Saint-Étienne et alentours Couac   CONSOMMATION - GLOBALISATION / MEDIAS

Dans le monde merveilleux de Burger King

À lire dans Couac #1...

La multinationale américaine débarque en terre stéphanoise et a besoin d’employés dociles, qui seront formés aux frais de Pôle Emploi. Une réunion d’information a donc été organisée à la Maison de l’Emploi, afin de présenter les nombreux avantages à travailler pour la marque. Attention, certains propos sont aussi nauséabonds que la nourriture servie dans ses fast-food !


L’amphithéâtre est sombre au sous-sol de la Maison de l’Emploi stéphanoise. En ce jeudi 18 août, je me glisse au milieu de la petite centaine de présents pour assister à la réunion d’information organisée par Burger King. Le géant américain, fort de son rachat de Quick, compte en effet transformer tous les fast-food ligériens de la marque belge d’ici à 2020. Et pour la première ouverture, la firme souhaite embaucher 60 à 80 personnes. Des emplois "créés", bien entendu, en passant sous silence le devenir des actuels employés du Quick. La foule autour de moi est majoritairement composée de jeunes, étudiants ou chômeurs, en quête d’un emploi qui leur permette de subsister.

La réunion démarre sur quelques diapositives qui fleurent bon la propagande : des visuels des restaurants, au "design très américain avec beaucoup de bornes". On parle du succès de la firme, qui "fait le buzz. On assiste à un raz-de-marée à chaque nouvelle ouverture." Le contexte est posé, tout en nuances. Après cette entrée en matière, le responsable de la communication du géant américain embraye. Il est question d’embaucher des "collaborateurs", non pas des "employés" – la collaboration étant à son sommet dans les restaurants de la firme, entre un manager et ses larbins, aux conditions de travail épouvantables, mis sous pression pour tenir le rythme effréné, imposé pour répondre aux objectifs. Et ces derniers doivent être "ambitieux, dynamiques et volontaires", rien que ça ! En parlant d’ambition, la notion d’"ascenseur social" est évoquée à plusieurs reprises et présentée comme une vérité dans le monde de Burger King. En effet, la firme aura besoin de managers pour ses futurs restaurants et cherchera donc à promouvoir les plus fidèles de ses collaborateurs… ou les plus flexibles.

La réunion continue sur le même ton vaniteux : "Les femmes ont les cheveux tirés et pas de vernis, les hommes sont rasés de près, il y a une vraie normalité chez nos collaborateurs." Je manque de m’étouffer en entendant cette phrase. Apparemment, si vous avez les cheveux détachés ou une barbe de trois jours, vous n’entrez pas dans les critères de normalité définis par nos amis américains. Mais rassurez-vous, ceux-ci ne demandent qu’à vous remettre dans le droit chemin en vous aidant à vous épanouir professionnellement. Et ils possèdent le cadre idéal pour le faire, car comme le dit notre cher communicant : "Un avantage que l’on a chez Burger King, c’est que l’on peut rajouter des ingrédients. À vous, donc, d’inciter les clients à rajouter des tomates, une salade, ce sont quelques centimes de plus à chaque fois."

Soyez tranquilles, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’idée de forcer le client à consommer, la formation de cinq semaines précédant l’embauche comprend un module d’apprentissage des techniques de vente, avec un volet spécifique dédié à la vente de produits additionnels. On passera sous silence le programme de la première semaine, presque entièrement dédié à l’historique de la firme américaine et à ses "succès". À noter que cette formation est rémunérée, entre 310 et 652€, grâce à la générosité de… Pôle Emploi, bien entendu.

Le fameux programme d’aide à la formation permet donc à Burger King de bénéficier de salariés formés spécifiquement pour eux, indemnisés par le contribuable français. On espère que la firme américaine aura la gentillesse de rembourser cette gracieuse avance en payant ses impôts sur notre territoire ! Le responsable de Burger King conclut finalement cette demi-heure de lavage de cerveau avec aplomb par ces mots : "C’est une vraie aventure qui se présente à vous, un vrai challenge." Dans la jungle que constitue le monde de la multinationale américaine, nul doute que l’aventure sera au rendez-vous pour les heureux "collaborateurs".

A la mi-octobre, Couac, un nouveau journal pour décrypter l’actualité politique à Saint Étienne et sa région a vu le jour. Quelques articles sont relayés ici et vous pouvez trouver le reste des articles dans la version papier dans tous les lieux chouettes de Sainté. Sortie du #2 prévue pour mi-décembre !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours Papillon   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Diophonie #03

Vendredi 26 janvier 2018, soirée en soutien à Radio Dio présentée par Ça roule, le Dix-Sept, Maquillage/Crustacées, et Papillon. RDV à 20h30 au local Ça roule 15, rue Georges Dupré (Ramina Grobis) à St Etienne et l’entrée est PRIX LIBRE.




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Sortie du n°5 de Couac

Après de longues vacances et quelques remises en question, l’équipe de Couac a continué l’aventure : fabriquer à plusieurs mains un canard local d’enquête critique. Pour bien démarrer cette nouvelle année, pas de dossier, mais de chouettes articles & illustrations pour une actualité toujours aussi surprenante !




Saint-Étienne et alentours   MEDIAS / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Du "sang", des clics et des mollards.

Une petite action s’est déroulé ce week-end au salon Tatou juste, voire le compte-rendu ici . Jusque là, rien d’exceptionnel, et rien de particulièrement foufou. Mais notre brave maire a sauté sur l’occasion pour monter tout ça en épingle et stigmatiser les opposant-es à l’A45...




A Lire ailleurs   MEDIAS

SOS d’un canin en détresse - Appel à soutien du journal CQFD

On le sait : les appels à soutien, c’est triste comme un jour sans vin. Et par les temps qui courent, c’est un peu trop tous les jours. Si on en est réduit, contraint et forcé, à cette extrémité, ce n’est pas par plaisir de la jouer lacrymal. Mais parce qu’il y a danger mortel pour le Chien rouge. Car oui : CQFD ne va pas bien. Du tout.




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Brèves du Couac

Quelques brèves sur les débats au Conseil municipal de Saint-Étienne et les décisions qui y sont prises...




Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

DIOphonie #1

Le 19 octobre 2017, à la Gueule Noire Radio Dio vous propose DIOPHONIE #1 avec CASSE-GUEULE, DUBMENTALIST, MAUVAISE SURPRISE, AU FOND DU FURAN et de nombreuses surprises concoctées par l’équipe de la radio & friends ! Amène ta clef usb ou ton machin numérique ! Amène ta plus belle chemise et un p’tit sourire, et laisse ton chien et ton voisin réac où ils sont…
A partir de 20h30 / 5€ en soutien à Radio Dio + Adhésion Gueule Noire prix libre




A Lire ailleurs   MEDIAS / REPRESSION - PRISON

[Communiqué] Après Indymedia Linksunten, Indymedia Grenoble et Nantes sont victimes de l’antiterrorisme

Pour avoir publié un communiqué revendiquant l’incendie d’un garage de la gendarmerie de Grenoble dans la nuit du 20 au 21 septembre, les sites Indymedia Nantes et Indymedia Grenoble ont été menacés par la police française. Les équipes qui administrent ces sites ont reçu des courriels de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) exigeant la dépublication sous vingt-quatre heures des articles concernés, sous peine de blocage et déréférencement des sites.




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Couac t’en penses ? Rencontre autour du journal Couac

Couac, journal local sur Sainté et sa région, propose un moment d’échange sur le journal.
Venez, tout en grignotant, discuter, partager vos impressions et faire des propositions !
La réunion a lieu le jeudi 21 septembre 2017 à 19h au bar l’Entrepots (Place Jules Guesde).




Saint-Étienne et alentours Couac   MEDIAS

Les Wauquiezeries (Couac, n°3)

Laurent Wauquiez, qui est à la tête de la région Auvergne–Rhône-Alpes et est aussi vice-président des Républicains et député de Haute-Loire, drague volontiers l’électorat FN. Ses dernières actions et déclarations en témoignent.




Saint-Étienne et alentours   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MEDIAS

Faîtes du libre

Des concerts, des ateliers pour apprendre et bricoler ensemble, du codage à la portée de chacune, des médias qui racontent des trucs qu’on n’entendra pas ailleurs, des échanges sur l’autonomie, des lieux et des collectifs qui se rencontrent...
Du 5 au 9 juillet à Sainté
Tout le programme est prix libre




0 | 10 | 20 | 30 | 40
Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

Assemblée du collectif STOP LINKY GAZPAR 42

Le groupe d’action et d’information contre les compteurs communicants sur St-Etienne et sa région organise une réunion ouverte à toutes et tous le jeudi 16 novembre à 18h30 au Baramioche/
Echange d’informations diverses et préparation d’une action qui se déroulera avant la fin du mois...




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Une autre Histoire de la Publicité

Partenaire de la 3ème édition du Festival des Conférences gesticulées, le Remue-méninges accueille en ses murs une conférence sur une vision alternative du monde de la pub le jeudi 09 octobre 2017 à partir de 20h30.




A Lire ailleurs   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

[GLYPHOSATE] Crime contre l’humain et tout le vivant

Les dangers du glyphosate et de ses co-formulants associés ne sont plus à démontrer devant la réalité des atteintes à la santé des populations (en Amérique latine notamment mais aussi en Europe chez les agriculteurs et les animaux d’élevage). Des études indépendantes apportent elles aussi des arguments scientifiques sur les conséquences de ces molécules sur la santé. A cela s’ajoutent maintenant le scandale de la manipulation des agences européennes par la firme Monsanto et ses expertises truquées. Les décideurs ne peuvent plus faire semblant de les ignorer.




National   CONSOMMATION - GLOBALISATION / REPRESSION - PRISON

L’État élimine les agriculteurs

Refusons les normes ! Evitons les balles ! Jérôme Laronze a été tué par les gendarmes le 20 mai 2017. Au delà du dégoût provoqué par ce meurtre, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans son combat contre l’hyper-administration de nos vie en général et de l’agriculture en particulier. Continuons ensemble la lutte contre la gestion par les normes. C’est le sens de ce texte du Collectif d’agriculteurs contre les normes.




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Un nouveau collectif Stop Linky Gazpar 42 : refusons la marchandisation de nos vies !

POURQUOI NOUS REFUSONS LINKY ET GAZPAR
Nous ne sommes pas des cobayes ! Les compteurs Linky et Gazpar sont dangereux pour notre santé, nos libertés, notre sécurité et notre porte-monnaie.




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Stop LINKY GAZPAR

Un nouveau collectif d’action et d’information contre l’installation de compteurs communicants Linky, Gazpar et eau sur Saint-Étienne et sa région.




Opinions   CONSOMMATION - GLOBALISATION / EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Banalités de base n°1

Une première série de 100 aphorismes dialoguant avec des images afin d’établir une critique de l’Empire-marchand et un certain rapport au monde




Saint-Étienne et alentours   CONSOMMATION - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

le compteur gazpar prend de vitesse linky

Depuis quelques jours les habitants des quartiers Beaubrun, Tarentaize et Tardy ont reçu des courriers annonçant que les nouveaux compteurs gazpar allaient être installés prochainement. Ces compteurs sont prétendus "intelligents" car ils communiquent les données de consommation plusieurs fois par jour aux fournisseurs de gaz. Le tout en utilisant les ondes électro magnétiques. L’arrivée de gazpar sur Saint-Étienne précède le déploiement à partir de juin prochain du compteurs linky (pour l’électricité).
Ici ou là, la résistance pour des raisons économiques, de santé et contre la surveillance s’organise pour refuser ces installations.




Opinions   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Le grand barouf démocratique ou la dérive mafieuse du pouvoir

La démocratie est devenue un tour de passe-passe à travers lequel un certain nombre de prétendants aux fonctions électives perçoivent le suffrage et le pouvoir comme le moyen de se blanchir.




Opinions   CONSOMMATION - GLOBALISATION

Dans le patio universitaire des lieux communs

Un essai sur la condition étudiante et quelques alentours
Nos camarades de la Cellule H1N1 viennent de publier un essai critique sur la condition étudiante, écrit suite aux échecs successifs des mouvements de révolte ces dernières années au sein des universités.




0 | 10 | 20 | 30 | 40

A la une...

ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Urgence : Expulsion en cours à Bure - Rassemblement à 18h devant la Pref  

Ce matin du 22 février 2018, des camions de gardes mobiles se sont parqués aux alentours du bois Lejuc occupé contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires près de Bure dans la Meuse.


GENRE - FEMINISME
De Mujeres libres à Femmes libres Plaidoyer pour une coordination de Femmes Libres au sein de la CNT  

Nos luttes ne nous renvoient pas dos à dos. Complémentaires, elles s’additionnent
En 1936, Mujeres Libres revendique de mettre fin au "triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes". En juillet 1937, avec ses 20000 adhérentes, provenant majoritairement des secteurs populaires, Mujeres Libres défend l’émancipation des femmes et leur participation à la lutte révolutionnaire. L’organisation se réclame d’un "féminisme prolétarien" dans le but de se dissocier du féminisme libéral qui prône l’égalité des femmes sans contester les rapports de domination de classes. Leurs "camarades" n’étaient pas pour autant enclins à les reconnaître politiquement comme une organisation autonome au sein du mouvement libertaire.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Festival "un poil dans la soupe"  

Festival "un poil dans la soupe" proposé par les SAMPIANES du 08 au 11 mars 2018 à Sainté.
Au programme : Atelier d’autodéfense féministe et autogéré, Lecture collective, Soirée au poil, Restouf, Lab.Langue, Poing final...


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Expérience de la non-mixité : Conf. Gesticulée par Laure Clerjon  

Jeudi 22 Février 2018 à 20h30 : Conférence Gesticulée par Laure Clerjon : "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle ! Ou comment l’expérience de la non-mixité nous transforme."


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Carnaval !  

Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Grand Carnaval Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018.
Rendez-vous à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).


REPRESSION - PRISON
Réponse au mouvement de grève des matons et Communiqué de prisonniers de Fleury-Mérogis  

Le mouvement de grève des gardiens de prison suite à l’agression d’un des leurs par un prisonnier menacé d’extradition est largement médiatisé, mais les conséquences de leur mouvement sont systématiquement passées sous silence.


REPRESSION - PRISON
Depuis la prison de Fleury Mérogis, interview d’Antonin Bernanos  

Grèves et blocages des surveillants : comment les détenus s’organisent
paru dans lundimatin#131, le 29 janvier 2018


GENRE - FEMINISME
Front Santé Sexuelle de Medic’Action : appel à témoignages dans le cadre d’un mois contre la médecine misogyne  

Le 8 mars est peut-être l’occasion pour les boîtes de nuit de proposer une soirée « cocktail gratuit pour les filles » ou pour votre collègue Michel de faire la vaisselle à la place de sa femme, cela reste pour les militantes une date incontournable pour clamer haut et fort les revendications féministes. C’est dans cet objectif que le FSS de Médic’Action prend l’initiative de consacrer un mois au thème de la médecine misogyne.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
L’amour et la révolution  

Projection-débat en première nationale du film "L’amour et la révolution" avec le réalisateur Yannis Youlountas, le 25 février, 19h au Méliès St François, 8 rue de la Valse à St-Étienne.


REPRESSION - PRISON
[Loi Travail] Condamnation en appel pour Nina, Jules et Yvan  

Relaxé.e.s en première instance, la cour d’appel de Lyon a condamné mardi 16 janvier Nina, Jules et Yvan.
Entre les amendes, (1000 à 2000€ chacun.e), les indemnités pour le député Jean-Louis Gagnaire et le 13ème mois pour les flics, illes devront verser au total plus de 6000€. Jules est en plus condamné pour rébellion à "un agent dépositaire de l’autorité publique" et écope de quatre mois de prison avec sursis.


REPRESSION - PRISON
En 2017, 34 personnes ont été tuées par la police et la gendarmerie  

Le journal Bastamag a effectué le décompte des personnes tuées par des policiers ou des gendarmes en 2017. Et relève que "la moitié des personnes abattues l’ont été par des policiers en dehors de leur service". 18 personnes ont été abattues par arme à feu et 16 sont mortes suite à une intervention des policiers ou des gendarmes.


INFORMATIQUE - SECURITE
L’histoire de Riseup.net  

Il était une fois, un groupe de jeunes sans-emplois dans la vingtaine qui sortait tout droit d’une exténuante, mais exaltante semaine de manifestation contre l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle. Une question rongeait leur esprit : quelle était la meilleure manière d’aider à construire un mouvement mondial pour la justice sociale ? Poussé-e-s par leurs idéaux d’hackers et de geeks, ils et elles arrivèrent avec un projet nommé riseup.net.