La ministre des transports Elisabeth Borne a confirmé l’abandon du grand projet - bien inutile et nuisible - d’autoroute entre Lyon et Saint-Etienne. Première réaction de la coordination des opposants.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
A Marseille, manifestation pour défendre la Plaine !  

Depuis des années, les habitant.es et les usagèr.es de la Plaine à Marseille se battent contre le projet de « requalification » de la place, piloté par la Mairie et son bras gentrificateur, la Soléam. Entre le développement d’Euroméditerranée et l’opération Grand Centre Ville, ce n’est pas seulement la Plaine mais aussi les quartiers de Noailles, Belsunce, les Crottes, la Belle de Mai etc. qui sont destinés à être « nettoyés » pour les touristes et les développeurs.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Razan, une trace du papillon  

Dimanche 21 octobre 2018 à 20:30 - Amicale laïque de Tardy
Le film sur Razan el-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans tuée le 1er juin 2018, qui a été tourné cet été sera suivi d’une discussion avec le cinéaste et les parents de Razan.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Rassemblement de soutien au personnel des Ehpad de Saint-Etienne  

Notre camarade Malik Dazy Khammar (délégué syndical en charge des résidences de personnes âgées), suite à l’interview réalisé le 29 septembre sur les conditions d’accueil des personnes âgées dans les résidences municipales stéphanoises, par Fabrice Devésa diffusé sur facebook, est convoqué lundi 15 octobre à 8h par la DRH de la ville de Saint-Etienne.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Deuxième édition des Mots Délivrent, le festival littéraire du café-lecture le Remue-Méninges  

Pour la deuxième fois, le café-lecture stéphanois investit ses locaux et tourne sa programmation vers la lecture, l’écriture mais pas que ... pour un festival gratuit, ouvert à tous et trans-artistique du 15 au 18 novembre


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Les livres sont-ils assez design pour Sainté ?  

Alors que la Fête du livre ouvre ses portes ce jeudi 11 avril 2018, nous proposons la lecture d’un article du Couac paru à l’issue de l’édition précédente. Les échos qui nous parviennent de l’événement à venir laissent à penser que certaines des interrogations soulevées demeurent actuelles. Toute actualisation par la proposition d’un nouvel article ou l’ajout de commentaires est donc bienvenue !


MOBILISATIONS - LUTTES
Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail  

Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail.
Le rouleau compresseur gouvernemental se montre sourd aux protestations légitimes, grèves et manifestations contre la casse du service public, du rail, du Code du travail, contre le gel du point d’indice et le rétablissement de la journée de carence pour les fonctionnaires...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Grève illimitée au CHU de Saint Etienne, la mobilisation prend de l’ampleur  

Depuis le vendredi 21 septembre, une gréve illimitée est en cours au service psy du CHU de Saint Étienne. Une semaine après le début le mouvement s’est étendu aux autres services, en même temps se tient le procès de l’hôpital contre les emprunts toxiques contractés il y a une dizaine d’année.


MEMOIRE
Dix ans d’Action directe - Un témoignage, 1977-1987  

Dans le cadre du « LFP : 20 Years Fest », Jann Marc Rouillan viendra le jeudi 11 octobre 2018 à 18h à Ursa Minor. présenter son dernier livre « Dix ans d’Action directe - Un témoignage, 1977-1987 » paru chez Agone.


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Toxic Tour » de Saint-Étienne  

Le "Toxic Tour Saint-Étienne 2018" partira le lundi 15 octobre à 15h du centre commercial « Steel », en construction, puis rejoindra la manufacture d’arme (Epase) au nord de la ville.
Le tour s’achèvera par une table-ronde dans la Manufacture d’arme à 18h30 regroupant les animateurICEs du tour ainsi que d’autres personnes et collectifs.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Marche pour la forêt : montrons-leur de quel bois on se chauffe  

4 marches organisées par les syndicats de l’ONF traverseront la France afin de dénoncer les dangers pesant sur la forêt.
Une d’elle partira le 2 octobre de Valence. Elles se termineront le 25 octobre en forêt de Tronçais (Allier). La marche partant de Valence le 2 octobre, passera par l’Ardèche, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme et l’Allier.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Conditionnement toxique  

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.


MOBILISATIONS - LUTTES
Loi Travail : la répression continue  

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
LFP : 20 Years Fest  

Le collectif La France Pue fête ses 20 ans d’existence. Le fest se passe en ville, pas de possibilité de camping, prenez vos dispositions (dodo chez des potes, airbnb etc...) !
Pas de chiens ni de bébés dans les concerts, merci. ATTENTION !! : Nombre de places limité, les concerts vont afficher complet, réservez vos places avant qu’il ne soit trop tard.