Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / MOBILISATIONS - LUTTES

Le journal du carnaval de l’inutile est en ligne !




Le carnaval de l’inutile 2019, en plus d’avoir réussi à faire fermer pour une journée la biennale du design, déambulé dans la ville au coté des gilets jaunes, a publié son journal que vous avez peut-être déjà eu l’opportunité de voir traîner dans les plus beaux canis de la ville.
Ce journal est une proposition : une récolte d’anecdotes, de vécus, de prises de tête, de colères et de récits. C’est un constat subjectif de l’état de la ville par ses habitantes et habitants. Il nous faudrait choisir entre Saint-Étienne capitale des taudis et du Design. Franchement, on s’en fout, et bien d’autres questions demandent à être posées avant ça.


Le journal est téléchargeable au format pdf ici

EDITO

À Marseille, des immeubles s’effondrent rue d’Aubagne et causent la mort de huit personnes.
Face à la gare de Toulouse, des appartements vétustes s’enflamment ; une vingtaine de blessé·e·s.
Le 20 Mars 2019 à Sainté, tandis que le gratin inaugure la Biennale du design, la police enfonce les portes d’un squat et met une dizaine de familles à la rue.

Quel point commun ?

Des millions d’euros engagés dans ces quartiers par les municipalités et les acteurs publics pour « revaloriser » les places, les façades et les parcs, mais bien souvent, au mépris de celles et ceux qui y vivent concrètement, au quotidien.

Une certaine idée de la ville est en train de s’affirmer : La métropole, toujours plus compétitive, vend une image bien éloignée de la réalité des habitant·e·s.

Apparemment, on ne vit plus en ville ; on s’en sert, on y produit, on y élabore, on y est créatif, on s’y connecte, on colle à son image, on en devient un usager.

Dans ce paysage, Saint-Étienne n’est pas en reste, à coups d’anglicismes, de start-up et d’expériences design, la ville est appelée à changer de visage, à se faire plus séduisante qu’elle ne l’est, plus innovante encore. Et Saint-Étienne compte, entre autres, se réinventer grâce aux bienfaits du design, récit fabriqué de toutes pièces : celui d’une ville baignant depuis toujours dans l’innovation et dont les ouvrier·e·s des grandes industries, armurier·e·s et passementier·e·s, seraient les fiers précurseurs.

Il nous faudrait choisir entre Saint-Étienne capitale des taudis – selon les mots d’une journaliste du Monde en 2014 – et Saint-Étienne capitale du Design. Franchement, on s’en fout, et bien d’autres questions demandent à être posées avant ça :

Comment vit-on en ville quand on a pas de papier d’identité ? Quand on a un emploi précaire ?
Lorsqu’on est isolé·e ? Pourquoi faire un méga centre commercial aux portes de la ville, quand la moitié des locaux du centre sont désertés ? Et puis d’ailleurs, c’est quoi une ville, un quartier ? Et le design, ça sert à quoi ? Et à qui ça profite ?

Ce journal est une proposition : une récolte d’anecdotes, de vécus, de prises de tête, de colères et de récits. C’est un constat subjectif de l’état de la ville par ses habitantes et habitants.

Et puisque la résignation ne fait pas partie de nos projets, puisque la ville regorge malgré tout de vie et d’énergie, nous souhaitons aussi y répondre par une fête : LEUR fête ! Car, comme dans tout carnaval, nous désignons et exposons à la foule ce qui nous enquiquine la vie ; NOTRE fête ! car le carnaval est avant tout un moment de joie, de rencontre et de partage, c’est aussi l’occasion de s’affranchir, aussi joyeusement que possible, des normes et des pouvoirs qui partout dans la ville s’imposent à nous.

Et pour que l’ensemble des propositions qui suivent ne restent pas lettre morte, nous accueillons toute critique, coups de gueule, réponses, invitations ou déclarations d’amour à l’adresse suivante : carnavaal riseup.net

Bonne lecture

SOMMAIRE

* Édito /p. 2
* Gentrifier Sainté /p. 4-5
* L’ EPASE, un acteur de l’ état au service du futur /p. 6-8
* Quartier Saint Roch, nouveau théâtre de rénovation urbaine /p. 10-11
* Trombinoscope /p. 12-13
* Rencontre /p. 14-15
* Qui S.E.M le vent ? /p. 16-17
* Extrait : L’ empathie de la non-vie design-on l’ ennemi /p. 20-21
* The wire, Tarentaize sur écoute /p. 22-23
* Google et la safe city /p. 24-25
* Se faire une place /p. 26-27
* Pas de repos pour les Lauriers /p. 28
* Rencontre /p. 29-30
* 2048 /p. 32
* Petite chronique d’ un shut-down locale /p. 34
* Horoscope /p. 36


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire aussi...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Carnaval de l’acte XX : nous partîmes 2000...

Ce samedi, dans une ambiance de black-out (au moins une dizaine de personnes arrêté’es de façon préventive, tous les magasins du centre fermés et sur-protégés, Verney-Carron « barricadé » dans son usine de mort, etc), le carnaval de l’inutile rejoint l’appel régional des gilets jaunes. Malgré les préventions de la préfecture, ce sont près de 7000 personnes qui défilent dans les rues de Saint Etienne, dans le centre, dans les quartiers populaires, sur le boulevard urbain.
Applaudissements, musiques et gaz lacrymogène, récit à quelques mains d’une journée bigarrée et radicale.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Carnaval de l’inutile

Il fut un temps, où le carnaval était le jour où les esclaves se déguisaient en roi pour se moquer des puissant.e.s. Une occasion d’inverser les rôles, de transgresser les normes établies. Pour un jour, le monde marche à l’envers ! Aujourd’hui, à Saint-Étienne, ce sont les puissant.e.s qui l’organisent – celleux-là mêmes qui relookent la ville en Capitale du design. Celleux-là mêmes qui font mourir des quartiers habités pour en construire de nouveaux aseptisés. Nous proposons plutôt un giga carnaval coloré, bruyant et indomptable !
Les 30 et 31 mars 2019, ce sera un week-end coloré, bruyant et indomptable !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Retours sur le Carnaval du 24 février 2018

MAJ du 12.03.2018 : retours son et vidéo du carnaval
Communiqué des organisateurs-trices du Grand Carnaval de l’Inutile du 24 février À Saint-Étienne : « Cette manifestation, à l’appel du collectif de Saint Julien-Molin-Molette contre l’extension de la carrière et d’habitant-es et opposant-es stéphanois-es à l’A45, a réuni plus de 400 personnes dans les rues du centre ville de la métropole. Ce joyeux défilé, très familial et inter-générationnel, a été bariolé, festif et animé... »



Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES "

Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Qui sème le vent récolte la tapette

Événement annulé et reporté à l’automne !
Jeudi 13 juin à partir de 19h au 17. Entrée libre.
Présentation du livre Qui sème le vent récolte la tapette, Une histoire des Groupes de libération homosexuels en France de 1974 à 1979, de Mathias Quere aux éditions Tahin Party. En présence de l’auteur et de la maison d’édition.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

Récit de stéphanois à Lyon : Acte 26, nationale à Lyon

Un appel national avait été lancé pour cet acte 26 le samedi 11 mai à Lyon. Une équipe du Gueuloir s’est rendu sur place. Récit d’une journée de mobilisation qui restera gravée dans les mémoires !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Actions en soutien aux expulsé-e-s de la Bourse du Travail

De nombreuses actions depuis le début du mois dont des performances / lectures ce vendredi 25 mai 2019 à 13h place de l’Hôtel de Ville.
La mobilisation de ces différents moyens d’intervention dans l’espace public nous rappelle notre devoir citoyen et incite à des gestes engagés en vue d’une solution de logement durable. Assurons un accueil en dignité !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Grève et journée d’action le jeudi 9 mai

Appel à la grève et journée de mobilisation jeudi 9 mai contre la casse du service public, les réformes Blanquer, la politique du gouvernement. l’Intersyndicale appelle à une manifestation à 10h au départ de la Bourse du travail.


Saint-Étienne et alentours R.A.P. Sainté   FLICAGE - SURVEILLANCE / MOBILISATIONS - LUTTES

Déambulation festive contre SERENICITY & Cie

Associons-nous pour contrer les dérives sécuritaires, et refusons le dogme de la ville connectée et déshumanisée. Nos quartiers ne sont pas des laboratoires !
Déambulation festive le samedi 11 mai.
RDV à 13 heures sur la passerelle du puits COURIOT.
Venez nombreux.ses avec percussions et casseroles.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation du 1er mai à Saint-Étienne : récit en image

Mercredi 1er mai, 10h00, le cours Victor Hugo commence à se remplir. Pour cette traditionnelle mobilisation de la fête du travail répondent présent.e.s de nombreu.ses.x manifestant.e.s : de la CGT, de Solidaire, de la CNT, des Gilets Jaunes, de la FSU, de la France Insoumise, des JC, du Pink Block, de la RAP…


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation du 1er mai à Saint-Étienne

« Aussi longtemps que la lutte des travailleurs contre la bourgeoisie et les classes dominantes continuera, aussi longtemps que toutes les revendications ne seront pas satisfaites, le 1er mai sera l’expression annuelle de ces revendications. » – Rosa Luxembourg. Soyons toutes et tous déterminé-e-s pour un 1er mai de lutte ! Rendez-vous à 10h à la bourse du travail de Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Pique-nique mercredi 1er mai

Rendez-vous après la manif de mercredi 1er mai pour un pique-nique à 12h30 au parc de la place Albert Thomas
Apportez vos plats à partager, des jeux d’extérieur, vos boules de pétanque et traînons ensemble pour continuer de célébrer le 1er mai en papotant et jouant !


Informations globales   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Center Parcs de Roybon, rassemblement mardi 30 avril à Lyon

La saison IV de la saga Game Of Troncs s’annonce riche en péripéties. Pour la 4e fois en 5 ans, la justice doit statuer sur le projet de Center Parcs de Roybon en Isère. Après de nombreuses décisions de justice défavorables au Préfet comme à la multinationale du tourisme « Pierre et Vacances » (P&V), le Conseil d’État a invalidé en novembre 2018 (sur la forme) la décision de la Cour d’Appel Administrative de Lyon qui avait confirmé l’illégalité de l’arrêté préfectoral permettant la destruction des zones humides de Roybon. Le cas est donc rejugé en appel, mardi 30 avril à partir de 14 heures à la cour administrative d’appel de Lyon, 184 rue Duguesclin, 69003 Lyon.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES

Université, mai 1968 – avril 2019 : d’une occupation à une autre

Il y a huit jours s’achevait la brève occupation, une trentaine d’heures, d’un bâtiment de l’Université Jean Monnet. Celle qui s’était déroulée en mai-juin 1968 avait, elle, duré, une trentaine... de journées. Couac vous propose de vous replonger dans l’épisode de mai-juin 1968 avec un article paru dans sa version papier au printemps 2018.


Dans la thématique "MEDIAS "

Informations globales   DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRE - FEMINISME

2e numéro de la revue Assiégées

Revue décoloniale, nous poursuivons notre ambition de mettre au centre de la revue les racisé·e·s sous le joug du patriarcat, tout en nous inscrivant dans la lutte contre le capitalisme. Après un premier numéro autour de l’étau, la question qui traverse ce second numéro est celle de la lutte.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Local Barré : enregistrement public de « Question de choix »

Pour le lancement du local du magazine Barré, le vendredi 3 mars 2017, l’émission « Question de choix » sera enregistrée en direct et en public entre 19h et 20h, avant sa diffusion sur Radio Dio le mercredi suivant. Celle-ci portera sur le thème des médias indépendants et verra, en plus de Dio et de Barré, la présence du journal Couac, ainsi que de Bruno Clémentin (cofondateur de « la Décroissance »).


Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

[audio] Le 8 février, la « Boîte à surprises » sur Radio Dio invitait Couac

Mercredi 8 février 2017, la « Boîte à surprises » en direct sur Radio Dio, invitait quelques voix de Couac en studio. Pour une présentation du journal, un retour et approfondissement sur le numéro deux du canard local qui pince, et un petit coup de projecteur sur des luttes locales...


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Ces prochains jours en ondes, sur Radio DIO...

Radio Dio, 35 ans, toutes ses dents, et tout son mordant !
Bref programme des émissions spéciales, mensuelles ou surprises des prochaines journées.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

[Bédothèque de Luxe] Goûter de l’édition BD et politique

La bibliothèque BD des Arts du Forez invite des éditeurs et auteurs pour un rendez-vous convivial le vendredi 17 février 2017 à partir de 17h, aux Arts du Forez (4 bd Robert Maurice - Maison des Associations, 1er étage).


Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Un canard qui pince à Saint-Étienne et sa région : le n°2 de Couac est disponible !

... Ainsi que les solutions tant attendues des mots croisés.
Le numéro 2 de Couac (journal local d’enquête critique) est disponible depuis fin décembre 2016. Où peut-on le trouver ?


Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Mais ça Couac par ici !

N°2 du journal disponible, et réunion publique pour la préparation du n°3
Le numéro 2 de Couac (journal local d’enquête critique) est disponible depuis fin décembre 2016, et d’ores et déjà nous vous proposons de se rencontrer pour l’élaboration du n°3 ce jeudi 12 janvier à partir de 18h30 au bar l’Entrepots.


Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Un trimestre de « joie, rage et courage... »

Sur Radio Dio 89.5 FM
On y parle de Saint Julien Molin-Molette et sa carrière, des migrants mineurs, et de monnaie « alternative »... La deuxième saison de l’émission « joie, rage et courage » diffusée sur le 89.5 FM a débuté en octobre... Cette année encore, vous pourrez la retrouver sur le hertzien le dernier lundi du mois à 13h.


Saint-Étienne et alentours Couac   CAPITALISME - GLOBALISATION / MEDIAS

Dans le monde merveilleux de Burger King

À lire dans Couac #1...
La multinationale américaine débarque en terre stéphanoise et a besoin d’employés dociles, qui seront formés aux frais de Pôle Emploi. Une réunion d’information a donc été organisée à la Maison de l’Emploi, afin de présenter les nombreux avantages à travailler pour la marque. Attention, certains propos sont aussi nauséabonds que la nourriture servie dans ses fast-food !


Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Les Wauquiezeries

À lire dans Couac #1...
Depuis les élections régionales de fin 2015, Laurent Wauquiez est le président de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. Probablement insatisfait du nombre insuffisant de mandats à cumuler qu’il exerce déjà, l’ex-patron par intérim des Républicains enchaîne les propos et les actions visant à faire de lui l’âne qui porterait l’insupportable poids de la honte et du cynisme sans flancher aux travers des collines rhodaniennes et auvergnates.


A la une...

MEDIAS
5/12 : Le Gueuloir n°5 est sorti !  

Ça y est, nous y sommes, c’est le 5 décembre… La grève générale, c’est aujourd’hui, et avec un peu de chance et beaucoup de motivation, ce sera aussi demain, et après-demain… Et tous les jours qui suivront. Comme l’année dernière, décembre sera bouillant ! Avec sans doute ce qui semblera un air de révolution...


DISCRIMINATIONS - RACISME
Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injections ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake  

Alors qu’elle rentre d’une longue journée de travail comme couturière, Rosa Parks refuse de céder sa place à un passager "blanc" comme lui oblige la loi ségrégationniste et raciste de l’état de l’Alabama. Arrêtée par la police et condamnée pour « conduite désordonnée », elle ne se résigne pas à être une victime de plus du racisme ordinaire. Démarre alors un vaste mouvement de boycott qu’elle organise avec le jeune pasteur Martin Luther King Jr. et de nombreux.euses militant.es du mouvement des droits civiques.


SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER
C’est quand qu’on arrête ?  

La bloggueuse de bande dessinée féministe (mais pas que) Emma a proposé une synthèse, sous forme de BD, des dossiers militants qui existent sur la retraite pour expliquer le nouveau projet de retraite inventé par Macron et Delevoye.


MOBILISATIONS - LUTTES
1947 : la « révolution » à Saint-Étienne  

À la fin de l’année 1947, les grèves se multiplient, à Saint-Étienne comme ailleurs, préfigurant la grande grève des mineurs de 1948. Elles culminent avec le rassemblement du 29 novembre, aux abords de la Préfecture.


REPRESSION - PRISON
[Grenoble] Retour sur l’opération de fichage et perquisition menée le 26 novembre  

Mardi 26 novembre, à partir de six heures du matin, six lieux alternatifs de Grenoble et ses alentours se sont fait perquisitionner. ZAD, squat ou colocation, personne n’a été épargné.
Le prétexte officiel est d’enquêter sur les incendies qui se produisent dans le département depuis deux ans. Une fois de plus, ce sont les milieux autonomes, libertaires, féministes ou écologistes qui sont visés.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Mutiler oui, mais local !  

Le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business, et dans la Loire les usines qui se battent pour répondre aux appels à mutiler de la police nationale ne manquent pas. Petit retour sur un contrat local et bien juteux.


MOBILISATIONS - LUTTES
Et tout le monde attend le 5 décembre !  

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Parce qu’il est nécessaire que cette première date soit massive et déterminée, nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


MOBILISATIONS - LUTTES
Soutenons Anas et sa famille  

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


LOGEMENT - SQUAT
Retour sur la manifestation pour défendre le droit au logement  

À l’occasion du 30e anniversaire de la « Convention des droits de l’enfant » que de nombreux·ses stéphanois·es se sont réuni·e·s à l’appel des associations, afin de réclamer la mise à l’abri des familles et des 25 enfants encore à la rue, alors qu’un rude hiver à déjà commencé.
Plus de 500 personnes ont défilé de la Place du Peuple à la Préfecture en marquant un temps d’arrêt sur les marches de l’Hôtel de Ville où l’on pouvait entendre des slogans tel que « État assassin ! Mairie complice ! ».


LOGEMENT - SQUAT
La mairie de St Etienne dit qu’elle brûle pour éviter d’aider des enfants !  

Dans le parc du Musée de la Mine à Saint-Étienne vivent depuis plusieurs mois 7 familles d’origine roumaine, dont environ 25 enfants. Pour réclamer de l’aide aux pouvoirs publics qui demeurent sourds malgré les températures négatives, elles ont occupé le hall de la Mairie aujourd’hui. La réponse a été tonitruante.


MOBILISATIONS - LUTTES
Anniversaire des Gilets jaunes, Saint-Étienne  

Samedi 16 novembre, comme partout en France, se sont rassemblés à Saint-Étienne de nombreux manifestants. Ils étaient plus de 1000 à s’être retrouvés pour fêter le premier anniversaire des Gilets Jaunes. Un véritable regain de mobilisation, qui d’ailleurs a pu être observé sur la totalité du pays, mais qui n’est pas une surprise : en effet le ras-le-bol est toujours le même !


LOGEMENT - SQUAT
Communiqué du collectif des occupants de la Bourse  

Au printemps dernier, des centaines de personnes et familles se sont retrouvées sans solution d’hébergement et ont été expulsées successivement de différents lieux dans la métropole stéphanoise. Le collectif des occupants de la Bourse s’est alors constitué pour les soutenir. Rédigé près de huit mois plus tard, un communiqué fait le point sur la situation et les revendications.


MOBILISATIONS - LUTTES
Rassemblement pour A. : des larmes, de la rage et... des arrestations  

Suite à l’appel de l’ensemble du milieu militant stéphanois, de OSE CGT et de Solidaires Étudiant-e-s Lyon, un rassemblement a eu lieu en solidarité à Anas.K et pour dénoncer les coupables de cette tragédie. La journée s’est terminée avec une charge de la Police, un gazage en règle et deux étudiants arrêtés, toujours en garde à vue.