Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cantine de soutien aux activistes inculpé.e.s et détenu.e.s de 269 Libération Animale




L’espace autogéré stéphanois « La Gueule Noire » organise le samedi 19 janvier (à partir de 12h) une cantine de soutien aux camarades antispécistes de 269 Libération Animale touché.e.s par la répression pour leur pratique de l’action directe contre le système économique.


Au programme de cette cantine de soutien :

* Menu vegan à prix libre préparé par le P’tit Resto de la Gueule Noire,
* Présentation de l’activisme de 269 Libération Animale (discussion sur la lutte antispéciste : stratégies et répression, projection de vidéos, etc),
* Collecte d’ouvrages politiques pour Matthias, notre camarade de lutte détenu depuis 44 jours à la prison Champ-Dollon en Suisse (https://www.facebook.com/solidarite...),
* Vente d’illustrations engagées et de notre magazine,
* Infokiosque.

Et pour celles et ceux qui ne peuvent pas venir, la caisse de soutien en ligne c’est par ici : https://www.cotizup.com/solidariter...

**********

Qui sommes-nous ?
Si le militantisme « animaliste » se limite aujourd’hui dans sa grande majorité à un appel à la vertu, faisant la part belle au choix individuel et à la sensibilisation de l’opinion publique, l’objectif de notre collectif 269 Libération Animale est résolument opposé à cette promotion d’un antispécisme capitaliste, légaliste et moraliste.

De ce positionnement, découle une stratégie très différente, loin de la « persuasion morale » dont usent la majorité des associations et collectifs animalistes. Notre priorité n’est pas de convaincre en masse ; mais de mettre en déroute le pouvoir spéciste.

Être vegan ne suffit pas : c’est inévitablement inclus dans le panel des choix alimentaires, et, de par cette caractéristique, absorbable par le système capitaliste. La seule possibilité que nous avons, face à cette impasse, c’est de donner vie à un conflit non récupérable, qui peut être réalisé seulement si nous pouvons identifier pas seulement les structures, mais aussi les rôles qui construisent et gardent leur pouvoir (économique et social) sur l’exploitation. Un conflit, donc, qui frappe le mécanisme capitaliste qui produit la destruction des animaux.

Un antispécisme révolutionnaire
La portée révolutionnaire de la question animale se réalise si nous sommes capables de l’affronter avec les bons moyens : la libération animale traite la question de l’exploitation des animaux comme premier pas vers une mise en discussion d’ensemble d’un système autoritaire plus large.
Pour nous, seules des pratiques radicales, qui mènent un haut niveau de conflictualité vis-à-vis des responsables de l’exploitation animale, sont efficaces : une conflictualité permanente, capable de freiner la récupération de certaines pratiques de la part des institutions.

Quelles stratégies ?
Notre activisme cible les institutions qui normalisent le spécisme. En visibilisant les industries et l’Etat comme des acteurs oppressifs, nous cherchons à créer un véritable rapport de force avec le pouvoir. Il nous est apparu essentiel de réinstaurer « l’agir politique » car s’exprimer politiquement et agir politiquement sont deux choses différentes : descendre dans la rue n’est pas agir politiquement. La véritable radicalité, c’est pour nous le passage à l’acte. Ce sont les corps qui font les révolutions et si les corps demeurent devant les écrans, il ne se passe rien.
Notre champ de bataille se situe dans les abattoirs bloqués, dans les sièges sociaux occupés, dans ces zones libres que nous appelons des "sanctuaires" et qui accueillent des personnes animales réfugié.e.s.

Si les militants ont largement mythifié l’idée politique de la révolution, nous avons négligé sa dimension technique. Aujourd’hui nous tentons justement de nous ancrer dans la réalité en joignant des actions concrètes aux mots (17 actions directes menées depuis un an et demi et 413 animaux exfiltrés des abattoirs).
L’idée de ces blocages, de ces libérations, des occupations de sièges sociaux et autres actions repose ainsi sur une praxis de la « défense pour autrui » et une certaine propagande par le fait : lancer des frappes contre des cibles symboliques permet d’exprimer ouvertement une critique radicale envers certaines industries, et le système spéciste en général et, d’autre part, de ternir l’aura sacrée qui entoure la propriété privée dans notre société.

Les actions directes ont ceci de redoutable qu’elles sont chaque fois l’occasion de multiplier les complicités offensives. S’organiser efficacement, c’est avant tout nouer des liens. La réelle puissance politique vient de cette aptitude au partage et c’est cette capacité à « lier » qui effraie les institutions spécistes et engendre une répression terrible pour nous qui se traduit par une longue série de gardes à vue, de perquisitions, de saisies, de mises en examen, de plaintes et de condamnations contre les activistes de 269 Libération animale :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "EXPLOITATION ANIMALE "

International   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / EXPLOITATION ANIMALE

Morsures : rencontres antispécistes

Les 4, 5 et 6 octobre 2019 auront lieu à Genève trois jours de rencontres contre l’exploitation animale. Save the date !


National   EXPLOITATION ANIMALE / REPRESSION - PRISON

[Lyon] Cantine et soirée de soutien aux activistes antispécistes inculpé.e.s

Alors que la répression s’intensifie contre le collectif antispéciste 269 Libération Animale, retrouvons-nous pour une soirée de soutien : venez découvrir ce qu’on fait et pense, manger, boire un verre, échanger, et pourquoi pas s’organiser face à la répression.


Saint-Étienne et alentours   EXPLOITATION ANIMALE / REPRESSION - PRISON

6 mois de prison requis contre deux activistes antispécistes : récit d’un procès et appel à la mobilisation

Le procès de 7 activistes ayant bloqué l’abattoir de Roanne le 5 février 2018 eu lieu le 19 Novembre. Le procureur a requis 6 mois de prison ferme contre les deux fondateurices de l’association 269 Libération Animale. Illes sont accusé.e.s d’être les « complices instigateur.e.s » de l’action. Ce texte est un récit du procès en terre spéciste, entre légitimation de la violence sur les autres animaux, et analogie entre activisme et terrorisme.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

P’tit resto de la Gueule Noire

Samedi 17 Novembre 2018 - 12h00
L’espace autogéré la Gueule noire vous convie à son « ptit resto » tous les troisièmes samedi de chaque mois. Une bonne occasion pour tchatcher, se rencontrer, manger ensemble... Le repas est vegan & bio (aucun animal n’est exploité ou tué pour le repas) et à prix libre (on donne ce qu’on peut/veut)


Opinions   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPLOITATION ANIMALE

Pourquoi le véganisme

L’article décrit les principales raisons du véganisme.
Il existe de nombreuses raisons au véganisme. Il est d’abord nécessaire de mentionner la question des animaux qui sont pour beaucoup utilisés à des fins industrielles. Il y a également des raisons idéologiques, liées à l’environnement. Enfin, le mode de vie végan est bénéfique pour notre santé.


A Lire ailleurs   DISCRIMINATIONS - RACISME / EXPLOITATION ANIMALE

Diffusion de stickers anti-spécistes

Histoire de faire parler de cette lutte souvent peu visible, histoire de porter une critique de l’exploitation animale qui est issue de nos combats contre toutes formes de domination et des luttes sociales pour l’émancipation collective et pour un monde égalitaire : diffusion de stickers antispécistes à photocopier, faire passer et coller.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPLOITATION ANIMALE

Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage : une opposition qui dérange

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26e édition du Sommet de l’Élevage, un contre-sommet est organisé malgré l’opposition des pouvoirs locaux.


Opinions   EXPLOITATION ANIMALE

Antispécisme : une perspective révolutionnaire

Il n’y a selon nous, pas de libération animale possible sans révolution et pas de révolution souhaitable sans libération animale. Petite mise au point sur le spécisme, l’antispécisme et quelques perspectives de lutte.


National   EXPLOITATION ANIMALE

Pétition : l’abattage des bouquetins du Bargy n’est pas justifié !

L’Etat a décidé de fusiller les bouquetins du Bargy âgés de plus de 5 ans. Ce choix, guidé par un souci d’économie, n’est pas justifié. Une pétition est lancée afin de préserver cette espèce protégée et interdite de chasse.


Saint-Étienne et alentours   EXPLOITATION ANIMALE / INFORMATIQUE - SECURITE

« Mouton 2.0 - La puce à l’oreille » mardi 19 février 2013 à 20h30 au Méliès

Projection suivie d’un débat avec le collectif Manuela Rodriguez, un réalisateur, des éleveurs et l’atelier d’enquête critique Pièces et Main d’Oeuvre (P.M.O.)


Dans la thématique "VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES "

Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Fête du 1er mai à La Cale

Fête du 1er Mai, Fête des Travailleurs, Fête du Quartier !
Les Cris du Quartier vous invitent une nouvelle fois pour son rendez-vous annuel.
On n’oublie pas que le 1er mai n’est pas la fête du travail, mais bien la journée internationale des travailleurs !


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[St-Julien-Molin-Molette] Week-end anti-nucléaire en soutien à la lutte à Bure

Du vendredi 3 mai au dimanche 5 mai, un week-end d’information, de soutien et de partage est organisé à Saint-Julien-Molin-Molette autour de la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Pique-nique mercredi 1er mai

Rendez-vous après la manif de mercredi 1er mai pour un pique-nique à 12h30 au parc de la place Albert Thomas
Apportez vos plats à partager, des jeux d’extérieur, vos boules de pétanque et traînons ensemble pour continuer de célébrer le 1er mai en papotant et jouant !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Nouvel atelier de conversation en français langue étrangère « Bouches à oreilles »

Pour se rencontrer au travers de la la langue française, découvrir sa ville et ceux qui la peuplent. Pour discuter simplement et librement, de tout et de rien... Destinés aux nouveaux et nouvelles arrrivant.e.s comme aux stéphanois.e.s de longue date.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Football militant

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s du Briançonnais et de mettre à jour sa présentation très sociale du sport et des loisirs.
Retour sur cette association très active dans la Loire, et zoom sur le foot à 7, ou foot autogéré !


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

2 Poils dans la Soupe Festival

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée en soutien à la casa cantoniera occupata de Oulx

Samedi 16 février à La Cale (amicale du Crêt-de-Roc) à partir de 20 h. Collecte sur place.
La casa cantoniera de Oulx (Italie) est un refuge autogéré pour migrant.es et exilé.es de passage. Un lieu pour pouvoir s’organiser, contre les frontières sur nos montagnes et le système qui leur est relié.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Resto vegan à la Gueule noire

Resto vegan à la Gueule Noire. Les sous iront en soutien au Bilboquet (lieu d’activités, infokiosque, expos etc..) qui s’installe et fusionne au 17, rue de la Mulatière. Le repas sera suivi d’une rencontre avec Daniel COLSON autour de son livre « Proudhon et l’anarchie »


National   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Manif de masse(s). Bal masqué contre le Mur de la Plaine le samedi 24 novembre

Appel aux masses contre le Mur de la Honte et le chantier de la Plaine.
Déambulation festive offensive et masquée au départ de la sinistre Mairie de Marseille, Vieux Port, samedi 24 novembre, 16h.


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Grève pour le climat Saint-Étienne - #2  

Nous avons été très nombreux à Saint-Étienne pour le premier acte de ce mouvement mondial, il est temps de remettre ça ! Rendez-vous le 24 mai, 12 h place de l’Hôtel de Ville, départ 13 h.
« Pour la première fois depuis des décennies, nous, les jeunes, sommes convaincus que notre vie ne sera pas meilleure que celle de nos parents. La raison de cet avenir sombre ? Un modèle de société mortifère, qui détruit la vie sur Terre et défait les équilibres des écosystèmes et les liens sociaux. »


MEMOIRE
Voter c’est abdiquer  

En l’approche du scrutin du 26 mai, quelques pistes de réflexion sur un choix qui reste personnel, politique, philosophique et éthique. Ce qu’il faut retenir, c’est que le plus important se joue hors des urnes.


ANTIFASCISME
L’extrême droite italienne fixe un prix à la mort  

Alors que pas moins de 2 260 migrants ont péri l’an passé en tentant de traverser la Méditerranée, le gouvernement italien à l’initiative de Salvini ne trouve rien de mieux qu’annoncer un projet de loi toujours plus hostile à l’immigration. Si la loi n’est pas encore mise en place, il est important de lutter dès maintenant contre ce projet et toute autre dérive fasciste !


MEMOIRE
Zola, la “Vallée de l’Ondaine”, et le monde ouvrier  

En juin 2019 sera célébré le 150e anniversaire de la “Fusillade du Brûlé“ à La Ricamarie dans le sud de la Loire. Emile Zola s’inspira en partie de cet événement sanglant pour écrire son livre “Germinal“.
Sa description des modes de vie, d’organisation et d’action de ce monde de mineurs et de sidérurgistes dans les trois dernières décennies du 19e siècle, apparait pour beaucoup de lecteurs comme un authentique témoignage d’une réalité vécue. Toutefois, au regard de l’histoire, le comportement et les actions du mouvement ouvrier qu’il décrit sont bien loin de refléter la réalité des luttes de cette époque et la complexité de leurs enjeux.


MEMOIRE
Des Vermiraux à Saint-Genest-Lerpt  

Voici un tract distribué à Saint-Genest-Lerpt avant la représentation d’un spectacle de théâtre qui avait comme point de départ la révolte des Vermiraux.

« Aujourd’hui et ici on parle d’une révolte de gamins aux Vermiraux. Là bas, aux Vermiraux, il y avait une colonie, un lieu d’enfermement »


MOBILISATIONS - LUTTES
Récit de stéphanois à Lyon : Acte 26, nationale à Lyon  

Un appel national avait été lancé pour cet acte 26 le samedi 11 mai à Lyon. Une équipe du Gueuloir s’est rendu sur place. Récit d’une journée de mobilisation qui restera gravée dans les mémoires !


LOGEMENT - SQUAT
Campagne collective : on s’affiche pour le droit au logement !  

Depuis plus d’un mois maintenant vous avez pu voir fleurir sur les murs sales de notre bonne ville une campagne d’affiches de soutien aux personnes qui se font régulièrement expulsées de leurs abris. Parce que tout le monde à le droit à un toît et que nous manquons toujours de bras, à vos pinceaux, prêt’es ? Collez !


FLICAGE - SURVEILLANCE
Déambulation festive contre Serenicity, retour en image  

Samedi 10 mai, une grosse centaine de personne a défilé dans les rues du quartier Tarentaize-Beaubrun en musique et en costumes pour contester le projet d’écoute de l’espace public.


MEDIAS
Le journal du carnaval de l’inutile est en ligne !  

Le carnaval de l’inutile 2019, en plus d’avoir réussi à faire fermer pour une journée la biennale du design, déambulé dans la ville au coté des gilets jaunes, a publié son journal que vous avez peut-être déjà eu l’opportunité de voir traîner dans les plus beaux canis de la ville.
Ce journal est une proposition : une récolte d’anecdotes, de vécus, de prises de tête, de colères et de récits. C’est un constat subjectif de l’état de la ville par ses habitantes et habitants. Il nous faudrait choisir entre Saint-Étienne capitale des taudis et du Design. Franchement, on s’en fout, et bien d’autres questions demandent à être posées avant ça. Le journal est disponible ici.


REPRESSION - PRISON
Des gilets jaunes face à la justice... de classe : le juge vitrifie le parquet  

Le 30 avril 2019, le procureur requiert 1000€ dont 700 avec sursis contre Monsieur B., Gilet Jaune, pour une insulte visant le commissaire Gonon sur la page de La Loire en Colère. Le juge va au-delà, il prononce une peine de 1000€ d’amende, soit un SMIC à régler à l’État !

« Parfois la foule trahit le peuple, Monsieur B. vous avez trahi le peuple ce jour-là ! » (Monsieur le procureur, TGI de Saint-Étienne)


FLICAGE - SURVEILLANCE
L’installation des micros-mouchards dans le quartier Tarentaise-Beaubrun est repoussée  

Suite à la vive polémique suscitée par la publication des documents de la maire sur le projet de « Safe City » par la quadrature du net, la CNIL demande à la ville « des informations supplémentaires sur ce dispositif ». Pour autant la bataille continue et il ne faut pas baisser la garde.


LOGEMENT - SQUAT
Actions en soutien aux expulsé-e-s de la Bourse du Travail  

De nombreuses actions depuis le début du mois dont des performances / lectures ce vendredi 25 mai 2019 à 13h place de l’Hôtel de Ville.
La mobilisation de ces différents moyens d’intervention dans l’espace public nous rappelle notre devoir citoyen et incite à des gestes engagés en vue d’une solution de logement durable. Assurons un accueil en dignité !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Projection-débat pour l’étape stéphanoise de l’Atomik Tour  

Le 15 mai 2019, le Dix-sept accueille l’étape stéphanoise de l’Atomik Tour, un infotour parti de Bure pour questionner notre rapport au nucléaire, mieux cerner les enjeux localement et susciter des actions.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Suite de la réquisition du portrait d’Emmanuel Macron à Sorbiers  

Suite à la réquisition du portrait d’Emmanuel Macron à Sorbiers le 26 avril, la maire a déposé plainte hier matin et la gendarmerie est venue remettre une convocation concernant Vincent Bony à son domicile dans l’après midi pour « vol en réunion ». L’audience aura lieu à la brigade de gendarmerie de Sorbiers (Loire), rue de l’entente, mardi 7 mai à 15h... Le communiqué d’Alternatiba est reproduit ici.


MEMOIRE
[Radio] Du trafic dans le tiroir #7 : Mohamed Saïl  

Émission « Du trafic dans le tiroir » sur Radio Dio - Épisode 7.
Nous sommes heureux d’accueillir dans cette émission, Alawa, habitant de Saint-Étienne qui nous aidera à nous orienter dans l’histoire, du début du siècle, entre la France et l’Algérie. Car nous convoquons ici le dit Mohamed Saïl, né en octobre 1894 à Taourirt village de la commune de Souk Oufella en Kabylie, mort en 1953 à Bobigny, militant communiste libertaire dont nous suivrons la trace et le parcours entre l’Algérie de sa naissance, la France et l’Espagne où il s’engagea un temps auprès des antifranquistes. Retour sur un kabyle anarchiste voguant entre Kropotkine, Bobigny ou encore la Kabylie...


MOBILISATIONS - LUTTES
Manifestation du 1er mai à Saint-Étienne : récit en image  

Mercredi 1er mai, 10h00, le cours Victor Hugo commence à se remplir. Pour cette traditionnelle mobilisation de la fête du travail répondent présent.e.s de nombreu.ses.x manifestant.e.s : de la CGT, de Solidaire, de la CNT, des Gilets Jaunes, de la FSU, de la France Insoumise, des JC, du Pink Block, de la RAP…


LOGEMENT - SQUAT
Être à la rue tue : un an après le décès de Jean-Claude  

Être à la rue tue. Il y a un an, le 1er mai 2018, est décédé Jean-Claude dit « Le Cow-Boy », qui vivait dans les rues stéphanoises.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Appel à soutien : réquisition citoyenne solidaire  

Appel à venir soutenir l’occupation de l’ancienne poste de Solaure pour y loger les personnes qui se trouvaient auparavant à la Bourse du Travail, et tou.te.s celleux qui en ont besoin.