Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME

Le Rassemblement National de la Loire veut des flics-videurs devant les Églises et demande la dissolution de la JC de la Loire




C’est avec un certain sourire aux lèvres (en dépit du côté tragique de leur prose) que nous avons pris connaissance du communiqué du RN de la Loire dans lequel celui-ci demande expressément au préfet de dissoudre la JC de la Loire.


Ce communiqué fait suite aux rumeurs divulguées par le clergé stéphanois indiquant que des hordes de migrant.es avaient pour objectif de s’installer dans les lieux de culte. Lieux de culte qui ont été fermés par la suite [1]. Toujours selon le clergé, celleux-ci seraient « pris en charge par des membres de la Jeunesse Communiste extérieurs à la ville » qui les « inciterait à squatter des lieux de culte ».

Ni une ni deux, le RN saute sur l’occasion et enjoint au préfet Evence Richard d’expulser ex tempore tou.tes les migrant.es en situation irrégulière (classique), mais aussi de dissoudre la Jeunesse Communiste de la Loire et d’interdire leur « cortège rouge » prévu le 1er mai « en raison de la casse systématique sur leur passage », d’engager des poursuites à l’encontre du secrétaire fédéral de la JC et de faire surveiller par les forces de l’ordre les lieux de culte afin de « garantir la sécurité et la liberté de culte aux fidèles »... Blanc.hes, si possible.

Ci-dessous, le communiqué du RN 42 en question

... Et la réponse des Gilets Jaunes de la Loire au RN

[1Sur ce sujet lire notre article Le clergé stéphanois et la charité...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "ANTIFASCISME "

Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Campagne antifa et journée de mobilisation

Vivre sans peurs / samedi 10 novembre 2012
Nous sommes des militants qui luttons contre toute forme de fascisme. Nous combattons, non pas des personnes, mais des idées et les pratiques quotidiennes qui en découlent. Autant de comportements qu’il faut combattre pour que chacune et chacun puisse vivre librement et sans peurs. Notre lutte antifasciste nous mène sur d’autres terrains, là où le fascisme est présent quelle que soit sa forme ou son visage.


Informations globales   ANTIFASCISME / MEMOIRE

[Rencontre-débat avec François Roux] Auriez-vous crié « Heil Hitler » ? Résistances et soumission au nazisme

Samedi 13 octobre 2012 à 15h à La Gryffe

En s’appuyant sur des centaines de témoignages et les travaux des historiens, F. Roux propose une une synthèse de l’histoire chaotique et méconnue des Allemands et de l’Allemagne de 1918 à 1946.


Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Mains brunes sur la ville

Projection-Débat avec le réalisateur vendredi 5 Octobre à 20h00 - cinéma Le France
Le film MAINS BRUNES SUR LA VILLE participe à une démarche militante et citoyenne présentant les dérives effectives et dramatiques de l’application concrète de politiques d’extrême droite dans le VAUCLUSE.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert antifa à La Gueule Noire

Vivre sans peurs !!! [29 septembre 2012]
Pour une société sans peur de l’étranger, de ceux et celles qui viennent d’ailleurs pour chercher un avenir meilleur. Sans peur de subir les conséquences de la crise économique (licenciements, précarité...) et de remettre en question la viabilité du système capitaliste. Sans peur des groupuscules néo-nazis, qui essayent d’imposer leurs idées racistes par la violence. Sans peur d’affirmer son identité, de crier bien fort que notre orientation sexuelle ne nous fait pas différents. Sans peur de vouloir redonner aux femmes la place qu’elles méritent dans notre société. Sans peur de dénoncer le modèle de société ultra-sécuritaire qu’ils veulent nous imposer, et de croire que c’est possible aussi de vivre ensemble sans vidéo-surveillance et policiers dans tous les coins de rue.


Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME

Rassemblement antifa Saint-Étienne

Samedi 23 juin à 15h00 place du peuple
Pas de place pour les fascistes, ni à Saint-Étienne ni en Rhône-Alpes !


Saint-Étienne et alentours   ANTIFASCISME / GENRE - FEMINISME

Rencontre identités et luttes radicales

Organisée par le collectif antifa la Grina à la Gueule Noire - Samedi 2 juin - à partir de 15h00
Projection - Bouffe - Concert


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Concert de soutien à la lutte antifasciste

Samedi 10 mars 2012 - 20H00 - Espace autogéré LA GUEULE NOIRE - 16 rue du Mont (Quartier Bellevue) à Saint-Étienne organisé par le collectif antifasciste La Grina.


Informations globales   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation antifasciste à Lyon

Appel à un cortège Libertaire antifasciste / Samedi 14 janvier 2012 à 14H00
Départ place du Pont (métro Guillotière)
Covoiturage à partir de sainté : 12H00 devant la Gueule Noire*


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ANTIFASCISME / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Le collectif 100 papiers et la Grina* proposent une journée contre le fascisme

La Gueule Noire - Sam. 12 nov. 2011
- A partir de midi : COUSCOUS vegan ou poulet - prix libre
- 15H00 : projection de « ON N’EST PAS DES MARQUES DE VÉLO » de Jean-Pierre Thorn (1H29 - 2003)
- 20H00 : RAP N PUNK PARTY (5€ + adhésion prix libre)
* La Grina : collectif antifasciste stéphanois


A la une...

DROITS SOCIAUX - SANTE
Sainté fête le droit des enfants ? Pas de quoi se réjouir  

Mercredi 20 Novembre 2019 à 16h30, retrouvons-nous nombreureuses pour dénoncer l’hypocrisie de la Mairie de Saint-Étienne qui organise ce jour-là une fête pour les droits de l’enfant alors même que dans notre chère ville, des enfants dorment encore à la rue, sous des ponts et dans des squats.


MOBILISATIONS - LUTTES
Anniversaire des Gilets jaunes, Saint-Étienne  

Samedi 16 novembre, comme partout en France, se sont rassemblés à Saint-Étienne de nombreux manifestants. Ils étaient plus de 1000 à s’être retrouvés pour fêter le premier anniversaire des Gilets Jaunes. Un véritable regain de mobilisation, qui d’ailleurs a pu être observé sur la totalité du pays, mais qui n’est pas une surprise : en effet le ras-le-bol est toujours le même !


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.


MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement pour A. : des larmes, de la rage et... des arrestations  

Suite à l’appel de l’ensemble du milieu militant stéphanois, de OSE CGT et de Solidaires Étudiant-e-s Lyon, un rassemblement a eu lieu en solidarité à Anas.K et pour dénoncer les coupables de cette tragédie. La journée s’est terminée avec une charge de la Police, un gazage en règle et deux étudiants arrêtés, toujours en garde à vue.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Alerte rouge sur les données de santé de tou.te.s les français.e.s  

Vous ne le savez peut être pas, mais un événement majeur est en train de se jouer sur les datas santé françaises. À côté les enjeux et risques du DMP, c’est une partie de billes dans une cour de récréation. De quoi s’agit-il ?


MOBILISATIONS - LUTTES
Paroles de Gilet : « Le cancer de notre monde, c’est le capitalisme »  

Le mouvement des Gilets jaunes fête bientôt son premier anniversaire et il nous a semblé intéressant de relayer les paroles des premier.e.s concerné.e.s. Celles et ceux pour qui la fièvre jaune a été impossible à négocier ! Jean est stéphanois, il commence à s’intéresser au mouvement et tout s’enchaîne : les ronds-points, les manifs mais aussi la violence policière, les contrôles, la répression, l’arrestation, le procès et au bout de la chaîne... la prison. Interview réalisée en juin 2019 à sa sortie de Fresnes et publiée dans le journal L’Envolée.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Un étudiant stéphanois s’immole devant le Crous de Lyon  

En pleine détresse sociale suite à la perte de sa bourse, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne s’asperge d’essence et tente de s’immoler devant le bâtiment du Crous de Lyon.
"J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué en créant des incertitudes sur l’avenir de tou.te.s, j’accuse aussi Le Pen et tous les éditorialistes d’avoir créé des peurs plus que secondaires.
Vive le socialisme, vive l’autogestion, vive la sécu."


MOBILISATIONS - LUTTES
Les gilets jaunes ont un an : appel pour un acte 53 historique !  

Un an, 52 semaines, 365 jours ! Le 16 novembre prochain, cela fera une année que ce mouvement inédit, sorti de (presque) nous aura fait sortir dans les rues tous les samedis. Depuis plusieurs semaines, ça tourne pas mal sur les réseaux sociaux. Les GJ veulent fêter ce premier anniversaires dignement. Des rendez-vous fleurissent aux quatre coins de France pour manifester, bloquer des centres commerciaux voire des villes entières, pour réoccuper les ronds-points. Saint-Étienne n’est pas en reste et des appels à manifester sont lancés pour ce 53e acte.


DROITS SOCIAUX - SANTE
La psychiatrie des hôpitaux stéphanois rembraye pour un mois de grève  

Les personnels de psychiatrie de Saint-Étienne poursuivent leur lutte et rembrayent pour un mois de grève, du 6 novembre au 6 décembre 2019.
« Bon eh bien voilà... Ça ne s’arrange pas : les fermetures de lits continuent, le manque de moyens humains reste criant et donc, les soins se précarisent toujours plus, les conditions de travail se dégradent, nos pratiques ne se pensent plus, la violence endurée par les patients comme par les soignants est niée ! »


FLICAGE - SURVEILLANCE
Digital Saint-Étienne viole votre vie privée à votre insu !  

Digital Saint-Étienne est une centralisation des bases de données, une plate-forme numérique évolutive de gestion des données urbaines, le début de la smart city et d’une ville robotisée.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Enfant en situation de handicap : l’État oublie « d’inclure » les moyens  

Lundi 04 novembre, le « comité de suivi de l’école inclusive » a réuni au ministère de l’Éducation, le ministre et associations en charge de la scolarisation des enfants en situation de handicap. Si le ministre s’est jeté des fleurs en vantant les résultats supposés des réformes entreprises en la matière, la situation sur le terrain semble toute autre. Couac est allé discuter avec Taline Bouagal, AESH et représentante syndicale dans la Loire.


DROITS SOCIAUX - SANTE
La bataille du logement pour tou.te.s  

Le premier novembre marquait le début de la trêve hivernale. Cela ne garantit pas pour autant à chacun-e d’être correctement abrité-e. Retrouvez ici la pétition lancée pour réclamer que tous les enfants scolarisés à Saint-Étienne soient hébergés ainsi qu’un article du Couac sur la fin de la trêve hivernale du printemps dernier et la galère qui a suivi pour les personnes à la rue, en particulier celles en situation de demande d’asile.


MEDIAS
Histoire et répression d’Indymedia Linksunten (Allemagne)  

En septembre 2017, Indymedia Linksunten était interdit par le ministère de l’Intérieur allemand, perquisitions et montage policier à l’appui. Retour sur l’histoire, le contexte, les dossiers d’enquête ainsi que sur la bataille juridique menée depuis le collectif de soutien et la legal team Freiburg EA.


ANTIFASCISME
Le Rassemblement National 42 surpris avec l’Action Française  

À Saint-Étienne, la section départementale du Rassemblement National a été surprise, vendredi 1er novembre, à accueillir en ses locaux une réunion/conférence du groupuscule royaliste d’extrême droite, déjà connue pour ses méthodes violentes et fascistes : l’Action Française !


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Démocratie « disruptée » à l’Université Jean Monnet  

Le 17 octobre dernier, se tenaient à l’Université Jean Monnet des élections en vue de renouveler différents conseils dont le Conseil d’administration, qui élit le-la président-e. Casseroles, recettes rances et plats indigestes étaient au menu. Menu dont les effluves douteuses ont inspiré cet entretien presque réel avec l’ancienne, et future, présidente – Michèle Cottier.