Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Rassemblement pour A. : des larmes, de la rage et... des arrestations




Suite à l’appel de l’ensemble du milieu militant stéphanois, de OSE CGT et de Solidaires Etudiant-e-s Lyon, un rassemblement a eu lieu en solidarité à Anas.K et pour dénoncer les coupables de cette tragédie.


  • Les deux personnes arrêtées sont sorties de Gav. Procès en février.

Pour rappel, cet étudiant de Lyon 2 originaire de Saint-Étienne, s’est immolé par le feu devant le CROUS de Lyon vendredi pour dénoncer la précarité étudiante, la politique capitaliste et autoritaire des gouvernements se succèdant et la monté du fascisme aidée par les médias créateurs de peurs inutiles.

Il est aujourd’hui entre la vie et la mort, brûlé à 90%...

Millitant très actif, il a énormément donné de lui à Lyon comme à Saint-Étienne ! Camarade pour certains, grand ami ; les larmes des stéphanois.es ne sont pas retenues. Leur rage non plus d’ailleurs. Rage envers un système fou qui chaque année tue par la précarité qu’il instaure !

C’est pourquoi ce rassemblement a regroupé près de 300 personnes devant les bureaux du CROUS de Saint-Étienne à 10h. Là, des banderoles sont deployées, alors que le personnel du CROUS est en train de nettoyer des tags fait ce weekend en hommage à Anas. S’en suit de nombreuse prises de parole. Moment de recueil, très fort en émotions.

Mais ne voulant pas s’en arrêter là, une centaine de manifestants s’élance en passant notamment par l’intérieur du du Campus Tréfilerie afin de faire entendre à l’ensemble des étudiants, puis à la ville, leur colère !

Tout au long du cortège une ambiance particulière... Tout le monde est encore sous le choc !

Le cortège décide d’aller devant la préfecture, symbole de l’état : état coupable de cette tragédie !

Chants, déploiement des banderoles devant l’entrée du bâtiment, faux sang projeté sur les mûrs, relecture de la lettre d’Anas (lettre qu’il a rendu publique avant son immolation), dernière prise de parole. Que d’actions non-violentes et pourtant...

À ce moment là, la police est arrivée et sans aucune raison, s’est mise à frapper, pousser, gazer, alors que certains étaient déjà en larme de tristesse suite au événements tragiques.

Ils interpellent brutalement ensuite deux jeunes étudiants, sans aucune raison légitime !

Placage violent, coup de matraque, écrasement au sol, sur la route par un véhicule, placage au mur... La totale pour ces deux jeunes...

Pour récapituler :
- Un rassemblement pacifique attaqué volontairement par les forces de l’ordre (comme si ce n’était pas assez dur à vivre pour les militants stéphanois et les proches d’Anas).
- Deux étudiants placés en garde à vue avec une liste énorme d’accusations abusives (outrage, rébellion, entrave à la libre circulation, dégradation, fuite...)
- Un gouvernement qui n’a aucune réaction, aucune réponse face à cette tragédie.
- Des médias qui passent sous silence cet acte.

L’ensemble des acteurs et du système que dénonce notre camarade Anas est en train de trembler. Face à son acte, et tout ce qui en découle. Ne nous laissons pas blesser, tuer, un à un. Luttons ensembles contre ces pouvoirs, cette violence et ce monde qui entraîne de nombreuses personnes dans le désespoir.

Dans de nombreuses villes les étudiant.e.s organisent la révolte !
Lille et Toulouse bloquent, et bientôt Lyon et d’autres Fac !

Pour info une AG aura lieu demain à la Fac de Saint-Étienne : RDV au Campus Tréfilerie demain 12H
Lien évent : https://www.facebook.com/events/303...

VENEZ Y NOMBREUX ! AGISSONS !

PS : Lien de notre article sur les violence policière d’aujourd’hui avec vidéo à l’appui :
https://m.facebook.com/story.php?st...

Le gueuloir





RÉVEILLEZ VOUS ! LA POLICE PROTÈGE DES TUEURS ! TOUT COMME L’ÉTAT, LA POLICE BLESSE, TUE !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire aussi...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Soutenons Anas et sa famille

Notre camarade et ami Anas a, avec son acte dramatique, le vendredi 8 novembre 2019, provoqué un véritable électrochoc tant dans la communauté étudiante en situation de précarité que dans la société entière.
Dans son message, il nous demande, à nous ses ami.e.s et camarades, de continuer la lutte.


Saint-Étienne et alentours   CAPITALISME - GLOBALISATION / DROITS SOCIAUX - SANTE

Un étudiant stéphanois s’immole devant le Crous de Lyon

En pleine détresse sociale suite à la perte de sa bourse, un étudiant de 22 ans originaire de Saint-Étienne s’asperge d’essence et tente de s’immoler devant le bâtiment du Crous de Lyon.
"J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué en créant des incertitudes sur l’avenir de tou.te.s, j’accuse aussi Le Pen et tous les éditorialistes d’avoir créé des peurs plus que secondaires.
Vive le socialisme, vive l’autogestion, vive la sécu."



Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES "

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à rejoindre les GJ samedi 1er février !

RDV samedi 1er février 2020 à 14h Place du Peuple.
Pour maintenir la pression et notre présence dans la rue.


Saint-Étienne et alentours   ARMEMENT / MOBILISATIONS - LUTTES

[Lyon] Service National Universel : On ne laissera pas « En marche » nous mettre au pas !

Depuis l’an dernier l’État expérimente le Service National Universel (SNU). D’ici quelques années, il concernera TOUS les jeunes entre 15 et 16 ans.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Réunion publique - Carnaval de l’inutile

Le 3e Carnaval de l’Inutile aura lieu le week-end du 4 et 5 avril prochain.
Le défilé sera composé de chars, de groupes déguisés, de groupes musicaux avec les collectifs qui voudront bien venir partager, crier ce pourquoi ielles luttent.
Pour contribuer, faire des propositions, en savoir plus sur l’organisation du Carnaval, rendez-vous dimanche 2 février à 18h à l’Amicale laïque du Crêt de Roch.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

AG de lutte interprofessionnelle

Une assemblée pour partager les actions prévues par tous les secteurs, et pour en préparer d’autres. Vendredi 24 janvier à 14h à la salle Sacco et Vanzetti de la bourse du travail.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Perturbons (aussi) les voeux de la République en marche

Ce vendredi 24 janvier à 18h30 à Saint Just Saint Rambert, En Marche fait ses vœux. Les 4 parlementaires ainsi que David Cofer, le référent de la Loire, seront présents. À Bordeaux, Toulouse et même au fin fond de la Sarthe, la République en marche ne peut plus se pavaner sans se faire conspuer. À Paris, Macron en personne est obligé de se faire exfiltrer d’un théâtre en catimini avec sa garde prétorienne... Et dans la Loire ??


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Marre de se faire rouler dans la farine ! Cortège vénèr et pâtissier vendredi 24 janvier !

Ce mouvement contre les retraites ne semble pas vouloir s’arrêter, augmentons le rapport de force et prenons vendredi la tête de la manif avec un cortège vénèr et pâtissier : ramène ta farine !


Saint-Étienne et alentours   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

Perturbons l’inauguration du local de campagne En Marche Saint-Étienne

Ce jeudi 23 janvier à 18h30 aura lieu au 29 avenue de la Libération l’inauguration du local de campagne En Marche Saint-Étienne, ceci est un appel à perturber joyeusement ces festivités. 47 jours que la grève continue, et depuis le 1er janvier de nombreuses cérémonies de voeux et autres mondanités ont été perturbées par des manifestant.e.s un peu partout en France. À notre tour de faire savoir à En Marche Saint-Étienne que l’ouverture de ses locaux n’est qu’une provocation de plus.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT42] Droit de réponse à M. Grand, proviseur au Lycée Honoré d’Urfé de Saint-Étienne

Communiqué de presse
Dans l’édition du Progrès du mercredi 15 janvier 2020, M Philippe Grand, proviseur du Lycée d’Honoré d’Urfé à Saint Etienne, semble indiquer que, selon lui, seulement 2 de ses élèves étaient présents, lors des évènements du mardi 14 (blocage du lycée) « Ils étaient avec des adultes extérieurs à l’établissement, apparemment sympathisants de la CNT, Confédération Nationale du Travail ».


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

AG de lutte interprofessionnelle

Une assemblée pour partager les actions prévues par tout les secteurs , et pour en préparer d’autres. Jeudi 16 janvier à 14h à la salle Sacco et Vanzetti de la bourse du travail.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : actions à venir cette semaine à Saint-Étienne

Actions, Manifestations, AG, Pique-Nique, Retraite au flambeau, Concerts... La semaine qui vient va être chaude à Sainté. Suivi et récapitulatif du 13 au 18 janvier 2020.


A la une...

MOBILISATIONS - LUTTES
Pour les retraites et tout le reste : actions à venir pendant la semaine du 27 au 31 janvier à Saint-Étienne  

Manifestation, rassemblement et pique-nique, actions... Alors que la contestation s’étend à d’autres secteurs et revendications, poursuivons la mobilisation !


RESISTANCES ET SOLIDARITES INTERNATIONALES
Conférence « La révolte irakienne : racines et horizons »  

Depuis le 1er octobre 2019, des manifestations massives remplissent les rues irakiennes. Ni les balles des milices et les enlèvements qu’elles pratiquent, ni la répression féroce des forces étatiques, ni les annonces politiques (démission du gouvernement), n’altèrent ce soulèvement qui, semblant fondamentalement anti-parti et anti-clergé, réclame la fin de la corruption et la mise à bas d’un système politique.


DISCRIMINATIONS - RACISME
Collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité : charte et prochaines conférences  

Le collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité organise une conférence-débat avec Olivier Le Cour Grandmaison, autour de son nouveau livre : « Ennemis mortels » : représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale. Elle aura lieu le vendredi 31 janvier 2020 à 18h30 au Centre social Le Babet.


MOBILISATIONS - LUTTES
Manifestation du vendredi 24 janvier : retour en images  

Ce vendredi 24 janvier, à l’occasion de la présentation du projet de la réforme des retraites en Conseil des ministres, de nombreuses organisations syndicales et de militant.e.s s’étaient donné rendez-vous dans toute la France. Saint-Étienne fut encore une fois le théâtre d’une belle et forte journée de lutte !
Par Le Gueuloir


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Les professeur.e.s emmurent l’Inspection académique avec des livres  

Depuis la nomination de Blanquer au ministère, la colère des professeur.e.s se fait sentir. Elle ne cesse de monter ces dernières semaines avec des actions symboliques comme des jets de livres devant les inspections académiques ou encore le refus de certain.e.s profs de faire passer les nouvelles épreuves du Bac. À Saint-Étienne, vendredi, les professeur.e.s ont emmuré l’Inspection académique.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Protestation mondiale contre la 5G ce 25 janvier 2020 : on éteint nos portables ?  

Ce samedi 25 janvier 2020 a lieu la 3e journée mondiale de protestation contre la 5G. La 5G, voulue par les industriels des télécommunications et du numérique et promue par nos gouvernements, est une menace injustifiable pour notre santé et celle de tous les êtres vivants.


EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS
Épreuves de contrôle continu : ça bouge au lycée Honoré d’Urfé  

Lundi matin les premières épreuves de contrôle continu (E3C) devaient avoir lieu pour les lycéen.ne.s en classe de première. Les professeur.e.s ont décidé de les boycotter comme à Honoré d’Urfé. Entretien avec Estelle Tomasini du syndicat majoritaire SNES FSU.


MOBILISATIONS - LUTTES
Contre la réforme des retraites : agenda des actions et suivi de la semaine du 20 au 26 janvier  

Actions, manifestation et rassemblement, retraite au flambeau et pique-nique... La mobilisation continue !


MOBILISATIONS - LUTTES
La jeunesse stéphanoise violemment réprimée  

Cela fait quelques jours, qu’à St-Étienne, les forces de l’ordre répriment dans la violence toute tentative de grève des jeunes lycéens. Le préfet aurait-il peur des jeunes, pour les empêcher, à n’importe quel prix, de rejoindre le mouvement ?


FLICAGE - SURVEILLANCE
Le procès des anarchistes de janvier 1883 : suivi des principaux évènements et focus sur Saint-Étienne et sa région (2)  

En janvier 1883, soixante-six anarchistes sont jugés à Lyon dans un grand procès médiatique qui vise à diviser le mouvement ouvrier alors très dynamique. Parmi les inculpés, quatre Stéphanois sont jugés pour avoir diffusé des idées visant à « provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. » Deuxième partie d’un texte en trois épisodes : Enquête et arrestations, automne 1882.


REPRESSION - PRISON
Les stades de foot, laboratoire où s’expérimentent les techniques de répression  

Il y a quelques jours, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a rendu son verdict : deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) pour les quelques centaines de fumis et le feu d’artifice en tribune lors du match contre le PSG. Pour lutter contre les « Ultras », l’État s’est doté depuis plusieurs années d’outils de répression fort sophistiqués. À Saint-Étienne, quelques irréductibles résistent encore et toujours au progrès et à la modernité, au nom de concepts éculés comme la liberté et les valeurs populaires du football. Discussion avec l’un des membres des Green Angels, un des principaux groupes de supporters stéphanois.


ANTIFASCISME
A Saint-Étienne, l’extrême-droite compte s’installer ‘pépouze’ en face de la Bourse du Travail !  

Sophie Robert, la bourgeoise cheffe départementale du Rassemblement national, accompagnée d’une dizaine de militants environ, a été surprise ces derniers jours dans un local du quartier Albert Thomas en train de passer la serpillière.


MOBILISATIONS - LUTTES
Le procès des anarchistes de janvier 1883 : suivi des principaux évènements et focus sur Saint-Étienne et sa région (1)  

En janvier 1883, soixante-six anarchistes sont jugés à Lyon dans un grand procès médiatique qui vise à diviser le mouvement ouvrier alors très dynamique. Parmi les inculpés quatre stéphanois sont jugés pour avoir diffuser des idées visant à « provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. » Première partie d’un texte en trois épisodes : 1.Grèves, révoltes ouvrières, effervescences libertaires et répression autour de Lyon et Saint-Étienne en 1882.