Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à une « université morte » pour que l’université vive


|

En réaction à la situation de l’université déjà touchée par la précarité et menacée tout autant par la réforme des retraites que par la nouvelle loi de réorganisation de la recherche, la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR), le monde universitaire a décidé de faire du 5 mars le début d’un mouvement nommé « L’université et la recherche s’arrêtent » [1]. Pour cause de congés, l’université de Saint-Étienne emboîtera le pas le mardi 10 mars. Rapide décryptage et point sur les mobilisations en cours à Saint-Étienne.


Contre la LPPR et le projet sur les retraites, un même combat

Que le projet de Loi pour une programmation pluriannuelle de la recherche arrive dans la foulée du projet de loi sur les retraites n’est pas un hasard. Les deux relèvent à l’évidence d’un même élan néolibéral de transformation de l’État et de la société, mais il y a plus que cela. Le projet sur les retraites prévoit une diminution drastique des cotisations de l’État, créant par ailleurs un déficit du système des retraites qui n’existe pas à l’état actuel. Un volet des « économies » ainsi réalisées serait redirigé vers le financement des universités afin d’augmenter le niveau de rémunération des enseignant.e.s-chercheur.e.s (mais de façon inégalitaire, on y revient ensuite) et de compenser pour partie la baisse de leurs pensions (selon les estimations, la perte serait de près de 400 euros mensuels avec le nouveau système) [2]. Le gouvernement espère ainsi faire passer la réforme des retraites auprès des universitaires… tout en restructurant profondément le fonctionnement de l’université.

Vers une précarisation accrue à l’université

« Il faut une loi ambitieuse, inégalitaire – oui, inégalitaire, une loi vertueuse et darwinienne, qui encourage les scientifiques, équipes, laboratoires, établissements les plus performants à l’échelle internationale. »

C’est ainsi que le PDG du CNRS, Antoine Petit, s’exprimait dans le journal Les Échos en date du 26 novembre 2019. Il annonçait clairement le principe qui guide le projet de loi que le gouvernement prépare [3]. L’une des mesures consisterait à supprimer le plafond actuel du nombre d’heures d’enseignement annuel (192 heures) dans le but de moduler les services selon le profil de l’enseignant.e chercheur.e. Il s’agirait ainsi de réduire le volume d’enseignement pour les « excellent.e.s », tandis que les « médiocres » se verraient imposer autant d’heures que nécessaire, sans qu’elles ne soient payées ou considérées comme des heures supplémentaires. Hormis la mise en concurrence des personnels que la loi entend ainsi favoriser, l’objectif est aussi de réduire le recours aux « vacataires » (les personnes ayant des contrats précaires, rémunérées à l’heure de cours enseignée), et donc de faire des économies.

Le projet prévoit également de créer des « CDI-chantier » ; ces contrats soi-disant à « durée indéterminée » prendraient fin. Il s’agit de généraliser le recrutement sur contrat afin de réduire autant que possible la création de postes de fonctionnaires. Cela aurait pour conséquence une titularisation encore plus rare et tardive, et donc, une précarisation accrue au sein de l’université. Notons qu’à l’Université Jean Monnet, la proportion des enseignant.e.s contractuel.le.s (c’est-à-dire non fonctionnaires) s’élève déjà à près de 30 % (parmi le personnel administratif, cette part est de 23 %).

Le gouvernement fait alors le choix de renforcer le financement par projets et contrats plutôt que par l’allocation pérenne de moyens. La compétition entre les équipes de recherche que ces mesures favorisent ont des effets contre-productifs – les enseignant.e.s-chercheur.e.s consacrent leur temps à déposer des projets, à évaluer leur propre production et celle des autres plutôt qu’à faire leur métier – et crée une recherche « aux ordres » : la recherche se doit alors de répondre à une « commande » (que celle-ci émane de l’État, d’une collectivité publique ou d’une entreprise), au détriment de son autonomie.

On estime aujourd’hui que les vacataires assurent l’équivalent du volume d’enseignement de 13 000 postes de MCF et représentent en moyenne plus du quart des personnels enseignants.

Il faut enfin rappeler que cette loi poursuit un mouvement déjà amorcé de précarisation des emplois dans les universités dont les jeunes chercheur.e.s sont les premières victimes. Depuis les années 1990, le nombre de postes de maître.sses de conférence (MCF) ouverts au concours a diminué de 65 %. On estime aujourd’hui que les vacataires assurent l’équivalent du volume d’enseignement de 13 000 postes de MCF et représentent en moyenne plus du quart des personnels enseignants [4].

La mobilisation à l’Université Jean Monnet

L’université (étudiant.e.s, personnels administratifs, enseignant.e.s-chercheur.e.s) a rejoint les protestations contre la réforme des retraites dès le 5 décembre. Des personnels ont été en grève de façon plus ou moins durable, ce qui a conduit à l’annulation de certains examens. Des assemblées générales régulières ont aussi eu lieu, notamment inter-degrés, concourant à la création d’une caisse de grève commune aux différents degrés de l’éducation [5]. Des opérations de tractage ont enfin été menées sur les différents sites universitaires de St-Étienne. Depuis janvier, pour dénoncer plus spécifiquement les conséquences de la LPPR sur la recherche, plusieurs motions ont été adoptées par des laboratoires de recherche (Centre CIEREC-CELEC, Centre Max Weber, Coactis, les doctorant.e.s lettres et arts, Triangle, unité de recherche Éducation, cultures, politiques) ainsi que par différents départements (arts plastiques, études anglophones, études politiques et territoriales, sociologie, histoire, lettres).

Si la mobilisation est longtemps restée en-deçà de ce que l’on pouvait attendre, elle s’est renforcée au fil du temps. Depuis février, la mobilisation marquée jusque-là surtout par l’engagement les personnels a été rejointe plus massivement par les étudiant.e.s. L’UJM rejoindra la mobilisation nationale à partir du 10 mars avec tractage, programme alternatif de discussions, AG (centrale et spécifique à la question de la précarité) et projections.

[1Le site de l’université ouverte, https://universiteouverte.org/, regroupe les différentes informations sur la mobilisation nationale lancée à l’appel de la coordination nationale des facs et des labos en lutte.

[2Lire l’analyse présentée dans http://www.groupejeanpierrevernant.info/#Desenfumage.

[3Pour une présentation synthétique de la LPPR, lire également http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article8613. Sur les personnes à l’initiative de ce projet, lire http://www.groupejeanpierrevernant.info/#FAQLPPR.

[5Pour soutenir la Caisse des grévistes de l’éducation, vous pouvez adresser vos dons par chèque envoyé « Solidarité Éduc’ 42, 4 place Jean Jaurès 42000 Saint-Étienne » ou en espèces directement dans la caisse qui circule dans les manifestations. Pour en bénéficier, vous pouvez contacter l’association en écrivant à l’adresse solideduc42 chez gmail.com.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • Journée marquée le matin par une AG précarité réunissant entre quarante et cinquante personnes. Des doctorant.es, des vacataires, des enseignant.es contractuel.les et des étudiant.es qui constituaient une majorité de l’AG ont pu témoigner de leur précarité partagée et soumettre diverses revendications propres à l’échelle locale comme nationale.

    La participation aux différents ateliers n’a pas été homogène mais elle a pu concerner et alerter différent.es membres de l’UJM.

    L’AG de 17h a prévu la création d’un comité de mobilisation et a décidé plusieurs événements pour le 12 mars, journée nationale contre la précarité à l’université, dont le programme sera bientôt publié !


Dans la thématique "EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS"

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Facs et labos en lutte : programme à l’UJM

Dans le cadre de la mobilisation des facs et labos en lutte, un ensemble d’activités de sensibilisation et d’informations est proposé à l’Université Jean Monnet pour le mardi 10 mars.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Conférence « Histoire / Utopie - Constructions de la modernité »

Conférence « Histoire / Utopie - Constructions de la modernité » par Panayotis Tournikiotis. Mardi 3 mars, à 18h30, dans l’amphithéâtre de l’ENSASE (1 rue Buisson, St- Étienne).


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[St-Julien] Soirée de soutien aux Saisons Anticoloniales et Antiracistes

Samedi 22 février, soirée bouffe-bar-concert-djee au Rez-de-chaussée St Julien Molin-Molette, en soutien aux Saisons Anticoloniales et Antiracistes.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Journée des Enfants

Une journée à destination des enfants accompagné.e.s d’adultes accompagnant.e.s : jeux, lectures, cuisine et activités en tout genre. Le mercredi 26 février, de 10h à 17h à la Gueule Noire. Organisé par le groupe CNT - Femmes libres.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Les professeur.e.s emmurent l’Inspection académique avec des livres

Depuis la nomination de Blanquer au ministère, la colère des professeur.e.s se fait sentir. Elle ne cesse de monter ces dernières semaines avec des actions symboliques comme des jets de livres devant les inspections académiques ou encore le refus de certain.e.s profs de faire passer les nouvelles épreuves du Bac. À Saint-Étienne, vendredi, les professeur.e.s ont emmuré l’Inspection académique.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Épreuves de contrôle continu : ça bouge au lycée Honoré d’Urfé

Lundi matin les premières épreuves de contrôle continu (E3C) devaient avoir lieu pour les lycéen.ne.s en classe de première. Les professeur.e.s ont décidé de les boycotter comme à Honoré d’Urfé. Entretien avec Estelle Tomasini du syndicat majoritaire SNES FSU.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Réunion publique d’accès au droit en cas d’interpellation et de poursuite judiciaire

Dans la continuité du mouvement de lutte contre la réforme des retraites, les organisations syndicales de salarié.e.s en lien avec le Syndicat des Avocats de France vous invitent le mercredi 15 janvier (16h30) à une réunion publique d’accès au droit pénal à la Bourse du Travail.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Ateliéphémère

Cet atelier vient en réponse à la baisse constante de notre autonomie face aux problèmes rencontrés avec les objets qui nous entourent et que nous utilisons quotidiennement. Lors de ces ateliers, il n’y aura sans doute pas 100% de dépannage réussi, mais le fonctionnement de votre matériel vous paraîtra un peu moins obscur, c’est déjà ça...


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Ptit resto des enfants

Ce mois ci au petit resto vegan, ce sont les enfants qui cuisinent.
RDV samedi 21 décembre 2019 à partir de 9h à la Gueule Noire.
Un espace jeux et un espace sieste sont prévus. Zone de gratuité jouets proposée par le Chantiez.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Zone de gratuité de noël pour les enfants

Pour que les parents qui galèrent puissent aussi offrir des cadeaux à leurs enfants dans cette période de consommation à l’extrême, une zone de gratuité de noël aura lieu samedi 21 décembre à partir de 15h à l’amicale Tardy.


Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES"

Saint-Étienne et alentours Numero Zero   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

« Ça bouge à l’hôpital ! » Sons d’archives contre les réformes de l’hôpital public

Pour mémoire, un reportage diffusé en 2009 dans l’émission radio du Numéro Zéro, sur les réformes successives des hôpitaux publics et les mobilisations de personnels soignants.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

[Lyon] Projections du film « À nos corps défendants » en soutien au Collectif Justice et vérité pour Wissam

En soutien au « Collectif Justice et vérité pour Wissam » , le « Comité Justice et Vérité pour Mehdi » vous invite, le 21 Mars, à 17 h, à la projection du film « À nos corps défendants », de IanB du collectif Désarmons-les ainsi qu’à un repas à prix libre.

L’Entrée est à prix conseillé de 3€ (soutiens comme tu peux !) et la recette sera reversée en soutien au « Collectif Justice et vérité pour Wissam El Yamni ».


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la manifestation antifasciste du samedi 7 mars

Samedi 7 mars a eu lieu une manifestation antifasciste à Saint-Étienne. À l’approche des municipales, il semblait bon de dénoncer le fascisme ambiant, qu’il soit frontal ou diffus, qu’il vienne de l’ex-FN ou de LAREM... Plus de 200 personnes se sont réunies en un beau cortège déterminé à partir de 14h sur la Place du Peuple. Retour en images sur la manifestation.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Journée Internationale de Lutte pour Les Droits des Femmes à Saint-Étienne : retour en images

À Saint-Étienne plus de 200 personnes se sont réunis pour cette traditionnelle journée de lutte féministe le 8 mars 2020. Retour en images sur cette journée de mobilisation.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Réunion publique - Carnaval de l’Inutile

Le 3e Carnaval de l’Inutile aura lieu le week-end du 4 et 5 avril prochain.
Le défilé sera composé de chars, de groupes déguisés, de groupes musicaux avec les collectifs qui voudront bien venir partager, crier ce pourquoi ilelles luttent. Rendez-vous mercredi 11 mars à 18h30 à l’Amicale laïque du Crêt de Roch pour en savoir plus sur l’organisation.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur les jours de protestations contre le 49.3 à Saint-Étienne

C’était prévu et annoncé par l’intersyndicale depuis quelques jours en cas d’adoption de la réforme des retraites par le 49-3 : rassemblements de partout de suite après l’annonce ! Retour sur deux jours de protestation contre le 49.3 à Saint-Étienne les 2 et 3 mars derniers par les camarades du Gueuloir.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Annulé : Marche contre le racisme et l’islamophobie

Pour la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité organise une marche contre le racisme et l’islamophobie, samedi 21 mars à 14h30 Place du Peuple Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la réforme des retraites et tout le reste : manifestation aux flambeaux le jeudi 5 mars

Alors que le gouvernement annonce clairement qu’il aura recours au 49-3, il est plus que jamais nécessaire de montrer une énième fois notre opposition à ce projet de loi. Tous et toutes dans la rue jeudi 5 mars pour une marche aux flambeaux qui se doit d’être explosive ! Contre la réforme, contre la Macronie et son monde ! Départ à 18h du Puits Couriot. Appel également à un cortège de tête féministe.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : agenda et suivi de la semaine du 17 au 23 février

Encore une semaine de mobilisation contre la réforme et son monde dont une grande manifestation jeudi à Saint-Étienne. Agenda et suivi de la semaine.
« Depuis le 5 décembre, un grand combat est engagé : le monde du travail contre Macron et son gouvernement. Au service du grand patronat, des actionnaires, des plus riches, ils œuvrent à augmenter la précarité, réprimer les luttes, nous isoler et transformer tous les aspects de nos vies en marchandises. »


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Les défilés font leurs spectacles publicitaires

« C’est à celui qui aura la plus grosse... sono, et se fera le plus remarquer. » nous dit ce « dérangé de Sainté » dans un bref article coup de gueule qui appelle à sortir du rang...


Dans la thématique "ANALYSE"

Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

Virus Corporation - Chapitre 1

En exclusivité, une déclaration exclusive du Covid 19, entre macro-biologie et micro-économie...
"Me voici.
Vous ne m’attendiez pas, pourtant mon existence était inévitable.
Vous m’avez créé ; en rasant défrichant exterminant les espaces non-soumis à votre expansion. Vous avez fait cohabiter mes hôtes des bois avec votre nourriture, votre cheptel démesuré."


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION

Contagion sociale : Guerre de classe microbiologique en Chine

Traduction du texte de la revue Chuang par le blog Des nouvelles du front, qui présente un article aussi long qu’intéressant sur l’histoire des liens entre épidémies et production, sur la réponse actuelle de l’État chinois et sur le coronavirus comme symptôme des logiques contemporaines d’accumulation du capital. Faut s’accrocher, ça se lit en plusieurs fois mais ça vaut vraiment le coup.


Saint-Étienne et alentours   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

5G : film et débat à l’amicale de Beaubrun

Le déploiement de la 5G est pour bientôt : l’examen des attributions d’ondes se fait actuellement, le lancement commercial interviendra dès juillet 2020. Venez vous informer et en discuter le jeudi 12 mars à l’amicale de Beaubrun à partir de 19h.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ANTIFASCISME

Sophie Robert à la cour des royalistes ?

Comme l’ont révélé il y a quelque temps les camarades du Gueuloir, la candidate RN à la mairie de Saint-Étienne, Sophie Robert, joue un jeu plutôt trouble avec les royalisto-fascistes de l’Action Française. Voici un petit complément d’information salutaire en cette période pré-électorale.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Gare au retour de Serenicity

Les espoirs que la Commission européenne mettraient le holà aux expérimentations de reconnaissance faciale et autres ont été douchés la semaine dernière. Il est donc plus qu’important de rester vigilant.e.s sur les projets de reconnaissance faciale et autres dispositifs de surveillance dans l’espace public. Le projet Serenicity que détaillait Couac à l’automne 2019 en fait partie.


Saint-Étienne et alentours Couac   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

24 heures à l’ombre de la centrale – 1er épisode

Le 11 novembre 2019, un tremblement de terre forçait EDF à [mettre à l’arrêt la centrale de Cruas (Ardèche) pour vérifications. Plus près de nous, juste de l’autre côté du Pilat, se cache une autre centrale nucléaire. Tout le monde s’en fout. Le Couac non. Reportage à thème.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du goudron pour qui ?

Alors que les réunions pré-électorales se multiplient, on est pris par l’envie d’y aller avec du goudron et des plumes. Du goudron, tiens, c’est aussi avec cela que l’équipe municipale mène campagne. Un article de Couac paru à l’automne dernier sur cet enrobé et sur d’autres revêtements à l’odeur d’élections...


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE

Urgences

Mardi 14 janvier, près de la moitié des chefs de service du CHU de Saint-Étienne ont présenté une lettre de démission collective de leurs fonctions administratives, réclamant du ministère de la Santé une vraie négociation sur la situation de l’hôpital. Cette prise de position intervient alors que les salarié.e.s sont mobilisé.e.s depuis des mois. À l’Hôpital Nord, le service des urgences a démarré la grève début juin 2019. Retour sur la situation dans ce service avec un article du Couac paru à l’automne dernier.


Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON

Les stades de foot, laboratoire où s’expérimentent les techniques de répression

Il y a quelques jours, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict : deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) pour les quelques centaines de fumis et le feu d’artifice en tribune lors du match contre le PSG. Pour lutter contre les « Ultras », l’État s’est doté depuis plusieurs années d’outils de répression fort sophistiqués. À Saint-Étienne, quelques irréductibles résistent encore et toujours au progrès et à la modernité, au nom de concepts éculés comme la liberté et les valeurs populaires du football. Discussion avec l’un des membres des Green Angels, un des principaux groupes de supporters stéphanois.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

Google et Sainté City

Il y a tout juste six mois, Google inaugurait son atelier numérique à Saint-Étienne. Google a déjà les moyens d’en connaître beaucoup sur nous. Alors, pourquoi ce moloch veut-il s’implanter physiquement dans nos villes, particulièrement à Saint-Étienne ? Une enquête de Couac initialement parue au printemps 2019.


A la une...

MEDIAS
Bienvenue au Numéro Zéro nouveau ! 

Le Numéro Zéro déménage !
Attendue depuis longtemps, reportée pour cause de confinement, une nouvelle version de votre site d’informations locales préféré sera mise en ligne très prochainement.
C’est maintenant ici que ça se passe : https://lenumerozero.info !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Vivre à Sainté (et alentours) en temps de Corona virus 

Contrairement à ce qu’affirme M. Le Président : non, nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes juste confronté.es à une situation exceptionnelle, face à un État qui lui, nous fait la guerre : réduction drastique des moyens pour la santé, l’éducation, la culture, violences policières systémiques, etc. En attendant de pouvoir toutes et tous se retrouver dans la rue, cet article tente de suivre l’actualité locale en temps de Covid-19.
Contactez-nous à l’adresse suivante : lenumerozero chez riseup.net


DROITS SOCIAUX - SANTE
« On ne peut pas nous rire au nez impunément » 

C’est avec ces mots que Georges Ziegler, président du Département de la Loire, dénonçait en février la « fraude aux prestations sociales » à l’occasion de la présentation en grande pompe d’un accord entre le Département, les parquets de Saint-Étienne et de Roanne, la CAF, la Direction départementale de la sécurité publique et le groupement de Gendarmerie de la Loire pour renforcer la lutte contre cette fraude. Mais à quoi correspond cette fraude à laquelle est consacrée une telle débauche de moyens et de communication ? Décryptage dans le Couac n°9.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°3 : Askip c’est la faute à pangolin 

Épisode 3 du podcast de l’équipe de Radio Tilleuls envoyé à Couac. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa troisième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


MEDIAS
24 heures sur TL7 

Confinement rime, parfois ou souvent, avec désœuvrement. Auquel on essaie d’échapper comme on peut. La télé est l’un de ces moyens. Couac avait expérimenté avant l’heure ce que donne une journée passée face au bocal. En local, devant TL7.


CAPITALISME - GLOBALISATION
CoronaVirtuel 

Jamais la matraque policière ne se croit si géniale qu’en présence d’un désastre ; ce début de vingt-et-unième siècle est son royaume des cieux.
Le désastre est là, qui n’est pas le résultat d’un virus, fût-il un covid-19, mais d’un monde : l’économie impérialo-marchande, et l’étouffant décor qu’elle impose.


FLICAGE - SURVEILLANCE
L’urgence c’est la santé, la solidarité, pas la 5G, ni de nous pister 

Dans le cadre de l’état d’urgence « sanitaire », le gouvernement a établi une ordonnance qui permet, pendant toute sa durée, l’installation d’antennes 5G sans aucune autorisation (de l’ANFR, des mairies, des régies ou syndic d’immeubles !). Il veut aussi promouvoir des dispositifs de traçage numérique qui pourraient survivre à l’urgence...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Appel aux dons de Cabiria 

Cabiria a repris ses tournées dans la région lyonnaise. La situation des TdS (Travailleureuses du Sexe) est catastrophique. Vous trouverez dans cet article l’appel aux dons de l’association Cabiria. L’argent récolté sera distribué aux personnes qui n’ont accès à aucune aide sociale, en raison de leur situation administrative ou des mesures de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Le confinement, la « guerre » et nos vies 

Un nouveau texte dans la boîte aux lettres de Couac. En forme de coup de gueule et d’interrogation sur nos vies parfois étriquées en période de confinement... voire en temps normal.

« Lundi 16 mars 2020, monsieur Macron, président de la République, a annoncé que nous sommes en guerre. Six fois. On a bien compris. Et maintenant, on fait quoi ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
L’Eldorado de la méduse 

Que penser de ceci ?
Ces derniers jours, nous apprenons via l’ORTF de la bouche du préfet de Seine et Marne que celui-ci débauchera très prochainement les « réfugiés » de sa région pour les envoyer travailler auprès des maraîchers de cette même région, le tout encadré par des contrats « en bonne et due forme » c’est-à-dire au smic. Là commence l’écœurement.


MEDIAS
« On est en galère ici » - Témoignages des détenus du CRA de Vincennes 

La situation dans les Centres de Rétention Administratice (CRA) est critique : grèves de la faim, mutineries.
Les détenus réclament la libération de tous et toutes les détenu.es.
On squatte les ondes de « Radio d’ici » et de son émission « Place Publique ». Dans cette émission, les détenus du CRA de Vincennes témoignent de leur situation en début de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°2 : Askip on est ensemble 

Nouvel épisode du podcast envoyé à Couac par l’équipe de Radio Tilleuls. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa deuxième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Confinement : comment contester une amende ? Quels sont nos droits en cas de fouille ? 

Alors que les contrôles de police, les amendes, voire les condamnations pénales commencent à pleuvoir en ces temps d’état d’urgence sanitaro-sécuritaire, il n’est pas inintéressant de savoir comment y faire face (sur le plan juridique, a minima). Nous relayons un document qui permet de contester une amende forfaitaire infligée pour non-respect des mesures de confinement ainsi qu’un rappel juridique sur les conditions de fouille de vos sacs par la Police.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Virus corporation - Chapitre 2 

Chapitre 2 : « je n’avais jamais senti ce soleil... » - Un corps combat le virus et découvre autour de lui un monde nouveau...

« Sur une échelle de 1 à 10, où situeriez-vous votre douleur ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Coronavirus and Cops 

Deux brèves de l’actualité internationale qui nous rappellent que les flics, bras armé des politiques d’état, sont en roue libre en cette période de confinement.


MOBILISATIONS - LUTTES
Appel international à la grève des loyers ! 

ANNULATION DES HYPOTHÈQUES, ANNULATION DES LOYERS
Le constat est clair : le 1er avril, nous serons nombreux·ses à ne pas pouvoir payer nos loyers.
Affichez un drap blanc devant votre logement pour signaler aux autres votre solidarité !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques 

Si la semaine antinucléaire prévue en avril à Bure, dans la Meuse, est reportée à fin juin, en février avait eu lieu une autre semaine, féministe et antinucléaire. À l’endroit même où l’ANDRA est en train d’avancer ses pions pour la création d’un projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Retour sur cette semaine à travers un communiqué carnavalesque.


LOGEMENT - SQUAT
Les municipales reportées, les partis rejoignent la grève des loyers ! 

Il y a deux semaines, le dimanche 15 mars, le confinement venait d’être annoncé, mais the show démocratique must go on et le premier tour des élections municipales était maintenu. Seulement le second tour a depuis été reporté sine die et les partis se retrouvent avec leurs locaux de campagne sur les bras. Selon les informations recueillies par Couac, ils auraient donc décidé de ne pas payer leurs loyers !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Lettre ouverte au Directeur Régional d’Elior Services Propreté et Santé  

« Les salariés vont au travail la peur au ventre, c’est inadmissible ! »
Communiqué de presse de l’intersyndicale CGT - FO - CNT Solidarité Ouvrière des travailleur.se.s d’Elior Service Propreté et Santé sur leurs conditions de travail et leurs revendications en temps de Corona virus.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Sur un rebord de fenêtre en période de confinement... 

Couac a reçu un nouveau texte en lien avec cette période de confinement. N’hésitez pas à coucher sur une feuille vos colères, vos résistances ou autres et à nous les envoyer ! Et peut-être qu’un jour, on en fera un recueil, un herbier...


CAPITALISME - GLOBALISATION
Vive Macron ! 

A propos du désastre en cours et de Macron.
« On l’aura toutefois compris, nous sommes du côté de celles et ceux qui s’y opposent, mais que Macron soit bel et bien une ordure nocive ne doit pas nous faire perdre de vue qu’il n’est qu’un symptôme parmi d’autres, non le capitalisme lui-même. »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Épidémie de corona virus : contacts et infos utiles pour les personnes en situation de précarité 

Un récapitulatif de ressources utiles pour les personnes en situation de précarité : l’attestation de déplacement en français facile et expliquée en différentes langues, les adresses des structures assurant une aide alimentaire à St-Étienne, des conseils et infos pour l’accès aux droits (Français et étrangers).


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°1 : askip c’est la guerre 

Le Couac a reçu de l’équipe de Radio Tilleuls un podcast racontant sa première semaine de confinement à St-Étienne. Entre récits du quotidien et réflexions sur ce que cette situation fait à chacun-e et dit de notre monde.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Au vert à Saint-Victor ? 

En ces temps de confinement, on rêve un peu de faire un tour au vert, par exemple dans les Gorges de la Loire, à Saint-Victor. Pour y faire trempette ? Pas forcément. Et peut-être pas davantage, voire moins, en été car alors prolifèrent les algues vertes – ou bleues. Reportage sur ces cyanobactéries dont le développement a beaucoup à voir avec la pollution de l’eau par les activités de la ville de Saint-Étienne (paru dans le Couac, n°8).


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes 

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Une petite musique s’était doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.


REPRESSION - PRISON
Face au corona virus, une ouverture en trompe-l’œil des prisons 

En trois jours, le nombre de détenus positifs au covid-19 a été multiplié par trois et celui des détenus placés en confinement a augmenté de 50%. Face à cela, l’annonce par le gouvernement de la libération de 5000 détenu.e.s est largement un trompe-l’œil.