PUBLIONS !!!


Opinions -

Quick featuring Euralis



Foie gras de batterie garanti cruauté made in France

Non contente de proposer de la viande issue d’animaux abattus sans étourdissement, l’enseigne de restauration rapide Quick propose pour les fêtes de fin d’année un nouveau burger au foie gras. Euralis est le fournisseur de Quick1.
En 2008, L214 avait enquêté dans 3 salles de gavage sous contrat avec Euralis : canards haletants prisonniers de cages en batterie, certains agonisants, d’autres déjà morts.

http://www.l214.com/

- Voir les images de salles de gavage sous contrat avec Euralis.
- Voir le communiqué de presse de décembre 2008.

Quick multiplie les initiatives conduisant à rendre ses burgers toujours plus riches en souffrance animale.

Quick développe le marché de l’abattage sans étourdissement

Depuis quelques mois, dans certains de ses restaurants, Quick compose ses sandwichs uniquement avec de la viande halal. Un choix aux conséquences critiques pour les animaux « de boucherie ».

En effet, la loi impose en France l’étourdissement avant abattage, mais accorde une dérogation pour l’abattage rituel : une dérogation d’autant plus contestable que des pays musulmans importent de la viande provenant d’animaux étourdis avant la saignée.

Quick développe le marché du foie gras industriel

Aujourd’hui, Quick persévère dans l’indifférence à la souffrance animale en proposant, du 17 au 19 décembre, un sandwich au foie gras.

Alors que de nombreux pays en Europe et dans le monde interdisent le gavage pour cause de cruauté envers les animaux, la France demeure le leader incontesté de cette production. Quick ajoute donc le fin du fin à ses menus : gavage dans des bâtiments aveugles, pâtée de maïs injectée dans les estomacs à la pompe hydraulique ou pneumatique, cages exiguës, taux de mortalité record, stéatose hépatique garantie pour tous les canards.

Foie gras made in Euralis

Le foie gras présent dans le burger de Quick est fourni par la société Euralis. Une enquête réalisée par L214 en 2008 montre l’état déplorable des canards gavés dans des élevages sous contrat avec ce groupe. Euralis a mis L214 en demeure de faire disparaître d’Internet la vidéo issue de cette enquête, menaçant d’attaquer l’association en justice si elle ne s’exécute pas.

Lire le communiqué de presse Euralis, silence on gave !

La responsabilité des distributeurs

Quick banalise des mets produits dans des conditions controversées, en accroît la disponibilité, et contribue ainsi à en encourager la consommation. L’enseigne est responsable des conséquences effroyables de sa stratégie commerciale pour les animaux.

Les « Quick halal » avaient suscité de vives réactions dans le pays. En ira-t-il de même des hamburgers Quick au foie gras ? Ce serait justice.


1. Sébastien Bouchereau, « Foie gras, frites, coca... », La Dépêche, 1 décembre 2010


Contacts presse
- Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84
- Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66

Images vidéo sur demande

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la même rubrique...

30 juin: Nous ne voulons pas l’ersatz et la migraine !
Novembre 2015: De l’indécence de la "solidarité nationale" sur Facebook
Septembre 2014: CHÔMEURS INSOUMIS
Juin 2011: Qui montre son vrai visage ? Du voile intégral à l’affaire DSK
Janvier 2011: Manif au Puy en velay
0 | 5 | 10

A la une...

Quinzaine Kateb Yacine

Lancement de la quinzaine et présentation du programme Mercredi 7 septembre 2016 à 20 h à l’ExcuZe Bar 38, rue de la Résistance Soirée Spoken Words
Le vrai poète, même dans un courant progressiste, doit manifester ses désaccords. S’il ne s’exprime pas pleinement, il étouffe. Telle est sa fonction. Il fait sa révolution à l’intérieur de la révolution politique ; il est, au sein de la perturbation,  (lire la suite...)

Publié le 27/08/2016

Izmir, une maison pas comme les autres

Le 26 juillet 2006 à 6h du matin, les CRS venaient défoncer la porte du squat Izmir à St Étienne pour en expulser les occupants. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles, qui était une source d’informations peu disponibles ailleurs, et qui participait au maintien  (lire la suite...)

Publié le 1er/08/2016

Mixités/choisi-es/ton camp !

Nous sommes des femmes qui participons à un groupe d’autodéfense féministe* autogéré à Saint Étienne. Ce groupe fonctionne en mixité choisie avec les différences d’identités/d’appartenances de ses participantes et rassemble des femmes hétéras, lesbiennes, trans, blanches, racisées**, issues de l’immigration post-coloniale ou des colonies actuelles, en prise avec la psychiatrie ou d’autres institutions  (lire la suite...)

Publié le 13/07/2016

Vidéo de la conférence de Muhammad Mustafa

Le 12 mars 2016 nous avons accueilli Muhammad Mustafa, un urbaniste militant rattaché à l’université de Birzeit (Cisjordanie). Il nous a parlé de la situation à Jérusalem, de l’Intifada Al-Quds, de la colonisation et de la résistance. Voici la vidéo...
cf : Conférence - débat sur la Palestine avec Muhammad  (lire la suite...)

Publié le 12/03/2016

Utiliser le mot « race » ?

Une polémique [1] a récemment agité le milieu libertaire français concernant l’utilisation des termes race, racialisation, racisés etc. certains dénonçant une essentialisation du débat sur le racisme, essentialisation qui relèverait elle-même du racisme. Selon ce point de vue, reprendre ces termes serait contribuer à propager la grille de lecture raciste.
Dans un premier temps il semble que, tel quel,  (lire la suite...)

Publié le 27/08/2016

Un banlieusard parmi d’autres...

Emmaclit (que vous connaissez peut être pour sa vision politique du clitoris en BD) couvre aussi l’actualité, avec cette planche qui clarifie le déroulement des événements qui ont conduit à la mort d’Adama le jour de ses 24 ans à Beaumont sur Oise.
Lire la suite : Emmaclit

Publié le 1er/08/2016

Liberté pour Kara Wild !

Kara Wild est une artiste, une camarade et une force de la nature résistante, étant actuellement détenue en France pour sa participation supposée à une manifestation contre des réformes draconiennes concernant le travail [« Loi Travail »] et la répression policière. Elle est une femme trans et est actuellement détenue dans une prison pour hommes et n’a pas accès à des hormones. Elle est également une  (lire la suite...)

Publié le 12/07/2016

Camp d’été décolonial : qui a peur de la non-mixité et de l’antiracisme politique ?

Depuis quelques semaines, la polémique enfle autour du projet de camp d’été décolonial porté par Sihame Assbague et Fania Noël. En cause, la non-mixité politique de l’événement, choisie et revendiquée par les militantes. Après avoir essuyé de nombreuses critiques et attaques diffamatoires, et pour répondre aux nombreuses interrogations des premiers concernés, elles se sont lancées dans la rédaction d’un  (lire la suite...)

Publié le 12/07/2016

Cabiria, la newsletter

Bonjour à toutes et à tous,
Après un long silence depuis la dernière newsletter, voici quelques nouvelles de Cabiria pour les mois passés. L’année 2015 a notamment été celle du vingtième anniversaire de l’association qui poursuit au quotidien, depuis sa création en 1995, ses actions avec les prostitué-e-s et travailleur-se-s du sexe de la région de Lyon pour améliorer leur accès aux soins et aux droits.  (lire la suite...)

Publié le 8/07/2016

Sabotons le climate chance !

Un sommet mondial des acteurs non-étatiques du Climat se réunissent à la cité des congrés de Nantes du 26 au 28 Septembre 2016. Pour un capitalisme plus vert et une exploitation labelllisée "durable", ces boîtes prépareront cet avenir irradié dont nous ne voulons pas.
La ville de Nantes, « capitale verte » à la pointe du développement durable, a été choisie pour accueillir la tenue du premier sommet «   (lire la suite...)

Publié le 24/07/2016

Trafic d’OGM banalisé

En 1996, des cargaisons de soja transgénique en provenance des États Unis arrivent en Europe. Des associations environnementalistes, syndicats agricoles et une foule de citoyens anonymes se mobilisent et exigent que ces plantes modifiées génétiquement (PGM) soient évaluées et étiquetées. Mais aujourd’hui, les entreprises comptent bien commercialiser rapidement de nouveaux OGM, qui échapperont à la  (lire la suite...)

Publié le 8/07/2016