Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : le récit jour par jour

Du 27 juin au 4 juillet, nous avons marché contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon. Avec lenteur et détermination, à la rencontre des habitant-es concerné-es par le tracé, en croisant les vécus, les ressentis et les avis sur ce projet. En passant par le grand rassemblement des opposant-es à St Maurice sur Dargoire, qui fut un succès. Nous avons marché aussi pour apporter notre voix, une des voix qui s’élèvent contre cette autoroute et son monde. Cette marche porte en germes notre résistance commune, qui fleurira à l’avenir. On ne lâchera rien !


  • Jour 6 / Mar. 4 juillet : Taluyers - Brignais - Lyon
    Hier soir au grand air, nous assistons à une pièce de théâtre de la compagnie « Le Cri de la lune ». On est transporté-es de la campagne à l’usine et on croirait presque être dans le bureau de la directrice de production de l’usine Air motor, qui de ses dents acérées demande au chef de sévice de faire augmenter la cadence d’une des ouvrières.

Aujourd’hui, dernier jour de notre parcours marchesque, nous quittons le campement en direction de Brignais, sur cette dernière ligne droite nous piétinons plus de bitume que de cailloux ; les routes des hameaux que nous traversons sont bordés par des boîtes à vivre : nouvelle mode architecturale qui se résume à des rectangles blancs emboités ensemble pour crée un effet minimal, des maisons blocs qu’on imagine tout aussi bien sur la côte d’azur. Pourtant la mer n’apparait toujours pas à l’horizon… Parfois un mirage nous fait croire à une baignade possible mais la couche d’algue verte presque fluo de cette oasis nous renvoie à la réalité.
Lyon approche, les échanges avec les riverains se raréfient. Arrivés à Brignais, le Gr45 se termine, nous laissons nos jambes dans un parc pour monter à bord de voitures qui nous conduiront plus rapidement à Lyon (ici pas de triche, le tracé de l’A45 part de La Fouillouse pour arriver à Brignais).
Presque téleporté-es, nous voilà devant l’hôtel de Région pour le rassemblement prévu dans la continuité de la marche et du week-end des opposants à l’A45. En musique et déguisé-es nous rejoignons les personnes qui nous ont accueilli-es sur les étapes de la marche, qui l’ont soutenue et rendue possible, et d’autres rencontrées à la fête des opposants. À L’A45 on lui fait sa fête. Nous sommes une centaine a gueuler notre refus de cette autoroute et de son monde, devant la cathédrale arrogante de la région.
On entend "Wauquiez fumier". On lâchera rien !

  • Jour 5 / Lun. 3 juillet : Saint Maurice sur Dargoire - Taluyers

Après cette longue halte riche en émotions qui a rassemblé des milliers d’opposants ; et pas seulement des marcheurs : n’en déplaise à l’AFP qui annonçait, dans son craquage malheureux et confus, la présence de 50 personnes seulement sur le site du Week-end festif des opposants à l’A45. Ayant rétabli la vérité quant à la confusion entre l’équipe des marcheurs et les nombreux autres opposants au projet,
nous levons le camp ce lundi matin.
Heureux de reprendre la route, cheveux au vent, épis de blé dans les dents, on croise des tracteurs qui nous font des signes complices. Certains d’entre eux ont,
peut-être, participé à former le "A" (du A45) ou le "N" (du NON) de l’inscription géante à voir du ciel qui a mobilisé 130 tracteurs ce week-end. Le balisage du GR45 se poursuit sur de nouveaux petits sentiers où l’on rencontre des habitants-es, tous connaissent bien le projet et sont hostiles à sa réalisation, certains pâtissent déjà des nuisances de l’A47 existante et ne voudraient pas les voir se décupler. Un habitant nous dit être passé ce week-end au rassemblement, il avait connaissance de la marche, et encourage notre foulée ! Deux promeneuses paraissent plus résignées face aux décideurs sans vergogne mais se laissent presque gagner par l’idée qu’il n’est pas impossible de faire plier Vinci.
Changement de préoccupations : les ventres gargouillent. Nous avons prévu de pique-niquer devant "Uniferme", un magasin de producteurs du coin, il est fermé mais heureusement l’équipe logistique de choc nous ravitaille en victuailles à tartiner. Repus, certains font la sieste pendant que d’autres préparent une banderole, ensuite accrochée au rond point voisin.
On repart, le soleil nous écrase en ce milieu d’après-midi, certain-es prennent des couleurs. Après le week-end breton ça nous change...Notre petite troupe motivée s’arrête profiter d’endroits ombragés ou de la fraîcheur d’une rivière traversée. Avant de rejoindre les champs, sur la commune de Taluyers où nous sommes accueillis par un paysan, on traverse une zone industrielle et on croise ses irréductibles bourdons bleus en patrouille.
Apaisé-es, dans ce grand pré où nous nous sentons déjà chez nous, nous effeuillons les choux qui seront préparés et imaginés avec amour par la Cantine des Cévenoles qui, dans son bus, nous concocte depuis le début de la marche des repas indispensables, délicieux en rencontres et en saveurs !
Une belle pièce de théâtre de la compagnie Le Cri de la Lune, en plein air, berce notre soirée avant d’aller nous coucher.
À demain !

  • Jour 4 / Ven. 30 juin : Saint Joseph - Saint Maurice sur Dargoire
    Hier soir a Saint Joseph, plusieurs échanges entre marcheurs et habitants qui donnent de la force.

Aujourd’hui nous nous réveillons avec un copieux petit dej offert par les habitants qui nous accueillaient. Nous nous mettons ensuite en route en compagnie d’habitants de Saint-Jo et de naturalistes en lutte qui nous font découvrir busard cendré, mines d’or et d’antimoine. Nous traversons la vallée du Bozançon, où trônent encore les vestiges des piliers d’un viaduc ferroviaire jamais construit. Espérons qu’on aura pas de nouveaux piliers conceptuels plantés au milieu de la vallée.
Nous passons de la Loire au Rhône en arrivant sur le plateau qui accueillera la fête des opposants ce weekend. On attend un spectacle sur Sivens. Nous découvrons l’ampleur de l’organisation avec 4 grands chapiteaux , des camions, des scènes et beaucoup d’énergies ! À demain !

  • Jour 3 / Jeu. 29 juin : Cellieu - Saint Joseph

Mercredi soir, dans la salle des fêtes de Cellieu, nous partageons un repas entre habitant-e-s et marcheureuses. Puis des protagonistes de différentes luttes contre des "projets inutiles" : l’extension de la carrière de Saint Julien Molin Molette, le center parc de Roybon, le val de Suse contre la ligne de TGV Turin-Lyon, et des opposants de Cellieu à l’A45.
Après une présentation des cheminements de leur lutte, les intervenants ont exposés le contexte et discutent leur modes d’organisation . La centaine de personnes présentes ont pu se faire une idée de la pluralités des modes d’actions et des points communs entre ces combats :
- recours administratifs
- médiatisation et contre-information
- mode d’action légale ou non
- remise en question d’un projet et questionnement sur nos modes de vie.
- la répression et les moments difficiles, mais aussi la joie collectives qu’on trouve à travers ses expériences.

Jeudi matin, nous partîmes de ces lieux un peu plus nombreux encore, à travers vallons et forêt.Sur le GR 45 nous discutons entre nous et lors des traversées de villages nous avons des échanges encourageants avec les habitants. Près de Génilac nous trouvons même dans un corps de ferme un chaleureux point ravitaillement boisson et d’info sur l’A45.
La petite troupe et carriole déco arrive enfin, en fin d’après midi à Saint Joseph. Ici les habitant-e-s nous accueillent pour la nuitée dans leur jardin et ont organisés un repas partagé et une discussion qui fut très enthousiasmante.
Pendant que nous écrivons ce court résumé, Gil joue de la guitare, "retourne sa veste" et "à la prochaine révolution retourne son pantalon".
Comme on l’a beaucoup entendu ce soir : "on les aura".

  • Jour 2 / Mer. 28 juin : Chavanne - Cellieu
    Nous partons de Chavanne à 9h30. On surplombe la vallée du Gier, le pilat nous fait face, et sous nos pieds, on essaie d’imaginer la sortie du tunnel prévu de l’A45 qui diviserait le hameau en deux. On descend vers St Chamond, et on croise la maman autoroute A47 qui relie d’ailleurs Sainté à Lyon... On croise des habitants à la Donzelière déjà très mobilisés. On observe la flore, et particulièrement cette grosse libellule noire qui nous tourne autour. On pique nique dans un petit vallon en dessous de l’ex-motocross de Cellieu. Nous passons des champs de maïs, des vergers de cerises, c’est le temps qui passe sous quelques averses éparses. Ce soir à Cellieu on est à nouveau accueilli par d’autres habitants. Pétanque, cantine et table ronde sur des luttes en cours : Roybon, Val Susa, St Julien Molin Molette, SCJ pour un public nombreux à la salle georges Brassens.

  • Jour 1 / Mardi 27 juin : Sainté - Chavanne
    Ce matin, comme à son habitude, l’arche de l’offense de Saint-Étienne métropole nous accueille avec grandeur mais sans café. Qu’importe, nous en avons 5 kg et il est zapatiste. Les journalistes désespèrent de ne pouvoir filmer que nos pieds. Charette à bras, vélos porteurs, banderoles et piétons, nous partons. Du soleil à la Talau’, les gens klaxonnent, remercient, lèvent du poing ; nous on se sent plus.
    Plus de cuisses de poulet que de cuisses de marcheurs offerts par la Talau’. Et là, c’est notre bide qu’on ne sent plus. Nous poursuivons notre foulée contemplative, et tel le Petit Poucet, armé.e.s d’un pinceau orange nous marquons d’une tracé le GR45. Suivez les bandes oranges, sans viaduc ça vaut le coup d’oeil. Nous croisons une habitante qui imagine mal un tunnel près de son jardin. D’autres assurent nous retrouver au weekend d’opposition à Saint-Maurice sur Dargoire.
    Là, on arrive à Chavanne, 1-2-3-4, on attend la chorale avant la projection de la Bataille de l’eau noire. Plus de 70 personnes...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : programme

Pour nous rendre compte de ce que serait cette future autoroute à notre porte. Pour voir de nos propres yeux l’ampleur des destructions qu’elle provoquerait : terres agricoles, bâtiments, activités de subsistance, espaces naturels, faune et flore...
Depuis le 27 juin et jusqu’au 4 juillet, marchons contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon !




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Autocollants contre l’A45

ça colle pour l’A45 ?
PAs d’A45
NI ici
Ni ailleurs !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée contre l’A45, mais pas seulement... aura lieu le mardi 13 juin à 18h30 sur la place du pain levé... (au bar à mioche si il flotte).
Ce sera la dernière assemblée avant la marche sainté Lyon, et puis avant le week-end festif des 1 et 2 juillet prochain .




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Boum et bouffe de lutte contre l’A45

Soirée contre l’A45, à la Gueule Noire (16, rue du Mont) le vendredi 2 juin 2017.
A 19h : Bouffe de lutte, discussion sur le projet d’autoroute et les mobilisations à venir. Présentation de la marche contre l’A45 qui aura lieu fin juin, de St-Étienne à Lyon : pourquoi et comment y participer...
A partir de 21h jusqu’à plus soif, Boum !!!!




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée mensuelle contre l’A45 et pas seulement se réunira au bar à mioche (Crêt de Roch) à 18h30 le mardi 16 mai 2017.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

À St-Étienne, nous disons non à l’autoroute A45 (La Fouillouse/Brignais)

A45 = projet ruineux, polluant et inutile.
A45 = argent public pour profits privés.
A45 = autoroute payé quatre fois par le contribuable stéphanois (état, région, ville, péage) et menaçant l’économie de la ville.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

URGENT ! Rassemblement devant la talau

Appel à rassemblement
Monsieur le ministre de la justice est en déplacement et en costume aujourd’hui mercredi 15 mars à la Talaudière. Un appel à rassemblement est lancé par les opposants à l’A45. Pour marquer notre présence, nous faire entendre des cravatés et exprimer notre refus de ces grands projets de béton, ni A45, ni prison !
RDV à14h30 devant la prison de la talau !




Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !

Réflexions sur les similitudes entre le projet d’une nouvelle autouroute et celui d’une nouvelle prison que l’état veut imposer dans la Loire... et les raisons de s’y opposer, pour renforcer nos luttes.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Cet été, marchons contre l’A45

Cet été nous marcherons contre le vieux monde et ses projets pharaoniques. L’A45, lancée dans les années 70, déterrée dans les années 90 et maintenant ressuscitée par Wauquiez (et consorts) ne semble pas plus utile aujourd’hui que 40 ans auparavant. Nous marcherons contre la destruction de terres agricoles, contre le saccage des paysages ruraux et de la biodiversité de nos coteaux. Nous marcherons contre leur odieux chantage à l’emploi, contre la mise en concurrence des territoires. Nous marcherons, avec détermination et lenteur, en solidarité avec d’autres territoires en lutte.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[jeu-concours] Un panneau dans la gueule de l’A45

Ce jeu se fait en trois phases :
phase 1 : Fais marcher ton cerveau, ton inventivité, ou plutôt comme on dit à Sainté pendant la biennale "your creative soul of design", et réalise un détournement de panneau routier contre l’A45.
phase 2 : Envoie ton oeuvre sur le Numéro Zéro en commentaire de cet article, ou en venant aux "Assemblées contre l’a45 et plus encore" (voir l’agenda du Numéro Zéro).
phase 3 : Télécharge tes propositions préférées, imprime-les, et colle-les n’importe où !




0 | 10 | 20
Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

L’expérience design !? Notre ville n’est pas votre laboratoire…

Alors que se tenait la Biennale du design, Couac a souhaité publier cette tribune d’un habitant du quartier Jacquard, qui fait écho à la précédente édition de l’événement. Elle avait pour thème en 2015 « Les Sens du Beau ».




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Couac : réunion publique pour l’élaboration du prochain numéro

Couac, journal local sur Sainté et sa région, a sorti son numéro 3. Et déjà se profile un futur numéro, pour continuer l’aventure de ce canard : enquêter et informer de manière critique sur les événements et faits locaux, sur ce qu’on ne lira pas ailleurs, le tout avec dérision... Une réunion publique est proposée pour contribuer à l’écriture du journal le mercredi 3 mai 2017 à 19h30 au bar l’Entrepots.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

A vos Agendas ! Contre l’A45 et pour la transition, réservez votre WE des 1er et 2 juillet 2017 !

Après les succès de la mobilisation du 18 juin 2016, qui avait permis à 1500 personnes d’infliger un carton rouge aux promoteurs de l’A45, et de celle du 18 septembre qui avait réuni près de 2000 personnes autour de 34 tracteurs et de 200 vélos sur la ferme du Mornantais, la coordination des opposants à l’A45 souhaite organiser un grand rassemblement le WE des 1 et 2 juillet 2017.




Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

La future prison de Saint-Bonnet-les-Oules, un autre "Grand Projet Inutile et Imposé"

[Les dossiers COUAC]
Début octobre, Manuel Valls annonce la construction de 33 nouvelles prisons, 32 maisons d’arrêt et un Centre Pénitentiaire. Dans la Loire, c’est la commune de Saint-Bonnet-les-Oules qui serait l’heureuse élue. Mais l’enfermement des êtres humains est aussi un marché bien juteux et les logiques qui sous-tendent à la construction de ces nouvelles prisons ont quelques points communs avec celles qui président aux "Grands projets inutiles et imposés".




Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Le PPP, les bénéfices au privé, les emmerdes pour tous !

[Les dossiers COUAC]
Le montage financier de la future A45 repose, comme la plupart des grands projets d’infrastructure récents en France, sur un Partenariat Public-Privé signé avec la filiale Autoroutes de Vinci, un "PPP".




Saint-Étienne et alentours Couac   REPRESSION - PRISON / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Oui aux prairies ! Non aux prisons !

Un projet de construction de prison ça fait parler beaucoup de gens et depuis l’annonce d’une nouvelle maison d’arrêt à Saint-Bonnet-les-Oules, de très grosses bêtises ont été dites, relayées et commentées sur l’Internet et dans la presse. Les honnêtes bonnetaires parlent, les honnêtes élus parlent, les honnêtes artisans parlent... et ça sent pas bon du tout.




Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Fais pas STEEL !

[Les dossiers COUAC]
Gaël Perdriau, désireux de proposer une nouvelle image de l’entrée de la ville en arrivant de Lyon, a validé le projet de construction d’un gigantesque centre commercial baptisé STEEL (acier en Anglais). Étrange, lorsque l’on sait que la zone concernée (Pont de l’Âne-Monthieu) ne devrait bientôt plus accueillir que quelques automobilistes égarés, ayant perdu le chemin de la divine A45.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Contre l’extension de la carrière de Saint-Julien-Molin-Molette, mais pas seulement...

À Saint-Julien-Molin-Molette, il n’est pas seulement question d’empêcher un lopin de terre de se faire détruire. Il ne s’agit pas seulement de quelques tonnes de pierre arrachées au parc naturel du Pilat. À Saint-Julien c’est bien une lutte pour notre cadre de vie, ne nous faisons plus bouffer par les nuisances du capitalisme et de leur progrès.




Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

L’A45 : petite leçon de charlatanisme

[Les dossiers COUAC]
Le samedi 19 novembre 2016 , avait lieu à la Gueule Noire une discussion organisée par Carabichou au sujet du projet de l’A45. Sensibles à la question, et déjà très actifs sur le terrain, quelques représentant-es de différentes associations d’opposant-es étaient également présents. Nous y sommes allé-es pour en savoir un peu plus sur cette autoroute qui est loin de faire consensus.




Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Rencontre avec une opposante à l’A45

[Les dossiers COUAC]
Julia Lourd, coprésidente du collectif "Sauvegarde des Coteaux du Jarez" était présente à la discussion sur l’A45, le samedi 19 novembre à la Gueule Noire. Elle a accepté de répondre à nos questions.




0 | 10 | 20 | 30
National   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Appel a soutenir Romain Leroy au tribunal de grenoble

Rassemblement au TGI de Grenoble mercredi 14 juin 2017 à 13h pour soutenir Romain Leroy, jugé en appel pour la mutinerie de novembre 2016 au Quartier Maison Centrale de la prison de Valence.




National   MOBILISATIONS - LUTTES

Goûter interminable à Bure !!!

On sent bien maintenant que le sens de nos vies se cherche dans des lieux communs et autonomes : dans les salles autogérées de fac, dans les cantines urbaines, dans les zones à défendre… A Bure, la recherche d’autonomie politique prend place à la fois dans des maisons collectives achetées et dans le bois Lejuc. Après un pique nique interminable pour empêcher les premiers travaux de CIGEO, il y a un an, nous y avons fait notre nid. Du 19 au 26 juin 2017, on veut fêter ça par un goûter d’anniversaire interminable au coeur du bois !




National   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Interdit(e)s de manif, unissons-nous !

Ici nous voudrions attirer l’attention sur les interdictions de manifester, et comment y résister. Apparues dans ce mouvement à la mi-mai (à Paris pour onze personnes, à Nantes pour huit personnes et à Rennes pour une personne) les interdictions de manif sont, en réalité, des interdictions de séjour sur une zone donnée pendant une période donnée. En clair, on interdit de se rendre sur le parcours d’une manif le jour où elle a lieu.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

La répression du mouvement contre la loi Travail continue !

Trois militant-es ayant participé au mouvement contre la loi Travail subissent eux aussi la répression judiciaire suite à leur engagement du printemps dernier. Convoqués par la police, ils ont refusé le fichage ADN et pour cela la justice s’acharne et les poursuit. Un rassemblement de soutien aura lieu le jour de leur audience : mardi 23 mai 2017 à 13h devant le Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Ni Macron, ni Macron ! Riposte sociale !

Retour sur le rassemblement post-électoral
20h, ... Peu de surprises. Macron est élu, ça tire la gueule au QG du FN, les drapeaux bleu-blanc-rouge sont de sortie devant la pyramide du Louvre. Ici, les camions de Gendarmerie mobile et CRS sont postés devant la prèf’ et une tripotée de bacqueux armés jusqu’aux dents sont positionnés devant la permanence du FN...




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

RIPOSTE SOCIALE !

Le 2nd tour des élections présidentielles oppose ce dimanche Marine Le Pen à Emmanuel Macron. Dans un cas comme dans l’autre, ce que nous savons c’est que nous avons déjà perdu. Les 5 ans à venir vont être terribles.
Mobilisation populaire dimanche 7 mai 2017 à 21h, place J. Jaurès à Saint-Étienne.




A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

Tour d’horizon des manifs du 23 avril au soir

Suite au résultat des élections, de nombreuses manifestations ou rassemblements étaient appelés aux quatre coins de l’Hexagone. Retrouvez ici un petit tour de France des événements de la soirée post-électorale là où nous avons pu trouver des informations.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement jeudi 27 avril 11h30 Hôtel de Ville

NI FASCISME, NI LIBÉRALISME ! #REVOLUTION
Appel national à bloquer les lycées contre Le Pen et Macron ce jeudi 27 avril 2017.
Rassemblement à 11h30 Place de l’Hôtel de Ville à St-Étienne




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Ni Macron ni Le Pen ! Résistance !

Nous ne tomberons pas dans l’imposture du "front républicain" ! Pas de compromis !
RDV dans la rue ce lundi 24 avril 2017 à 18h, Place Jean Jaurès.
Rassemblons nous, organisons nous, syndiquons-nous !
Ni patrie, ni patrons, ni Le Pen, ni Macron !
Il est temps d’en finir !




Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

On est toujours là !

Il y a bientôt deux ans, les 18 et 19 avril 2015, l’amicale laïque de Beaulieu accueillait les "Cinquièmes rencontres nationales des luttes des immigrations". Ces journées étaient organisées par la section locale du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires, jeune organisation fédérant de nombreux collectifs à travers toute la france. À l’approche de l’anniversaire de cet événement, les éditions Tahin Party nous font le plaisir de publier la retranscription des interventions et échanges passionnants qui avaient eu lieu à cette date.




0 | 10 | 20 | 30 | 40

A la une...

DISCRIMINATIONS - RACISME
Le modèle AmériKKKa  

Le traitement par la presse de la manifestation de Charlottesville et la manière dont les agitateurs de droite en font le récit sont un bel exemple de la bascule idéologique à droite de "l’Occident".
Dans la presse mainstream personne ne s’émeut de voir des gens habillés comme des nazis et revendiquer la supériorité "d’une race" dans les rues des USA.
Lire la suite sur Quartiers libres


REPRESSION - PRISON
"La cour de promenade, elle est fait pour 20 détenus, alors on remplit nos yeux en regardant par la fenêtre." Nassira M.  

Inauguré en janvier 2009, le centre de détention de Roanne a notamment été construite pour maintenir l’activité du tribunal local menacé de fermeture. Première prison à être construite et gérée dans le cadre d’un partenariat public-privé, labellisée en 2010 "Règles pénitentiaires européennes", elle est alors la fierté des élus locaux et du ministère de la justice qui vante par le biais de son agence publique pour l’immobilier (APIJ) "une opération particulièrement réussie en matière de conception architecturale : canal de la Loire, paysage arboré et plantations, motif végétal qui anime la façade."


CONSOMMATION - GLOBALISATION
L’État élimine les agriculteurs  

Refusons les normes ! Evitons les balles ! Jérôme Laronze a été tué par les gendarmes le 20 mai 2017. Au delà du dégoût provoqué par ce meurtre, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans son combat contre l’hyper-administration de nos vie en général et de l’agriculture en particulier. Continuons ensemble la lutte contre la gestion par les normes. C’est le sens de ce texte du Collectif d’agriculteurs contre les normes.


VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES
Des associations au cœur des quartiers populaires  

Les dossiers COUAC
À Saint-Étienne, des associations de quartier sont présentes dans les rues et au cœur des quartiers métissés et populaires. Retour sur les expériences dans le quartier Montferré dans les années 1970 et les activités actuelles de Terrain d’Entente dans le quartier Beaubrun/Tarentaize.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Chasse aux Roms  

Aujourd’hui lundi 14 août, la police stéphanoise a harcelé les Roms.
Les Roms ont été chassés du parc du Puits Couriot par les forces de police de Saint-Etienne. Au passage, les familles ont été contraintes de jeter les petites toiles de tente qu’elles possédaient pour s’abriter. Elles se sont ensuite dirigées avec leurs affaires restantes dans le centre ville où elles se sont retrouvées encerclées par les forces de l’ordre leur intimant de jeter leurs matelas.


CONSOMMATION - GLOBALISATION
Un nouveau collectif Stop Linky Gazpar 42 : refusons la marchandisation de nos vies !  

POURQUOI NOUS REFUSONS LINKY ET GAZPAR
Nous ne sommes pas des cobayes ! Les compteurs Linky et Gazpar sont dangereux pour notre santé, nos libertés, notre sécurité et notre porte-monnaie.


REPRESSION - PRISON
JURISPRUDENCES EN ACTION : Relaxe des charges de refus de prélèvements d’empreintes et d’ADN  

BONNE NOUVELLE dans la lutte contre la répression :
Récemment à Rennes un camarade a été relaxé de toutes les charges portées contre lui, et notamment celles concernant son refus de prélèvement d’empreintes et d’ADN. Son avocat a fait valoir les dernières décisions du Conseil Constitutionnel et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme en la matière.
Ces nouvelles jurisprudences vont rendre difficile la tâche des procureurs et des policiers pour renforcer "la répression de basse-intensité" contre le mouvement social.


MOBILISATIONS - LUTTES
[Brochure - Zine] À l’intersection avec l’A45 #1  

Sortie il y a quelques jours, et diffusé notamment durant la marche voici intersection n°1, cette brochure compile plusieurs textes contre l’A45 :
- 1001 raisons de marcher pour que ça ne marche pas
- Le soleil à l’ombre de l’A45
- Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !
- Contre l’extension de la carrière de St Julien, mais pas seulement
- A45 qui fait quoi ?


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Rock against police, feuilleton radiophonique sur le 89.5  

Chaque lundi, à 12h et 19h, retrouve les six docus "Rock Against Police" sur le 89.5 : des lascars s’organisent ! : à la fin des années 70, dans un contexte de crise économique et de chômage, les expulsions de jeunes immigrés et les meurtres en banlieue, qu’ils soient commis par des flics ou des beaufs, se multiplient. Un réseau informel se constitue pour réagir en organisant une série de concerts Rock Against Police au beau milieu des cités. De 1980 à 1983, l’initiative fait tâche d’huile. Plusieurs concerts sont organisés en région parisienne, puis dans le reste de la France.