PUBLIONS !!!


Saint-Etienne et alentours -

La mairie et la préfecture installent un bidonville à Saint Etienne



Un terrain vague jonché ici ou là de détritus, coincé entre le cimetière de Montmatre et le chenil, c’est là que se sont regroupés, en désespoir de cause, les familles roms roumaines expulsées deux fois en deux jours par la préfecture et la mairie de St Etienne.

22 enfants dont la majorité a moins de 6 ans, un bébé de 4 mois et deux de 1 mois, au total 60 personnes environ, fatiguées par les deux expulsions qu’elles viennent de subir. Expulsion de l’immeuble de la rue Preynat à Beaubrun, ce 19 Mai au petit matin, sur demande de la mairie puis, le lendemain matin, de celui du 33 bd de la palle appartenant à l’OPAC de la ville de St Etienne, dans lequel elles avaient trouvé refuge. Elles ont passé la nuit entassées dans quelques voitures et les deux ou trois tentes amenées par des membres du réseau de solidarité et le Secours Populaire. EMMAÜS a aussi amené dans un camion tout ce qu’ils ont pu rassembler.La situation est désastreuse.

Les enfants bien sûr ne vont plus à l’école. Les adultes réfléchissent à la façon dont ils vont pouvoir trouver du bois, divers matériaux pour construire des cabanes. Tous nous disent qu’ils n’en peuvent plus d’être expulsés, qu’ils veulent pouvoir rester quelque part.

Tous les efforts faits pour scolariser les enfants, gagner une fréquentation régulière de l’école, sont détruits. Une femme soignée pour le cancer se demande comment elle va se faire les piqûres journalières prescrites par l’hôpital. Un désastre organisé par la mairie et la préfecture qui refusent obstinément d’examiner toute solution d’hébergement et de logement décente et durable.

Lors d’une récente entrevue demandée par le réseau de solidarité avec les roms, l’adjoint, représentant le maire, avait redit une énième fois que la mairie refusait de loger ou d’héberger ces familles, qu’elle avait demandé en priorité l’expulsion de Preynat et de Méon (un immeuble réquisitionné depuis deux ans par le réseau de solidarité) tout en n’excluant pas l’expulsion des autres lieux de vie des familles. Quant à la préfecture elle organise les expulsions et refuse également toute solution digne. Il y a 7 mois le préfet s’était engagé à prendre l’initiative d’une rencontre de travail entre les collectivités territoriales, l’état et les associations. Depuis rien.

Préfecture et mairie sont bien responsables de ce bidonville en cours de constitutions à St Etienne. Au lieu d’aider ces familles à accéder à un logement ou un hébergement, elles les parquent sur un terrain vague, alors qu’il y a de nombreux logements et bâtiment vides sur la ville et l’agglomération.

Après ça on pourra toujours avoir de bonnes paroles sur les droits de l’homme et sur les droits des enfants.
Malgré tout ce que pourront faire les associations, on sait vers quoi cette situation va déboucher. Un terrain qui va se transformer en gadoue dès la première pluie, sans WC, les rats qui vont immanquablement arriver, avec les aboiements des chiens en permanence, l’odeur du chenil qui deviendra vite difficilement insupportable avec la chaleur, l’humidité, la poussière, la saleté. Et une population qui risque bien d’augmenter si les expulsions continuent.

Voila comment à St Etienne on traite les pauvres parmi les pauvres, en opposition totale avec les traditions de solidarité et d’accueil de la ville. Bien sûr cette solidarité commence à nouveau à s’organiser. Immédiatement EMMAUS, le Secours Populaire, alertés par le réseau solidarité roms, ont répondu présents. Des travailleurs sociaux du SAMU social sont aussi venus voir ce qu’ils pouvaient faire. Tout le monde est catastrophé en découvrant la situation.Ce matin, la mairie, contactée par un membre du réseau de solidarité a quand même accepté de mettre un point d’eau et quelques poubelles. Mais, le 1er adjoint, Mr Coynel, s’est cru autorisé à répondre : "Il faudra que le réseau de solidarité vous veilliez quand même à faire respecter la propreté".

On croit rêver. La mairie expulse ces familles, refuse de les loger, installe un bidonville sur un terrain vague qui sert depuis plusieurs mois de décharge, brise une bonne partie du travail des associations, et demande à des membres du réseau de solidarité qui, bénévolement, tentent d’aider ces familles, d’assurer la propreté des lieux.
Irresponsables, méprisants, honteux, on ne sait pas trop comment qualifier ce genre de propos. Et pour les WC ? Là ce n’est pas possible, répond le 1er adjoint, "la mairie ne peut pas tout faire, demandez à la préfecture".
Lamentable ! Nous publions ci-dessous quelques photos et nous invitons chacun à venir se rendre compte de la situation sur place, à venir discuter avec les familles de ce qu’elles ont besoin.

Dans l’immédiat elles manquent de tout, notamment : toiles de tente, bâches, tables, chaises, réchauds et cuisinières à gaz, matelas, bouteilles de gaz et aussi des pelles, des bêches, des râteaux, des scies pour nettoyer le terrain, de quoi aussi fabriquer des toilettes sèches.
Chacun peut amener ce qu’il a sur place ou prendre contacte avec des membres du réseau de solidarité (06 82 31 24 86, 06 28 25 54 35, 06 83 28 82 17, 06 09 04 69 98)
Georges Günther

http://www.droits-sociaux.fr/spip.p...
(voir les photos et l’ensemble des explications en suivant ce lien)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même rubrique...

8 juin: Des lieux vides, des gens à la rue ?
21 mai: Du 22 au 29 mai, une semaine d’événements au Lieu-dit
Janvier 2015: Père Riffard : au tribunal pour apologie du droit d’asile
Juin 2014: Point du collectif soutien squat delaroa
Juillet 2013: Bienvenue chez les Ch’tiphanois
0 | 5 | 10

A la Une...

Soirée de soutien aux manifestant.e.s inculpé.e.s de Saint-Étienne

Mardi 28 juin 2016, à l’ExcuZe-bar, en soutien aux manifestant.e.s inculpé.e.s :
18h : Projection du film De la servitude moderne , de Jean-François Brient et Victor Leon Fuentes.
20h30 : Concert Drone Kraut. de Gianfranco Piombo, accordéon, mécaniques et ressorts vibrants.
Prix libre, tout l’argent récolté ira aux inculpé.e.s ! Venez nombreux.ses  (lire la suite...)

Publié le 24/06/2016

Non au procès politique

Non au procès politique ! Nous soutenons les jeunes poursuivis pour les actions contre la "Loi Travail" à St-Etienne.
Le 13 juillet 2016, Martin, 24 ans, Nina, 24 ans, Jules, 25 ans, et Yvan 29 ans, sont convoqués devant le Tribunal de St-Etienne pour y être jugés. Ils sont accusés de dégradations, de rébellion et de violences sur policiers suite à la manifestation du 12 mai au cours de laquelle un  (lire la suite...)

Publié le 23/06/2016

Foot de rue, contre l’UEFA, contre la Loi Travail

Nous relayons ici le message reçu d’une mystérieuse organisation, le FFRAP (Front des Footballeur-euses Radicalement Anticapitalistes et Populaires).
Appel à "Foot’ la merde"
Samedi 25 juin à 16h, retrouvons-nous Place du Peuple pour un foot de rue. Contre l’UEFA et son business, contre la Loi Travail et son monde, pour reprendre la rue !
Deux équipes, deux dress-codes : Flics VS Manifestant-e-s.  (lire la suite...)

Publié le 23/06/2016

Présentation de l’anthologie "Pauvre mineur, mineur joyeux"

La librairie Lune et l’Autre vous invite à une conférence-signature autour du livre de Jean-Paul Gaschignard "Pauvre mineur, mineur joyeux" : un coffret de deux livres et un cd autour des poèmes et chansons sur la mine et les mineurs au XIXe. Une autre façon d’aborder l’histoire minière du bassin stéphanois...
A la suite de l’exposition "Poèmes et chansons de la mine" présentée en 2014 et 2015, le  (lire la suite...)

Publié le 23/06/2016

Violences policières contre les cortèges syndicaux et les manifestants

Nous apportons notre soutien à l’ensemble des personnes injustement interpellées, gardées à vue, condamnées, ou en attente de procès pour avoir osé exprimer leur refus d’une loi scélérate.
En particulier, aux 4 militant-e-s (convoqué-es au tribunal le 13 juillet) à celui de la CGT des territoriaux de St-Etienne (gardé à vue suite à la manif du 14 juin à Paris dont le procès est prévu pour le 27 juillet),  (lire la suite...)

Publié le 18/06/2016

Émission Papillon du jeudi 16 juin 2016

Les 1er et 3ème jeudis du mois 20h à 21h sur Radio Dio 89.5FM à St-Etienne sur Radio Canut 102.2FM à Lyon et Saint-Quentin Fallavier (en alternance avec "la Petite Cuillère")
Vous pouvez écouter ou télécharger cette émission ici
Au sommaire :
Quelques nouvelles des procès de manifestants contre la loi travail à Saint-Etienne. Un procès à eu lieu le 3 juin et un autre est à venir le 13 juillet.  (lire la suite...)

Publié le 17/06/2016

Le système de vidéosurveillance des lieux publics à St Etienne

Selon le site de la mairie de St Étienne, il existe un comité d’éthique qui "reçoit les doléances des citoyens qui estimeraient avoir subi un préjudice direct et personnel : être filmé à tort ; atteintes aux droits qui sont définis par la loi ou la charte d’éthique". Si une caméra filme l’entrée de notre immeuble ou l’intérieur d’une habitation, par exemple, on peut s’adresser à ce même comité pour l’accès à  (lire la suite...)

Publié le 9/06/2016

À Lyon ce matin, la justice administrative bafoue le droit de grève, que ne ferait-t-on pas pour l’Euro 2016 ?

Après la météo, ce sont maintenant les Fan Zones qui servent de prétexte à briser la grève. Comme à St-Etienne où le maire assignait ce mercredi 8 juin au Tribunal Administratif de Lyon les agent.es municipaux en grève bloquant un centre technique municipal. Tribunal qui, en fin de journée, a étrangement ordonné l’évacuation du piquet de grève. Retour sur cette situation rocambolesque.
Depuis le 31 mai,  (lire la suite...)

Publié le 9/06/2016

"Le mot d’ordre ? Tous dans la rue !"

Nous sommes allés à la rencontre de grévistes du Centre Technique Municipal de Saint Étienne, mercredi 8 juin en fin d’après-midi. De nombreuses personnes étaient présentes en soutien à ce même moment, suite à la décision de justice du T.A. de Lyon de faire évacuer le piquet de grève.
Un autre article complet relate les circonstances de cette grève, et surtout pourquoi il y a eu volonté de la briser de la  (lire la suite...)

Publié le 9/06/2016

Vidéo de la conférence de Muhammad Mustafa

Le 12 mars 2016 nous avons accueilli Muhammad Mustafa, un urbaniste militant rattaché à l’université de Birzeit (Cisjordanie). Il nous a parlé de la situation à Jérusalem, de l’Intifada Al-Quds, de la colonisation et de la résistance. Voici la vidéo...
cf : Conférence - débat sur la Palestine avec Muhammad  (lire la suite...)

Publié le 12/03/2016

Non aux expulsions du territoire de chibani-a-s !

Un Chibani algérien de 72 ans est menacé d’expulsion par une décision de la Préfecture de la Haute Garonne datant du 20 mai 2016 lui refusant le renouvellement de sa carte de séjour mention "retraité". Les services préfectoraux lui reprochent d’avoir séjourné trop longtemps en France, quand les caisses de retraite demandent de ne pas séjourner trop longtemps hors de France… Ou comment l’administration et  (lire la suite...)

Publié le 19/06/2016