Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : le récit jour par jour

Du 27 juin au 4 juillet, nous avons marché contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon. Avec lenteur et détermination, à la rencontre des habitant-es concerné-es par le tracé, en croisant les vécus, les ressentis et les avis sur ce projet. En passant par le grand rassemblement des opposant-es à St Maurice sur Dargoire, qui fut un succès. Nous avons marché aussi pour apporter notre voix, une des voix qui s’élèvent contre cette autoroute et son monde. Cette marche porte en germes notre résistance commune, qui fleurira à l’avenir. On ne lâchera rien !


  • Jour 6 / Mar. 4 juillet : Taluyers - Brignais - Lyon
    Hier soir au grand air, nous assistons à une pièce de théâtre de la compagnie « Le Cri de la lune ». On est transporté-es de la campagne à l’usine et on croirait presque être dans le bureau de la directrice de production de l’usine Air motor, qui de ses dents acérées demande au chef de sévice de faire augmenter la cadence d’une des ouvrières.

Aujourd’hui, dernier jour de notre parcours marchesque, nous quittons le campement en direction de Brignais, sur cette dernière ligne droite nous piétinons plus de bitume que de cailloux ; les routes des hameaux que nous traversons sont bordés par des boîtes à vivre : nouvelle mode architecturale qui se résume à des rectangles blancs emboités ensemble pour crée un effet minimal, des maisons blocs qu’on imagine tout aussi bien sur la côte d’azur. Pourtant la mer n’apparait toujours pas à l’horizon… Parfois un mirage nous fait croire à une baignade possible mais la couche d’algue verte presque fluo de cette oasis nous renvoie à la réalité.
Lyon approche, les échanges avec les riverains se raréfient. Arrivés à Brignais, le Gr45 se termine, nous laissons nos jambes dans un parc pour monter à bord de voitures qui nous conduiront plus rapidement à Lyon (ici pas de triche, le tracé de l’A45 part de La Fouillouse pour arriver à Brignais).
Presque téleporté-es, nous voilà devant l’hôtel de Région pour le rassemblement prévu dans la continuité de la marche et du week-end des opposants à l’A45. En musique et déguisé-es nous rejoignons les personnes qui nous ont accueilli-es sur les étapes de la marche, qui l’ont soutenue et rendue possible, et d’autres rencontrées à la fête des opposants. À L’A45 on lui fait sa fête. Nous sommes une centaine a gueuler notre refus de cette autoroute et de son monde, devant la cathédrale arrogante de la région.
On entend "Wauquiez fumier". On lâchera rien !

  • Jour 5 / Lun. 3 juillet : Saint Maurice sur Dargoire - Taluyers

Après cette longue halte riche en émotions qui a rassemblé des milliers d’opposants ; et pas seulement des marcheurs : n’en déplaise à l’AFP qui annonçait, dans son craquage malheureux et confus, la présence de 50 personnes seulement sur le site du Week-end festif des opposants à l’A45. Ayant rétabli la vérité quant à la confusion entre l’équipe des marcheurs et les nombreux autres opposants au projet,
nous levons le camp ce lundi matin.
Heureux de reprendre la route, cheveux au vent, épis de blé dans les dents, on croise des tracteurs qui nous font des signes complices. Certains d’entre eux ont,
peut-être, participé à former le "A" (du A45) ou le "N" (du NON) de l’inscription géante à voir du ciel qui a mobilisé 130 tracteurs ce week-end. Le balisage du GR45 se poursuit sur de nouveaux petits sentiers où l’on rencontre des habitants-es, tous connaissent bien le projet et sont hostiles à sa réalisation, certains pâtissent déjà des nuisances de l’A47 existante et ne voudraient pas les voir se décupler. Un habitant nous dit être passé ce week-end au rassemblement, il avait connaissance de la marche, et encourage notre foulée ! Deux promeneuses paraissent plus résignées face aux décideurs sans vergogne mais se laissent presque gagner par l’idée qu’il n’est pas impossible de faire plier Vinci.
Changement de préoccupations : les ventres gargouillent. Nous avons prévu de pique-niquer devant "Uniferme", un magasin de producteurs du coin, il est fermé mais heureusement l’équipe logistique de choc nous ravitaille en victuailles à tartiner. Repus, certains font la sieste pendant que d’autres préparent une banderole, ensuite accrochée au rond point voisin.
On repart, le soleil nous écrase en ce milieu d’après-midi, certain-es prennent des couleurs. Après le week-end breton ça nous change...Notre petite troupe motivée s’arrête profiter d’endroits ombragés ou de la fraîcheur d’une rivière traversée. Avant de rejoindre les champs, sur la commune de Taluyers où nous sommes accueillis par un paysan, on traverse une zone industrielle et on croise ses irréductibles bourdons bleus en patrouille.
Apaisé-es, dans ce grand pré où nous nous sentons déjà chez nous, nous effeuillons les choux qui seront préparés et imaginés avec amour par la Cantine des Cévenoles qui, dans son bus, nous concocte depuis le début de la marche des repas indispensables, délicieux en rencontres et en saveurs !
Une belle pièce de théâtre de la compagnie Le Cri de la Lune, en plein air, berce notre soirée avant d’aller nous coucher.
À demain !

  • Jour 4 / Ven. 30 juin : Saint Joseph - Saint Maurice sur Dargoire
    Hier soir a Saint Joseph, plusieurs échanges entre marcheurs et habitants qui donnent de la force.

Aujourd’hui nous nous réveillons avec un copieux petit dej offert par les habitants qui nous accueillaient. Nous nous mettons ensuite en route en compagnie d’habitants de Saint-Jo et de naturalistes en lutte qui nous font découvrir busard cendré, mines d’or et d’antimoine. Nous traversons la vallée du Bozançon, où trônent encore les vestiges des piliers d’un viaduc ferroviaire jamais construit. Espérons qu’on aura pas de nouveaux piliers conceptuels plantés au milieu de la vallée.
Nous passons de la Loire au Rhône en arrivant sur le plateau qui accueillera la fête des opposants ce weekend. On attend un spectacle sur Sivens. Nous découvrons l’ampleur de l’organisation avec 4 grands chapiteaux , des camions, des scènes et beaucoup d’énergies ! À demain !

  • Jour 3 / Jeu. 29 juin : Cellieu - Saint Joseph

Mercredi soir, dans la salle des fêtes de Cellieu, nous partageons un repas entre habitant-e-s et marcheureuses. Puis des protagonistes de différentes luttes contre des "projets inutiles" : l’extension de la carrière de Saint Julien Molin Molette, le center parc de Roybon, le val de Suse contre la ligne de TGV Turin-Lyon, et des opposants de Cellieu à l’A45.
Après une présentation des cheminements de leur lutte, les intervenants ont exposés le contexte et discutent leur modes d’organisation . La centaine de personnes présentes ont pu se faire une idée de la pluralités des modes d’actions et des points communs entre ces combats :
- recours administratifs
- médiatisation et contre-information
- mode d’action légale ou non
- remise en question d’un projet et questionnement sur nos modes de vie.
- la répression et les moments difficiles, mais aussi la joie collectives qu’on trouve à travers ses expériences.

Jeudi matin, nous partîmes de ces lieux un peu plus nombreux encore, à travers vallons et forêt.Sur le GR 45 nous discutons entre nous et lors des traversées de villages nous avons des échanges encourageants avec les habitants. Près de Génilac nous trouvons même dans un corps de ferme un chaleureux point ravitaillement boisson et d’info sur l’A45.
La petite troupe et carriole déco arrive enfin, en fin d’après midi à Saint Joseph. Ici les habitant-e-s nous accueillent pour la nuitée dans leur jardin et ont organisés un repas partagé et une discussion qui fut très enthousiasmante.
Pendant que nous écrivons ce court résumé, Gil joue de la guitare, "retourne sa veste" et "à la prochaine révolution retourne son pantalon".
Comme on l’a beaucoup entendu ce soir : "on les aura".

  • Jour 2 / Mer. 28 juin : Chavanne - Cellieu
    Nous partons de Chavanne à 9h30. On surplombe la vallée du Gier, le pilat nous fait face, et sous nos pieds, on essaie d’imaginer la sortie du tunnel prévu de l’A45 qui diviserait le hameau en deux. On descend vers St Chamond, et on croise la maman autoroute A47 qui relie d’ailleurs Sainté à Lyon... On croise des habitants à la Donzelière déjà très mobilisés. On observe la flore, et particulièrement cette grosse libellule noire qui nous tourne autour. On pique nique dans un petit vallon en dessous de l’ex-motocross de Cellieu. Nous passons des champs de maïs, des vergers de cerises, c’est le temps qui passe sous quelques averses éparses. Ce soir à Cellieu on est à nouveau accueilli par d’autres habitants. Pétanque, cantine et table ronde sur des luttes en cours : Roybon, Val Susa, St Julien Molin Molette, SCJ pour un public nombreux à la salle georges Brassens.

  • Jour 1 / Mardi 27 juin : Sainté - Chavanne
    Ce matin, comme à son habitude, l’arche de l’offense de Saint-Étienne métropole nous accueille avec grandeur mais sans café. Qu’importe, nous en avons 5 kg et il est zapatiste. Les journalistes désespèrent de ne pouvoir filmer que nos pieds. Charette à bras, vélos porteurs, banderoles et piétons, nous partons. Du soleil à la Talau’, les gens klaxonnent, remercient, lèvent du poing ; nous on se sent plus.
    Plus de cuisses de poulet que de cuisses de marcheurs offerts par la Talau’. Et là, c’est notre bide qu’on ne sent plus. Nous poursuivons notre foulée contemplative, et tel le Petit Poucet, armé.e.s d’un pinceau orange nous marquons d’une tracé le GR45. Suivez les bandes oranges, sans viaduc ça vaut le coup d’oeil. Nous croisons une habitante qui imagine mal un tunnel près de son jardin. D’autres assurent nous retrouver au weekend d’opposition à Saint-Maurice sur Dargoire.
    Là, on arrive à Chavanne, 1-2-3-4, on attend la chorale avant la projection de la Bataille de l’eau noire. Plus de 70 personnes...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MOBILISATIONS - LUTTES

Semaine contre l’A45 à Sainté [du 12 au 19 décembre 2017]

Non, l’A45 ne se fera pas ! Si le message est simple, les arguments sont aussi nombreux que les opposant·e·s sont divers·e·s. Cette semaine permettra à une partie de cette diversité de s’exprimer, au travers de différentes soirées, projections, spectacles, débats... On vous attend nombreux·ses pour en discuter, s’informer... et partager les idées et les envies qui font vivre notre territoire. Nous ne nous laisserons pas aménager !




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45 et pas seulement

Mardi 5 décembre à 18h30 au local ça roule (15 rue Georges Dupré).
Venons nombreux et nombreuses




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Greenwashing à la stéphanoise, au salon Tatou Juste

Dimanche après-midi, la foire Tatou Juste a été le théâtre d’une petite action contre l’A45. Une quinzaine de personnes se sont placé-e-s devant le stand de Saint-Étienne Métropole et ont déroulé une banderole sur les dangers que représente la construction de l’A45 pour la biodiversité. C’est sur ce sujet que Saint-Étienne Métropole, qui sous-traitait la gestion du stand à la Frapna, arborait un magnifique clip, et autres outils de propagande sur leur prétendues actions.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45, mais pas que...

Lundi 13 novembre à 18h30. Assemblée de lutte contre l’A45... et plus encore, au local "ça roule" (15 rue Georges Dupré).
Il y a du pain sur l’asphalte...




Opinions   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

"Non". S’opposer aux grands projets d’aménagement. Ne pas proposer "d’alternatives".

Cette brochure est la retranscription d’une discussion autour des sujets suivants : pourquoi et comment s’opposer aux grands projets d’aménagement ? Quelles difficultés rencontrons-nous avec la notion "d’alternatives" ? Pourquoi ne pas en proposer ?
Discussion croisée entre opposant.es à l’A45 (Auvergne-Rhône-Alpes), camarades de l’Amassada (Aveyron), et occupant.es de la forêt de Roybon (Isère).




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Projection et discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire

La CNT 42 propose une discussion avec la Confédération Paysanne de la Loire ouverte à toutes les personnes intéressées autour du film : "Bernard Lambert, Paysan et Rebelle" de Christian Rouaud
Quelles luttes communes ? C’est nous qui travaillons c’est nous qui décidons. La CNT est engagée pour un autre futur.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

A45, pétition bidon !

Non content d’étaler partout sa belle pétition, Perdriau cherche à imposer aux personnels des collectivités locales de signer et de soutenir son combat d’arrière-garde...




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée contre l’A45... et plus encore

Prochaine assemblée contre l’A45... et plus encore mardi 17 octobre 2017 de 18h30 à 22h30 au local "ça roule"
15 rue Georges Dupré (ex-Raminagrobis), Sainté




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Nouvelle brûlante : c’est le revirement général à propos de l’A45

Nous vous proposons à la lecture, en exclusivité, ce communiqué de presse de la Ville de Saint-Etienne et son maire, Gael Perdriau, en réaction aux récentes annonces sur le projet d’A45.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45... et pas seulement

Plein de chose à prévoir, organiser, coordonner, réfléchir... autour de la lutte contre l’A45 et son monde. Du coup pif paf voici que la deuxième assemblée de lutte contre l’A45 mais pas seulement se déroulera au bar à mioche le mardi 19 septembre, toujours à 18h30.




0 | 10 | 20 | 30
Saint-Étienne et alentours Couac   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

L’expérience design !? Notre ville n’est pas votre laboratoire…

Alors que se tenait la Biennale du design, Couac a souhaité publier cette tribune d’un habitant du quartier Jacquard, qui fait écho à la précédente édition de l’événement. Elle avait pour thème en 2015 « Les Sens du Beau ».




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée de lutte contre l’A45... et pas seulement

Après la marche, le grand rassemblement de début juillet dans les monts du lyonnais, et un été revigorant... de nombreuses idées et projets fleurissent. Retrouvons nous le mardi 5 septembre à 18h30 au bar à mioche place Paul Painlevé au crêt de roch (’n roll).
Rlus d’info sur la lutte contre l’A45 :



Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Brochure - Zine] À l’intersection avec l’A45 #1

Sortie il y a quelques jours, et diffusé notamment durant la marche voici intersection n°1, cette brochure compile plusieurs textes contre l’A45 :
- 1001 raisons de marcher pour que ça ne marche pas
- Le soleil à l’ombre de l’A45
- Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !
- Contre l’extension de la carrière de St Julien, mais pas seulement
- A45 qui fait quoi ?




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Marche contre l’A45 : programme

Pour nous rendre compte de ce que serait cette future autoroute à notre porte. Pour voir de nos propres yeux l’ampleur des destructions qu’elle provoquerait : terres agricoles, bâtiments, activités de subsistance, espaces naturels, faune et flore...
Depuis le 27 juin et jusqu’au 4 juillet, marchons contre l’A45 de Saint-Étienne à Lyon !




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Autocollants contre l’A45

ça colle pour l’A45 ?
PAs d’A45
NI ici
Ni ailleurs !




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée mensuelle contre l’A45 et pas seulement se réunira au bar à mioche (Crêt de Roch) à 18h30 le mardi 16 mai 2017.




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Couac : réunion publique pour l’élaboration du prochain numéro

Couac, journal local sur Sainté et sa région, a sorti son numéro 3. Et déjà se profile un futur numéro, pour continuer l’aventure de ce canard : enquêter et informer de manière critique sur les événements et faits locaux, sur ce qu’on ne lira pas ailleurs, le tout avec dérision... Une réunion publique est proposée pour contribuer à l’écriture du journal le mercredi 3 mai 2017 à 19h30 au bar l’Entrepots.




Saint-Étienne et alentours   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

À St-Étienne, nous disons non à l’autoroute A45 (La Fouillouse/Brignais)

A45 = projet ruineux, polluant et inutile.
A45 = argent public pour profits privés.
A45 = autoroute payé quatre fois par le contribuable stéphanois (état, région, ville, péage) et menaçant l’économie de la ville.




Saint-Étienne et alentours   REPRESSION - PRISON / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Contre l’A45 et la nouvelle prison, refusons les projets d’un monde plein de barreaux !

Réflexions sur les similitudes entre le projet d’une nouvelle autouroute et celui d’une nouvelle prison que l’état veut imposer dans la Loire... et les raisons de s’y opposer, pour renforcer nos luttes.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Cet été, marchons contre l’A45

Cet été nous marcherons contre le vieux monde et ses projets pharaoniques. L’A45, lancée dans les années 70, déterrée dans les années 90 et maintenant ressuscitée par Wauquiez (et consorts) ne semble pas plus utile aujourd’hui que 40 ans auparavant. Nous marcherons contre la destruction de terres agricoles, contre le saccage des paysages ruraux et de la biodiversité de nos coteaux. Nous marcherons contre leur odieux chantage à l’emploi, contre la mise en concurrence des territoires. Nous marcherons, avec détermination et lenteur, en solidarité avec d’autres territoires en lutte.




0 | 10 | 20 | 30 | 40
A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT 42] Jeudi 16 novembre 2017 lois Macron, loi des patrons… collectivement, faisons reculer le gouvernement et le patronnat

Journée nationale interprofessionnelle et intersyndicale de grève et de manifestations :
- ST ETIENNE : 10H30 Place Jules Ferry (Statue de la Liberté en dessous de Centre 2)
- ROANNE : 10H30 Université Avenue de Paris




Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Soirée de soutien et présentation de la lutte à Bure

Infotour des chouettes hiboux de Bure !
Il y a 25 ans, l’État a choisi le petit village de Bure dans la Meuse pour y enfouir les déchets nucléaires les plus dangereux.
L’opposition n’a jamais cessé : squat de terres agricoles, installations dans les villages alentours, bataille juridique, manifestations...
Depuis plus d’un an des opposant.es occupent et habitent le Bois Lejuc, empêchant ainsi le début des travaux.




Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

[Agir Ensemble 42] Alors, il ne nous resterait plus qu’à regarder "crever" nos semblables dans la rue

Nous sommes le premier novembre 2017 en France à Saint-Étienne, premier jour de la trêve hivernale. Des familles et leurs enfants dorment et vivent dans la rue dans une indifférence outrageante. Elles sont arrivées ici en 2011. Nous avons créé un collectif "agir ensemble" pour leur venir en soutien.




National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

La condition des agriculteurs : rencontres contre la normalisation

Le 20 mai 2017, un agriculteur qui refusait de se soumettre aux contrôles harcelants de l’administration a été abattu par les gendarmes. A la suite de ce meurtre dégouttant, un collectif s’est monté pour combattre l’hyper-normalisation de nos vies et de celles des agriculteurices en particulier. Des rencontres nationales autour de ce sujet auront lieu les 28 et 29 octobre prochain dans notre région.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

Manifestons le 10/10 contre les ordonnances, pour la défense des services publics

Face à l’ampleur des attaques du gouvernement contre le droit du travail, contre les classes sociales les moins aisées ou encore contre les services publics, les syndicats et le Front social appellent à une journée de mobilisation le mardi 10 octobre.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Soutien à Martin, jugé en appel le 9 oct.

Il y a un an, Martin, un camarade stéphanois était condamné à 8 mois de prison avec sursis, 3850 € d’indemnités aux "victimes" et 5 ans d’inscription au casier judiciaire n°2 (soit 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique) suite à son engagement contre la loi Travail. Ce dernier a décidé de faire appel . Un nouveau procès se tiendra donc Lundi 9 octobre à Lyon.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et manif le 21 sept

Avec la journée d’action du 12 septembre, les salarié-es, les retraité-es, les jeunes et privé-es d’emploi ont réaffirmé leur exigence pour un droit du travail porteur de justice sociale et de progrès. Elles et ils ont refusé des ordonnances ringardes inspirées par les exigences du Medef depuis des décennies ; exigences qui n’ont jamais éradiqué le chômage et la précarité.
Aussi nous appelons l’ensemble des salarié-es, retraité-es, jeunes et privé-es d’emploi à manifester et à se mettre en grève massivement le 21 septembre, veille du passage des ordonnances en conseil des ministres, pour obtenir leurs retraits.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Une rentrée déterminée et déterminante

C’est sous le soleil frais de ce début d’automne que la mobilisation contre les ordonnances Macron s’annonce, elle, très très chaude.
Environ 3500 personnes dans les rues de Saint Etienne, des manifs aussi à Roanne et Le Puy en Velay, une assemblée de lutte en fin d’après-midi à la bourse du travail... On ne lâche rien !




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

La loi travail est de retour... Manifestons le 12/09.

Macron a décidé de détruire encore un peu plus le code du travail. Les syndicats ont décidé de réagir en appelant à une manifestation et une grève interprofessionnelles le 12 septembre, tout comme le Front social. À Sainté, une manifestation partira de la Bourse du Travail à 10h30.




Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Assemblée contre l’A45, et pas seulement...

L’assemblée contre l’A45, mais pas seulement... aura lieu le mardi 13 juin à 18h30 sur la place du pain levé... (au bar à mioche si il flotte).
Ce sera la dernière assemblée avant la marche sainté Lyon, et puis avant le week-end festif des 1 et 2 juillet prochain .




0 | 10 | 20 | 30 | 40

A la une...

INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Diophonie #03  

Vendredi 26 janvier 2018, soirée en soutien à Radio Dio présentée par Ça roule, le Dix-Sept, Maquillage/Crustacées, et Papillon. RDV à 20h30 au local Ça roule 15, rue Georges Dupré (Ramina Grobis) à St Etienne et l’entrée est PRIX LIBRE.


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Le sel ne perdra jamais son goût  

Si la colonisation a été établie avec la Déclaration de Balfour, alors qu’elle soit démantelée avec la déclaration de Trump."
Par Dr Samah Jabr – 24 décembre 2017
La docteure Samah Jabr est psychiatre et psychothérapeute. Elles est auteure du livre "Derrière les fronts - Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation" –


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Cyle d’émission sur l’agro-industrie  

Depuis la rentrée, joie rage et courage vous a diffusé sur le 89.5 fm 3 émission rentrant d’en un cycle sur la question de l’agro-industrie.
- agro-industrie partie 1… retour sur l’histoire de l’industrialisation de l’agriculture.
- agro-industrie partie 2… l’industrialisation par filières et par les normes.
- agro-industrie partie 3… paroles de paysans pour sortir de ce merdierl’industrialisation par filières et par les normes.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Rassemblement à l’occasion de la Journée Internationale des Migrants  

L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui.
A l’initiative du Collectif Loire "Pour que Personne ne dorme à la Rue ", avec ses nombreux soutiens : SOYONS NOMBREUX.SES ! ce lundi 18 décembre 2017 à 18h00, Place Jean Jaurès à Saint-Étienne -


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Mobilisation étudiante contre l’A45 et les expulsions de personnes migrant.e.s  

Lundi 4 décembre, des étudiant.e.s du Département d’Études Politiques et Territoriales ont participé, à leur manière, à l’inauguration en grandes pompes du nouveau bâtiment de Sciences Po Lyon, sur le campus stéphanois de l’Université Jean Monnet.
Les maires de Lyon et Saint-Étienne, le préfet et la rectrice de la région Rhône-Alpes Auvergne, les président.e.s de l’Université de Lyon, de Jean Monnet et de Sciences Po Lyon ont été accueilli.e.s par une banderole et un tractage dénonçant le projet de l’autoroute A45 ainsi que la situation dramatique que vivent les migrant.es à Saint Etienne, à Lyon et, dans l’ensemble de la France.


MEDIAS
Sortie du n°5 de Couac  

Après de longues vacances et quelques remises en question, l’équipe de Couac a continué l’aventure : fabriquer à plusieurs mains un canard local d’enquête critique. Pour bien démarrer cette nouvelle année, pas de dossier, mais de chouettes articles & illustrations pour une actualité toujours aussi surprenante !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Préparons-leur un hiver ardent !  

Le 12 décembre à Paris, à l’occasion du second anniversaire de la COP 21, se tiendra un sommet international sur l’économie et la transition énergétique. Face à cette nouvelle opération de marketing vert, des territoires en lutte - de Bure à Roybon en passant par Notre Dame des Landes, des collines aveyronnaises, en passant par le plateau de Millevaches, à la ceinture maraîchère dijonnaise ou les côtes du Finistère - se sont regroupés pour une déclaration commune. Il s’agit de rendre visible - avant, pendant et après le sommet - la manière dont le gouvernement Macron poursuit en réalité un ensemble de projets d’aménagement destructeurs et nuisibles. Cette déclaration met en avant la vitalité des résistances en cours face à ces projets mortifères et un calendrier commun tout au long du mois de décembre pour continuer à densifier ces luttes.


MEDIAS
Du "sang", des clics et des mollards.  

Une petite action s’est déroulé ce week-end au salon Tatou juste, voire le compte-rendu ici . Jusque là, rien d’exceptionnel, et rien de particulièrement foufou. Mais notre brave maire a sauté sur l’occasion pour monter tout ça en épingle et stigmatiser les opposant-es à l’A45...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Panser la santé de façon communautaire  

Souvent ressentie comme un domaine réservé aux professionnels et dits experts, la santé ne se limite pourtant pas à un diagnostic physique docte et anonyme. Face aux incompréhensions entre migrant.e.s algérien.ne.s de longue date et bureaucratie sanitaire française, l’association Globe 42 construit un espace d’échanges afin de redonner aux populations migrantes parole et prise sur leurs corps. Discussion avec l’une des membres de l’association...


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Non au parc industriel éolien sur la commune des Vastres (Haute-loire)  

L’implantation de 5 éoliennes de 150 mètres est prévue sur la commune des Vastres en Haute-loire en limite du parc des monts d’Ardèche. Ce projet dit des 2 plateaux comprend 2 sites d’implantations distincts : trois éoliennes sur la zone des « Platayres » et deux sur le hameau du « Pau des Vastres » en limite de la commune de Fay-sur-Lignon.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
« Beaucoup de points d’interrogation » : récit d’un migrant à Saint-Étienne  

Amédée est Angolais, a 21 ans, est en bac pro mécanique et vit en France depuis 4 et demi maintenant. Il nous raconte son histoire et les difficultés rencontrées au quotidien.