Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Censure à la FAC !


|

Hier pendant le Fest’U (Festival Universitaire de St-Étienne) nous avons tenté d’interpeller les étudiants sur ce qu’il se passe dans les facs et les lycées partout en France. Des membres du Gueuloir (Journal stéphanois) avaient rédigé un texte qu’une étudiante devait lire sur scène après un concert, mais celle-ci en a été violemment empêchée.


MOIGNAGE DE NINA ÉTUDIANTE EN SOCIOLOGIE

La rupture épistémologique : le principe est de casser une définition, puis d’en reproposer une autre afin que celle ci colle plus à la réalité.

Je ne vais pas re définir le mot censure, mais manifestement, hier soir quelqu’un à réussi à trouver une autre définition (je ferais l’impasse sur la récupération politique...) : je prend le micro d’une scène du Fest’U (3 mois de paperasse pour obtenir une scène LÉGALEMENT). Je prend également une feuille que l’on m’a imprimé avec un discours. Ce dernier vient faire un point sur la conjoncture violente que subissent étudiants & lycéens.

J’attend que le concert se finisse, de façon à ne pas empiéter sur le travail des artistes qui avaient pu bénéficier de la scène. Micro devant la bouche, j’ai à peine le temps de parler 15 secondes, le son est coupé. Des vigiles commencent à venir me chercher sur scène. Je ne me rend pas compte que le son est coupé, j’ai toujours les retours... Mais d’un coup la foule se met à crier « Censure ». Je comprend alors que le son est coupé. J’arrête là la lecture. On me fait descendre de scène, et c’est l’inquisition. Qui suis je ? Que fais-je là ? Etc. Pour répondre brièvement, je suis en master de sociologie et j’ai surtout réservé la scène, c’est d’ailleurs le seul nom étudiant qui est présent sur la scène.

Inquisition terminée, un « compromis » est trouvé. Je remonte sur scène, accompagnée du Vice-président de l’UJM ; celui là même qui vient de me questionner, lire le discours et tente une simili-récuperation politique en disant « Ici, on laisse parler nos étudiants ».

J’accepte, on ne lâche rien, je commence à lire ce discours (qui a été relu en amont par Môsieur Le VP). J’ai le droit à 2 minutes, puis une finalement. Il y a de plus en plus de vigiles qui se rapprochent de la scène. Bref. De 2 minutes, s’en est une qui m’est accordée. Môsieur le VP me tourne autour et je le sens s’approcher de moi. Je lâche le discours et fini sans guide de façon à ne pas être coupée une seconde fois. Et bien si. Je suis à nouveau coupée.

Donc, non on ne laisse pas parler les étudiants même au sein de leur propre université, mais ce n’est pas de la censure. Alors de quoi s’agit il ?

DISCOURS CENSURÉ SUR SCÈNE
par le vice président de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Cela fait trois mois que des étudiants luttent partout en France contre la politique néolibérale du gouvernement. Trois mois qu’ils se battent contre la privatisation de l’enseignement supérieur et des services publics en général, pour éviter qu’ils ne deviennent des institutions privées hors de prix, uniquement accessibles à une minorité.

La privatisation n’est pas juste un mot, c’est une réalité qui arrive à grand pas. Macron veut faire une société à l’américaine. Ce qui veut dire : des diplômes payants aux prix exorbitants, des prêts étudiants impossibles à rembourser sans se ruiner la santé et un système de santé sans sécu où seuls les plus riches peuvent se faire soigner !
Le rêve américain est un cauchemar ! Il serait temps de s’en rendre compte. Et ce cauchemar est en train d’arriver chez nous, déjà à l’université de Nice on trouve des diplômes payants à 4000 € ! On commence aussi à mettre en place une sélection arbitraire et injuste qui favorisera les plus privilégiés !

C’est pour protester contre tout cela que des étudiants se battent depuis trois mois et que des lycéens commencent maintenant à les rejoindre, victimes du tri social dégueulasse de Parcoursup. Mais c’est une lutte très dure car depuis trois mois les étudiants subissent la répression des forces de l’ordre et des groupuscules d’extrême droite.
On ne compte plus le nombre d’étudiants agressés dans les rues et à l’intérieur même des facs !Toulouse, Nantes, Strasbourg, Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier… Autant de villes mobilisées pour la défense de nos biens communs, autant de manifestants qui se font réprimés dans le sang à coup de matraques ou à coup de grenades.

Car oui les forces de l’ordre utilisent des grenades ! C’est ce qui a fait perdre une main à Maxime étudiant marseillais en Science Po qui était monté soutenir la Zad, c’est aussi ce qui a tué Rémi Fraisse il y a quelques années. Il s’agit là d’une réaction disproportionnée visant à faire taire toute protestation.
À présent, c’est au tour des lycéens de subir la répression : pour avoir tenté d’occuper leur lycée, des mineurs se sont retrouvés 48h en garde à vue, mis à poil, détenus dans des conditions indécentes et déférés devant le parquet ! Certains risquent la mise en examen et d’autres la correctionnelle.

Nous dénonçons aujourd’hui ces injustices et manifestons notre soutien à tous ceux qui subissent cette répression ! Cette terreur ne nous fera pas taire !

Plus ils continueront, plus nous nous battrons et nous gueulerons notre indignation !

Pas de justice pas de paix !
La vie continue, le combat pour elle aussi !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Ils canardent nos utopies et volent notre avenir »

Le gouvernement a annoncé la fin de la période d’« expulsions », après une dernière semaine horrible où un camarade a perdu sa main à cause de l’explosion d’une grenade GLI-F4. d’autres ont été blessés, on n’a toujours pas de nouvelles de la personne qui a été poussée du toit des Domaines par les flics et qui est partie inconsciente. On est toujours en alerte ... On attend de de voir ce ce que ça donne sur le terrain...N’hésitez pas à passer, il y a de quoi faire ici, besoin de bras pour déblayer, construire, jardiner, danser...Ils détruisent ? On reconstruira, ZAD vitam !!


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Puy en Velay : ne laissons pas seuls les macronistes

Mercredi 30 mai 2018, le comité local de la République en Marche de Haute-Loire (#LREM43), faisait le bilan de “l’an 1 de Macron et de LREM” dans le café Le Majestic du Puy en Velay. Des individus s’y sont rendus afin de perturber cette petite sauterie et rendre hommage à Maxime, mutilé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Encore une grève à la SNCF !

Réédition d’un article originalement écrit pour Paris-luttes.info en octobre 2015 sur les conditions de travail des cheminot’es.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

On a tous des bonnes raisons de bloquer le baccalauréat

Cette proposition de blocage du bac s’inscrit dans le mouvement social en cours, et notamment dans la continuité des blocages de partiels et des transports, des sabotages et autres formes de ruptures avec la normalité. Il est évident que bloquer le bac permettrait de faire passer la mobilisation à un niveau supérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et Manif le 22 mai 2018 !!

Mouvement social mai 2018 : Fonction publique en grève le 22 mai !
MANIFESTATIONS :
- Saint-Étienne 10h30 Place Jules Ferry (statue de la Liberté entre l’Université et Centre 2)
- Roanne 10h devant la gare


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Rassemblement de soutien à Notre Dame des Landes

Les expulsions ont repris ce matin à la ZAD de Notre Dame des Landes, soyons nombreux et nombreuses à affirmer notre opposition à cette politique de la terre brûlée.


A Lire ailleurs   INFORMATIQUE - SECURITE / MOBILISATIONS - LUTTES

Paris 8 : les étudiant·es dégagent un flic qui filme leur AG sous le manteau !

Ce jeudi 10 mai 2018 se tenait l’AG de l’occupation du mouvement étudiant de la fac Paris 8 Vincennes Saint—Denis. Au cours de l’AG, certainEs d’entre nous ont repéré un individu au comportement étrange : un homme seul que personne ne connaissait et avec un look de RG. Après avoir observé un long moment son comportement suspect (il s’est déplacé plusieurs fois dans l’amphi), deux camarades ont demandé à lui parler a l’extérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grande Manifestation interpro contre les réformes Macron

Ce jeudi 19 Avril, grande manifestation interprofessionennelle à Saint Etienne, départ Chateaucreux à 10h30.


Opinions   MOBILISATIONS - LUTTES

De la vergence des luttes soixante-huitardes et dix-huitardes

Une brève « poésie » contributive à la guerre en cours
Et puisque l’époque semble soudain vouloir faire anniversaire en rejouant cinquante ans plus tard un fameux mois de mai du siècle dernier, puisque le réel, qui n’a cessé d’être relégué toujours un peu plus au loin depuis cinquante ans au moins, semble vouloir faire retour sur la scène-monde, autrement dit puisqu’en ces temps troublés la révolution refait quelque peu parler d’elle alors même que le spectacle-marchant n’en finissait plus devant ça d’annoncer sa victoire définitive, en particulier médiatiquement, il nous a semblé de quelque importance, ici, d’interroger la situation présente dans ce qui la lie ou la distingue de l’année 1968.


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[Saint-Julien-Molin-Molette] Concert Contre la Carrière

Le jeudi 6 décembre, au Rez-de-Chaussée à St-Julien-Molin-Molette (42)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / REPRESSION - PRISON

Festival Des mots Délivrent - Enfermés dehors : « Par la Ville Hostile » et « A ceux qui se croient libres »

Rencontre avec Bernard Leclair et Nadia Ménenger au Remue-Méninges.
Inspiré d’un fait réel, Bertrand Leclair à travers Par la Ville Hostile [Mercure de France ] raconte l’expulsion locative d’une femme dont les fils ont été condamnés pour trafic de stupéfiants au sein de la cité.
A ceux qui se croient libres [l’insomniaque] de Nadia Ménenger témoigne d’une vie passée derrière les barreaux ainsi que les luttes des prisonnier.e.s dans les années 80.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cabarets du grand soir / Réveil Tard’yf / Surprises prohibées

Un week-end sur le thème des prohibitions.
Plus de 20 artistes pour un cabaret interdit et un concert sulfureux le samedi 24 en soirée.
Un évènement familial le dimanche 24 en journée autour d’un brunch, d’une scène ouverte et d’un spectacle de mentalisme.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert de soutien à la Gueule Noire

Vendredi 09 novembre 2018 avec BOOM BOOM KID (crooner punk mélodique et rapide / Argentine) + PORTE-FENETRE (ukelepunk / Sainté) + ACS (hip-hop / Lyon) + DJ’s RYTHM & BROGUES (reggae / soul / ska)
Ouverture des portes 19h30 / Prix libre + adhésion prix libre


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / ZAD

Soirée projection aux Arts du Forez animée par le collectif Les Scotcheuses

Les scotcheuses sont des petits outils pour faire le montage en pellicule, mais c’est aussi le nom d’un collectif de cinéma artisanal. Avec nos caméras super 8, on se balade sur des lieux en luttes pour fabriquer des fictions avec les gens qui habitent ces lieux et ces luttes. On vient vous proposer de regarder des ouesterns qu’on a fait à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (...)


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Emission de la CNT42 tous les 1ers dimanche du mois à 19h sur RadioDio

C N T … ce sigle que vous croisez sur des tracts, sur une banderole noire et rouge souvent en fin de manifs... mais qui sont – elles ? qui sont-ils ? C’est quoi CNT ?? »
C’est pour faire des propositions de réponse que nous avons décidé de prendre la parole sur l’antenne de radio Dio tous les 1ers dimanche du mois à 19 heures si on y arrive !


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

[Concert] POUPARD + AMOUR FOU

Le Dix-Sept, les abricots secs & Le nouveau livre de Grégoire Chamayou présentent POUPARD + AMOUR FOU en concert au 17 (rue de la Mulatière) à Sainté jeudi 01 novembre 2018 à 20h pétante


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

FemceesFest, festival de Hip-Hop à Saint-Étienne

1, 2, 3 novembre 2018 - 5e édition ! - Des rappeuses, des ateliers, du graff, d’la danse, un état d’esprit ! / / / | | \ \ \
Au programme, trois soirées Hip-Hop. Une vingtaine d’artistes réuni.e.s pour du Rap, BeatBox, Danse, Opens Mic et DJ set ! Mais aussi, des ateliers d’initiation aux différentes disciplines HH et des crêpes !!!


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Concert LFP / Clapier en soutien au collectif Descours

La France Pue organise avec le Clapier un concert le dimanche 21 octobre en soutien au collectif Descours et des Logis.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert à St julien Molin molette

Le 19 octobre 2018, nous avons le plaisir d’accueillir au Rez De Chaussée, Petra pied de biche pour la sortie de son deuxième album « Rage de raison ». Elle nous a donc concocté une superbe soirée.


A la une...

GENRE - FEMINISME
Journée contre les violences machistes et patriarcales  

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences machistes et patriarcales, Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, vous convie à à une Après midi d’échanges et de rencontres Place du Peuple, puis une lecture collective du livre le Ventre des Femmes de Françoise Vergès à l’Amicale Laïque du Crêt de Roch


MOBILISATIONS - LUTTES
De quoi les gilets jaunes sont-ils le nom ?  

À Saint-Étienne comme dans toute la France, des milliers de « gilets jaunes » ont défilé, bloqué des axes stratégiques, autoroute, ronds-points, etc. Un mélange hétéroclite de gens « normaux », bonnets et chasubles rouges, punks à chiens et canettes noires, etc. s’est réuni autour cette étrange revendication - qualifiée ça et là de « poujadiste » - sur la baisse du prix de carburant. Voici un petit florilège de textes d’opinion et témoignages, à lire sur divers sites.


LOGEMENT - SQUAT
Repas de soutien Maison solidaire  

La Maison solidaire est un lieu d’accueil et de soutien pour les jeunes migrants mineurs isolés, arrivant à Saint-Étienne. L’association ne reçoit pas de subventions et ne vit que de dons privés.
Dimanche 25 novembre - 12 h à La Dérive


MEMOIRE
[Gremmos] La grève des mineurs de 1948, c’était il y a 70 ans  

L’année 2018 aura été riche en anniversaires et autres commémorations : mai 68, Nuit de cristal, centenaire de l’armistice du 11 novembre. Une date est complètement passée entre les mailles des grandes pompes médiatiques : celle des 50 ans de la grève des mineurs de 1948. Retour sur cette grève « insurrectionnelle » dans le bassin stéphanois avec une émission radiophonique du Gremmos (Groupe de recherche et d’étude sur la mémoire du mouvement ouvrier stéphanois).


REPRESSION - PRISON
L’État tue, ses experts enterrent. « Résistons ensemble » d’octobre et novembre 2018  

Bulletin numéro 176, octobre/novembre 2018, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.


ANTIFASCISME
[Lyon] Répression du mouvement antifasciste : perquisition et garde-à-vue, six lyonnais.e.s interpellé.e.s  

Mardi 13 novembre, à 6h du matin, six militant.e.s antifascistes ont vu leurs portes défoncées par des policiers cagoulés. Après plus de 24 de garde-à-vue, elles et ils sont accusé.e.s d’avoir, une nuit d’avril dernier, muré le local fasciste « Bastion Social » et sont poursuivis pour dégradation, outrage et même « association de malfaiteur ».


DISCRIMINATIONS - RACISME
Vous avez dit postco ? par le C.R.A.A.P  

Le mercredi 28 novembre à 20h30, Le CRAAP (Collectif de Réflexions d’Analyses et d’Actions Postcoloniales) présente son deuxième bulletin sur les questions postcoloniales : plusieurs sujets seront abordés de la difficulté à utiliser le mot jusqu’aux personnes qui sont assignées aux identités postcoloniales.


REPRESSION - PRISON
Des Interdictions Administratives de Stade aux interdictions de manifester : le stade comme laboratoire de la répression  

L’Association Nationale des Supporters alerte sur le risque de voir s’étendre à toute la société, une série de pratiques bien connues dans le monde des supporters de football : les Interdictions Administratives de Stade (IAS). Le nouveau projet de loi présenté récemment au sénat s’inspire de ce modèle testé depuis 2006 pour l’appliquer aux manifestations. Quand le stade sert de laboratoire répressif...


LOGEMENT - SQUAT
Alerte expulsion - Appel à soutien  

Depuis plusieurs mois la police harcèle les habitant-e-s de la maison bleue, squat de migrant-e-s, ils et elles ont besoin de soutien la pression s’intensifie, l’expulsion est imminente


MOBILISATIONS - LUTTES
Résistance simultanée, sans frontières le 10 de chaque mois  

Un appel sans frontières vient d’être publié sur Indymedia Athènes, lancé par Rouvikonas et des compagnons de luttes de plusieurs régions du monde : Grèce, Mexique, Espagne, France, Argentine, Algérie, Italie, Belgique, Canada, Allemagne...
Pour une journée de résistance simultanée, sans frontières, le 10 décembre 2018, contre le durcissement du capitalisme et de la société autoritaire.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !  

De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les gentrifier...


INFORMATIQUE - SECURITE
Et si on sécurisait nos échanges ?  

Appels, SMS, réseaux sociaux... tous ces moyens d’échanges sont surveillés par les flics et pourtant nous sommes nombreux.ses à continuer de discuter de nos actions dessus. Si on changeait nos habitudes ?


GENRE - FEMINISME
Sordides nouvelles de l’Italie de Matteo Salvini suite au meurtre de Désirée  

Quand le président italien récupère un féminicide sordide pour abreuver son racisme, réaction du collectif abbatto i muri


GENRE - FEMINISME
Kobanê : mémoire d’une combattante des YPJ  

Le 1er novembre a été déclaré journée mondiale pour Kobanê, afin de revendiquer la résistance du peuple Kurde face à l’ennemi, ISIS. Aujourd’hui, Kobanê signifie lutter pour la libération d’Afrin, la libération d’Abdullah Ocalan, de tou.te.s les détenu.e.s politiques ainsi que garder en mémoire les martyres qui ont donné leur vie pour la résistance.
A l’occasion de cette journée la Brigata Maddaléna (délégation de femmes) a donné la parole à Rojin Evrim, commandante des YPJ qui a elle même vécu la libération de Kobanê.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Projection débat : Fanon, hier et aujourd’hui  

Vendredi 16 novembre à 20h30 au Méliès Saint-François
Hassan Mezine a décidé de faire un film sur Frantz Fanon, dont l’oeuvre nous aide à comprendre le monde et à repenser les rapports de domination. Parce que la lutte contre le colonialisme doit se poursuivre aujourd’hui, notamment en Palestine...
Organisé par BDS France Saint-Étienne, le CRAAP, les héroïnes et la JC Loire...


REPRESSION - PRISON
La Direction de L’Administration Pénitentiaire (DAP) rompt son partenariat avec le Génépi  

Le Genepi est une association étudiante œuvrant auprès des personnes incarcérées depuis 42 ans. Le 20 septembre 2018, la direction de l’administration pénitentiaire (DAP) a mis fin de manière brutale à son partenariat avec le Genepi. Suite à cette décision, des bénévoles se sont déjà vus refuser l’accès à plusieurs établissements pénitentiaires dans toute la France.


REPRESSION - PRISON
Les 7 ambitions du sénat pour prévenir et punir les manifestations  

La proposition de loi « visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs » a été adoptée par la droite au sénat le 23 octobre 2018 : ce n’est qu’une proposition, elle n’est pas définitive.
Le sénat propose 7 mesures pour encadrer encore plus les manifestations. Une occasion de se pencher sur ce projet réactionnaire.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 novembre  

Évaluations délirantes, réformes à la hussarde, suppressions de postes, surenchère sécuritaire... le ministre de l’éducation remodèle à grande vitesse l’école publique. Son objectif : une école... privée, contre le peuple, au service des patrons. Stoppons-le ! De la maternelle à l’Université, toutes et tous en grève le 12 ! À Saint-Étienne, manifestation à 10h, départ de la Bourse du travail.


INFORMATIQUE - SECURITE
Quelques trucs indispensables pour limiter les informations que l’on disperse sur Internet  

Cet article ne s’adresse pas aux pros de l’ordi (ou du multiphone) : il ne s’agit pas de se rendre invisible, anonyme sur Internet, mais de prendre quelques mesures, rapides et faciles, à ne faire qu’une fois, qui permettent de réduire les informations livrées à des entreprises, à limiter son profilage, et même d’accélérer l’accès aux pages Internet.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Festival Les Mauvaises herbes  

festival à Chadrac (43) organisé par l’association Nature & Progrès 43.
L’agriculture fournit l’essentiel de notre alimentation. Or, Le modèle agricole actuel détruit tout : l’écosystème, la santé des consommateurs et celle des paysans. Près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que la malbouffe et l’obésité progressent. A terme, ce système met à mal notre capacité à nourrir l’Humanité. devant l’urgence de s’unit contre les « rouleaux compresseurs », paysans, consommateurs, citoyens, nous devons lever les freins pour développer l’agriculture de demain ! Rassemblons-nous pour comprendre et agir ensemble !


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Deuxième édition des Mots Délivrent, le festival littéraire du café-lecture le Remue-Méninges  

Pour la deuxième fois, le café-lecture stéphanois investit ses locaux et tourne sa programmation vers la lecture, l’écriture mais pas que ... pour un festival gratuit, ouvert à tous et trans-artistique du 15 au 18 novembre