Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPLOITATION ANIMALE

Antispécisme





Tout remonte au début des années 70. Un psychologue et écrivain nommé Richard D. Ryder crée le terme de spécisme (speciesism) pour décrire l’exclusion de la sphère morale et juridique dont font l’objet les animaux.
Voici ce qu’il écrit :

« Depuis Darwin, les scientifiques admettent qu’il n’y a aucune différence essentielle “magique” entre les humains et les autres animaux, biologiquement parlant. Pourquoi, dès lors, faisons-nous morale-ment une distinction radicale ? Si tous les organismes sont sur un seul continuum biologique, nous devrions aussi être sur ce même continuum. »

En 1975, Peter singer écrit un livre s’intitulant Libération animale qui est inspiré des travaux de Richard D. Ryder. Son livre connaît un grand succès et a permis de faire connaître plus largement ce qu’était le spécisme et son antagoniste, l’antispécisme.
Singer explique que le spécisme viole le principe d’égale considération des intérêts. Il écrit au début de son livre :

« Les racistes violent le principe d’égalité en donnant un plus grand poids aux intérêts des membres de leur propre race quand un conflit existe entre ces intérêts et ceux de membres d’une autre race. Les sexistes violent le principe d’égalité en privilégiant les intérêts des membres de leur propre sexe. De façon similaire, les spécistes permettent aux intérêts des membres de leur propre espèce de prévaloir sur les intérêts supérieurs des membres d’autres espèces. Le schéma est le même dans chaque cas. »

Le spécisme est le fait de considérer que le critère de l’espèce est pertinent pour discriminer les animaux ; l’antispécisme vient s’opposer à cette vision. Cette lutte politique considère que le critère de l’espèce n’est pas un argument valable pour discriminer les animaux (humains et non-humains).

Source d’énergie du spécisme

Le spécisme est nourri par de fort piliers religieux : le christianisme, l’islam et le judaïsme n’y sont pas pour rien. Elles prônent toutes les trois une vision de supériorité de l’humain ou de l’homme.

Genèse 1:26 :

« Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. »

Les différentes interprétations donnent lieu à beaucoup de différences dans les pratiques religieuses, comme c’est le cas de l’islam où une partie des croyants de cette religion sont vegans ou végétariens pour des raisons morales et/ou éthiques.
Malgré les différences dans les interprétations, l’idée de supériorité et de spécisme est toujours présente.

Le spécisme est également fondé sur un pilier économique car l’exploitation animale rapporte beaucoup d’argent.
Par exemple l’industrie de la viande et des produits laitiers fait usage de propagande dans le monde politique, dans les médias, les pubs qu’on peut voir à chaque arrêt de tram ou dans les vidéos d’influenceurs comme Squeezie. Même à l’école des lobbyistes s’invitent auprès de jeunes enfants.

La filière laitière française fait 29,4 milliards de chiffre d’affaires annuel.
En 2017, la filière bovine française a obtenu, quant à elle, un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros.

Nous retrouvons ensuite à l’origine du spécisme un pilier culturel de la domination, que l’État et autres groupuscules se donnent à cœur joie d’alimenter.
Réfléchir à l’antispécisme et arrêter de discriminer des animaux en raison de leur espèce remettrait en cause des schémas oppressifs qui sont de la même structure que dans le sexisme, le nationalisme, le capitalisme ou dans d’autres idéologies discriminantes. Une majorité de personnes utilisent ces schémas oppressifs.
On peut constater aujourd’hui et avec l’histoire que l’être humain tient malheureusement beaucoup à ses privilèges. Les gouvernements, les fascistes et autres oppresseurs n’ont donc pas intérêt à aller vers une société antispéciste mais plutôt à réprimer ces militant.es.

En 2017 et 2018, suite à des caillassages de vitrines de boucheries et un incendie dans un abattoir, le gouverne-ment a condamné fermement ces actes et mis beaucoup de moyens en œuvre pour les arrêter en n’hésitant pas à les qualifier de terroristes [1].

Enfin, le spécisme est une conséquence de l’héritage philosophique anthropocentrique qui a construit des pensées pendant longtemps et même encore aujourd’hui. Des philosophes comme René Descartes, Aristote et d’autres ont promu des croyances spécistes et elles se sont transmises au cours de l’Histoire.

René Descartes comparait les animaux(non-humains) à des machines :

« Je sais bien, écrit Descartes, que les bêtes font beaucoup de choses mieux que nous, mais je ne m’en étonne pas ; car cela même sert à prou-ver qu’elles agissent naturellement et par ressorts, ainsi qu’une horloge, laquelle montre bien mieux l’heure qu’il est, que notre jugement ne nous l’enseigne. »

Aristote avait classé la nature selon une échelle graduée de perfection, allant des plantes aux êtres humains, son système comprenant douze graduations.

Voici les 5 premières graduations classées dans l’ordre dé-croissant :
I. les êtres humains,
II. les Quadrupèdes vivipares,
III. les Cétacés,
IV. les Animaux sanguins ovipares,
IV. les Céphalopodes,
V. les Crustacés

Rappelons tout de même que tous les animaux ont de la sentience et sont doués de sensibilité ; ils ont la capacité d’avoir des émotions. Il a aussi été démontré que plusieurs espèces animales ont la capacité de se projeter dans l’avenir. Nous sommes donc loin de pouvoir parler d’un animal comme étant une machine.

Comment se traduit le spécisme aujourd’hui ?

L’exploitation animale est omniprésente aujourd’hui dans notre mode de vie occidental, mais la plupart des dominations que l’humain effectue aujourd’hui sur les autres animaux s’inscrit dans le but de produire de la nourriture destinée à l’alimentation humaine.

Chaque année plus de 1000 milliards d’animaux sont tués par l’humain pour son alimentation. Cette estimation est très vague car les animaux marins sont comptés en tonnes et non pas en individus.
Dans ces chiffres tous les dommages collatéraux causés ne sont pas pris en compte, or ils tuent beaucoup d’autres animaux : sur plus de 90 millions de tonnes de poisson pêchées chaque année, environ 7 à 20 millions de tonnes sont relâchées mortes ou gravement blessées.
L’impact sur le réchauffement climatique de l’élevage est de 14,5 % à travers la contribution aux gaz à effet de serre (étude de la FAO en 2013) – réchauffement climatique qui va causer la mort et la souffrance de milliards d’animaux. D’autres problèmes écologiques sont aussi liés à l’élevage[[Pour en savoir plus, aller sur le site https://www.viande.info.

Les animaux non-humains sont utilisés pour le divertissement avec la chasse, la corrida, les cirques, les zoos, la pêche, les courses de chevaux et de chiens, les parc aquatique, l’équitation et les combats d’animaux (coqs, chiens) et même pour la musique.

Exploiter pour des cosmétiques et pour la science, cela se traduit à la fois par des tests en laboratoire et par l’utilisation de leur graisse à l’intérieur des produits.
Est-ce un progrès d’enfermer des animaux et de les torturer au nom de la science ?
Aujourd’hui nous pouvons disposer d’autres techniques d’expérimentation qui sont pour la plupart des tests in-vitro sur des cellules humaines en culture.
Nous nous servons des autres animaux pour construire des habits et des chaussures. Une vie de souffrance pour des sacs, canapés, capuches en fourrure, pulls, chaussettes...
D’autres conséquences de ces productions sont tout aussi impressionnantes : la production de cuir est l’une des plus importantes sources de pollution qui touchent le Gange, ce sont parallèlement des millions d’humains exploités pour fabriquer tous ces textiles.
Nous avons même domestiqué et créé des animaux dans le but de leur apprendre l’obéissance pour pouvoir leur lancer un bâton dans un parc de jeux une fois par semaine ou pour guider des personnes mal-voyantes.
Des magasins vendent des rats en tant qu’animal de compagnie à mettre en cage toute leur vie pour du plaisir personnel tandis qu’on les massacre avec des pièges atroces (comme la technique de la colle qui consiste à attendre qu’un animal marche dessus et qui, dès qu’il pose une patte dessus, y reste collé jusqu’à la fin son agonie).

Les descriptifs ci-dessus sont des listes non exhaustives et il reste malheureusement beaucoup d’autres exemples, comme les utilisations de pesticides.
L’exploitation animale reste une souffrance, qu’elle soit au fond d’un jardin ou dans une usine.

Pour lutter contre ces différentes exploitations, on peut devenir vegan.
En 1944 Donald Watson, qui a créé le terme vegan, le définit de cette manière :

« Le Véganisme est une philosophie et une façon de vivre qui cherche à exclure, autant qu’il est pratiquement possible, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but ; et par extension, le véganisme soutient et encourage le développement et la mise en œuvre d’alter-natives sans utilisation d’animaux, pour le plus grand bien des êtres humains, des animaux et de l’environnement. »

Le véganisme est donc le comportement éthique et/ou moral qui refuse autant que possible d’exploiter les animaux et qui boycotte toutes les formes d’exploitation animale. Être vegan est indispensable pour lutter contre le spécisme. Rappelons quand même que les vegans ne sont pas forcément antispécistes. On peut être vegan et considérer les autres animaux comme inférieurs.

La lutte antispéciste, autoritarisme ?

La lutte antispéciste est souvent qualifiée d’antidémocratique mais cela dépend de ce qu’on inclut dans le concept de démocratie.
Démocratie signifie pouvoir au peuple ; si on inclut dans le peuple les animaux non-humains alors le déni de démocratie devient le fait d’exploiter les animaux mais pour cela il faudrait les considérer comme des personnes.
Nous ne pouvons pas faire une démocratie si nous ne donnons pas de droit aux animaux non-humains, aux enfants, aux sans-papiers...
L’animalisme est l’idéologie qui veut donner des droits à tous les animaux.

Le lion chasse bien la gazelle ?

À noter que le culte de la virilité n’y est pas pour rien dans ce genre de propos parce qu’en général, c’est la lionne qui chasse la gazelle mais passons outre.
Pour parler des libertés individuelles, la question de la prédation est souvent employée par des détracteurs de l’antispécisme pour expliquer que cela n’a pas de sens d’interdire aux humains de manger d’autres animaux et de les exploiter. Tandis qu’à côté on laisse le lion et tout autre prédateur manger et exploiter d’autres animaux.
D’un point de vue philosophique il est tout à fait légitime de vouloir interdire l’exploitation qu’exerce le lion sur d’autres animaux, tout comme la légitimité de se battre contre l’exploitation qu’exerce l’humain envers les animaux non-humains.
Mais se rattachant à la pratique on voit bien qu’il y a des problèmes aujourd’hui à appliquer ce principe.
Sans compter le fait que nous n’avons pas de moyens pour expliquer aux lions et à tout autre prédateur non-humain ce qu’est le spécisme et pourquoi il doit arrêter ; il est impossible de l’empêcher d’exploiter les gazelles pour les tuer et les manger car sinon des catastrophes écologiques et sociales se produiraient comme la surpopulation de gazelles et les famines engendrées liées au manque de nourriture. Cela est la même chose en France avec les loups qui sont importants pour les écosystèmes malgré le fait qu’ils attaquent des animaux.
Aujourd’hui l’humain massacre déjà les écosystèmes en voulant essayer de les contrôler. Donc, pour l’instant, l’humain n’a pas les moyens et aptitudes à intervenir dans la prédation des autres espèces.

Résistance et action directe

Nous pouvons agir sur notre consommation en devenant vegan.
On aura aussi besoin de sensibilisation et de montrer que des alternatives sans utilisation de l’exploitation animale sont possibles.
De ce côté L214, vegan impact, le parti animaliste et d’autres associations font beaucoup de boulot.
Malheureusement la technique du petit colibri ne suffit pas, la forêt continue de brûler, alors organisons la résistance.

Nous n’allons pas vous conseiller d’aller faire de l’action directe pour stopper ce massacre et cette domination commis par des humains car cela est illégal et violent.
N’allez pas voir ce site directaction.info qui recense de façon participative des actions de libération animale et de délinquance faits dans le monde et en France pour stopper l’idéologie discriminante qu’est le spécisme.
Nous vous conseillons d’attendre que cela change avec le temps et manger du tofu sur votre canapé. Il ne faut surtout pas que vous alliez casser la boucherie ou faire brûler l’abattoir à côté de chez vous ou même que vous décidiez de sauver un animal d’un abattoir et de le placer dans un refuge illégal.

Le projet politique qu’est l’antispécisme commence à se faire connaître et entendre, des militants.es antispécistes sont de plus en plus déterminés.es et sont prêt à résister.

Ne lâchons rien, soutien à tous les animaux opprimés.es.

[Ni Oubli Ni Pardon]

LOU

Pour lire le Gueuloir n°5 : 4480 ;
Site d’actions antispéciste : directaction.info ;
Conséquences écologiques de l’élevage : https://www.viande.info/ ;
Dessins : https://www.insolente-veggie.com/.

[1Modification post publication dans le journal : Castaner a mis en place une cellule initulée « Demeter » pour faire de l’antispécisme une priorité des renseignements. Cf. le communiqué du ministère de l’Intérieur.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "EXPLOITATION ANIMALE"

Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   EXPLOITATION ANIMALE / MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation anti-corrida à Rodilhan

La manifestation débute par une déambulation dans cette ville qui semble désertée. Les « Basta Corrida » donnent le rythme. Au bout de quelques mètres, la marche est interrompue sur un pont à quelques pas de l’arène par une barrière anti-émeutes soutenue par un camion blindé. Les esprits s’échauffent, la colère monte. Les manifestant·e·s tapent sur les grilles pour se faire entendre, et essaient d’exercer une pression sur celles-ci. La gendarmerie bien abritée derrière leurs camions n’attend pas et commence à gazer la foule moins de 10 min plus tard. La résistance ne se fit pas attendre et des manifestant·e·s affrontent les forces de l’ordre en renvoyant les palets lacrymogènes ou en jetant des pierres.


Informations globales   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPLOITATION ANIMALE

Morsures : rencontres antispécistes

Les 4, 5 et 6 octobre 2019 auront lieu à Genève trois jours de rencontres contre l’exploitation animale. Save the date !


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cantine de soutien aux activistes inculpé.e.s et détenu.e.s de 269 Libération Animale

L’espace autogéré stéphanois « La Gueule Noire » organise une cantine de soutien aux camarades antispécistes de 269 Libération Animale touché.e.s par la répression pour leur pratique de l’action directe contre le système économique.
Venez nombreux.ses le samedi 19 janvier à partir de midi ! Tous les détails ici.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE / REPRESSION - PRISON

[Lyon] Cantine et soirée de soutien aux activistes antispécistes inculpé.e.s

Alors que la répression s’intensifie contre le collectif antispéciste 269 Libération Animale, retrouvons-nous pour une soirée de soutien : venez découvrir ce qu’on fait et pense, manger, boire un verre, échanger, et pourquoi pas s’organiser face à la répression.


Saint-Étienne et alentours   EXPLOITATION ANIMALE / REPRESSION - PRISON

6 mois de prison requis contre deux activistes antispécistes : récit d’un procès et appel à la mobilisation

Le procès de 7 activistes ayant bloqué l’abattoir de Roanne le 5 février 2018 eu lieu le 19 Novembre. Le procureur a requis 6 mois de prison ferme contre les deux fondateurices de l’association 269 Libération Animale. Illes sont accusé.e.s d’être les « complices instigateur.e.s » de l’action. Ce texte est un récit du procès en terre spéciste, entre légitimation de la violence sur les autres animaux, et analogie entre activisme et terrorisme.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

P’tit resto de la Gueule Noire

Samedi 17 Novembre 2018 - 12h00
L’espace autogéré la Gueule noire vous convie à son « ptit resto » tous les troisièmes samedi de chaque mois. Une bonne occasion pour tchatcher, se rencontrer, manger ensemble... Le repas est vegan & bio (aucun animal n’est exploité ou tué pour le repas) et à prix libre (on donne ce qu’on peut/veut)


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPLOITATION ANIMALE

Pourquoi le véganisme

L’article décrit les principales raisons du véganisme.
Il existe de nombreuses raisons au véganisme. Il est d’abord nécessaire de mentionner la question des animaux qui sont pour beaucoup utilisés à des fins industrielles. Il y a également des raisons idéologiques, liées à l’environnement. Enfin, le mode de vie végan est bénéfique pour notre santé.


Informations globales   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPLOITATION ANIMALE

Diffusion de stickers anti-spécistes

Histoire de faire parler de cette lutte souvent peu visible, histoire de porter une critique de l’exploitation animale qui est issue de nos combats contre toutes formes de domination et des luttes sociales pour l’émancipation collective et pour un monde égalitaire : diffusion de stickers antispécistes à photocopier, faire passer et coller.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPLOITATION ANIMALE

Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26e édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.


Informations globales   EXPLOITATION ANIMALE

Antispécisme : une perspective révolutionnaire

Il n’y a selon nous, pas de libération animale possible sans révolution et pas de révolution souhaitable sans libération animale. Petite mise au point sur le spécisme, l’antispécisme et quelques perspectives de lutte.


Dans la thématique "DISCRIMINATIONS - RACISME"

Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME

Collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité : charte et prochaines conférences

Le collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité organise une conférence-débat avec Olivier Le Cour Grandmaison, autour de son nouveau livre : « Ennemis mortels » : représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale. Elle aura lieu le vendredi 31 janvier 2020 à 18h30 au Centre social Le Babet.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Journée internationale des migrant·es

Mercredi 18 décembre 2019 - 18h - Place du Peuple - Saint-Étienne
Nous, Collectifs de Sans-Papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations, Collectifs de solidarité, États Généraux des Migrations, Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements le 18 décembre, journée internationale des migrantEs.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne, s’octroie un label UNESCO

Il y a environ une semaine, un contributeur au site Numéro Zéro faisait parvenir un texte intitulé « Incroyable ! L’UNESCO décerne à la ville de Saint-Étienne le label de ’’ville inclusive et durable’’ » qui dénonçait l’écart entre les objectifs d’un tel label et la politique de la mairie de Saint Etienne. Après vérification sur le site de l’unesco, la réalité s’avère pire que prévu : à l’hyprocrisie s’ajoute la déformation de la vérité par le maire et comme d’habitude relayée benoîtement par Le Progrès.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME

L’immigration d’hier à aujourd’hui : réalités et controverses

Conférence-débat - Dimanche 8 Décembre à 11h au Méliès Jean Jaurès - St E
Sujet à controverses multiples, la question migratoire fait l’objet d’un ensemble de malentendus, de méconnaissances, de fantasmes et de préjugés à l’encontre de populations – immigrées ou héritières de l’immigration – supposées inaptes à « s’intégrer » à la société d’accueil.
Cette conférence s’attachera à débattre du fait migratoire en privilégiant des approches historiques, politiques et économiques.


Informations globales   DISCRIMINATIONS - RACISME

Soumaya et Histoire de l’Afrique dans une perspective décoloniale

Saison Anticoloniale et Antiraciste de Annonay et St Julien Molin Molette
Cette année, les Semaines Anticoloniales et Antiracistes de Annonay St Julien MM se muent en saisons.
Il y aura toujours un rendez-vous important en mars, le week-end du 20/22, mais plus tout au long du mois.
Nous allons plutôt proposer des rencontres tout au long de l’année...


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   DISCRIMINATIONS - RACISME

Projection du film « Soumaya »

Projection du film « Soumaya » et discussion avec l’équipe du film le 10 Décembre à 20h au Méliès Saint-François.


Informations globales   DISCRIMINATIONS - RACISME

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injections ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake

Alors qu’elle rentre d’une longue journée de travail comme couturière, Rosa Parks refuse de céder sa place à un passager "blanc" comme lui oblige la loi ségrégationniste et raciste de l’état de l’Alabama. Arrêtée par la police et condamnée pour « conduite désordonnée », elle ne se résigne pas à être une victime de plus du racisme ordinaire. Démarre alors un vaste mouvement de boycott qu’elle organise avec le jeune pasteur Martin Luther King Jr. et de nombreux.euses militant.es du mouvement des droits civiques.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / DROITS SOCIAUX - SANTE

Nan, demain j’ai piscine : fermeture des locaux d’hébergement à la Talaudière

Demain, jeudi 31 octobre, la quarantaine de personnes qui avaient trouvé refuge depuis le mois d’avril dans le vestiaire d’une piscine désaffectée de La Talaudière mise à disposition par la Maire doivent quitter les lieux. Sans autre solution, illes iront devant les locaux de la PADA pour réclamer leur droit à l’hébergement. Soyons nombreux et nombreuses à les soutenir dans cette journée difficile !

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   CAPITALISME - GLOBALISATION / DISCRIMINATIONS - RACISME

Apéro et projection en soutien à la caisse de grève de la section nettoyage de Marseille

Pour soutenir la caisse de grève des femmes de chambre de Marseille qui se sont battues pendant 6 mois... Viens prendre l’apéro autour d’un buffet le 1er novembre au 17 à 18h. Trois courts métrages de Primitivi (télévision indépendante de Marseille) relatant leur lutte intersectionnelle seront projetés.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement contre l’islamophobie

Samedi 26 octobre 2019 - Place Jean Jaurès à St-Étienne - 15h
Redéfinir l’islamophobie : qu’on ne s’y trompe pas, cette islamophobie ambiante ne concerne pas seulement la religion, c’est aussi un glissement du racisme dont sont victimes depuis toujours les descendant·es de l’immigration postcoloniale. Il s’agit de justifier la discrimination sous couvert de critique de la religion.


Dans la thématique "ANALYSE"

Saint-Étienne et alentours   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

5G : film et débat à l’amicale de Beaubrun

Le déploiement de la 5G est pour bientôt : l’examen des attributions d’ondes se fait actuellement, le lancement commercial interviendra dès juillet 2020. Venez vous informer et en discuter le jeudi 12 mars à l’amicale de Beaubrun à partir de 19h.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du goudron pour qui ?

Alors que les réunions pré-électorales se multiplient, on est pris par l’envie d’y aller avec du goudron et des plumes. Du goudron, tiens, c’est aussi avec cela que l’équipe municipale mène campagne. Un article de Couac paru à l’automne dernier sur cet enrobé et sur d’autres revêtements à l’odeur d’élections...


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE

Urgences

Mardi 14 janvier, près de la moitié des chefs de service du CHU de Saint-Étienne ont présenté une lettre de démission collective de leurs fonctions administratives, réclamant du ministère de la Santé une vraie négociation sur la situation de l’hôpital. Cette prise de position intervient alors que les salarié.e.s sont mobilisé.e.s depuis des mois. À l’Hôpital Nord, le service des urgences a démarré la grève début juin 2019. Retour sur la situation dans ce service avec un article du Couac paru à l’automne dernier.


Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON

Les stades de foot, laboratoire où s’expérimentent les techniques de répression

Il y a quelques jours, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict : deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) pour les quelques centaines de fumis et le feu d’artifice en tribune lors du match contre le PSG. Pour lutter contre les « Ultras », l’État s’est doté depuis plusieurs années d’outils de répression fort sophistiqués. À Saint-Étienne, quelques irréductibles résistent encore et toujours au progrès et à la modernité, au nom de concepts éculés comme la liberté et les valeurs populaires du football. Discussion avec l’un des membres des Green Angels, un des principaux groupes de supporters stéphanois.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

Google et Sainté City

Il y a tout juste six mois, Google inaugurait son atelier numérique à Saint-Étienne. Google a déjà les moyens d’en connaître beaucoup sur nous. Alors, pourquoi ce moloch veut-il s’implanter physiquement dans nos villes, particulièrement à Saint-Étienne ? Une enquête de Couac initialement parue au printemps 2019.


Saint-Étienne et alentours Couac   CAPITALISME - GLOBALISATION / FLICAGE - SURVEILLANCE

Culture, numérique et disruption sécuritaire à Saint-Étienne

À travers un portrait d’Éric Petrotto, qui à la fois gère la Fabuleuse Cantine (un des lieux de restauration les plus « tendances » de la ville) et investit dans Serenicity (la société qui portait le projet d’installation de micros dans le quartier de Beaubrun-Tarentaize), Couac vous propose une enquête dans l’économie locale du numérique et son nouvel esprit du capitalisme.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Enfant en situation de handicap : l’État oublie « d’inclure » les moyens

Lundi 04 novembre, le « comité de suivi de l’école inclusive » a réuni au ministère de l’Éducation, le ministre et associations en charge de la scolarisation des enfants en situation de handicap. Si le ministre s’est jeté des fleurs en vantant les résultats supposés des réformes entreprises en la matière, la situation sur le terrain semble toute autre. Couac est allé discuter avec Taline Bouagal, AESH et représentante syndicale dans la Loire.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Le droit de jouer

Samedi 19 octobre, un rassemblement était organisé pour dénoncer l’absence d’action des pouvoirs publics à Sainté face à la situation de près de 300 personnes contraintes de dormir dans les parcs, les squats ou sous les ponts. Couac s’est penché sur la situation des enfants (environ 60), qu’on semble vouloir empêcher d’accéder aux droits les plus élémentaires : dormir sous un toit, être scolarisé-e, etc.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE

Les EPHAD à Sainté : pris pour des CPOM

Face à des conditions de travail très dégradées et une impossibilité de s’occuper décemment des résident.e.s, des personnels des Établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD) stéphanois tentent d’alerter les habitant.e.s et la municipalité. Celle-ci, non contente de rester sourde à leurs appels, les empêche d’exercer leur droit de grève. Laisser crever et faire crever. Un article du Couac paru au printemps 2018.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

HP : contention et contentieux

Début juin, le service des urgences du CHU de Saint-Étienne entame une grève pour dénoncer les conditions de travail et, par voie de conséquence, de traitement des patient.e.s. La situation ne s’est depuis pas améliorée : mardi 30 juillet, un patient de 72 ans quittait le service après après 120 heures passées sur un brancard. Début juillet, les urgences psychiatriques ont à leur tour rejoint la grève. Le service a déjà effectué quelque temps plus tôt une grève de cinq mois. Retour sur les origines des difficultés rencontrées dans ce service avec un article du Couac paru au printemps 2018 et sur la mobilisation de l’automne-hiver dernier.


Dans la thématique "LE GUEULOIR"

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation du vendredi 24 janvier : retour en images

Ce vendredi 24 janvier, à l’occasion de la présentation du projet de la réforme des retraites en Conseil des ministres, de nombreuses organisations syndicales et de militant.e.s s’étaient donné rendez-vous dans toute la France. Saint-Étienne fut encore une fois le théâtre d’une belle et forte journée de lutte !
Par Le Gueuloir


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Les professeur.e.s emmurent l’Inspection académique avec des livres

Depuis la nomination de Blanquer au ministère, la colère des professeur.e.s se fait sentir. Elle ne cesse de monter ces dernières semaines avec des actions symboliques comme des jets de livres devant les inspections académiques ou encore le refus de certain.e.s profs de faire passer les nouvelles épreuves du Bac. À Saint-Étienne, vendredi, les professeur.e.s ont emmuré l’Inspection académique.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Épreuves de contrôle continu : ça bouge au lycée Honoré d’Urfé

Lundi matin les premières épreuves de contrôle continu (E3C) devaient avoir lieu pour les lycéen.ne.s en classe de première. Les professeur.e.s ont décidé de les boycotter comme à Honoré d’Urfé. Entretien avec Estelle Tomasini du syndicat majoritaire SNES FSU.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Blocus au lycée Honoré d’Urfé : charges, gazage et une arrestation

Depuis le 5 décembre, une série de blocages est initiée par les lycéen·ne·s stéphanois·e·s dans leurs établissements. Après deux journées entières de blocage au lycée Fauriel, la direction menace les élèves de passer en conseil de discipline s’iels s’avisent de recommencer. Jeudi 9 décembre au lycée Honoré d’Urfé, c’est cette fois la Police qui s’est chargée de lever le blocus à coup de bombes lacrymos.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la journée du vendredi 10 janvier contre la réforme des retraites

Au programme : action péage gratuit et rassemblement devant le Medef !
Aujourd’hui, c’est le 36e jour consécutif de mobilisation pour les cheminot·e·s qui sont rejoint·e·s sur leur piquet de grève à 6h du matin à la gare de Chateaucreux par des militant·e·s syndicalistes, des profs, des étudiant·e·s, des GJ et des autonomes. Au total, plus de 60 personnes prennent la route pour le péage de Veauchette. Les caméras sont détournées, les barrières relevées et les premiers sourires s’esquissent.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

17 décembre : retour en image sur l’énorme manifestation stéphanoise

Plus d’une dizaine de jours après le début de la grève, les rues de Saint-Étienne ont encore une fois été massivement remplies de manifestant.e.s. La mobilisation du mardi 17 décembre a dépassé celle du 5 décembre. À Saint-Étienne c’est plus de 30 000 personnes qui se sont rassemblées, et plus de 1,8 millions de personnes sur l’ensemble de la France !


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

10 jours de grève à Saint-Étienne

Cela fait déjà 10 jours que la grève générale a débuté. 10 jours où travailleur.e.s, gilets jaunes, syndicalistes, étudiant.e.s, lycéen.ne.s jeunes et bien d’autres se retrouvent chaque jour dans la rue, sur des actions, dans des rassemblements, des AG etc… Mais qu’en est-il de la mobilisation à Saint-Étienne ?
Nous vous proposons ici un récapitulatif de plusieurs actions menées et des 5 grandes dates de rassemblement (5 décembre, Acte 56 des GJ, 10 décembre, 12 décembre et Acte 57 des GJ + Mobilisation des Algériens toute la semaine.)


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur les manifestations et actions du 5, 6 et 7 décembre

Ces derniers jours de mobilisation contre la réforme des retraites ont été riches en événements. Gilets jaunes, syndicalistes (ou pas), précaires, étudiant.es, lycéen.ne.s... De nombreux stéphanois.es ont pris la rue ces trois derniers jours. Retour en images.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MEDIAS

5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute quelque chose qui aura un air de révolution...


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Au vert à Saint-Victor ? 

En ces temps de confinement, on rêve un peu de faire un tour au vert, par exemple dans les Gorges de la Loire, à Saint-Victor. Pour y faire trempette ? Pas forcément. Et peut-être pas davantage, voire moins, en été car alors prolifèrent les algues vertes – ou bleues. Reportage sur ces cyanobactéries dont le développement a beaucoup à voir avec la pollution de l’eau par les activités de la ville de Saint-Étienne (paru dans le Couac, n°8).


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes 

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Une petite musique s’était doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.


REPRESSION - PRISON
Face au corona virus, une ouverture en trompe-l’œil des prisons 

En trois jours, le nombre de détenus positifs au covid-19 a été multiplié par trois et celui des détenus placés en confinement a augmenté de 50%. Face à cela, l’annonce par le gouvernement de la libération de 5000 détenu.e.s est largement un trompe-l’œil.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Virus Corporation 

En exclusivité, une déclaration exclusive du Covid 19, entre macro-biologie et micro-économie...
"Me voici.
Vous ne m’attendiez pas, pourtant mon existence était inévitable.
Vous m’avez créé ; en rasant défrichant exterminant les espaces non-soumis à votre expansion. Vous avez fait cohabiter mes hôtes des bois avec votre nourriture, votre cheptel démesuré."


DROITS SOCIAUX - SANTE
En temps de Corona virus : enquête auprès des caissières  

Un article sur les caissières des magasins alimentaires certes tiré du journal Le Monde mais qui a le mérite d’enfin parler de celles qui sont aussi en première ligne et invisibilisées.


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Ça bouge à l’hôpital ! » Sons d’archives contre les réformes de l’hôpital public 

Pour mémoire, un reportage diffusé en 2009 dans l’émission radio du Numéro Zéro, sur les réformes successives des hôpitaux publics et les mobilisations de personnels soignants.


REPRESSION - PRISON
« Il faut qu’on bloque en promenade ! » : messages de prisonniers de France en réaction au confinement des prisons 

Voici des extraits de deux articles publiés sur le site lenvolee.net, media contre toutes les prisons. L’Envolée essaie de relayer la parole des prisonniers qui sont actuellement laissés à leur sort... dans le confinement des confinements. Toujours mal soignés, mais brutalement réprimés dès qu’ils essaient de prendre la parole. Dans leurs messages, les prisonniers appellent à un blocage massif des promenades, dans toutes les prisons de France à partir du 19 mars.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Le Riot Mag [2004-2010], le fanzine émeutier ! 

Le Riot Mag était un fanzine qui a sévi de 2004 à 2010 et qui pronait l’insurrection et la révolte. Cinq exemplaires sont sortis au grès des envies des auteurs.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Face à la pandémie, retournons la « stratégie du choc » en déferlante de solidarité !  

Près de 230 médecins, infirmier.e.s., psychologues, réanimateurs, enseignant.e.s, comédien.ne.s, paysan.ne.s, artistes, chercheuses, scientifiques, musicien.ne.s, syndicalistes, éditeurs, libraires et autres personnalités appellent à s’auto-organiser face à la pandémie de Covid-19 et à rejoindre le réseau de solidarité COVID-ENTRAIDE FRANCE.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Contagion sociale : Guerre de classe microbiologique en Chine 

Traduction du texte de la revue Chuang par le blog Des nouvelles du front, qui présente un article aussi long qu’intéressant sur l’histoire des liens entre épidémies et production, sur la réponse actuelle de l’État chinois et sur le coronavirus comme symptôme des logiques contemporaines d’accumulation du capital. Faut s’accrocher, ça se lit en plusieurs fois mais ça vaut vraiment le coup.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Vivre en temps de Corona Virus (# Première quatorzaine) : florilège de textes et appel à temoigner 

Contrairement à ce qu’affirme M. Le Président : non, nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes juste confronté.es à une situation exceptionnelle, face à un État qui lui, nous fait la guerre : réduction drastique des moyens pour la santé, l’éducation, la culture, violences policières systémiques, etc. Pour mieux comprendre l’époque, nous vous proposons une compilation d’articles glanés ça et là ainsi que des initiatives locales, nationales et internationales de solidarité et d’entraide pour faire face à la situation. Nous vous invitons à témoigner afin de visibiliser et relayer les initiatives d’auto-organisation permettant de rompre l’isolement. Que ce soit à l’échelle de l’immeuble, du quartier ou de la ville.
Contactez-nous à l’adresse suivante : lenumerozero chez lautre.net



Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise 

Le 18 mars 1871, le gouvernement d’Adolphe Thiers tente de désarmer la Garde nationale et les parisiens prennent le contrôle des canons de la butte Montmartre. L’événement qui aurait pu être anecdotique se transforme en une révolution qui durera deux mois et marquera l’Histoire.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Italie - Épidémie et guerre sociale 

Face à l’épidémie de coronavirus, le gouvernement italien a décrété l’état d’urgence dans le pays et imposé de sévères restrictions de déplacements à l’intérieur du pays. Chacun ne vit pas pour autant le confinement de la même façon et la guerre sociale se prolonge dans l’épidémie. Traduction d’un texte du collectif Quarticciolo Ribelle, qui occupe un bâtiment au cœur du quartier Quarticciolo en banlieue romaine, et s’implique dans l’auto-organisation populaire face à l’épidémie. Article publié sur le site acta.zone.


ANTIFASCISME
La permanence électorale des fachos récolte des pavés  

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 mars, la permanence électorale de la politicienne RN a été attaquée à Saint-Étienne (Loire) : des pierres ont été jetées contre les vitres du local de Sophie Robert situé rue Victor Hugo. « Des impacts de projectile et des débris de verre ont été relevés par la police ». Article publié sur le site Sans attendre demain.


MEDIAS
Municipales : les vrais chiffres des élections à Sainté 

C’est qu’il faisait franc le faramelan le Perdriau, hier soir à la sortie des urnes avec ses 46 % ! Sophie Robert et Patrick Revelli par contre, avaient plutôt le babaud - ce qui n’est pas pour nous déplaire ! Mais en pleine épidémie de Corona Virus, force est de constater que le grand vainqueur des élections de dimanche, c’est l’abstention avec un taux record de 68 %. Petite rectification des chiffres pour une réelle analyse du scrutin du premier tour des municipales.


ANTIFASCISME
Une candidate de la liste RN de Sophie Robert impliquée dans l’assassinat de Clément Méric 

Une des colistières de Sophie Robert, candidate du Rassemblement national (RN) pour les élections municipales à Saint-Étienne, avait été entendue au procès des meurtriers de Clément Méric en 2017. Il s’agit de Lydia Da Fonseca, en 17e position sur la liste RN. Article publié sur le blog Sainté 2020.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Panique boursière en temps de coronavirus - Jacques Fradin 

Toujours et encore « l’économie d’abord ».
Les demi-mesures du gouvernement des macrons (toujours et encore des Thénardier) n’ont qu’un seul objectif « centriste » : temporiser.
Essayer, autant que faire se peut, de ne pas toucher à l’économie ; ou le moins possible ; ou à reculons, comme le dos au mur, avec toute la mauvaise volonté imaginable.


REPRESSION - PRISON
Action de soutien aux prisonnier.es italien.nes 

Cette semaine, plusieurs militant.e.s stéphanoi.se.s ont suspendu une banderole au-dessus de l’autoroute pour afficher leur soutien aux prisonnier.e.s italien.ne.s en révolte, et pour informer la population des crimes abjects de la police italienne !


CAPITALISME - GLOBALISATION
L’épidémie n’a pas de vertus 

Si l’on en croit la multiplication des analyses médiatiques allant dans ce sens dernièrement, l’épidémie de COVID-19 serait bonne pour la planète. Mais il y a assurément une grande différence entre considérer que l’épidémie de coronavirus est en elle-même écologiquement positive et tirer (ou plutôt confirmer) des enseignements écologistes à partir des effets économiques de celle-ci.


ANTIFASCISME
Retour sur la manifestation antifasciste du samedi 7 mars 

Samedi 7 mars a eu lieu une manifestation antifasciste à Saint-Étienne. À l’approche des municipales, il semblait bon de dénoncer le fascisme ambiant, qu’il soit frontal ou diffus, qu’il vienne de l’ex-FN ou de LAREM... Plus de 200 personnes se sont réunies en un beau cortège déterminé à partir de 14h sur la Place du Peuple. Retour en images sur la manifestation.


GENRE - FEMINISME
Journée Internationale de Lutte pour Les Droits des Femmes à Saint-Étienne : retour en images 

À Saint-Étienne plus de 200 personnes se sont réunis pour cette traditionnelle journée de lutte féministe le 8 mars 2020. Retour en images sur cette journée de mobilisation.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Facs et labos en lutte : programme à l’UJM 

Dans le cadre de la mobilisation des facs et labos en lutte, un ensemble d’activités de sensibilisation et d’informations est proposé à l’Université Jean Monnet pour le mardi 10 mars.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Il n’y a pas que le Coronavirus : en France, on peut mourir de l’incendie d’une petite boîte jaune 

Les incendies de compteurs Linky sont chose courante depuis des mois. De nombreuses photos, vidéos, des témoignages en attestent sur les réseaux sociaux.
Mais la société qui diffuse ces compteurs partout en France, plutôt que de se préoccuper enfin du problème, ne cesse d’en nier les preuves, au besoin en faisant pression sur les médias ou sur ceux qui pourraient contribuer à l’établissement de la vérité.
Cette fois-ci, il y a deux morts.


MOBILISATIONS - LUTTES
Retour sur les jours de protestations contre le 49.3 à Saint-Étienne 

C’était prévu et annoncé par l’intersyndicale depuis quelques jours en cas d’adoption de la réforme des retraites par le 49-3 : rassemblements de partout de suite après l’annonce ! Retour sur deux jours de protestation contre le 49.3 à Saint-Étienne les 2 et 3 mars derniers par les camarades du Gueuloir.


REPRESSION - PRISON
Étranglement d’un manifestant à Saint-Étienne : appel à témoignage 

La photo de l’étranglement d’un manifestant lors de l’acte 68 à Saint-Étienne est devenue virale sur les réseaux sociaux. Même le journal « 20 minutes » y a consacré un article. N’hésitez pas à contacter le Cassis (Collectif d’Autodéfense et de Solidarité en Soutien aux Inculpé.e.s Stéphanois.e.s) si vous avez quelqu’un qui possède un quelconque témoignage ou informations à ce sujet.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Appel à une « université morte » pour que l’université vive 

En réaction à la situation de l’université déjà touchée par la précarité et menacée tout autant par la réforme des retraites que par la nouvelle loi de réorganisation de la recherche, la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR), le monde universitaire a décidé de faire du 5 mars le début d’un mouvement nommé « L’université et la recherche s’arrêtent ». Pour cause de congés, l’université de Saint-Étienne emboîtera le pas le mardi 10 mars. Rapide décryptage et point sur les mobilisations en cours à Saint-Étienne.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Annulé : Marche contre le racisme et l’islamophobie 

Pour la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité organise une marche contre le racisme et l’islamophobie, samedi 21 mars à 14h30 Place du Peuple Saint-Étienne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
24 H pour fêter les 1(2)0 ans des ardufs 

Pour fêter les 1(2)0 ans de la Société des Arts du Forez, nous vous invitons à l’Amicale laïque de Tardy les 20-21 mars pour :
... créer une gigantesque bd collective
... participer et écouter une radio en direct live et des concerts au casque
... boire et manger sur place


ANTIFASCISME
Sophie Robert à la cour des royalistes ? 

Comme l’ont révélé il y a quelque temps les camarades du Gueuloir, la candidate RN à la mairie de Saint-Étienne, Sophie Robert, joue un jeu plutôt trouble avec les royalisto-fascistes de l’Action Française. Voici un petit complément d’information salutaire en cette période pré-électorale.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Gare au retour de Serenicity 

Les espoirs que la Commission européenne mettraient le holà aux expérimentations de reconnaissance faciale et autres ont été douchés la semaine dernière. Il est donc plus qu’important de rester vigilant.e.s sur les projets de reconnaissance faciale et autres dispositifs de surveillance dans l’espace public. Le projet Serenicity que détaillait Couac à l’automne 2019 en fait partie.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
24 heures à l’ombre de la centrale – 1er épisode 

Le 11 novembre 2019, un tremblement de terre forçait EDF à [mettre à l’arrêt la centrale de Cruas (Ardèche) pour vérifications. Plus près de nous, juste de l’autre côté du Pilat, se cache une autre centrale nucléaire. Tout le monde s’en fout. Le Couac non. Reportage à thème.