Informations globales   ANTIFASCISME / GENRE - FEMINISME

Droites comme des clous qui brillent dans une nuit magnifique...




Traduction d’un texte sur le viol collectif d’une femme dans un local antifasciste à Parme, et du continuum des violences perpétrées par le milieu. Comment peut-on se prétendre anarchiste et antifasciste et ne pas VOIR les violences faites aux femmes ?

Nous avons voulu traduire ce texte qui raconte l’histoire de Claudia (le nom a été changé) car elle montre les mécanismes qui permettent la perpétuation des violences sexuelles des hommes contre les femmes.
Mais elle montre aussi LA SOLIDARITE qui peut se mettre en place malgré les phénomènes de meutes. Meutes qui se protègent, tentant d’empêcher la parole et la mobilisation, en décrédibilisant, humiliant, marginalisant et terrorisant la victime. Et aussi et surtout LE COURAGE de Claudia et de nous toutes.
Un viol collectif a eu lieu dans un espace militant antifasciste, à Parme, en Italie, comme cela se passe partout dans la société.
C’est difficile d’aller contre son propre groupe d’appartenance quand il nous accuse de le fragiliser, de le trahir et nous rend responsables du chaos. Ce transfert de responsabilité est mis en place pour nous faire taire mais les traîtres, ce sont les violeurs et tous ceux qui les soutiennent !!
La seule solution c’est la lutte et la solidarité entre les femmes.

Les traductrices Arrabbiate lestraductricesarrabbiate autistiche.org


Comment réparer 4 fissures avant que quelque chose ne se casse définitivement

Au mois de septembre 2010, à Parme, rue Testi, un nombre incertain d’individus (entre 4 et 6) ont été acteurs et/ou spectateurs d’un viol collectif d’une jeune femme qui était âgée d’à peine 18 ans.
Cette violence a été perpétrée sur une personne inconsciente, état qui n’a pu être causé par le peu de vin qu’elle se souvient avoir bu.
Au moment du viol, elle était incapable de donner son consentement ou de résister physiquement ou verbalement. Nous le savons car les violeurs ont filmé la scène avec leur portable. Ce que l’on voit dans cette vidéo ne nous laisse aucun doute concernant la nature de la violence dont ils sont coupables, car en plus de leur acte terrible ils avaient la volonté de la faire doublement souffrir en la pénétrant avec un fumigène.
Nous aurions préféré ne pas entrer dans les détails mais cet élément est important car cet objet ou plutôt son nom est devenu le surnom péjoratif de la victime, les mois qui ont suivi le viol.
La fille au fumigène ne pouvait vraiment pas imaginer que les faits de cette nuit-là, qu’elle n’avait jamais dénoncé, par peur, honte ou par besoin de tout laisser derrière elle et d’oublier, étaient devenus un phénomène « viral ».
Cette vidéo a été visionnée par des dizaines et des dizaines de personnes, regardée et à nouveau regardée, jusqu’à la faire devenir le symbole de leur domination et de son humiliation, un spectacle obscène pour rire et se vanter.

Et jusque-là, tout va mal, très mal….

Mais le pire doit encore arriver, parce que rue Testi, à Parme, il n’y a pas un bar, une boîte de nuit, une habitation privée et pas non plus un bois obscur et menaçant ou une ruelle sombre et dégradée d’un quartier dangereux. Rue Testi, il y avait un immeuble comme tant d’autres, ces blocs de béton tous identiques… mais celui-ci était différent.
Dans ce bloc de béton armé il y avait le local de la RAF (réseau antifasciste de Parme) et les personnes impliquées dans cette histoire d’horreur et de violence sont des hommes et des femmes qui appartenaient ou fréquentaient la RAF.

Ici, à cet instant, quelque chose se casse.

La suite sur Paris Luttes Info ici


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "ANTIFASCISME "

Informations globales   ANTIFASCISME

Nouvelle agression fasciste à Lyon

Le samedi 2 juillet, à l’aube, une jeune femme, identifiée par ses agresseurs comme proche de militant-e-s du collectif de vigilance 69, a été sauvagement agressée en rentrant à son domicile.
Un véritable piège, une action préparée, attendait la jeune femme à l’entrée de son immeuble. En effet, 3 hommes guettaient la victime dans la cage d’escalier de son domicile, à 6 h du matin. Après l’avoir poussée dans les escaliers puis rouée de coups, les agresseurs ont procédé à un violent interrogatoire, cherchant à soutirer des informations sur les milieux antifascistes.


Informations globales   ANTIFASCISME / GENRE - FEMINISME

Agressions fascistes : La Gay pride 2011 de Tours pas si Gaie au final...

C’est sous une belle journée que commence la gay pride de Tours, le rendez-vous avait lieu au château de Tours cette année. Le cortège s’élance dans les rues dans une folle ambiance, on ne peut pas le louper, les camions envoient du son et les watts font vibrer les vitrines des magasins, il y de la bonne humeur et des couleurs à perte de vue, selon la NR il y aurait plus de 1500 participants, mieux que l’année dernière où l’on a compté environ 1400 personnes.


Informations globales   ANTIFASCISME

Communiqué du collectif Antifasciste Rennais - Tentative de meurtre sur un militant - Rassemblement antifasciste à Rennes

Ce samedi 21 mai, une diffusion de tracts avait lieu à l ’appel du Collectif Antifasciste Rennais devant le café Le Fleurte, à Rennes. Le but était de contrer pacifiquement une réunion publique du parti Égalité & Réconciliation, notoirement raciste et antisémite. Des lectures de textes devaient être faites par l’écrivain Laurent James, un proche d’Alain Soral qui partage ses thèses politiques. Les militants antifascistes, parfaitement calmes, étaient au rendez-vous, faisant face à l’extérieur du bar à une dizaine de militants d’extrême-droite qui s’y étaient repliés.


Saint-Étienne et alentours Numero Zero   ANTIFASCISME / MEDIAS

Résistances et solidarités antifascistes - Emission Numéro Zéro du 12 mai 2011, à midi, rediffusion à 17h sur Radio Dio 89.5FM à synthétienne et sur www.radiodio.org

Localement, comme dans toute l’Europe, les politiques racistes des Etats vont bon train, l’extrême-droite (re)monte, et les agressions à caractère fasciste se multiplient. Nous avons préparé cette émission avec des militants antifascistes afin de revenir sur quelques questions essentielles : qu’est-ce que le fascisme ? Et comment lutter contre ?


Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Sainté 21 mai 2011

Soirée Antifa : Débat + Concert de soutien

PROJECTION-DEBAT : Contre le racisme d’Etat, les agressions fascistes et la montée de l’extrême droite en Europe, RIPOSTE ANTIFASCISTE !!
BOUFFE POPULAIRE (prix libre)
CONCERTS


Informations globales   ANTIFASCISME

Communiqué de presse : nouvelle agression fasciste à Lyon

Mercredi 6 avril 2011, après une diffusion de tracts à la sortie du Lycée Jean-Paul Sartre de Bron, des militants ont été très violemment agressés par trois fascistes armés. Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite.


Informations globales   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES
À Sainté comme ailleurs : Ripostons au fascisme

[Lyon] Manif Antifasciste le 9 avril 2011

Manifestation contre le fascisme le 9 avril à 14h30 départ place Bellecour à l’appel de nombreux collectifs et organisations, pour dire NON à la propagation de la haine et de la violence racistes et xénophobes.


Informations globales   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES
mercredi 23 février 2011 à 18h30 devant la mairie du 7e, place Jean Macé (métro ligne B, Tramway ligne T2)

Lyon : rassemblement anti-fasciste

Rassemblement contre le local néo-nazi de Gerland, contre les violences d’extrême-droite et d’État.
Le collectif de vigilance 69 contre l’extrême-droite appelle à un rassemblement le mercredi 23 février à 18h30 contre le local néo-nazi de Gerland, contre les violences d’extrême-droite et d’État.


Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

À Sainté comme ailleurs : Antifascisme radical

VENDREDI 18 FÉVRIER 2011
Dans le contexte d’une crise économique qui touche d’avantage les classes populaires, nous constatons une augmentation des groupes d’extrême droite à travers toute l’Europe. Encouragés par le discours raciste et ultra-sécuritaire, qui sont monnaie courante pour certains gouvernements européens, les groupuscules néo-nazis mélangent immigration, religion et crise économique, pour rendre plus acceptable leurs messages haineux.


Dans la thématique "GENRE - FEMINISME "

Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME

Journée contre les violences machistes et patriarcales

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences machistes et patriarcales, Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, vous convie à une après-midi d’échanges et de rencontres Place du Peuple, puis une lecture collective du livre Le Ventre des Femmes de Françoise Vergès à l’Amicale laïque du Crêt de Roch.


Informations globales   GENRE - FEMINISME

Sordides nouvelles de l’Italie de Matteo Salvini suite au meurtre de Désirée

Quand le président italien récupère un féminicide sordide pour abreuver son racisme, réaction du collectif abbatto i muri


Informations globales   GENRE - FEMINISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Kobanê : mémoire d’une combattante des YPJ

Le 1er novembre a été déclaré journée mondiale pour Kobanê, afin de revendiquer la résistance du peuple Kurde face à l’ennemi, ISIS. Aujourd’hui, Kobanê signifie lutter pour la libération d’Afrin, la libération d’Abdullah Ocalan, de tou.te.s les détenu.e.s politiques ainsi que garder en mémoire les martyres qui ont donné leur vie pour la résistance.
A l’occasion de cette journée la Brigata Maddaléna (délégation de femmes) a donné la parole à Rojin Evrim, commandante des YPJ qui a elle même vécu la libération de Kobanê.


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / PROSTITUTION - TRAVAIL DU SEXE

[Brève] Un magasin Jacquie et Michel à Saint-Étienne. Non merci !

On apprend dans Le Progrès qu’une enseigne du célèbre site de porno amateur a dû ouvrir à Saint-Étienne le 28 octobre.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

FemceesFest, festival de Hip-Hop à Saint-Étienne

1, 2, 3 novembre 2018 - 5e édition ! - Des rappeuses, des ateliers, du graff, d’la danse, un état d’esprit ! / / / | | \ \ \
Au programme, trois soirées Hip-Hop. Une vingtaine d’artistes réuni.e.s pour du Rap, BeatBox, Danse, Opens Mic et DJ set ! Mais aussi, des ateliers d’initiation aux différentes disciplines HH et des crêpes !!!


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

boum de rentrée des Sampianes

Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, organisent une boum de rentrée jeudi 04 octobre 2018 à la Gueule Noire. Venez papoter si vous préférez et danser si ça vous tente. Pour connaître la collective et ses actions, se rencontrer, discuter, se rassembler autour de projets féministes... et aussi grignoter un petit quelque chose vegan avant d’enflammer la piste !
*Soirée en mixité gouines meufs trans* - Entrée gratuite + adhésion au lieu à prix libre.


Saint-Étienne et alentours   CAPITALISME - GLOBALISATION / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Formation en bricolage et maçonnerie pour les meufs, les gouines et les trans’

A la mi-octobre venez découvrir l’utilisation des outils à main et éléctroportatifs et la pose de « stuc » entre meufs, gouines et trans’


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée de soutien aux ouvrières de l’usine Flomar en Turquie, le 4 août

En Turquie, des ouvrier.ère.s de la marque de cosmétiques Flormar du Groupe Rocher ont été licencié.e.s parce qu’elles-ils se sont syndiqué.e.s.
Samedi 4 août à la Gueule noire
20H30 projection
22H concert


Saint-Étienne et alentours   CAPITALISME - GLOBALISATION / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

La cantine La Sassouille appelle à un chantier en mixité choisie meufs

La Sassouille est une cantine militante et itinérante Stéphanoise qui se met en place progressivement. Notre envie commune est de pouvoir offrir une bonne bouffe à prix libre et végétarienne sur différents lieux et collectifs en lutte.


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Licenciement de 124 ouvrières du groupe Rocher en Turquie : rassemblement de solidarité

Les Sampianes appellent à boycotter Yves Rocher pour protester contre le licenciement abusif de 120 ouvrier.e.s (majoritairement des ouvrières) de l’usine Flormar en Turquie (à Gebze), usine dont le groupe Rocher est le principal actionnaire (51%). Rassemblement de soutien sur Saint-Étienne le Mercredi 20 Juin à 16h, Place du Peuple


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien aux décrocheurs de portraits  

Faisons le procès des responsables de l’écocide qui menace l’humanité, mardi 17 décembre à l’occasion du procès de Vincent BONY.


MOBILISATIONS - LUTTES
Retour sur les manifestations et actions du 5, 6 et 7 décembre  

Ces derniers jours de mobilisation contre la réforme des retraites ont été riches en événements. Gilets jaunes, syndicalistes (ou pas), précaires, étudiant.es, lycéen.ne.s... De nombreux stéphanois.es ont pris la rue ces trois derniers jours. Retour en images.


MOBILISATIONS - LUTTES
Contre la réforme des retraites : nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre  

Contre le projet de retraite par points, pour un système de retraite et un monde solidaire, nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre 2019.
RDV 10h30 devant la gare de Châteaucreux à Saint-Étienne et à 10h30 Pont du Coteau à Roanne.


REPRESSION - PRISON
Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986, Malik Oussékine assassiné par deux voltigeurs de la police  

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986 à Paris, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers « voltigeurs » motocyclistes. Un anniveraire d’autant plus sinistre que les redoutables « voltigeurs », après avoir été interdits à la suite de leur forfait contre Malik Oussekine, ont été officiellement réintroduits en mars 2019. Et ont bien vite renoué avec les pratiques d’alors (lire ici).


MOBILISATIONS - LUTTES
Suivi du mouvement contre la réforme des retraites  

Blocages, piquets de grève, Assemblées générales, actions, manifestations, etc. La journée du 5 décembre qui a réuni plus de 22000 personnes dans les rues de Saint-Étienne va, semble-t-il, marquer le début d’une période riche en événements. Tentative de centralisation de toutes les informations liées au mouvement contre la réforme des retraites à Saint-Étienne.


MEDIAS
5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !  

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute quelque chose qui aura un air de révolution...


TRAVAIL - PRÉCARITÉ
C’est quand qu’on arrête ?  

La bloggueuse de bande dessinée féministe (mais pas que) Emma a proposé une synthèse, sous forme de BD, des dossiers militants qui existent sur la retraite pour expliquer le nouveau projet de retraite inventé par Macron et Delevoye.


MOBILISATIONS - LUTTES
1947 : la « révolution » à Saint-Étienne  

À la fin de l’année 1947, les grèves se multiplient, à Saint-Étienne comme ailleurs, préfigurant la grande grève des mineurs de 1948. Elles culminent avec le rassemblement du 29 novembre, aux abords de la Préfecture.


REPRESSION - PRISON
[Grenoble] Retour sur l’opération de fichage et perquisition menée le 26 novembre  

Mardi 26 novembre, à partir de six heures du matin, six lieux alternatifs de Grenoble et ses alentours se sont fait perquisitionner. ZAD, squat ou colocation, personne n’a été épargné.
Le prétexte officiel est d’enquêter sur les incendies qui se produisent dans le département depuis deux ans. Une fois de plus, ce sont les milieux autonomes, libertaires, féministes ou écologistes qui sont visés.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mutiler oui, mais local !  

Le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business, et dans la Loire les usines qui se battent pour répondre aux appels à mutiler de la police nationale ne manquent pas. Petit retour sur un contrat local et bien juteux.


MOBILISATIONS - LUTTES
Et tout le monde attend le 5 décembre !  

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Parce qu’il est nécessaire que cette première date soit massive et déterminée, nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


MOBILISATIONS - LUTTES
Soutenons Anas et sa famille  

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


LOGEMENT - SQUAT
Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement  

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


LOGEMENT - SQUAT
La mairie de St Etienne dit qu’elle brûle pour éviter d’aider des enfants !  

Dans le parc du Musée de la Mine à Saint-Étienne vivent depuis plusieurs mois 7 familles d’origine roumaine, dont environ 25 enfants. Pour réclamer de l’aide aux pouvoirs publics qui demeurent sourds malgré les températures négatives, elles ont occupé le hall de la Mairie aujourd’hui. La réponse a été tonitruante.


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.