Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[Brève] Retour de bâton : un policier de la Bac agressé sur un terrain de foot




Ce lundi, Le Progrès publie un titre à sensation sur sa une : « Saint-Étienne : un policier en civil agressé lors d’un match de foot »


  • Les quatre prévenus en procès aujourd’hui

    Si le procureur avait écarté la profession du bacqueu comme mobile de l’agression, les quatre prévenus ont été placés en détention suite à leur comparution devant le tribunal aujourd’hui. Ils seront jugés le 23 novembre. Tout cela ne confirmerait-il pas, comme le disait si brillamment Michel Foucault que « la justice est au service de la police »...?

Rappel des faits : lors du derby (désormais classé match à risque) opposants les équipes critérium de l’ASPTT Villars à l’AB Terrenoire, un policier de la Bac est reconnu au sein de l’équipe villardaire. Il est alors « violemment agressé » par trois joueurs de Terrenoire à la sortie des vestiaires. On dit même qu’ils auraient été rejoints par de dangereux « hooligans » du club...

Souffrant de multiples fractures, au nez et à l’arcade sourcilière, ainsi que d’un enfoncement de l’orbite d’un œil, le policier de la Brigade anti-criminalité (Bac) de Saint-Étienne, âgé d’une trentaine d’années, s’est vu accorder une interruption de travail de 21 jours, a indiqué le commissaire de permanence à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), selon lequel sa qualité de policier n’était pas en cause.

En revanche, selon le syndicat Alliance police nationale, dont est membre la victime, les agresseurs l’ont reconnu et l’ont bien identifié comme étant un policier de la Bac de Saint-Étienne, a précisé Pierre Cognard, secrétaire départemental du syndicat.

L’article à lire ici

Dans cette affaire, Le Progrès se fait (une fois de plus) le correspondant officiel de la Police et du syndicat Alliance, sans chercher à comprendre mieux les circonstances exactes de cette « agression », ni les raisons pour lesquelles ce genre de choses arrivent. Quand la coupe est pleine...

Quelques éléments d’explication ici :
Une enquête du sociologue Didier Fassin sur la Bac :
https://www.liberation.fr/societe/2...

Un article de Mathieu Rigouste sur la généalogie de la Bac :
https://www.contretemps.eu/police-r...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans la thématique "VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES "

Saint-Étienne et alentours La dérive   RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Luttes en Grèce - Rencontre avec des membres de Rouvikonas

A l’occasion d’une tournée en France et en Belgique, des militants de Rouvikonas viendront à Saint-Étienne, au lieu autogéré La Dérive (91 rue Antoine Durafour) le mercredi 5 juin à 19h.
Comment résister face au durcissement des régimes politiques en Europe ? Comment sortir du capitalisme et de la société autoritaire ? Sur quelles bases créer des convergences de luttes ? Que propose Rouvikonas ?


Saint-Étienne et alentours   VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Fête du 1er mai à La Cale

Fête du 1er Mai, Fête des Travailleurs, Fête du Quartier !
Les Cris du Quartier vous invitent une nouvelle fois pour son rendez-vous annuel.
On n’oublie pas que le 1er mai n’est pas la fête du travail, mais bien la journée internationale des travailleurs !


Saint-Étienne et alentours   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

[St-Julien-Molin-Molette] Week-end anti-nucléaire en soutien à la lutte à Bure

Du vendredi 3 mai au dimanche 5 mai, un week-end d’information, de soutien et de partage est organisé à Saint-Julien-Molin-Molette autour de la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Pique-nique mercredi 1er mai

Rendez-vous après la manif de mercredi 1er mai pour un pique-nique à 12h30 au parc de la place Albert Thomas
Apportez vos plats à partager, des jeux d’extérieur, vos boules de pétanque et traînons ensemble pour continuer de célébrer le 1er mai en papotant et jouant !


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Voisin.e.s vigilant.e.s + flics violents = récit d’une non-ouverture de squat

Récit d’une tentative d’ouverture quelque part à Saint-Étienne, empêchée par l’action coordonnée de la police et de ses collaborat.eur.rice.s en pyjama.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Nouvel atelier de conversation en français langue étrangère « Bouches à oreilles »

Pour se rencontrer au travers de la la langue française, découvrir sa ville et ceux qui la peuplent. Pour discuter simplement et librement, de tout et de rien... Destinés aux nouveaux et nouvelles arrrivant.e.s comme aux stéphanois.e.s de longue date.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Football militant

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s du Briançonnais et de mettre à jour sa présentation très sociale du sport et des loisirs.
Retour sur cette association très active dans la Loire, et zoom sur le foot à 7, ou foot autogéré !


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

2 Poils dans la Soupe Festival

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


Saint-Étienne et alentours   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Soirée en soutien à la casa cantoniera occupata de Oulx

Samedi 16 février à La Cale (amicale du Crêt-de-Roc) à partir de 20 h. Collecte sur place.
La casa cantoniera de Oulx (Italie) est un refuge autogéré pour migrant.es et exilé.es de passage. Un lieu pour pouvoir s’organiser, contre les frontières sur nos montagnes et le système qui leur est relié.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPLOITATION ANIMALE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Cantine de soutien aux activistes inculpé.e.s et détenu.e.s de 269 Libération Animale

L’espace autogéré stéphanois « La Gueule Noire » organise une cantine de soutien aux camarades antispécistes de 269 Libération Animale touché.e.s par la répression pour leur pratique de l’action directe contre le système économique.
Venez nombreux.ses le samedi 19 janvier à partir de midi ! Tous les détails ici.


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
La jeunesse stéphanoise violemment réprimée  

Cela fait quelques jours, qu’à St-Étienne, les forces de l’ordre répriment dans la violence toute tentative de grève des jeunes lycéens. Le préfet aurait-il peur des jeunes, pour les empêcher, à n’importe quel prix, de rejoindre le mouvement ?


FLICAGE - SURVEILLANCE
Le procès des anarchistes de janvier 1883 : suivi des principaux évènements et focus sur Saint-Étienne et sa région (2)  

En janvier 1883, soixante-six anarchistes sont jugés à Lyon dans un grand procès médiatique qui vise à diviser le mouvement ouvrier alors très dynamique. Parmi les inculpés, quatre Stéphanois sont jugés pour avoir diffusé des idées visant à « provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. » Deuxième partie d’un texte en trois épisodes : Enquête et arrestations, automne 1882.


MOBILISATIONS - LUTTES
Pour les retraites et tout le reste : actions à venir cette semaine à Saint-Étienne  

Actions, Manifestations, AG, Pique-Nique, Retraite au flambeau, Concerts... La semaine qui vient va être chaude à Sainté. Suivi et récapitulatif du 13 au 18 janvier 2020.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Fête de soutien aux grèvistes organisée par le CIP 42  

Le Collectif des Intermittent.es et Précaires de la Loire (C.I.P 42) a décidé d’unir ses forces et ses compétences afin de soutenir les cheminots grévistes de Saint-Étienne dimanche 19 janvier 2020 à partir de 15h00 dans l’ancienne Gare du Clapier !!!!
La recette sera reversée aux caisses de grève des cheminots.


REPRESSION - PRISON
Les stades de foot, laboratoire où s’expérimentent les techniques de répression  

Il y a quelques jours, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict : deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) pour les quelques centaines de fumis et le feu d’artifice en tribune lors du match contre le PSG. Pour lutter contre les « Ultras », l’État s’est doté depuis plusieurs années d’outils de répression fort sophistiqués. À Saint-Étienne, quelques irréductibles résistent encore et toujours au progrès et à la modernité, au nom de concepts éculés comme la liberté et les valeurs populaires du football. Discussion avec l’un des membres des Green Angels, un des principaux groupes de supporters stéphanois.


ANTIFASCISME
A Saint-Étienne, l’extrême-droite compte s’installer ‘pépouze’ en face de la Bourse du Travail !  

Sophie Robert, la bourgeoise cheffe départementale du Rassemblement national, accompagnée d’une dizaine de militants environ, a été surprise ces derniers jours dans un local du quartier Albert Thomas en train de passer la serpillière.


MOBILISATIONS - LUTTES
Le procès des anarchistes de janvier 1883 : suivi des principaux évènements et focus sur Saint-Étienne et sa région (1)  

En janvier 1883, soixante-six anarchistes sont jugés à Lyon dans un grand procès médiatique qui vise à diviser le mouvement ouvrier alors très dynamique. Parmi les inculpés quatre stéphanois sont jugés pour avoir diffuser des idées visant à « provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. » Première partie d’un texte en trois épisodes : 1.Grèves, révoltes ouvrières, effervescences libertaires et répression autour de Lyon et Saint-Étienne en 1882.


MOBILISATIONS - LUTTES
Blocus au lycée Honoré d’Urfé : charges, gazage et une arrestation  

Depuis le 5 décembre, une série de blocages est initiée par les lycéen·ne·s stéphanois·e·s dans leurs établissements. Après deux journées entières de blocage au lycée Fauriel, la direction menace les élèves de passer en conseil de discipline s’iels s’avisent de recommencer. Jeudi 9 décembre au lycée Honoré d’Urfé, c’est cette fois la Police qui s’est chargée de lever le blocus à coup de bombes lacrymos.


MOBILISATIONS - LUTTES
Retour sur la journée du vendredi 10 janvier contre la réforme des retraites  

Au programme : action péage gratuit et rassemblement devant le Medef !
Aujourd’hui, c’est le 36e jour consécutif de mobilisation pour les cheminot·e·s qui sont rejoint·e·s sur leur piquet de grève à 6h du matin à la gare de Chateaucreux par des militant·e·s syndicalistes, des profs, des étudiant·e·s, des GJ et des autonomes. Au total, plus de 60 personnes prennent la route pour le péage de Veauchette. Les caméras sont détournées, les barrières relevées et les premiers sourires s’esquissent.


INFORMATIQUE - SECURITE
Bad citizen : une nouvelle appli anti-répression  

Une nouvelle application d’informations juridiques pour apprendre à se défendre face aux institutions policières et judiciaires. L’application Bad Citizen vient d’être créée et mise à disposition pour smartphones. C’est un guide qui résume l’essentiel de ce qu’on doit savoir quand on se retrouve aux mains de la police et de la justice ou quand il faut aider un-e proche.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Le député Jean-Michel Mis en marche pour promouvoir la reconnaissance faciale  

Après une première date à la Commission numérique de l’Assemblée nationale au mois de décembre, le député LREM Loire-Saint-Étienne, Jean-Michel Mis, organise un colloque sur la reconnaissance faciale le samedi 18 janvier 2020, à l’Amicale laïque de Chapelon.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Google et Sainté City  

Il y a tout juste six mois, Google inaugurait son atelier numérique à Saint-Étienne. Google a déjà les moyens d’en connaître beaucoup sur nous. Alors, pourquoi ce moloch veut-il s’implanter physiquement dans nos villes, particulièrement à Saint-Étienne ? Une enquête de Couac initialement parue au printemps 2019.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Débats sur la société de surveillance de masse  

Deux débats pour comprendre les enjeux de la mise en place de la société de surveillance de masse organisés par Halte au contrôle numérique, La Ligue des Droits de l’Homme Loire, Stop Linky 5G Loire et la Quadrature du Net - Le mercredi 8 janvier et le vendredi 7 février à Saint-Étienne.


CAPITALISME - GLOBALISATION
Culture, numérique et disruption sécuritaire à Saint-Étienne  

À travers un portrait d’Éric Petrotto, qui à la fois gère la Fabuleuse Cantine (un des lieux de restauration les plus « tendances » de la ville) et investit dans Serenicity (la société qui portait le projet d’installation de micros dans le quartier de Beaubrun-Tarentaize), Couac vous propose une enquête dans l’économie locale du numérique et son nouvel esprit du capitalisme.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Cartographier la surveillance  

À Saint-Étienne, difficile de circuler dans le centre ville sans être observé par Big Brother. Et en période de mouvement social, il n’est pas inutile de savoir où se situent ces yeux qui nous épient. Le site internet « Saint-Étienne sous surveillance » recense les caméras de vidéosurveillance disséminées dans la ville (estimées à 329). Entretien paru dans le Couac n°7 avec A., l’une des personnes qui en a été à l’origine, sur le contexte de sa mise en place et sa pertinence aujourd’hui.


MOBILISATIONS - LUTTES
10 jours de grève à Saint-Étienne  

Cela fait déjà 10 jours que la grève générale a débuté. 10 jours où travailleur.e.s, gilets jaunes, syndicalistes, étudiant.e.s, lycéen.ne.s jeunes et bien d’autres se retrouvent chaque jour dans la rue, sur des actions, dans des rassemblements, des AG etc… Mais qu’en est-il de la mobilisation à Saint-Étienne ?
Nous vous proposons ici un récapitulatif de plusieurs actions menées et des 5 grandes dates de rassemblement (5 décembre, Acte 56 des GJ, 10 décembre, 12 décembre et Acte 57 des GJ + Mobilisation des Algériens toute la semaine.)