Saint-Étienne et alentours Couac   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Au vert à Saint-Victor ?




Personne ne veut trop en parler mais la prolifération d’algues vertes fait des morts en Bretagne [1]. Dans le même temps, plusieurs chiens périssent en buvant l’eau de la Loire en région centre. Cette fois, en eau douce, les algues responsables ne sont pas vertes mais bleues. Ce sont elles aussi qui donnent la couleur azur de la côte de Saint-Victor chaque été et qui obligent la fermeture de la base nautique [2]. Si la ville s’inquiète chaque année des conséquences touristiques et économiques, elle ne semble pas trop préoccupée par les causes. Pourtant, le traitement de l’eau à Sainté nous en dit plus sur les rapports qu’entretiennent capitalisme et nature.


Du Furan à St-Vic

L’été à Sainté, une partie des piscines ferme et les gosses la cherchent, l’eau. Le semblant de rivière qui coule à Courriot est un peu juste pour satisfaire les envies de baignade et de plongeon. Pourtant, il était une époque où on pouvait patauger en pleine ville. Le problème avec le Furan, c’était qu’il avait gardé sa nature et qu’il inondait les maisons basses. C’était aussi et surtout que les industries de la ville l’utilisaient largement. Odeurs nauséabondes et épidémies ont fait oublier les avantages qu’apportait la rivière. Au milieu du XIXe, on interdit la baignade et on commence à recouvrir la rivière stéphanoise. Elle réapparaîtra de temps en temps en fonction de crues qui restent encore probables.

L’eau disparaît du centre-ville, on va alors la chercher ailleurs. Saint-Victor-sur-Loire est rattachée à Saint-Étienne à un moment où la ville absorbe également d’autres communes (Terrenoire et Rochetaillée). Au début des années 1970, la ville commence à s’inquiéter de rester au-dessus des 200 000 habitants et cherche à changer d’image. Saint-Victor, bien qu’éloigné des limites de Sainté et ne comptant que 600 habitants, permet un accès à la Loire et à des espaces non urbanisés. On aura même une brève tentative de renommer la ville « Saint-Étienne-sur-loire ». D’autant plus pratique que le barrage qui vient d’être installé par EDF crée une retenue. On pourrait dire un lac. À cette époque c’est François Dubanchet qui est maire de la petite commune et encourage la fusion. Une vision d’avenir qui lui permettra de devenir maire… de Saint-Étienne. Il y deviendra célèbre pour avoir rendu l’eau potable de la ville la plus chère de France et tenté la privatisation de la Stéphanoise des Eaux. Il laissera sa place à Michel Thiollière après ce scandale.

Menace sur la plage des Stéphanois

Pendant ce temps, St-Vic est promue « plage des Stéphanois » avec la campagne de communication qui va avec. On le voit avec un affichage municipal toujours plus original d’année en année. Sauf que, récemment, des algues viennent perturber ce plan touristique. Pour les contrer, Perdriau a eu une super idée cette année : produire des ultra-sons dont les fréquences tuent ces cyanobactéries et éviter ainsi la fermeture du site. Un dispositif à 80 000 euros qui ne pose pas la question de l’origine de la prolifération de ces algues… et dont on ne connaît pas vraiment les effets secondaires. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’environnement) préconise de ne pas utiliser les dispositifs à ultrasons [3].

Lorsqu’on demande à une commerçante située en face du plan d’eau si elle connaît la raison des récentes interdictions de baignade, elle nous explique que « les normes ont changé. C’est à cause de l’Europe. » Il est vrai que la réglementation – française et européenne – et les contrôles sont relativement récents. Des études montrent, depuis le début des années 2000, que les cyanobactéries ont des conséquences sur l’environnement et sur la santé humaine. Le sujet semble toutefois encore largement inexploré et les effets d’une exposition longue à faible dose encore non étudiés.

En fait, les cyanobactéries – qu’on appelle aussi algues bleues – ne sont pas des algues mais des bactéries présentes partout et depuis 3 milliards d’années. Ce sont même elles qui ont permis l’apparition de plusieurs formes de vie sur terre, dont l’espèce humaine. Le problème c’est leur croissance et la toxicité de certaines d’entre elles. On parle de « blooms » pour des explosions brutales de cyanobactéries qui peuvent causer des problèmes digestifs, neurologiques et dermatologiques [4].

La prolifération des cyanobactéries – qu’on appelle aussi algues bleues – n’est pas en elle-même une forme de pollution mais une conséquence – et donc un signe – de celle-ci.

Leur prolifération s’explique notamment par l’eutrophisation (accumulation de nutriments dans un habitat) et une forte présence de nitrates et/ou phosphates. En clair : des températures plus élevées liées au réchauffement climatique, la stagnation et l’accumulation de boues produit par le barrage, les pollutions liées aux rejets industriels et à l’agriculture intensive. L’efflorescence cyanobactérienne n’est pas en elle-même une forme de pollution mais une conséquence – et donc un signe – de celle-ci. Saint-Victor, si proche de la Haute-Loire souvent citée comme l’un des départements les plus propres de France en ce qui concerne ses sols, son air et ses rivières, n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Le chef des algues se veut rassurant

Mais le contexte local peut nous donner quelques explications. L’association « Loire Amont Vivante » milite pour une vidange du barrage. On parlait d’une vidange tous les 10 ans lorsqu’il a été construit mais celle de 1967 a créé des dégâts sur l’aval du fleuve et l’expérience ne fut pas retentée.

En attendant, les recherches sur les cyanobactéries et leurs conséquences tendent à durcir les normes et laissent présager une fermeture totale du site à moyen terme. Sauf à continuer de présenter Saint-Victor comme la Côte d’Azur et ne pas vraiment assumer ces normes. « Il y a deux ans le site était fermé presque tout l’été. Il faisait beau mais il n’y avait personne. […] maintenant, quand les analyses ne sont pas bonnes, il est interdit de se baigner mais les lignes d’eau sont retirées [et pas placées en bord d’eau] donc les gens font comme ils veulent » nous explique la commerçante.

Peu importe. Nous avons passé « un bel été à Saint-Étienne ». C’est en tous cas ce que nous annonce Perdriau, chef des algues. Il fanfaronne que grâce « au dispositif mis en place […] la qualité de l’eau s’est améliorée de jour en jour ». La communication municipale nous expliquait, chiffres à l’appui, que le nombre de jours d’ouverture a augmenté en 2019 [5]. Tant qu’on peut se baigner, tout va bien.

[1On peut écouter à ce sujet le reportage « Algues vertes » d’Inès Léraud sur France Culture (épisodes 1 et 2).

[2Lors d’un conseil municipal en 2018, Perdriau comparait Saint-Victor-sur-Loire à la Côte d’Azur pour expliquer les difficultés de stationnements sur le site.

[5Communication sur le site et la page facebook de la ville, 31 août 2019.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

Virus Corporation - Chapitre 1

En exclusivité, une déclaration exclusive du Covid 19, entre macro-biologie et micro-économie...
"Me voici.
Vous ne m’attendiez pas, pourtant mon existence était inévitable.
Vous m’avez créé ; en rasant défrichant exterminant les espaces non-soumis à votre expansion. Vous avez fait cohabiter mes hôtes des bois avec votre nourriture, votre cheptel démesuré."


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION

Contagion sociale : Guerre de classe microbiologique en Chine

Traduction du texte de la revue Chuang par le blog Des nouvelles du front, qui présente un article aussi long qu’intéressant sur l’histoire des liens entre épidémies et production, sur la réponse actuelle de l’État chinois et sur le coronavirus comme symptôme des logiques contemporaines d’accumulation du capital. Faut s’accrocher, ça se lit en plusieurs fois mais ça vaut vraiment le coup.


Saint-Étienne et alentours   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

5G : film et débat à l’amicale de Beaubrun

Le déploiement de la 5G est pour bientôt : l’examen des attributions d’ondes se fait actuellement, le lancement commercial interviendra dès juillet 2020. Venez vous informer et en discuter le jeudi 12 mars à l’amicale de Beaubrun à partir de 19h.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à une « université morte » pour que l’université vive

En réaction à la situation de l’université déjà touchée par la précarité et menacée tout autant par la réforme des retraites que par la nouvelle loi de réorganisation de la recherche, la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR), le monde universitaire a décidé de faire du 5 mars le début d’un mouvement nommé « L’université et la recherche s’arrêtent ». Pour cause de congés, l’université de Saint-Étienne emboîtera le pas le mardi 10 mars. Rapide décryptage et point sur les mobilisations en cours à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ANTIFASCISME

Sophie Robert à la cour des royalistes ?

Comme l’ont révélé il y a quelque temps les camarades du Gueuloir, la candidate RN à la mairie de Saint-Étienne, Sophie Robert, joue un jeu plutôt trouble avec les royalisto-fascistes de l’Action Française. Voici un petit complément d’information salutaire en cette période pré-électorale.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Gare au retour de Serenicity

Les espoirs que la Commission européenne mettraient le holà aux expérimentations de reconnaissance faciale et autres ont été douchés la semaine dernière. Il est donc plus qu’important de rester vigilant.e.s sur les projets de reconnaissance faciale et autres dispositifs de surveillance dans l’espace public. Le projet Serenicity que détaillait Couac à l’automne 2019 en fait partie.


Saint-Étienne et alentours Couac   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

24 heures à l’ombre de la centrale – 1er épisode

Le 11 novembre 2019, un tremblement de terre forçait EDF à [mettre à l’arrêt la centrale de Cruas (Ardèche) pour vérifications. Plus près de nous, juste de l’autre côté du Pilat, se cache une autre centrale nucléaire. Tout le monde s’en fout. Le Couac non. Reportage à thème.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du goudron pour qui ?

Alors que les réunions pré-électorales se multiplient, on est pris par l’envie d’y aller avec du goudron et des plumes. Du goudron, tiens, c’est aussi avec cela que l’équipe municipale mène campagne. Un article de Couac paru à l’automne dernier sur cet enrobé et sur d’autres revêtements à l’odeur d’élections...


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE

Urgences

Mardi 14 janvier, près de la moitié des chefs de service du CHU de Saint-Étienne ont présenté une lettre de démission collective de leurs fonctions administratives, réclamant du ministère de la Santé une vraie négociation sur la situation de l’hôpital. Cette prise de position intervient alors que les salarié.e.s sont mobilisé.e.s depuis des mois. À l’Hôpital Nord, le service des urgences a démarré la grève début juin 2019. Retour sur la situation dans ce service avec un article du Couac paru à l’automne dernier.


Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON

Les stades de foot, laboratoire où s’expérimentent les techniques de répression

Il y a quelques jours, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict : deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) pour les quelques centaines de fumis et le feu d’artifice en tribune lors du match contre le PSG. Pour lutter contre les « Ultras », l’État s’est doté depuis plusieurs années d’outils de répression fort sophistiqués. À Saint-Étienne, quelques irréductibles résistent encore et toujours au progrès et à la modernité, au nom de concepts éculés comme la liberté et les valeurs populaires du football. Discussion avec l’un des membres des Green Angels, un des principaux groupes de supporters stéphanois.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Le groupe CNT jeunes s’engage pour la planète !

Dans un contexte climatique et sociale plus qu’alarmant, l’inactivité des pouvoirs publics et du gouvernement, à la solde des industries polluantes et capitalistes, est plus que jamais intolérable !


Informations globales   CAPITALISME - GLOBALISATION / ECOLOGIE - NUCLEAIRE

L’épidémie n’a pas de vertus

Si l’on en croit la multiplication des analyses médiatiques allant dans ce sens dernièrement, l’épidémie de COVID-19 serait bonne pour la planète. Mais il y a assurément une grande différence entre considérer que l’épidémie de coronavirus est en elle-même écologiquement positive et tirer (ou plutôt confirmer) des enseignements écologistes à partir des effets économiques de celle-ci.


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Semaine antinucléaire à Bure (20-26 avril) [Reportée au 29/06-05/07]

Du 20 au 26 avril se tiendra à la Maison de Résistance à Bure, une semaine sur l’histoire et les pratiques des luttes antinucléaires.
[Reportée du 29 juin au 05 juillet – pour plus d’explications, lire https://bureburebure.info/semaine-antinucleaire-levenement-est-reporte/]


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / FLICAGE - SURVEILLANCE

Protestation mondiale contre la 5G ce 25 janvier 2020 : on éteint nos portables ?

Ce samedi 25 janvier 2020 a lieu la 3e journée mondiale de protestation contre la 5G. La 5G, voulue par les industriels des télécommunications et du numérique et promue par nos gouvernements, est une menace injustifiable pour notre santé et celle de tous les êtres vivants.


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

[Dijon] « On la joue collectif ! » - Communiqué des Lentillères

Il y a quelques semaines le maire de Dijon annonçait l’abandon du projet d’« écoquartier » sur le territoire occupé par le Quartier Libre des Lentillères. Il annonçait la mise en place de registres pour les personnes souhaitant régulariser ou installer une activité - maraîchère uniquement - sur le quartier, et l’expulsion de toutes les autres. Les habitant·es des Lentillères lui répondent.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Soutien aux décrocheurs de portraits

Faisons le procès des responsables de l’écocide qui menace l’humanité, mardi 17 décembre à l’occasion du procès de Vincent BONY.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Marche pour le climat à Saint-Étienne

Samedi 30 novembre 2019 à 14h00 : marche de la bourse du Travail à la place Jean Jaurès puis mise en scène sur les marches du Crêt de Roch.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Block Friday : appel à la grève mondiale pour le climat

Youth for Climate Saint-Étienne appelle les lycéen.nes et étudiant.es à une journée de forte mobilisation pour la grève internationale pour le climat du 29 novembre 2019. Rendez-vous à 12h Place Chavanelle pour un départ en manifestation à 13h !


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ECOLOGIE - NUCLEAIRE

Détruire le capital : un combat vital

L’heure n’est pas à une écologie de comptoir où on culpabiliserait ceux qui ne font pas le tri, l’heure est à une écologie radicale. On ne peut pas continuer dans un monde capitaliste, il faut s’attaquer aux racines du problème et arrêter de se contenter des guirlandes aux arbres. Continuer avec la surproduction, l’exploitation animale, à vivre dans la société du pétrole, c’est ne pas s’attaquer à la base du problème.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Des centaines de jeunes dans la rue pour la grève pour le climat

Le rendez-vous avait lieu à 9h30 à la place du peuple. Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées, dont des collégien·ne·s et des étudiant·e·s, mais majoritairement des lycéen·nne·s venant principalement d’Honoré d’Urfé et de Fauriel.
Compte rendu en image de la mobilisation pour la journée de grève pour le climat.


Saint-Étienne et alentours Couac   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Sortie (ou presque) du Couac n°9 !

Mauvais timing et mauvais film d’anticipation pour le Couac : la fabrication du #9 a dû être interrompue en plein vol. En attendant la fin // du monde // du confinement, l’équipe vous propose de lire ici un article par jour. Voici l’édito... et une surprise en bas d’article.


Saint-Étienne et alentours Couac   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Réponses aux mots croisés du Couac n°8

Tout brille chez toi tellement tu ne sais plus comment t’occuper ? Tu n’en peux plus de tes gamins ou de ton/ta compagnon/ne et cherches un bon prétexte pour t’enfermer dans les toilettes ? Couac a pensé à toi ! Et te propose sa grille de mots croisés paru dans le n°8... et les réponses.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

Google et Sainté City

Il y a tout juste six mois, Google inaugurait son atelier numérique à Saint-Étienne. Google a déjà les moyens d’en connaître beaucoup sur nous. Alors, pourquoi ce moloch veut-il s’implanter physiquement dans nos villes, particulièrement à Saint-Étienne ? Une enquête de Couac initialement parue au printemps 2019.


Saint-Étienne et alentours Couac   CAPITALISME - GLOBALISATION / FLICAGE - SURVEILLANCE

Culture, numérique et disruption sécuritaire à Saint-Étienne

À travers un portrait d’Éric Petrotto, qui à la fois gère la Fabuleuse Cantine (un des lieux de restauration les plus « tendances » de la ville) et investit dans Serenicity (la société qui portait le projet d’installation de micros dans le quartier de Beaubrun-Tarentaize), Couac vous propose une enquête dans l’économie locale du numérique et son nouvel esprit du capitalisme.


Saint-Étienne et alentours Couac   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SECURITE

Cartographier la surveillance

À Saint-Étienne, difficile de circuler dans le centre ville sans être observé par Big Brother. Et en période de mouvement social, il n’est pas inutile de savoir où se situent ces yeux qui nous épient. Le site internet « Saint-Étienne sous surveillance » recense les caméras de vidéosurveillance disséminées dans la ville (estimées à 329). Entretien paru dans le Couac n°7 avec A., l’une des personnes qui en a été à l’origine, sur le contexte de sa mise en place et sa pertinence aujourd’hui.


Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON

Justice et répression des manifestants : quand {Facebook} sert de mouchard

La répression judiciaire qui a suivi le mouvement social dit des « gilets jaunes » a été l’occasion de constater que l’ancien monde, en robe noire, se servait désormais des outils de surveillance que met à sa disposition le nouveau monde. Ainsi, un manifestant a été condamné à Saint-Étienne pour des propos tenus sur Facebook. C’est un pas de plus qui est franchi dans l’atteinte à nos libertés.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Hirak et éléctions #2 - un président sans peuple

Suite à l’élection d’Abdelmadjid Tebboune nous retrouvons les hirakistes stéphanois·e·s rassemblé·e·s sur la place du peuple le dimanche 15 décembre 2019. Après une semaine de présence devant le consulat algérien pour dénoncer la mascarade électorale, les Algériens et Algériennes de Sainté continuent de faire vivre le mouvement de contestation populaire enclenché en Algérie depuis le 22 février 2019.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Enfant en situation de handicap : l’État oublie « d’inclure » les moyens

Lundi 04 novembre, le « comité de suivi de l’école inclusive » a réuni au ministère de l’Éducation, le ministre et associations en charge de la scolarisation des enfants en situation de handicap. Si le ministre s’est jeté des fleurs en vantant les résultats supposés des réformes entreprises en la matière, la situation sur le terrain semble toute autre. Couac est allé discuter avec Taline Bouagal, AESH et représentante syndicale dans la Loire.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / LOGEMENT - SQUAT

La bataille du logement pour tou.te.s

Le premier novembre marquait le début de la trêve hivernale. Cela ne garantit pas pour autant à chacun-e d’être correctement abrité-e. Retrouvez ici la pétition lancée pour réclamer que tous les enfants scolarisés à Saint-Étienne soient hébergés ainsi qu’un article du Couac sur la fin de la trêve hivernale du printemps dernier et la galère qui a suivi pour les personnes à la rue, en particulier celles en situation de demande d’asile.


Saint-Étienne et alentours Couac   DROITS SOCIAUX - SANTE / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Le droit de jouer

Samedi 19 octobre, un rassemblement était organisé pour dénoncer l’absence d’action des pouvoirs publics à Sainté face à la situation de près de 300 personnes contraintes de dormir dans les parcs, les squats ou sous les ponts. Couac s’est penché sur la situation des enfants (environ 60), qu’on semble vouloir empêcher d’accéder aux droits les plus élémentaires : dormir sous un toit, être scolarisé-e, etc.


A la une...

MEDIAS
Bienvenue au Numéro Zéro nouveau ! 

Le Numéro Zéro déménage !
Attendue depuis longtemps, reportée pour cause de confinement, une nouvelle version de votre site d’informations locales préféré sera mise en ligne très prochainement.
C’est maintenant ici que ça se passe : https://lenumerozero.info !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Vivre à Sainté (et alentours) en temps de Corona virus 

Contrairement à ce qu’affirme M. Le Président : non, nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes juste confronté.es à une situation exceptionnelle, face à un État qui lui, nous fait la guerre : réduction drastique des moyens pour la santé, l’éducation, la culture, violences policières systémiques, etc. En attendant de pouvoir toutes et tous se retrouver dans la rue, cet article tente de suivre l’actualité locale en temps de Covid-19.
Contactez-nous à l’adresse suivante : lenumerozero chez riseup.net


DROITS SOCIAUX - SANTE
« On ne peut pas nous rire au nez impunément » 

C’est avec ces mots que Georges Ziegler, président du Département de la Loire, dénonçait en février la « fraude aux prestations sociales » à l’occasion de la présentation en grande pompe d’un accord entre le Département, les parquets de Saint-Étienne et de Roanne, la CAF, la Direction départementale de la sécurité publique et le groupement de Gendarmerie de la Loire pour renforcer la lutte contre cette fraude. Mais à quoi correspond cette fraude à laquelle est consacrée une telle débauche de moyens et de communication ? Décryptage dans le Couac n°9.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°3 : Askip c’est la faute à pangolin 

Épisode 3 du podcast de l’équipe de Radio Tilleuls envoyé à Couac. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa troisième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


MEDIAS
24 heures sur TL7 

Confinement rime, parfois ou souvent, avec désœuvrement. Auquel on essaie d’échapper comme on peut. La télé est l’un de ces moyens. Couac avait expérimenté avant l’heure ce que donne une journée passée face au bocal. En local, devant TL7.


CAPITALISME - GLOBALISATION
CoronaVirtuel 

Jamais la matraque policière ne se croit si géniale qu’en présence d’un désastre ; ce début de vingt-et-unième siècle est son royaume des cieux.
Le désastre est là, qui n’est pas le résultat d’un virus, fût-il un covid-19, mais d’un monde : l’économie impérialo-marchande, et l’étouffant décor qu’elle impose.


FLICAGE - SURVEILLANCE
L’urgence c’est la santé, la solidarité, pas la 5G, ni de nous pister 

Dans le cadre de l’état d’urgence « sanitaire », le gouvernement a établi une ordonnance qui permet, pendant toute sa durée, l’installation d’antennes 5G sans aucune autorisation (de l’ANFR, des mairies, des régies ou syndic d’immeubles !). Il veut aussi promouvoir des dispositifs de traçage numérique qui pourraient survivre à l’urgence...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Appel aux dons de Cabiria 

Cabiria a repris ses tournées dans la région lyonnaise. La situation des TdS (Travailleureuses du Sexe) est catastrophique. Vous trouverez dans cet article l’appel aux dons de l’association Cabiria. L’argent récolté sera distribué aux personnes qui n’ont accès à aucune aide sociale, en raison de leur situation administrative ou des mesures de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Le confinement, la « guerre » et nos vies 

Un nouveau texte dans la boîte aux lettres de Couac. En forme de coup de gueule et d’interrogation sur nos vies parfois étriquées en période de confinement... voire en temps normal.

« Lundi 16 mars 2020, monsieur Macron, président de la République, a annoncé que nous sommes en guerre. Six fois. On a bien compris. Et maintenant, on fait quoi ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
L’Eldorado de la méduse 

Que penser de ceci ?
Ces derniers jours, nous apprenons via l’ORTF de la bouche du préfet de Seine et Marne que celui-ci débauchera très prochainement les « réfugiés » de sa région pour les envoyer travailler auprès des maraîchers de cette même région, le tout encadré par des contrats « en bonne et due forme » c’est-à-dire au smic. Là commence l’écœurement.


MEDIAS
« On est en galère ici » - Témoignages des détenus du CRA de Vincennes 

La situation dans les Centres de Rétention Administratice (CRA) est critique : grèves de la faim, mutineries.
Les détenus réclament la libération de tous et toutes les détenu.es.
On squatte les ondes de « Radio d’ici » et de son émission « Place Publique ». Dans cette émission, les détenus du CRA de Vincennes témoignent de leur situation en début de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°2 : Askip on est ensemble 

Nouvel épisode du podcast envoyé à Couac par l’équipe de Radio Tilleuls. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa deuxième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Confinement : comment contester une amende ? Quels sont nos droits en cas de fouille ? 

Alors que les contrôles de police, les amendes, voire les condamnations pénales commencent à pleuvoir en ces temps d’état d’urgence sanitaro-sécuritaire, il n’est pas inintéressant de savoir comment y faire face (sur le plan juridique, a minima). Nous relayons un document qui permet de contester une amende forfaitaire infligée pour non-respect des mesures de confinement ainsi qu’un rappel juridique sur les conditions de fouille de vos sacs par la Police.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Virus corporation - Chapitre 2 

Chapitre 2 : « je n’avais jamais senti ce soleil... » - Un corps combat le virus et découvre autour de lui un monde nouveau...

« Sur une échelle de 1 à 10, où situeriez-vous votre douleur ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Coronavirus and Cops 

Deux brèves de l’actualité internationale qui nous rappellent que les flics, bras armé des politiques d’état, sont en roue libre en cette période de confinement.


MOBILISATIONS - LUTTES
Appel international à la grève des loyers ! 

ANNULATION DES HYPOTHÈQUES, ANNULATION DES LOYERS
Le constat est clair : le 1er avril, nous serons nombreux·ses à ne pas pouvoir payer nos loyers.
Affichez un drap blanc devant votre logement pour signaler aux autres votre solidarité !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques 

Si la semaine antinucléaire prévue en avril à Bure, dans la Meuse, est reportée à fin juin, en février avait eu lieu une autre semaine, féministe et antinucléaire. À l’endroit même où l’ANDRA est en train d’avancer ses pions pour la création d’un projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Retour sur cette semaine à travers un communiqué carnavalesque.


LOGEMENT - SQUAT
Les municipales reportées, les partis rejoignent la grève des loyers ! 

Il y a deux semaines, le dimanche 15 mars, le confinement venait d’être annoncé, mais the show démocratique must go on et le premier tour des élections municipales était maintenu. Seulement le second tour a depuis été reporté sine die et les partis se retrouvent avec leurs locaux de campagne sur les bras. Selon les informations recueillies par Couac, ils auraient donc décidé de ne pas payer leurs loyers !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Lettre ouverte au Directeur Régional d’Elior Services Propreté et Santé  

« Les salariés vont au travail la peur au ventre, c’est inadmissible ! »
Communiqué de presse de l’intersyndicale CGT - FO - CNT Solidarité Ouvrière des travailleur.se.s d’Elior Service Propreté et Santé sur leurs conditions de travail et leurs revendications en temps de Corona virus.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Sur un rebord de fenêtre en période de confinement... 

Couac a reçu un nouveau texte en lien avec cette période de confinement. N’hésitez pas à coucher sur une feuille vos colères, vos résistances ou autres et à nous les envoyer ! Et peut-être qu’un jour, on en fera un recueil, un herbier...


CAPITALISME - GLOBALISATION
Vive Macron ! 

A propos du désastre en cours et de Macron.
« On l’aura toutefois compris, nous sommes du côté de celles et ceux qui s’y opposent, mais que Macron soit bel et bien une ordure nocive ne doit pas nous faire perdre de vue qu’il n’est qu’un symptôme parmi d’autres, non le capitalisme lui-même. »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Épidémie de corona virus : contacts et infos utiles pour les personnes en situation de précarité 

Un récapitulatif de ressources utiles pour les personnes en situation de précarité : l’attestation de déplacement en français facile et expliquée en différentes langues, les adresses des structures assurant une aide alimentaire à St-Étienne, des conseils et infos pour l’accès aux droits (Français et étrangers).


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°1 : askip c’est la guerre 

Le Couac a reçu de l’équipe de Radio Tilleuls un podcast racontant sa première semaine de confinement à St-Étienne. Entre récits du quotidien et réflexions sur ce que cette situation fait à chacun-e et dit de notre monde.


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes 

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Une petite musique s’était doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.


REPRESSION - PRISON
Face au corona virus, une ouverture en trompe-l’œil des prisons 

En trois jours, le nombre de détenus positifs au covid-19 a été multiplié par trois et celui des détenus placés en confinement a augmenté de 50%. Face à cela, l’annonce par le gouvernement de la libération de 5000 détenu.e.s est largement un trompe-l’œil.