A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

Tour d’horizon des manifs du 23 avril au soir

Suite au résultat des élections, de nombreuses manifestations ou rassemblements étaient appelés aux quatre coins de l’Hexagone. Retrouvez ici un petit tour de France des événements de la soirée post-électorale là où nous avons pu trouver des informations.


On ne se faisait pas trop d’illusions quant à ce qui pourrait se passe au soir du 23 avril. 15 ans après Le Pen au second tour des élections en 2002, beaucoup moins de gens se sont retrouvés dans la rue le soir même pour protester. La faute à une pénétration plus grande des idées frontistes dans l’ensemble du spectre de la vie politique ? D’une "respectabilité" plus grande de MLP par rapport à son paternel ? Ou bien d’un manque d’envie et de combativité de notre part, d’une communication et d’une organisation moins efficaces ? De la lassitude ?

Les années qui s’ouvrent promettent d’être dures. Quant bien même Macron (car il semble évident que c’est lui qui l’emportera) aura du mal à se constituer un gouvernement stable, les banques et le néo-libéralisme ont désormais conquis le pouvoir politique, en plus de leur poids déjà écrasant dans l’économie.
Il va nous falloir repenser sérieusement à la façon de mener des luttes radicales et efficaces contre l’Etat et le capitalisme et leur pénétration dans toutes les facettes de la vie sociale pour ne pas se faire écraser par la décomposition en marche.
En attendant, voici ci-dessous un court résumé des informations que l’on a pu recueillir sur ce qu’il s’est passé dans plusieurs villes de France hier soir. Ces infos sont susceptibles d’êtres mises à jour à mesure que des nouvelles arrivent.

A Marseille, un rassemblement était appelé sur le Cours Julien, mais rien n’en est parti.

A Paris, un appel tournait pour mettre sur pied une Nuit des Barricades dans le quartier de Bastille. La manifestation sauvage a duré plusieurs heures, jusqu’à République, et a regroupé autour de 1000 personnes à son point culminant.
La manifestation a été marquée par plusieurs violents affrontements contre la police, l’incendie de cinq véhicules (selon la préfecture de police de Paris) : tout d’abord des gros gazages près de Bastille, avant que l’ensemble se passe du côté de République / Belleville. Le local de la CFDT est aussi tagué et quatre véhicules de police dégradés. Il y aurait 29 personnes en GAV.

A Toulouse, ce sont plusieurs centaines de personnes qui sont parties en manif’ sauvage aux cris de "Tout le monde déteste le FN" dans le centre-ville. Des agences immobilières, distributeurs de billets et autres vitrines ont été détruites tandis que de nombreux tags apparaissaient sur les murs.

A partir de 19 heures, un peu de monde commence à se rassembler place du Capitole. Autour de 20h30, une assemblée, organisée par Jour Debout commence sans grande détermination. Une petite heure passe, des slogans commencent à fuser, quelques feux d’artifices chauffent la place puis environ 250 personnes essaient de partir en manif sauvage. Mais là, les manifestant-es font face à un dispositif policier qui cadenasse tout : toutes les rues sont bloquées par les baqueux, CRS ou les grilles anti-émeute. Ça tente mollement de pousser par une rue mais la manif est vite refluée. Retour au centre de la place, on sortira pas comme ça. Rendez-vous est donné de bouche à oreille pour 23h à Arnaud Bernard. A l’heure dite, on est une bonne centaine et on part assez vite, des gens nous suivent sur le passage du cortège. Quelques tags redécorent la rue et des agences immobilières sont attaquées, ça gueule "Tout le monde déteste le FN", "A bas l’Etat, les flics et les fachos !" Au bout d’une demie heure, la manif tombe sur une équipée de BAC et de voltigeurs bien déterminés à ce que le cortège s’arrête à Saint-Sernin. La dispersion est chaotique. Il y aurait deux arrestations.

A Lyon, une manifestation a bien eu lieu malgré un silence quasi total de la presse locale sur le sujet, et avec une agressivité policière là encore très grande. De gros gazages et grenades de désencerclement à la clé.

A Rennes, la manifestation était complètement cernée par la police, avec de nombreuses nasses un peu partout. C’est donc l’équipe bleue qui a gagné, pour reprendre les termes d’expansive.info. Un compte-rendu un peu plus détaillé sur Indymedia Nantes. Même topo du côté de Rouen, où une centaine de personnes ont été empêchées de partir en manif par la police, selon la presse.

A Nantes, autre ambiance. Une banderole "Ni Banquier, Ni Raciste" ouvrait la manifestation sauvage, tandis que d’autres affichaient "Votez José Pavé" ou autre. Une manif marquée par des affrontements et des jets de quelques cocktails molotov, tandis que plusieurs banques sont éclatées. La police est très violente, il y a de nombreux blessé-e-s parmi les manifestant-e-s et quelques arrestations. Voir là encore Indymedia Nantes pour un CR un peu plus détaillé.

A Grenoble, autour de 200 personnes ont manifesté suite à l’annonce des résultats, très rapidement cernée par la police et dispersée tout aussi rapidement. Voir un court récit sur Haro.

A Tours, environ 200-300 personnes se sont rassemblées et ont manifesté, ainsi qu’à Caen ou encore à Lille.

A Bordeaux, quelques centaines de personnes manifestent dans le centre-ville, banderole "On vaut mieux que ça" et fumigènes, quelques feux de poubelles et brèves échauffourées contre la police. Il y aurait 2 arrestations. Synthèse du journal-poubelle du coin, Sud-Ouest.

A Strasbourg, un rassemblement a là aussi eu lieu avec quelques fumigènes, une arrestation de mineur pour tag insultant la fonction policière est signalée, ce qui a provoqué la dispersion de la manifestation sauvage.

A Hénin-Beaumont, fief de Le Pen, ce sont six Femen qui ont surgi plus tôt dans la journée, avant d’être rapidement maîtrisées par la police.

Pour la chronique, des bureaux de vote ont été temporairement fermés à Besançon et à Saint-Omer dans le Nord du fait de la présence de voiture suspectes dans les environs, dans lesquelles on a retrouvé un fusil dans le premier cas et rien dans le second. Un autre a rapidement été fermé dans le XXème a Paris, pour la même raison. A Haguenau en Alsace, c’est une glacière oubliée pas loin qui a déclenché l’alarme et fait venir les démineurs.

Un mort est tout de même à signaler au bureau de vote de Font Romeu dans les Pyrénées Orientales : il a fait une crise cardiaque au moment de glisser son bulletin de vote, ce qui a là encore fait fermer temporairement le bureau, le temps que les pompiers interviennent.

Et on ne compte plus trop les vitrines de permanences électorales éclatées un peu partout dans les dernières semaines.

L’article dans son intégralité ici

PS : A Saint-Etienne, "altercations entre opposants et militants du FN", dixit France bleu. Voir ici


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : programme

Pour nous rendre compte de ce que serait cette future autoroute à notre porte. Pour voir de nos propres yeux l’ampleur des destructions qu’elle provoquerait : terres agricoles, bâtiments, activités de subsistance, espaces naturels, faune et flore...
Depuis le 27 juin et jusqu’au 4 juillet, marchons contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée contre l’A45, mais pas seulement... aura lieu le mardi 13 juin à 18h30 sur la place du pain levé... (au bar à mioche si il flotte).
Ce sera la dernière assemblée avant la marche sainté Lyon, et puis avant le week-end festif des 1 et 2 juillet prochain .




National   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Appel a soutenir Romain Leroy au tribunal de grenoble

Rassemblement au TGI de Grenoble mercredi 14 juin 2017 à 13h pour soutenir Romain Leroy, jugé en appel pour la mutinerie de novembre 2016 au Quartier Maison Centrale de la prison de Valence.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Boum et bouffe de lutte contre l’A45

Soirée contre l’A45, à la Gueule Noire (16, rue du Mont) le vendredi 2 juin 2017.
A 19h : Bouffe de lutte, discussion sur le projet d’autoroute et les mobilisations à venir. Présentation de la marche contre l’A45 qui aura lieu fin juin, de St-Étienne à Lyon : pourquoi et comment y participer...
A partir de 21h jusqu’à plus soif, Boum !!!!




National   MOBILISATIONS - LUTTES

Goûter interminable à Bure !!!

On sent bien maintenant que le sens de nos vies se cherche dans des lieux communs et autonomes : dans les salles autogérées de fac, dans les cantines urbaines, dans les zones à défendre… A Bure, la recherche d’autonomie politique prend place à la fois dans des maisons collectives achetées et dans le bois Lejuc. Après un pique nique interminable pour empêcher les premiers travaux de CIGEO, il y a un an, nous y avons fait notre nid. Du 19 au 26 juin 2017, on veut fêter ça par un goûter d’anniversaire interminable au coeur du bois !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

La répression du mouvement contre la loi Travail continue !

Trois militant-es ayant participé au mouvement contre la loi Travail subissent eux aussi la répression judiciaire suite à leur engagement du printemps dernier. Convoqués par la police, ils ont refusé le fichage ADN et pour cela la justice s’acharne et les poursuit. Un rassemblement de soutien aura lieu le jour de leur audience : mardi 23 mai 2017 à 13h devant le Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Ni Macron, ni Macron ! Riposte sociale !

Retour sur le rassemblement post-électoral
20h, ... Peu de surprises. Macron est élu, ça tire la gueule au QG du FN, les drapeaux bleu-blanc-rouge sont de sortie devant la pyramide du Louvre. Ici, les camions de Gendarmerie mobile et CRS sont postés devant la prèf’ et une tripotée de bacqueux armés jusqu’aux dents sont positionnés devant la permanence du FN...




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

RIPOSTE SOCIALE !

Le 2nd tour des élections présidentielles oppose ce dimanche Marine Le Pen à Emmanuel Macron. Dans un cas comme dans l’autre, ce que nous savons c’est que nous avons déjà perdu. Les 5 ans à venir vont être terribles.
Mobilisation populaire dimanche 7 mai 2017 à 21h, place J. Jaurès à Saint-Étienne.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement jeudi 27 avril 11h30 Hôtel de Ville

NI FASCISME, NI LIBÉRALISME ! #REVOLUTION
Appel national à bloquer les lycées contre Le Pen et Macron ce jeudi 27 avril 2017.
Rassemblement à 11h30 Place de l’Hôtel de Ville à St-Étienne




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Ni Macron ni Le Pen ! Résistance !

Nous ne tomberons pas dans l’imposture du "front républicain" ! Pas de compromis !
RDV dans la rue ce lundi 24 avril 2017 à 18h, Place Jean Jaurès.
Rassemblons nous, organisons nous, syndiquons-nous !
Ni patrie, ni patrons, ni Le Pen, ni Macron !
Il est temps d’en finir !




0 | 10 | 20 | 30 | 40
A Lire ailleurs   REPRESSION - PRISON

Tours : la manifestation du 7 mai dispersée à coups de tonfas

"En marche pour cinq ans de lutte."
Comme partout en France, plusieurs manifestations Ni Le Pen, ni Macron, ni patrie, ni patron ont eu lieu dans l’entre deux tours à Tours. Ce dimanche soir c’était derrière la banderolle "En marche pour cinq ans de lutte" que se sont réunies une centaine de manifestant·es pour une nouvelle manifestation sauvage... sauvagement réprimée...




Saint-Étienne et alentours   SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Manifs du 1er mai à Saint-Étienne et Roanne

Comme chaque année, le 1er Mai est le rendez-vous des travailleurs dans le monde pour exprimer leur solidarité internationale, et leurs revendications.
Manifestations du 1er mai 2017 dans la Loire :
- A Saint-Étienne, 10h, devant la Bourse du Travail (cours Victor Hugo)
- A Roanne, 10h, devant l’ancienne Bourse du Travail (avenue de Paris)




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

À l’abordage ! : concert spécial élections au Clapier

À l’occasion de l’entre deux tours de la mascarade présidentielle, nous vous proposons de venir discuter la "Démocratie" (ou peut être plus sa disparition ?!!), lors d’une soirée festive et réflective, mêlant concerts satiriques, théâtre descriptif, bière rassembleuse et bien d’autres surprises encore !! Nous vous invitons donc le samedi 29 Avril 2017, au Clapier, à partir de 19h, à venir réfléchir sur ces thèmes (ou sur d’autres, on est pas TF1 !) entre deux concerts qui vous feront lever le poing !




Opinions   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Le grand barouf démocratique ou la dérive mafieuse du pouvoir

La démocratie est devenue un tour de passe-passe à travers lequel un certain nombre de prétendants aux fonctions électives perçoivent le suffrage et le pouvoir comme le moyen de se blanchir.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

"Comité d’accueil" pour le Meeting de soutien à François Fillon à Saint-Etienne

"Comité d’accueil" devant le Flore, avec banderoles, pancartes et casseroles à l’occasion d’un meeting de soutien à François Fillon, le jeudi 16 mars 2017 au Flore à Saint-Étienne




Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation contre le racisme

Samedi 28 Janvier 2017 à l’occasion de la venue de Marion Maréchal Le Pen dans la Loire, nous appelons à une grande manifestation Antifasciste à Saint Étienne à 14h30 à Jean Moulin.
Saint Étienne ville cosmopolite et prolétaire, les fachos n’ont rien à y faire !!




Opinions   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Aux Champs-Elysées du vice électoraliste

De la présidentielle 2017 en France
De la fonte redoublée des glaces au Brexit anglais, des contestés jeux olympiques de Rio à la victoire de Donald Trump aux États-Unis, de Notre-Dame-des-Landes à la chute de Matteo Renzi en Italie, en passant par la révolte des Sioux et l’apostasie de présidence inaugurée en France par l’ectoplasmique François Hollande, tout ou presque tout, en 2016, aura échappé à "l’intelligence" du vieux pouvoir politique, et montré un épuisement d’icelui qu’aucun clignement d’œil médiatique ne parviendra plus maintenant à déguiser.




Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME

Rassemblement contre la venue de David Rachline

Rassemblement samedi 19/11/2016 à 11h30 place Massenet pour dire non à la venue de David Rachline (Maire Front National de Fréjus) à Saint Etienne.
Alors que le racisme et les idées fascistes se banalisent, le Front National cherche à tirer son épingle du jeu et cherche à s’implanter durablement dans notre département à l’approche des élections présidentielles.




A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
[Brochure - Zine] À l’intersection avec l’A45 #1  

Sortie il y a quelques jours, et diffusé notamment durant la marche voici intersection n°1, cette brochure compile plusieurs textes contre l’A45 :
- 1001 raisons de marcher pour que ça ne marche pas
- Le soleil à l’ombre de l’A45
- Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !
- Contre l’extension de la carrière de St Julien, mais pas seulement
- A45 qui fait quoi ?


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Rock against police, feuilleton radiophonique sur le 89.5  

Chaque lundi, à 12h et 19h, retrouve les six docus "Rock Against Police" sur le 89.5 : des lascars s’organisent ! : à la fin des années 70, dans un contexte de crise économique et de chômage, les expulsions de jeunes immigrés et les meurtres en banlieue, qu’ils soient commis par des flics ou des beaufs, se multiplient. Un réseau informel se constitue pour réagir en organisant une série de concerts Rock Against Police au beau milieu des cités. De 1980 à 1983, l’initiative fait tâche d’huile. Plusieurs concerts sont organisés en région parisienne, puis dans le reste de la France.


MOBILISATIONS - LUTTES
Marche contre l’A45 : le récit jour par jour  

Du 27 juin au 4 juillet, nous avons marché contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon. Avec lenteur et détermination, à la rencontre des habitant-es concerné-es par le tracé, en croisant les vécus, les ressentis et les avis sur ce projet. En passant par le grand rassemblement des opposant-es à St Maurice sur Dargoire, qui fut un succès. Nous avons marché aussi pour apporter notre voix, une des voix qui s’élèvent contre cette autoroute et son monde. Cette marche porte en germes notre résistance commune, qui fleurira à l’avenir. On ne lâchera rien !


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Faîtes du libre  

Des concerts, des ateliers pour apprendre et bricoler ensemble, du codage à la portée de chacune, des médias qui racontent des trucs qu’on n’entendra pas ailleurs, des échanges sur l’autonomie, des lieux et des collectifs qui se rencontrent...
Du 5 au 9 juillet à Sainté
Tout le programme est prix libre


REPRESSION - PRISON
Emission Papillon du jeudi 15 juin 2017  

- Présentation du livre Ca ne valait pas la peine mais ça valait le coup, 26 lettres contre la prison par Hafed Benotman (édition du Bout de la Ville), co-fondateur de l’Envolée, disparut en 2015.
- Présentation de l’Envolée n°46
- Compte rendu du procès en appel de Romain, pour la mutinerie de Valence


REPRESSION - PRISON
Comment se renforcer face à la police et à la justice ?  

Suite à un premier rendez vous en mai, voici un deuxième moment de discussion et d’échanges. Lors de mouvements de contestations, au cours de luttes auxquelles nous pouvons participer, ou dans notre vie de tous les jours, nous pouvons être confronté-es aux flics, et à la justice.
Mardi 20 juin 2017 de 19h00 à 21h30
Rdv sur le quai de la gare du clapier


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Banalités de base n°1  

Une première série de 100 aphorismes dialoguant avec des images afin d’établir une critique de l’Empire-marchand et un certain rapport au monde


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Tournée sur la situation au Vénézuela, en soutien au portail Contrapoder, La Libertaria et Indymedia Venezuela.  

Une tournée en France, de juin à septembre, pour présenter des vidéos et débats sur l’Arco Minero del Orinoco du Vénézuela (plan de minerie gouvernemental), et collecter des fonds pour acheter un serveur et un vieux ciné dans les Andes Vénézuelienne pour créer l’ Ateneo Museo Autonomo “La Libertaria”.
En recherche de dates


GENRES - FEMINISME
Soutenons le Festival afroféministe NYANSAPO !  

Soutenons la tenue du festival NYANSAPO, festival afroféministe militant à l’échelle européenne, du 28 au 30 juillet 2017 à Paris. C’est le collectif Mwasi qui organise et accueille cette première édition. C’est sans compter sur les tentatives de sabotage du festival, taxé de "communautariste" puisque proposant des espaces non-mixtes.


REPRESSION - PRISON
Ils sont en train de tuer Fabrice Boromée  

L’administration pénitentiaire veut éliminer Fabrice Boromée alors qu’il ne fait que demander un transfert en Guadeloupe pour être rapproché des siens.
Comme plus de 500 prisonniers originaires des DOM-TOM, Fabrice Boromée purge une peine en métropole, loin de ses proches. Il réclame son transfert en Guadeloupe depuis 2011.


MOBILISATIONS - LUTTES
Interdit(e)s de manif, unissons-nous !  

Ici nous voudrions attirer l’attention sur les interdictions de manifester, et comment y résister. Apparues dans ce mouvement à la mi-mai (à Paris pour onze personnes, à Nantes pour huit personnes et à Rennes pour une personne) les interdictions de manif sont, en réalité, des interdictions de séjour sur une zone donnée pendant une période donnée. En clair, on interdit de se rendre sur le parcours d’une manif le jour où elle a lieu.