Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Et tout le monde attend le 5 décembre !


|

Les appels à la grève reconductible se multiplient dans tous les secteurs d’activités, du public au privé, des chômeur.e.s aux retraités en passant par les lycéen.ne.s et étudiant.e.s... Tout laisse à penser que la journée du 5 décembre sera massivement suivie. Si la bataille ne se gagnera pas en une journée de mobilisation, il est néanmoins nécessaire que cette première date soit massive et déterminée. Nous relayons ici un florilège d’appels locaux et nationaux ainsi que des textes de fond publiés sur d’autres sites. Rendez-vous le 5 décembre, à 10h30 devant la Bourse du travail à Saint-Étienne.


  • Grosse mobilisation à Saint Etienne !!

    22 000 manifestant’es selon les syndicats (10 000 selon les flics), la manifestation a été un succés !

Petit tour d’horizon des différents secteurs appelant à la grève au niveau national

Tout le monde attend le 5 ! Les appels à la reconduction de la grève se multiplient dans le public et le privé

Peu après la grève historique et quasi totale du 13 septembre à la RATP, cinq syndicats — l’UNSA (majoritaire), la CFE-CGC (cadres), FO, Sud RATP (viré de chez Solidaires), et Solidaires RATP — signent un communiqué commun appelant à une grève illimitée à partir du 5 décembre. Illimitée. Depuis, les appels à la reconduction dans tous les secteurs, du public ou du privé, se comptent par dizaines.

Comprendre la réforme des retraites en 7 minutes, par Solidaires

Retraite à points, cheveux blancs, colère noire

Retraite à points, Cheveux Blancs, Colère Noire !

Face à la casse du système des retraites, un seul jour ne suffira pas ! Le seul risque est de ne pas gagner ! Mais pour gagner, il faut un mouvement de grande ampleur. Partout, la colère gronde, il y a des appels à la grève qui se multiplient dans tous les secteurs et les territoires. Retrouvons-nous dans des assemblées générales, qui restent le meilleur moyen pour discuter, échanger et décider collectivement des actions concrètes à mener ainsi que des suites du mouvements. Plus nous serons nombreux en AG, meilleur·e·s nous seront pour résister à cette réforme.

Entretien avec un Cgtiste parisien

Un tutoriel sur le droit de grève dans le public et le privé par Solidaires :

Quelques rappels sur le droit de grève

Un tutoriel sur les blocages d’établissements pour lycéens et étudiants :

Pourquoi et comment bloquer sa fac, son lycée ?

Appel des lycéen.ne.s et étudiant.e.s stéphanois.e.s

Organisé par Youth for climate, Les révoltés stéphanois, Honoré Révolté, Jeunes Révolutionnaires, Le Gueuloir, Université Jean Monnet en lutte. Rendez-vous dès 10h Place du Peuple

Événement FB ici.

Appel de la CNT 42

Travailler jusqu’à épuisement et mourir pauvre ? Non, merci !

Le gouvernement continue sa marche forcée vers la casse totale de nos systèmes de solidarité et des services publics. Après l’assurance-chômage, il cible nos retraites. Tout le monde sait maintenant que la réforme des retraites va coûter très cher aux actuel.le.s travailleurs et travailleuses des secteurs publics comme privés.

La solidarité n’est pas négociable !

Au-delà d’une énième réforme s’attaquant à nos acquis,

C’est la même logique capitaliste qui est à l’œuvre depuis 50 ans : les gouvernements qui se succèdent organisent, main dans la main avec le patronat, une attaque globale contre notre système de solidarité et démantèlent méthodiquement la sécurité sociale. Ils réduisent toujours plus les prestations sociales et dépossèdent les syndicats de sa gestion, en la plaçant sous tutelle de l’État et des marchés financiers.

Pour nous, organisations syndicales associées depuis l’origine à la création des systèmes de solidarités sociales (dont la sécurité sociale), ce n’est rien de moins qu’une attaque contre le modèle de société développé à la libération. Issue d’un consensus trouvé dans le cadre du Conseil national de la Résistance et mise en place par les organisations syndicales, la sécurité sociale entend garantir le plus grand nombre contre les risques de l’existence : maladie, vieillesse, accidents. La sécurité sociale est à nous, c’est notre salaire, notre protection !! Nous et les générations précédentes avons construit ce système plus juste, basé sur la solidarité et la justice sociale. Nous entendons le défendre, le renforcer et l’étendre pour que nous et nos enfants puissions en bénéficier.

Appel de Sud Éducation Loire

La retraite par points voulue par le gouvernement :
on sait ce qu’on cotise, impossible de savoir ce qu’on recevra

Dans le système actuel, on sait plus ou moins ce que l’on va toucher au moment de la retraite : c’est un système dit à prestations définies. Dans le projet du gouvernement, on accumule un certain nombre de points (sur la base de 10 euros cotisés = 1 point) tout au long de la carrière. Le calcul de la pension au moment du départ à la retraite dépendra du coefficient choisi par le gouvernement (pension annuelle = nombre de points × coefficient). Même si la valeur du point annoncée pour le moment est de 0,55 euro, il n’y a aucune garantie sur le fait que la valeur de ce coefficient (que l’on appelle la valeur du point) suive une progression ou même soit stable !
En fonction des politiques d’austérité menées par les gouvernement successifs, nos pensions pourront ainsi être réduites encore davantage, sans nouvelle réforme.
L’objectif du gouvernement :

reculer (encore) l’âge du départ à la retraite

Pour les capitalistes, l’objectif est de faire travailler les salarié-e-s toujours plus longtemps et de baisser les pensions de celles et ceux qui ne sont plus en activité au moment de la retraite (c’est la cas actuellement pour environ la moitié des départs en retraite). Macron avait promis de ne pas toucher à l’âge de départ à la retraite pendant sa campagne, mais il a menti. En effet, pour toucher une retraite à taux plein, avec la réforme il faudra travailler jusqu’à 64 ans au moins (c’est l‘“âge pivot”). La décote prévue est de 5% par année manquante. Il est déjà prévu que pour la génération des personnels nés à partir de 1975, ce sera 65 ans, et même 66 ans pour la génération 1987. À 62 ans, il y aura au moins 10% de perte de pension, voire 20% !
Des pensions qui vont diminuer de plusieurs centaines d’euros

Le projet du gouvernement, c’est avant tout de limiter la part du PIB consacrée aux retraites à 13,8 %. Comme le nombre de retraité-e-s va augmenter, le montant des pensions va baisser : les retraité-e-s seront plus nombreux-se-s à se partager une part fixe du gâteau ! Dans l’éducation, cela sera particulièrement vrai : en effet, avec la prise en compte de la totalité de la carrière au lieu du salaire des 6 derniers mois,
les pensions seront plus faibles. D’autre part, les personnels qui touchent peu de primes, comme ceux de l’Éducation nationale, verront leurs pensions baisser fortement avec le nouveau mode de calcul (qui intègre les primes). Enfin, les femmes seront les plus touchées par les baisses de pension, car elles ont des revenus plus bas et plus de périodes non travaillées ou de temps partiels. Vous trouverez ci-dessous et sur notre site Internet toutes les simulations de SUD éducation.

POUR GAGNER, CONSTRUISONS L’AFFRONTEMENT

Chacun-e sait qu’une journée de grève ne suffira pas à faire plier le gouvernement. Il s’agit dès à présent de construire un mouvement de grève reconductible et interprofessionnel d’ampleur.

Pour cela :
• dès à présent déposons des heures d’informations syndicales et des RIS, multiplions les tournées pour construire la mobilisation et nous préparer à reconduire, de manière unitaire avec les différentes organisations syndicales ;

• dès le 5 décembre, dans les écoles et établissements, dans les villes et les départements, organisons des assemblées générales massives qui votent la reconduction de la grève pour le 6 décembre et les jours suivants ;

• Dans le premier degré, nous appelons les personnels à déposer des déclarations d’intention de grève sur plusieurs jours ;

SUD éducation a déposé un préavis de grève reconductible couvrant les personnels grévistes pour toute la période qui suit le 5 décembre.

Manifestation à Saint Étienne : 10h30 Bourse du travail
Assemblée générale des personnels de l’Éducation à la Salle Sacco & Vanzetti

Appel des traminots

Tract de l’UD CGT 42

Du côté des Gilets jaunes

Les Gilets jaunes rejoignent l’appel à la grève générale du 5 décembre

La quatrième édition de l’Assemblée des Assemblées, grand rassemblement des Gilets jaunes de toute la France, s’est tenue à Montpellier. L’occasion de faire le point sur les forces du mouvement, de préparer l’anniversaire du 16 et 17 novembre et de penser l’avenir. Un appel à rejoindre la grève générale du 5 décembre a également été lancé. Montpellier (Hérault), reportage
« On a eu quelques couacs hier, mais aujourd’hui tout va bien. On peut désormais se mettre en marche ». A l’évocation du parti du président (...)

Appel des GJ de Saint-Étienne

Le 5 décembre, on est là !

On se crève au travail, que crève le travail !

S’il est essentiel de lutter à partir du 5 décembre contre la réforme annoncée des retraites, notre réplique ne saurait s’en tenir à des luttes conjoncturelles visant simplement à sauvegarder l’existant. Puisqu’il est vain de mal vivre aujourd’hui pour survivre à peine demain, réaffirmons que le cœur de la lutte doit bel et bien viser le travail qui, sous ses formes actuelles, ne peut être autre chose qu’une violence et un renoncement.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 réaction

  • appel à la formation d’un PINK BLOC lors de la manifestation du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites.

    Un Pink bloc est un cortège féministe et queer, composé de personnes femmes et/ou LGBTI+, de personnes minorisées de genre , sans cismecshétéros. L’objectif de l’appel à mobilisation est de rassembler les énergies militantes pour dénoncer, à travers nos slogans, nos pancartes et notre banderole, le caractère inégalitaire et patriarcal de cette nouvelle réforme, ainsi que l’instrumentalisation des personnes LGBTI+ et femmes à des fins racistes et capitalistes par l’Etat et le gouvernement actuel.

    N’hésitez pas à à nous rejoindre spontanément le jeudi matin, à 10H30, devant la Bourse du Travail (si vous faites partie de la mixité du Pink bloc , si vous etes allié.e.s , votre place sera en soutien autour ou derriere :-) merci ! )

    Pourquoi se mobiliser ?

    * https://emmaclit.com/2019/09/23/cest-quand-quon-arrete/

    * https://www.latribune.fr/economie/france/retraites-l-institut-de-la-protection-sociale-sonne-l-alarme-833950.html

    (et il existe plein d’autres raisons)

A lire aussi...

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la réforme des retraites et tout le reste : manifestation aux flambeaux le jeudi 5 mars

Alors que le gouvernement annonce clairement qu’il aura recours au 49-3, il est plus que jamais nécessaire de montrer une énième fois notre opposition à ce projet de loi. Tous et toutes dans la rue jeudi 5 mars pour une marche aux flambeaux qui se doit d’être explosive ! Contre la réforme, contre la Macronie et son monde ! Départ à 18h du Puits Couriot. Appel également à un cortège de tête féministe.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : agenda et suivi de la semaine du 10 au 15 février

Encore plein de rendez-vous dans le 42 cette semaine contre la réforme et son monde dont une grande manifestation jeudi à Saint-Étienne. Agenda et suivi de la semaine.
« Depuis le 5 décembre, un grand combat est engagé : le monde du travail contre Macron et son gouvernement. Au service du grand patronat, des actionnaires, des plus riches, ils œuvrent à augmenter la précarité, réprimer les luttes, nous isoler et transformer tous les aspects de nos vies en marchandises. »


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation du vendredi 24 janvier : retour en images

Ce vendredi 24 janvier, à l’occasion de la présentation du projet de la réforme des retraites en Conseil des ministres, de nombreuses organisations syndicales et de militant.e.s s’étaient donné rendez-vous dans toute la France. Saint-Étienne fut encore une fois le théâtre d’une belle et forte journée de lutte !
Par Le Gueuloir


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Toutes et tous en grève et dans la rue le jeudi 9 janvier

L’intersyndicale appelle l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident. Elle appelle à faire du 9 janvier une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations. Renforçons la mobilisation, ne battons pas en retraite ! Rendez-vous à 10h30, place de la liberté (devant Centre 2).



Dans la thématique "MOBILISATIONS - LUTTES"

Saint-Étienne et alentours Numero Zero   DROITS SOCIAUX - SANTE / MOBILISATIONS - LUTTES

« Ça bouge à l’hôpital ! » Sons d’archives contre les réformes de l’hôpital public

Pour mémoire, un reportage diffusé en 2009 dans l’émission radio du Numéro Zéro, sur les réformes successives des hôpitaux publics et les mobilisations de personnels soignants.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES / REPRESSION - PRISON

[Lyon] Projections du film « À nos corps défendants » en soutien au Collectif Justice et vérité pour Wissam

En soutien au « Collectif Justice et vérité pour Wissam » , le « Comité Justice et Vérité pour Mehdi » vous invite, le 21 Mars, à 17 h, à la projection du film « À nos corps défendants », de IanB du collectif Désarmons-les ainsi qu’à un repas à prix libre.

L’Entrée est à prix conseillé de 3€ (soutiens comme tu peux !) et la recette sera reversée en soutien au « Collectif Justice et vérité pour Wissam El Yamni ».


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   ANTIFASCISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la manifestation antifasciste du samedi 7 mars

Samedi 7 mars a eu lieu une manifestation antifasciste à Saint-Étienne. À l’approche des municipales, il semblait bon de dénoncer le fascisme ambiant, qu’il soit frontal ou diffus, qu’il vienne de l’ex-FN ou de LAREM... Plus de 200 personnes se sont réunies en un beau cortège déterminé à partir de 14h sur la Place du Peuple. Retour en images sur la manifestation.


Saint-Étienne et alentours Le Gueuloir   GENRE - FEMINISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Journée Internationale de Lutte pour Les Droits des Femmes à Saint-Étienne : retour en images

À Saint-Étienne plus de 200 personnes se sont réunis pour cette traditionnelle journée de lutte féministe le 8 mars 2020. Retour en images sur cette journée de mobilisation.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Facs et labos en lutte : programme à l’UJM

Dans le cadre de la mobilisation des facs et labos en lutte, un ensemble d’activités de sensibilisation et d’informations est proposé à l’Université Jean Monnet pour le mardi 10 mars.

Mise à jour :


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Réunion publique - Carnaval de l’Inutile

Le 3e Carnaval de l’Inutile aura lieu le week-end du 4 et 5 avril prochain.
Le défilé sera composé de chars, de groupes déguisés, de groupes musicaux avec les collectifs qui voudront bien venir partager, crier ce pourquoi ilelles luttent. Rendez-vous mercredi 11 mars à 18h30 à l’Amicale laïque du Crêt de Roch pour en savoir plus sur l’organisation.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur les jours de protestations contre le 49.3 à Saint-Étienne

C’était prévu et annoncé par l’intersyndicale depuis quelques jours en cas d’adoption de la réforme des retraites par le 49-3 : rassemblements de partout de suite après l’annonce ! Retour sur deux jours de protestation contre le 49.3 à Saint-Étienne les 2 et 3 mars derniers par les camarades du Gueuloir.


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Appel à une « université morte » pour que l’université vive

En réaction à la situation de l’université déjà touchée par la précarité et menacée tout autant par la réforme des retraites que par la nouvelle loi de réorganisation de la recherche, la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR), le monde universitaire a décidé de faire du 5 mars le début d’un mouvement nommé « L’université et la recherche s’arrêtent ». Pour cause de congés, l’université de Saint-Étienne emboîtera le pas le mardi 10 mars. Rapide décryptage et point sur les mobilisations en cours à Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   DISCRIMINATIONS - RACISME / MOBILISATIONS - LUTTES

Annulé : Marche contre le racisme et l’islamophobie

Pour la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité organise une marche contre le racisme et l’islamophobie, samedi 21 mars à 14h30 Place du Peuple Saint-Étienne.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : agenda et suivi de la semaine du 17 au 23 février

Encore une semaine de mobilisation contre la réforme et son monde dont une grande manifestation jeudi à Saint-Étienne. Agenda et suivi de la semaine.
« Depuis le 5 décembre, un grand combat est engagé : le monde du travail contre Macron et son gouvernement. Au service du grand patronat, des actionnaires, des plus riches, ils œuvrent à augmenter la précarité, réprimer les luttes, nous isoler et transformer tous les aspects de nos vies en marchandises. »


Dans la thématique "REFORME DES RETRAITES ( 2019-2020)"

Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : nouvelle journée de mobilisation le jeudi 6 février

Nouvelle grosse journée de mobilisation jeudi 6 février !
« Depuis le 5 décembre, un grand combat est engagé : le monde du travail contre Macron et son gouvernement. Au service du grand patronat, des actionnaires, des plus riches, ils œuvrent à augmenter la précarité, réprimer les luttes, nous isoler et transformer tous les aspects de nos vies en marchandises. »


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Pour les retraites et tout le reste : actions à venir pendant la semaine du 27 au 31 janvier à Saint-Étienne

Manifestation, rassemblement et pique-nique, actions... Alors que la contestation s’étend à d’autres secteurs et revendications, poursuivons la mobilisation !


Saint-Étienne et alentours   EDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Les professeur.e.s emmurent l’Inspection académique avec des livres

Depuis la nomination de Blanquer au ministère, la colère des professeur.e.s se fait sentir. Elle ne cesse de monter ces dernières semaines avec des actions symboliques comme des jets de livres devant les inspections académiques ou encore le refus de certain.e.s profs de faire passer les nouvelles épreuves du Bac. À Saint-Étienne, vendredi, les professeur.e.s ont emmuré l’Inspection académique.


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Perturbons (aussi) les voeux de la République en marche

Ce vendredi 24 janvier à 18h30 à Saint Just Saint Rambert, En Marche fait ses vœux. Les 4 parlementaires ainsi que David Cofer, le référent de la Loire, seront présents. À Bordeaux, Toulouse et même au fin fond de la Sarthe, la République en marche ne peut plus se pavaner sans se faire conspuer. À Paris, Macron en personne est obligé de se faire exfiltrer d’un théâtre en catimini avec sa garde prétorienne... Et dans la Loire ??


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Marre de se faire rouler dans la farine ! Cortège vénèr et pâtissier vendredi 24 janvier !

Ce mouvement contre les retraites ne semble pas vouloir s’arrêter, augmentons le rapport de force et prenons vendredi la tête de la manif avec un cortège vénèr et pâtissier : ramène ta farine !


Saint-Étienne et alentours   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la réforme des retraites : agenda des actions et suivi de la semaine du 20 au 26 janvier

Actions, manifestation et rassemblement, retraite au flambeau et pique-nique... La mobilisation continue !


A la une...

MEDIAS
Bienvenue au Numéro Zéro nouveau ! 

Le Numéro Zéro déménage !
Attendue depuis longtemps, reportée pour cause de confinement, une nouvelle version de votre site d’informations locales préféré sera mise en ligne très prochainement.
C’est maintenant ici que ça se passe : https://lenumerozero.info !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Vivre à Sainté (et alentours) en temps de Corona virus 

Contrairement à ce qu’affirme M. Le Président : non, nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes juste confronté.es à une situation exceptionnelle, face à un État qui lui, nous fait la guerre : réduction drastique des moyens pour la santé, l’éducation, la culture, violences policières systémiques, etc. En attendant de pouvoir toutes et tous se retrouver dans la rue, cet article tente de suivre l’actualité locale en temps de Covid-19.
Contactez-nous à l’adresse suivante : lenumerozero chez riseup.net


DROITS SOCIAUX - SANTE
« On ne peut pas nous rire au nez impunément » 

C’est avec ces mots que Georges Ziegler, président du Département de la Loire, dénonçait en février la « fraude aux prestations sociales » à l’occasion de la présentation en grande pompe d’un accord entre le Département, les parquets de Saint-Étienne et de Roanne, la CAF, la Direction départementale de la sécurité publique et le groupement de Gendarmerie de la Loire pour renforcer la lutte contre cette fraude. Mais à quoi correspond cette fraude à laquelle est consacrée une telle débauche de moyens et de communication ? Décryptage dans le Couac n°9.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°3 : Askip c’est la faute à pangolin 

Épisode 3 du podcast de l’équipe de Radio Tilleuls envoyé à Couac. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa troisième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


MEDIAS
24 heures sur TL7 

Confinement rime, parfois ou souvent, avec désœuvrement. Auquel on essaie d’échapper comme on peut. La télé est l’un de ces moyens. Couac avait expérimenté avant l’heure ce que donne une journée passée face au bocal. En local, devant TL7.


CAPITALISME - GLOBALISATION
CoronaVirtuel 

Jamais la matraque policière ne se croit si géniale qu’en présence d’un désastre ; ce début de vingt-et-unième siècle est son royaume des cieux.
Le désastre est là, qui n’est pas le résultat d’un virus, fût-il un covid-19, mais d’un monde : l’économie impérialo-marchande, et l’étouffant décor qu’elle impose.


FLICAGE - SURVEILLANCE
L’urgence c’est la santé, la solidarité, pas la 5G, ni de nous pister 

Dans le cadre de l’état d’urgence « sanitaire », le gouvernement a établi une ordonnance qui permet, pendant toute sa durée, l’installation d’antennes 5G sans aucune autorisation (de l’ANFR, des mairies, des régies ou syndic d’immeubles !). Il veut aussi promouvoir des dispositifs de traçage numérique qui pourraient survivre à l’urgence...


DROITS SOCIAUX - SANTE
Appel aux dons de Cabiria 

Cabiria a repris ses tournées dans la région lyonnaise. La situation des TdS (Travailleureuses du Sexe) est catastrophique. Vous trouverez dans cet article l’appel aux dons de l’association Cabiria. L’argent récolté sera distribué aux personnes qui n’ont accès à aucune aide sociale, en raison de leur situation administrative ou des mesures de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Le confinement, la « guerre » et nos vies 

Un nouveau texte dans la boîte aux lettres de Couac. En forme de coup de gueule et d’interrogation sur nos vies parfois étriquées en période de confinement... voire en temps normal.

« Lundi 16 mars 2020, monsieur Macron, président de la République, a annoncé que nous sommes en guerre. Six fois. On a bien compris. Et maintenant, on fait quoi ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
L’Eldorado de la méduse 

Que penser de ceci ?
Ces derniers jours, nous apprenons via l’ORTF de la bouche du préfet de Seine et Marne que celui-ci débauchera très prochainement les « réfugiés » de sa région pour les envoyer travailler auprès des maraîchers de cette même région, le tout encadré par des contrats « en bonne et due forme » c’est-à-dire au smic. Là commence l’écœurement.


MEDIAS
« On est en galère ici » - Témoignages des détenus du CRA de Vincennes 

La situation dans les Centres de Rétention Administratice (CRA) est critique : grèves de la faim, mutineries.
Les détenus réclament la libération de tous et toutes les détenu.es.
On squatte les ondes de « Radio d’ici » et de son émission « Place Publique ». Dans cette émission, les détenus du CRA de Vincennes témoignent de leur situation en début de confinement.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°2 : Askip on est ensemble 

Nouvel épisode du podcast envoyé à Couac par l’équipe de Radio Tilleuls. Parce que le virus ne se transmet pas par les oreilles, l’équipe de Radio Tilleuls vous raconte ici sa deuxième semaine de confinement à travers les traces vocales qu’elle se partage.


FLICAGE - SURVEILLANCE
Confinement : comment contester une amende ? Quels sont nos droits en cas de fouille ? 

Alors que les contrôles de police, les amendes, voire les condamnations pénales commencent à pleuvoir en ces temps d’état d’urgence sanitaro-sécuritaire, il n’est pas inintéressant de savoir comment y faire face (sur le plan juridique, a minima). Nous relayons un document qui permet de contester une amende forfaitaire infligée pour non-respect des mesures de confinement ainsi qu’un rappel juridique sur les conditions de fouille de vos sacs par la Police.


DROITS SOCIAUX - SANTE
Virus corporation - Chapitre 2 

Chapitre 2 : « je n’avais jamais senti ce soleil... » - Un corps combat le virus et découvre autour de lui un monde nouveau...

« Sur une échelle de 1 à 10, où situeriez-vous votre douleur ? »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Coronavirus and Cops 

Deux brèves de l’actualité internationale qui nous rappellent que les flics, bras armé des politiques d’état, sont en roue libre en cette période de confinement.


MOBILISATIONS - LUTTES
Appel international à la grève des loyers ! 

ANNULATION DES HYPOTHÈQUES, ANNULATION DES LOYERS
Le constat est clair : le 1er avril, nous serons nombreux·ses à ne pas pouvoir payer nos loyers.
Affichez un drap blanc devant votre logement pour signaler aux autres votre solidarité !


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques 

Si la semaine antinucléaire prévue en avril à Bure, dans la Meuse, est reportée à fin juin, en février avait eu lieu une autre semaine, féministe et antinucléaire. À l’endroit même où l’ANDRA est en train d’avancer ses pions pour la création d’un projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Retour sur cette semaine à travers un communiqué carnavalesque.


LOGEMENT - SQUAT
Les municipales reportées, les partis rejoignent la grève des loyers ! 

Il y a deux semaines, le dimanche 15 mars, le confinement venait d’être annoncé, mais the show démocratique must go on et le premier tour des élections municipales était maintenu. Seulement le second tour a depuis été reporté sine die et les partis se retrouvent avec leurs locaux de campagne sur les bras. Selon les informations recueillies par Couac, ils auraient donc décidé de ne pas payer leurs loyers !


DROITS SOCIAUX - SANTE
Lettre ouverte au Directeur Régional d’Elior Services Propreté et Santé  

« Les salariés vont au travail la peur au ventre, c’est inadmissible ! »
Communiqué de presse de l’intersyndicale CGT - FO - CNT Solidarité Ouvrière des travailleur.se.s d’Elior Service Propreté et Santé sur leurs conditions de travail et leurs revendications en temps de Corona virus.


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Sur un rebord de fenêtre en période de confinement... 

Couac a reçu un nouveau texte en lien avec cette période de confinement. N’hésitez pas à coucher sur une feuille vos colères, vos résistances ou autres et à nous les envoyer ! Et peut-être qu’un jour, on en fera un recueil, un herbier...


CAPITALISME - GLOBALISATION
Vive Macron ! 

A propos du désastre en cours et de Macron.
« On l’aura toutefois compris, nous sommes du côté de celles et ceux qui s’y opposent, mais que Macron soit bel et bien une ordure nocive ne doit pas nous faire perdre de vue qu’il n’est qu’un symptôme parmi d’autres, non le capitalisme lui-même. »


DROITS SOCIAUX - SANTE
Épidémie de corona virus : contacts et infos utiles pour les personnes en situation de précarité 

Un récapitulatif de ressources utiles pour les personnes en situation de précarité : l’attestation de déplacement en français facile et expliquée en différentes langues, les adresses des structures assurant une aide alimentaire à St-Étienne, des conseils et infos pour l’accès aux droits (Français et étrangers).


EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
Voix d’un isolement n°1 : askip c’est la guerre 

Le Couac a reçu de l’équipe de Radio Tilleuls un podcast racontant sa première semaine de confinement à St-Étienne. Entre récits du quotidien et réflexions sur ce que cette situation fait à chacun-e et dit de notre monde.


ECOLOGIE - NUCLEAIRE
Au vert à Saint-Victor ? 

En ces temps de confinement, on rêve un peu de faire un tour au vert, par exemple dans les Gorges de la Loire, à Saint-Victor. Pour y faire trempette ? Pas forcément. Et peut-être pas davantage, voire moins, en été car alors prolifèrent les algues vertes – ou bleues. Reportage sur ces cyanobactéries dont le développement a beaucoup à voir avec la pollution de l’eau par les activités de la ville de Saint-Étienne (paru dans le Couac, n°8).


DROITS SOCIAUX - SANTE
« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes 

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Une petite musique s’était doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.


REPRESSION - PRISON
Face au corona virus, une ouverture en trompe-l’œil des prisons 

En trois jours, le nombre de détenus positifs au covid-19 a été multiplié par trois et celui des détenus placés en confinement a augmenté de 50%. Face à cela, l’annonce par le gouvernement de la libération de 5000 détenu.e.s est largement un trompe-l’œil.