Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / TRAVAIL - PRÉCARITÉ / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Football militant




Sensible à une culture sportive qui s’inscrit dans la réalité sociale, la FSGT [1] milite pour une conception du sport associatif, en tant qu’espace d’épanouissement et d’émancipation humaine qui favorise la rencontre, le partage d’expériences, et qui permet de construire du lien social.


Au niveau national, 100 disciplines sont proposées. Dans la Loire on peut pratiquer le foot à 7, la natation, le judo, le badmington, le cyclisme, la course, la marche, le volley-ball, les boules lyonnaises et d’autres disciplines. Ces activités sont accessibles à des tarifs assez réduits (moins de 50 euros l’année à Saint-Étienne).

La FSGT est une fédération omnisport d’éducation populaire qui développe des activités pour toutes et tous, émancipatrices, à tous les âges de la vie, compétitives et non compétitives. Créée en 1934 dans la lutte contre le fascisme, elle promeut le droit d’accès au sport de toutes et tous en se donnant comme objectif le développement de contenus d’activités, de vie associative et de formation adaptés aux besoins de la population.

En février 2019, la FSGT vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s locaux du Briançonnais. À lire ici.

Le football : autogéré !

Le foot à 7, ou foot autogéré, est une discipline mise en place au sein de la FSGT. Il est un modèle militant, loin de la compétition et du spectacle, ouvert à tous et toutes. Le respect et la solidarité sont omniprésents. Règles ici.

Au foot à 7, « les joueurs s’arrêtent d’eux-mêmes quand il y a une faute, parce que ça préfigure une société où on n’a pas besoin d’État, de flics. »

Des rencontres locales, nationales et internationales ont lieu chaque année. Au sein d’une équipe, la solidarité et l’autogestion sont également de mise : cotisations des plus précaires payées collectivement, acccueil de non-initié.e.s, décisions partagées, etc. Ces équipes sont également des lieux de sociabilité et de convivialité.

Les débuts : contre le fascisme

Les 24 et 25 décembre 1934, la FST [2] et USSGT [3], deux représentantes du sport travailliste décidèrent de fusionner : « devant les menaces fascistes et les dangers de guerre, les organisations sportives des travailleurs ne sauraient prolonger plus longtemps leur division » [4]. Cette volonté fonde les valeurs premières de la FSGT dans le rejet du racisme, la solidarité avec les victimes de l’injustice sociale, des persécutions politiques et la défense des intérêts populaires. Elle se prolongea dans le combat contre les Jeux Olympiques de Berlin en 1936 et l’engagement en faveur de l’Olimpiada Popular de Barcelone.

Aujourd’hui : solidarité avec les mineur.e.s isolé.e.s et les migrant.e.s

À Paris, plusieurs équipes FSGT proposent à de jeunes réfugiés de jouer au foot dont celles de Melting Passes (en foot à 7) et Paris d’Exil Football Club (foot à 11). Les premiers se définissent comme une « association militante » ayant à cœur de « mettre en lumière les situations d’extrême précarité dans lesquelles se retrouvent trop souvent les mineurs isolés étrangers à Paris » et pour qui le « football leur permet d’oublier, le temps d’un entrainement ou d’un match les nombreuses galères du quotidien ». Concernant les seconds, son correspondant annonce avoir choisi de rejoindre la Fédération « parce qu’il n’y a pas de problèmes d’identité ou de nationalité et qu’on se reconnaît dans les valeurs de cette Fédération. Aujourd’hui, on peut dire que jouer ensemble soudent les joueurs, sur le terrain et en dehors. » Et quid des relations avec les équipes adverses ? « Les jeunes veulent être comme tout le monde, on ne se présente pas comme une équipe de réfugiés », répond le Paris d’Exil FC. « Mais il est arrivé que les joueurs évoquent leur situation avec plusieurs adversaires. Nous avons alors assisté à de vraies rencontres et de beaux échanges. » Du pur football populaire FSGT !

Un autre football : le foot à 7 !

Loin de la FFF, la FSGT est une fédération sportive et sociale qui offre une pratique du fooball sans vente d’êtres humains, sans valeur marchande et sans autorité !

À Saint-Étienne, 128 équipes sont inscrites pour la saison 2018-2019. Elles jouent au sein d’un championnat local les lundis et jeudis soirs (sans rien à gagner). Ouvert à tout niveau et tout âge. Terrains, vestiaires et programmations des matchs sont assurés par la FSGT. Trois mi-temps de 20 minutes. Demi terrain, 7 contre 7, sans arbitre, sans tacle ni hors-jeu.
Le championnat de foot à 7 est mixte, mais il comporte encore très peu de femmes (270 joueuses sur près de 40000 joueurs en 2018-2019). À Saint-Étienne, quelques footballeuses sur les terrains mais ça reste rare : avis aux amatrices !
Pour rejoindre ou monter une équipe pour la saison 2019-2020 :

[1Fédération Sportive et Gymnique du Travail

[2Fédération Sportive du Travail

[3Union des Sociétés Gymniques et Sportives du Travail

[4Charte d’Unité, 1934


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES "

Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[St-Julien-Molin-Molette] Week-end anti-nucléaire en soutien à la lutte à Bure

Du vendredi 3 mai au dimanche 5 mai, un week-end d’information, de soutien et de partage est organisé à Saint-Julien-Molin-Molette autour de la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Pique-nique mercredi 1er mai

Rendez-vous après la manif de mercredi 1er mai pour un pique-nique à 12h30 au parc de la place Albert Thomas
Apportez vos plats à partager, des jeux d’extérieur, vos boules de pétanque et traînons ensemble pour continuer de célébrer le 1er mai en papotant et jouant !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Nouvel atelier de conversation en français langue étrangère « Bouches à oreilles »

Pour se rencontrer au travers de la la langue française, découvrir sa ville et ceux qui la peuplent. Pour discuter simplement et librement, de tout et de rien... Destinés aux nouveaux et nouvelles arrrivant.e.s comme aux stéphanois.e.s de longue date.


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

2 Poils dans la Soupe Festival

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée en soutien à la casa cantoniera occupata de Oulx

Samedi 16 février à La Cale (amicale du Crêt-de-Roc) à partir de 20 h. Collecte sur place.
La casa cantoniera de Oulx (Italie) est un refuge autogéré pour migrant.es et exilé.es de passage. Un lieu pour pouvoir s’organiser, contre les frontières sur nos montagnes et le système qui leur est relié.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cantine de soutien aux activistes inculpé.e.s et détenu.e.s de 269 Libération Animale

L’espace autogéré stéphanois « La Gueule Noire » organise une cantine de soutien aux camarades antispécistes de 269 Libération Animale touché.e.s par la répression pour leur pratique de l’action directe contre le système économique.
Venez nombreux.ses le samedi 19 janvier à partir de midi ! Tous les détails ici.


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Resto vegan à la Gueule noire

Resto vegan à la Gueule Noire. Les sous iront en soutien au Bilboquet (lieu d’activités, infokiosque, expos etc..) qui s’installe et fusionne au 17, rue de la Mulatière. Le repas sera suivi d’une rencontre avec Daniel COLSON autour de son livre « Proudhon et l’anarchie »


Informations globales   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Manif de masse(s). Bal masqué contre le Mur de la Plaine le samedi 24 novembre

Appel aux masses contre le Mur de la Honte et le chantier de la Plaine.
Déambulation festive offensive et masquée au départ de la sinistre Mairie de Marseille, Vieux Port, samedi 24 novembre, 16h.


Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[Brève] Firminy : blocage et affrontement devant le lycée

Depuis hier (lundi 19 novembre), les lycéen.ne.s du lycée Jacob Holtzer bloquent leur lycée. Vers 10h, ils ont commencé à bloquer les entrées avec des barrières et quelques heures plus tard, les forces de l’ordre sont arrivées et ont riposté à coup de lacrymos et tirs de flashball, non sans ramasser quelques projectiles.


Dans la thématique "EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS "

Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée Générale au campus Tréfilerie

Mardi 29 janvier à 18h à l’amphi E.01.
Face aux augmentations des frais d’inscription, à la mise en place de la sélection et à la répression policière. Faisons entendre notre voix !
Communiqué des ex-occupant.es de l’Amphi.


Informations globales   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Conseils à l’attention des personnes blessées par la police et de leurs proches

Après le déchaînement de violence policière de ces dernières semaines à Saint-Étienne et partout en France, il semble pertinent de publier ce petit tutoriel rédigé par le collectif Désarmons-les.

Mise à jour :


Informations globales   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / FLICAGE - SURVEILLANCE

Ne jamais éteindre son téléphone : une nouvelle approche à la culture de la sécurité

Dans les années 80, un/e anarchiste qui voulait, par exemple, mettre le feu à un bâtiment administratif, élaborait son plan et en même temps elle/il regardait s’il n’y avait pas de dispositifs d’écoute chez lui/elle. A la fin des années 90, le/la même anarchiste éteignait le téléphone et utilisait des messages cryptés sur internet. Avec l’approche des années 2020, il nous est nécessaire de repenser notre stratégie : la collecte d’informations s’est améliorée et nous devons tenir compte aussi de cela.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / REPRESSION - PRISON

Comité Solidaire : Sortez couvert.e.s !

Petit tract d’info en manif et ailleurs pour résister face à la justice et à la répression


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Réforme du lycée : le 24 janvier, toutes et tous en grève et dans la rue !

Face aux réformes du Lycée général, techonlogique et de la voie professionnelle, face aux suppressions de postes et à l’austérité touchant les collèges, l’intersyndicale appelle à une grève nationale le jeudi 24 janvier et à se rassembler à 10h30 devant l’inspection de la Loire.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

#Revanche lycéenne : réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

Parce que les lycéen.nes ont raison de se révolter... Une trêve avant la reprise ?
Ils étaient nombreux.euses ces dernières semaines, lycéen.nes à bloquer, à se retrouver dans la rue, à manifester. À Saint-Étienne comme ailleurs en France, la réponse de l’État a été simple et claire : pression policière, gardes à vue, tribunaux... La violence de la réponse policière nous a presque fait oublier les raisons pour lesquelles les lycéen.nes se mobilisent. Nous publions donc ici un article du Gueuloir - journal stéphanois écrit par des lycéen.nes et étudiant.es - qui revient sur le projet de loi Blanquer, suivi d’un article du collectif « Aggiornamento » sur les futurs programmes scolaires qui selon elleux ont pour optique d’ « ingurgiter, trier et exclure »...


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

#Revanche Lycéenne : semaine du 10 au 14 décembre

Nouvelle semaine de blocages et manif lycéennes déjà ce lundi matin dans les rues de Sainté. la semaine démarre comme elle avait fini : sous les gaz... (Article mis à jour tout au long de la semaine)

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Etudiants étrangers et université Saint-Étienne – Lyon : l’excellence de l’exclusion

Lundi 19 novembre, Edouard Philippe annonçait que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extra-européens seraient élevés 3 000 euros environ par mois, soit une multiplication par 16. Quelques jours auparavant, des représentants de l’Université de Lyon – dans laquelle l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne va être dissoute au 1er janvier 2020 – faisaient preuve de moins de scrupules encore : l’objectif est de porter ces frais à 4 500 euros. Cette hausse a vocation à s’étendre à tous.


Saint-Étienne et alentours   CAPITALISME - GLOBALISATION / EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Ateliéphémère spécial jouet.

Pour Noël, réparons au lieu d’acheter !
Atelier de réparation de jouet au Baramioch’
À partir de 6 ans, accompagné d’un adulte.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Comme un ouragan, manif sauvage de lycéen’nes

Manifestaton sauvage pleine de rage dans les rues du centre ville ce matin, récit d’une personne qui a préféré ne pas aller au travail pour être au côté des lycéen’nes


Dans la thématique "TRAVAIL - PRÉCARITÉ "

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

La bataille du rail se poursuit : manifestation cheminot·e·s le 9 novembre

Le secteur fédéral CGT appelle les cheminot.e.s du périmètre Rhône-Alpes à la grève et à participer à la manifestation organisée le vendredi 9 Novembre, à 12H, à la gare Perrache (esplanade), en direction du conseil régional AURA. Départ et action également à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Emission de la CNT42 tous les 1ers dimanche du mois à 19h sur RadioDio

C N T … ce sigle que vous croisez sur des tracts, sur une banderole noire et rouge souvent en fin de manifs... mais qui sont – elles ? qui sont-ils ? C’est quoi CNT ?? »
C’est pour faire des propositions de réponse que nous avons décidé de prendre la parole sur l’antenne de radio Dio tous les 1ers dimanche du mois à 19 heures si on y arrive !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail

Rentrée sociale mardi 9 octobre : grève et manifestation à 10h30, bourse du travail.
Le rouleau compresseur gouvernemental se montre sourd aux protestations légitimes, grèves et manifestations contre la casse du service public, du rail, du Code du travail, contre le gel du point d’indice et le rétablissement de la journée de carence pour les fonctionnaires...


Saint-Étienne et alentours   TRAVAIL - PRÉCARITÉ

[GREMMOS] Présentations de l’ouvrage « Le monde ouvrier face à la Grande Guerre »

Jeudi 27 septembre 2018 à la Maison Rouge (Crêt de Roc) à Saint-Étienne, en début de soirée et mardi 20 novembre à 19h, à la Cinémathèque de Saint-Étienne, suivie de la projection du film « Les croix de bois ».
Entrée libre


Saint-Étienne et alentours Couac   TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Une Mine autogérée à Saint-Étienne... en 1891 !

Inaugurée en 1891, la Mine aux mineurs de Monthieu dura jusqu’en 1908. Elle eut une vie agitée, secouée par de nombreux procès, et même une grève ! Et pourtant elle réussit à faire vivre, pendant plus de dix ans, entre 70 et 100 mineurs. Cette expérience, avec son histoire mouvementée et contrastée, peut être utile aujourd’hui encore, comme elle le fut à la fin du XIXe siècle.


Saint-Étienne et alentours Couac   TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Grandeur et décadence des coopératives de consommation

Alors que l’agro-industrie, la production de masse, peuvent nous entraîner à consommer beaucoup trop et mal, il est temps de revisiter l’histoire de ces coopératives qui ont permis une autre consommation à partir du besoin réel des gens, particulièrement des prolétaires. Cette très longue expérience nous montre qu’il est possible de développer un secteur alternatif ambitieux au capitalisme, porteur de transformation sociale.


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Etat de santé du CHU de Saint Etienne : résumé d’une discussion organisée par Couac

Le 14 Juin 2018, à l’occasion de la sortie de son nouveau numéro le journal Couac organisait une discussion intitulée : « Santé, bien-être, pour qui, à quel prix ? ». Résumé des discussions.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Licenciement de 124 ouvrières du groupe Rocher en Turquie : rassemblement de solidarité

Les Sampianes appellent à boycotter Yves Rocher pour protester contre le licenciement abusif de 120 ouvrier.e.s (majoritairement des ouvrières) de l’usine Flormar en Turquie (à Gebze), usine dont le groupe Rocher est le principal actionnaire (51%). Rassemblement de soutien sur Saint-Étienne le Mercredi 20 Juin à 16h, Place du Peuple


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Encore une grève à la SNCF !

Réédition d’un article originalement écrit pour Paris-luttes.info en octobre 2015 sur les conditions de travail des cheminot’es.


A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Soutien aux décrocheurs de portraits  

Faisons le procès des responsables de l’écocide qui menace l’humanité, mardi 17 décembre à l’occasion du procès de Vincent BONY.


MOBILISATIONS - LUTTES
Retour sur les manifestations et actions du 5, 6 et 7 décembre  

Ces derniers jours de mobilisation contre la réforme des retraites ont été riches en événements. Gilets jaunes, syndicalistes (ou pas), précaires, étudiant.es, lycéen.ne.s... De nombreux stéphanois.es ont pris la rue ces trois derniers jours. Retour en images.


MOBILISATIONS - LUTTES
Contre la réforme des retraites : nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre  

Contre le projet de retraite par points, pour un système de retraite et un monde solidaire, nouvelle manifestation ce mardi 10 décembre 2019.
RDV 10h30 devant la gare de Châteaucreux à Saint-Étienne et à 10h30 Pont du Coteau à Roanne.


REPRESSION - PRISON
Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986, Malik Oussékine assassiné par deux voltigeurs de la police  

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986 à Paris, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers « voltigeurs » motocyclistes. Un anniveraire d’autant plus sinistre que les redoutables « voltigeurs », après avoir été interdits à la suite de leur forfait contre Malik Oussekine, ont été officiellement réintroduits en mars 2019. Et ont bien vite renoué avec les pratiques d’alors (lire ici).


MOBILISATIONS - LUTTES
Suivi du mouvement contre la réforme des retraites  

Blocages, piquets de grève, Assemblées générales, actions, manifestations, etc. La journée du 5 décembre qui a réuni plus de 22000 personnes dans les rues de Saint-Étienne va, semble-t-il, marquer le début d’une période riche en événements. Tentative de centralisation de toutes les informations liées au mouvement contre la réforme des retraites à Saint-Étienne.


MEDIAS
5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !  

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute quelque chose qui aura un air de révolution...


TRAVAIL - PRÉCARITÉ
C’est quand qu’on arrête ?  

La bloggueuse de bande dessinée féministe (mais pas que) Emma a proposé une synthèse, sous forme de BD, des dossiers militants qui existent sur la retraite pour expliquer le nouveau projet de retraite inventé par Macron et Delevoye.


MOBILISATIONS - LUTTES
1947 : la « révolution » à Saint-Étienne  

À la fin de l’année 1947, les grèves se multiplient, à Saint-Étienne comme ailleurs, préfigurant la grande grève des mineurs de 1948. Elles culminent avec le rassemblement du 29 novembre, aux abords de la Préfecture.


REPRESSION - PRISON
[Grenoble] Retour sur l’opération de fichage et perquisition menée le 26 novembre  

Mardi 26 novembre, à partir de six heures du matin, six lieux alternatifs de Grenoble et ses alentours se sont fait perquisitionner. ZAD, squat ou colocation, personne n’a été épargné.
Le prétexte officiel est d’enquêter sur les incendies qui se produisent dans le département depuis deux ans. Une fois de plus, ce sont les milieux autonomes, libertaires, féministes ou écologistes qui sont visés.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mutiler oui, mais local !  

Le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business, et dans la Loire les usines qui se battent pour répondre aux appels à mutiler de la police nationale ne manquent pas. Petit retour sur un contrat local et bien juteux.


MOBILISATIONS - LUTTES
Et tout le monde attend le 5 décembre !  

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Parce qu’il est nécessaire que cette première date soit massive et déterminée, nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


MOBILISATIONS - LUTTES
Soutenons Anas et sa famille  

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


LOGEMENT - SQUAT
Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement  

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


LOGEMENT - SQUAT
La mairie de St Etienne dit qu’elle brûle pour éviter d’aider des enfants !  

Dans le parc du Musée de la Mine à Saint-Étienne vivent depuis plusieurs mois 7 familles d’origine roumaine, dont environ 25 enfants. Pour réclamer de l’aide aux pouvoirs publics qui demeurent sourds malgré les températures négatives, elles ont occupé le hall de la Mairie aujourd’hui. La réponse a été tonitruante.


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.