Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT / MOBILISATIONS - LUTTES

Désarmons la police, démilitarisons les conflits !


| |

Les 22 et 23 octobre 2016
Rassemblons-nous contre les violences et les armes de la police !
Parade de rue, discussions, ateliers, concerts...


Depuis 1912 et les premiers gaz lacrymogènes, on voit se multiplier l’utilisation, par la police et l’armée, d’armes à létalité réduite. Plus couramment appelées "armes non-létales", elles, et le système qui les encadre, font pourtant une quinzaine de morts par an.

Grenades, Flash-Balls, Taser, la militarisation du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance. Que ce soit dans les quartiers ou pendant un mouvement social, contre des sans-papiers ou des militantes, la police et la gendarmerie usent de la force armée que l’État lui octroie.

Les armes policières utilisées en France et exportées dans le monde entier, sont fabriquées sur le sol français. Verney-Carron à Saint-Étienne, Alsetex dans la Sarthe, Nobel Sport à Pont-de-Buis sont les entreprises de ce commerce juteux.

Nous voulons mener une percée dans l’imaginaire en ciblant ceux qui produisent les armes de la police. En s’interrogeant sur la logistique qui fait vivre la répression, qui la met en œuvre et en ciblant ce que cette militarisation des conflits et ces politiques de terreur signifient au quotidien sur la population.

L’année dernière un premier week-end de mobilisation a eu lieu à Pont de Buis pour pointer l’usine et sa production mortifère.

Cette année nous organisons un week-end d’action, de forums et de rencontres les 22/23 Octobre 2016 à Saint-Étienne.

PROGRAMME PROVISOIRE :

Samedi 22 octobre :

- A partir de 11h, accueil et infos avec le café

- A 13h30 Assemblée Générale

- A 15h, Départ du FAMAS’tival devant le musée d’art et d’industrie : parade carnavalesque !

- A partir de 19h, repas puis concert de soutien aux frais du week-end :
- Tout doit disparaitre (New wave du mardi matin),
- Dubmentalist (porte bien son nom),
- DJ la tache (électro qui porte bien son nom) et sans doute des surprises...

Dimanche 23 octobre :
10h/11h : – ateliers autodéfense (mixte/non mixte)
11h/12h30 : table ronde « Le commerce et l’ industrie de l’armement français » (avec l’observatoire des armements et Mathieu Rigouste)
12h30/14H : pause
14h/15h30 : table ronde « De l’ordre colonial à l’état d’urgence permanent, évolution du maintien de l’ordre » (avec les collectifs Désarmons-les, Urgence Notre Police Assassine, Ishkashato, des militants de la cabane juridique de calais )
15h30/16h : pause
16h/17h : discussions :

– face à la police/face à la justice, infos pratiques (avec désarmons les/ street-médics/caisse de solidarité)

- quelles alternatives à la militarisation des conflits ? Par le MAN
17h/18h : assemblée de clôture.

Toute proposition d’aide logistique, financière et humaine est bien entendu bienvenue !!!

Pour plus d’info :
desarmonslapolice.noblog.fr
Pour des questions générales:verneycaron riseup.net
Pour réserver des hébergements : 06 05 81 44 31


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • Parce que bientôt plus un geste, plus une rue, plus aucun recoin de nos existences n’échapperont à sa surveillance, à sa manière mal embouchée de punir. Nous détestons la police, oui, parce que nous détestons le contrôle.
    Nous détestons la police, parce qu’elle est cette incarnation sur le terrain de nos existences de tout ce qui veut notre bien au détriment de nous-mêmes. Nous détestons la police, oui, parce qu’en enfants perdus et joyeux que nous sommes, nous refusons toutefois d’être infantilisés.

    Nous détestons la police, parce qu’elle a pour objet de nous enceindre dans une légalité qui n’a rien d’une partie de plaisir, puisqu’il est patent que la loi, en se fondant sur l’exception, ne garantit jamais la liberté mais bel et bien toujours l’exclusion. Autrement dit, nous détestons la police parce qu’elle est ce dispositif qui assure férocement le maintient de la plèbe dans une situation de survie misérable, et qu’il s’ensuit qu’elle a pour fonction principale de protéger ceux qui ont de ceux qui n’ont pas, « l’individualiste » avoir-marchand mortifère de l’être-en-commun libre et vital - nous sommes contre la police parce que de notre côté nous ne voulons que le règne égalitaire du don et du partage, et qu’aucun autre règne ne saurait trouver grâce à nos yeux.

    Nous détestons la police, parce qu’elle est cet appareil de coagulation des choses telles qu’elles sont présentement, cet appareil au sein duquel dès lors rien n’est plus aimable que l’incompétence : un « bon flicard » s’avère toujours plus nuisible à la vie réelle qu’un flic inefficace. Nous la détestons, parce qu’en tant que bras armé de ce qui nous tue lentement mais sûrement, elle est l’un des principaux remparts empêchant l’effondrement d’une civilisation à l’agonie pourtant depuis près de cinquante ans.

    Nous détestons la police parce qu’il n’y a d’ordre qu’injuste et inégalitaire - et d’abord injuste d’être inégalitaire -, et que nous sommes pour cette égalité sans laquelle n’existe ni justice ni liberté. Nous la détestons, oui, parce qu’elle a presque toujours été du côté des collaborations les plus funestes, parce qu’elle a permis nombre de rafles et déporté nos aïeux dans des camps, parce qu’elle a noyé certains de nos parents dans la seine, enfermé expulsé ou tué nos ami.e.s, parce que nous n’oublions ni Mesrine ni Baader ni Meinhof ni Malik Oussekine, ni Rémi Fraisse ni Zied et Bouna, ni non plus tant d’autres qui chaque année se pendent soi-disant aux radiateurs des commissariats, et nous en passons.

    Bref, nous détestons la police, oui, parce qu’entre la vie que nous exigeons et la misérable survie à laquelle présentement l’Empire-marchand nous assigne, celle-ci sera toujours cet obstacle qui nous fait face afin de sauvegarder la seconde, et plus encore maintenant qu’elle est à son crépuscule.

    Enfin, parce que la police est la pseudo-paix réellement armée pour la guerre « sociale », nous assumons ici de nous organiser contre elle pour assurer notre auto-défense.

    L’A.E.C., le 18 octobre 2016
     


    Ce texte est tiré d’un autre (dont nous ignorons l’origine) que nous avons légèrement modifié, notamment en remplaçant « nous haïssons » par « nous détestons », parce que de notre côté nous ignorons la haine, laquelle par ailleurs nous semble toujours plus excessive que radicale. Que la détestation nous suffise, c’est l’évidence, et la colère qui l’accompagne.

    ecœuretcuisine.canalblog.com/archives/2016/10/18/34455322.html


Dans les mêmes thématiques...

Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

« Ça grésille dans le poteau - Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine »

Samedi 13 octobre dans le cadre du "Fest 20 years of LFP" : après cinq longues années d’aventures, les Recueils sonores sur la lutte contre la THT Cotentin-Maine sont sortis, sous l’oeil bienveillant des éditions Mère Castor ! Nous vous invitons donc à découvrir ce qui est devenu une série radiophonique en cinq épisodes, accompagnée d’un livre et d’un poster, et intitulé “Ça grésille dans le poteau – Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine”.


Saint-Étienne et alentours Couac   MOBILISATIONS - LUTTES / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Tout brûle déjà. La culture, la jeunesse et les flammes

Lundi 16 octobre 2017, Françoise Nyssen venait célébrer LA culture stéphanoise : inauguration officielle de la nouvelle Comédie… et visite de la Maison de la Culture - Nouveau Théâtre de Beaulieu. On se souvient que celle-ci avait été incendiée le 17 juin de la même année. Comme d’habitude dans ce genre de situations, les condamnations sont fermes. Par contre, très peu de discussions sur le fond. Pourquoi une structure censée représenter la diversité des pratiques sociales peut-elle être prise pour cible ?


Saint-Étienne et alentours   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Le squat de lutte cévenole « La Borie » sera expulsable à la fin de l’été, appel à soutien !

Berceau d’une lutte mémorable dans les Cévennes contre un grand projet de barrage dans les années 80, ce lieu d’habitation et d’expériences politiques sera expulsable à partir du mois d’Août, rappel historique et appel à soutien.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / SYNDICALISME - MOUVEMENT OUVRIER

28 juin 2018 journée de grève et de mobilisation !

Journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale. RDV à 10h30 devant la bourse du travail.
« Il ne se passe pas un jour sans entendre à la télé ou à la radio des mauvaises nouvelles. Ce n’est pas une fiction mais bel et bien une succession de mesures contre le monde du travail, contre les étudiants, les retraités, les privés d’emploi à travers des réformes régressives qui se succèdent. »


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

Fête de soutien aux inculpé-es de la loi travail

Printemps 2016 : de nombreuses manifestations festives, déterminées, rassemblent des centaines de personnes dans les rues de Sainté pour s’opposer à la loi travail et à son monde. Depuis, avec ses images de vidéosurveillance, ses GAV et ses convocations, la justice poursuit et condamne celles & ceux qu’elle identifie comme auteur-es d’actions. Nous vous proposons de se retrouver pour une soirée de soutien.


A Lire ailleurs   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Ils canardent nos utopies et volent notre avenir »

Le gouvernement a annoncé la fin de la période d’« expulsions », après une dernière semaine horrible où un camarade a perdu sa main à cause de l’explosion d’une grenade GLI-F4. d’autres ont été blessés, on n’a toujours pas de nouvelles de la personne qui a été poussée du toit des Domaines par les flics et qui est partie inconsciente. On est toujours en alerte ... On attend de de voir ce ce que ça donne sur le terrain...N’hésitez pas à passer, il y a de quoi faire ici, besoin de bras pour déblayer, construire, jardiner, danser...Ils détruisent ? On reconstruira, ZAD vitam !!


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / MOBILISATIONS - LUTTES

Encore une grève à la SNCF !

Réédition d’un article originalement écrit pour Paris-luttes.info en octobre 2015 sur les conditions de travail des cheminot’es.


National   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

On a tous des bonnes raisons de bloquer le baccalauréat

Cette proposition de blocage du bac s’inscrit dans le mouvement social en cours, et notamment dans la continuité des blocages de partiels et des transports, des sabotages et autres formes de ruptures avec la normalité. Il est évident que bloquer le bac permettrait de faire passer la mobilisation à un niveau supérieur.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Grève et Manif le 22 mai 2018 !!

Mouvement social mai 2018 : Fonction publique en grève le 22 mai !
MANIFESTATIONS :
- Saint-Étienne 10h30 Place Jules Ferry (statue de la Liberté entre l’Université et Centre 2)
- Roanne 10h devant la gare


National   ECOLOGIE - NUCLEAIRE / LOGEMENT - SQUAT

Rassemblement de soutien à Notre Dame des Landes

Les expulsions ont repris ce matin à la ZAD de Notre Dame des Landes, soyons nombreux et nombreuses à affirmer notre opposition à cette politique de la terre brûlée.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

Retour sur le forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits

Ce n’est pas un hasard, si ce week-end, se sont rassemblés aussi bien des individus que des collectifs : collectifs de blessés par les armes de la police, des collectifs de soutien aux victimes de violences et meurtres policiers, des militants des mouvements sociaux (syndiqués ou non), des sociologues, des associations soutenant la cause palestinienne, des membres de l’observatoire de l’industrie ,de la défense et de l’armement international…


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival : une parade colorée sous pression

Le "Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits" appelait, samedi 22 octobre 2016 à un FAMAS’tival. Une déambulation carnavalesque pour dénoncer la politique guerrière coloniale de la France et la répression des « indésirables » par les forces du maintien de l’ordre.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

Communiqué suite à l’interdiction par la préfecture du FAMAS’tival

Forum pour le désarmement des polices et la démilitarisation des conflits.
Depuis plusieurs mois, nous préparons un week end de rencontres autour de l’armement.
Des collectifs, des organisations politiques, des individu’es, se coordonnent pour que les 22 et 23 octobre se déroulent à Saint Etienne ces rencontres.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival : manifestation interdite par la préfécture et campagne de diffamation

Les organisateurs et les organisatrices du « Forum pour le désarmement de la Police et la démilitarisation des conflits » sont la cible d’une campagne de provocation à la violence depuis plusieurs jours et se sont vus interdire la manifestation prévue cette après-midi.
Un appel à rassemblement est maintenu.


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT

On n’a plus faim

Les dossiers Couac
Voilà déjà trois mois que les réjouissances de la coupe d’Europe de l’UEFA 2016 sont passées, pourtant le banquet pèse toujours sur l’estomac.
Parmi les aigreurs et relents fétides, on compte le dispositif sécuritaire mis en place pour encadrer la fan zone et divers événements rythmés par les matchs, qui peinent à se transformer en selles. Mais aussi une gaillardise d’un autre genre : l’exposition Sainté Créativity (sic) qui a eu lieu du 11 juin au 10 juillet Place de l‘Hôtel de Ville.


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT / MEDIAS

Verney-Carron, artisan de notre sécurité

Les dossier Couac
À Saint-Étienne, ancien bastion de l’industrie de l’armement, l’entreprise Verney-Carron est une des seules survivantes de la longue tradition armurière de la ville. Petit tour d’horizon du passé et du présent de cette boite aux visées humanistes et bienfaisantes…


Saint-Étienne et alentours Couac   ARMEMENT / MEDIAS

Une ville d’armes et d’histoire

Les dossiers Couac
Saint-Étienne a une sacrée histoire, une histoire multiple, des histoires rouges, noires, jaunes, vertes... Mais ici, on va surtout s’intéresser à celle de l’armement, thématique oblige.
Tout commence, on ne sait trop quand, cela diffère selon les sources. Les plus optimistes parlent de traces de forges à l’époque de Jules César, d’autres, peut-être plus sérieux (le Musée d’Art et d’Industrie), annoncent le XIVe siècle pour les premières traces d’armuriers à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT

FAMAS’tival

Dans le cadre du forum pour désarmer la police
Les 22 et 23 octobre prochain se tiendra à Saint Etienne un « Forum pour le désarmement des polices et démilitarisation des conflits ». Deux jours d’ateliers, de discussions, de concert et... de carnaval !


Opinions   ARMEMENT / GENRE - FEMINISME

De l’indécence de la « solidarité nationale » sur Facebook

Texte d’une Féministe Antifa
C’est l’État Français qui fabrique et vend les armes que les terroristes finissent par pointer sur les populations civiles...


International   ARMEMENT / RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES

Le tremblement de terre en Chine a-t-il été causé par l’arme secrète HAARP ?

Le tremblement de terre en Chine a-t-il été causé par l’arme secrète HAARP ?


A la une...

CONSOMMATION - GLOBALISATION
Conditionnement toxique  

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.


REPRESSION - PRISON
Projection du film « Faites sortir l’accusé, histoire d’un prisonnier longue peine »  

Projection du film « faites sortir l’accusé » de PeG, en présence du réalisateur au Méliès Saint-François, lundi 1er octobre. Une histoire d’amour et d’amitiés qui dévoile une partie de l’implacable machine judiciaire. Une plongée anti-spectaculaire dans le temps infini des longues peines.


MOBILISATIONS - LUTTES
Loi Travail : la répression continue  

Si la Loi Travail a été adoptée à l’été 2016, la répression envers les personnes ayant participé aux protestations contre le texte au printemps continue en revanche à être d’actualité. Jeudi 13 septembre 2018, huit personnes sont convoquées au Tribunal de grande instance de Saint-Étienne (leur avocate va demander un report). On y revient avec des articles du Couac.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Le 22 septembre, toutes et tous à la Talaudière !  

Rassemblement contre l’A45 et son monde à La Talaudière le 22 septembre 2018.
La bataille contre l’autoroute A45, cette deuxième autoroute entre Brignais (Rhône) et La Fouillouse (Loire), payante et parallèle à l’autoroute existante, n’est pas finie : à nous d’obtenir son abandon définitif.


MOBILISATIONS - LUTTES
Pub Belle la Ville ?  

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
[Cluny] Salon des éditions libertaires  

Salon du livre liber­taire les samedi 29 et diman­che 30 ­sep­tem­bre 2018 à la salle des Griottons à Cluny.


MEMOIRE
Une Mine autogérée à Saint-Étienne... en 1891 !  

Inaugurée en 1891, la Mine aux mineurs de Monthieu dura jusqu’en 1908. Elle eut une vie agitée, secouée par de nombreux procès, et même une grève ! Et pourtant elle réussit à faire vivre, pendant plus de dix ans, entre 70 et 100 mineurs. Cette expérience, avec son histoire mouvementée et contrastée, peut être utile aujourd’hui encore, comme elle le fut à la fin du XIXe siècle.


MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
Camping itinérant PASSAMONTAGNA Du 19 au 23 septembre 2018  

Cinq jours pour partager des réflexions, expériences et pratiques de lutte contre les frontières et les États qui les ont créées.
Le dispositif frontalier est beaucoup plus qu’une ligne imaginaire. C’est un système de contrôle qui sélectionne et divise, qui s’ouvre et se ferme selon les nécessités économiques et politiques.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Chère, très chère école privée !  

Lors du conseil municipal de juin 2017, alors qu’était abordé le budget de Saint-Étienne, un chiffre avait retenu mon attention : sur les millions d’euros de dépenses de fonctionnement dans le domaine de l’éducation — dont une grande partie est dévolue aux écoles primaires et maternelles — pas moins de 2 millions étaient dévolues aux écoles privées de la commune, soit 25 % du budget tout de même. Je décidais de me pencher sur ce qui me semblait alors être un mystère.


LOGEMENT - SQUAT
Squats et Loi Elan, une mise au point  

Petite mise au point sur la Loi Elan qui nous pend au nez.
Elle entraine de multiples modifications dégueulasses sur la question du logement dont une sur les squats.