National   GENRE - FEMINISME

Soutenons le Festival afroféministe NYANSAPO !


|

Soutenons la tenue du festival NYANSAPO, festival afroféministe militant à l’échelle européenne, du 28 au 30 juillet 2017 à Paris. C’est le collectif Mwasi qui organise et accueille cette première édition. C’est sans compter sur les tentatives de sabotage du festival, taxé de « communautariste » puisque proposant des espaces non-mixtes.


Leur invitation

Pourquoi NYANSAPO ? Cela vous semble énigmatique ? Nous honorons à travers le nom de ce festival la sagesse de nos communautés. NYANSAPO, est un adinkra (symboles visuels, créés par les Ashanti du Ghana et les Gyaman de la Côte d’Ivoire) qui signifie nœud de la sagesse, ingénuité, intelligence. La capacité de choisir le meilleur moyen pour atteindre son but, utiliser la connaissance et l’expérience à des fins pratiques.

Et oui, rien que ça, ça promet, alors les sist@s on vous attend et faites passer le mot !

Ce festival a pour vocation d’être accueilli chaque année par un collectif afroféministe différent à travers l’Europe.

Nous voulons construire des stratégies et des solidarités durables, et pour cela il est important de se rencontrer, pour partager, échanger, faire avancer nos combats. Pour cette première édition nous avons choisi de mettre l’accent sur l’organisation de nos résistances en tant que mouvements afroféministes.

Notre festival est organisé en plusieurs espaces :

- Espace non mixte femmes noires (80% du festival) : débats et construction d’une stratégie et d’un agenda politiques, groupes de paroles, réflexions sur les théories afroféministes et care
- Espace non mixte personnes noires : Réflexions autour de la communauté noire, et les luttes afros
- Espace non mixte femmes racisées : Échanges sur les féminismes décoloniaux
- Espace ouvert à tou.te.s : Tables rondes, show case et expositions

Rendez-vous du 28 au 30 juillet à Paris !

- Pour plus d’informations, voir le programme : https://nyansapofest.org/
- Pour découvrir le collectif Mwasi, qui organise le festival : https://mwasicollectif.com/
- Pour les soutenir financièrement : https://www.lepotcommun.fr/pot/55bdrc55

Car le festival NYANSAPO est un festival gratuit, organisé bénévolement par les membres de Mwasi, nous avons besoin de dons pour couvrir les frais suivants :

Logistique : impression, sons, vidéos
Location des lieux
Payer les transports des intervenant.e.s

Tout ce beau programme n’est pas du goût de tout le monde. Les luttes organisées de manière autonome entre personnes racisées, le choix de l’outil de la non-mixité, entre autres, dérangent, au point que des tentatives pour empêcher, interdire, saboter le festival existent.

Leur communiqué :

Depuis quelques jours le festival NYANSAPO subit une campagne
d’intimidation et de harcèlement orchestrée par la fachosphére, élus
FN, troll d’extrême-droite, mais aussi la Licra, leur allié.e.s de la
gauche-pas-raciste et aujourd’hui la maire de Paris Anne Hidalgo qui
veut INTERDIRE le festival et pense même à porter plainte contre
MWASI, dans la longue tradition du Parti socialiste à vouloir détruire
toute initiative des racisé.e.s qu’ils ne peuvent pas récupérer.

Nous savons que la non-mixité d’une partie de notre festival n’est pas
le problème principal et est utilisé comme prétexte. En effet aucun
doute qu’un festival entièrement non-mixte où la programmation aurait
encensé les valeurs de république, et dénigré nos communautés nous
aurait valu la médaille du courage républicain.

Comment nous aider ?

Prenez vos billets, soutenez notre levée de fond et surtout partagez,
vous habitez à Paris n’hésitez pas à appeler la mairie de Paris, si
vous faites partie d’une organisation antiraciste, féministe, queer,
partagez ce post et soutenez-nous sur Twitter.

On est là, on bouge pas, notre festival sera militant, radical et
flamboyant, quand on dit afroféministe de combat, on le pense.

"Il faut savoir que l’adversaire vous tue intellectuellement, il vous
tue moralement, avant de vous tuer physiquement. Mais c’est de cette
manière que l’on a supprimé des groupes entiers. On vous nie en tant
qu’Etre moral, on vous nie en tant qu’Etre culturel. On ferme les yeux,
on ne voit pas les évidences. On compte sur votre complexe, sur votre
aliénation, sur le conditionnement, les réflexes de subordination et
sur tant de facteurs de ce genre. Et si nous ne savons pas nous
émanciper d’une telle situation par nos propres moyens mais il n’y a
pas de salut... nous menons, et on mène contre nous, le combat le plus
violent, plus violent même que celui qui a conduit à la disparition de
certaines espèces. Et il faut justement que votre sagacité
intellectuelle aille jusque-là. « Cheikh Anta Diop, conférence de Niamey, 1984 ».


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • Joao Gabriell sur sa page facebook

    « Contrairement à ce qu’avance Madame Hidalgo, le Festival Afroféministe dont il est question n’est pas « interdit aux blancs », mais certains ateliers sont « pour les femmes noires » et c’est votre esprit tordu qui transforme ça en « interdit aux blancs ». Mais à ce compte-là, pourquoi ne pas dire également que c’est interdit aux hommes ? Pourquoi ne pas aussi dire, par exemple, que c’est interdit aux maghrébins ? (Ah oups, dans la mesure où Hidalgo est de la mouvance qui veut restreindre la citoyenneté de ces derniers sous prétexte de laïcité, c’est sûr qu’elle pourra pas utiliser cet argument :)).
    Mais blague à part, c’est vraiment révélateur : un événement dont certains moments – et pas l’ensemble du festival, mais certains moments – sont « pour les femmes noires », cette clique au pouvoir traduit ça par « interdit aux blancs » en particulier, mais pas aux hommes, aux arabes, aux asiatiques, aux roms bref, à tout ce qui n’est pas femme noire.
    Il s’agit ni plus ni moins pour moi d’une énième preuve que ce n’est pas la non mixité en soi qui gêne ces gens-là, mais bien l’absence du blanc, censé incarner l’universel, selon leur vision eurocentrée. C’est à dire qu’à partir du moment où le blanc n’a pas sa place, il s’agit là d’un attentat contre sa position de référent autour duquel tout doit tourner. Rappelez-vous les polémiques sur le camp d’été décolonial. Pourtant, le camp d’été a réuni une diversité incroyable d’âges, de genre, d’origines, dépassant largement l’homogénéïté criante d’organismes comme la LICRA que soutient madame Hidalgo.
    Pourquoi donc le camp d’été était-il si scandaleux ? Parce qu’il était réservé aux personnes issues de l’immigration postcoloniale ou subissant le racisme, donc pas de blancs. Sans blancs, tout devient identitaire, communautaire « donc » dangereux. Rien que des blancs en revanche, c’est la quintessence de la diversité, puisque le blanc, comme symbole d’un monde occidentalo centré, est sensé être un Tout à lui seul. »


Dans la thématique "GENRE - FEMINISME "

Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / GENRE - FEMINISME

Accouchement, une question politique ?

Pour l’inauguration d’une nouvelle librairie à Mézère (43), vous êtes invitez à venir partager autour d’un documentaire sonore sur l’accouchement vu d’un point de vue politique.


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   GENRE - FEMINISME / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lesbiennes de l’immigration

Rencontre avec l’auteure de Lesbiennes de l’immigration, construction de soi et relations familiales (éditions du Croquant). Ce livre, issu d’une thèse, traite de la question du lesbianisme dans un contexte migratoire et post-migratoire en France. Comment les rapports sociaux de sexe, de race, et de classe influencent-ils la construction sociale du lesbianisme ? Quel est le processus par lequel ces femmes construisent des parcours lesbiens dans un contexte migratoire et post- migratoire ?


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

2 Poils dans la Soupe Festival

Pour un 8 mars 2019 féministe et anticapitaliste !
C’est la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, qui a lieu autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à rassemblement contre la propagande anti-IVG et homophobe d’Alliance Vita

« Pas de voix pour celles et ceux qui piétinent nos vies, nos dignités et nos droits ! Pas d’espace pour les anti-avortements, les anti-euthanasie, et les homophobes ! »


Saint-Étienne et alentours La Gueule Noire   GENRE - FEMINISME / REPRESSION - PRISON

Soirée projection : Ils nous ont volé nos nuits, sur les prisonnières et proches de prisonnières au Mexique

Mardi 29 janvier 2019 à 19h à la Gueule Noire.
Tourné au Mexique en octobre 2016, ce documentaire est un outil de lutte anti-carcérale et contre l’oubli. Ex-prisonnières, compagnes solidaires, mères de famille ou camarades y racontent la manière dont la taule s’empare de leurs vies. Elles y parlent de la détention, des violences sexuelles, du sexisme à l’intérieur et hors des murs, de la stigmatisation en tant que proches de personnes incarcérées, mais aussi de leurs manières de s’organiser et de tisser des réseaux de solidarité.


A Lire ailleurs   ANTIFASCISME / GENRE - FEMINISME

Droites comme des clous qui brillent dans une nuit magnifique...

L’antifascisme ne devrait s’accommoder d’aucune oppression. Piqûre de rappel des Féministes de Parme, à travers le récit du viol collectif qui a eu lieu au siège de la RAF (Réseau Antifasciste de Parme), et des suites données (ou non) à cet évènement.


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / GENRE - FEMINISME

Feminist Fight Club

Un atelier autour de la lutte sera animé à 18h par Iron Dyke. On pourra aussi se délecter des mets de Crevette42. Après le concert de Miss-Andry, DJ PROLOPE enflammera le dancefloor pour une boom digne d’un Feminist Fight Club.
Samedi 26 janvier 2019 à partir de 18h à la Gueule Noire


Saint-Étienne et alentours   GENRE - FEMINISME

L’expo moisie du MAMC : 24h de la vie d’une bonniche décorative

Du 1er décembre au 22 septembre 2019, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne accueille l’exposition (navrante) 24 heures de la vie d’une femme. Retour de deux individu.e.s, après un bout de dimanche passé entre colère et sidération.


Saint-Étienne et alentours Les Sampianes   GENRE - FEMINISME

Journée contre les violences machistes et patriarcales

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences machistes et patriarcales, Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, vous convie à une après-midi d’échanges et de rencontres Place du Peuple, puis une lecture collective du livre Le Ventre des Femmes de Françoise Vergès à l’Amicale laïque du Crêt de Roch.


International   GENRE - FEMINISME

Sordides nouvelles de l’Italie de Matteo Salvini suite au meurtre de Désirée

Quand le président italien récupère un féminicide sordide pour abreuver son racisme, réaction du collectif abbatto i muri


A la une...

DISCRIMINATIONS - RACISME
Me, you, nous... et eux ? Petit fours et expulsion  

Ce mercredi 20 mars, une vingtaine de personnes ont fait irruption à l’inauguration de la Biennale de design de Saint Etienne pour dénoncer la mise à la rue de dizaines de personnes par les pouvoirs publics.


MEDIAS
Sortie de Des Ruines n°3/4 (double) – Revue anarchiste apériodique  

Nous sommes heureux d’annoncer, après une longue absence, quelques complications et un travail de plusieurs années, la sortie d’un double numéro de la revue anarchiste apériodique mais loin d’être prématurée Des Ruines, au format A4 relié et avec cette fois-ci 308 pages et trois grands dossiers.


MEDIAS
Le Déchaîné n°7 - Journal de gilets jaunes de Monthieu - est sorti !  

Le septième numéro du célébrissime et incontournable journal des gilets jaunes du rond-point de Monthieu est arrivé ! Disponible dans des bars de la ville et au rond-point (lors d’actions ou quand il sera réoccupé), il est aussi téléchargeable ici.


MEMOIRE
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise  

Le 18 mars 1871, le gouvernement d’Adolphe Thiers tente de désarmer la Garde nationale et les parisiens en prenant le contrôle des canons de la butte Montmartre. L’événement qui aurait pu être anecdotique se transforme en révolution qui durera deux mois et marquera l’Histoire.


REPRESSION - PRISON
Des gilets jaunes face à la justice... de classe : compte-rendu d’audience du 6 mars à Saint-Étienne  

« Il faut croire que le mouvement des gilets jaunes aura permis à des délinquants qui s’ignorent de se révéler. » Madame la procureure, mercredi 6 mars, palais de l’injustice de Saint-Étienne.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Retour sur la journée stéphanoise de mobilisation « Youth For Climate »  

Vendredi dernier, le 15 mars, à l’appel à la mobilisation internationale Youth For Climate les jeunes de Saint-Étienne (et des alentours) ont largement répondu présents ! Une mobilisation massive avec environ 2000 lycéens, étudiants et même collégiens.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Mobilisation et grève contre la loi « Fonction Publique » et la loi « Blanquer »  

RDV à Saint-Étienne, mardi 19 mars 2019. Départ à 10h30 cours Fauriel devant la CCI en direction de la préfecture.


URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Design partout, Justice nulle part  

A vous visiteuses et visiteurs de la Biennale de l’ennui,
Nous ne sommes pas dupes, ne le soyez pas lors de votre passage touristique à Sainté. La biennale du design vend une ville qui n’existe pas et qui n’est pas la nôtre. Elle n’inonde en rien la vraie vie et n’est qu’une vitrine. Ce n’est pas avec un événement international que les stéphanois-e-s auront une plus belle vi(ll)e.


MOBILISATIONS - LUTTES
Les loups dans la bergerie  

Banalités de base sur la révolte en cours.
Comité pour la prolifération des loups - mars 2019


DROITS SOCIAUX - SANTE
Pour étendre la pratique de l’IVG instrumentale aux sages-femmes  

Un questionnaire a été mis en ligne à l’attention du public, en vue de l’élaboration d’une loi autorisant la pratique de l’IVG instrumentale pour les sages-femmes.


DISCRIMINATIONS - RACISME
[Info Gisti] Expulsions de terrain et de squat - sans titre mais pas sans droits  

Voici une brochure qui répond à nombre de nos questions sur le squat et les expulsions !
2e édition, Fondation Abbé Pierre / Gisti / Romeurope


DISCRIMINATIONS - RACISME
Communiqué unitaire contre l’antisémitisme, son instrumentalisation et contre tous les racismes et oppressions  

Dans cette tribune commune, des collectifs et partis ligériens se mobilisent contre l’instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme à des fins politiques et appellent à une lutte réelle contre tous les racismes et toutes les autres formes d’oppressions.


ARMEMENT
Réflexions sur VERNEY-CARRON SA...  

Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, Verney-Carron SA, le fabricant et inventeur du célèbre Flash-Ball®, cherche à tout prix à se dédouaner de toute responsabilité dans la mutilation et la répression de nombreux manifestants...


ARMEMENT
Appel à bloquer Verney-Carron et toutes les usines d’armement !  

Pour les blessé.es par les forces de l’ordre, pour celles et ceux qui sont mort.es de s’être révolté.es, du 29 au 31 mars 2019, bloquons toutes les usines d’armement qui participent à la represion des mouvements sociaux !
À Saint-Étienne se trouvent deux grands spécialistes de la fabrication d’armes : Verney-Carron et Le Banc National d’Épreuve des Armes.


MOBILISATIONS - LUTTES
Carnaval de l’inutile  

Il fut un temps, où le carnaval était le jour où les esclaves se déguisaient en roi pour se moquer des puissant.e.s. Une occasion d’inverser les rôles, de transgresser les normes établies. Pour un jour, le monde marche à l’envers ! Aujourd’hui, à Saint-Étienne, ce sont les puissant.e.s qui l’organisent – celleux-là mêmes qui relookent la ville en Capitale du design. Celleux-là mêmes qui font mourir des quartiers habités pour en construire de nouveaux aseptisés. Nous proposons plutôt un giga carnaval coloré, bruyant et indomptable !
Les 30 et 31 mars 2019, ce sera un week-end coloré, bruyant et indomptable !


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Week-end soutien à Bure  

Suite à l’intense répression subie à Bure ces dernières années et particulièrement depuis l’expulsion du bois Lejuc en février 2018, nous organisons un évènement de soutien à la lutte Meusienne.
Venez, venez, les 3, 4 et 5 mai 2019 à St Julien Molin Molette, on vous attend !!!


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Football militant  

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) vient de publier un communiqué de solidarité à l’égard des migrant.e.s et des militant.e.s du Briançonnais et de mettre à jour sa présentation très sociale du sport et des loisirs.
Retour sur cette association très active dans la Loire, et zoom sur le foot à 7, ou foot autogéré !


DISCRIMINATIONS - RACISME
Semaines anticoloniales et antiracistes  

LA SEMAINE ANTICOLONIALE ET ANTIRACISTE est un événement organisé par l’association Sortir du Colonialisme qui milite sur l’actualité, la mémoire et le combat anticolonial, articulés avec le combat antiraciste, le racisme étant la matrice idéologique du colonialisme.